[CR - The Sprawl] Do Androids Dream of Electric Sheep ?

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Répondre
Avatar de l’utilisateur
nergaal
Initié
Messages : 130
Inscription : ven. nov. 09, 2012 10:14 pm
Localisation : Lille

[CR - The Sprawl] Do Androids Dream of Electric Sheep ?

Message par nergaal » mer. sept. 27, 2017 6:29 am

Campagne maîtrisée par Virgile avec The Sprawl ( PbtA ).
Contexte géographique : La conurb " Boston Atlanta Metropolitan Area " (BAMA) couvrant toute la cote est des Etats-Unis.

Les Personnages : 
Franck Martin aka 'Tool': Pilote de drones & véhicules, affilié à Ganfer & Shores, LLP
'Vm' : Fixer affilé à Clean Earth
'Mac' : Soldat, traqué par CyberGen Industries
William Deckard aka '401': Hacker, traqué par CyberGen Industries

Les Corpos:
Clean Earth est le numéro 1 de la récupération de déchets. Ils ont monétisé la mort en gérant la récupération des cadavres. Il possèdent une filiale qui produit de la nourriture pour animaux et envisagent de se lancer sur le secteur agroalimentaire.

CyberGen Industries est le plus important fournisseur de modifications cybernétiques et génétiques. Ses produits vont de la modification cosmétique la plus simple aux modifications de combat réservés aux gouvernements.

Uncommon Sense est le leader de la RVR (Réalité Virtuelle Récréative) qui commercialise les stimsense, des programmes sensoriels qui permettent de tout vivre, tout ressentir .. même le pire.

Ganfer & Shores,LLP  est un cabinet d'avocat à l'échelle d'une corporation, présent dans tous les secteurs d'activité .. surtout les illégaux.

Pirate Bay est un groupe d'activistes au moyen dignes d'une corporation dont le credo est la vérité peu importe les conséquences.
Dernière modification par nergaal le mar. oct. 03, 2017 11:12 am, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
nergaal
Initié
Messages : 130
Inscription : ven. nov. 09, 2012 10:14 pm
Localisation : Lille

Re: [CR - The Sprawl] Do Androids Dream of Electric Sheep ? (Titre provisoire)

Message par nergaal » jeu. sept. 28, 2017 3:42 am

Première séance

Tool rassemble l'équipe pour un contrat d'exfiltration. Le contact est Charisma Valentine. et  nous attend en soirée au Continental, un hôtel de passe qui après quelques recherches semble appartenir à Ganfer & Shores, LLP.
A l'entrée une petite vieille, asiatique nous mène sans un mot à une salle d'attente où un ascenseur fermé nous attend. Elle nous laisse là, toujours silencieuse. Mac, en bon militaire se place de façon à avoir une vue sur les deux accès a la salle, alors que Tool et Mv profite des canapés. 401, reste à l'écart, près de la porte, manifestement nerveux. L'attente se fait un peu longue et au bout d'un moment 401 demande à Tool s'il connait le contact. La réponse est laconique, il l'a déjà rencontré, c'est une call girl,  mais rien de plus. La porte d'ascenseur s'ouvre. Tous montent.

Quelques étages plus haut, la porte s'ouvre sur une grande pièce, un loft assez luxueux dans lequel une femme ultra sexy assise sur un canapé et nous fait signe d'entrer et nous enjoins à nous assoir. CyberGen fait des miracles pour la féminité. Un rapide coups d’œil montre que chaque angle de la pièce est couvert par des caméras tout à fait visibles. Chacun prend place, sauf 401 qui reste debout proche de la porte de l'ascenseur. La femme se présente sous le nom de Charisma Valentine et nous offre un verre.

