Séries TV: Docteur Witcher vs the Protomolecule

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Loludian
Dieu pour tous
Messages : 6141
Inscription : sam. oct. 21, 2006 11:05 pm
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Séries TV: Docteur Witcher vs the Protomolecule

Message par Loludian »

Tybalt (le retour) a écrit : sam. oct. 31, 2020 2:12 pm J'ai regardé un épisode de Blood of Zeus. Les graphismes sont pas mal, mais l'animation est de très, très basse qualité. L'intrigue recycle allègrement Les Immortels de Tarsem Singh et l'Hercule de Disney. Il y a un héros qui s'appelle "Hero" et un personnage féminin fort qui s'appelle Alexia (allusion à l'Alexios d'Assassin's Creed Odyssey ?). Il y a un ou deux personnages secondaires sympas, dont un Zeus classe.
Mais je dois vous prévenir : le personnage principal joue très mal. Il a l'air inexpressif et cruche au possible. Je ne pensais pas qu'un personnage animé pouvait jouer mal.
Je ne sais pas si je regarderai la suite, peut-être un soir de fatigue. Ce n'est pas mauvais, ça oscille entre le médiocre et le correct. Après, honnêtement, le premier épisode faisait 25 minutes donc c'est court, mais ça arrivait quand même à être plan-plan.
On a continué quelques épisodes, c'est pas si mal. J'aime bien le design des persos et des créatures. Il y a parfois vraiment trop peu d'images par seconde par contre. Autant ça passe pour des scènes de dialogues, autant quand il y a de l'action c'est douloureux pour le cerveau.
Avatar de l’utilisateur
Carl Stanford
Initié
Messages : 167
Inscription : dim. mai 13, 2018 5:34 pm
Localisation : Paris

Re: Séries TV: Docteur Witcher vs the Protomolecule

Message par Carl Stanford »

Le truc qui m'énerve vraiment dans Discovery, et qui fait que je ne peux pas totalement apprécier la série, c'est que les personnages sont tout le temps en train de pleurnicher.

Je ne sais pas ce qu'on a donné aux équipage quelques années plus tard à partir de Kirk et jusqu'à Janeway, et qui apparemment était déjà actif du temps d'Archer, donc avant Discovery, mais ça permettait d'avoir des officiers qui savaient à peu près se tenir et ne fondaient pas en larmes dès que le.la capitaine ressassait un discours convenu à propos des valeurs de la Fédération sur la passerelle.

En tout cas on nous épargnait ces plans pénibles sur les yeux pleins de sérum physiologique de tous les personnages lorsque le vaisseau s'apprête à entrer dans un wyrmhole, ou de la protagoniste dès que.. en fait dès qu'elle parle à quelqu'un plus de deux secondes, parce que ça va inévitablement dériver vers ses relations compliquées avec tout le monde, avec son père, sa mère, son frère, sa mère d'adoption de la dimension miroir, le sacrifice de tel ou tel, le fait que vraiment les gens lui ont manqué et que c''était horrible, ou qu'elle ne mérite pas tous ces honneurs, ou qu'en fait elle a échoué, ou que l'enseigne Tilly est vraiment quelqu'un de très touchant et de très très drôle.

Les showrunners ont apparemment voulu montrer que Star Trek, c'est devenu une série qui a du cœur, et que tout le monde est une grande famille, et qu'on va laisser libre cours à nos émotions parce que c'est bien et qu'on n'est pas une série machiste, et d'ailleurs même les klingons vont passer leur temps à pleurnicher et à se lamenter.

Moi, je ne serais vraiment pas rassuré de bosser sur un vaisseau où à peu près tout le monde est aussi instable émotionnellement.

