moi, moi, moi, confinement et beer yoga

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Udo Femi
Dieu des langues de poulpes
Messages : 20690
Inscription : mer. juil. 12, 2006 4:41 pm
Localisation : Genève
Contact :

Re: moi, moi, moi, confinement et beer yoga

Message par Udo Femi »

Erwan G a écrit :
ven. mai 15, 2020 3:29 pm
C'est pour cela que, depuis, tu as une coupe de cheveux à la Laurent Wauquiez ?
Là tout de suite je suis plutôt en mode Doc Emmett Brown :runaway
(la calvitie frontale en moins)
Mon blog: http://www.udo-prod.com avec La Superclique gratuite et les Aventures Spears & Sandals d'Agôn !

Avatar de l’utilisateur
Sama64
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 3212
Inscription : mer. janv. 21, 2015 10:58 am
Localisation : Issy les Moulineaux

Re: moi, moi, moi, confinement et beer yoga

Message par Sama64 »

Un très bonne amie de ma femme est vraiment entrée dans ce que je pense être une dérive sectaire, à base de médecine ultra alternative (soin par apposition des mains à distance, encore mieux que le Paladin de D&D), pseudo séminaire youtube avec une thérapeute, complotisme (la CIA et les Francs maçons dirigent tout et ont créé le covid19), délires religieux ("satan est partout").
Elle est imperméable à toute argumentation.

Et ma femme ne veut pas l'abandonner, d'autant que son amie a déjà coupé avec sa famille.
Je ne sais pas ce qu'on peut faire. Contacter la miviludes ?
Traductions & relectures pour le DDD

Avatar de l’utilisateur
Fingolfin
Dieu lyrique des fouteux chantants
Messages : 5718
Inscription : sam. févr. 07, 2004 7:06 pm
Localisation : Massy

Re: moi, moi, moi, confinement et beer yoga

Message par Fingolfin »

Sama64 a écrit :
sam. mai 16, 2020 9:36 am

Et ma femme ne veut pas l'abandonner, d'autant que son amie a déjà coupé avec sa famille.
Je ne sais pas ce qu'on peut faire. Contacter la miviludes ?

En tout cas il va y avoir un sacré boulot de relationnel/psy si ta femme veut continuer à la fréquenter voire à l'en sortir… bon courage à elle :( (personnellement je ne sais pas si j'en aurais le courage)

F.
HUGE PIT FILLED WITH 200 SPIKES

« je carbure à la Jupi » - Highlandjul

« Je bois de la vodka Lidl » - Kyorou

Avatar de l’utilisateur
vivien
Pape
Messages : 680
Inscription : mer. avr. 19, 2006 1:24 pm
Localisation : Paris

Re: moi, moi, moi, confinement et beer yoga

Message par vivien »

Prévenir les flics si vous voyez qu'il y a beaucoup d'argent qui disparaît mais hormis ça... et puis si le délire religieux prend de l'ampleur, elle finira par faire une connerie, être repérée par un médecin et avoir un traitement anti psychotique. En gros vous ne pouvez pas faire grand-chose. Si elle a des gamins et qu'il y a danger, il faut faire un signalement, ça c'est très important.
ok on a rien a se dire, mais on a tout le temps de trouver!

Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 13516
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: moi, moi, moi, confinement et beer yoga

Message par Erwan G »

Sama64 a écrit :
sam. mai 16, 2020 9:36 am
Un très bonne amie de ma femme est vraiment entrée dans ce que je pense être une dérive sectaire, à base de médecine ultra alternative (soin par apposition des mains à distance, encore mieux que le Paladin de D&D), pseudo séminaire youtube avec une thérapeute, complotisme (la CIA et les Francs maçons dirigent tout et ont créé le covid19), délires religieux ("satan est partout").
Elle est imperméable à toute argumentation.

Et ma femme ne veut pas l'abandonner, d'autant que son amie a déjà coupé avec sa famille.
Je ne sais pas ce qu'on peut faire. Contacter la miviludes ?

A part l'hospitalisation à la demande d'un tiers si elle se met en danger ou met en danger quelqu'un, il n'y a malheureusement rien à faire. Si, dénoncer éventuellement sa "thérapeute", mais il reste à trouver à qui puisque, si j'ai bien compris, Miviludes est mort vivante. Et, si elle se met en danger financier, essayer de prévenir le Parquet de son lieu de résidence pour espérer qu'il prenne des mesures de protection, mais globalement, c'est assez difficile à mettre en oeuvre. Qu'est-ce qui la différencie tant d'une personne qui pense que les petites boules de sucre ont un effet thérapeutique ? A partir de quand définit-on que l'on a à faire à un groupe de type sectaire ?
Personne n'est plus arrogant envers les femmes, plus agressif ou méprisant, qu'un homme inquiet pour sa virilité.
Simone de Beauvoir

Spoiler:
Image

Avatar de l’utilisateur
Highlandjul
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2367
Inscription : lun. avr. 18, 2011 3:19 pm
Localisation : Lille

Re: moi, moi, moi, confinement et beer yoga

Message par Highlandjul »

Ouaip. Bon courage à vous. Peut-être quelque chose à faire avec une déposition pour exercice illégal de la medecine et abus de confiance ou autre.
Pas simple effectivement sans s'aliéner la personne.