- "Bien, venons en aux faits. La cible se nome Markus-Martha Ashword, un cadre chez Uncommon Sense, ne quittant pour ainsi dire jamais l'arcologie corporatiste" dit-elle alors qu'elle appuie délicatement sur la table digitale devant elle et qu’apparaît sur écran un visage androgyne affublé d'une interface neurale apparente. 
- "nous souhaitons que vous récupériez cette personne, vivante, et discrètement". 
- "Son interface neurale n'est pas suffisante ?"  demande 401.
- "non, nous devons récupérer cet atout en bonne santé".
La conversation se poursuit. 

Le délai est court puisque le colis doit être remis à une autre équipe le lendemain à minuit. Mac demande alors quelle est la priorité : la discrétion ou la rapidité. Après quelques circonvolutions verbales, Valentine consent à un retard de livraison si la discrétion le nécessite. Le prix est fixé, rien d'exceptionnel mais correct. Quand Mv demande des précisions sur la cible car les informations sont sommaires, Charisma nous dit qu'il nous faudra trouver par nous même le reste des renseignements, après tout c'est notre boulot. 

- "On y va alors, j'ai du travail"  réagit 401.
- "Pars devant..."  répond Mv.
- "OK". 401 entre alors dans l'ascenseur. Après un court instant les autres le rejoignent et la porte se referme.
Nous débouchons dans ce qui semble être le sous-sol de l’hôtel et l'entrée de service est devant nous. Mac prend les choses en main et nous donne des directives pour organiser les recherches. Chacun part ensuite de son côté.

401 se rend chez lui et après avoir pris les précaution d'usage, se branche et visite l'arcologie matricielle d'Uncommon Sense. Rapidement il se rend compte que celle-ci comporte plusieurs niveaux de sécurité dont une sous-matrice dédiée aux étages supérieurs de l'arcologie. Il ne préfère pas éveiller les soupçons, après tout l'opération n'aura pas lieu avant 12h, et se contente de prendre des renseignements qui pourront aider à l'infiltration. Il rassemble quelques infos sur Ashword et sur l'arcologie qui lui seront utiles.

Mv prend contact avec le répartiteur des équipes de nettoyage de Clean Earth pour obtenir un moyen d'entrer discrètement puis se rend à l'entrée de l'arcologie pour obtenir des renseignements. Il à un soucis avec l'une de ses équipes et doit gérer deux problèmes de front. Finalement grâce à un contact Il obtiendra des puces RFID de péquins bossant chez Uncommon Sense. Petit soucis, le contact à demandé à son ancien gang de s'en occuper et ils ne sont pas connus pour leur délicatesse. De plus il lui demande de livrer un colis dans l'arcologie.

Tool fait un tour aux abords de l'arcologie pour repérer les étages grâce à ses drones et étudier la meilleure route jusqu'au point de rendez-vous avec l'équipe.

Mac se rend chez un vieux chinois, son gourou spirituel pour lui demander conseil.  Il lui dit qu'il ne doit pas attaquer frontalement la cible et de faire en sorte qu'elle se découvre. Il contacte alors un ancien membre des commandos CyberGen, il semble que celui-là travaille maintenant à la sécurité d'Uncommon Sense. Il se montre un peu trop direct en demandant des renseignements sur les étages 13 et 14 mais son contact se montre récalcitrant et finalement, mac lui dis qu'il ne devrait pas venir travailler le soir suivant.  Mac décide d'appeler tout le monde et de lancer l'opération car il n'est pas sur de la réaction de son contact.

C'est donc le branle-bas de combat, tous sauf 401, se retrouvent a quelques blocs de l'arcologie.

De son côté 401 se connecte à la matrice et commence son piratage. Ça part mal, apparemment la sécurité matricielle à été renforcée depuis une heure et ses identifiants ne sont plus sûrs. Il réussi malgré tout à passer le portail de connexion mais ses droits sont limités et il doit rectifier le tir a partir du Root Node. Deux icônes de techos sont présentes dans le Root. A la vitesse de la pensée, 401 change son icône pour leur ressembler et sans s'annoncer commence à modifier ses droits. La réactions des deux corporatistes ne se fait pas attendre et il est sommé de stopper ses manipulations et de décliner son identité. Quitte à être repéré, il décide de d’éjecter tous les SysOps actuellement connectés à la matrice. Les deux icônes s’effacent .. cela lui donne quelques secondes pour faire ce qu'il doit .. et quelques secondes dans la matrice c'est beaucoup !