Les larmes dans les yeux, ça empêche de bien voir ce qu'il y a sur les moniteurs et les écrans, et ça met en danger l'équipage. Et je ne suis pas sûr que brailler "No no no no no ! Mayday ! Help me ! Please ! Do something ! I'm losing it !" dans les communicateurs quand on est en chute libre ou dans un vaisseau en perdition ou face à une créature menaçante, ce soit la meilleure méthode pour s'en sortir et pour aider ses coéquipiers à régler le problème.

Je pense que Picard aurait ordonné à Burnham de se confiner dans ses quartiers le temps de se calmer, sous les yeux consternés de Worf, que Bones aurait dégagé Stamets de son infirmerie en lui disant "arrête de paniquer, tu m'empêches de bosser !", que Janeway aurait renvoyé tout le monde en demandant "mais on ne vous apprend plus le self control à Starfleet Academy ?", et que Seven of Nine aurait demandé si tous les humains étaient aussi bizarres, pendant que Quark aurait éclaté de rire, et les Romuliens aussi en entendant tout ça sur leurs micros espions.

C'est étrange, parce que c'est la seule série SF où on nous inflige ça. Dans The Expanse, ils ne passent pas autant de temps à pleurer à chaudes larmes, je pense qu'ils sont trop bêtement professionnels pour ça. Et même dans des séries où l'on passerait son temps à s'épancher, comme Downton Abbey ou Big Little Lies, ils n'ont pas un budget aussi élevé en bouteilles de collyre.

Voilà, c'était mes cinq minutes de vieux con de Trekker.



 
Ex Ignorantia ad Sapientiam
E Luce ad Tenebras.
Avatar de l’utilisateur
vivien
Mystique
Messages : 870
Inscription : mer. avr. 19, 2006 1:24 pm
Localisation : Alès

Re: Séries TV: Docteur Witcher vs the Protomolecule

Message par vivien »

J'ai regardé le premier épisode de "la flamme ", un pastiche/parodie des téléréalité type bachelor,greg le millionnaire..., c'est pas mal, pas toujours fin, mais marrant, avec pas d'autodérision. Je trouve même un petit côté OSS117, dans le premier degré permanent du protagoniste, certains jeux de mots... à voir.
ok on a rien a se dire, mais on a tout le temps de trouver!
Avatar de l’utilisateur
Carl Stanford
Initié
Messages : 167
Inscription : dim. mai 13, 2018 5:34 pm
Localisation : Paris

Re: Séries TV: Docteur Witcher vs the Protomolecule

Message par Carl Stanford »

Utopia, sur Amazon Prime (saison 1)

Remake américain de l'ovni britannique de 2012-2013, série géniale, à la fois drôle, glaçante, paranoïaque, et totalement décalée,
dont le seul défaut était de ne pas avoir de conclusion. Je ne sais toujours pas pourquoi elle n'avait pas été renouvelée pour une saison 3 :
trop underground ? En tout cas elle se finissait en eau de boudin, et c'était bien dommage, parce que c'est la meilleure série
conspirationniste qui existe, et qu'elle était unique visuellement et sur le plan de la mise en scène.

Le pitch pour celles et ceux qui ne connaissent pas : un petit groupe d'amis en ligne est obsédé par un comics très confidentiel,
Dystopia, dont ils font l'exégèse et décortiquent les moindres détails, parce qu'il révélerait une conspiration sanitaire.
La suite, intitulée Utopia, apparaît soudain et va être mise en vente lors d'une convention geek. Les complotistes, qui ne se sont
jamais vus en chair et en os, décident de s'y retrouver pour acheter le comics ensemble. Et ça dégénère.

Ce remake respecte assez étrangement l'ambiance de la série britannique, jusqu'au style et à l'apparence de certains personnages
principaux, mais en l'américanisant. C'est la même impression que lorsqu'on était passés de The Office UK à The Office US, et je pense
que la production va faire la même chose ici : partir du matériau de base et évoluer vers quelque chose de différent. On relève
déjà des variations  et des transpositions par rapport à l'histoire d'origine, l'intrigue va plus vite que dans la série originelle, et il
y a des trucs typiquement américains (la convention). Et je dis que c'est tant mieux. Et j'espère que cette version permettra
d'aboutir à une conclusion ;)

En tout cas, pour le moment, c'est assez réussi, ça ne plaira sans doute pas à tout le monde en raison de l'ambiance assez particulière
et complètement barge parfois, ça reste très BD, et ça fera en tout cas une bonne inspiration pour tout jeu "à complot".

