[livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 14375
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Erwan G »

Tybalt (le retour) a écrit : jeu. nov. 19, 2020 1:29 pm
LordJagged a écrit : jeu. nov. 19, 2020 9:43 amA l'époque, j'avais tout rentré à la main mais une scannette à code barre permettrait sûrement d'accélérer le traitement.

Quand on en vient à des bibliothèques comme celles qu'évoque @Erwan G, c'est-à-dire un nombre de bouquins qui dépasse allègrement ce que possède le CDI de collège moyen, soit il faut avoir la foi envers Palgolak, dieu du savoir de Perdido Street Station, et là on peut tout faire à la main en considérant ça comme une humble contribution à la gloire du dieu, soit il vaut vraiment mieux utiliser une scannette pour accélérer le processus.

Oui, c'est bien mon idée : une scanette, une BDD et hop.
💖 Je suis Yoann 💖
Elias
Zelateur
Messages : 45
Inscription : mar. nov. 18, 2014 1:06 pm
Localisation : Aix-en-Provence

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Elias »

Erwan G a écrit : jeu. nov. 19, 2020 5:29 pm
Tybalt (le retour) a écrit : jeu. nov. 19, 2020 1:29 pm
LordJagged a écrit : jeu. nov. 19, 2020 9:43 am A l'époque, j'avais tout rentré à la main mais une scannette à code barre permettrait sûrement d'accélérer le traitement.

Quand on en vient à des bibliothèques comme celles qu'évoque @Erwan G, c'est-à-dire un nombre de bouquins qui dépasse allègrement ce que possède le CDI de collège moyen, soit il faut avoir la foi envers Palgolak, dieu du savoir de Perdido Street Station, et là on peut tout faire à la main en considérant ça comme une humble contribution à la gloire du dieu, soit il vaut vraiment mieux utiliser une scannette pour accélérer le processus.

Oui, c'est bien mon idée : une scanette, une BDD et hop.

Tu peux utiliser Libib. Sur l'application, tu peux créer des bibliothèques virtuelles, et ajouter les livres en scannant le code-barre avec la caméra du téléphone.
Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 7417
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par sherinford »

Je viens de terminer la lecture d'un roman de C.S. Lewis (l'auteur de Narnia) : Un visage pour l'éternité.

Image

Il s'agit de la réinterprétation du mythe d'Eros et Psyché, transposée dans un contexte barbare.

Je vous poste le quatrième de couverture :

Le roi de Glome a trois filles.

L'aînée, Orual, est fort laide, et porte une affection démesurée à Istra, la benjamine, la plus belle et la plus douce créature de ce royaume barbare. Mais, victime de l'obscurantisme religieux, cette dernière est sacrifiée au dieu de la Montagne grise.

Des années plus tard, Orual est devenue reine, une souveraine crainte et respectée. Meurtrie par les regrets et la solitude, elle se souvient de l'enseignement d'un vieil esclave grec ramené par son père lors d'une campagne, et entreprend le récit de son combat contre les dieux.

Une fantasy âpre, qui rend hommage à la mythologie grecque.

J'ai commencé le livre hier, à la faveur d'une insomnie. Je l'ai terminé aujourd'hui matin, au lever. Il est magnifique, et se place facilement dans le club très sélectif de mes meilleures lectures, toutes catégories confondues. Je vous le recommande chaudement.

J'avais proposé ce livre dans le club de lecture du Dédale, mais j'ai dû y renoncer car il n'est pas simple à trouver aujourd'hui. Si vous tombez dessus, à l'occasion, n'hésitez surtout pas à vous le procurer.
ImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 14375
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Erwan G »

Elias a écrit : jeu. nov. 19, 2020 5:57 pm
Erwan G a écrit : jeu. nov. 19, 2020 5:29 pm
Tybalt (le retour) a écrit : jeu. nov. 19, 2020 1:29 pm

Quand on en vient à des bibliothèques comme celles qu'évoque @Erwan G, c'est-à-dire un nombre de bouquins qui dépasse allègrement ce que possède le CDI de collège moyen, soit il faut avoir la foi envers Palgolak, dieu du savoir de Perdido Street Station, et là on peut tout faire à la main en considérant ça comme une humble contribution à la gloire du dieu, soit il vaut vraiment mieux utiliser une scannette pour accélérer le processus.

Oui, c'est bien mon idée : une scanette, une BDD et hop.

Tu peux utiliser Libib. Sur l'application, tu peux créer des bibliothèques virtuelles, et ajouter les livres en scannant le code-barre avec la caméra du téléphone.

