FATE (LoA, Starblazer, SotC, Dresden Files...)

Pour stocker les vieilleries.
kridenow
Messie
Messages : 1196
Inscription : dim. juil. 17, 2011 3:17 pm
Localisation : Banlieue Parisienne

Re: FATE (LoA, Starblazer, SotC, Dresden Files...)

Message par kridenow » mer. sept. 19, 2012 8:25 am

Erwan G a écrit :il n'a jamais lancé les dés pour les pnjs et, franchement, je ne suis pas sûr que ça ait changé grand chose au résultat des actions...
C'est ainsi que je joue depuis une année avec Icons. Enfin, l'idée est plutôt que les PNJs tirent "0" comme résultat. Donc seuls les joueurs tirent les dés contre une difficulté fixe à chaque fois déterminée par le PNJs, ses attributs, son pouvoir, sa spécialité etc...

À propos d'Icons, le jeu utilise 1d6 - 1d6 pour ses tirages. La distribution des résultats de -5 à +5 avec des extrêmes sortant (relativement) souvent n'emporte pas le soutien des joueurs. La majorité trouve que chaque test est un peu comme jouer à la roulette et que, essentiellement, c'est le dé qui détermine si tu réussis ou pas et plus trop ton niveau de compétence (c'est juste leur ressenti que je rapporte, ce n'est pas une analyse statistique).
/Pierre

Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 10791
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: FATE (LoA, Starblazer, SotC, Dresden Files...)

Message par Erwan G » mer. sept. 19, 2012 8:51 am

C'est, entre autre, pour cela que j'aime mes dés Fudge : les probas de tirer un résultat sortant du -2/+2 sont faibles et on ne ressent pas trop ce coté hasardeux. C'est d'ailleurs un reproche que j'ai, parfois (à quoi bon tirer les dés, je vais faire 0 !).

Bon, je viens d'acheter Awsome Adventure. La première chose qui m'a déplu, c'est que le PDF n'est pas indexé. A quoi bon faire des PDF de jdr si on ne génère pas un index, outil ultime pour gérer les autres jeux Fate :roll:

Sur le reste, je ne l'ai lu qu'en diagonale, mais globalement, je ne suis pas des masses convaincu par les ajouts/modifications. En clair, ce jeu va répondre aux envies de ceux qui trouvent les stunts trop lourds, puisque les stunts sont remplacés par des aspects. Arsène Lupin n'aura plus "Master of Disguise" qui lui permet de faire des trucs de fou, il aura un aspect "Master of disguise" qu'il pourra utiliser pour un point de Fate soit pour un +2, soit grosso modo pour faire une déclaration pour la scène. Donc, globalement, le substitut des stunts est plus ouvert, mais plus contraignant à l'utilisation et demandera à l'ensemble de la table de s'accorder pour des utilisations spécifiques.

De même, tout ce qui est hors compétence étant généré par des aspects, on va doit se retrouver parfois dans des situations particulières. Ainsi, le magicien ne pourra lancer de sort que s'il invoque son aspect "initié des Mystères anciens" ou "Grand ordonnateur de l'Ordre blanc". Bref, on ne sait pas ce qu'il pourra faire exactement et l'utilisation de ce type de pouvoirs va nécessiter un consensus autour de la table. Je ne peux pas dire que certains aspects de cette idée ne me séduisent pas, mais je reste quand même dubitatif. Ce d'autant plus que celui qui a des pouvoirs extraordinaires risque d'être désavantagés par rapport à des gens qui ont des compétences utilisables "gratuitement".

Enfin, je n'ai pas aimé le mode de gestion des blessures. Alors, certes, on évacue les cases de stress (et hop, plus de "points de vie") et on les remplace par des conséquences systématiques : une mineure si c'est réussi, avec une aggravation pour chaque point de spin (appelé ici "réussite critique"). Donc, pour sortir un adversaire en un ou deux coups, il va falloir commencer à faire des marges de +12. Si c'est assez semblable à SA/LoA sur le premier coup (il faut une marge d'au moins +13), cela devient plus difficile pour un deuxième coup. Je ne suis donc pas trop sûr de l'intérêt de supprimer la/les jauges de stress.

