Critiques

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Ravortel
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 3253
Inscription : lun. juin 02, 2014 5:52 pm
Localisation : Pas là.

Re: Critiques

Message par Ravortel » lun. nov. 04, 2019 6:48 pm

VigiloConfido a écrit :
lun. nov. 04, 2019 5:56 pm
MC3 ?

Mutant Chronicle 3

Les acronymes, c'est mââââl.

Avatar de l’utilisateur
VigiloConfido
Messie
Messages : 1049
Inscription : jeu. juil. 20, 2017 10:34 am

Re: Critiques

Message par VigiloConfido » lun. nov. 04, 2019 6:49 pm

Ah c'est celui qui était gratuit récemment ?
- il y a un plan B ?
- oui, s'assurer que le plan A fonctionne.

Avatar de l’utilisateur
Wlad
Dieu des Warpathes
Messages : 4060
Inscription : lun. mars 17, 2008 3:49 pm
Localisation : 1-6 : torse ; 7-9 : membres ; 10 : tête

Re: Critiques

Message par Wlad » lun. nov. 04, 2019 8:46 pm

Pas du tout. Mais MC3 est régulièrement à pas cher : pdf à prix cassé, livres en dur à 50% pendant les soldes...
Y a pot !

Avatar de l’utilisateur
Fenris_M
Prophète
Messages : 930
Inscription : dim. juil. 20, 2014 9:26 am
Localisation : Vincennes

Re: Critiques

Message par Fenris_M » lun. nov. 04, 2019 9:48 pm

Il faut pas le Sci fi compagnon pour Nemezis ?
Et c'est pas le ldb Deluxe qui a réutilisé les images de Nemezis ?
À noter que le Worlds builder guide (dans la même promo )donne des notes de design de Nemezis en exemple (je l'ai juste entamé, pas encore fini)

Avatar de l’utilisateur
Dannemoge
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1737
Inscription : jeu. juil. 25, 2013 2:36 pm
Localisation : Rennes
Contact :

Re: Critiques

Message par Dannemoge » lun. nov. 04, 2019 10:12 pm

Fenris_M a écrit :
lun. nov. 04, 2019 9:48 pm
Il faut pas le Sci fi compagnon pour Nemezis ?
Non pas besoin.

Fenris_M a écrit :
lun. nov. 04, 2019 9:48 pm
Et c'est pas le ldb Deluxe qui a réutilisé les images de Nemezis ?
Aucune idée. Je sais juste que les images sont aussi les mêmes dans d'autres ouvrages (je citais la gamme Adventurers de Gramel). Quel que soit le premier à l'avoir fait, ça ne me dérange pas trop quand les images servent le propos. Là dans Nemezis il y en a plusieurs hors-sujet (ou parfois juste moches) et l'absence de cohérence artistique est vraiment flagrante (alors que d'habitude je n'y prête pas attention).

Fenris_M a écrit :
lun. nov. 04, 2019 9:48 pm
À noter que le Worlds builder guide (dans la même promo )donne des notes de design de Nemezis en exemple (je l'ai juste entamé, pas encore fini)
Merci pour l'info :yes: Ca rejoint un point que je mentionnais, à savoir que beaucoup d'idées de cet ouvrage sont excellentes.

J'ai beau mentionner aussi les points négatifs, j'adore cet ouvrage :D d'ailleurs je continue ma campagne en cours et il me reste une place pour les intéressés.

Avatar de l’utilisateur
AsgardOdin
Pratiquant
Messages : 246
Inscription : sam. janv. 12, 2019 3:32 pm

Re: Critiques

Message par AsgardOdin » jeu. nov. 07, 2019 12:00 pm

Retour sur : LA GENT de @Olivier Legrand sorti fin août 2019.

Bienvenue dans le monde de LA GENT – un monde qui ressemble beaucoup au nôtre, mais dans les ombres duquel rôdent d’étranges créatures hybrides, les Enfants d’Ubasti… et leurs ennemis jurés, les Ophidiens.

