Films : distribution des Will Smith d'Or…

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Avatar de l’utilisateur
cdang
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2182
Inscription : jeu. avr. 30, 2015 10:23 am
Localisation : Le Havre

Re: Le prochain qui parle de Loose ou de Looser, je le rate pas

Message par cdang »

Adj a écrit : mer. mars 31, 2021 12:49 pm C'est parce que c'est plus effrayant quand on roule les R, mais qu'il n'y a pas moyen d'écrire ce son en Français ou en Anglais.
Mais en API si : [r] (le R standard français contemporain étant le [ʁ]).
--
Vous êtes mort
Avatar de l’utilisateur
vivien
Messie
Messages : 1011
Inscription : mer. avr. 19, 2006 1:24 pm
Localisation : Alès

Re: Films : distribution des Will Smith d'Or…

Message par vivien »


Cadeau
ok on a rien a se dire, mais on a tout le temps de trouver!
Avatar de l’utilisateur
Harfang2
Pratiquant
Messages : 218
Inscription : jeu. déc. 03, 2020 5:51 pm

Re: [Actu] Vaxzevria, encore un complot de Big Scrabble !

Message par Harfang2 »

Le seigneur des anneaux à la mode russe du début des 90' est-ce que ça vous tente?
C'est... Indescriptible. Mais fascinant, d'une certaine manière. (Bon, si vous êtes vraiment fan du SdA et souffrez de problèmes de santé, par contre, évitez. Les risques de malaises cardiaques ou d'AVC me semblent envisageable)

43:08 du deuxième film combat de Gandalf à la Moria: Dantesque. 48:05 Les elfes de la Lorièn. Bon après ça vous ne laisserez jamais plus quiconque remettre en cause vos qualités de MJ quand vous interprétez un PNJ, quel qu'il soit.

https://actualitte.com/article/99667/in ... es-anneaux
Avatar de l’utilisateur
7Tigers
Dieu d'après le panthéon
Messages : 3817
Inscription : lun. août 10, 2015 9:36 pm

Re: Films : distribution des Will Smith d'Or…

Message par 7Tigers »

2 films visionnés ce WE:

. WW 1984: ratage total (scénario, réalisation, jeu des acteurs). A la limite, le film est réussi en étant une copie conforme de film tout pourri des années 80. D'ailleurs, quel est l'intérêt des années 80 pour WW?

. Brimstone: un excellent western (dramatique) néerlandais de 2016 (qui trainait depuis longtemps dans ma liste de films à voir), en 4 segments, réalisé par Martin Koolhoven, avec Dakota Fanning, Emilia Jones & Guy Pearce, tous trois remarquables.
Traque & vengeance sur fond de vision de la femme dans la religion. Difficile d'en raconter d'avantage si on ne veut pas enlever l'effet de découverte. Quelques incohérences ici ou là, mais globalement tout tient bien la route pour nous proposer un film féministe intelligent.
Un film recommandé, même si on n'est pas fan de western, du moins pour les plus de 16 ans.
Forum officiel pour la VF de RuneQuest: Roleplaying in Glorantha
Avatar de l’utilisateur
Mickey-bis
Cardinal
Messages : 578
Inscription : mar. oct. 24, 2017 12:04 pm

Re: Films : distribution des Will Smith d'Or…

Message par Mickey-bis »

Mon p'tit avis à moi sur ce Justice League Snyder cut

Préambule : je n'aime pas le cinéma de Snyder. J'adore ses idées (adapter Watchmen ou 300 en gardant le style comics ; les délires nerds de SuckerPunch ou encore mettre le DCverse sur grand écran) mais je déplore sa technique filmique (l'abus de ralentis sur des moments anti-iconiques ; l'absence de recul et d'autodérision...).
Préambule bis : je n'aime pas le DCverse filmique. Man of Steel et le 1er Wonderwoman ont été globalement de bonnes surprises, parce que je m'attendais au naufrage que sont les autres navets. 
Préambule der: évidemment, je ne m'étais PAS infligé le Justice League originel, hein, faut pas être maso. 

Alors, pourquoi regarder cette version uncut et ralongée?
Parce que quand même, c'est un sacrée cas d'école : un blockbuster créé avant tout comme réponse industrielle à un concurrent qui rafle tout sur son passage, mais tournant à l'accident industriel avant même sa sortie, et que les chiffre et la critique confirme dans sa médiocrité. Porté par les fans, une rallonge conséquente est lachée plusieurs années après, pour un film qui finalement aura comme destin de lancer une plateforme dans cette guerre du streaming qui fait rage dans nos box internet.
Et donc tout le monde en parle! Du coup, je veux me faire mon avis...

