[CR][REIGN] A La Découverte d'un Nouveau Monde

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 11164
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

[CR][REIGN] A La Découverte d'un Nouveau Monde

Message par Sammael99 » mer. mars 18, 2009 5:24 pm

Note: Pour ceux qui découvrent ce fil et ne veulent pas se taper toutes les pages pour découvrir les bouts d'histoire, je mets ici des liens vers les séances complètes et documents annexes:

Séance #1: Jetés comme des malpropres et Journal d'Archibald Redon


Séance #2: Aventuriers cherchent Financement

Séance #3: Intrigues à Concorde


Hier soir, avec quelques habitués de ces environs et un réfractaire à Casus NO, nous avons entamé une nouvelle campagne dont j'espère qu'elle va réellement se jouer dans le temps. Il s'agissait pour moi de concrétiser une idée qui me trotte dans la tête depuis deux ans (je me souviens d'avoir pris des notes lors de mon voyage en Bolivie en 2007), et de le faire avec mon système fétiche du moment, à savoir REIGN.

Pour le contexte, voici un texte que j'ai pondu pour les joueurs:
Concorde, République Laïque

Dans un passé pas si lointain, la puissance de l’Empire Memmonite s’étendait, dit-on, sur l’ensemble des terres connues, à l’exception, évidemment, des Jungles Fuligines. Avec le temps, toutefois, la puissance de l’Empire - ou était-ce sa capacité à l’exercer - s’étiola et la parole de l’Empereur Eternel fut remise en cause par certains.

Ce fut les débuts d’une longue période de troubles religieux que les historiens hors de l’Empire nomment le schisme et que les historiens de l’Empire ne nomment pas, de peur de la considérer comme irréversible. A mesure que des provinces s’affranchissaient de l’autorité Impériale, souvent par les armes, ils adoptaient également l’une ou l’autre des doctrines schismatiques, car s’affranchir de l’autorité de l’Empire et de sa religion n’étaient qu’une et même chose.

C’est à cette époque que des groupes de réfugiés, souvent issus de basse extraction, se trouvèrent un but commun au-delà de leurs croyances religieuses : fuir ces guerres fratricides et sans fin et retrouver paix et prospérité au-delà des considérations du dogme. Ces hommes et ces femmes, fuyant vers les montagnes au Nord-Est de l’Empire trouvèrent une passe jusqu’alors inexplorée qui les mena vers une fertile plaine côtière entourée de montagnes.

Ils décidèrent de s’y installer et c’est ainsi que fut fondée la Cité-Etat de Concorde, sur des principes bien éloignés ceux ayant fondé les nations jusqu’alors. En effet, il fut décidé que, nul réfugié n’ayant d’autorité héritée ou naturelle sur les autres, la ville serait gouvernée par un conseil de représentants des différents groupes de réfugiés et que les décisions concernant son avenir seraient donc collégiales. Plus étonnant encore, il fut décidé que, si les individus étaient libres de poursuivre la religion de leur choix, le gouvernement lui, serait laïc et n’en soutiendrait aucune.

Avec le temps, Concorde devint donc la première (et à ce jour la seule) république laïque, à la grande colère de l’Empire.

Les Grands Navigateurs

Avec le temps et le développement de la ville, Concorde a évolué d’une ville vivant de ses terres à une ville vivant de la mer. La bande de terre entre la mer et les Monts du Croissant a beau être fertile, sa surface est limitée et bien qu’elle suffise à nourrir la population actuelle de Concorde et des alentours, elle ne permet pas de la faire avec une grande variété d’alimentation. De plus, avec la fragmentation de l’Empire en nations religieusement antagonistes, le transport de marchandises par la terre était devenu peu fiable et coûteux, arrestations arbitraires ou taxes injustifiées étant monnaie courante.

Concorde commença donc à exploiter les bois longs et droits des contreforts des Monts du Croissant pour fabriquer des cogues à fond plat qui lui permirent en quelques années de maîtriser une navigation côtière rapide. Ainsi, la Cité-Etat devint rapidement un centre de commerce maritime reliant les nations au sud des Jungles Fuligines, pour l’essentiel de religions Reniées, et les nations du Nord de l’Empire comme l’Alénie et la Franganie, qui pratiquent un Memmonisme modéré.