Comment je l'ai connu?
Parfois, quand je sais pas quoi faire, je traîne sur le forum CNO. Et du coup je tombe sur des jeux intéressants. Il avait déjà fait Path of The Healer où le projet était de joueur des guérisseurs dans des zones de guerre (que je n'ai pas lu encore..) et du coup j'ai cliqué pour regarder ce qu'était LA GENT, attiré que j'étais par le titre.

Achat impulsif ou calculé?

Vu que les règles (et suppléments) sont gratuits, l'achat n'était pas conséquent. Si j'y ajoute le temps (en le considérant comme de l'argent), alors je dirais impulsif. La thématique et le nom m'ont accrochés.

Qu'est-ce que j'en attendais?

Rien de spécial. Une découverte de jdr amateur ? J'étais curieux, j'ai vu de la lumière, je suis rentré.

Ce que j'ai eu?

Un jeu fort sympathique à la lecture. Une mise en page qui ne révolutionnera pas tout, mais qui a l'effort de mettre des notions qui vont ensemble, sur une seule et même page. Et c'est très agréable. Le livre se lit facilement. Le système est très simple : 4,5,6 c'est positif, 1,2,3 c'est négatif. Autant de dés que de points dans la caractéristique et selon la difficulté des actions, il faut 1 ou 2 ou 3 résultats positifs. Six caractéristiques (Agilité, Férocité, Vitalité, Instinct, Finesse et Mystère) et une échelle de dégâts à trois niveaux. Neuf vies par personnage (qui peuvent être partiellement sacrifiées à la création pour augmenter des stats. Est-ce que le plaisir de lecture réside dans le système ? Non, en tout cas pas vraiment. Ce qui est agréable c'est l'Univers. Les PJ incarne des enfants d'Ubasti, des humains métamorphes pouvant se transformer en chats, en panthère et en humain. Et ils luttent contre les Ophidiens, des PNJ pouvant se transformer en serpents.
J'ai adoré l'idée, j'y ai retrouvé le charme d'un Loup-Garou l'Apocalypse en beaucoup plus simple. Le côté Rage étant évidemment moins prononcé, vu que ce sont des Félins. Il y a aussi de bons conseils sur le système et sur la façon dont doit être tournée une éventuelle campagne de LA GENT. J'ajoute également que deux mini suppléments ont vu le jour par le même auteur prolifique.

En conseilleriez-vous l'achat ?

Toujours gratuit, vous n'achèterez rien. Si les thématiques vous intéressent, par contre je vous conseille la lecture. Une saveur particulière s'en dégage, une odeur de mystères millénaires et de secrets félins blottis dans l'ombre.

Comptez vous vous en servir ?

J'espère. Je me tâte même à le tester rapidement sur le Discord Casus No.
Douglas MacArthur : "Les années rident la peau ; renoncer à son idéal ride l’âme."

supertimor91
Pratiquant
Messages : 241
Inscription : ven. nov. 10, 2017 3:10 pm
Localisation : Blois (41)

Re: Critiques

Message par supertimor91 » dim. nov. 10, 2019 10:39 am

LexOccultum a été ma lecture des vacances, il est temps de faire un retour sur la gamme.


"Europe, XVIIIe siècle. L'influence de l’Église s'amenuise alors que les hommes luttent contre leurs anciens dogmes et croyances. Alchimistes, occultistes et sociétés secrètes creusent de plus en plus profondément la question des antiques mystères. Cet âge des Lumières ne traite pas que de l'affranchissement ds vieilles institutions et structures, mais également de la découverte de choses cachées depuis des siècles, voire des millénaires. Les Illuminati, francs-maçons, anciens templiers et bien d'autres membres de sociétés secrètes se dissimulent dans d'obscures alcôves, complotant à un nouvel ordre mondial ou cherchant à percer les mystères des arts sombres et des sagesses ancestrales.