Mais n'étant pas Snyder, je serai bref car mon propos est simple : que c'est MOUUUUU!
Le film n'est pas totalement un étron, malgré ses enjeux faiblards, ses designs CGI pourris, l'absence totale de second degrés (et je ne parle pas là de blagues de maternelles pondues à la pelle par Marvel ; juste un peu de dédramatisation, un sourire, un air frais, quelque chose...). Mais ses 4h sont emplis de personnages qui marchent au lieu de courir, qui discutent au lieu de décider, et tout ca s'enlise dans un rythme patauds et pathos.
Même le speedster est filmé au méga ralenti, nous laissant le temps d'une petite sieste bien venue avant qu'il arrive à destination...

Dommage, ca ne me réconciliera pas avec le DCverse ou Snyder tout ca...
Avatar de l’utilisateur
rogre
RDieu
Messages : 4530
Inscription : jeu. déc. 06, 2007 12:53 pm
Localisation : Lyon 6è

Re: Films : distribution des Will Smith d'Or…

Message par rogre »

J'ai regardé avant hier sur Arte deux films de suite, ce qui m'arrive rarement, mais cela faisait un peu double programme thématique: Niagara de H. Hathaway (1953, avec Marilyn Monroe en pauvre fille, qui joue horriblement mal, la pauvre, elle a l'air vraiment paumée) et la curiosité Tony Rome est dangereux de Gordon Douglas (1967, avec Frank Sinatra en détective privé cynique mais cool, qui sous-joue très bien en s'enfilant martinis, gin, vodka, et en matant scrupuleusement tous les arrières-trains qui passent: effets de zoom grivois très délicats! on dirait un pré-Tarantino, les persos ne font rien, et passent leur temps à échanger des propos orduriers).
Deux films bien différents, l'un sis aux chutes du Niagara, l'autre dans la Floride des marinas et des boites louches. Mais dans les deux, un point d'intrigue; c'est qu'une serveuse a épousé un riche plouc parvenu, et que ça crée des ennuis…
J'ai surtout été fasciné par le côté "americana craignos 50-60": les persos déambulent dans des lieux qui apparemment sont un vrai "argument de vente" des films, présentés au spectateur de l'époque comme spectaculaires, modernes, romantiques ou chics, mais ce qui m'a frappé, c'est le kitsch général, le côté fac-simile, tout factice et "faux-riche", et aussi le thème de la corruption (tout le monde est plus ou moins maniaque, "taré" ou drogué, au regard de quoi l'alcoolisme systématique de Sinatra est, au moins, un vice admis et social). Je suppose que c'est voulu, et cruel, de la part des réalisateurs. Ou pas?
"La description d'un Casusien moyen: un expert en tout, une incapacité à communiquer, la légèreté d'un tractopelle et l'empathie d'une brique." :P (glamourous.sam)
Avatar de l’utilisateur
Fabfab
Dieu de la gratte
Messages : 7950
Inscription : mer. août 29, 2007 6:03 pm
Localisation : Au pied du Vercors

Re: Films : distribution des Will Smith d'Or…

Message par Fabfab »

J'ai vu Les Misérables de Ladj Ly hier.
Sur le coup j'ai trouvé ça très chouette. Et puis au réveil ce matin je ne savais plus trop quoi en penser, il me reste là tout de suite le goût d'un film le cul entre deux chaises, oscillant du pur drame au grand guignol (les gitans, quand même...).
Avec un drôle de goût dans la bouche, puisque les seuls de la cité qui semblent être droits et présenter une certaine mâturité sont les Frères musulmans. Tous les autres, flics inclus, sont paumés.
Je mets ça sur la maladresse, mais elle est quand même remarquable.
A distorted reality is now a necessity to be free
Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 6879
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Le Cap (Afrique du Sud)
Contact :

Re: Films : distribution des Will Smith d'Or…

Message par Vorghyrn »

