moi, moi, moi, confinement et beer yoga

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Avatar de l’utilisateur
madame ridulle
Déesse des perruches
Messages : 3497
Inscription : lun. sept. 24, 2012 1:15 pm

Re: moi, moi, moi, confinement et beer yoga

Message par madame ridulle »

Kardwill a écrit :
ven. juin 19, 2020 3:49 pm
Calisto a écrit :
ven. juin 19, 2020 3:14 pm
Kardwill a écrit :
ven. juin 19, 2020 10:31 am
Moimoimoi, en pleine préparation de mon stage d'astronomie en Sologne la semaine prochaine, en espérant très fort que les cieux soient propices.
Tiens quand j'étais à l'université de Tours on allait sur un site en Sologne équipé pour, aussi utilisé pour faire des colos pour les enfants des profs du CNRS. L'Aubette si je me souviens bien, c'est sur le même endroit ? J'avais adoré le lieu, de grands souvenirs... purée déjà 25 ans.
J'ai l'impression que c'est très proche : L'aubette semble être à Pierrefitte sur Sauldre, alors que l'AFA fait ses stages à Neuvy sur Barangeons, au sud de Nancay. Il doit y avoir une trentaine de km à tout pêter entre les deux ^^

Et si tu vas dans une maison de campagne loin des lueurs de la pollution lumineuse, ça peut être effectivement une super occasion pour contempler un vrai ciel nocturne, ne serait-ce qu'avec une simple carte du ciel ou des jumelles. :)
(Je crois qu'on habite dans le même coin, et même si on est officiellement à la campagne, le ciel est quand même bien lumineux.)
j'ai récupéré mon newton en vidant la maison de maman mais je subodore qu'il y a du taf avant de pouvoir à nouveau m'en servir, si c'est possible... il  passé un certain nombre d'années dans le grenier hélas...


pour les moustiques j'ai blindé les abords de la maison avec géraniums odorants, menthe, mélisse et autre aromatiques à odeurs puissantes (thym, sauge, romarin, origan, ciboulette, plante à curry, lavande, etc.) vu que j'habite en bordure d'une rivière, d'un étang et de deux canaux... eh bien on a curieusement pas de grenouilles mais on a des truites et des gardons dans l'eau et une population avicole sauvage particulièrement dense et en fait je suis pas embêtée par les moustiques je dois dire...

 
Real stupidity beats artificial intelligence every time.
Hogfather

Avatar de l’utilisateur
Kardwill
Dieu des strates galactiques
Messages : 7191
Inscription : mar. déc. 11, 2007 3:19 pm

Re: moi, moi, moi, confinement et beer yoga

Message par Kardwill »

madame ridulle a écrit :
dim. juin 21, 2020 5:53 pm
Kardwill a écrit :
ven. juin 19, 2020 3:49 pm
Calisto a écrit :
ven. juin 19, 2020 3:14 pm

Tiens quand j'étais à l'université de Tours on allait sur un site en Sologne équipé pour, aussi utilisé pour faire des colos pour les enfants des profs du CNRS. L'Aubette si je me souviens bien, c'est sur le même endroit ? J'avais adoré le lieu, de grands souvenirs... purée déjà 25 ans.
J'ai l'impression que c'est très proche : L'aubette semble être à Pierrefitte sur Sauldre, alors que l'AFA fait ses stages à Neuvy sur Barangeons, au sud de Nancay. Il doit y avoir une trentaine de km à tout pêter entre les deux ^^

Et si tu vas dans une maison de campagne loin des lueurs de la pollution lumineuse, ça peut être effectivement une super occasion pour contempler un vrai ciel nocturne, ne serait-ce qu'avec une simple carte du ciel ou des jumelles. :)
(Je crois qu'on habite dans le même coin, et même si on est officiellement à la campagne, le ciel est quand même bien lumineux.)
j'ai récupéré mon newton en vidant la maison de maman mais je subodore qu'il y a du taf avant de pouvoir à nouveau m'en servir, si c'est possible... il  passé un certain nombre d'années dans le grenier hélas...

