Burning Wheel, Mouse Guard & Burning Empire

Pour stocker les vieilleries.
Verrouillé
Avatar de l’utilisateur
Ukkonen Crypt
Initié
Messages : 111
Inscription : ven. mars 07, 2008 2:18 am

Burning Wheel, Mouse Guard & Burning Empire

Message par Ukkonen Crypt » mer. avr. 30, 2008 7:52 pm

Très intrigué par ce jeu et par les critiques que j'ai pu en lire depuis tout à l'heure j'invite ceux qui le connaisse à partager leurs opinions.


Alors alors c'est si bien que ça ?




Crypt, toujours avec 2 ou 3 ans de retard. :D

Avatar de l’utilisateur
Ukkonen Crypt
Initié
Messages : 111
Inscription : ven. mars 07, 2008 2:18 am

Message par Ukkonen Crypt » mer. avr. 30, 2008 9:22 pm

Kobayashi a écrit : Histoire de ne pas faire de post totalement inutile je conseille encore et toujours à ceux qui apprécient HARP/Rolemaster pour les raisons invoquées ci-dessus de jeter un oeil à Burning Wheel qui les développe tous de façons très intéressantes (même si pour moi il semble impossible à maîtriser, mais c'est un problème avec moi, pas avec le jeu)
Notamment j'aimerai savoir (grosso modo) =

- ce que sont selon toi ces ressemblances entre ICE et BW.

- en quoi ça te parait impossible à maîtriser, pour toi.


PS: je viens de voir que c'était des bouquins au format A5.....ça c'est cool !

Avatar de l’utilisateur
Kobayashi
Dieu des cochons d'Inde samouraï
Messages : 2766
Inscription : sam. mai 20, 2006 10:35 pm

Message par Kobayashi » mer. avr. 30, 2008 11:20 pm

Ukkonen Crypt a écrit : - ce que sont selon toi ces ressemblances entre ICE et BW.
Alors amha :

_dans les deux cas la mécanique de base du jeu est très simple. Même si plusieurs couches/options viennent s'ajouter à cette base, la mécanique reste la même.

_l'exhaustivité des options disponibles aux joueurs et au MJ pour créer le personnage, où les détails mécaniques apporte aussi de la "couleur" au personnage. Burning Wheel va (je pense) plus loin en intégrant les convictions du personnage, ses Instinct (les Réflexes de Tranchons & Traquons sont une repompe intégrale de cette excellente idée) et d'autres choses (les Lifepaths, etc...).

_le combat qui repose sur de vrais choix tactiques en combat, pas une succession de combos de Dons ou de "je frappe, je rate, à toi...". Burning Wheel tiens compte de la distance, de la qualité des armes... Mais comme chez ICE tout ce la est coulé dans une mécanique qui (même si je la trouve trop lourde) est logique et claire. Autre point qui déborde sur la question suivante : les combats de BW sont scriptés : joueurs et MJ indique sur une feuille de combat ce qu'ils vont faire au cours du round.

C'est un des aspect de BW qui fait le plus tiqués les gens. Sur de nombreux forums américains, les joueurs et MJ qui ont passés le cap admettent pourtant que cela tourne très bien et qu'en plus la confusion des combats est extrêmement bien rendue. Le combat deviens ainsi réellement un "jeu dans le jeu" avec une richesse tactique énorme sans nécessité l'emploi de figurines.

_ la gestion des blessures est "réaliste" (comprendre "létale")

Les joueurs qui apprécient le système ICE pour ces aspects du combat devraient (mais ce n'est pas une certitude) apprécié l'approche de BW.

_Burning Wheel propose d'utiliser cette mécanique du combat pour des combats sociaux également. Là aussi cela fait tiquer pas mal de gens. En fait BW ne vous propose pas de passer en mode "combat social" dés qu'un PJ veut acheter un tapis (tout comme il est possible de régler un combat sans importance par un simple jet en opposition), mais si ils doivent participer à une conférence de paix entre plusieurs nations, on peut retrouver l'excitation et surtout l'aspect "tactique" d'une joute orale où la moindre erreur d'argumentation peut se révéler fatale.