Alors qu'ils se présentent aux portes de l'arcologie d'Uncommon Sense, Mv & Mac sont interpellés par un garde. Mv est beaucoup trop nerveux et attire l'attention. De son côté Tool passe le checkpoint sans soucis et les attends dans une boutique, un peu plus loin. Pour s'en sortir, Mv invente une histoire de couple illégitime entre lui et Mac ce qui à l'air de convaincre le garde qui ne se montre pas plus regardant que ça. Il finisse par passer et se dirige dans les étages. Au 6e, Mv descend et dis aux autres qu'il les rejoint, il à une course à faire. Après quelques minutes de stress au 12e, Mv les rejoint.

Arrivé au 12e, 401 leur déverrouille l’accès pour le 13e en pénétrant dans le sous-système dédié aux derniers étages. Il en profite pour rediriger tous les flux des caméras de ces deux étages et faire en sorte que Mac et les autres soient surpris par une patrouille. Malgré ses précautions, une alarme est déclenchée et leur cible est réveillée. Elle  bloque sa porte mais ils arrivent malgré tout à entrer et la maîtrise rapidement alors qu'elle proteste "Non, s'il vous plait, sans moi elle..." La phrase reste en suspend le narcotique que lui injecte Mv faisant son effet. Il repère un laboratoire qui attire leur attention et demande a 401 de s'y intéresser. Ce dernier leur donne les plans des conduits ventilés et recherche des infos sur le labo. Les autres déguerpissent avant que tous les gardes débarquent. 401 continue ses recherches et vide les logs systèmes.

Dans une sous-système Recherche et Développement, 401 trouve un projet qui semble protégé par une glace Noire. Passant les protection, il pénètre dans le système plus profondément et se retrouve dans une grande salle ou seule un cube iridescent et une construction matricielle sont pressent. Impossible d'identifier ce qu'est la construction, peut être une glace noire mais quand il active le cube elle ne réagit pas. Une voix féminine lui parle alors directement : "Qui es tu ?" . S'engage alors une conversation ou 401 essaye de cacher son identité mais ou sa curiosité le pousse à aller plus loin. La voix lui révèle être Holy, une IA, semble vouloir communiquer avec 401, elle lui dit qu'ils se reverront si celui-ci essaye un stimsense. Alors qu'ils discutent , un autre intervenant se manifeste en essayant de savoir si c'est Markus-Martha. 401 préfère lâcher l'affaire pour l'instant, ça devient dangereux et se déconnecte.

Il contacte les autres pour savoir où il en sont et se rends compte qu'il a oublié d'effacer les fichiers vidéos. Il se précipite donc sur sa console et se reconnecte. Malgré la sécurité, il réussit a effacer leur trace, la sécurité matricielle n'ayant pas encore été modifiée. Nulle doute que c'est un coup de chance et qu'il devra être plus prudent la prochaine fois. Il les rappelle et demande à parler a Markus-Martha. ce dernier lui apprends qu' 'Holy est dangereuse et qu'elle ne doit en aucun cas quitter la matrice Ucommon Sense sous peine de désastre. 401 souhaite un bon voyage à son interlocuteur qui se prends un nouveau shoot de tranquillisant pour cheval.

Le paquet est remis au commanditaires et l'opération se termine sans heurt.

Avatar de l’utilisateur
nergaal
Initié
Messages : 130
Inscription : ven. nov. 09, 2012 10:14 pm
Localisation : Lille

Re: [CR - The Sprawl] Do Androids Dream of Electric Sheep ?