Avec les développements de la navigation concordienne, des navires capables d’affronter la haute mer virent le jour, et il ne fallut pas longtemps aux caraques de Léonie Daventrue, grande navigatrice de Concorde dont la statue orne désormais la Place du Sénat à redécouvrir le Gréland au nord. Cette grande île peuplée d’hommes et de femmes au teint pâles et aux cheveux presque blancs était mentionnée dans maintes légendes de l’Empire mais sans qu’on sache bien pourquoi. Du fait de cette découverte, le commerce concordien se développa encore des marchandises grélandaises comme le grain, les grands poissons salés et surtout, très important pour Concorde même, des bois durs et imperméables qui ne poussent que dans les vastes forêts grélandaises et dont les armateurs ont su faire les meilleurs bateaux qui soient.

Armateurs et Chantiers Navals

Après le temps des Grands Navigateurs vint celui des Maisons de Commerce. Elles sont nombreuses à Concorde, et chacune d’entre elles a des comptoirs dans les grands ports des nations étrangères. Certaines sont spécialisées dans certains produits ou certaines destinations, d’autres, souvent les plus grandes, touchent à tout. Si elles contribuent à la prospérité de la ville dans son ensemble, la mainmise des Maisons de Commerce sur le pouvoir est maintenant légendaire. Sénateurs corrompus, officiels portuaires véreux, si la situation n’est pas encore insupportable, elle se dégrade, et seul le parti de ceux qu’on est venu à appeler les Pionniers tente d’inverser cette tendance plus que préoccupante.

Trois grandes Maisons se partagent l’essentiel des revenus du commerce concordien :
• La Maison Corneille est particulièrement puissante dans le commerce côtier avec les nations du sud. Les Corneille sont une des plus vieilles familles de Concorde et il ne fait pas bon se mettre en leur chemin. On dit qu’ils contrôlent de nombreux sénateurs en sous-main, soit par des pots de vins soit parce qu’ils disposent d’informations compromettantes sur leurs personnes… Malheureusement, la Maison, bien que toujours très puissante, va mal et tente de imiter la concurrence des marins de Santerne au sud en poussant le sénat à voter des lois protectionnistes.
• La Maison Daventrue est héritière de la navigatrice Léonie et, sans surprise, a un quasi-monopole du commerce Grélandais qui lui rapporte énormément. Bien qu’elle soit relativement récente, cette maison de commerce est un des soutiens principaux des Pionniers. Ils ne sont pas les derniers à dénoncer publiquement des officiels corrompus lorsqu’ils peuvent le prouver.
• La Maison Arède est aussi une des anciennes familles concordiennes. La fortune récente de cette maison s’est faite sur un monopole absolu du commerce avec l’Empire. Certaines mauvaises langues se demandent quelles concessions la Maison a bien pu faire aux Mémmonites pour obtenir non seulement le droit de commercer avec eux, mais le droit exclusif de le faire.
Il existe des dizaines d’autres Maisons de Commerce plus ou moins prospères.

Deux principaux chantiers navals se partagent la fabrication et la vente des bateaux à Concorde et au-delà. Il s’agit de Reginald Luce & Fils, qui contrôle pour le moment le contrat principal avec le gouvernement pour les navires de la Marine et de Goudre & Frères qui a la réputation de fabriquer les meilleures cogues et caraques en bois grélandais. Là encore, d’autres fabricants existent, mais ils jouent un rôle mineur.

Et maintenant…

Depuis quelques années, le commerce concordien est menacé par la Flibuste. Si certains voient dans cette émergence d’attaques contre des navires concordiens un phénomène regrettable mais contre lequel on peut difficilement lutter, d’autres soupçonnent l’Empire d’être largement à l’origine du phénomène et d’armer lui-même des corsaires pour mettre en péril le commerce de Concorde. Le fait que les navires de la maison Arède semblent rarement être victimes d’attaques de flibustiers tendrait à confirmer cette hypothèse, mais elle n’a pour autant jamais été prouvée, et quand bien-même les sénateurs de Concorde se voient mal déclarer la guerre à l’Empire…

Plus préoccupant peut-être pour Concorde est la menace intérieure. Le sénat, autrefois force de progrès, qui n’hésitait pas à financer des expéditions maritimes ou à encourager les fabricants de nouvelles armatures de bateau est aujourd’hui bien léthargique, peu soucieux d’une lente dégradation du commerce concordien et de la placidité de sa marine. La suprématie maritime de Concorde est maintenant nettement concurrencée, par les Grélandais au nord qui n’ont rien perdu de leur intrépidité mais ont appris beaucoup des Concordiens dans la manufacture de navires de haute-mer et par la flotte du royaume côtier de Santerne au sud qui récupère une bonne partie du commerce entre les nations d’outre-jungle autrefois source de richesses de la Maison Corneille.