En gros la principale similitude viens de la profondeur des deux systèmes et la quantité d'options et de choix qu'elles offrent aux joueur.

C'est pourquoi je pense que les personnes qui ont apprécié cet aspect de HARP/Rolemaster ne perdront rien à lire un autre système qui conservé cette approche mais y a apporté un autre système et surtout, de nouvelles choses.

Cela semble être le cas sur les forums outre-atlantique où les joueurs de BW sont pas mal des "transfuges" de D&D attiré par l'aspect tactique de BW et des anciens joueurs de Rolemaster/JRTM séduit par le même niveau de détails et toutes les nouveautés supplémentaires qu'il a pu apporter.

Ukkonen Crypt a écrit : - en quoi ça te parait impossible à maîtriser, pour toi.
Mes joueurs ainsi que moi-même avons de moins en moins de temps pour jouer. Nous avons besoin de système "rapide" ou un combat ne dure pas une heure. Ce n'est pas parce qu'un combat dure une heure qu'un système est mauvais, surtout si la mécanique rend le combat passionnant, mais dans mon cas c'est juste une question de goût et surtout de temps.

J'improvise beaucoup, mes joueurs aussi, et j'aime les systèmes ou créer des PNJs à la volée soit simple. Pour moi (et moi uniquement) je trouve que BW ne m'offre pas cette facilité (et ce n'est pas son but de toute manière).

Pour faire simple, le niveau de détail proposé par BW ne correspond pas à mon style de jeu et celui de mon groupe.
PS: je viens de voir que c'était des bouquins au format A5.....ça c'est cool !
Oui et la maquette est très bonne (lisible, claire) et je trouve le style de Luke Crane sympathique, même s'il abuse parfois des acronymes.


Voilà, je ne sais pas si je suis très clair !
Les Livres de l'Ours : jeux de rôles indépendants ou presque

La Boutique des Livres de l'Ours

"Role-playing isn’t storytelling. If the dungeon master is directing it, it’s not a game." Gary Gygax

Avatar de l’utilisateur
Ukkonen Crypt
Initié
Messages : 111
Inscription : ven. mars 07, 2008 2:18 am

Message par Ukkonen Crypt » mer. avr. 30, 2008 11:49 pm

ok merci, c'est clair et je crois que je vais me procurer un exemplaire :)
Dernière modification par Ukkonen Crypt le mer. avr. 30, 2008 11:54 pm, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Kobayashi
Dieu des cochons d'Inde samouraï
Messages : 2766
Inscription : sam. mai 20, 2006 10:35 pm

Message par Kobayashi » mer. avr. 30, 2008 11:54 pm

Si tu as d'autres questions n'hésite pas. Mais je pense honnêtement qu'au pire la lecture de BW se révélera enrichissante. :mrgreen:
Dernière modification par Kobayashi le mer. avr. 30, 2008 11:55 pm, modifié 1 fois.
Les Livres de l'Ours : jeux de rôles indépendants ou presque

La Boutique des Livres de l'Ours

"Role-playing isn’t storytelling. If the dungeon master is directing it, it’s not a game." Gary Gygax

Avatar de l’utilisateur
Ukkonen Crypt
Initié
Messages : 111
Inscription : ven. mars 07, 2008 2:18 am

Message par Ukkonen Crypt » mer. avr. 30, 2008 11:54 pm

Le coup des scripts de combat ça me met l'eau à la bouche.
Et apparemment le système de résolution est valable. (xD6, compter les 4+=nbr de victoires; relance des 6.)