Je vais regarder cela. Merci !
💖 Je suis Yoann 💖
Avatar de l’utilisateur
Fabfab
Dieu de la gratte
Messages : 7768
Inscription : mer. août 29, 2007 6:03 pm
Localisation : Au pied du Vercors

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Fabfab »

De mon côté, il y a quelques années j'avais acheté tous les bouquins de Drenaï, de Gemmel.
Je les lis les uns après les autres.
Avantage : tu peux lire un chapitre rapidement aux chiottes, laisser reposer deux jours et y revenir, tu ne perds pas le fil de l'histoire ni des motivations des personnages.
Inconvénient : si tu laisses trop reposer, à la reprise tu ne sais plus dans quel livre tu es...
...mais autre avantage : c'est pas grave, car finalement comme c'est toujours la même histoire tu retombes sur tes pieds.
A distorted reality is now a necessity to be free
Avatar de l’utilisateur
Harfang
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2416
Inscription : lun. sept. 10, 2007 2:00 am
Localisation : Tours

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Harfang »

Chevauche-Brumes, Thibaud Latil-Nicolas, 368 p, Folio SF, 2020

Dans le genre roman de guerre, on a ici, un opus qui, disons, fait le boulot si on est pas exigeant.
Au niveau des qualités, les scènes d'actions sont plutôt enlevés, bien mise en scène et rédigées efficacement; le fait que le monde soit, plutôt renaissance avec les armes à feu est, également original et agréable. L'un des twist de l'histoire est, également sympathique.

C'est, cependant gâché par une psychologie mise en scène et pensée à la truelle, que ce soit sur le fond ou la forme. Outre le côté caricatural de celles-ci, l'aspect choral du roman, ne permet, pas de se concentrer sur celles des personnages principaux. Même eux sont réduit à l'état de figurant d'où ne se détache que deux trois détails ( à l'exception d'un, peut-être....). Bref aucune finesse. Même les moments "dramatiques" laissent froid, un comble, dans le genre (Aucun mort de personnage ne m'a ému même de manière trés éphémère, c'était réduit à l'état de décorum, au fond). La palme au monologue de la leader des amazones qui, connaissant à peine son interlocuteur se lance dans un long monologue où elle va dévoiler in extenso sa vie, son œuvre et son passé Ô combien dramatique et qui explique pourquoi elle si forte. Sans déconner...

Bref, je ne suis pas convaincu par l'auteur. Mais ça reste lisible en vacances si vous tombez dessus par hasard et aimez le genre.
Par contre,en JDR,  si vous avez besoin d'une campagne militaire clef en main avec un twist marrant, l'adaptation en serait facile ( a se demander, d'ailleurs si ce n'est pas directement issu d'une campagne Warhammer?).

Mythes celtiques, Miranda Jan green, 150 p, Ed Points, 1995

Un livre très accessible qui réussit, pourtant à s'appuyer sur la matière littéraire et archéologique d'une manière carré et sérieuse. On va à l'essentiel avec peu d'extrapolation, tout en gardant cette qualité d'écriture et de petits détails qui évitent l'austérité.
L'ouvrage est court, donc, et pourtant son balayage de la mythologie celtique est très efficace, que ce soit dans les déités, les légendes, les rites ou les enjeux.
Je conseille a ceux qui aurait besoin d'un aperçu solide ou d'une base solide pour y déposer leur savoir plus diffus.
morgalel
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2053
Inscription : ven. janv. 20, 2006 9:50 am

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par morgalel »

Je viens de lire Piranesi le second roman de Susanna Clarke (Jonathan Strange et Mr Norrell).
Assez différent de son célèbre premier roman (pas le même univers, beaucoup plus court). Une histoire assez atypique dans un cadre borgésien :
Spoiler:
le narrateur est un type amnésique qui vit (presque) seul dans une demeure infinie remplie de statues.
J'ai beaucoup aimé le cadre et l'écriture, l'intrigue en tant que telle était en revanche peut être un peu planplan.
Avatar de l’utilisateur
Harfang
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2416
Inscription : lun. sept. 10, 2007 2:00 am
Localisation : Tours

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Harfang »

Lavinia, Ursula K. Le Guin, ed L'atalante, 312 p., 2010

Une écriture élégante, une pensée élégante, nous plongeant dans une antiquité primitive, à travers ce personnage de Lavinia.
Livre atmosphérique tentant, comme quelques autres de nous plonger, surtout, dans une ambiance, une époque. Ici, une ambiance tout en religion (ou superstition) ou augures et esprits sont bien présent, font partie de l'environnement psychique des personnages...
Nous sommes, aussi, dans la logique du temps qui passe, fut-ce au niveau d'une vie. Il y a matière et, à travers cet ouvrage, fort tardif dans la carrière et l'âge de l'auteur, il y a, aussi, une réflexion sur l'héritage et la passation... Une profondeur que n'entache nul lourdeur.