L’habitant moyen de Concorde, pour peu qu’il y prête attention, voit les valeurs de sa cité minées par l’argent et nul ne sait vraiment d’où pourrait venir le renouveau. Régulièrement, des rumeurs de nouvelles terres découvertes, de nouveaux continents, se font jour, mais elles s’avèrent toujours êtres inventées ou réfutées…
Dernière modification par Sammael99 le mer. juil. 08, 2009 10:48 am, modifié 5 fois.
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 11164
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Message par Sammael99 » mer. mars 18, 2009 5:28 pm

Une carte du monde de jeu (très sommaire)

Image

Merci à ceusses qui m'ont aidé avec les noms.
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 11164
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Message par Sammael99 » mer. mars 18, 2009 5:44 pm

Alors que la campagne débute, les personnages sont tous des employés de longue date de la Maison Redon, maison de commerce de bonne réputation mais de seconde importance, fondée et menée de longue date par le vieil Archibald Redon. Archibald, toutefois, se fait vieux et son implication dans le quotidien de la Maison va en diminuant. C'est son fils, Jacquart, qui prend de plus en plus d'importance dans les activités, et malheureusement, il n'a pas le flair de son père...

Martin Trouvé est le responsable de la sécurité. Il sait se battre et diriger ses hommes, mais ne le fait que lorsque c'est nécessaire. Il est chargé d'escorter les expéditions en territoires sensibles mais également de diriger les équipages lorsqu'il s'agit de repousser les attaques de flibustiers. Il est d'une loyauté sans faille à ses hommes et la seule faiblesse qu'on lui connaisse est un appétit prononcé pour la compagnie des femmes... (Pierrick - Akhad)

Jehan de Guizemot est responsable du matériel de la Maison, c'est à dire tout à la fois les navires, les entrepôts, le matériel de remplacement (grééments, rames, etc.), les provisions, etc. Il est perfectionniste et supporte difficilement de laisser perdurer une situation lorsque le matériel n'est pas optimal. Il s'est à ce sujet accroché à plusieurs reprises avec Jacquart Redon lorsque les financements permettant de maintenir en bon état les bateaux ont été récemment réduits. Il jouit d'une excellente réputation au sein de la communauté maritime de Concorde et n'en est pas peu fier. (Vincent - Jiohn)

Henri L'Oeil-Bleu est négociant à ses heures, mais ce qui fait avant tout sa valeur pour la Maison sont ses talents de Devin. Il n'en fait pas publicité, mais les principales personnes de responsabilité dans la Maison savent qu'il est Myste et que ses pouvoirs lui permettent de voir l'avenir et d'en anticiper les conséquences. C'est un homme bon, toujours prêt à pardonner ceux qui lui ont causé offense, mais il est d'une insatiable curiosoté intellectuelle. (Thierry)
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Hybban
Dieu des mecs qui couchent avec leur CB
Messages : 470
Inscription : ven. juin 24, 2005 9:51 am

Message par Hybban » mer. mars 18, 2009 5:59 pm

Donc c'est la que tu vas commencer a tenter de me convaincre que Reign c'est bien...? :)
Bon en tout cas, je vais suivre le CR.

Hyb'

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 11164
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Message par Sammael99 » mer. mars 18, 2009 6:30 pm

Notre histoire commence alors que Martin, Henri et Jehan viennent d'apprendre qu'une fête va être organisée avec tous les employés de la Maison de Commerce. Ils sont surpris, d'une part parce que cela fait longtemps qu'une telle fête n'as pas eu lieu et d'autre part parce que ce genre d'évènements est généralement lié à un important succès commercial, or la tendance actuelle serait plutôt aux échecs, surtout depuis que Jacquard Redon a pris de l'importance dans la gestion quotidienne de la Maison de Commerce.

Le jour venu, les employés se rendent dans un des entrepôts de la Maison Redon qui a été redécoré pour l'occasion. Des victuailles et de la bière sont mis à disposition des employés, et l'atmosphère est plutôt joyeuse. Personne ne connaît vraiment la raison de la fête, mais tous se doutent qu'ils sauront tôt ou tard.