Les nobles et les aristocrates sont une espèce en voie de disparition, vivant dans la décadence de l'excès alors que les gens du commun souffrent de la pauvreté. C'est un siècle d'illumination, mais également d'ignorance. Bien peu suspectent que les ténèbres s'étendent et que les vampires et autres rejetons du diable existent vraiment. Alors que les conspirations progressent à couvert, les rois et les prêtres prêchent la soumission et l'obéissance. Qui sauvera les hommes de ce crépuscule des dieux et les empêchera de sombrer dans les ténèbres, consumés par le mal ? Est-ce le temps de l'Apocalypse ?

LexOccultum se déroule dans un XVIIIe siècle fictif ou l'occulte et le surnaturel existent bel et bien, attendant d'éclore au grand jour"



Quoi ?


Image


Alter Ego, le Guide du joueur de LexOccultum, édité par Riotminds et traduit par Arkhane Asylum Publishing.

Comment je l'ai connu ?

Lors du financement participatif pour la VF, j'ai vu l'information sur le facebook de l'éditeur.

Achat impulsif ou calculé ?

Plutôt impulsif, sortant du visionnage de la série Penny Dreadful... J'ai pris l'intégralité de ce qui était proposé lors du financement. Les magnifiques illustrations m'ont directement tapé dans l’œil et c'est un thème / période historique qui était absent de ma bibliothèque. 

Qu'est ce que j'en attendais ?

Pour ce guide, de quoi créer un personnage, avoir les rudiments des règles et découvrir l'univers de LexOccultum.

Ce que j'ai eu ?

Un système de création de personnage par répartition de points complexe et exigeant. Pour une première approche avec le jeu, on peut vite se sentir démuni (mais ça vaut le coup de s'accrocher !). Le système est un dérivé du BRP et au premier abord, la feuille de perso peut faire fuir. (A3 recto verso...)

Le personnage est défini par :
  • Des traits, correspondant aux caractéristiques physiques et mentales, déterminant quelques valeurs dérivées. (santé physique et mentale, le mouvement, la résistance en pleine nature, ...)
  • Une classe sociale, nous rappelant fortement la stratification de la société à cette époque. Plus nous sommes dans les hautes sphères et moins nous aurons de points à répartir à la création, mais cela offrira des bonus tels qu'une coquette somme d'argent, une propriété, un vrai "statut", ... A contrario, un vagabond aura plus de points mais sera considéré comme la lie de la société.
  • Une liste de compétence. (Agilité, Combat, Communication, Culture, Discrétion, Divertissement, Ésotérisme, Exploration, Métiers, Science et Théologies) Ces dernières sont sous classées en discipline puis en spécialité. Par exemple, la compétence science dispose de la discipline médecine, elle même divisée en deux spécialités que sont la santé physique et la santé mentale. (Tout ceci est repris dans un chapitre plus complet explicitant chaque item)
  • Un archétype (Artisan, Ecclésiastique, Occultiste, Officier, ...) offrant quelques exemples pour chaque type. Par exemple, le Scélérat peut être un voleur, un extorqueur, un faussaire ou un contrebandier. Il est également présenté les avantages et les inconvénients en terme de RP à jouer ces archétypes. Dans cet exemple, il est précisé que c'est un excellent moyen d'obtenir beaucoup de richesses en peu de temps, mais aussi que les châtiments se sont considérablement durci si on se fait attraper... On gagne un petit bonus de point à dépenser dans une compétence et ça déterminera notre niveau de richesse au démarrage.
  • Les sphères de pouvoirs représente les domaines dans lesquels vous pouvez être reconnu / influent. (Scientifique, administrative, commerciale, criminelle, occulte...). C'est également un moyen de représenter l'évolution sociétale de son Alter Ego. Il faut dépenser des points et / ou accomplir des choses en jeu pour augmenter dans ces sphères. Elle peuvent, selon les situations, vous donner des bonus ou des malus.
  • On va déterminer un passé, des objectifs et la première impression que dégage son personnage. Petit paragraphe assez court mais au combien important pour profiter pleinement de l'univers.
  • Enfin, on va équiper son personnage. (Des traditionnelles armes en passant par la tenue vestimentaire, qui a bien plus d'importance que l'on ne pourrait le penser, le matériel d'aventure, la qualité du matériel, ...) A noter un petit chapitre fort instructif sur l'utilisation des armes à silex, croquis à l'appui !

