[CR] 7e Mer - L'Éternel menteur

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 6149
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: [CR] 7e Mer - L'Éternel menteur

Message par Cédric Ferrand » ven. sept. 14, 2018 3:51 pm

nonolimitus a écrit :
ven. sept. 14, 2018 3:35 pm
Trouve 2 ou 3 autres jeunes et lance une partie !!!

Pas besoin : sa mère m'a dit hier soir "Bon, ben va falloir que tu nous organises une partie pour toutes les deux".
C'est malin, faut que je trouve un jeu, maintenant...

Avatar de l’utilisateur
nonolimitus
Banni
Messages : 1391
Inscription : mer. oct. 25, 2006 9:20 pm
Localisation : la Côte de Jade
Contact :

Re: [CR] 7e Mer - L'Éternel menteur

Message par nonolimitus » ven. sept. 14, 2018 4:06 pm

Cédric Ferrand a écrit :
ven. sept. 14, 2018 3:51 pm
nonolimitus a écrit :
ven. sept. 14, 2018 3:35 pm
Trouve 2 ou 3 autres jeunes et lance une partie !!!

Pas besoin : sa mère m'a dit hier soir "Bon, ben va falloir que tu nous organises une partie pour toutes les deux".
C'est malin, faut que je trouve un jeu, maintenant... 

Franchement, très facile d'accès : Chroniques Oubliées avec le scénar de base !

Je l'ai fait à 4 gamins à l'époque : mon fils de 11 ans, deux copains du fiston du même âge (complètement débutant) et un de 7 ans (mon cadet - première partie). Aucun problème, ils ont tout de suite percutés avec le d20 et les valeurs correspondantes. Un très bon souvenir  ;)
Nonolimitus
le MJ avec du gobelin dedans !!!
"Fort heureusement, un peu de séchage et une carotte lui ont remis les idées en place." Poulpivre

Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 6149
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: [CR] 7e Mer - L'Éternel menteur

Message par Cédric Ferrand » ven. sept. 14, 2018 4:46 pm

nonolimitus a écrit :
ven. sept. 14, 2018 4:06 pm
Franchement, très facile d'accès : Chroniques Oubliées avec le scénar de base !

Ce n'est pas aussi facile que ça : il y a vraiment très peu de jeux français dispo à Montréal.

Avatar de l’utilisateur
nonolimitus
Banni
Messages : 1391
Inscription : mer. oct. 25, 2006 9:20 pm
Localisation : la Côte de Jade
Contact :

Re: [CR] 7e Mer - L'Éternel menteur

Message par nonolimitus » ven. sept. 14, 2018 4:56 pm

Cédric Ferrand a écrit :
ven. sept. 14, 2018 4:46 pm
nonolimitus a écrit :
ven. sept. 14, 2018 4:06 pm
Franchement, très facile d'accès : Chroniques Oubliées avec le scénar de base !

Ce n'est pas aussi facile que ça : il y a vraiment très peu de jeux français dispo à Montréal. 

Ouais, mais tu complique TOUT  :lol: :lol: :lol:

Sinon, tu peux toujours m'inviter avec ma famille à MONTREAL et, en plus de t'amener un exemplaire de Chroniques Oubliées, je me ferais une joie d'animer une partie  :D  et de fournir 2 jeunes joueurs  :D .

Sinon, il te reste le pdf... Mais, c'est moins sympa !
Nonolimitus
le MJ avec du gobelin dedans !!!
"Fort heureusement, un peu de séchage et une carotte lui ont remis les idées en place." Poulpivre

Avatar de l’utilisateur
kouplatête
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1768
Inscription : mar. févr. 10, 2009 11:39 am
Localisation : Dans le Sud bonne mère

Re: [CR] 7e Mer - L'Éternel menteur

Message par kouplatête » ven. sept. 14, 2018 4:57 pm

Cédric Ferrand a écrit :
ven. sept. 14, 2018 4:46 pm
nonolimitus a écrit :
ven. sept. 14, 2018 4:06 pm
Franchement, très facile d'accès : Chroniques Oubliées avec le scénar de base !