Pour finir, les Big shot et les cinematic details ne me paraissent pas bien pertinent. Je suis assez sceptique sur leur intérêt et, globalement, ça ne me fait pas plus triper que ça.

Au final, c'est une bonne piste de réflexion (pour 3,91€, 4,18€ après TVA) pour pouvoir faire du Fate moins extraordinaire. Mais sorti de contextes particuliers (comme, par exemple, Hârn), je ne me vois pas trop l'utiliser. En tout cas, ceux qui veulent jouer sans stunts peuvent aller jeter un oeil dessus (ce n'est pas bien cher) pour se faire une idée. Cela me parait beaucoup beaucoup plus intéressant que la version de Fate tout aspect du Companion de LoA. Les aspects reprennent une place essentielle et la façon de joueur doit s'en ressentir.
Je suis Amour

"you can't never have too much of any barry"
Killerclown

Avatar de l’utilisateur
Ninive électronique
Zelateur
Messages : 57
Inscription : mer. avr. 11, 2012 3:19 pm

Re: FATE (LoA, Starblazer, SotC, Dresden Files...)

Message par Ninive électronique » mer. sept. 19, 2012 1:01 pm

Si je devais faire du mauvais esprit, je dirais qu'il n'est pas bien difficile d'être plus convaincant que le chapitre 'Aspects Only' du LoA Companion.

Awesome Adventures n'est pas parfait, et tu as raison de dire que c'est surtout une piste de réflexion.
Les Aspects comme remplaçant les Stunts ne me parait pas devoir être un cliquer/déplacer d'une case à l'autre de la fiche de perso. Pour reprendre l'exemple d'Arsène Lupin, on peut sans doute trouver une meilleure formulation, et une définition plus large que "Master of Disguise" ("Personne ne connait vraiment Arsène Lupin" ? Ou "On ne voit d'Arsène Lupin que ce qu'il veut que l'on voit." par exemple).

D'une manière générale, c'est clair que les Aspects se retouvent au coeur du système et de la définition du personnage. Cela me convient, mais c'est là une affaire de goût, à n'en pas douter.

Quant au système de pouvoirs via les Aspects, j'avoue l'avoir jeté à la poubelle dès les premiers tests.
Personnellement, j'inclus les "Power Skills" de LoA dans la pyramide de Compétences et ça tourne très bien.
Le perso a accès aux effets "de base" (trappings) et pour utiliser un pouvoir qui nécessiterait un "Power Stunt", il peut dépenser un point de Fate et/ou affronter une difficulté plus élevée. Et voilà.

En revanche, je ne pense pas que cette version soit limitée à certains styles plutôt qu'à d'autres. J'ai fait du Cthulhu comme du Thoan avec (pas avec des personnages du même niveau, évidemment), et cela fonctionne plutôt bien.
Et dans un murmure, je répondrai... "Bon, d'accord..."

kridenow
Messie
Messages : 1196
Inscription : dim. juil. 17, 2011 3:17 pm
Localisation : Banlieue Parisienne

Re: FATE (LoA, Starblazer, SotC, Dresden Files...)

Message par kridenow » mer. sept. 19, 2012 2:35 pm

Erwan G a écrit :C'est, entre autre, pour cela que j'aime mes dés Fudge : les probas de tirer un résultat sortant du -2/+2 sont faibles et on ne ressent pas trop ce coté hasardeux. C'est d'ailleurs un reproche que j'ai, parfois (à quoi bon tirer les dés, je vais faire 0 !).
Oui, clair.
Avec 4dF, tu dois avoir dans les 12% de chance de sortir un +3/-3 au moins. Dans Icons et 1d6-1d6, tu dois avoir dans les 30-33% de chance de sortir au moins +3/-3 (et ça va aussi jusqu'à +5/-5).

Vu que les persos dans ma campagne ont des attributs/pouvoirs qui tournent dans les 5-6, cela les amène du résultat le plus minable jusqu'à la réussite cosmique relativement fréquemment.