Message par nergaal » mer. oct. 11, 2017 3:11 am

Deuxième séance

Après avoir négociées les informations découvertes en sus de l'exfiltration précédente, MV et 401 se partagent les crédits d'une affaire rondement menée.

401, transhumaniste convaincu,  décide de commencer son évolution et souhaite se faire installer une aide à la visée sur son interface neurale. Il à réussi à loger un ancien spécialiste de chez CyberGen que la corpo à viré pour alcoolisme. La réputation du type est ruinée coté corpo mais il officie en douce dans les quartiers les moins fréquentables et surtout avec discrétion. Pour l'amadouer, 401 pirate un serveur de la police et par petites touches, rectifie le statut de l'alcoolique de suspect à témoin dans une affaire de gang pour lequel il a travaillé. Il rencontre alors le doc, lui explique ce qu'il a fait pour lui et après négociation ce dernier accepte de lui installer le matos, ça tombe bien il à une interface de deuxième main en parfait état, tout juste récupérée sur le cadavre encore chaud d'un ganger. Ça coûte un bras ( façon de parler ) mais 401 est satisfait bien qu'il ait un peu de mal à se faire à la nouvelle interface. Le Doc lui dit qu'il aura surement besoin de lui plus tard.

MV est contacté par un type qui tient à rester anonyme, et qui souhaite recruter une équipe pour une mission mystère qu'il expliquera lors d'une rencontre virtuelle dans un salon numérique du "Baron Samedi". MV contacte Mac, Tool et 401.

Avant le rdv 401 préfère s'assurer ( mac lui demande aussi ) que le salon est bien anonyme. Quelques heures plus tard, 401 rassure Mac,  la sécurité est top niveau selon lui ... faut dire que dès sa connexion, un glace à repéré son icone falsifiée et qu'un peu plus tard, alors qu'il tentait d’accéder au nœud de gestion des salons, elle est revenue avec des intentions agressive. Un peu dégoûté, 401 se rend au salon en utilisant une simple terminal, il a peur que sa signature ait été repérée et préfère ne pas déclencher de contre-mesures de sécurité. les autres y  accède via immersion.

Le commanditaire s'appelle Lloyd Katsuko et bosse pour Clean Earth. il doit négocier un contrat en dehors de BAMA, dans une unité agricole indépendante. Il pense qu'il aura besoin d'une escorte mais ne sait pas vraiment qui pourrai vouloir faire capoter sa négo. 401 lui demande si on doit l'exfiltrer et le corpo semble véxé et sur la défensive. Malgré tout la négociation se passe bien et le mec paye extrêmement bien. Rendez-vous est donné le lendemain à 7h dans les quartier chics que Clean Earth réserve à ses élites.

L'équipe se met au boulot et Mac assigne les tâches.

401 se rend sur la matrice de réservation de MOVE Inc. La corpo gérant la plupart des modes de transport de BAMA. IL fait une 50aine de réservations pour différentes destinations et sur différents moyen de transport. IL cache dans chacune d'elle un traceur numérique lui permettant de retrouver toutes personnes pouvant s’intéresser à ces resas. Quelques heures plus tard, un nom apparaît Swann Léonard, une barbouze de chez CyberGen .. aie ça pue. 401 n'est pas chaud pour retourner dans la matrice CyberGen, et fais quelques recherche dans les données accessibles au tout venant, mais les seules infos qu'ils trouvent sont des articles de presse ou la cible est identifiée comme violente suite à des rixes de bar.

MV utilise un de ces contacts chez Clean Earth pour se renseigner sur Katsuto. Ça se passe mal et son contact l'envoi bouler, le mec est manifestement un cadre et il ne veut pas risquer sa place.