Normalement, ces petites bêtes sont robustes. Ma lunette d'ado marchait parfaitement après 30 dans le grenier, et les newton sont presque aussi rustiques. Mais j'imagine que nettoyer la poussière et vérifier que les miroirs sont toujours bien alignés ne serait pas un luxe.
Le réglage des miroirs est ce qui me faisait hésiter à prendre un newton (alors qu'ils sont nettement moins chers que les lunettes de puissance égale), mais j'ai sauté le pas. Je vais pouvoir tester cette semaine, quand mon petit 130/900 de débutant arrivera :)

 
Dernière modification par Kardwill le dim. juin 21, 2020 6:30 pm, modifié 2 fois.
MJ actuellement sur : Dresden Files (Fate), Star Trek (Fate), Ravenloft (D&D)

Avatar de l’utilisateur
madame ridulle
Déesse des perruches
Messages : 3497
Inscription : lun. sept. 24, 2012 1:15 pm

Re: moi, moi, moi, confinement et beer yoga

Message par madame ridulle »

c'est un 130/900 que j'ai; ce qui ê fait douter c'est les écarts de température du grenier, ça a pu sérieusement voiler les miroirs... fut un temps j'avais appris à les réparer mais j'avoue avoir oublié depuis...

et puis c'est pas à Dreux que je vais pouvoir m'en servir, on est pile dans le faisceau d'un projecteur ultrapuissant pour le rond-point et pire le week-end quand il y a des matchs en face sur le stade...


d'ailleurs ça m'énerve parce que ça rles oiseaux et ça empêche d'avoir des lucioles dans mon coin de paradis!
Real stupidity beats artificial intelligence every time.
Hogfather

Avatar de l’utilisateur
Kardwill
Dieu des strates galactiques
Messages : 7191
Inscription : mar. déc. 11, 2007 3:19 pm

Re: moi, moi, moi, confinement et beer yoga

Message par Kardwill »

madame ridulle a écrit :
dim. juin 21, 2020 6:27 pm
c'est un 130/900 que j'ai; ce qui ê fait douter c'est les écarts de température du grenier, ça a pu sérieusement voiler les miroirs... fut un temps j'avais appris à les réparer mais j'avoue avoir oublié depuis...

et puis c'est pas à Dreux que je vais pouvoir m'en servir, on est pile dans le faisceau d'un projecteur ultrapuissant pour le rond-point et pire le week-end quand il y a des matchs en face sur le stade...
Même pour le planétaire, qui s'accomode assez bien de la pollution lumineuse?
C'est le bon moment de ressortir télescopes et lunettes du grenier : Jupiter et Saturne sont actuellement dans le ciel côte à côte, et seront en opposition (pour ceux qui ne connaissent pas, la meilleurs période pour une observation : ça désigne le moment où les planètes extérieures sont les plus proches et les plus lumineuses) à la mi-juillet. Et même avec ma petite lunette 60/700 pourrie, Saturne était déjà spectaculaire :)

(Et oui, on a parfois envie de s'expliquer avec les gars des services municipaux : Dans mon village aussi, ils éclairent les petites rues toute la nuit, et j'ai une de ces putain de boules jaunasse qui éclairent plus le ciel que la route en plein alignement sud de mon jardin 8|
 
MJ actuellement sur : Dresden Files (Fate), Star Trek (Fate), Ravenloft (D&D)

rougepied
Envoyé de la Source
Messages : 3949
Inscription : mer. juil. 30, 2003 8:44 am
Localisation : Rennes

Re: moi, moi, moi, confinement et beer yoga

Message par rougepied »

Moi, moi, moi, c’est le weekend ascenseur émotionnel qui s’achève.

Je suis allé voir mes parents. Première fois que je les revoie depuis le confinement. Ma mère a arrêté de se teindre les cheveux. Ça lui va plutôt bien mais ça fait ressortir encore d’avantage sa maigreur (elle a perdu beaucoup de poids après son opération du cœur, poids qu’elle n’a jamais récupéré) et sa fatigue (après s’être occupé de sa belle-mère grabataire pendant un an jusqu’au décès de cette dernière, elle doit gérer quasi seule la succession).

