[livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 15165
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Erwan G »

sherinford a écrit : lun. mars 15, 2021 1:01 pm 15. "Sans Concession" de David Weber. 14ième tome de la saga Honor Harrington, sans compter les spin-offs... Et ce sera le dernier pour moi, je pense. A chaque volume, l'auteur se perd un peu plus dans son intrigue tentaculaire, le nombre de personnages est beaucoup trop élevé, et les liens avec les spin-offs rend la lecture de ces derniers quasi obligatoire. A réserver aux fans absolus.

Oh, pinaise, il est sorti quand, celui-là ? Pourquoi ne suis-je pas au courant ?
💖 Je suis Yoann 💖
Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 7480
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par sherinford »

Erwan G a écrit : lun. mars 15, 2021 2:51 pm
sherinford a écrit : lun. mars 15, 2021 1:01 pm 15. "Sans Concession" de David Weber. 14ième tome de la saga Honor Harrington, sans compter les spin-offs... Et ce sera le dernier pour moi, je pense. A chaque volume, l'auteur se perd un peu plus dans son intrigue tentaculaire, le nombre de personnages est beaucoup trop élevé, et les liens avec les spin-offs rend la lecture de ces derniers quasi obligatoire. A réserver aux fans absolus.

Oh, pinaise, il est sorti quand, celui-là ? Pourquoi ne suis-je pas au courant ?

C'est assez récent. L'année passée, je pense.

Je te le recommande tout de même, parce que ça termine un arc narratif.

C'est un bon moment pour arrêter.
ImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Léonard
Dieu d'après le panthéon
Messages : 3465
Inscription : lun. oct. 09, 2006 9:25 pm
Localisation : Aix-en-Provence

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Léonard »

Rhoward a écrit : lun. mars 15, 2021 11:38 am Je ne crois qu'il a été cité ici, mais nous avons aussi Les Jours Sauvages de Xabi Molia, qui parle de "survivants" (écrivain, scénariste, cinéaste et... rôliste).


Spoiler:

Et pelle-mêle, on me souffle aussi en mode survie/post-apo : Un gars et son chien à la fin du monde, Le livre de M, Station Eleven, 3 fois la fin du monde...
 

Super, merci pour la vidéo !

J'ai hésité à citer Station Eleven, post-apo, mais qui parle moins de survie, je trouve. En tout cas, celui-là, je l'ai vraiment adoré.
Pack Horse Library : des femmes, des livres et des chevaux dans l'Amérique des années 1930 - Un jeu de rôle clé en main.

Commander Pack Horse Library sur lulu.com
Avatar de l’utilisateur
Corvos
Cardinal
Messages : 520
Inscription : mar. sept. 10, 2019 3:56 pm

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Corvos »

Je recherche le nom d'un explorateur (encore en vie de mémoire) qui aurait écrit pas mal de livres, notamment sur ses voyages dans le nord de l'afrique.

Je sais que quelqu'un en a discuté sur le forum (pas forcément ici), mais j'en appelle à l'esprit de ruche pour retrouver ce monsieur :p

Ca dit quelque chose à quelqu'un?
Avatar de l’utilisateur
Fabulo
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2188
Inscription : mar. juin 09, 2015 12:19 am

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Fabulo »

Corvos a écrit : mar. mars 16, 2021 9:08 am Je recherche le nom d'un explorateur (encore en vie de mémoire) qui aurait écrit pas mal de livres, notamment sur ses voyages dans le nord de l'afrique.

Nigel Barley ?
Excellents bouquins, moitié récit cocasse moitié essai anthropologique.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Nigel_Barley

 (peut-être pas l'auteur que tu cherches, mais je recommande)

Spoiler:
Image
Avatar de l’utilisateur
Corvos
Cardinal
Messages : 520
Inscription : mar. sept. 10, 2019 3:56 pm

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Corvos »

Fabulo a écrit : mar. mars 16, 2021 5:10 pm Nigel Barley ?

Intéressant :)
Mais celui que je recherche a publié un titre genre "30 ans de désert" ou un truc du genre, donc ce n'est pas lui.
Mais je le rajoute à ma liste ^^
Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 15165
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Erwan G »

Je viens de finir Trois coeurs, trois lions de Poul Anderson, et je comprends mieux certains aspects de l'imaginaire D&D, entre matière de Bretagne, mythes nordiques et merveilleux angoissant. Comme toujours, avec Poul Anderson, c'est documenté, facile et agréable à lire en dépit de personnages qui ne sont que des vecteurs de l'histoire et tout fait assez sens.