Ce n'est pas aussi facile que ça : il y a vraiment très peu de jeux français dispo à Montréal.    



Le pdf de la boîte initiation est dispo pour 10 euros https://www.black-book-editions.fr/produit.php?id=4213
Sachant que tu peux jouer en imprimant le minimum (les feuilles de perso des prétirés ou des vierges si tu veux créer tes persos). Le reste se lit très facilement à l'écran. 
Bon on perd le côté boîte à jouet mais bon ça reste sympa.

Première campagne jouée par mes enfants à l'époque 8 et 11 ans. Je l'ai largement augmentée et elle nous a bien occupés pendant l'été.

Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 6149
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: [CR] 7e Mer - L'Éternel menteur

Message par Cédric Ferrand » ven. sept. 21, 2018 3:55 pm

Or donc, dans la chapelle, les PJ sont mis en présence de Birgit Gustafson, une femme au regard perdu qui végète dans cet hospice vaticinal tenu de main de fer par le père Felipe et soeur Bethany. Sa santé mentale est clairement déclinante, mais dès qu'elle voit les PJ, son visage s'éclaire : elle reconnait en eux le portrait à peine déformée de leurs parents. Les PJ n'ont presque pas à poser de questions : Birgit a besoin de se vider le coeur, et parle, parle... Voici, en l'espèce, ce que les PJ apprennent :

- Birgit et les parents des PJ voyageaient dans tout Théah, sur les traces d’un culte dangereux. Ils ont interrogé des gens, rassemblé des preuves, surveillé des suspects. Ils menaient une véritable enquête, armés de leurs connaissances secrètes dans… l’occulte.

- Ils remontaient un trafic de drogue à la trace, remontant jusqu’à Buché (en Montaigne). C’est là que le gros de leur enquête a pris place. C’est là que quelque chose d’affreux s’est passé.

- Gerhard Ziegler (l'apothicaire) était leur chef. Il les a réuni pour combattre la menace que ce culte perverse faisait peser sur le monde.

- Abigail McRoich (la mère du Highlander) ne se séparait jamais de sa paire de mousquets. Même après avoir éclusé un pichet de vin (ce qui lui arrivait régulièrement), elle faisait mouche systématiquement. Vous auriez dû la voir, cette nuit-là : elle a tué leur maître d’un coup de tromblon à bout portant.

- Joaquín de Carvallo (le père du Castillan) avait tout une tête. C’était leur archiviste, celui qui prenait note de tout. Il haïssait l’idée que le culte puisse opérer en secret, que certaines personnes bien placées camouflent la vérité. C’est lui qui a fait des calculs savants et qui leur a appris que la cérémonie aurait lieu cette nuit-là.

- Il y avait également Korina de Lakaris (la mère du Sarmartien), leur experte en occultisme.

- Quant à Louis-Joseph (le père du Montaginois), c’était le beau parleur, celui qui était arrivé à s’infiltrer dans les rangs du culte. Ils pensaient vraiment qu’il agissait incognito, mais c’est le premier d’entre eux que les cultistes ont tué quand Birgit et les siens sont passés à l’attaque.

-Gerhard et Joaquín étaient les cerveaux de leur opération. C’est eux qui ont établi que le culte cherchait à invoquer la Chose aux Mille Bouches et que pour financer ce rituel, ils vendaient de la drogue. La cérémonie devait avoir lieu dans une ferme, à l’extérieur de Buché.

- Ils ont foncé sur la ferme et pénétré dans la grange pour les en empêcher. Korina disait que les étoiles étaient alignées, cette nuit-là. Ils ont sorti leurs armes et allumés les mèches des bombes incendiaires qu'ils avaient fabriquées. Pour… sauver le monde ?

- Beaucoup de personnes sont mortes, au cours de cette nuit.

- Le feu s’est répandu de partout. Certains cultistes avaient des mousquets. Quand cette Chose est apparue, ils ont exulté de joie. Puis elle a commencé à les dévorer. Ils se sont tous mis à courir dans tous les sens, se jetant dans le feu ou sur les épées de Birgit et ses compagnons.