Mon père est physiquement pas pire qu’avant. C’est à dire pas brillant.
Par contre avec Alzheimer, il est complètement au fraise. J’ai passé une partie de la matinée à nettoyer son PC rempli de malwares, plugins de véroles et faux anti-virus. Jusqu’à nettoyer la base de registre à la paluche. Sachant que j’avais fait la même chose avant le confinement.
Mais ce qui m’a vraiment démonté, c’est que ce soir, en rentrant chez moi, après 3 heures et demi de route, où sont ses photos. J’ai pris la main en remote sur son ordi pour lui montrer. Au bout de 15 minutes d’explication, je lui demande « alors, tu me dis où elles sont, maintenant que je t’ai montré ? ». Et là, gros blanc. Il ne se souvenait de rien. Il ne sait même plus ce qu’est un fichier. Il était prof de techno au collège. C’était son quotidien professionnel pendant plus de 20 ans. Je suis effondré.
Neutral good
Si je n'écris pas en vert, ce ne sont que mes opinions personnelles, rien à voir avec mon rôle de modérateur.

Modo de Schrödinger  : odieux fakiste ultraliberale mascu / féminazgûl·e de la bien-pensance.

Avatar de l’utilisateur
Yusei
Dieu en cavale
Messages : 8032
Inscription : jeu. janv. 30, 2014 9:47 am
Localisation : Paris / Cachan
Contact :

Re: moi, moi, moi, confinement et beer yoga

Message par Yusei »

Les troubles de la mémoire c'est vraiment difficile à vivre pour les proches... ma mère n'a pas Alzeihmer mais des troubles similaires, elle ne se rend compte de rien mais elle s'invente des histoires délirantes qu'elle défend ensuite avec hargne. Chaque visite est une épreuve.

Avatar de l’utilisateur
Yusei
Dieu en cavale
Messages : 8032
Inscription : jeu. janv. 30, 2014 9:47 am
Localisation : Paris / Cachan
Contact :

Re: moi, moi, moi, confinement et beer yoga

Message par Yusei »

bashar29 a écrit :
sam. juin 20, 2020 11:07 pm
Si t’as un truc pour te soigner, n’hésite pas à partager
Malheureusement ce n'est pas une solution miracle, juste le fait de cohabiter avec les araignées. Avant, je poussais des cris aigus quand j'en voyais une et je restais aux aguets, incapable de dormir si je ne savais pas où elle était. Aujourd'hui, je peux dormir sans problème dans une pièce avec une araignée (mais je pousse encore de petits cris si j'en vois une sans y être préparé).

Avatar de l’utilisateur
touff5
Pape
Messages : 667
Inscription : ven. juil. 29, 2005 5:58 am
Localisation : Château-Thierry (Aisne)

Re: moi, moi, moi, confinement et beer yoga

Message par touff5 »

Mon grand-père est décédé d'Alzheimer il y a quelques années.
Il ne s'est rendu compte de rien. Il a eu plutôt de la chance de ce côté là, parce que lui qui a été un brillant prof de mathématiques avec les palmes académiques, ça l'aurait mis au fond s'il avait pris conscience de son état.
Mais le plus dur qu'il m'ait fait, qui m'a bouleversé, c'est quand je suis allé passer quelques jours chez mes grands-parents et qu'il m'a adressé un "Bonjour monsieur". Il ne me reconnaissait plus. J'étais devenu un inconnu. Un vrai coup de poignard en plein coeur...