Après, ça reste, pour moi, loin derrière la saga de Rolf Raki, mais je comprends bien mieux ce que peut vouloir faire l'OSR et le sentiment, quasi continuel, de mélange entre Tolkien et Lord Dunsany.
💖 Je suis Yoann 💖
Hyeronimus
Prêtre
Messages : 391
Inscription : dim. janv. 20, 2013 1:58 pm

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Hyeronimus »

Et une pointe de Moorcock aussi!(enfin, techniquement, c'est l'inverse)
Avatar de l’utilisateur
rougepied
Envoyé de la Source
Messages : 4191
Inscription : mer. juil. 30, 2003 8:44 am
Localisation : Rennes

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par rougepied »

Cédric Ferrand a écrit : mer. mars 03, 2021 9:31 pm Image

Voici venu le moment de faire de la retape.

Je viens de finir Mon Almérique à Moi. Comme j’avais pas l’intention d’attendre que les exemplaires traverse l’Atlantique, je l’ai acheté au format numérique pour ma liseuse.

Je l’ai dévoré en moins de 15 jours. Écrit comme ça, ça va en faire rire plus d’un ici. Mais je ne suis pas un grand lecteur. Ça me demande un gros effort et je ne prends pas souvent le temps pour ça. Pour vous dire, il m’a fallu plus de 3 mois pour lire Dune. Et pourtant j’ai bien aimé Dune, même si je n’y ai pas trouvé le chef-d’œuvre dont beaucoup parlent. Bref, je suis pas là pour parler de ma disorthogapihe.

C’est rigolo mais dans Mon Almérique à Moi, j’ai retrouvé quelque chose de Wastburg. L’histoire n’a pourtant rien à voir. Elle se passe dans notre monde et de nos jours. Et c’est narré par une seule personne. C’est peut-être juste l’écriture, la patte de Cédric qui ressort bien à la lecture. L’impression qu’il met aussi de lui un peu dans chacun des protagonistes.

Je me suis fait hameçonner par la première anecdote sur la vie de bureau pour son air de déjà vu (et pas qu’une seule fois). Et la suite m’a happé méchamment.  Alors c’est clair que l’histoire va probablement plus parler aux lectrices et lecteurs québécois. Il m’a manqué plein de référence, depuis le nom donné aux épiceries de quartier jusqu’aux noms des animateurs TV de la-bas. Malgré ça, ça se lit tout seul. J’ai adoré la fin, même si je me dis que j’aurais dû la voir arriver. Après je ne suis pas non plus le couteau le plus affuté du tiroir.

Une question que j’ai envie de poser à @Cédric Ferrand : as-tu eu des retours de lecteurs québécois, en dehors de la maison d’édition ? Et si oui, qu’en ont-ils pensé ? Et t’as-t-on parlé du fait que tu sois un auteur d’origine française qui écrit une histoire qui se passe au Québec ?
Dieu de l’alternative attitude.
Si je n'écris pas en vert, ce ne sont que mes opinions personnelles, rien à voir avec mon rôle de modérateur.

Modo de Schrödinger : odieux fakiste ultraliberale mascu / féminazgûl·e de la bien-pensance.
Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 9395
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Cédric Ferrand »

rougepied a écrit : ven. mars 19, 2021 3:44 pm Une question qui me vient et que j’ai envie de poser à @Cédric Ferrand : as-tu eu des retours de lecteurs québécois, en dehors de la maison d’édition ? Et si oui, qu’en ont-ils pensé ? Et t’as-t-on parlé du fait que tu sois un auteur d’origine française qui écrit une histoire qui se passe au Québec ?

Merci @rougepied, ça me fait extrêmement plaisir, comme retour.
Tout ce petit monde est effectivement proche de moi, c'est essentiellement basé sur mon expérience de travail dans les assurances, chez un diffuseur public et autres. La partie sur les franc-mac est par contre de la pure invention.

Ma première critique québécoise (et la seule, pour le moment) est lisible ici.

Mais ta question est intéressante, car justement une employée de ma boite d'édition a parlé de mon roman dans un podcast, et elle a utilisé plusieurs fois le mot "appropriation" pour parler de mon travail. J'ai tiqué en écoutant car je suis québécois depuis 16 ans maintenant, donc je commence à me penser légitime pour parler de Montréal. Et évidemment, "appropriation", de nos jours, ça s'accompagne souvent de "culturelle", et c'est mal vu. Ce n'était pas un reproche qu'elle me faisait (elle est payée pour dire du bien de mon travail), mais c'était une manière de rendre le mot plus positif en disant aux lecteurs que je le faisais de la bonne manière puisque je suis en droit de parler de mon expérience de vie.