Avatar de l’utilisateur
BlackJack
Dieu du mec qu'on sait pas qui c'est
Messages : 6621
Inscription : lun. mai 30, 2005 2:30 pm
Localisation : A consommer avec modération

Re: moi, moi, moi, confinement et beer yoga

Message par BlackJack »

Erwan G a écrit :
sam. mai 16, 2020 11:45 am
Sama64 a écrit :
sam. mai 16, 2020 9:36 am
Un très bonne amie de ma femme est vraiment entrée dans ce que je pense être une dérive sectaire, à base de médecine ultra alternative (soin par apposition des mains à distance, encore mieux que le Paladin de D&D), pseudo séminaire youtube avec une thérapeute, complotisme (la CIA et les Francs maçons dirigent tout et ont créé le covid19), délires religieux ("satan est partout").
Elle est imperméable à toute argumentation.

Et ma femme ne veut pas l'abandonner, d'autant que son amie a déjà coupé avec sa famille.
Je ne sais pas ce qu'on peut faire. Contacter la miviludes ?

A part l'hospitalisation à la demande d'un tiers si elle se met en danger ou met en danger quelqu'un, il n'y a malheureusement rien à faire. Si, dénoncer éventuellement sa "thérapeute", mais il reste à trouver à qui puisque, si j'ai bien compris, Miviludes est mort vivante. Et, si elle se met en danger financier, essayer de prévenir le Parquet de son lieu de résidence pour espérer qu'il prenne des mesures de protection, mais globalement, c'est assez difficile à mettre en oeuvre. Qu'est-ce qui la différencie tant d'une personne qui pense que les petites boules de sucre ont un effet thérapeutique ? A partir de quand définit-on que l'on a à faire à un groupe de type sectaire ?

Si exercice illégal de la médecine , au conseil de l'ordre avec courrier  avec AR auprés du président du CDOM local et double au président du CNOM 

Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 13516
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: moi, moi, moi, confinement et beer yoga

Message par Erwan G »

BlackJack a écrit :
sam. mai 16, 2020 12:05 pm
Erwan G a écrit :
sam. mai 16, 2020 11:45 am
Sama64 a écrit :
sam. mai 16, 2020 9:36 am
Un très bonne amie de ma femme est vraiment entrée dans ce que je pense être une dérive sectaire, à base de médecine ultra alternative (soin par apposition des mains à distance, encore mieux que le Paladin de D&D), pseudo séminaire youtube avec une thérapeute, complotisme (la CIA et les Francs maçons dirigent tout et ont créé le covid19), délires religieux ("satan est partout").
Elle est imperméable à toute argumentation.

Et ma femme ne veut pas l'abandonner, d'autant que son amie a déjà coupé avec sa famille.
Je ne sais pas ce qu'on peut faire. Contacter la miviludes ?

A part l'hospitalisation à la demande d'un tiers si elle se met en danger ou met en danger quelqu'un, il n'y a malheureusement rien à faire. Si, dénoncer éventuellement sa "thérapeute", mais il reste à trouver à qui puisque, si j'ai bien compris, Miviludes est mort vivante. Et, si elle se met en danger financier, essayer de prévenir le Parquet de son lieu de résidence pour espérer qu'il prenne des mesures de protection, mais globalement, c'est assez difficile à mettre en oeuvre. Qu'est-ce qui la différencie tant d'une personne qui pense que les petites boules de sucre ont un effet thérapeutique ? A partir de quand définit-on que l'on a à faire à un groupe de type sectaire ?

Si exercice illégal de la médecine , au conseil de l'ordre avec courrier  avec AR auprés du président du CDOM local et double au président du CNOM 

Ah ah ah ah ah ah ah

Si c'était le cas, il n'y aurait ni médecine chinoise, ni homéopathes ;)
Personne n'est plus arrogant envers les femmes, plus agressif ou méprisant, qu'un homme inquiet pour sa virilité.
Simone de Beauvoir

Spoiler:
Image

Avatar de l’utilisateur
BlackJack
Dieu du mec qu'on sait pas qui c'est
Messages : 6621
Inscription : lun. mai 30, 2005 2:30 pm
Localisation : A consommer avec modération

Re: moi, moi, moi, confinement et beer yoga

Message par BlackJack »

Alors attention scoop.

