Films : distribution des Will Smith d'Or…

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu d'après le panthéon
Messages : 5533
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: Films : distribution des Will Smith d'Or…

Message par Tybalt (le retour) »

cdang a écrit : jeu. févr. 18, 2021 1:34 pm Pour les Ghibli, on doit tous les avoir en DVD et à la longue, c'est largement plus économique que la VOD ou l'abonnement (en particulier quand on a des enfants, c'est fou cette capacité qu'ils ont a pouvoir revoir plein de fois le même film). Sauf Le Tombeau des lucioles, celui-là on n'a pas eu le courage de le voir plus d'une fois.

Oh, je les ai quasiment tous en DVD aussi, étant un fan d'assez longue date maintenant, mais ça me réjouit pour le public qui va pouvoir les découvrir de cette façon :)
Ça fait plaisir de voir le chemin parcouru depuis les premières VHS confidentielles des années 1990.

(Le Tombeau des lucioles, je l'ai vu deux fois à de nombreuses années d'intervalle. La première fois, j'ai un peu pleuré. La deuxième fois : pire crise de larmes depuis des années. Autant dire que c'est le n°1 dans ma catégorie : "Monument incontestable du cinéma, à voir le moins souvent possible".)
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.
Disclameur : j'ai écrit pour "Casus" et "Jdr Mag".
Avatar de l’utilisateur
cdang
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2032
Inscription : jeu. avr. 30, 2015 10:23 am
Localisation : Le Havre

Re: Films : distribution des Will Smith d'Or…

Message par cdang »

Tybalt (le retour) a écrit : jeu. févr. 18, 2021 2:18 pm Ça fait plaisir de voir le chemin parcouru depuis les premières VHS confidentielles des années 1990.
Ah j'ai commencé plus tard, mon premier ça a du être Mononoke au Grand Pavois (Paris XVe) en, euh, 2003 ?

(Le Tombeau des lucioles, je l'ai vu deux fois à de nombreuses années d'intervalle. La première fois, j'ai un peu pleuré. La deuxième fois : pire crise de larmes depuis des années. Autant dire que c'est le n°1 dans ma catégorie : "Monument incontestable du cinéma, à voir le moins souvent possible".)
Étonnamment, les enfants s'en sont mieux sortis que nous. Certes ils ont trouvé le film triste mais je pense qu'ils étaient protégés par la distance entre la diégèse (Japon post-2GM) et la réalité (France pré-Covid). Mais pour la mort de Takahata, on a préféré voir Kaguya.
Dernière modification par cdang le jeu. févr. 18, 2021 3:20 pm, modifié 1 fois.
--
Vous êtes mort
Avatar de l’utilisateur
Calisto
Dieu des audacieux
Messages : 4735
Inscription : mer. août 13, 2003 7:26 pm
Localisation : Houdan (78)

Re: Films : distribution des Will Smith d'Or…

Message par Calisto »

Tybalt (le retour) a écrit : jeu. févr. 18, 2021 2:18 pm
Ça fait plaisir de voir le chemin parcouru depuis les premières VHS confidentielles des années 1990.
Ah la cassette VHS de Nausicaa obtenu dans un obscure magasin proche Opéra fin des années 80 avec mes copains pour le regarder chez un autre ami qui avait le VHS multi-zone... idem pour Akira d'ailleurs, chez le même pote. En japonais non sous-titrés bien entendu... que de très bons souvenirs...
 
“Omnes stulti, et deliberatione non utentes, omnia tentant”
Avatar de l’utilisateur
Kardwill
Dieu des strates galactiques
Messages : 7886
Inscription : mar. déc. 11, 2007 3:19 pm

Re: Films : distribution des Will Smith d'Or…

Message par Kardwill »

Calisto a écrit : jeu. févr. 18, 2021 3:07 pm
Tybalt (le retour) a écrit : jeu. févr. 18, 2021 2:18 pm
Ça fait plaisir de voir le chemin parcouru depuis les premières VHS confidentielles des années 1990.
Ah la cassette VHS de Nausicaa obtenu dans un obscure magasin proche Opéra fin des années 80 avec mes copains pour le regarder chez un autre ami qui avait le VHS multi-zone... [...]. En japonais non sous-titrés bien entendu... que de très bons souvenirs...
 