- Quand la Chose s’est tournée vers eux, pour la première fois Birgit a vu la panique dans les yeux de Gerhard. Elle a tourné le dos à tout le monde et est partie en prenant ses jambes à son cou. Comme une lâche. Comme la dernière des lâches.

- Tout ça, c’est la faute de ce culte. Ils étaient dépravés. Ils forniquaient en groupe au nom de ce dieu impie. Ils prenaient de la drogue et s’amusaient à se faire mal, juste pour le plaisir. C’était des monstres.

- Birgit a caché son carnet de notes qui contient des détails sur cette histoire. Car il est certain que ça continue, puisqu'ils ont lamentablement échoué. Vous voulez savoir où il est ? Trois dragons le gardent.

Pendant ce temps, le Sarmatien a préféré rester avec soeur Béthany, dans la salle principale de l'hospice, dans une ambiance à la Vol au-dessus d'un nid de coucou. Il repère un fou qui grave un étrange symbole sur les murs avec un clou : un oeil à demi fermé par une paupière. Il se nomme Manfred, et le Samartien entre dans son jeu en simulant lui aussi la folie. Il apprend ainsi que Manfred est passionné de mathématiques impossibles, mais surtout que Manfred était également présent lors du massacre dans la ferme de Buché :

- Le père Felipe n’aime pas trop que Manfred ressasse ses vieux souvenirs. Il dit que le seul monstre dans cette histoire, c’est Manfred, car il a tué cette furie qui tirait sur tout ce qui bouge. Mais il faut le comprendre, elle a tué plusieurs de ses amis, après tout…

- Ils n’avaient pas réellement de nom. Ils formaient la bande d’Esteban, voilà tout. Manfred trouve le mot culte un peu fort, mais pourquoi pas.”

- Il a rencontré Esteban à l’université de Buché. C’est Barnabas Vosgarichian qui les a présentés. C’était le bon temps, vous pouvez le croire.

- Esteban avait une sacrée bibliothèque. Des livres sinistres. Il y puisait des idées, des trucs sexuels à faire, des formules à prononcer. Il organisait des fêtes vraiment folles. Sexe. Drogue. Manfred était défoncé pendant toutes ses études, alors sa mémoire n’est pas vraiment fiable. Mais il se souvient de beaucoup de sexe. Et de la drogue qu’Esteban fournissait. Elle était vraiment puissante.”

- Esteban leur a tous fait des promesses. À Manfred, il a promis du pouvoir. Il lui a dit qu'il était quelqu’un de très spécial. Esteban disait qu’on obtiendrait tout ce qu’on désirait grâce à Gol-Goroth. Mais Manfred ne demandait rien, lui.

- Il y avait cette femme, une sorte d’ange de la mort, qui tuait les amis de Manfred les uns après les autres. Elle a descendu Esteban d’un coup de tromblon, boom. Alors Manfred a ramassé le couteau d’Esteban, et pendant qu’elle rechargeait son arme, il l’a poignardée. Plusieurs fois. Il ne voulait pas qu’elle lui tire dessus, il ne faisait que se défendre.

En discutant avec soeur Béthany, le Samartien comprend que :

- Une fois, le père Felipe a déjà essayé d’enfermer Birgit et Manfred dans la même pièce. Les deux patients hurlaient qu’ils voulaient sortir de là. Mais le curé les a laissés enfermés. Nous avons dû intervenir quand Manfred s’est jeté sur Birgit pour l’étrangler en criant “Tu as essayé de me tuer, salope, mais je suis toujours là !”

- C’est l’Église montaginoise qui est intervenue auprès de la justice du roi pour accorder une sorte de grâce à Manfred. L'évêque de Buché sait obtenir ce qu’il veut, quand il y met les moyens. Le cas de ce pauvre Manfred a dû le toucher.