La présence comme showrunner/productrice de l'excellente Gillian Flynn, auteure des très bons romans noirs Sur ma peau, Mes Lieux Sombres ou Gone Girl, tous adaptés avec succès en série ou au cinéma avec son concours, est plutôt un gage de qualité.

A suivre, ou à prendre comme prétexte pour découvrir la série britannique si vous ne la connaissez pas, et pouvoir répondre à la question centrale : "Where is Jessica Hyde ?"
Ex Ignorantia ad Sapientiam
E Luce ad Tenebras.
Avatar de l’utilisateur
Loludian
Dieu pour tous
Messages : 6141
Inscription : sam. oct. 21, 2006 11:05 pm
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Séries TV: Docteur Witcher vs the Protomolecule

Message par Loludian »

vivien a écrit : lun. nov. 02, 2020 12:55 pm J'ai regardé le premier épisode de "la flamme ", un pastiche/parodie des téléréalité type bachelor,greg le millionnaire..., c'est pas mal, pas toujours fin, mais marrant, avec pas d'autodérision. Je trouve même un petit côté OSS117, dans le premier degré permanent du protagoniste, certains jeux de mots... à voir.

Yep, j'ai regardé tous les épisodes en trois jours. Certains trucs tombent vraiment à plat, mais c'est amusant dans l'ensemble (et certains moment sont hilarants).
Avatar de l’utilisateur
Dokkalfar
Dieu tue-mouches
Messages : 5648
Inscription : jeu. avr. 02, 2009 4:07 pm
Localisation : Paname

Re: Séries TV: Docteur Witcher vs the Protomolecule

Message par Dokkalfar »

Carl Stanford a écrit : dim. nov. 01, 2020 6:32 pm Le truc qui m'énerve vraiment dans Discovery, et qui fait que je ne peux pas totalement apprécier la série, c'est que les personnages sont tout le temps en train de pleurnicher.

Je suis en train de regarder cette série qui était passée sous mon radar, et en lisant ton commentaire je me suis dit “oh il exagère un peu, ou alors dans la saison 3”. Et là je viens de voir l’épisode 13 de la saison 2, une douce peine, et bon sang ça pleurniche tellement, il y a tellement de pathos maladroit, que j’ai même fini par trouver ça malaisant à regarder... 8O
Dernière modification par Dokkalfar le lun. nov. 02, 2020 8:38 pm, modifié 1 fois.
"Jesus loves you" - a nice thing to hear in church, but a horrific thing to hear in a Mexican prison.
Avatar de l’utilisateur
VigiloConfido
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2196
Inscription : jeu. juil. 20, 2017 10:34 am

Re: Séries TV: Docteur Witcher vs the Protomolecule

Message par VigiloConfido »

Perso ça m'a jamais dérangé.
Jésus a appelé, il veut absolument récupérer sa barbe

Supernatural saison 14
Avatar de l’utilisateur
Humphrey B
Dieu des physiciens wargamers
Messages : 5013
Inscription : sam. avr. 03, 2010 7:35 pm
Localisation : Troyes
Contact :

Re: Séries TV: Docteur Witcher vs the Protomolecule

Message par Humphrey B »

 
Carl Stanford a écrit : lun. nov. 02, 2020 2:11 pm Utopia, sur Amazon Prime (saison 1)

La série originale est une merveille. Quand j'ai entendu parler d'un remake US, je me suis dit "mais pourquoi ?". L'idée m'apparait absolument saugrenue dans la mesure où il n'y a rien à changer dans la série originale.