Même chose chez nous (à ceci près que nos dealers étaient plutôt du côté de la rue Keller, vers le début des années 90). A l'époque, comme j'avais lu les premiers volumes de la BD en anglais, mes potes m'avaient désigné d'office comme traducteur. Entièrement en contextuel, bien sur, vu que je ne panais pas un mot de japonais. :mrgreen:

Et pourtant, ça a été un grand moment. Ce générique me donne encore des frissons.
MJ actuellement sur : Dresden Files (Fate), Star Trek (Fate), Ravenloft (D&D)
Avatar de l’utilisateur
Mugen
Dieu des bottes de cuir
Messages : 10783
Inscription : mer. mai 17, 2006 11:34 am

Re: Films : distribution des Will Smith d'Or…

Message par Mugen »

Calisto a écrit : jeu. févr. 18, 2021 3:07 pm
Tybalt (le retour) a écrit : jeu. févr. 18, 2021 2:18 pm
Ça fait plaisir de voir le chemin parcouru depuis les premières VHS confidentielles des années 1990.
Ah la cassette VHS de Nausicaa obtenu dans un obscure magasin proche Opéra fin des années 80 avec mes copains pour le regarder chez un autre ami qui avait le VHS multi-zone... idem pour Akira d'ailleurs, chez le même pote. En japonais non sous-titrés bien entendu... que de très bons souvenirs...


Pour Nausicaä, une VF existait en vidéo, "La Princesse des Etoiles". Je ne pensais jamais la voir, quand un jour un ami m'a montré cette cassette d'un animé que sa soeur avait dans un coin de sa chambre depuis des années...
Sois satisfait des fruit, des fleurs et même des feuilles,
Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles.
Ne pas monter bien haut peut-être, mais tout seul.
Hyeronimus
Prêtre
Messages : 381
Inscription : dim. janv. 20, 2013 1:58 pm

Re: Films : distribution des Will Smith d'Or…

Message par Hyeronimus »

Warriors of the Winds/La Princesse des étoiles était une version qu'on trouvait parfois en vidéo-club, mais qui était charcutée d'une demi-heure, les américains ayant trouvé que deux heures, c'était trop long pour les enfants? Bien évidemment personne ne le savait à l'époque, les fans d'animes étant plutôt intrigués par ce titre japonais jamais vu à la télévision. Paradoxalement, les principales coupes ne concernaient pas es scènes violentes, mais plutôt des moments calmes et flashbacks/souvenirs de Nausicaä. Il me semble avoir lu que c'est après que Miyazaki en ait entendu parler qu'il a refusé que son œuvre soit exportée à l'international pendant des années...
Avatar de l’utilisateur
Mugen
Dieu des bottes de cuir
Messages : 10783
Inscription : mer. mai 17, 2006 11:34 am

Re: Films : distribution des Will Smith d'Or…

Message par Mugen »

Hyeronimus a écrit : jeu. févr. 18, 2021 8:53 pm Warriors of the Winds/La Princesse des étoiles était une version qu'on trouvait parfois en vidéo-club, mais qui était charcutée d'une demi-heure, les américains ayant trouvé que deux heures, c'était trop long pour les enfants? Bien évidemment personne ne le savait à l'époque, les fans d'animes étant plutôt intrigués par ce titre japonais jamais vu à la télévision. Paradoxalement, les principales coupes ne concernaient pas es scènes violentes, mais plutôt des moments calmes et flashbacks/souvenirs de Nausicaä. Il me semble avoir lu que c'est après que Miyazaki en ait entendu parler qu'il a refusé que son œuvre soit exportée à l'international pendant des années...