La création de personnage peut être assez longue, et j'invite très fortement les joueurs à venir à la table avec une petite idée de ce qu'ils aimeraient incarner. Néanmoins, elle permet une véritable construction de son alter ego, du point de vue physique, mental et sociétal. Difficile d'avoir deux PJ similaires.

En conseilleriez-vous l'achat ?

Indispensable pour créer son personnage, donc oui. Le livre du joueur porte très bien son nom car on peut le laisser sans craintes sur la table. Il manque peut être les règles de combat pour être parfait dans sa fonction.


Comptez vous vous en servir ?

Je termine ma campagne D&D5 et j'embraye sur LexOccultum, donc oui ! J'espère avant le milieu d'année prochaine.

 
Infirmier dans une Clinique de Psychothérapie Institutionnelle, j'utilise le jeu de rôle dans le cadre d'un atelier thérapeutique : Ludi'Rôle.

Pour suivre l'aventure #jdrpsychiatrie, c'est ici : http://d1000etd100.com/category/jdr-psychiatrie/

supertimor91
Pratiquant
Messages : 241
Inscription : ven. nov. 10, 2017 3:10 pm
Localisation : Blois (41)

Re: Critiques

Message par supertimor91 » dim. nov. 10, 2019 3:29 pm

Quoi ?

Image


Lex Libris, le Guide du maître de jeu de LexOccultum, édité par Riotminds et traduit par Arkhane Asylum Publishing.

Comment je l'ai connu ?

Lors du financement participatif pour la VF, j'ai vu l'information sur le facebook de l'éditeur.

Achat impulsif ou calculé ?

Plutôt impulsif, sortant du visionnage de la série Penny Dreadful... J'ai pris l'intégralité de ce qui était proposé lors du financement. Les magnifiques illustrations m'ont directement tapé dans l’œil et c'est un thème / période historique qui était absent de ma bibliothèque. 

Qu'est ce que j'en attendais ?

Le système de règles, les secrets de l’univers, le XVIIIe siècle et un proposition ludique claire.

Ce que j'ai eu ?
 