Et en effet, alors que le soir tombe, Archibald Redon demande le silence et commence un long discours. Il raconte les débuts de la Maison, ses succès et l'attachement qu'il a toujours eu pour elle, et graduellement les employés les plus perceptifs comprennent où il veut en venir. Abruptement, des trémolos dans la voix, il explique que son âge ne lui permet plus de continuer à diriger la Maison, et que la barre doit dorénavant être tenue par plus jeune que lui. "Mon fils Jacquard, avec lequel vous avez tous eu l'occasion de travailler déjà, sera donc votre patron à partir de demain. Je vous demande de le soutenir comme vous m'avez toujours soutenus et je ne doute pas que sous son autorité la maison continuera de prospérer."

Le discours terminé, Archibald se retire, visiblement abattu. Jehan en profite pour aller féliciter Jacquart et essayer de faire passer quelques messages sur les investissements nécessaires pour sécuriser la flotte dont certains éléments commencent réellement à ne plus être aptes à naviguer. Henri, qui observe la scène à distance constate un grand incomfort chez Jacquart au cours de cette discussion, mais Jehan lui-même n'y prête pas attention.

Au cours de la nuit, Henri se retire dans sa petite demeure et verse de l'eau dans une vasque. Dans sa main gauche, il tient quelques fragments d'obsidiane. Il ferme le poing sur ces morceaux de verre, noir, se concentre, et une image apparaît dans l'eau de la vasque. On y voit Jacquart Redon, assis dans une diligence, avec en face de lui un homme que Henri ne connaît pas. Jacquart sort de son pardessus une bourse qu'il passe à l'homme. L'homme, en retour, donne à Jacquart un coffret. Jacquart l'ouvre, et Henri constate que le coffret contient une dague en métal noir orné de caractères étranges. Puis la vision s'estompe.

Le lendemain matin, les trois hommes se rendent à leur travail comme chaque jour depuis des années. Au début de la matinée, le secrétaire de Mr. Redon vient leur signifier qu'ils sont demandés dans le bureau du nouveau chef de la Maison Redon...
Dernière modification par Sammael99 le jeu. juin 18, 2009 11:08 pm, modifié 1 fois.
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 11164
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Message par Sammael99 » mer. mars 18, 2009 7:05 pm

"Messieurs, dans la vie de toute organisation, il y a des moments d'euphorie et des moments de détresse. Le rôle de celui qui est à la tête de cette organisation c'est de tirer celle-ci en avant, par temps clair comme par temps orageux. Depuis quelques mois, les choses ne sont pas au beau fixe pour la Maison Redon, vous le savez, et vous savez également que nombre des mauvaises décisions qui ont été prises sont dues à la santé chancelante de mon père, ce qu'on peut difficilement lui reprocher, à son age.

Maintenant qu'il est à la retraite, et que c'est moi qui tient les rènes... euh, pardon, qui suis à la barre, j'ai les coudées plus franches. Malheureusement, certaines des décisions que j'ai à prendre ne sont pas faciles, mais encore une fois, c'est la responsabilité d'un patron que de ne pas s'embarasser d'atermoiements quand les circonstances sont graves.

J'ai décidé qu'il nous fallait réduire la voilure si nous voulons survivre à la concurrence terrible que nous portent les Santerriens. Cela implique, vous vous en doutez, que certains de ceux qui ont été des nôtres depuis si longtemps vont devoir partir. A mon grand regret, vous en faites partie. Mon père était d'accord avec cet arrangement, car bien évidemment pour préserver notre capacité d'agir il nous faut économiser de l'argent, et avec votre ancienneté vous nous coûtez fort cher...

Croyez moi, je suis très attristé de devoir prendre cette décision, et votre longue expérience manquera cruellement à la Maison Redon, mais malheureusement je dois penser au bien collectif et faire fi de mes sentiments personnels. Je suis sûr que vous comprenez. Voyez mon secrétaire en sortant, il vous donnera une bourse qui vous permettra de subsister le temps de retrouver un emploi, et je ne doute pas que ce ne sera pas long."
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Avatar de l’utilisateur
Udo Femi
Dieu des langues de poulpes
Messages : 19946
Inscription : mer. juil. 12, 2006 4:41 pm
Localisation : Genève
Contact :

Message par Udo Femi » mer. mars 18, 2009 7:07 pm

oh pitain, Sam' nous fait La Vrai Vie RPG.
fallait oser !!!
:?