Une question = la magie : c'est des sorts ou un générateur de sort ?
(est-ce qu'il y a des sorts prédéfinis ou est-ce qu'il s'agit plutôt de règles pour en créer au chaud ?)


tiré de rpg.net:
Magic is driven by attribute rolls against an obstacle set by the GM (but dictated by the type and scope of the spell the player chooses to cast). Magic uses a set spell list, but allows the player to decide if they want to push the boundaries of what the standard spell can do. In this way, the player has a good amount of control over how big and flashy they want their spell to be.
apparemment ça ressemblerait un peu à HARP => des sorts prédéfinis mais paramétrables. C'est ça ?



Autre question = en combat la qualité de la réussite d'une attaque a t'elle une influence sur les dégats ?

Avatar de l’utilisateur
Kobayashi
Dieu des cochons d'Inde samouraï
Messages : 2766
Inscription : sam. mai 20, 2006 10:35 pm

Message par Kobayashi » jeu. mai 01, 2008 12:27 am

Ukkonen Crypt a écrit : Une question = la magie : c'est des sorts ou un générateur de sort ?
(est-ce qu'il y a des sorts prédéfinis ou est-ce qu'il s'agit plutôt de règles pour en créer au chaud ?) apparemment ça ressemblerait un peu à HARP => des sorts prédéfinis mais paramétrables. C'est ça ?
Oui et...

Il y a des sorts prédéfinis, avec une différence mécanique entre les Chants des Elfes, les prières et la Sorcellerie pure et simple.

Il y a également la possibilité et les outils pour créer ses sorts.

Les caractéristiques des sorts (vitesse, effet, portée, etc...) sont très bien intégré au système de combat. Un duel entre mage est aussi passionnant et plein de coups fourré qu'un duel à l'épée.

Ce qui me permet de compléter ma réponse à une de tes questions plus haut. Pour bien exploiter BW, les joueurs (hors MJ) doivent bien connaître ses règles. Je ne connais quasiment personnes dans mon groupe qui aura le temps et la patience des les assimiler, d'où l'impossibilité de maîtriser BW pour moi.

Ukkonen Crypt a écrit : Autre question = en combat la qualité de la réussite d'une attaque a t'elle une influence sur les dégats ?
Oh que oui et pas que sur les dégâts. Les succès que tu obtiens "en plus" peuvent être utiliser au choix par le joueur pour :

_changer la localisation du coup

ou

_faire plus de dégâts.

En plus la taille d'une arme ne permet pas certaines action, sa vitesse le nombre de fois où elle peut-être utilisée dans un round, etc...
Les Livres de l'Ours : jeux de rôles indépendants ou presque

La Boutique des Livres de l'Ours

"Role-playing isn’t storytelling. If the dungeon master is directing it, it’s not a game." Gary Gygax

Avatar de l’utilisateur
Ukkonen Crypt
Initié
Messages : 111
Inscription : ven. mars 07, 2008 2:18 am

Message par Ukkonen Crypt » jeu. mai 01, 2008 8:29 am

En somme c'est le bonheur...... :wub:

En téléchargeant sur leur site le PDF de l'écran j'ai vu qu'il y avait même une gestion de la distance en corps-à-corps et qu'en fonction de ça la longueur des armes a une influence (donc la dague est avantagée lorsqu'on est proche de l'adversaire. Pour un membre du Groupuscule de Revalorisation Active des Armes Blanches de Taille Réduite dans les Jdrs c'est un aspect de première importance.)

Avatar de l’utilisateur
Kobayashi
Dieu des cochons d'Inde samouraï
Messages : 2766
Inscription : sam. mai 20, 2006 10:35 pm

Message par Kobayashi » jeu. mai 01, 2008 11:07 am

Absolument :mrgreen:

Ce qui devrait rendre les règles du combat un peu plus simples à assimiler c'est qu'elles sont intuitives. Un combattant armé d'une dague va tenter a tout pris d'entrer en contact avec un combattant qui a une arme plus longue, celui-ci va certainement s'en douter et consacrer ses actions à se maintenir à une distance raisonnable pour lui. Vu que les combats sont scriptés, impossible de savoir ce que l'autre va faire, on va juste essayer de construire une tactique par rapport à ce qu'on perçoit du combat.