Fabfab a écrit : mer. avr. 07, 2021 5:02 pm J'ai vu Les Misérables de Ladj Ly hier.
Sur le coup j'ai trouvé ça très chouette. Et puis au réveil ce matin je ne savais plus trop quoi en penser, il me reste là tout de suite le goût d'un film le cul entre deux chaises, oscillant du pur drame au grand guignol (les gitans, quand même...).
Avec un drôle de goût dans la bouche, puisque les seuls de la cité qui semblent être droits et présenter une certaine mâturité sont les Frères musulmans. Tous les autres, flics inclus, sont paumés.
Je mets ça sur la maladresse, mais elle est quand même remarquable.
j'ai trouvé le film percutant et il m'a mis mal à l'aise ce qui était surement l'objectif. Ca ne fait pas plaisir mais le film est fait pour ça.
Par contre j'ai été assez marqué par le fait qu'on ait adulé Ladj Ly malgré son casier (à minima condamné pour complicité d’enlèvement et de séquestration, quand même) en même temps que des polémiques sur "l'artiste et l'oeuvre" concernant un autre réalisateur bien connu...
Il se trouve qu'en plus j'ai vu le bonhomme (Ladj Ly) en personne (il était au Cap pour une avant-première), que je l'ai même entendu parler de certains sujets et que ça ne me l'a pas rendu plus sympathique...
Mon blog JDR : De l'autre Côté de l'écran. critiques de JDR et techniques de jeu, surtout en solo

Mon site d'écriture : Imaginaires lointains. Récits cyberpunks, CR littéraires de solo medfan et un projet d'univers sous forme de wiki
 
Avatar de l’utilisateur
Mugen
Dieu des bottes de cuir
Messages : 10922
Inscription : mer. mai 17, 2006 11:34 am

Re: Films : distribution des Will Smith d'Or…

Message par Mugen »

@Mickey-bis je trouve qu'Aquaman, avec Jason Momoa, sans être un chef d'd'oeuvre indispensable, surnage du lot.
Par contre, j'ai vu le premier Justice League, et ça ne me donne aucunement l'envie d'en voir une version améliorée...
Sois satisfait des fruit, des fleurs et même des feuilles,
Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles.
Ne pas monter bien haut peut-être, mais tout seul.
Avatar de l’utilisateur
Ganelon
Dieu d'après le panthéon
Messages : 3085
Inscription : jeu. sept. 14, 2017 9:04 am
Localisation : L'oreille en coin

Re: Films : distribution des Will Smith d'Or…

Message par Ganelon »

@vivien mmmh pas convaincu, c'est un peu plaqué et vue la qualité de la réalisation originale (la caméra posée un peu n'importe où) ça fiat plutôt ressortir les défauts initiaux.
Bon j'ai enfin vu La Peau Douce et le couple Desailly/Dorléac fonctionne du tonnerre, entre le type banal (mais classe) qui n'assume pas et la fille faussement facile dont on attend une trahison qui ne vient pas (parce que c'est tourné comme un film noir), et pourtant le dénouement est étrangement déplaisant comme plaqué sur ce drame bourgeois faussement atone.
Dernière modification par Ganelon le ven. avr. 09, 2021 8:59 am, modifié 3 fois.
Les américains vont sur Mars.
Les français vont sur Thomas Pesquet.
Avatar de l’utilisateur
Ganelon
Dieu d'après le panthéon
Messages : 3085
Inscription : jeu. sept. 14, 2017 9:04 am
Localisation : L'oreille en coin

Re: Films : distribution des Will Smith d'Or…

Message par Ganelon »

@rogre Les BD "Parker" qui reprennent les romans signés Richard Stark (Donald Westlake) rendent excellemment cette ambiance.
A voir les films qui en ont été également tirés (Point Blank par exemple, bien que plus sec, dans un monde un peu éteint).
Les américains vont sur Mars.
Les français vont sur Thomas Pesquet.
Avatar de l’utilisateur
Meuh
Dieu d'après le panthéon
Messages : 1874
Inscription : mer. juil. 02, 2014 10:34 am

Re: Films : distribution des Will Smith d'Or…

Message par Meuh »

Fabfab a écrit : mer. avr. 07, 2021 5:02 pm Avec un drôle de goût dans la bouche, puisque les seuls de la cité qui semblent être droits et présenter une certaine mâturité sont les Frères musulmans. Tous les autres, flics inclus, sont paumés.
J'ai vu ça comme un simple témoignage, voire un signal d'alerte : les grands gagnants de l'entente impossible entre jeunes de banlieues abandonnés à eux même et un état qui ne s'exprime plus que par l'oppression de sa police gangrénée, ce sont les religieux à qui on laisse le champ libre pour récupérer le rôle délaissé d'autorité respectable.
Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu d'après le panthéon
Messages : 5677
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: Films : distribution des Will Smith d'Or…

Message par Tybalt (le retour) »

Ce ne serait pas le seul endroit où toutes sortes de groupes d'intérêts extrémistes et/ou véreux (fanatiques, sectes, pègre...) profitent de la misère du monde pour recruter à tour de bras.
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.
Disclameur : j'ai écrit pour "Casus" et "Jdr Mag".
Avatar de l’utilisateur
cdang
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2182
Inscription : jeu. avr. 30, 2015 10:23 am
Localisation : Le Havre

Re: Films : distribution des Will Smith d'Or…

Message par cdang »

J'ai donc commencé a montrer des vieux films de s.-f. à ma famille (on les avaient déjà vus mais ils ne s'en souviennent pas).