EDIT: mes conneries mises à part, je suis impatient de découvrir pourquoi ce salaud de Jacquard les fout dehors. Le rascal, on ne me fera pas croire que c'est par pure gestion d'effectif. :roll:
Mon blog: http://www.udo-prod.com avec La Superclique gratuite et les Aventures Spears & Sandals d'Agôn !
Venez à l'UdoCon 2019

Hybban
Dieu des mecs qui couchent avec leur CB
Messages : 470
Inscription : ven. juin 24, 2005 9:51 am

Message par Hybban » mer. mars 18, 2009 7:19 pm

Udo Femi a écrit :oh pitain, Sam' nous fait La Vrai Vie RPG.
fallait oser !!!
Il ecrit son CR lui au moins... ;)

Sinon, Sammael, tu mettras les indications liees au systeme de jeu dans ton CR, comment ca marche, comment s'est utilise, parce que c'est ce qui m'interesse bien, parce que j'ai des reserves sur le systeme Reign.

Hyb'

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 11164
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Message par Sammael99 » mer. mars 18, 2009 7:23 pm

Hybban a écrit :
Udo Femi a écrit :oh pitain, Sam' nous fait La Vrai Vie RPG.
fallait oser !!!
Il ecrit son CR lui au moins... ;)

Sinon, Sammael, tu mettras les indications liees au systeme de jeu dans ton CR, comment ca marche, comment s'est utilise, parce que c'est ce qui m'interesse bien, parce que j'ai des reserves sur le systeme Reign.

Hyb'
Sure thing.

C'est prévu. Je vais même color coder mes commentaires sur le système.

Pour l'instant, il n'y a pas eu beaucoup de système. Mais je vais quand même expliquer la divination parce que j'adore le principe.

Et pour répondre à Udo, réaction de Jiohn hier soir:
Jiohn a écrit :Putain, je survis à 10 plans sociaux dans la vraie vie et au premier pépin je me fais lourder dans un JdR!
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Hybban
Dieu des mecs qui couchent avec leur CB
Messages : 470
Inscription : ven. juin 24, 2005 9:51 am

Message par Hybban » mer. mars 18, 2009 7:25 pm

Sammael99 a écrit :Et pour répondre à Udo, réaction de Jiohn hier soir:
Jiohn a écrit :Putain, je survis à 10 plans sociaux dans la vraie vie et au premier pépin je me fais lourder dans un JdR!
Arf, je viens de recracher mon Dr Pepper par les narines :)

Hyb'

Avatar de l’utilisateur
Brand
Envoyé de la Source
Messages : 4927
Inscription : ven. août 08, 2003 2:44 pm
Localisation : Toulouse

Message par Brand » jeu. mars 19, 2009 3:57 am

Hybban a écrit :tu mettras les indications liees au systeme de jeu dans ton CR, comment ca marche, comment s'est utilise, parce que c'est ce qui m'interesse bien, parce que j'ai des reserves sur le systeme Reign.
En fait, Sammael m'a montré, ça marche pas trop mal, mais il faut un Iphone. Tu en as un? :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 11164
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Message par Sammael99 » jeu. mars 19, 2009 12:02 pm

Abasourdis, Martin et Jehan ramassent leur matériel (ce qui n'est pas une mince affaire pour Jehan) tandis que Henri s'attarde. Il ne quitte pas le bureau de Jacquart:

"Monsieur Jacquart, si je comprends votre décision, je ne peux m'empêcher de penser qu'elle est potentiellement dangereuse pour la Maison Redon en tous cas en l'état. Comme vous l'avez si bien dit, nous connaissons beaucoup de l'historique de l'organisation, ses employés, ses routes commerciales, les conditions contractuelles que nous avons négociées, etc.

Ne pensez-vous pas qu'il vous serait préjudiciable que des informations aussi critiques tombent entre les mains des Maisons rivales? Pour ma part, je ne songerais pas à le faire, naturellement, mais si je ne trouve pas d'emploi à ma mesure, le petit pécule que vous nous laissez aura vite fondu et je n'aurais peut-être d'autre choix que de me faire employer chez Arède ou Mesclun. Il me sera alors très difficile de ne pas tenir compte de ce que je sais dans le quotidien de mes activités... Si j'ai plus de temps pour me retourner, il y a moins de chances que cela se produise..."