Avatar de l’utilisateur
Deimoss
Dieu des spaces marines
Messages : 6141
Inscription : mar. sept. 18, 2007 9:27 am

Re: moi, moi, moi, confinement et beer yoga

Message par Deimoss »

Pour avoir vécu la même chose que toi touff5 c'est sans exagérer un des moments les plus douloureux de ma vie. Voir ma grand mère, celle qui m'avait élevé ne plus me reconnaître, même aujourd'hui ça fait mal. Je me console comme je peux en me disant que je suis le tout dernier qu'elle a oublié, mais putain, quand elle a dit qu'elle ne savait pas qui était ce "jeune homme", j'ai dû faire un effort surhumain pour ne pas fondre en larmes devant elle, faire bonne figure le temps d'évacuer la pièce. Et ma mère qui a dû s'occuper d'elle en la prenant chez elle alors qu'elle ne la reconnaissait plus... La baffe que j'ai pris, elle la prenait tous les jours, et plus encore.
La mort, c'est quand t'as plus de pièces de rechange.

Avatar de l’utilisateur
Calisto
Dieu des audacieux
Messages : 4528
Inscription : mer. août 13, 2003 7:26 pm
Localisation : Houdan (78)

Re: moi, moi, moi, confinement et beer yoga

Message par Calisto »

Kardwill a écrit :
dim. juin 21, 2020 6:18 pm
 Je vais pouvoir tester cette semaine, quand mon petit 130/900 de débutant arrivera :)

Tu as été vers quoi ? Je suis justement en train de regarder pour en prendre une et j’hésite grave vu les budgets...
 
“Omnes stulti, et deliberatione non utentes, omnia tentant”

Avatar de l’utilisateur
Mugen
Dieu des bottes de cuir
Messages : 9921
Inscription : mer. mai 17, 2006 11:34 am

Re: moi, moi, moi, confinement et beer yoga

Message par Mugen »

touff5 a écrit :
dim. juin 21, 2020 9:31 pm
Mon grand-père est décédé d'Alzheimer il y a quelques années.
Il ne s'est rendu compte de rien. Il a eu plutôt de la chance de ce côté là, parce que lui qui a été un brillant prof de mathématiques avec les palmes académiques, ça l'aurait mis au fond s'il avait pris conscience de son état.
Mais le plus dur qu'il m'ait fait, qui m'a bouleversé, c'est quand je suis allé passer quelques jours chez mes grands-parents et qu'il m'a adressé un "Bonjour monsieur". Il ne me reconnaissait plus. J'étais devenu un inconnu. Un vrai coup de poignard en plein coeur...

Mon grand-père n'a sans doute pas eu Alzheimer, mais a souffert de ce que je qualifierais de "ramollissement cérébral" : une mémoire à court terme confuse, et une perte générale des capacités intellectuelles. Le plus douloureux, c'est justement qu'il en avait conscience, lui qui avait été un esprit brillant. Je me souviens de sa frustration face à un 2048 sur mon téléphone, dont il n'arrivait pas à comprendre le fonctionnement malgré tous ses efforts, mélangeant ses principes avec ceux d'autres puzzles.
Sois satisfait des fruit, des fleurs et même des feuilles,
Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles.
Ne pas monter bien haut peut-être, mais tout seul.

Avatar de l’utilisateur
Fabfab
Dieu de la gratte
Messages : 7586
Inscription : mer. août 29, 2007 6:03 pm
Localisation : Au pied du Vercors

Re: moi, moi, moi, confinement et beer yoga

Message par Fabfab »