Le terme médecin est protégé pas le terme médecine.
Tu peux pas te prétendre médecin mais praticien en médecine chinoise cela passe crême.
L'homéopathie est une pratique de soins non conventionnelles qui depuis le rapport Sastre est couverte par l'ordre (rapport qui disait à la base qu'il fallait réévaluer cette pratique réguliérement , bon ils ont attendu 20 ans )

Toutefois pour avoir accés aux Cr de l'ordre , l'exercice illégal de la médecine par des naturopathes , des glandus comme Casanovas est trés surveillé et entraine des poursuites .

Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 13516
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: moi, moi, moi, confinement et beer yoga

Message par Erwan G »

Tu sais, comme moi, que cela n'empêche pas vos ordre de poursuivre dans le cas de certaines pratiques. Le massage, le maquillage permanent et d'autres pratiques ont fait l'objet de poursuites. Les charlatans, rarement. Tant qu'ils se disent guérisseurs, c'est bon.
Personne n'est plus arrogant envers les femmes, plus agressif ou méprisant, qu'un homme inquiet pour sa virilité.
Simone de Beauvoir

Spoiler:
Image

Avatar de l’utilisateur
Sama64
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 3212
Inscription : mer. janv. 21, 2015 10:58 am
Localisation : Issy les Moulineaux

Re: moi, moi, moi, confinement et beer yoga

Message par Sama64 »

Merci de vos messages, qui montrent que malheureusement il n'y a pas vraiment de solution 🙁

Pour preciser, c'est l'amie de ma femme qui pratique l'apposition à distance (parmi la restauration somato psychique, biokinergie, etc...).
Et comme elle a pas mal d'argent, j'imagine que ses gourous vont lui facturer bien cher les séminaires vidéos, livres, DVD et autres produitsbet services bidons
Traductions & relectures pour le DDD

Avatar de l’utilisateur
vivien
Pape
Messages : 680
Inscription : mer. avr. 19, 2006 1:24 pm
Localisation : Paris

Re: moi, moi, moi, confinement et beer yoga

Message par vivien »

Ah ouais en même temps je serai gourou de secte j'aurais les yeux qui pétillent ! Elle a des gamins en bas âge ?
ok on a rien a se dire, mais on a tout le temps de trouver!

rougepied
Envoyé de la Source
Messages : 3940
Inscription : mer. juil. 30, 2003 8:44 am
Localisation : Rennes

Re: moi, moi, moi, confinement et beer yoga

Message par rougepied »

J’ai fabriqué des visières avec mon imprimante 3D pour un centre de formation de médecine non conventionnelle. Une personne qui m’a contacté via LinkedIn, famille d’un de mes contacts.

J’étais un peu embêter. D’un certain côté, lui fournir des visières ça voulait dire participer à la propagation et la pratique d’un truc auquel je ne crois pas et qui peut, en un sens, se révéler dangereux. Pas la pratique en elle même, mais le fait que la personne qui utilise cette méthode abandonne tout traitement conventionnelle. De l’autre, ne pas lui fournir, c’était la laisser prendre un risque pour elle et pour tous ces élèves (et leurs familles, leurs amis, toutes les personnes qu’elles croisent)
Neutral good
Si je n'écris pas en vert, ce ne sont que mes opinions personnelles, rien à voir avec mon rôle de modérateur.

Modo de Schrödinger  : odieux fakiste ultraliberale mascu / féminazgûl·e de la bien-pensance.

Avatar de l’utilisateur
BlackJack
Dieu du mec qu'on sait pas qui c'est
Messages : 6621
Inscription : lun. mai 30, 2005 2:30 pm
Localisation : A consommer avec modération

Re: moi, moi, moi, confinement et beer yoga

Message par BlackJack »

rougepied a écrit :
sam. mai 16, 2020 7:15 pm
J’ai fabriqué des visières avec mon imprimante 3D pour un centre de formation de médecine non conventionnelle. Une personne qui m’a contacté via LinkedIn, famille d’un de mes contacts.

J’étais un peu embêter. D’un certain côté, lui fournir des visières ça voulait dire participer à la propagation et la pratique d’un truc auquel je ne crois pas et qui peut, en un sens, se révéler dangereux. Pas la pratique en elle même, mais le fait que la personne qui utilise cette méthode abandonne tout traitement conventionnelle. De l’autre, ne pas lui fournir, c’était la laisser prendre un risque pour elle et pour tous ces élèves (et leurs familles, leurs amis, toutes les personnes qu’elles croisent)
Vu ta localisation,l'ordre des médecins n'a pas encore statué sur le sort des druides.
Mais les déclarations de Essaiclinix le druide phocéen commencent à le titiller  :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 8273
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: moi, moi, moi, confinement et beer yoga

Message par Cédric Ferrand »

BlackJack a écrit :
sam. mai 16, 2020 8:01 pm
Vu ta localisation,l'ordre des médecins n'a pas encore statué sur le sort des druides.

Le Monde a d'ailleurs publié aujourd'hui un papier intitulé Être druide au temps du coronavirus.

#PasLeGorafi

Répondre