On va commencer par les règles. Nous sommes ici en présence d’un dérivé du Basic, mais à la place du D100, c’est du D20. Le principe est le même, il faut faire égal ou inférieur à son niveau de compétence (NC), le 1 étant toujours une réussite et le 20, toujours un échec. On a bien sur la possibilité de rajouter des bonus / malus situationnels. (Traits, statut social, …)
 La base a le mérite d’être plutôt simple et si on a bien rempli sa feuille de personnage, c’est facile de s’y retrouver.
 Le combat, lui, est un peu plus complexe. De nos valeurs de compétences sont déterminés des points de combats. Ces derniers ont plusieurs fonctions, comme attaquer, parer, se déplacer, ramasser un objet, … La stratégie va venir dans leurs utilisation : vais-je utiliser mes 13 points d’un coup pour maximiser mes chances de toucher ? Ou alors en garder sous le coude pour tenter de parer ? Plusieurs petites attaques ? Sur le papier, c’est un peu nébuleux, mais encore une fois, la feuille de personnage est plutôt bien fichue car on peut recopier toutes les informations capitales à nos actions les plus courantes.
 Un système d’initiative est aussi présent mais il est un peu particulier. Certaines de nos actions, en l’occurrence l’usage des armes, dispose d’un « modificateur d’initiative » (MI). Comme son nom l’indique, il va modifier votre valeur d’initiative pour le tour. Il faut donc d’abord choisir son action puis déterminer son initiative en lançant un D10. Heureusement, on a la possibilité de changer d’actions (et donc d’initiative) lors de son tour, mais au prix d’un petit calcul. Les combats devraient quand même être assez court car toutes les armes font 1D10 de dégât explosif. (Sur un 10 ou même sur un 8-10 sur les plus grosses armes) Vu que la moyenne des points de vie des personnages est de 32, les combats vont être mortels !
 Les personnages disposent de deux jauges de santés, à savoir la physique et la mentale. Ces jauges disposent de 5 niveaux et lorsque l’on franchit un pallier, on va avoir des malus sur nos jets. Plus nous sommes blessés, plus nous serons faibles… Les moyens de guérisons sont également mentionnés et il ne faut pas les prendre à la légères, autrement infection et autre amputation, en passant par l’effondrement nerveux risquent de vous accabler ! Mention spéciale aux noms en latins pour nommer les différents niveaux de blessures. C’est parfaitement dans le thème et ça instaure une délicieuse ambiance à la lecture.
 S’en suis quelques conseils / tableaux (imbuvables ?) pour gérer l’impression que va faire votre personnage sur les autres (niveau social, mode, charisme, …), la vie en extérieur avec la chasse, la survie etc.
 La description du monde, qui s’étend sur environs 80 pages est la partie qui m’a le plus passionné. Vision chrétienne et païenne se mêlent pour nous raconter ce XVIIIe siècle. On y aborde la société, le jugement dernier, les sciences et les Lumières, les superstitions, les crimes et châtiments… Petit focus géographique également, avec la descriptions de quelques nations et de certaines capitales, avec dedans pas mal de pistes pour écrire ses scénarios. Mention spéciale également pour la liste de « lieux » typiques à certaines régions (catacombes, taudis, cours des miracles, ...) A mes yeux, l’équilibre entre l’encyclopédie et le matériel de jeu est parfaitement réussi.
 La partie sur les sociétés secrètes est dense et très riche en informations. C’est le cœur du jeu et il y a matière pour faire pas mal de choses. (Structure des sociétés, langages codés, lieux de rassemblement, origine et but, ...)
 La partie sur les créatures surnaturelles et quand à elle très courtes, avec seulement quatre créatures (et leurs variantes) mais ce n’est pas gênant. Ce n’est pas nécessairement le cœur du jeu et il donne les outils pour en créer d’autre. (Et un bestiaire est en cours de réalisation)
 Le livre se termine part une description de la magie disponible dans le jeu. Ce n’est clairement pas disponible à la création de son personnage et il va falloir sortir du rituels et des connaissances interdites pour espérer la pratiquer (ce qui donne un cachet certains!). A noter qu’à la traditionnelle magie blanche et noire, se rajoute les pouvoirs surnaturels de la science ! (Élixir, flammes éternelles, ...)
 
En conseilleriez-vous l'achat ?

C’est une lecture aride et exigeante, mais aussi majoritairement passionnante. Nous avons des parties très intéressante (le XVIIIe siècle), mais également des catalogues (les sociétés secrètes) sans forcément de proposition de jeu associée. Le système de jeu, à la lecture, paraît un peu confus et pour ma part, j’ai eu besoin de voir la partie de Trudvang Chronicles faite par BBE pour m’en faire une idée plus précise. Faut il un système à évolution verticale ou plutôt horizontale ? L’absence de scénario dans ce livre est vraiment dommage car à la fin de la lecture, je me suis demandé ce que j’allais pouvoir faire jouer avec ce jeu. Néanmoins, la qualité d’écriture, la richesse du cadre de jeu (historique et fantasmé) en font une lecture très intéressante. La période que couvre le jeu, à savoir de 1714 à 1789, est riche en rebondissement et on doit facilement pouvoir partir d’un fait historique pour créer nos histoires. Je ne l’ai pas beaucoup mentionné mais les illustrations sont magnifiques, de même que le style « crayonné » qui parsème l’ouvrage.


Comptez vous vous en servir ?

Et bien oui, une fois ma campagne D&D5 menée à terme, je dégaine LexOccultum !
Infirmier dans une Clinique de Psychothérapie Institutionnelle, j'utilise le jeu de rôle dans le cadre d'un atelier thérapeutique : Ludi'Rôle.

Pour suivre l'aventure #jdrpsychiatrie, c'est ici : http://d1000etd100.com/category/jdr-psychiatrie/

supertimor91
Pratiquant
Messages : 241
Inscription : ven. nov. 10, 2017 3:10 pm
Localisation : Blois (41)

Re: Critiques

Message par supertimor91 » dim. nov. 10, 2019 3:48 pm

Quoi ?