Tool, de son côté, essaye de voir les différentes routes d'A/R possibles, et les resserves de carburant hors BAMA. Il rejoint Mac avec une voiture volée pour faire faire une reco du site de la négociation via les drones de Tool. Ils remarquent une unité de synthèse de carburant, des hangars et un complexe d’habitation qui selon Mac s'étend en sous-sol. Mac pense que l'unité est contrôlée par des indépendantistes anti-corpo. A leur retour, ils subissent un contrôle poussé au poste douanier de la BAMA, les importations de zone "contaminée" étant prohibées.

Les infos rassemblé, rdv est pris pour le lendemain, 8h00 chez le client.
Mac se pointe en avance et reconnais la zone de chargement du client. MV vient dans son propre véhicule, une moto dernier crie maquillé comme une pute les grands soirs de racolage. Tool et 401 sont dans le véhicule connecté du pilote, un speeder rapide et confort.

C'est alors que tout s'emballe, Tool prévient le client et quelques secondes plus tard un message de Mac signale qu'il est poursuivi par un groupe tactique. il court a travers les propriétés pour leur échapper mais sa situation deviens précaire. Le client débarque, nerveux au possible, et encore il n'est pas au courant des poursuivants de Mac. Mv part en trombe pour essayer de récupérer le soldat.

Pris au piège entre deux groupes tactiques, Mac, toujours aussi prévoyant,  déplie son jet pack portatif ( NDLR : je ne fais que relater,  mais gros moment de rire autour de la table ) pour faire un saut de plusieurs mètres l'envoyant hors de portée de ses poursuivants sidérés. MV le récupère.

Pendant ce temps Tool à démarré et se dirige vers le péage externe de la BAMA. 401 quant à lui se connecte à la matrice du réseau routier via la connexion du véhicule pour essayer d'avoir une vue d'ensemble de la situation. Quelques kms et MV dépose Mac à coté du speeder, et alors qu'il s'assoit à coté du client, celui ci est pris d'une légère panique vite réglée. Le mec est nerveux.

401 se déco et n'ayant pas repéré les poursuivant, il annonce qu'il a foutu le bordel dans le trafic routier derrière eux pour ralentir les poursuivants éventuels. Le trajet continu, le client toujours aussi nerveux, Mac sur son PDA, 401 à l’affût et Tool tranquille, Le mec est clairement plus à l'aise dans son véhicule qu'en société.

401 conseille à Tool de s'engager dans un péage particulier au moment de passer la douane, il à repéré que ce péage-ci à un taux de contrôle anormalement bas lors de ses recherches. Des feignasses ou des ripoux, dans tous les cas ça fait leur affaire. MV avait aussi prévu un petit quelque chose pour les douanier et passe un peu avant les autres. 

La douane passée, ils continuent leur route dans les landes polluées oubliées de la civilisation corporatiste, puis un message s'affiche sur leur pda respectif :
" From : Mac  to : 401 , Mv, Tool
Transmission:

Dites, ça vous dirais pas qu'on mette bien profond le client en le vendant à CyberGen pour qu'ils nous lâchent un peu la grappe !

End of transmission.

Suite à la prochaine séance.
Dernière modification par nergaal le mer. oct. 11, 2017 5:25 pm, modifié 5 fois.

Avatar de l’utilisateur
Carfax
Prêtre
Messages : 387
Inscription : ven. avr. 03, 2015 8:57 am

Re: [CR - The Sprawl] Do Androids Dream of Electric Sheep ?

Message par Carfax » mer. oct. 11, 2017 9:56 am

Merci pour ce CR. Peut-être vais-je polluer ton fil mais je ne résiste pas à quelques questions. J'ai commandé le jeu dans sa VF. Jamais pratiqué du pbta et ma seule expérience de The Sprawl est auditive grâce au podcast 2d6+cool. Dans les deux saisons de ce podcast, il s'agit d'un One on One. Comment se comporte le jeu avec plus d'un joueur ? As-tu eu du mal à le maîtriser pour que tout le monde y trouve son compte en temps de jeu ? L'action du hacker n'est-elle pas prédominante sur celle des autres ? Il semble qu'un joueur Hacker soit indispensable dans cet univers ? Merci.
 