En période de disette, tout est bon à se mettre sous la dent. :)
Je savais pertinemment la réputation de cette adaptation, mais c'était pour moi la première occasion de m'approcher de l'oeuvre.
Sois satisfait des fruit, des fleurs et même des feuilles,
Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles.
Ne pas monter bien haut peut-être, mais tout seul.
Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 6758
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Le Cap (Afrique du Sud)
Contact :

Re: Films : distribution des Will Smith d'Or…

Message par Vorghyrn »

Vu la somme de toutes les peurs. Thème archi-classique mais pour le coup, le curseur "action" reste raisonnable est on est plus dans le thriller et la recherche d'info quand dans le "over the top" à la James Bond, Jason Bourne etc... Pas mauvais au final
Mon blog JDR : De l'autre Côté de l'écran. critiques de JDR et techniques de jeu, surtout en solo

Mon site d'écriture : Imaginaires lointains. Récits cyberpunks, CR littéraires de solo medfan et un projet d'univers sous forme de wiki
 
Avatar de l’utilisateur
Calisto
Dieu des audacieux
Messages : 4735
Inscription : mer. août 13, 2003 7:26 pm
Localisation : Houdan (78)

Re: Films : distribution des Will Smith d'Or…

Message par Calisto »

Kardwill a écrit : jeu. févr. 18, 2021 5:44 pm Même chose chez nous (à ceci près que nos dealers étaient plutôt du côté de la rue Keller, vers le début des années 90). A l'époque, comme j'avais lu les premiers volumes de la BD en anglais, mes potes m'avaient désigné d'office comme traducteur. Entièrement en contextuel, bien sur, vu que je ne panais pas un mot de japonais. :mrgreen:

Et pourtant, ça a été un grand moment. Ce générique me donne encore des frissons.
C'est dingue comme cela reste de souvenirs fondateurs, on avait absolument rien pané au film mais quelle claque visuelle et auditive... Nausicaa c'est un peu ma première fois, de celle dont tu te souviens avec une larme à l’œil. Et quand je pense que mon fils a été biberonné avec Totoro et bien d'autres Miyazaki ce n'est pas pour rien...
“Omnes stulti, et deliberatione non utentes, omnia tentant”
Avatar de l’utilisateur
Ganelon
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2988
Inscription : jeu. sept. 14, 2017 9:04 am
Localisation : L'oreille en coin

Re: Films : distribution des Will Smith d'Or…

Message par Ganelon »

Prequel superboring d'Alien en cours de tournage sur Mars
En vertu de l'incompréhension totale que suscitent en moi mes propres écrits, j'en suis arrivé à l'horrible conclusion que la Grande Race de Yith (ou alors la Grosse Race que l'on se met au bar) m'a envoyé un de ses émissaires.
Avatar de l’utilisateur
Gridal
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2693
Inscription : jeu. août 17, 2006 8:13 pm

Re: Films : distribution des Will Smith d'Or…

Message par Gridal »

Faute d'aller au cinéma, on se fait quelques séances à la maison ces derniers temps :

-Los Silencios de Beatriz Seigner : fuyant les conflits entre guerilleros, armée et paramilitaires, une famille endeuillée vient s'installer sur une île à la frontière entre Colombie, Brésil et Pérou. Le quotidien est difficile, les vivants continuent à le partager avec le souvenir des défunts. C'est très beau, du réalisme magique comme savent si bien le faire les Sud-américains, à la fois témoignage sur les dégâts collatéraux de la guerre et film sur le deuil.

-C'est arrivé près de chez vous de Rémy Belvaux, André Bonzel et Benoît Poelvoorde. Alors celui là je le connais par cœur, c'est peut-être le film qui me fait le plus rire, mais ça faisait longtemps que je l'avais pas vu et ma copine ne le connaissait pas. Toujours aussi jouissif, la noirceur, la cruauté et la méchanceté qui s'en dégagent restent ahurissantes quasiment trente ans après sa sortie.