Image

Le Mytère Ubel Staal, une aventure pour LexOccultum

Comment je l'ai connu ?

Lors du financement participatif pour la VF, j'ai vu l'information sur le facebook de l'éditeur. Le pallier n’avait pas été atteint mais Arkhane Asylum l’a quand même traduit et l’a rendu disponible lors du Late Pledge.

Achat impulsif ou calculé ?

Impulsif, la gamme a besoin de scénario et il permet de découvrir le jeu sans forcément s’investir dans la campagne Roi-de-Rats.

Qu'est ce que j'en attendais ?

Une aventure me permettant de découvrir la proposition ludique de LexOccultum, car après la lecture d’Alter Ego et Lex Libris, ce n’était pas très clair.

Ce que j'ai eu ?
 
Le meilleur scénario bac à sable que j’ai eu la chance de lire et une aventure passionnante, de bout en bout, mettant en avant les thèmes du jeu, à savoir l’occultisme, les mystères et les sociétés secrètes au XVIIIe siècle.
Pour ne pas trop spoiler, les PJ vont se retrouver dans un petit village de l’empire germanique à la recherche d’un occultiste disparu. Ils vont se retrouver au centre d’un conflit entre plusieurs sociétés secrètes ayant pour objectif la récupération d’un artefact…
Le scénario va demander plusieurs lectures et du travail pour le MJ (comme pour tout bac à sable) mais vraiment, l’histoire est plus que solide ! Les différentes pistes possible sont explorées, les PNJ sont tous très bien décrit (et avec portrait!) et les joueurs sont vraiment libres dans leurs choix. Un petit chapitre « événements » permet de rallonger / épaissir l’intrigue et c’est un gros plus.
Le seul bémol que je formulerais, ça serait sur la raison qui pousse les PJ à enquêter dans le petit village de Koblenstadt, mais c’est facilement modifiable.

En conseilleriez-vous l'achat ?

Oui, oui et oui ! Une excellente aventure bac à sable, phagocytable pour n’importe quel système de jeu ! Voilà l’épice qui lie l’ensemble de la gamme et donne tout le sel à LexOccultum. Les grands thèmes sont là, certaines rencontres sont mémorables (les gitans!) et l’intrigue est vraiment prenante.

Comptez vous vous en servir ?

Et bien oui, une fois ma campagne D&D5 menée à terme, je dégaine LexOccultum et je commencerais par ça !
Infirmier dans une Clinique de Psychothérapie Institutionnelle, j'utilise le jeu de rôle dans le cadre d'un atelier thérapeutique : Ludi'Rôle.

Pour suivre l'aventure #jdrpsychiatrie, c'est ici : http://d1000etd100.com/category/jdr-psychiatrie/

supertimor91
Pratiquant
Messages : 241
Inscription : ven. nov. 10, 2017 3:10 pm
Localisation : Blois (41)

Re: Critiques

Message par supertimor91 » dim. nov. 10, 2019 4:16 pm

Image
 Quoi ?

Roi-de-Rats, une campagne pour LexOccultum

Comment je l'ai connu ?

Lors du financement participatif pour la VF, j'ai vu l'information sur le facebook de l'éditeur. Le pallier n’avait pas été atteint mais Arkhane Asylum l’a quand même traduit et l’a rendu disponible lors du Late Pledge.

Achat impulsif ou calculé ?

Impulsif, lorsque j’achète un jeu, j’aime avoir des scénarios / campagnes pour me faire une idée des histoires que les créateurs ont voulu raconter.

Qu'est ce que j'en attendais ?

Après l’excellente aventure du Mystère Ubel Staal, je voulais découvrir une campagne complète, afin de voir un autre aperçu de LexOccultum.

Ce que j'ai eu ?
 