@rougepied , je ne peux que te réitérer ce que je t'avais déjà dit : tu as toutes mes pensées.
Et je me sens obligé d'ajouter la chose suivante, car je le prends comme un devoir : la perte de mémoire d'un malade d'Alzheimer est quelque chose qui revient toujours dans la discussion avec une tierce personne, car c'est à la fois l'image d'Epinal de cette maladie et la chose qui frappe le plus au début, quand on sait que la personne est atteinte.
Mais en fait, si ça s'arrêtait là, tout serait beaucoup plus simple à gérer. Et au bout d'un moment, quand les amis/collègues te regardent horrifiés en disant "Mon pauvre, il ne te reconnait même pas" comme si c'était la fin d'un monde, tu es partagé entre deux émotions : la compréhension de leur remarque (on avait la même avant de "savoir"), et l'agacement vis-à-vis de leur réaction finalement tellement décalée.
Car, on le sait, cette maladie est une merde infâme, dont la perte de mémoire n'est que le syndrôme le plus "évident" dans un premier temps. On sait comment elle finit, et si ça pouvait se limiter à cette perte de mémoire ce serait une vraie bénédiction. Mais non, en fait. Juste non.
Ma femme et moi avons accompagné ma belle-mère jusqu'au bout, ce fut terrible pour ma femme de voir sa mère finir comme elle a fini. Et maintenant c'est au tour de son père, juste dans la continuité. 17 ans que cette maladie nous accompagne quasi-quotidiennement, et le fait que son père ne nous reconnaisse pas est une goutte-d'eau dans l'océan de la situation.
J'espère ne pas être trop rude en écrivant ça, mais je me sens obligé de le faire. Car la déchéance intellectuelle est très dure à accepter dans le cas d'un malade qui a été brillant, mais elle annonce la déchéance physique, qui est en fait insupportable et qui vient s'y ajouter.
Il faut le savoir (et je dis ça pour ceux qui traduisent Alzheimer = perte de mémoire), un malade d'Alzheimer qui va "au bout" de sa maladie, c'est une redoutable épreuve pour son entourage qui est mis devant la signification même de ce que veut dire être humain.

Et merde, je viens de me relire, j'écris peut-être des mots durs, mais je les assume. Si vous souhaitez m'engueuler, allez-y, mais sachez que ce n'est pas un manque d'empathie de ma part, bien au contraire...
A distorted reality is now a necessity to be free

Avatar de l’utilisateur
Kardwill
Dieu des strates galactiques
Messages : 7191
Inscription : mar. déc. 11, 2007 3:19 pm

Re: moi, moi, moi, confinement et beer yoga

Message par Kardwill »

Calisto a écrit :
lun. juin 22, 2020 8:11 am
Kardwill a écrit :
dim. juin 21, 2020 6:18 pm
 Je vais pouvoir tester cette semaine, quand mon petit 130/900 de débutant arrivera :)
Tu as été vers quoi ? Je suis justement en train de regarder pour en prendre une et j’hésite grave vu les budgets...


J'ai été vers un Skywatcher 130/900 avec monture équatoriale EQ2. Maintenant, c'est pas forcément celui dont je rêvais. Je l'ai pris parce qu'il était polyvalent et pas cher, et que c'était pour moi l'occasion de m'essayer aux Newton et aux montures EQ, sachant que je pense le revendre quand j'aurais pu me faire la main et connaitre un peu mieux mes besoins (il vaut 200-230 € neuf, et se revend avec facilité autour de 150€ sur leboncoin, donc l'investissement est au final minime), et que je passerai sur un appareil plus couteux. Mais sa qualité n'est pas toujours au top et la monture EQ2 est un peu légère pour un tube de 130.

J'ai choisi un 130/900 en me disant que sa bonne ouverture et sa longue focale me permettront de faire de belles observations planétaires, et peut être de distinguer quelques autres objets lumineux comme Antarès ou Orion (même si pour le ciel profond, les conseils sont plutôt "150 mm au minimum, 200-250 de préférence". Mais c'était plus le même budget)
En fait, moi aussi j'hésite grave. Mon 130/900 est du coup un choix temporaire ^^

Tu le sais probablement si tu as commencé à te renseigner, mais les télescopes sont généralement décrits avec deux chiffres (par exemple 60/700).
Le plus petit est l'ouverture D, à savoir le diamètre de la lentille ou du miroir qui sert "d’œil" au télescope, en mm. Plus l'ouverture est importante, plus la quantité de lumière captée par le télescope est importante, et plus l'image sera nette et lumineuse. Donc les gros diamètres sont généralement meilleurs, mais plus lourds et plus chers.
Le plus gros chiffre est la distance focale f en mm. Une focale plus importante donnera de plus forts grossissements, mais au prix d'un champs de vision plus réduit, d'une image plus sombre, et d'un plus fort encombrement.
Un appareil au f/D important (autour de 10) sera donc plus adapté aux objets petits, mais lumineux, comme les planètes et la lune (le "planétaire"). Un rapport f/D faible (autour de 5) sera lumineux et avec un champs de vision large, donc plutôt pour les objets grands et peu lumineux comme les nébuleuses et galaxies (le "ciel profond").