Je conseille à tous les amateurs d'antiquité où à ceux privilégiant l'atmosphère à l'action pur et dur.

En tous cas, si j'en comprends les dates, elle a du écrire ce roman à 79 ans... J'appréciais, déjà, l'auteur, mais ça me donne envie de me pencher plus avant sur son œuvre. Quelqu'un qui finit aussi bien sa carrière d'écrivain, mérite d'être connu.
Dernière modification par Harfang le sam. nov. 28, 2020 9:59 pm, modifié 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
Humphrey B
Dieu des physiciens wargamers
Messages : 5012
Inscription : sam. avr. 03, 2010 7:35 pm
Localisation : Troyes
Contact :

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Humphrey B »

(je poste ce compte rendu de lecture ici, même s'il aurait peut-être eu davantage sa place dans le fil Sciences)

J'ai lu l'essai de Jim Baggot Quantum Reality: the quest for the real meaning of quantum mechanics. Comme son nom l'indique, il s'agit d'un ouvrage entre la physique, l'épistémologie et la philosophie et qui est entièrement consacré à la question de l'interprétation de la physique quantique. Derrière, il y a la question suivante : la mécanique quantique nous permet-elle d'accéder à la réalité ? Et de quelle réalité s'agit-il ? Sacré programme.

Image

Jim Baggot s'attaque ainsi à un défi sacrément compliqué : présenter de façon simple non seulement une théorie physique qui ne l'est pas (simple) tout en déployant ses implications philosophiques - et même métaphysiques, puisque Baggot emploie et justifie l'usage de ce mot avec beaucoup de conviction. Et je trouve qu'il y parvient brillamment, avec un langage clair et une approche certes pédagogique, mais qui ne jette pas la rigueur et la précision à la poubelle (et avec pas mal d'humour en plus).

L'ouvrage commence par une présentation simple de la théorie quantique, sans la moindre équation (mais avec des petits dessins). Je l'ai trouvée très claire et pédagogique, mais bon, je connais déjà un peu le sujet, alors je ne suis pas forcément le mieux placé pour apprécier le degré d'accessibilité de cette introduction à la physique quantique. Ensuite, Baggot présente (de façon toujours simple) la question de la nature de la réalité du point de vue philosophique. Là, c'est moins ma partie, et à nouveau c'est limpide. Puis il présente les différents visions que l'épistémologie offre des théories physiques, l'accent étant mis sur Popper et ses continuateurs. On peut alors arriver au cœur du problème : le débat entre anti-réalistes et réalistes autour de la physique quantique, incarné par un célèbre débat au congrès Solvay entre Niels Bohr et Albert Einstein.

De quoi s'agit-il ? Ce n'est pas simple à résumer, mais essayons quand même. La physique quantique, telle qu'elle s'est établie, nous dit qu'un système physique "microscopique" peut-être décrit par sa fonction d'onde (une sorte d'onde associée à l'objet, en simplifiant outrageusement). Cette fonction d'onde évolue de façon tout à fait déterministe, jusqu'à ce qu'on décide de faire une mesure. Et là, c'est le drame : on ne peut plus prévoir le résultat, on n'obtient plus que des probabilités d'avoir un résultat ou un autre. C'est ce qu'on appelle la réduction (ou l'effondrement) de la fonction d'onde, qui fera dire à Einstein son fameux "Dieu ne joue pas aux dés".

Pour Einstein, que l'on peut ranger dans le "camp" philosophique des réalistes, la fonction d'onde doit représenter quelque chose de réel. Il y a donc quelque chose qui cloche dans l'idée que, par exemple, un électron puisse être n'importe où, jusqu'à ce qu'on se décide à placer un écran fluorescent pour se rendre compte qu'en fait, non, il est ici. Einstein et Schrödinger en formaliseront la fameuse expérience de pensée du "chat de Schrödinger", qui est mort et vivant tant que l'on n’ouvre pas la boîte qui contient le malheureux animal. Pour Einstein, il y a donc quelque chose qui manque à la théorie quantique. À l'inverse, pour Bohr et ce que l'on viendra à appeler l'école de Copenhague, il n'y a pas de problème. Le monde quantique n'étant accessible que lorsque nous faisons des expériences (et donc des mesures), la chose importante que les prédictions de la mécanique quantique soient conformes aux mesures. Elles le sont, la théorie est donc complète, fin du débat. Une position que l'on peut qualifier "d'anti-réaliste" : la fonction d'onde est un sorte d'intermédiaire de calcul, qui n'a pas à représenter le réel.