Le hic, c'est qu'obnubilé par la folie de Manfred (décrit comme une version nordique du Brad Pitt dans L'Armée des 12 Singes), le Samartien ne s'est pas rendu compte que les autres indigents de l'hospice se sont rapprochés d'eux. Il est encerclé, ils sont tous zinzins, et alors qu'ils tentent de calmer le jeu, les fous passent à l'attaque et se mettent à le mordre jusqu'au sang. Il est débordé par le nombre, n'arrive pas à dégainer son arme tant ils sont nombreux. Il panique et appellent ses amis à l'aide. Le Highlander débarque et casse méthodiquement la gueule aux patients.

Évidemment, cela met le père Felipe et soeur Béthany en rogne, et ils chassent les PJ de l'hospice.

Les PJ se dirigent donc vers le chantier naval de la famille Gustafson. C'est un immense cimetière de bateaux abandonnés. L'affaire familiale a périclité, du bois pourri de partout. Des hurlements de huskys font comprendre aux PJ qu'ils ont été repéré : Vidal, le vieux gardien taciturne les intercepte. Les PJ se présentent comme des amis de Birgit, alors le vieux les amène dans la demeure des Gustafson (un bateau qui tient debout sur la grève grâce à des étais). Là, ils rencontre Ulricha, la mère de Birgit, qui essaye de faire croire que sa fille est partie en voyage d'affaires. Mais les PJ réussissent à amadouer la vieille peau et apprennent que quelque chose est arrivé à Birgit en Montaigne alors qu’elle était là-bas pour conclure un contrat. Elle a été attaquée par des hédonistes et des personnes de peu de morale, et n’a fait que se défendre. Ce qu’elle a vu en Montaigne était trop horrible pour qu’elle en parle à sa mère, mais elle a dû la faire interner à l'hospice.

Les PJ sont donc à la recherche des 3 dragons qui sont sensés indiquer l'endroit où Birgit a planqué ses notes. Ils comprennent vite le truc : ils creusent au croisement du regard de trois dreki, les proues en forme de dragon de trois drakkars qui pourrissent dans le cimetière naval. Et là, bingo, ils trouvent un coffre. Mais c'est à ce moment précis que débarquent de derrière les épaves pourrissantes Torkel Fröling et ses hommes. C'est le patron d'un autre chantier naval de Vendel, qui a acheté le chantier Gustafson aux enchères, et qui attend patiemment qu'Ulricha meurent pour de bon pour prendre possession de sa propriété. Mais quand il voit que les PJ fouinent dans le chantier, il est persuadé qu'ils vont le spoiler de son bien. Lui et ses hommes sont des gars tatoués, habitués à manier la hache pour fabriquer des bateaux... Les PJ optent pour le combat. Torkel est doué à la hache, les PJ se font une petite frayeur mais finissent par le vaincre.

Dans le coffre de Birgit, ils trouvent :

- Une pierre carrée et plate décorée d'un glyphe en relief mais usé ressemblant à un œil à moitié fermé par une paupière. Elle donne l’impression d’avoir été arrachée au mur d’un temple ou au piédestal d’une statue. C’est une version plus détaillée des symboles gravés sur les murs de l’hospice.

- Une lettre indiquant :
---------------------
G.

J’ai détruit toutes les notes que j’avais prises durant notre enquête, mais j’ai compilé mes souvenirs dans ce carnet. Tu reconnaîtras la pierre, je l’ai prise dans la grange (je pense qu’elle appartenait à EdM). Je sais que la Chose me surveille. Si Elle voulait me faire du mal, je crois qu’Elle l’aurait déjà fait. Mais fais bien attention à toi. J’ai déposé des preuves dans le coffre 203 de la banque Dagmar. Tu connais le mot de passe, c’est le même que celui que nous utilisions dans le temps.

Je t’en prie, ne viens pas me voir. Je n’ai plus ce qu’il faut pour mener à bien ce genre de mission. Je ne me fais plus confiance.

B.
---------------------

- Le carnet de notes de Birgit.

Malheureusement, le carnet de notes prend feu dès qu’il est trop éloigné du glyphe de protection. La séance se termine par la frustration de voir cette précieuse preuve partir en fumée...

-------------------------

Une séance intense, donc.

Plein de révélations en parlant avec Manfred et Birgit.