-The Social Network de David Fincher. Fincher et moi, c'est un peu la loterie ; soit c'est génial (Zodiac, Fight Club...), soit je trouve ça pas bon du tout (The Game, L'Étrange Histoire de Benjamin Button, Panic Room...). Malheureusement, The Social Network est dans la deuxième catégorie. Il y aurait peut-être un super film à faire sur le sujet, mais là j'ai trouvé ça plat et assez ennuyeux. À part Andrew Garfield que j'aime beaucoup, les acteurs semblent pas très concernés par ce qu'ils jouent, et puis bon, la théorie de "si j'ai fait tout ça c'est pour que la fille qui m'a largué revienne", c'est un poil simpliste quand même. Je précise que j'ai pas lu l'essai qui a servi de base au scénario du film.

-Petit Paysan d'Hubert Charuel. Ça traite de la détresse des petits paysans français, mais c'est filmé comme un film d'horreur. Le contraste est intéressant et donne au film une ambiance vraiment étrange. Les acteurs sont excellents, j'avais jamais entendu parler de ce film et ça a été une bonne surprise. Après coup je me suis rendu compte qu'il a reçu un paquet de récompenses à sa sortie.
Avatar de l’utilisateur
cdang
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2032
Inscription : jeu. avr. 30, 2015 10:23 am
Localisation : Le Havre

Re: Films : distribution des Will Smith d'Or…

Message par cdang »

Je viens de regarder la filmo de Darry Cowl et j'ai été impressionné : Mocky, Resnais, Lelouch, Molinaro, Ferreri, Audiard, Lautner, Guitry, Verneuil, Sautet… (À côté de Mon curé chez les Thaïlandaises et Augustin, roi du kung-fu.)
Dernière modification par cdang le mar. févr. 23, 2021 3:29 pm, modifié 1 fois.
--
Vous êtes mort
Avatar de l’utilisateur
Adj
Envoyé de la Source
Messages : 1789
Inscription : jeu. juil. 31, 2003 10:23 am
Localisation : Paris / Paris
Contact :

Re: Films : distribution des Will Smith d'Or…

Message par Adj »

Augustin, roi du kung fu, c'est vachement bien !

Même si le titre peut surprendre, c'est absolument pas un nanard/navet.

Alors que si j'aime Mocky d'amour, je ne dirais pas que tout dans sa filmo est à sauver.

Adj
Maurice
Le Zakhan Noir a écrit :Je suis 100% bourguignon : je sens même l'époisse
Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 14895
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: Films : distribution des Will Smith d'Or…

Message par Erwan G »

Mon ninja et moi

Image

Alors, je me suis fait avoir par le packaging. Je pensais que c'était un film primé à Annecy. En réalité, c'est un film présenté à Annecy, mais primé ailleurs (genre en Moldavie du sud ouest). Film danois, correct, mais pas mémorable.

Un enfant d'une famille recomposée (sa mère bobo, son beau-père loser, son beau-frère violent et privilégié) se voit offrir par son oncle, un marin alcoolique sans gène et sans éducation une poupée ninja de chiffon. Mais voilà, la poupée a été assemblée lorsqu'un magnat du jouet danois (oui, d'abord) a tué un enfant d'une usine thailandaise à coup de bambou. Un esprit vengeur s'est incarné dans la poupée qui a pour but de tuer le magnat danois du jouet (c'est pas mieux dans ce sens là). Ses seuls indices : il sait qui est le bonhomme et il a son nom sur une carte bancaire. Et ce nom est celui du père du crush du gamin à qui elle a été offerte. Seulement, voilà, le gamin est aussi un nerd loser qui fantasme devant la jeune adolescente, mais qui est trop timide et maladroit pour espérer plus. Au ninja de le mettre dans les ennuis, avant de le sauver pour mener à bien sa mission.

S'il y a des passages rigolos, il y a aussi des passages très durs, comme par exemple le meurtre de l'enfant esclave du début, des gros mots en pagaille. Bref, un film dont on ne sait pas trop quelle est la cible. Ca se regarde et puis ça s'oublie comme un film Netflix.
💖 Je suis Yoann 💖
Répondre