Une excellente campagne, exigeante pour les joueurs comme le MJ.
 La campagne à la riche idée de commencer par un prologue / préparatifs. Nous allons survoler le scénario, citer les sources d’inspirations (et en même temps teaser deux autres aventures / campagnes?) et présenter les sociétés secrètes qui vont intervenir, ainsi que leurs objectifs.
 La première partie débute dans un Paris particulièrement violent et sombre, les graines qui mêneront à la révolution de 1789 commencent à gronder et les PJ vont devoir mener une enquête pour le compte de l’académie des sciences de Paris. Au menu, visite de la cours des miracles, rencontres insolites, et mystères autour d’étranges caricatures du Roi… L’ambiance est pesante et on nous donne à nouveau des évènements pour épaissir la trame ! Je trouve ça plutôt réussi, bien qu’un chouilla dirigiste.
 La seconde partie, quand à elle, prend place 6 mois plus tard. Elle va nous emmener à Versailles puis dans le sud de la France. Le mystère s’épaissit et les PJ vont normalement se retrouver avec des informations plus que compromettantes pour l’Église Catholique...
 Enfin, la dernière partie nous emmène au Mont Saint-Michel puis retour à Paris, avec une situation très délicate pour les joueurs, qui vont devoir faire face aux conséquences/possibilités des fruits de leurs investigations…

En conseilleriez-vous l'achat ?

Je reste volontairement très évasif pour ne pas spoiler mais j’ai été à nouveau conquis par cette aventure ! De nombreuses pistes possibles d’investigations, une gallerie de PNJ très complète avec portraits, des thèmes savoureux et de multiples niveaux d’interprétations, donnant corps à l’aura occulte et ésotérique de LexOccultum.

Petit bémol sur l’absence relative de plan et d’aides de jeux, les auteurs nous encourageant à les créer nous même. Ces derniers nous avertissent également sur l’exigeance de la campagne et je crois qu’ils ont raisons, de nombreux PNJ sont présents et il y a de très nombreuses ficelles sur lesquelles on peut tirer… Bref, il va falloir bien maitriser l’histoire avant de la faire jouer, afin d’éviter les impairs.
Encore une fois, le système se veut discret à la lecture, ce qui la rend facilement phagocytables pour d’autres jeux.

Comptez vous vous en servir ?

Si mon groupe adhère après le Mystère Ubel Staal, carrément !
Infirmier dans une Clinique de Psychothérapie Institutionnelle, j'utilise le jeu de rôle dans le cadre d'un atelier thérapeutique : Ludi'Rôle.

Pour suivre l'aventure #jdrpsychiatrie, c'est ici : http://d1000etd100.com/category/jdr-psychiatrie/

Avatar de l’utilisateur
Sakagnôle
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1730
Inscription : jeu. nov. 05, 2015 11:18 am

Re: Critiques

Message par Sakagnôle » lun. nov. 11, 2019 9:56 am

@supertimor91 merci pour ces retours très complets sur une gamme qui intrigue beaucoup et qui intimide... cela va en aider un grand nombre.  :yes:

supertimor91
Pratiquant
Messages : 241
Inscription : ven. nov. 10, 2017 3:10 pm
Localisation : Blois (41)

Re: Critiques

Message par supertimor91 » lun. nov. 11, 2019 10:50 am

Sakagnôle a écrit :
lun. nov. 11, 2019 9:56 am
@supertimor91 merci pour ces retours très complets sur une gamme qui intrigue beaucoup et qui intimide... cela va en aider un grand nombre.  :yes:

C'est vrai que c'est intimidant, mais personnellement ça tombait pile dans ce que je voulais faire jouer ! Il me tarde de l'essayer avec mon groupe ;) 

Merci pour le retour, c'est la première fois que je me livre à ce genre d'exercice et j'y ai pris un certains plaisir. Je vais aller faire de même sur le Grog pour LexOccultum, c'est un vrai coup de cœur et j'adorerais que la gamme puisse vivre en France, de façon à ce qu'Arkhane Asylum puisse envisager un suivi sereinement ! (Le bestiaire va combler un manque, pour ceux qui veulent s'axer chasse à l'occulte, et si la campagne est du même acabit que les deux aventures déjà sorties, ça promet !)
Infirmier dans une Clinique de Psychothérapie Institutionnelle, j'utilise le jeu de rôle dans le cadre d'un atelier thérapeutique : Ludi'Rôle.