Mais bon, je vais guetter tes retours, au cas où...
“Harry, I’m going to let you in on a little secret. Every day, once a day, give yourself a present. Don’t plan it. Don’t wait for it. Just let it happen. It could be a new shirt at the men’s store, a catnap in your office chair, or two cups of good, hot black coffee.” – Agent Dale Cooper
Avatar de l’utilisateur
Carl Stanford
Initié
Messages : 167
Inscription : dim. mai 13, 2018 5:34 pm
Localisation : Paris

Re: Séries TV: Docteur Witcher vs the Protomolecule

Message par Carl Stanford »

Dokkalfar a écrit : lun. nov. 02, 2020 8:25 pm
Carl Stanford a écrit : dim. nov. 01, 2020 6:32 pm Le truc qui m'énerve vraiment dans Discovery, et qui fait que je ne peux pas totalement apprécier la série, c'est que les personnages sont tout le temps en train de pleurnicher.

Je suis en train de regarder cette série qui était passée sous mon radar, et en lisant ton commentaire je me suis dit “oh il exagère un peu, ou alors dans la saison 3”. Et là je viens de voir l’épisode 13 de la saison 2, une douce peine, et bon sang ça pleurniche tellement, il y a tellement de pathos maladroit, que j’ai même fini par trouver ça malaisant à regarder... 8O

Oui, c'est bizarre, hein ?

Je ne suis pas contre la sensibilité, mais dans Discovery, parfois, c'est dégoulinant :)
Je ne sais pas pourquoi ils font ça. Ça doit être un truc d'époque.
 
Ex Ignorantia ad Sapientiam
E Luce ad Tenebras.
Avatar de l’utilisateur
Kardwill
Dieu des strates galactiques
Messages : 7558
Inscription : mar. déc. 11, 2007 3:19 pm

Re: Séries TV: Docteur Witcher vs the Protomolecule

Message par Kardwill »

D'un autre côté, le pathos dégoulinant, on en avait aussi un peu à l'époque Kirk et consorts, c'est juste que c'était tellement surjoué que ça faisait partie du charme kitch de la série ^^
MJ actuellement sur : Dresden Files (Fate), Star Trek (Fate), Ravenloft (D&D)
Avatar de l’utilisateur
Selpoivre
Envoyé de la Source
Messages : 6570
Inscription : jeu. juil. 20, 2006 10:05 am
Localisation : Lyon 6
Contact :

Re: Séries TV: Docteur Witcher vs the Protomolecule

Message par Selpoivre »

Moi moi moi, avec pas mal de retard j'attaque le spin off de Penny Dreaful : City of Angels.
Et si la reconstitution du LA des années 30 est impressionnante et si chacun des éléments de la série sont cool pris séparément (les bizarreries et meutres étranges autour du culte de Santa Muerte, la montée du Nazisme et ses tentatives d'infiltrer les US, les tensions raciales et sociales autour de la construction d'autoroutes au milieu des quartiers latinos) force est de constater qu'on s'y fait un peu chier quand même. En tous cas pour moi après 2 épisodes, la sauce prend trèèèèèès difficilement et j'ai carrément décroché 15 min en plein épisode hier sans m'en rendre compte.
Et ca me fait d'autant plus chier que j'étais hyper fan de la série d'origine et que le contexte de ce spin off avant tout pour me plaire sur le papier...
La cuisine rôliste du Selpoivre (World of Lies, Dead Dice...)
Membre de la LLDT, la Ligue Lyonnaise des Détournements de Threads · Binouzeur Casusien itinérant · Avatar du mauvais goût cinématographique
Modère en vert
Avatar de l’utilisateur
Fabien_Lyraud
Dieu, sérieux les gars.
Messages : 4898
Inscription : ven. mai 05, 2006 2:09 pm
Contact :