J'ai commencé par Le Jour où la terre s'arrêta, Robert Wise, 1951, N&B.
Image
La s.-f. est un prétexte, c'est un film humaniste, pacifiste et anti-nucléaire en pleine guerre froide (c'était la période du McCarthisme).

Esthétiquement, les trucages sont peu nombreux et pas trop visibles ; pendant la majeure partie du film l'extraterrestre Klaatu est en infiltration dans une pension de famille et va voir des scientifiques dans leur labo, Pas d'explosion, les objets désintégrés disparaissent.

L'intro, où l'on voit les médias de différents pays relater l'arrivée de l'ovni, a posé un standard dans les films de s.-f., et la phrase « Gort, Klaatu barada nikto » est devenu une référence geek (on la retrouve dans Tron et dans Evil Dead par exemple).

Bon, en toute honnêteté, bien que le film soit court (1h32), ça a provoqué un certain ennui dans la famille.

J'ai continué par La Guerre des mondes, Byron Haskin, 1953, couleur.

Image

Le film sort 15 ans après l'émission radiophonique d'Orson Welles qui avait provoqué une panique chez quelques auditeurs aux USA : ces auditeurs avaient pris l'émission en cours et pensaient qu'il s'agissait d'un véritable reportage (ils écoutaient la grande radio concurrente et avaient zappé en entendant une chanteuse peu convaincante, ils n'avaient donc pas entendu le générique de la fiction). Dans l'ambiance post-crise de 1929 et pré-guerre mondiale, tout le monde était un peu à cran.

En 1953, on est en pleine guerre froide, encore dans le McCarthisme. La conquête de l'espace n'a pas encore commencé (Spoutnik 1 sera lancé en 1957) mais tout le monde a bien en tête les V2, Hiroshima et Nagasaki.

Il s'agit en fait un film apocalyptique, catastrophe, alors qu'on aurait pu s'attendre à un film d'action. Les martiens écrasent tout le monde, après une période de curiosité puis de sidération, le film bascule dans un épisode de survie (les deux héros se réfugient dans une maison en ruine) puis dans une dernière partie de désespoir (pillages, émeutes, fuite effrénée).

Il y a un fond religieux assez marqué.

Sinon, l'intro est assez amusante : des images d'archive des deux guerres mondiales puis une exploration des différentes planètes avec les connaissances de l'époque (on ne savait manifestement pas que les géantes gazeuses étaient gazeuses).

Il a pas mal de points communs avec Le Jour où la Terre s'arrêta : ici aussi, les objets désintégrés se contentent de disparaître mais comme il s'agit d'une attaque en règle de la Terre, on voit quelques explosions, incendies et destruction d'immeubles. Là encore, les effets spéciaux ne sont pas prétentieux et pas trop mal faits. Et il pose aussi un standard de l'invasion E.T., notamment la destruction des grands monuments du monde.

C'est aussi un film assez court (1h25) mais avec un rythme pas très soutenu, là encore ça n'a accroché que moyen. Remarque de ma femme « dans la période actuelle, j'aimerai un peu plus de positif » (faut dire, en ce moment, on est aussi en train de s'enfiler les James Bond 007, je peux pas test).
--
Vous êtes mort
Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 9395
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Films : distribution des Will Smith d'Or…

Message par Cédric Ferrand »

Mugen a écrit : jeu. avr. 08, 2021 9:26 am Par contre, j'ai vu le premier Justice League, et ça ne me donne aucunement l'envie d'en voir une version améliorée...

Le Zach Snyder's Justice League est une drôle d'expérience.
D'un côté tu as des trucs bien vus qui apportent une réelle plus value au film (notamment sur Cyborg et Flash), mais d'un autre côté tu as aussi droit à tout les abus du réalisateur qui en donne bien plus que le client en demande. Sérieux il y a des scènes vraiment débiles et des passages WTF. Et du CGI dégueulasse qui dégouline de l'écran tout le temps.

J'ai été très heureux de le regarder car ça m'a permis de voir directement dans l'âme cinématographique de Snyder sans le filtre du producteur et du studio. Et dieu que cette âme est vilaine. Presque aussi moche que les méchants sans relief du film.
Répondre