Le Highlander voulait venger sa mère et tuer Manfred de ses mains, mais a changé d'idée en voyant que c'était plus une victime qu'un assassin.

Le combat contre les fous dans l'hospice a fait peur au Sarmatien, car en deux rounds il avait coché les 2/3 de la spirale de sa mort.

Le combat dans le cimetière navale était bien cool aussi. Les brutes se sont fait vite éliminer, je n'ai pas eu le temps de voler le coffre, mais Torkel a été un adversaire redoutable. J'ai eu de la moule aux dés, j'avais 8 Mises à un moment, les joueurs l'avaient mauvaise. Le combat a été tellement tendu du slip que les joueurs ont loupé leur bus, ils voulaient absolument finir cet affrontement.

Quand j'ai prononcé les mots "la Chose aux Mille Bouches", un de mes joueurs a répondu en rigolant "Arf, c'est comme Shub-Niggurath et ses mille chevreaux". Mais ils n'ont fait aucune autre référence à Cthulhu. Ce premier secret est donc éventé, mais pas au point de changer l'ambiance à la table.

Ça a été si intense qu'ils n'ont pas eu le temps de débriefer toutes les infos collectées lors de cette séance, mais ça roule bien. Je ne sais pas comment ils vont gérer la banque Dagmar, mais après ça c'est Buché. À partir de là, c'est moins scripté, on va commencer à vraiment s'amuser.
Dernière modification par Cédric Ferrand le ven. sept. 21, 2018 4:12 pm, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
nonolimitus
Banni
Messages : 1391
Inscription : mer. oct. 25, 2006 9:20 pm
Localisation : la Côte de Jade
Contact :

Re: [CR] 7e Mer - L'Éternel menteur

Message par nonolimitus » ven. sept. 21, 2018 4:04 pm

Plus je lis tes très inspirant CR, plus j'ai envie de faire jouer çà avec "Mousquetaires & Sorcellerie" !!!

En tout cas, tu me tiens en haleine  :bravo:
Nonolimitus
le MJ avec du gobelin dedans !!!
"Fort heureusement, un peu de séchage et une carotte lui ont remis les idées en place." Poulpivre

Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 6149
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: [CR] 7e Mer - L'Éternel menteur

Message par Cédric Ferrand » ven. sept. 21, 2018 4:14 pm

nonolimitus a écrit :
ven. sept. 21, 2018 4:04 pm
Plus je lis tes très inspirant CR, plus j'ai envie de faire jouer çà avec "Mousquetaires & Sorcellerie" !!!

Merci !

Ça tournerait sans problème avec le "Mousquetaires & Sorcellerie" de @Tristan. En plus, c'est du Cthulhu, donc c'est doublement du Lhomme-like.

Avatar de l’utilisateur
Calisto
Dieu des audacieux
Messages : 3765
Inscription : mer. août 13, 2003 7:26 pm
Localisation : Houdan (78)

Re: [CR] 7e Mer - L'Éternel menteur

Message par Calisto » lun. sept. 24, 2018 10:21 am

C'est juste génial comme CR ! Quelle bonne idée !
“Omnes stulti, et deliberatione non utentes, omnia tentant”

Avatar de l’utilisateur
Sakagnôle
Messie
Messages : 1050
Inscription : jeu. nov. 05, 2015 11:18 am

Re: [CR] 7e Mer - L'Éternel menteur

Message par Sakagnôle » lun. sept. 24, 2018 10:51 am

Bravo mon Colonel, c'est toujours aussi bon...

As tu toujours en tête la partie "technique"  du combat? Le Méchant était-il Escrimeur (avec les manœuvres qui vont bien)?

Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 6149
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: [CR] 7e Mer - L'Éternel menteur

Message par Cédric Ferrand » lun. sept. 24, 2018 12:44 pm

Sakagnôle a écrit :
lun. sept. 24, 2018 10:51 am
As tu toujours en tête la partie "technique"  du combat? Le Méchant était-il Escrimeur (avec les manœuvres qui vont bien)?

Ce n'était pas un escrimeur per se, mais il avait accès à quelques coups spéciaux car c'était un vétéran.