À terme, le 1d6-1d6 tend vers l'équilibre mais si le nombre de tirage n'est pas très élevé (parce que c'est pas le style de la maison de faire tirer pour tout et rien ou bien parce qu'on joue peu) alors les joueurs peuvent ressentir assez durement le 1d6-1d6. Pour peu qu'un joueur soit poissard et que tu ne joues pas trop souvent à Icons, il va surtout se souvenir que son perso a été une buse malgré ses talents et pouvoirs. Et peu lui importe, à raison, que statistiquement, toutes les parties qu'il ne fera pas devraient rééquilibrer la distribution.

En tant que MJ, c'est aussi ennuyeux pour moi car j'ai du mal à estimer si "normalement" tel PJ devrait réussir ou pas telle action. En fait, même une difficulté basse vis-à-vis de l'attribut/pouvoir testé peut être sacrément ratée. Et même quelque chose de "difficile" peut être réussi. mais pas à cause du perso, juste à cause du tirage.

Je suppose que le 1d6-1d6 a été utilisé pour Icons afin que le jeu puisse être pris en main aisément, sans dés Fudge ou sans passer par la case "alors, 1-2 c'est un -, 3-4 c'est 0 et 5-6 c'est +"
Mais j'envisage d'abandonner le 1d6-1d6 pour utiliser 4dF. Cela permet de stabiliser les tirages, quitte à dire "étonnant, encore 0" car les joueurs auront plus confiance dans les capacités de leurs persos et parviendront mieux à évaluer leurs chances.
Parce que bon, un joueur poissard qui me sort "de toutes façons, je vais faire un tirage de merde et rater" alors qu'il parle du trait principal de son superhéros, j'ai du mal à lui répondre "meuh non, tu exagères" :) Parce que, sincèrement, ouais, il va peut être foirer sur une difficulté "ordinaire" et avec le point fort de son perso.

Certes, l'inverse est vrai (réussir magnifiquement) mais une réussite splendide sur un acte pas trop difficile, ça s'oublie parce que ça ne change souvent rien au résultat. tandis que merder complètement sur la même difficulté, ça se retient.
/Pierre

Avatar de l’utilisateur
Kardwill
Dieu des strates galactiques
Messages : 5450
Inscription : mar. déc. 11, 2007 3:19 pm

Re: FATE (LoA, Starblazer, SotC, Dresden Files...)

Message par Kardwill » mer. sept. 19, 2012 3:55 pm

Les tirages de merde existent encore avec 4dF, mais sont suffisamment rares pour permettre au joueur d'invoquer un aspect (si c'est son domaine ou une action importante du scénar, il serait etrange qu'il n'en ait pas un applicable), claquer 1pF et relancer les dés.

Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 10791
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: FATE (LoA, Starblazer, SotC, Dresden Files...)

Message par Erwan G » mer. sept. 19, 2012 4:10 pm

Et tirer un -3 pour remplacer un -4, comme ça m'est arrivé sur ma première partie :lol:

@ Ninive : Yep, je comprends ton point de vue, mais j'ai été déçu parce que je m'attendais à quelque chose qui irait plus loin, en développant les aspects de façon à rendre totalement inutile les stunts. Il faut dire que je sors de la lecture d'HeroQuest2 et j'avoue que je commence à voir comment je pourrais réussir à mixer les deux pour obtenir quelque chose qui me convienne bien : une base de compétence et des aspects qui jouent le rôle des traits d'HeroQuest sans les limitations regrettable des traits (le développement des mots clefs) puisqu'il y a déjà les outils de Fate (le besoin du compell et l'utilisation du point de Fate). Il resterait à voir une compétence à remplacer pour jouer dans Glorantha ou à la mode Glorantha, comme une compétence par domaine magique (animisme, foi, sorcellerie).
Je suis Amour

"you can't never have too much of any barry"
Killerclown

Avatar de l’utilisateur
Nolendur
Dieu matters
Messages : 2703
Inscription : mar. mai 20, 2008 3:51 pm
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: FATE (LoA, Starblazer, SotC, Dresden Files...)