Mais sorti de là, j'ai pas des masses de retour, même du milieu, car on est tous confinés chez nous.
Normalement, j'aurais croisé des collègues dans les salons, où j'aurais pu entendre des choses positives ou non sur mon roman, mais la situation rend ça impossible (même si je dois participer à des tables rondes en virtuel).
D'expérience, je sais que certains vont adorer qu'un nouveau venu joue avec les codes locaux car ça démontre que le Québec est malléable, mais je me doute bien que pour d'autres, je vais être l'osti de Français frais-chier qui se permet de se moquer de sa terre d'accueil. Mais d'expérience avec le milieu de la SFFFQ, les premiers vont être largement plus nombreux que les seconds. Surtout que c'est quand même une lettre d'amour à la culture d'ici.

Ça me fait extrêmement plaisir de voir que ça t'a motivé à lire, c'est flatteur.
Avatar de l’utilisateur
rougepied
Envoyé de la Source
Messages : 4191
Inscription : mer. juil. 30, 2003 8:44 am
Localisation : Rennes

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par rougepied »

La question de l’appropriation culturelle m’a bien traversé l’esprit (quoi qu’on mette derrière, je pense qu’après plus de 16 ans, tu as ta légitimité). Mais je me demandais surtout si, en gros, on allait te reprocher d’en faire des caisses pour faire couleur locale. Par exemple en faisant sacrer tes persos. Je suis curieux de savoir si par la suite tu as d’autre retour sur ton origine vis-à-vis de ta terre d’adoption.

(anecdote : c’est rigolo, mais à certains moments, des expressions québécoises m’ont parues familières, dans le sens « j’ai l’impression d’avoir entendu patoiser ça dans ma Normandie natale   ». Je n’ai pas d’exemple qui me vient à l’esprit. Je regrette de ne pas les avoir noter, mais je lisais un peu n’importe où, que ce soit en marchant pour me chercher à manger le midi ou la nuit pendant mes insomnies)
Dieu de l’alternative attitude.
Si je n'écris pas en vert, ce ne sont que mes opinions personnelles, rien à voir avec mon rôle de modérateur.

Modo de Schrödinger : odieux fakiste ultraliberale mascu / féminazgûl·e de la bien-pensance.
Avatar de l’utilisateur
vermer
Messie
Messages : 1008
Inscription : dim. févr. 13, 2011 12:32 am
Localisation : Canada
Contact :

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par vermer »

Cédric Ferrand a écrit : ven. mars 19, 2021 4:07 pm Mais ta question est intéressante, car justement une employée de ma boite d'édition a parlé de mon roman dans un podcast, et elle a utilisé plusieurs fois le mot "appropriation" pour parler de mon travail. J'ai tiqué en écoutant car je suis québécois depuis 16 ans maintenant, donc je commence à me penser légitime pour parler de Montréal. Et évidemment, "appropriation", de nos jours, ça s'accompagne souvent de "culturelle", et c'est mal vu.
D'un autre coté beaucoup de Canadien-Francais et de Quebecois veulent que les immigrants s'assimilent à la "culture" francophone locale. Il y aura toujours des gens pas contents, quoi que l'on fasse.
Moi, apres 20 ans au Canada ou je suis labelisé comm "un francais", quand je rentre en France et que je parle 5 minutes avec quelqu'un on me me demande souvent de quel pays je viens... :roll:
Vieille Garde : joueur de Jdr depuis 1984 - Jeux favoris:
Hurlements, Pendragon, Every Day Is Halloween, Reve de Dragon, Empires et Dynasties, Paranoia, Mnemosyne.

Profile de lecture Babelio
Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 9395
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par Cédric Ferrand »

rougepied a écrit : ven. mars 19, 2021 5:20 pm La question de l’appropriation culturelle m’a bien traversé l’esprit (quoi qu’on mette derrière, je pense qu’après plus de 16 ans, tu as ta légitimité). Mais je me demandais surtout si, en gros, on allait te reprocher d’en faire des caisses pour faire couleur locale. Par exemple en faisant sacrer tes persos. Je suis curieux de savoir si par la suite tu as d’autre retour sur ton origine vis-à-vis de ta terre d’adoption.