Pour suivre l'aventure #jdrpsychiatrie, c'est ici : http://d1000etd100.com/category/jdr-psychiatrie/

Avatar de l’utilisateur
Serval
Profane
Messages : 39
Inscription : ven. nov. 01, 2019 9:57 am
Contact :

Re: Critiques

Message par Serval » lun. nov. 11, 2019 7:47 pm

supertimor91 a écrit :
lun. nov. 11, 2019 10:50 am
C'est vrai que c'est intimidant, mais personnellement ça tombait pile dans ce que je voulais faire jouer ! Il me tarde de l'essayer avec mon groupe ;) 
Merci pour le retour, c'est la première fois que je me livre à ce genre d'exercice et j'y ai pris un certains plaisir. Je vais aller faire de même sur le Grog pour LexOccultum, c'est un vrai coup de cœur et j'adorerais que la gamme puisse vivre en France, de façon à ce qu'Arkhane Asylum puisse envisager un suivi sereinement ! (Le bestiaire va combler un manque, pour ceux qui veulent s'axer chasse à l'occulte, et si la campagne est du même acabit que les deux aventures déjà sorties, ça promet !)
Et pour les règles, j'ai cru comprendre qu'elles n'étaient pas évidentes voir pratiques, tu en penses quoi ? :)
 

supertimor91
Pratiquant
Messages : 241
Inscription : ven. nov. 10, 2017 3:10 pm
Localisation : Blois (41)

Re: Critiques

Message par supertimor91 » lun. nov. 11, 2019 8:05 pm

Serval a écrit :
lun. nov. 11, 2019 7:47 pm
supertimor91 a écrit :
lun. nov. 11, 2019 10:50 am
C'est vrai que c'est intimidant, mais personnellement ça tombait pile dans ce que je voulais faire jouer ! Il me tarde de l'essayer avec mon groupe ;) 
Merci pour le retour, c'est la première fois que je me livre à ce genre d'exercice et j'y ai pris un certains plaisir. Je vais aller faire de même sur le Grog pour LexOccultum, c'est un vrai coup de cœur et j'adorerais que la gamme puisse vivre en France, de façon à ce qu'Arkhane Asylum puisse envisager un suivi sereinement ! (Le bestiaire va combler un manque, pour ceux qui veulent s'axer chasse à l'occulte, et si la campagne est du même acabit que les deux aventures déjà sorties, ça promet !)
Et pour les règles, j'ai cru comprendre qu'elles n'étaient pas évidentes voir pratiques, tu en penses quoi ? :)
 

Je n'ai pas encore eu l'occasion de les mettre en pratiques. Clairement, il y a des choses très facile à mettre de côté (les tableaux double entrées sur la mode, la chasse,...) et le combat va demander un peu de pratique. Mais dans les faits, la base même du jeu pour 95% des tests, c'est 1d20 et il faut faire en dessous ou égal à son niveau de compétence pour réussir l'action.

Je t'invite à regarder le live de BBE sur trudvang chronicles (même système de jeu) , il m'a permis de dédramatiser les règles car moi aussi je m'en faisais une montagne à cause des différents retours. Finalement, si la feuille de perso est bien remplie, c'est hyper simple et clair, comme le basic peut l'être avec les pourcentages.
Infirmier dans une Clinique de Psychothérapie Institutionnelle, j'utilise le jeu de rôle dans le cadre d'un atelier thérapeutique : Ludi'Rôle.

Pour suivre l'aventure #jdrpsychiatrie, c'est ici : http://d1000etd100.com/category/jdr-psychiatrie/

Avatar de l’utilisateur
Serval
Profane
Messages : 39
Inscription : ven. nov. 01, 2019 9:57 am
Contact :

Re: Critiques

Message par Serval » lun. nov. 11, 2019 8:22 pm

Faut que je vois ça alors (la vidéo BBE), merci pour tes retours ! :)

Répondre