Message par Nolendur » mer. sept. 19, 2012 4:58 pm

kridenow a écrit :
Erwan G a écrit :C'est, entre autre, pour cela que j'aime mes dés Fudge : les probas de tirer un résultat sortant du -2/+2 sont faibles et on ne ressent pas trop ce coté hasardeux. C'est d'ailleurs un reproche que j'ai, parfois (à quoi bon tirer les dés, je vais faire 0 !).
Oui, clair.
Avec 4dF, tu dois avoir dans les 12% de chance de sortir un +3/-3 au moins. Dans Icons et 1d6-1d6, tu dois avoir dans les 30-33% de chance de sortir au moins +3/-3 (et ça va aussi jusqu'à +5/-5).
Maintenant que j'en ai acheté tout plein, je n'utilise plus que des dés Fudge. :)
Mais avant, quand j'utilisais 1d6-1d6, j'appliquais 2 astuces :

1) Au lieu de soustraire les dés, on peux lire directement le plus petit en valeur absolu (le plus proche de zéro), ou 0 s'ils sont tombés sur la même face. Ça donne exactement la même plage de résultats. Par exemple, +3 et -4 donnent un résultat de +3 (au lieu de -1), +4 et -1 donnent un résultat de -1 (au lieu de +3). Pas de soustraction à faire, c'est beaucoup plus rapide à lire.

2) Si un dé tombe sur 6, n'importe lequel, le résultat final (donc l'autre dé, si on applique l'astuce n°1) est divisé par 2 (arrondi vers zéro). Avec cette technique, la plage de résultats devient quasi-identique à 4dF. Et c'est pas difficile à appliquer car il est visuellement très facile de détecter qu'on a tiré un 6.

L'astuce 1) facilite la lecture, l'astuce 2) la complique un peu. Dans l'ensemble ça s'équilibre.

Donc pour résumer, voici l'algorithme de la méthode "quasiment 4dF" :
- on tire 1d6 positif et 1d6 négatif
- si les 2 dés tombent sur la même face, le résultat final est zéro
- si un dé tombe sur 6, le résultat est la valeur de l'autre dé divisée par 2
- sinon, le résultat est la valeur du dé "le plus petit"
Pour ceux qui cherchent Minidonjon, c'est ici : jeux de rôle perso.
_________________
- [...] il s'passe des tas de trucs dont on est pas au parfum [...]
- Comme quoi, exactement ? répliqua Côlon. cite-moi un seul truc qui s'passe dont t'es pas au courant.
Terry Pratchett

kridenow
Messie
Messages : 1196
Inscription : dim. juil. 17, 2011 3:17 pm
Localisation : Banlieue Parisienne

Re: FATE (LoA, Starblazer, SotC, Dresden Files...)

Message par kridenow » mer. sept. 19, 2012 5:18 pm

Kardwill a écrit :Les tirages de merde existent encore avec 4dF, mais sont suffisamment rares...
Bien sûr mais ce sont les tirages extrêmes "suffisamment rares" qui devraient plaire aux joueurs :)
...pour permettre au joueur d'invoquer un aspect (si c'est son domaine ou une action importante du scénar, il serait etrange qu'il n'en ait pas un applicable), claquer 1pF et relancer les dés.
Dans Icons, le PJ a 5 "qualités" (des aspects positifs) et 5 "challenges" (des aspects négatifs). Ce n'est pas vraiment possible, ni même suggéré dans les règles, que les "challenges" soient utilisés positivement.
Il y a une séparation plus claire entre les deux catégories là où d'autres jeux Fate tendent à plutôt considérer les aspects comme des traits potentiellement à double tranchant.
Avec donc 5 aspects positifs, il y a un peu moins de souplesse pour s'appuyer sur les aspects afin de gagner un bonus que dans d'autres jeux avec ce système.

Ensuite, le nombre de points de Fate (appelés Determination dans Icons) est souvent assez bas. Avec 3 en moyenne et en pratique (c'est 6 - le nombre de pouvoirs), c'est, je suppose, plus bas que la plupart des jeux Fate.

Enfin, l'usage de la Determination/points de Fate n'inclut pas la possibilité de retirer les dés.

En fait, la gestion des points de Fate est moins centrale et Icons est moins "libre" dans l'aspect "tag" de scène. Cela rend les personnages d'autant plus dépendant du jet de dé, à mon avis.
/Pierre

Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 10791
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: FATE (LoA, Starblazer, SotC, Dresden Files...)

