[CR de joueur] Scales

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Cédric Jeanneret
Dieu des petits Suisses à la choucroute
Messages : 2141
Inscription : mer. oct. 19, 2005 3:10 pm
Localisation : Genève
Contact :

[CR de joueur] Scales

Message par Cédric Jeanneret » dim. déc. 12, 2010 5:48 pm

Je suis joueur dans une partie de Scales depuis deux ans (à raison d'une partie par mois, sauf décembre, juillet et aout). J'ai décidé de réaliser un compte rendu de nos parties du points de vue de mon perso. Je le poste ici pour si quelqu'un est intéressé (n'hésite pas à le dire et à poser des questions).

Vue que j'ai pris cette décision récemment, le début de la campagne est expédié un peu rapidement car ma mémoire n'est plus tout a fait claire sur certains détails. Cela s'améliore (j'espère) par la suite.

Pour info notre groupe est composé de :

Déva : une danseuse indienne (Inde) et qui est un Naga (pouvoirs connus : compétence de natation, boire le sang pour se soigner, Immunité aux venins)

Marco : un photo-reporter italien qui semble être une créature féerique passablement porter sur la fête et le sexe (pouvoirs connus : compétence de séduction)

Marie-Annique : une avocate québecoise peu bavarde (mais ça c'est sans doute la joueuse) dont la nature est inconnue (pouvoirs connus : résistance au froid)

Abigaël : une chanteuse d'opéra écossaise dont la nature est également inconnue (pouvoirs connus : voir l'avenir (1x par semaine))

Salvatore : un voleur italien asociale à tendance cleptomane, sa nature n'est pas certaine mais c'est sans doute une créature féerique des bois (pouvoirs connus : camouflage dans la nature, provocation)

Matéo (moi) : un artiste-peintre mondain et séducteur, dragon rouge fidèle (encore) de son état. La liste de mes pouvoirs et de mes sorts se trouve ci-dessous.

- expertise : finance
- résistance au feu
- polymorphie partielle
- polymorphie draconique (1x par jour, 2h max)
- vol (sous forme draconique)
- souffle feu (sous forme draconique)
- armure (sous forme draconique)
- peur (sous forme draconique)

- Sorts maitrisés : guérison(cuisine ou non masqué), séduction(dessin), antidote(cuisine), abrutissement(chant)

Avatar de l’utilisateur
Cédric Jeanneret
Dieu des petits Suisses à la choucroute
Messages : 2141
Inscription : mer. oct. 19, 2005 3:10 pm
Localisation : Genève
Contact :

Re: [CR de joueur] Scales

Message par Cédric Jeanneret » dim. déc. 12, 2010 5:50 pm

Je me lance dans ce journal pour qu'il reste une trace de ce qui m'est arrivé ces dernières années. Si quelqu'un le lit il y a fort à parier que je soit mort. Je ne sais si celui qui le lira aura envie d'organiser une vendetta pour venger ma mort ou féliciter celui qui m'aura éliminé. Mais je m'avance un peu à ce stade.

Je me nome Mateo Dragonetti, mon père, Aurelio Dragonetti, est un dragon rouge. Je suis petit-fils de Vermithrax et de ce fait en partie dragon rouge moi aussi. J'ai vécu une enfance protégée, comme la plupart des dragons de ma génération. Ma famille ayant les moyens et laissant une assez grande liberté de suivre ses inclinaisons personnelles j'ai pu suivre une école d'art à Milan.
Tout à changé pour moi de manière assez brutale en 2008. J'ai eu alors la chance, la malchance diront certain, de gagner une croisière sur le Morning Star. Un magnifique paquebot faisant sont voyage inaugurale.

Si la croisière avait plutôt bien commencé, elle se compliqua lorsque Cornelius, une créature créée par les alchimistes qu'ils nomment éphémère, provoqua la formation d'un gestalt et s'invita dans celui-ci. Comme si cela n'était déjà pas assez compliqué, nous découvrîmes qu'une créature magique, un bosh, était présent à bord du navire. Si un passeport volé n'était pas retrouvé, sa nature de bosh indiquait que le navire allait sombrer.

Alors que nous étions perplexes face à cela, et que les membres de mon gestalt avaient, en toute logique, un peu de mal, à assimiler la découverte d'un monde où les dragons existent, nous fîmes d'autres découvertes : la bateau était la propriété de Jichin, le dragon asiatique, et une réunion du conseil des treize devait s'y tenir. Un meurtre contre un membre de sa famille nous fut faussement imputé et nous terminâmes à fond de cale. Wiesarëk, le dragon féerique, vint nous rencontrer et son apparition permit notre évasion, fort aidé par Cornelius.

Je passe ici les différentes péripétie que nous menèrent du Caire en Italie à la recherche du vrai coupable. Après un bref séjour dans un séminaire d'alchimistes, nous découvrîmes qu'un dragon noir avait été engagé par Domenico Gracchi, un de mes oncles, afin de perpétrer l'assassinat dont on nous accusait. Les informations que nous purent trouvés permirent de nous disculper aux yeux des asiatiques. Hélas ce ne fut pas avant que Cornelius soit éliminé par un alchimiste du nom de Saül alors qu'il venait de nous sauver la vie en éliminant un dragon noir.

Après discussion, mon gestalt et moi même décidèrent de s'installer à Londres. Alors que nous apprenions, non sans mal, à faire connaissance plusieurs événements modifièrent profondément ma vision des choses.