Avatar de l’utilisateur
nergaal
Initié
Messages : 130
Inscription : ven. nov. 09, 2012 10:14 pm
Localisation : Lille

Re: [CR - The Sprawl] Do Androids Dream of Electric Sheep ?

Message par nergaal » mer. oct. 11, 2017 3:26 pm

Merci de t'intéresser à ce CR, ça fait toujours plaisir d'être lu et je ne considère pas ton intérêt pour de la pollution :)

Je vais répondre au mieux mais sache que je ne suis que le joueur de 401 et non le MJ ( Virgile sur ce forum ).
J'ai l'impression que la maîtrise qu'il à des jeux PBTA lui permet de distribuer au mieux la parole a chaque joueur, il y fait particulièrement attention je crois. Mais je pense qu'il répondra mieux lui-même.

Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn ... invocation Virgilesque ! 
Ça devrait le faire venir.

En tant que Hacker, j'ai beaucoup d'actions à faire mais pour autant tout se resoud en quelques jets grace aux retenues obtenues. Un jet te permet souvent de faire plusieurs actions au sein de la matrice car tes moves de hacker et tes programmes valorisent tes actions dans la matrice.

Personnellement je joue hacker pour son utilité bien sur, il est  polyvalent dans toutes les missions :  c'est un pourvoyeur d'informations dans la phase de préparation et durant la mission il peut débloquer des situations. Je le joue aussi car je trouve que son rôle est correctement calibré dans the Sprawl et qu'il ne nécessite pas de faire sa partie dans son coin. C'est peut être vrai aussi à d'autres jeux mais j'avoue qu'a Shadowrun ou Cyberpunk 2020, c'est une classe qu'on m'a toujours clairement déconseillée pur ce problème. Ici la lecture du playbook et des règles valorisent le tour de table au niveau des actions et une action du hacker équivaut à une action hors matrice.

Sur le coté indispensable, je ne pense pas que ce soit vrai, mais j'avoue que j'ai du mal à voir un groupe de type runners cyberpubnk sans hacker. Néanmoins il existe des alternatives pour pallier à son absence et la cybernétique permet d'avoir accès aux manœuvres matricielles sans le playbook, mais sans les moves spécifiques du hacker.

Avatar de l’utilisateur
Virgile
Prêtre
Messages : 372
Inscription : mar. juil. 09, 2013 11:54 am

Re: [CR - The Sprawl] Do Androids Dream of Electric Sheep ?

Message par Virgile » mer. oct. 11, 2017 4:20 pm

Pour l'instant, il n'y a que 2 séances, mais je trouve que le perso du pilote a plus de mal à trouver sa place. Pour les autres (Fixer, Soldat et Hacker) il y a du jeu. C'est pour ça que j'ai proposé une mission d'escorte cette fois ci. 
Je n'ai pas l'impression que le Hacker soit prédominant. Le CR est en effet écrit par Nergaal qui joue 401, donc il a plus tendance à détailler son perso et ses actions. Le Soldat a une espèce de vieux gourou chinois qui vend des beignets, lui prédit l'avenir à coup de fortune cookies et lui prodigue des conseils stratégiques magistraux. Le Fixer est souvent en train de jongler avec ses jobs + ses propres idées pour se faire du pognon. 
Le hacker ne me semble pas non plus absolument indispensable. Sa présence à table indique juste que  les joueurs veulent que la Matrice joue un rôle important dans leurs missions. Au pire, s'il n'y en a pas dans l'équipe, ils peuvent avoir un Contact et Battre le pavé.

Avatar de l’utilisateur
Carfax
Prêtre
Messages : 387
Inscription : ven. avr. 03, 2015 8:57 am

Re: [CR - The Sprawl] Do Androids Dream of Electric Sheep ?