Re: Séries TV: Docteur Witcher vs the Protomolecule

Message par Fabien_Lyraud »

Selpoivre a écrit : mar. nov. 03, 2020 9:17 am Moi moi moi, avec pas mal de retard j'attaque le spin off de Penny Dreaful : City of Angels.
Et si la reconstitution du LA des années 30 est impressionnante et si chacun des éléments de la série sont cool pris séparément (les bizarreries et meutres étranges autour du culte de Santa Muerte, la montée du Nazisme et ses tentatives d'infiltrer les US, les tensions raciales et sociales autour de la construction d'autoroutes au milieu des quartiers latinos) force est de constater qu'on s'y fait un peu chier quand même. En tous cas pour moi après 2 épisodes, la sauce prend trèèèèèès difficilement et j'ai carrément décroché 15 min en plein épisode hier sans m'en rendre compte.
Et ca me fait d'autant plus chier que j'étais hyper fan de la série d'origine et que le contexte de ce spin off avant tout pour me plaire sur le papier...

Tu veux dire que c'est un soap horrifique ? :D
Avatar de l’utilisateur
Najael
Déesse Nadine
Messages : 3435
Inscription : lun. déc. 18, 2006 7:23 pm
Localisation : Rennes

Re: Séries TV: Docteur Witcher vs the Protomolecule

Message par Najael »

Selpoivre a écrit : mar. nov. 03, 2020 9:17 am Moi moi moi, avec pas mal de retard j'attaque le spin off de Penny Dreaful : City of Angels.
Et si la reconstitution du LA des années 30 est impressionnante et si chacun des éléments de la série sont cool pris séparément (les bizarreries et meutres étranges autour du culte de Santa Muerte, la montée du Nazisme et ses tentatives d'infiltrer les US, les tensions raciales et sociales autour de la construction d'autoroutes au milieu des quartiers latinos) force est de constater qu'on s'y fait un peu chier quand même. En tous cas pour moi après 2 épisodes, la sauce prend trèèèèèès difficilement et j'ai carrément décroché 15 min en plein épisode hier sans m'en rendre compte.
Et ca me fait d'autant plus chier que j'étais hyper fan de la série d'origine et que le contexte de ce spin off avant tout pour me plaire sur le papier...

Told ya. Et j'ai été jusqu'au bout hein.
Heureusement elle n'a pas été renouvelée.
🐺 Fantastibuleuses et esbaudissantes créa graphiques là, ▶️ Sur l'Etagère ◀️ .
"What am I supposed to do? Apologize? Over my rich, hot, dead body!"
Spoiler:
Image
Avatar de l’utilisateur
Shahrukhan
Dieu du kazoo dans la patoche
Messages : 845
Inscription : jeu. janv. 05, 2006 6:09 pm
Localisation : Centre

Re: Séries TV: Docteur Witcher vs the Protomolecule

Message par Shahrukhan »

Fin de la série 10% ce soir, pas mal d'émotions, c'était chouette :)
Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 11864
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: Séries TV: Docteur Witcher vs the Protomolecule

Message par Sammael99 »

Image

Nous on avance dans Hinterland, une sorte de Wallander Gallois. Un flic de Londres est muté dans une petite ville de la côte galloise, on sent qu'il a un passif douloureux. Il est bon, mais torturé. Comme Wallander on est dans l'enquête à petite échelle, avec peu de moyens, et un protagoniste principal qui voit les détails mieux que les autres. Contrairement à Wallander, on épluche pas le catalogue des crimes sordides (trafic d'organes, réseaux de pédophiles, etc.) mais on est plutôt dans les affaires de famille rurales, avec un métaplot très lent à avancer mais qui avance quand même.

Bref, c'est pas tout à fait aussi bon que Wallander, où Branagh crevait l'écran, mais c'est aussi un peu moins déprimant, ce qui n'est pas si mal par les temps qui courent ;-)
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph
Répondre