Message par Erwan G » mer. sept. 19, 2012 5:29 pm

De mémoire, en Fate, le nombre de points au démarrage est de 10-le nombre de stunts. Ca n'en fait pas lourd. Mais d'un autre coté, tu as 10 aspects qui peuvent en générer...
Je suis Amour

"you can't never have too much of any barry"
Killerclown

Avatar de l’utilisateur
Kardwill
Dieu des strates galactiques
Messages : 5450
Inscription : mar. déc. 11, 2007 3:19 pm

Re: FATE (LoA, Starblazer, SotC, Dresden Files...)

Message par Kardwill » mer. sept. 19, 2012 5:49 pm

Erwan G a écrit :De mémoire, en Fate, le nombre de points au démarrage est de 10-le nombre de stunts. Ca n'en fait pas lourd. Mais d'un autre coté, tu as 10 aspects qui peuvent en générer...
A peu près ça. C'est "Max refresh - stunt", mais le Max refresh peut varier.
Il me semble que SBA indexe le "max refresh" au nombre d'aspects. Donc 10-stunt pour les persos classiques de Fate avec 10 aspects, effectivement, mais le Max refresh (ainsi que le nombre de slots disponibles pour les aspects, donc) augmente avec l'expérience.
Dans Dresden Files, les persos ont 7 aspects et le "max refresh" est choisi à la création du groupe, en fonction du niveau de puissance de la campagne, et peut aller de 5 (on joue des mortels avec une poignée de stunts et quelques pF) à plus de 10 (si on veut jouer des vampires et sorciers blindés de pouvoirs, ou des mortels qui dégueulent de stunts et de pF).

Mais oui, le perso de Fate "par défaut" a une belle palanquée d'aspects, de stunts et de pF...

Avatar de l’utilisateur
Ninive électronique
Zelateur
Messages : 57
Inscription : mer. avr. 11, 2012 3:19 pm

Re: FATE (LoA, Starblazer, SotC, Dresden Files...)

Message par Ninive électronique » mer. sept. 19, 2012 6:40 pm

C'est sans doute parce que ce mécanisme est au coeur du jeu, qui se veut plutôt héroïque.
Les points de Determonation ("Ténacité" dans la VF) sont moins nombreux, moins boulversants en termes de système et, en pratique vont souvent davantage ressembler à cette petite réserve spéciale de points de Force/Héroïsme/autre que l'on trouve dans de nombreux jeux.

@Erwan
Si l'accouplement HeroQuest/Fate finit par donner un petit, je serai curieux de l'examiner de près ! :bravo:
Et dans un murmure, je répondrai... "Bon, d'accord..."

Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 10791
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: FATE (LoA, Starblazer, SotC, Dresden Files...)

Message par Erwan G » mer. sept. 19, 2012 8:49 pm

Bah je pense que ça peut se faire comme cela, en fait, en reprennent la base de awsome adventures. Un perso défini selon la pyramide de compétences et un nombre d'aspects égal au double du score max. La mécanique de HeroQuest semble avoir été reprise dans AA. La seule chose qui manque, ce sont les traits de magie. Il reste à voir si on les utilise sous forme d'aspects ou de compétence pour jouer dans Glorantha.

J'ai toujours quelque chose qui me gêne dans le comp+aspects, c'est d'accepter que ces aspects puissent produire des effets sans contrepartie en points de fate. Si tu as l'aspect "Fils préfèré de Minigath", même sans utiliser de point de fate, tu restes le fils du roi. Bon, c'est vrai que ça n'impacte pas sur la narration si ça ne coûte ni ne rapporte de point de fate.

En tout cas, entre les idées de Bulldogs! et celles de AA, j'aperçois comment je pourrais mener des choses moins pulp et plus dures. Notamment, si l'on gère différemment la récupération du stress et des conséquences, on pourra avoir quelque chose de plus à même de permettre de gérer du Hârn...
Je suis Amour

"you can't never have too much of any barry"
Killerclown

Avatar de l’utilisateur
sdric
Pratiquant
Messages : 223
Inscription : mar. mai 13, 2008 10:49 pm

Re: FATE (LoA, Starblazer, SotC, Dresden Files...)

Message par sdric » mer. sept. 19, 2012 10:19 pm

Du pulp et du gritty :

Quand on y réfléchi Burning Wheel (BW) et FATE partagent aussi une certaine philosophie.
* BW :
les Beliefs, Instintcs et traits sont des moteurs d'Artha : On se met dans la merde on gagne de l'artha
Ensuite on depense de l'artha pour augmenter ses jets de dé.