Ce débat étant posé, Jim Baggot explore les différentes interprétations qui ont été proposées au cours du siècle d'existence de la physique quantique, ainsi que les différents tests expérimentaux qui ont eu lieu pour essayer de les départager - le plus célèbre étant le paradoxe dit "EPR" autour ce qu'on appelle l'intrication quantique, débat tranché au tout début des années 1980 par l'expérience d'Alain Aspect.

Si le sujet vous intéresse, c'est vraiment une lecture réjouissante. J'ai appris plein de trucs. Je n'ai pas grand-chose à reprocher au livre, à part un passage qui est un copier-coller d'un autre livre du même auteur sur l'histoire de la mécanique quantique (livre tout aussi bon mais avec des maths dedans). Je venais de le lire juste avant, donc l'auto-plagiat m'a sauté à la figure. Mais ce n'est pas un réel problème, donc je ne peux que vous recommander chaudement ce bouquin.
 
“Harry, I’m going to let you in on a little secret. Every day, once a day, give yourself a present. Don’t plan it. Don’t wait for it. Just let it happen. It could be a new shirt at the men’s store, a catnap in your office chair, or two cups of good, hot black coffee.” – Agent Dale Cooper
Avatar de l’utilisateur
Killing Joke
Pratiquant
Messages : 272
Inscription : mar. mars 14, 2006 8:42 pm

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Killing Joke »

@Humphrey B - a l'air intéressant. Seulement en anglais apparemment. Le niveau de langage et de vocabulaire nécessaire, sur ce genre de sujets, n'est-il pas relativement soutenu, du coup (pour le commun des mortels ayant un niveau d'anglais plutôt technique) ?
Avatar de l’utilisateur
Humphrey B
Dieu des physiciens wargamers
Messages : 5012
Inscription : sam. avr. 03, 2010 7:35 pm
Localisation : Troyes
Contact :

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Humphrey B »

Killing Joke a écrit : sam. nov. 28, 2020 7:35 pm @Humphrey B - a l'air intéressant. Seulement en anglais apparemment. Le niveau de langage et de vocabulaire nécessaire, sur ce genre de sujets, n'est-il pas relativement soutenu, du coup (pour le commun des mortels ayant un niveau d'anglais plutôt technique) ?

Je ne trouve pas, sachant que j'ai appris l'anglais en lisant des papiers scientifiques et que donc le vocabulaire scientifique ne me pose aucun problème. Il n'y a pas de vocabulaire philosophique compliqué.
“Harry, I’m going to let you in on a little secret. Every day, once a day, give yourself a present. Don’t plan it. Don’t wait for it. Just let it happen. It could be a new shirt at the men’s store, a catnap in your office chair, or two cups of good, hot black coffee.” – Agent Dale Cooper
BenjaminP
Prêtre
Messages : 384
Inscription : sam. mars 02, 2019 1:33 pm

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par BenjaminP »

Killing Joke a écrit : sam. nov. 28, 2020 7:35 pm @Humphrey B - a l'air intéressant. Seulement en anglais apparemment. Le niveau de langage et de vocabulaire nécessaire, sur ce genre de sujets, n'est-il pas relativement soutenu, du coup (pour le commun des mortels ayant un niveau d'anglais plutôt technique) ?

Si j'osais... Il existe un ouvrage un peu similaire, certainement moins philosophique, davantage axé sur la pédagogie et la découverte des implications philosophiques immédiates de la mécanique quantique (son motto, c'est : si vous n'arrivez pas à concevoir la réalité que suggère la mécanique quantique, c'est que vous êtes dans le bon camp), mais traduit en français celui-là (par un certain Benjamin P.) : Magique quantique, de Tim James, que je recommande chaudement. L'original est plein d'humour, en plus (je vous laisse juge pour la traduction).

Image
Dernière modification par BenjaminP le sam. nov. 28, 2020 8:54 pm, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Antharius
Banni
Messages : 1402
Inscription : mar. janv. 15, 2013 3:23 pm
Localisation : Vendée

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Antharius »

Merci pour cette référence ^^
Répondre