Jacquart, l'air agacé, lève les yeux de son bureau: "Henri, vous êtes et avez toujours été d'une scrupuleuse honnêteté. Ce genre de menaces minables ne sont pas de votre gabarit. Sortez de mon bureau."

Moins d'une heure plus tard, les trois malheureux se retrouvent à la taverne, ne comprenant pas encore vraiment ce qu'il leur est arrivé. Mais alors que Henri puise dans sa bourse nouvellement acquise pour payer la tournée de vin ocre, il constate qu'il y a au fond de la bourse un petit morceau de papier plié.

Il l'ouvre et le lit: "Retrouvez moi à la Taverne du Grand Phare ce soir.A."

"C'est l'écriture d'Archibald" s'exclame Jehan en regardant par dessus l'épaule de Henri. "Je la reconnaîtrais entre mille!"
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 11164
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Message par Sammael99 » jeu. mars 19, 2009 12:08 pm

Point système:

Je voulais vous expliquer comment marchait le sort de diviination qu'à utilisé Henri au début de la partie, parce que je le trouve conceptuellement assez génial. C'est un sort qui s'appelle Clearwater Oracle qui est dans le supplément #4 de REIGN, donc vous pouvez regarder les détails gratos sur www.gregstolze.com.

Le principe est le suivant: le joueur décide qui est la cible de la vision. Il fait son jet de magie et, comme d'habitude doit réussir plus que le degré du sort. On prend ensuite la hauteur de son meilleur jet, et il relance.

On consulte alors une table pour les égalistés et une table pour les dés isolés (waste dice) La table des égalités liste des protagonistes ou des éléments majeurs de la vision (membre de la famille, trahison, tromperie, etc.) et les dés isolés décrivent des éléments de décor.

Le MJ doit incorporer tous ces éléments dans la vision, et il n'y a pas de doute que la vision s'accomplira dans le futur. Mais c'est quand même le MJ qui décide ce que voit le joueur.

Je trouve ça excellent parce que ça introduit de l'imprévu mais ça ne retire pas pour autant le contrôle narratif au MJ.
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Hybban
Dieu des mecs qui couchent avec leur CB
Messages : 470
Inscription : ven. juin 24, 2005 9:51 am

Message par Hybban » jeu. mars 19, 2009 2:10 pm

Sammael99 a écrit :Point système:

Le principe est le suivant: le joueur décide qui est la cible de la vision. Il fait son jet de magie et, comme d'habitude doit réussir plus que le degré du sort. On prend ensuite la hauteur de son meilleur jet, et il relance.

On consulte alors une table pour les égalistés et une table pour les dés isolés (waste dice) La table des égalités liste des protagonistes ou des éléments majeurs de la vision (membre de la famille, trahison, tromperie, etc.) et les dés isolés décrivent des éléments de décor.
Bon, va falloir que je relise les regles, parce que tu m'as perdu :)

Hyb'

Avatar de l’utilisateur
Udo Femi
Dieu des langues de poulpes
Messages : 19946
Inscription : mer. juil. 12, 2006 4:41 pm
Localisation : Genève
Contact :

Message par Udo Femi » jeu. mars 19, 2009 3:12 pm

Hybban a écrit :
Sammael99 a écrit :Point système:

Le principe est le suivant: le joueur décide qui est la cible de la vision. Il fait son jet de magie et, comme d'habitude doit réussir plus que le degré du sort. On prend ensuite la hauteur de son meilleur jet, et il relance.

On consulte alors une table pour les égalistés et une table pour les dés isolés (waste dice) La table des égalités liste des protagonistes ou des éléments majeurs de la vision (membre de la famille, trahison, tromperie, etc.) et les dés isolés décrivent des éléments de décor.
Bon, va falloir que je relise les regles, parce que tu m'as perdu :)

Hyb'
et moi comme un ballot va falloir que je m'achète Reign alors que jusqu'ici j'avais réussi à louvoyer.
:grmbl:

Udo, qui ne cherchait qu'un prétexte :mrgreen:
Mon blog: http://www.udo-prod.com avec La Superclique gratuite et les Aventures Spears & Sandals d'Agôn !
Venez à l'UdoCon 2019

Répondre