* FATE:
les Aspects sont des moteurs de Fate point : On se met dans la merde on gagne des Fate points
Ensuite on depense des FATE point pour augmenter ses jets de dé.


Pourquoi FATE est pulp et BW est gritty alors ?
* FATE
4dF = c'est une échelle gaussienne centre sur 0 avec un déviation 1.6 donc peu de variation
1 fate point = +2 a dépenser APRÈS le jet de dé. (c'est énorme comme bonus 125% déviation)
on se met dans la merde : récompense immédiate
un refresh important
le stress qui disparait entre deux scènes

* BW
ND6>3 c'est une échelle gaussienne centre sur N/2 avec un déviation N^(1/2)/2 donc variation importante
1 point d'artha = +1D (1 chance sur deux d'avoir 1 succès de plus) a dépenser AVANT le jet de dé (c'est un bonus très faible 50% de la déviation pour 4D6)
on se met dans la merde : récompense à la fin de la session
presque pas de refresh
les blessures qui sont longue a guérir

Si vous voulez du FATE gritty :
Utilisez : 1d6-1d6
1 fate point : lancer 1d6 sur 4-5-6 : +1 a dépenser AVANT le jet de dé
récompense a la fin de la session
pas de refresh
le stress ne disparait pas entre deux scènes

Si vous voulez du BW pulp :
relancer une fois gratuitement tout vos D6 quand vous voulez (pour se mettre a l’abri des jet de dé pourri)
1 point d'artha = +2 succès a dépenser APRÈS le jet de dé
récompense immédiate
un refresh en point d'artha
les blessures qui disparaissent a la fin du combat.

A vous de choisir votre hack pour mettre la règle ou vous voulez dans l’échelle pulp/gritty

Conclusion 1d6-1d6 c est FATE un micro chouïa moins pulp, après des gouts et des couleurs...


PS : Dans ce post, il faut comprendre pulp comme héroïque je parle ici de mécanisme pas de background.

EDIT : nD6 > 3 de BW n'est pas lineaire, ajout de la valeurs des déviations
Dernière modification par sdric le jeu. sept. 20, 2012 4:05 pm, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Mugen
Dieu des bottes de cuir
Messages : 7057
Inscription : mer. mai 17, 2006 11:34 am

Re: FATE (LoA, Starblazer, SotC, Dresden Files...)

Message par Mugen » jeu. sept. 20, 2012 11:33 am

sdric a écrit : * BW
nombre d d6>3 c'est une échelle linéaire donc score très variable
Euh non, ce n'est pas linéaire : quel que soit le nombre de dés N, la distribution suit une courbe de gauss centrée autour de (N/2).

http://anydice.com/program/171A
Sois satisfait des fruit, des fleurs et même des feuilles,
Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles.
Ne pas monter bien haut peut-être, mais tout seul.

Avatar de l’utilisateur
Ninive électronique
Zelateur
Messages : 57
Inscription : mer. avr. 11, 2012 3:19 pm

Re: FATE (LoA, Starblazer, SotC, Dresden Files...)

Message par Ninive électronique » jeu. sept. 20, 2012 1:02 pm

J'ai du mal à comprendre pourquoi un système qui donne davantage de résultats moyens serait plus héroïque.
Les 3d6 de GURPS donnent un résultat gaussien également, mais cela n'en fait pas un jeu héroïque.

Quoiqu'il en soit, pour ma part, pour faire du Gritty ou au contraire de l'Epique, je modifie surtout le curseur de difficulté et de la nécessité de faire un jet de dés.

Par exemple, pour faire de l'horreur (Loveacraftienne ou autre), les PJ enchainent les jes de Volonté et d'Endurance pour tenir le coup moralement et physiquement face aux horreurs qu'ils cotoient. Mais je n'exige pas de jet de Volonté au magicien d'un scénario High fantasy quand il voit une bande de monstres surgir de la forêt ( éventuellement un jet d'Athlétisme, pour éviter les projectiles !)
Et dans un murmure, je répondrai... "Bon, d'accord..."

Verrouillé