Note que certaines pubs te parleront de "grossissement jusqu'à 300 fois!!!", mais pour un télescope, ça ne veut rien dire : le grossissement est obtenu en divisant la focale du télescope par celle de l’oculaire, mais à un moment, la quantité de lumière captée est simplement insuffisante pour avoir une image nette. Ma petite lunette d'ado 60/700 peut théoriquement, avec un barlowe x2 et un oculaire de 4mm, grossir 700/4x2=350fois, mais l'image était alors floue et très sombre, alors que mes observations avec un grossissement de 116 fois (oculaire de 6mm sans barlowe) m'ont donné des images bien plus belles, lumineuses et nettes.
Typiquement, le grossissement maximum conseillé est de 2 fois l'ouverture (soit 120 fois sur un 60mm). Ça peut sembler peu, mais avec x120, tu vois déjà le croissant de Vénus et les anneaux de Saturne, tu devines les bandes nuageuses de Jupiter, et la Lune est fabuleuse :)

Les choix principaux :
- Télescope ou lunette?
* La lunette (ou "télescope réfracteur" pour nos amis d'outre manche/atlantique) utilise une lentille. Avantage de la simplicité : Aucun réglage. Défaut : Faire une lentille de gros diamètre coute super cher, et certaines lentilles ont des "aberrations chromatiques" (les différentes longueurs d'onde font qu'il y a un "flou arc en ciel"). Donc les lunettes auront généralement une petite ouverture, et sont de très bons appareils pour le planétaire.
* les télescopes réflecteurs (typiquement les Newton, mais aussi les Schmidt-Cassegrain, Maksutov, Dobson... selon leurs inventeurs) fonctionnent avec des miroirs. Comme ils sont bien plus facile à fabriquer que des grosses lentilles, on peut avoir des gros diamètres pour des prix bien plus abordables que les lunettes de même taille. Défaut : les miroirs peuvent se désaligner pendant le transport, et il faut les réaligner de temps en temps (la collimation). De plus, les gros newtoniens peuvent être lourds et encombrants (les Schmidt et Maksutov sont plus compacts, mais plus chers)

- Monture azimutale ou équatoriale? La monture peut sembler anecdotique ("c'est juste le trépied") mais une monture instable, qui vibre, ou ne permettant pas un pointage est très frustrante.
* La monture azimutale est la monture de longue vue classique : Gauche-droite et haut-bas. Avantages, elle est super intuitive, très bon marché, et très légère. Tu veux observer un truc? Tu sors ta lunette, tu la poses dans ton jardin, et tu es tout de suite le nez dans les étoiles. Défaut : la voute céleste "pivote" avec la rotation de la Terre. On ne le voit pas à l’œil nu, mais ce mouvement est très sensible avec un télescope, surtout aux forts grossissements (avec donc un champs de vision très limité), l'objet observé essayant perpétuellement de sortir du champs, ce qui force à des corrections constantes. Avec une monture azimutale, ces corrections doivent se faire sur les deux axes, ce qui fait qu'il est laborieux de retrouver un objet qu'on a perdu.
* La monture équatoriale est une monture "penchée", alignée sur l'équateur céleste plutôt que sur le sol, avec des contrepoids pour équilibrer le poids du télescope. Cela permet d'accompagner la rotation de la voute céleste sur un seul axe. Elle peut d'ailleurs être équipée d'un moteur de suivi, qui compense justement cette rotation. Défauts : elle est lourde, demande des réglages (équilibrer le contrepoids, s'aligner sur l'étoile polaire), ce qui retarde sa mise en station et la rend plus "technique"
* La monture go-to : Généralement une monture azimutale simple avec un moteur commandé par ordinateur. Tu l'alignes bien comme il faut, tu entres ce que tu veux voir dans le boitier de commande, et elle se pointe automatiquement dessus et le suis tant que tu n'as pas choisi un autre objet. Défaut : elle est couteuse, et on perd le plaisir de traquer soi même les objets célestes
* La monture Dobson : Une monture azimutale très sommaire, sans trépied, posée à même le sol (ou sur la table pour les plus petits). Elle permet d'avoir un gros télescope newtonien pour un budget et un encombrement limité (puisqu'au final, le tube représente la quasi totalité du télescope), et elle est très simple d'utilisation.