Avatar de l’utilisateur
Le moine errant
Prêtre
Messages : 308
Inscription : dim. janv. 13, 2008 5:17 pm
Localisation : En errance

Re: [CR] 7e Mer - L'Éternel menteur

Message par Le moine errant » lun. sept. 24, 2018 1:34 pm

Oui, très chouette CR et excellente idée d’adaptation. Merci, Cédric, de nous faire partager cela.
Je suis curieux de voir quel est ton niveau d’adaptation (je ne connais pas cette campagne ToC) maintenant que la campagne est bien lancée. Cela reste du maquillage (lieu et nom changés) ou tu t’écartes déjà sensiblement de ce qui est prévu dans la version Cthulhu ?
Je vais suivre avec intérêt. En changeant un peu le ton, j’ai souvent pensé que les campagnes Cthulhu pouvaient très facilement s’adapter à L5R ou Warhammer. Et cela semble bien pouvoir marcher pour du 7th Sea.
 
Pour L5R, j’avais fait jouer la campagne l’Héritage de Greenberg et cela avait super bien fonctionné. Je pense la refaire quand la nouvelle version de L5R (le ldb) sera sortie.
 
Le Moine Errant

Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 6149
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: [CR] 7e Mer - L'Éternel menteur

Message par Cédric Ferrand » lun. sept. 24, 2018 4:34 pm

Le moine errant a écrit :
lun. sept. 24, 2018 1:34 pm
Je suis curieux de voir quel est ton niveau d’adaptation (je ne connais pas cette campagne ToC) maintenant que la campagne est bien lancée. Cela reste du maquillage (lieu et nom changés) ou tu t’écartes déjà sensiblement de ce qui est prévu dans la version Cthulhu ?

Ça reste cosmétique.
Forcément, au lieu de l'Asie et de l'Afrique, ça va se passer en Europe, donc ça change la donne, mais pas l'intrigue.
Par exemple, dans la VO, on a tout un voyage pour retrouver une étrange tribu africaine. Il y a une bonne dose d'anthropologie, c'est riche. Moi, j'ai remplacé ça par un village perdu dans l'arrière-pays vodacce, alors forcément, ça perd en ethnologie. Mais ça tombe bien : comme je raconte des aventures de KPDP, je n'ai pas le temps de faire jouer tous les détails d'une expédition d'exploration à la docteur Livingstone.

Pareil, en VO, il y a tout un pataquès avec des archives à récupérer dans une banque, mais elle a fermé depuis, alors il faut aller fouiller au FBI, ou je-ne-sais-plus-quoi. Chez moi, ça prend la forme d'une banque viking. Et je n'ai rien écrit de plus : mes PJ vont sans doute vouloir tenter un casse pour récupérer les documents, on va improviser.

Je conseille vraiment de regarder les campagnes classiques d'un autre œil en les projetant dans un autre décor.
C'est un exercice qui ne nécessite pas forcément beaucoup de boulot. Enfin, pour des jeux qui ne nécessitent pas un équilibrage au quart de poil de cul près.

Et chercher des moyens d'adapter des points spécifiques de l'intrigue à une nouvelle ambiance, c'est un exercice stimulant.

Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 5667
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

Re: [CR] 7e Mer - L'Éternel menteur

Message par sherinford » lun. sept. 24, 2018 4:36 pm

Je dois dire que je trouve juste ça génial, Cédric... Ca m'inspire, aussi. Je suis en train de me demander s'il n'y a pas moyen de faire jouer une campagne pour RuneQuest en la transposant à Légendes Celtiques. Les Orlanthis sont des celtes, les Lunars des romains...

Avatar de l’utilisateur
Le moine errant
Prêtre
Messages : 308
Inscription : dim. janv. 13, 2008 5:17 pm
Localisation : En errance

Re: [CR] 7e Mer - L'Éternel menteur

Message par Le moine errant » lun. sept. 24, 2018 5:11 pm

Merci pour les retours ! L’énigme (et l’image) des trois dragons est excellente.
Le Moine Errant

Répondre