Fini le "Oh une dague ? c'est juste 1D4 de dégâts", c'est plus "S'il passe ma garde je suis mort !" :mrgreen:

Encore une fois si c'est ta tasse de thé et celles de tes joueurs il y a de quoi passer un très bon moment.
Les Livres de l'Ours : jeux de rôles indépendants ou presque

La Boutique des Livres de l'Ours

"Role-playing isn’t storytelling. If the dungeon master is directing it, it’s not a game." Gary Gygax

Avatar de l’utilisateur
Ukkonen Crypt
Initié
Messages : 111
Inscription : ven. mars 07, 2008 2:18 am

Message par Ukkonen Crypt » jeu. mai 01, 2008 3:39 pm

par contre j'ai lu dans une critique que le pouvoir de régénération était baptisé "Wolverine" et qu'un truc d'art martiaux était baptisé "Chow Yun Fat"....

J'ose espérer que l'auteur n'a pas abusé de ce genre de gag :(

J'ai déjà du mal avec les acronymes et autres nephillimeries, ça serait dommage que ça aille jusqu'à me dégouter (je suis vachement sensible à ce genre de conneries, même si ça n'est pas toujours très rationnel de ma part.)
Dernière modification par Ukkonen Crypt le jeu. mai 01, 2008 4:08 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Kobayashi
Dieu des cochons d'Inde samouraï
Messages : 2766
Inscription : sam. mai 20, 2006 10:35 pm

Message par Kobayashi » jeu. mai 01, 2008 4:06 pm

Nope je n'ai pas le souvenir d'avoir lu ce genre de choses... J'ai la liste des traits sous les yeux et il n'y a rien de tel...
Les Livres de l'Ours : jeux de rôles indépendants ou presque

La Boutique des Livres de l'Ours

"Role-playing isn’t storytelling. If the dungeon master is directing it, it’s not a game." Gary Gygax

Avatar de l’utilisateur
Ukkonen Crypt
Initié
Messages : 111
Inscription : ven. mars 07, 2008 2:18 am

Message par Ukkonen Crypt » jeu. mai 01, 2008 4:08 pm

Kobayashi a écrit :Nope je n'ai pas le souvenir d'avoir lu ce genre de choses... J'ai la liste des traits sous les yeux et il n'y a rien de tel...
tu as la version révisée ?

Avatar de l’utilisateur
Kobayashi
Dieu des cochons d'Inde samouraï
Messages : 2766
Inscription : sam. mai 20, 2006 10:35 pm

Message par Kobayashi » jeu. mai 01, 2008 4:13 pm

Absolument, c'est d'ailleurs celle qu'il faut prendre à tout prix.
Les Livres de l'Ours : jeux de rôles indépendants ou presque

La Boutique des Livres de l'Ours

"Role-playing isn’t storytelling. If the dungeon master is directing it, it’s not a game." Gary Gygax

Avatar de l’utilisateur
Ukkonen Crypt
Initié
Messages : 111
Inscription : ven. mars 07, 2008 2:18 am

Message par Ukkonen Crypt » jeu. mai 01, 2008 4:16 pm

Kobayashi a écrit :Absolument, c'est d'ailleurs celle qu'il faut prendre à tout prix.
bon alors ça a du être corrigé dans cette version.

les critiques que j'ai lu au sujet des wolverine et autre chow yun fat concernaient la version dite "Classic"

J'ai commandé la version révisée.

Avatar de l’utilisateur
Kobayashi
Dieu des cochons d'Inde samouraï
Messages : 2766
Inscription : sam. mai 20, 2006 10:35 pm

Message par Kobayashi » jeu. mai 01, 2008 4:22 pm

N'hésites à livrer tes impressions une fois que tu auras reçu et parcouru la bête.
Les Livres de l'Ours : jeux de rôles indépendants ou presque

La Boutique des Livres de l'Ours

"Role-playing isn’t storytelling. If the dungeon master is directing it, it’s not a game." Gary Gygax

Verrouillé