Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
sigybé
Initié
Messages : 149
Inscription : jeu. déc. 01, 2016 2:14 pm

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par sigybé » jeu. nov. 08, 2018 10:59 am

Solaris a écrit :
jeu. nov. 08, 2018 10:34 am
.
Après il y a aussi On Mighty Thews, qui reste dans la même proposition ludique pour un prix équivalent, mais je n'ai jamais eu l'occasion de l'avoir en mains.
 
On Mighty Thews, c'est de la création d'univers collective, puis du jeu sans mj.
 
"L’existence de convictions chez l’homme est un signe de sous-développement intellectuel."
Alexandre Zinoviev

Avatar de l’utilisateur
Arma
Banni
Messages : 1389
Inscription : jeu. oct. 18, 2007 8:10 am
Localisation : Lyon

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Arma » jeu. nov. 08, 2018 11:13 am

Pas d'accord ! Techniquement OMT n'est pas un jeu sans mj (en tout cas pas de mémoire), il y a bel et bien un MJ qui incarne l'univers et l'opposition. Par contre, lors de la résolution d'une action, les joueurs gagnent en effet pas mal d'influence sur la narration.

Avatar de l’utilisateur
Sykes
Dieu normand
Messages : 4040
Inscription : mer. oct. 26, 2011 12:32 am
Localisation : Quimper (29)

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Sykes » jeu. nov. 08, 2018 11:17 am

Solaris a écrit :
jeu. nov. 08, 2018 10:34 am
Allez vous vous en servir ?
Non. D'ailleurs j'ai la chance de pouvoir le transmettre à un ami.
Merki ;)

Solaris a écrit :
jeu. nov. 08, 2018 10:34 am
7.) En conseilleriez vous l'achat ?
Après il y a aussi On Mighty Thews, qui reste dans la même proposition ludique pour un prix équivalent, mais je n'ai jamais eu l'occasion de l'avoir en mains.
 
Je te le prête samedi si tu veux :)
 

Avatar de l’utilisateur
Solaris
Dieu bien trop curieux
Messages : 6532
Inscription : dim. juin 05, 2005 12:09 pm
Localisation : Quimper (29)
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Solaris » jeu. nov. 08, 2018 11:23 am

Sykes a écrit :
jeu. nov. 08, 2018 11:17 am
 
Solaris a écrit :
jeu. nov. 08, 2018 10:34 am
7.) En conseilleriez vous l'achat ?
Après il y a aussi On Mighty Thews, qui reste dans la même proposition ludique pour un prix équivalent, mais je n'ai jamais eu l'occasion de l'avoir en mains.
Je te le prête samedi si tu veux :) 
Je veux bien oui, merci ;)

Avatar de l’utilisateur
Sykes
Dieu normand
Messages : 4040
Inscription : mer. oct. 26, 2011 12:32 am
Localisation : Quimper (29)

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Sykes » jeu. nov. 08, 2018 11:27 am

Solaris a écrit :
jeu. nov. 08, 2018 11:23 am
Sykes a écrit :
jeu. nov. 08, 2018 11:17 am
 
Solaris a écrit :
jeu. nov. 08, 2018 10:34 am
7.) En conseilleriez vous l'achat ?
Après il y a aussi On Mighty Thews, qui reste dans la même proposition ludique pour un prix équivalent, mais je n'ai jamais eu l'occasion de l'avoir en mains.
Je te le prête samedi si tu veux :) 
Je veux bien oui, merci ;)
Ça marche ;)

[Désolé pour le HS]

sigybé
Initié
Messages : 149
Inscription : jeu. déc. 01, 2016 2:14 pm

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par sigybé » jeu. nov. 08, 2018 11:37 am

Arma a écrit :
jeu. nov. 08, 2018 11:13 am
Pas d'accord ! Techniquement OMT n'est pas un jeu sans mj (en tout cas pas de mémoire), il y a bel et bien un MJ qui incarne l'univers et l'opposition. Par contre, lors de la résolution d'une action, les joueurs gagnent en effet pas mal d'influence sur la narration.
Exact, cela fait longtemps que je ne l'avais plus lu et je ne me souvenais que des conseils (optionnels) et astuces sur l'aspect collaboratif. Cela dit c'était déjà l'impression que le jeu m'avait fait à la première lecture. Et là en le feuilletant à nouveau, cela me fait le même effet.
J'avais commencé une partie à deux et le jeu nous a orienté très rapidement, bye the book, sur du sans mj.
 