Donc ça va dépendre de ton budget, mais aussi de ce que tu veux observer et de l'encombrement et simplicité d'utilisation avec lesquels vous vous sentez confortable. Pour débuter, si on veut faire du planétaire, une lunette est à la fois simple d'utilisation, pas trop encombrante et pas trop chère tant qu'on ne voit pas trop gros (on trouve des 90/900 pour 200€. Un peu plus si on met une monture equatoriale). Par contre, si vous voulez commencer à observer des nébuleuses et galaxies, il faudra aller vers les télescopes.
Etant débutant moi même (c'est mon premier vrai achat de télescope), je ne suis pas sur que ce que je dis soit super pertinent. Mais pas loin de chez nous, il y a un club d'astronomie à Vert (le club Copernic), qui pourrait montrer se montrer d'un meilleur conseil (je pense moi même les contacter)
MJ actuellement sur : Dresden Files (Fate), Star Trek (Fate), Ravenloft (D&D)

rougepied
Envoyé de la Source
Messages : 3949
Inscription : mer. juil. 30, 2003 8:44 am
Localisation : Rennes

Re: moi, moi, moi, confinement et beer yoga

Message par rougepied »

@Fabfab aucun souci. J’encaisse sans mal. Et autant se faire tout-de-suite à l’idée que ma va être pire.
Neutral good
Si je n'écris pas en vert, ce ne sont que mes opinions personnelles, rien à voir avec mon rôle de modérateur.

Modo de Schrödinger  : odieux fakiste ultraliberale mascu / féminazgûl·e de la bien-pensance.

Avatar de l’utilisateur
Calisto
Dieu des audacieux
Messages : 4528
Inscription : mer. août 13, 2003 7:26 pm
Localisation : Houdan (78)

Re: moi, moi, moi, confinement et beer yoga

Message par Calisto »

Kardwill a écrit :
lun. juin 22, 2020 11:36 am

Donc ça va dépendre de ton budget, mais aussi de ce que tu veux observer et de l'encombrement et simplicité d'utilisation avec lesquels vous vous sentez confortable. Pour débuter, si on veut faire du planétaire, une lunette est à la fois simple d'utilisation, pas trop encombrante et pas trop chère tant qu'on ne voit pas trop gros (on trouve des 90/900 pour 200€. Un peu plus si on met une monture equatoriale). Par contre, si vous voulez commencer à observer des nébuleuses et galaxies, il faudra aller vers les télescopes.
Etant débutant moi même (c'est mon premier vrai achat de télescope), je ne suis pas sur que ce que je dis soit super pertinent. Mais pas loin de chez nous, il y a un club d'astronomie à Vert (le club Copernic), qui pourrait montrer se montrer d'un meilleur conseil (je pense moi même les contacter)


Merci pour les infos c'est très apprécié et vraiment pertinent ! Je connais plutôt les principes, même si je me suis regardé quelques vidéo cette fin de semaine pour me remettre ça en tête... on va commencer par la Lune et le planétaire dans un premier temps, comme c'est aussi et avant tout pour initier les gamins c'est plus sympa au début et pour le ciel profond on risque de perdre en luminosité mais bon c'est une initiation et pour moi c'est m'y remettre donc rien de dramatique, cela va être plus sombre et c'est pas grave. Je voudrais aller vers du GoTo aussi, c'est plus chère mais avec les enfants je ne veux pas passer trop de temps pour positionner le télescope et c'est là où ça pique bien plus...

Un peu comme toi je mise sur la revente, d'où mon idée de partir sur un modèle un peu plus haut de gamme... à suivre !
“Omnes stulti, et deliberatione non utentes, omnia tentant”

Répondre