Message par Carfax » mer. oct. 11, 2017 4:57 pm

Merci pour vos réponses à tous deux. Je vais continuer à suivre avec intérêt la suite des vos aventures.

Avatar de l’utilisateur
Macbesse
Dieu en cyrillique
Messages : 4788
Inscription : jeu. sept. 07, 2006 8:48 pm
Localisation : Paris-Tachkent

Re: [CR - The Sprawl] Do Androids Dream of Electric Sheep ?

Message par Macbesse » jeu. oct. 12, 2017 9:09 am

Virgile a écrit :
mer. oct. 11, 2017 4:20 pm
Le hacker ne me semble pas non plus absolument indispensable. Sa présence à table indique juste que  les joueurs veulent que la Matrice joue un rôle important dans leurs missions. Au pire, s'il n'y en a pas dans l'équipe, ils peuvent avoir un Contact et Battre le pavé.
Exactement. Dans la campagne "Miami Ice", c'est ce qu'on fait régulièrement.

Pour le Driver, je suggère de prendre des drones en plus des véhicules afin qu'il trouve plus systématiquement sa place. Cela ouvre le champ des possibles : il peut faire de la reco, être là pour assister. En tandem avec un hacker, on a la possibilité de lui donner le contrôle de drones étrangers, ce qui en fait un atout dans une infiltration.

Avatar de l’utilisateur
Khelren
Pratiquant
Messages : 243
Inscription : mar. avr. 06, 2004 12:04 pm

Re: [CR - The Sprawl] Do Androids Dream of Electric Sheep ?

Message par Khelren » jeu. oct. 12, 2017 1:24 pm

Le CR est lu avec intérêt ;)

nergaal a écrit :
mer. oct. 11, 2017 3:26 pm
J'ai l'impression que la maîtrise qu'il à des jeux PBTA lui permet de distribuer au mieux la parole a chaque joueur, il y fait particulièrement attention je crois. Mais je pense qu'il répondra mieux lui-même.

C'est le rôle principal du MC en fait, AMHA. Bravo à Virgile pour s'en assurer! :yes:
Le bouquin de base s'intéresse justement à cet aspect (le Hacker, comment faire pour qu'il ne monopolise pas tout le temps d'écran) parce que c'est un des problèmes fréquemment rencontrés dans les jeux de rôle cyberpunk mais il faut toujours veiller à l'équilibre, quelle que soit la composition de la table, présence d'un Hacker ou pas.
Image

Avatar de l’utilisateur
Carfax
Prêtre
Messages : 387
Inscription : ven. avr. 03, 2015 8:57 am

Re: [CR - The Sprawl] Do Androids Dream of Electric Sheep ?

Message par Carfax » jeu. oct. 12, 2017 1:30 pm

Khelren a écrit :
jeu. oct. 12, 2017 1:24 pm
Le CR est lu avec intérêt ;)
nergaal a écrit :
mer. oct. 11, 2017 3:26 pm
J'ai l'impression que la maîtrise qu'il à des jeux PBTA lui permet de distribuer au mieux la parole a chaque joueur, il y fait particulièrement attention je crois. Mais je pense qu'il répondra mieux lui-même.

C'est le rôle principal du MC en fait, AMHA. Bravo à Virgile pour s'en assurer! :yes:
Le bouquin de base s'intéresse justement à cet aspect (le Hacker, comment faire pour qu'il ne monopolise pas tout le temps d'écran) parce que c'est un des problèmes fréquemment rencontrés dans les jeux de rôle cyberpunk mais il faut toujours veiller à l'équilibre, quelle que soit la composition de la table, présence d'un Hacker ou pas. 

Comme quoi ma question était pas si bête  :wub: !
J'opterai bien pour un podcast 2d6+cool avec plus d'un joueur  :pri pour se rendre bien compte de ce que donne le jeu avec plusieurs PJ.
J'ai reçu le livre. Je vais m'empresser de le dévorer.