"L’existence de convictions chez l’homme est un signe de sous-développement intellectuel."
Alexandre Zinoviev

Avatar de l’utilisateur
Islayre d'Argolh
Dieu des coiffeurs zélés
Messages : 6659
Inscription : ven. août 17, 2007 5:11 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Islayre d'Argolh » jeu. nov. 08, 2018 1:42 pm

Solaris a écrit :
jeu. nov. 08, 2018 10:34 am
Coureurs d'Orages

Merci beaucoup pour la critique :bierre:

Par contre je me sens obligé de préciser une chose : CdO n'est pas un jeu de sword & sorcery minimaliste.
C'est un donj' de poche et les choix techniques faits pour qu'il soit réellement "de poche" ont donné un ton moins shonen fantasy et plus S&S à son "univers en creux".

:)

 
You are the rulebook. There is no other rulebook.
Make it fast, make it colorful and make it full of decisions for the players. 

Boutique LuLu : la Cité sans Nom, Coureurs d'Orages et autres bêtises au d20.
Schrödinger du Podcast Anonyme.

Avatar de l’utilisateur
Solaris
Dieu bien trop curieux
Messages : 6532
Inscription : dim. juin 05, 2005 12:09 pm
Localisation : Quimper (29)
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Solaris » jeu. nov. 08, 2018 1:55 pm

Et je précise que c'est tout à fait jouable et offre quelque chose de différent justement.
Mais perso, je n'accroche pas pour le maîtriser en tous les cas.
Par contre, y jouer ne me gênerait pas.
:)

Avatar de l’utilisateur
Islayre d'Argolh
Dieu des coiffeurs zélés
Messages : 6659
Inscription : ven. août 17, 2007 5:11 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Islayre d'Argolh » jeu. nov. 08, 2018 2:01 pm

Solaris a écrit :
jeu. nov. 08, 2018 1:55 pm
Et je précise que c'est tout à fait jouable et offre quelque chose de différent justement.
Mais perso, je n'accroche pas pour le maîtriser en tous les cas.
Par contre, y jouer ne me gênerait pas.

Ca me va ! :yes:

Par contre si tu as apprécié la forme du module, n'écarte pas complètement l'idée de jeter un œil à "Pour une poignée de sapèques" : la redite des règles est minimisée autant que possible et Capitaine Caverne a fait un super boulot sur ce bac-a-sable wu-xia.

Je ne touche que 10% du prix de vente sur celui là, c'est dire si je suis objectif et désintéressé :mrgreen:
You are the rulebook. There is no other rulebook.
Make it fast, make it colorful and make it full of decisions for the players. 

Boutique LuLu : la Cité sans Nom, Coureurs d'Orages et autres bêtises au d20.
Schrödinger du Podcast Anonyme.

Avatar de l’utilisateur
Thibor
Mystique
Messages : 821
Inscription : lun. oct. 19, 2015 10:51 am

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Thibor » jeu. nov. 08, 2018 2:31 pm

@killerklown@Solaris@Blakkrall@zuzul. Mais j'ai tout Hellywood, depuis sa sortie jusqu'à aujourd'hui. Et si il sortait d'autres bouquins je les aurai aussi. Parce que j'adore ce jeu et cette ambiance! Mais il n'y a pas suffisamment de jeu sur ce thème pour faire la fine bouche, donc je vais jeter un œil sur le premier, et Noir, que je ne connaissais pas, jeu en VO des années 90 en même temps, je vais voir si y'a moyen de glisser mes petites mains mignonnes dessus.
Une campagne d'Ars Magica au long cours: http://nouvelle-calebais.blogspot.fr
Mon fil de vente sur le forum: viewtopic.php?f=25&t=33193

Avatar de l’utilisateur
Blakkrall
Dieu des girouettes
Messages : 7381
Inscription : dim. déc. 20, 2009 7:10 pm
Localisation : Montivilliers

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Blakkrall » jeu. nov. 08, 2018 3:00 pm

C'est vrai qu'une boîte à outils sur le genre serait bienvenue. Quelque chose dans l'esprit de la rédaction de nanoChrome2. J'étais terrifié à l'idée de mener du cyberpunk. Ce jeu m'a donné tous les outils nécessaires pour mener le genre et j'ai totalement improvisé toute ma partie. Excellent souvenir. Peut-être que @sveinethel s'en souvient.
When you have to shoot, shoot, don't talk.

Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 6160
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Cédric Ferrand » jeu. nov. 08, 2018 4:23 pm

J'ai essayé de lire Star Trek Adventures.

Je préviens : je ne suis vraiment pas un trekkie. J'ai essayé de regarder chacune des séries télévisées, et après le pilote de chacune, j'en ai conclu que c'était plus kitsch que Doctor Who, qui pourtant se pose là dans le genre vintage. Mais j'ai beaucoup aimé les films de Jean-Jacques Abrams, donc j'ai voulu donner sa chance au produit.

Et bien je ne suis vraiment pas le public-cible du livre car je n'ai rien panné à la présentation du monde. On me parle des Klingons ou des Romulans sans jamais me dire précisément ce qui caractérise leur civilisation. Les races extra-terrestres sont si mal présentées qu'elles semblent toutes interchangeables.