Dans mon précédent roman qui se déroulait à Montréal en 1930, j'avais usé et abusé des sacres car je m'adressais à un lectorat de France, donc j'en avais mis plus que le client en demande. Mais là, j'ai essayé d'être au plus juste car je voulais faire dans le réalisme. Cependant l'usage des sacres varie beaucoup en fonction de la classe sociale, de l'éducation, de la région... Les joueurs à ma table de jeu sacrent très rarement, toutefois j'ai croisé des gens qui s'en servent comme d'une ponctuation (à l'instar de l'argot de France).

rougepied a écrit : ven. mars 19, 2021 5:20 pm (anecdote : c’est rigolo, mais à certains moments, des expressions québécoises m’ont parues familières, dans le sens « j’ai l’impression d’avoir entendu patoiser ça dans ma Normandie natale   ». Je n’ai pas d’exemple qui me vient à l’esprit. Je regrette de ne pas les avoir noter, mais je lisais un peu n’importe où, que ce soit en marchant pour me chercher à manger le midi ou la nuit pendant mes insomnies)

C'est ce qui est déroutant avec la parlure d'ici : si on met de côté les anglicismes, les expressions sont dérivées du parler des colons bretons, normands, charentais... Donc tu n'es jamais totalement perdu linguistiquement. Mais des fois tu tombes sur des survivances étranges qui ont muté.

Un jour, au travail, j'entendais une collègue proche de la retraite chantonner. La mélodie me disait quelque chose, donc je lui ai demandé de me dire le titre, mais elle ne le connaissait pas. Par contre, elle connaissait les paroles de la complainte, et j'ai immédiatement reconnu une chanson de Malicorne (qui explora le répertoire populaire des régions de France en son temps). Elle ne connaissait pas le groupe, c'était une chanson qu'on chantait dans sa famille, par tradition. C'était déroutant d'entendre une telle chanson si loin de sa terre d'origine, parfaitement conservée, alors que même en France, elle est aujourd'hui peu connue en dehors des folkeux.
Avatar de l’utilisateur
rougepied
Envoyé de la Source
Messages : 4191
Inscription : mer. juil. 30, 2003 8:44 am
Localisation : Rennes

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par rougepied »

Cédric Ferrand a écrit : ven. mars 19, 2021 6:30 pmMais là, j'ai essayé d'être au plus juste car je voulais faire dans le réalisme. Cependant l'usage des sacres varie beaucoup en fonction de la classe sociale, de l'éducation, de la région...
Je m’étais fait la réflexion que, à la différence des autres personnages, le paternel de Jess sacre plus souvent qu’à son tour. Donc je pense que c’est plutôt bien rendu. :)

Cédric Ferrand a écrit : ven. mars 19, 2021 6:30 pmC'était déroutant d'entendre une telle chanson si loin de sa terre d'origine, parfaitement conservée, alors que même en France, elle est aujourd'hui peu connue en dehors des folkeux.
J’ai une anecdote perso similaire sur bien des points : Un jour de réunion de famille, ma mère et ces sœurs se sont mis à chanter des chansons qu’ils chantaient enfants (à la ferme, à l’époque où y’avait pas encore le vieux téléviseur cathodique N&B en 110V). Et ma mère a chanter « La Rose au Boué » que je ne connaissais pas. Plus tard j’ai cherché sur le net et l’un des premiers résultats qui remontaient à l’époque c’était… une toune de Garou qui tapais des galoches pendant un concert sur Youtube.
Dieu de l’alternative attitude.
Si je n'écris pas en vert, ce ne sont que mes opinions personnelles, rien à voir avec mon rôle de modérateur.

Modo de Schrödinger : odieux fakiste ultraliberale mascu / féminazgûl·e de la bien-pensance.
Avatar de l’utilisateur
vermer
Messie
Messages : 1008
Inscription : dim. févr. 13, 2011 12:32 am
Localisation : Canada
Contact :

Re: [livres] La réincarnation fétichiste des arbres

Message par vermer »

Image

On retrouve ici Krause, le barbouze légionnaire dont plusieurs aventures ont été publiées un temp dans la collection Fleuve noir l'aventurier, ici en expédition en Afrique avec d'autre mercenaires. Cela semble écrit à la va vite avec des personnages caricaturaux et une intrigue qui se cherche. Cela manque de construction, d'ambiance et de qualités littéraires et narratives. Après 80 pages peu prenantes, j'ai fini par abandonner ; à ce point il n'y avait rien de science-fictif, ni de fantastique. J'imagine que cela doit arriver plus tard pour essayer de donner un intérêt a un récit trop vague et qui essaye de trouver une direction à tout prix.
Vieille Garde : joueur de Jdr depuis 1984 - Jeux favoris:
Hurlements, Pendragon, Every Day Is Halloween, Reve de Dragon, Empires et Dynasties, Paranoia, Mnemosyne.

Profile de lecture Babelio
Répondre