Avatar de l’utilisateur
Thibor
Pratiquant
Messages : 255
Inscription : lun. oct. 19, 2015 10:51 am

Re: [CR - The Sprawl] Do Androids Dream of Electric Sheep ?

Message par Thibor » jeu. oct. 12, 2017 3:14 pm

Je vais lire ce CR avec attention en attendant de recevoir le bouquin et de le lire en parallèle. J'ai hâte de pouvoir faire jouer du Cyberpunk/shadowrun ça m'arracher les cheveux avec les règles...
Une campagne d'Ars Magica au long cours: http://nouvelle-calebais.blogspot.fr

Avatar de l’utilisateur
Virgile
Prêtre
Messages : 372
Inscription : mar. juil. 09, 2013 11:54 am

Re: [CR - The Sprawl] Do Androids Dream of Electric Sheep ?

Message par Virgile » jeu. oct. 12, 2017 8:49 pm

Pour le Pilote, il a en effet choisi les Drones qui lui donnent un peu plus de "présence", mais sur la première séance, c'était un peu juste quand même...

J'en profite pour donner des éléments supplémentaires. Nous avons suivi le déroulement de création de perso en faisant une séance 0. Avant même la création, nous avons discuté sur la vision de cyberpunk de chacun. Je vous livre les éléments qui sont sortis (certains m'ont étonné).
Outre Gibson, les joueurs ont évoqué Blade runner mais aussi Brazil, le meilleur des mondes ou 84.
Ils voient de l'électronique mais aussi de la génétique, du transhumanisme, une société structurée, bureaucratique, des sociétés alternatives, des IA, des gros flingues...
Ils sont intéressés par les oppositions entre
- l'urbanisation excessive et la campagne vide, sauvage, abritant des alternatives.
- ce nouveau monde / l'ancien monde (pré-cyberpunk).

Pour la première séance de jeu j'ai tenu à faire tenir l'ensemble de la mission, du début à la fin, dans le temps que nous avions. On est donc parti sur quelque chose de simple.
Sur la deuxième, ils ont stoppé au milieu de la mission.

Ce qui marche particulièrement bien je trouve, c'est l'utilisation des jetons matos et infos.
Le truc le plus compliqué pour l'instant, c'est de trouver des occasions d'activer TOUTES les directives de chacun (ou au moins d'en donner l'opportunité). J'arrive à le faire pour une sur 2 pour chacun...
Le point qui me chiffonne un peu, c'est qu'il y a parfois déclaration de contacts, juste pour profiter de l'occasion offerte à chaque mission, sans pour autant que ce soit nécessaire à ce moment là du jeu. J'accepte parce que ça me fait des PNJ sous le coude, et ça donne des idées des gens qu'ils veulent côtoyer.
 

Avatar de l’utilisateur
nergaal
Initié
Messages : 130
Inscription : ven. nov. 09, 2012 10:14 pm
Localisation : Lille

Re: [CR - The Sprawl] Do Androids Dream of Electric Sheep ?

Message par nergaal » ven. oct. 13, 2017 3:14 pm

Virgile a écrit :
jeu. oct. 12, 2017 8:49 pm
Le point qui me chiffonne un peu, c'est qu'il y a parfois déclaration de contacts, juste pour profiter de l'occasion offerte à chaque mission, sans pour autant que ce soit nécessaire à ce moment là du jeu. J'accepte parce que ça me fait des PNJ sous le coude, et ça donne des idées des gens qu'ils veulent côtoyer.
Etant donné que l'option n'est proposée qu'une fois par mission et non conditionné à la mission, ça me parait une bonne chose que les joueurs le fassent puisqu'il est possible que plus tard ils aient besoin de plus d'un pnj sur une mission. De plus je ne vois pas en quoi ça pourrait être un problème.

Répondre