Mais le plus gros souci, c'est le manque d'illustration. Pour un univers aussi visuel que Star Trek, le bouquin de base est d'une rare indigence artistique. Le peu d'illustrations font amateur au possible. Après, je comprends bien que c'est compliqué d'extraire des images d'un produit qui est passé par tant de maison de production, mais sérieusement, les illustrations produites pour le jeu sont un tue-l'amour.

Le système de jeu à base de 2d20 a l'air de faire le boulot, à la lecture, mais là encore je me suis embourbé dans ma lecture. C'est un système fade, avec des tonnes de sous-machins. bof, bof.

Et comme le livre de base ne propose pas de scénario, et bien ça ne donne vraiment pas envie de se lancer.

Bref, je pensais que j'allais pouvoir faire comme dans les films, mais c'est la douche froide.
Le Final Frontier de John Doe me laisse de bien meilleurs souvenirs que cette exploitation ratée d'une licence qui a pourtant du potentiel.

Avatar de l’utilisateur
Solaris
Dieu bien trop curieux
Messages : 6532
Inscription : dim. juin 05, 2005 12:09 pm
Localisation : Quimper (29)
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Solaris » jeu. nov. 08, 2018 5:46 pm

Perso je n'ai pas le bouquin et si tu ne l'as pas vue, la derniere série de Star Trek est pour moi une tuerie (Discovery) alors que je ne suis pas plus fan que ça des autres (sans dans leur approche de choix de civilisation qui ouvre des discussions intéressantes, mais c'est un autre débat). Et pourtant, à l'inverse, je n'apprécie pas Dr Who.
Je suis plutôt client pour jouer et j'attends d'ailleurs de pouvoir y jouer car j'ai un MJ Star Strek dans mon entourage.
Par contre, ce qui m'a déçu c'est le choix de jeu dans les races que je ne trouve vraiment pas sexy. Il y avait moyen amha de proposer mieux sans non plus tomber dans les clichés reptiliens/chiens/chats ou wookie-like.
J'attends maintenant de tester :)

Avatar de l’utilisateur
Ego'
Dieu de la taverne
Messages : 5852
Inscription : ven. nov. 28, 2003 2:04 pm
Localisation : derrière le comptoir (à Metz)

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Ego' » jeu. nov. 08, 2018 11:56 pm

Cédric Ferrand a écrit :
jeu. nov. 08, 2018 4:23 pm
J'ai essayé de lire Star Trek Adventures.
(...)

Merci pour l'économie d'argent et de temps :yes:
☎️ Annuaire Casus NO ☎️

"Dans chaque vieux il y a un jeune qui se demande ce qui s'est passé." Terry Pratchett
Actuellement sur mon écran : [Crashtest ATM] Ténèbres sur la Forêt Noire & autres contes...

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 10193
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Sammael99 » ven. nov. 09, 2018 1:47 am

Solaris a écrit :
jeu. nov. 08, 2018 10:34 am
Pour résumer, il manque un souffle, il manque un truc qui fasse que oui, c'est du tout bon.
Et au lieu de cela, je n'y vois qu'une proposition ludique qui reste fade et au final je passe mon tour.

J'ai eu exactement le même ressenti à la lecture, ce qui m'a fait pas mal réfléchir sur ce que j'attends d'un jeu. Et je crois avoir compris pourquoi CdO ne m'a pas emballé alors que Machiatto Monsters, si. Je crois que c'est lié à la démarche très mécaniste du jeu: on sent que la mécanique est hyper huilée, probablement hyper testée, y a pas un cheveu qui dépasse et du coup... ça manque totalement de fantaisie (sans mauvais jeu de mot). C'est très germanique en fait: carré carré, mais pas très fun.

Mais en en parlant à droite et à gauche, je me suis également rendu compte que pour certains cette approche mécaniste était exactement ce qu'ils attendaient. C'est juste pas ce qui m'enchante moi dans un jeu. Le fait que chaque option ait le même niveau d'impact dans le jeu et que toutes les probabilités soient calculées au poil de cul, en fait je m'en fous. Moi ce que je veux d'abord c'est qu'on s'amuse.

Solaris a écrit :
jeu. nov. 08, 2018 10:34 am
7.) En conseilleriez vous l'achat ?
Quitte à faire de la sword & sorcery minimaliste, je conseille plutôt Barbarians of Lemuria qui est pile dans le ton et dont la mécanique reste simple. Et il n'empêche pas d'y insérer ses créations avec des lieux à soi. Par contre, ce n'est pas le même prix.

Perso je suis retombé dans La Lune et Douze Lotus et on a commencé une campagne informelle avec mon groupe à HK. Les joueurs accrochent du feu de dieu, et j'ai eu plusieurs remarques me disant qu'ils avaient enfin l'impression de sentir le Sword & Sorcery. Pour ce que ça vaut.
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Répondre