Après cette épisode mouvementé et notre installation à Londres, nous n'avons guère eu l'occasion de pouvoir vraiment faire connaissance que d'autres événements nous sont tombés dessus. C'est tous d'abord une wyvern qui, désirant m'affronter, ou devrais-je dire me démolir, s'en est pris à mon gestalt afin de me forcer à l'affronter, ce que je fis pour avoir la paix (et me faisant démolir au passage…). Tous ceci alors qu'une vague de carnages, non encore élucidés, secouaient des restaurants londoniens.

Ce fut ensuite ma famille qui, après m'avoir fait acheter quelques "bibelots" dans une vente aux enchères, m'envoya à New York pour retrouver la trace de mon cousin Vitto Giovanni qui ne donnait plus signe de vie. L'enquête fut bien mené et , surtout grâce à mon gestalt, l'affaire résolue.

Pour me remercier de ces deux missions bien menées, on nous offrit des vacances. Sur une petite île écossaise d'abord. A croire que les vacances ne nous réussissent pas car c'est sur île que d'autres problèmes nous attendait. En effet, l'île, Wilson Island, sert (servait ?) de centre de recrutement pour l'organisation du céleste. Son propriétaire, Sir Samson, un père argenté, est, selon ces dires, un espion du conseil. Sa mission mise en danger, il a du éliminer deux nouveau-nés (se prenant pour les héros de Chapeau melon et bottes de cuire), un dragon noir rebelle venu pour être recrutée, et son amante, Bella Splendosa, une enfant dorée qui a eu le malheur de tombé amoureuse de Samson et de s'acquoquiner ensuite avec les nouveau-nés. Lors de notre séjour dans l'île, j'ai découvert qu'il était possible de dialoguer avec les nouveau-nés et Samson nous a, à notre grande surprise, laissé vivre. Théoriquement il nous en doit une pour notre silence sur cette affaire. Le séjour à Miami qui nous fîmes ensuite fut ma fois beaucoup plus calme et reposant.

Ces vacances mouvementées à peine terminées, voila pas que nous sommes vigoureusement convoqués chez Gwellarion, la Wyvern. Ce dernier salement amoché nous envoie éliminé son agresseur. Pourquoi nous ? Et bien parce qu'un dragon noir à eu la vision qu'un des êtres magiques de mon gestalt était la clef pour tuer la bête. Départ pour l'Ecosse, où, après quelques péripéties et enquêtes, nous reforgeons une épée tueuse de dragon, découvrons un enfant féerique fugeure et Fernak une grand-mère survivante et encore plus agressive que la Wyvern. Grâce à l'épée, et au descendant de son premier propriétaire, nous arrivons à battre Fernak. Nous la laissons vivre en échange de la promesse qu'elle fera profil bas et tentera une entrée dans le grand jeu moins brutal. Au final nous mentons à Gwellarion et à l'envoyé de Gupta et nous perdons l'épée tueuse de dragon (dont le destin nous est encore inconnu à ce jour). Nous voila maintenant chargé d'un bien lourd secret.

De retour à Londres, Wiesarek nous demande de s'occuper d'un de ses petits-enfants français ayant perdu un membre de son gestalt. L'enquête s'avère plus simple que le travail psychologique et que la résolution de la situation. La créature magique a été tué par un loup garou membre du gestalt d'un de mes cousins qui recherche (et trouve) un artefact permettant de voir les créatures magiques. Nous résolvons pacifiquement le problème et, après une visite à mon grand-père pour le grand raout familial (où je ne révèle rien de nos découvertes et où l'artefact lui est remis par mon cousin), nous sommes de retours à Londres pour quelques mois de relative tranquillité.
Tranquillité brisée lorsque Louis Simon, en enfant doré, nous demande de lui servir de garde du corps lors d'une tournée de récolte de fond d'une semaine à Londres. Pris pour cible par des alchimistes nous avons fort à faire pour le protéger. D'abords contre des alchimistes dilettantes un peu agressifs, et ensuite contre un véritable chasseur aussi violent qu'efficace. Nous découvrons un étrange clodo qui est une mine d'info sur le Londres magique. Nous passons également un deal avec les alchimistes, qui semblent organisés comme une entreprise : on leur rend leur chasseur à condition qu'ils nous laissent en paix. Le deal est accepté, et Louis peut terminer sa récolte de fond.

C'est à ce moment là que nous avons une idée que nous pensons brillante sur le moment : recontacter Fernak, près d'une année après avoir simuler sa mort, afin d'entretenir le contact. A la surprise de certains, nous recevons une réponse rapide de sa part (enfin de la part de Shrimp, le féerique qui l'accompagne) nous demandant de les rejoindre dans le clone réel de Smallvile. A notre arrivée nous trouvons un ranch un peu à l'écart où Fernak a réunit une poignée d'enfants que nous supposons rebelles. Il y a ici des Wyverns, des dragons blancs, un dragon noir et quelques autres (dont un bleu ?). La douzaine de dragon me fait penser à une petite unité paramilitaire. Nous sommes relativement bien accueilli, même si la présence d'un gestalt à l'aire de surprendre certains dragons. Durant notre bref séjour, nous réalisons que le petit groupe est divisé en deux : les dominants (ceux capables de se défendre physiquement) et les dominés (les autres).

Si Shrimp a tenu à nous voir c'est pour nous demander de transmettre une lettre de Fernak à son grand-père Wisarëk. Notre liberté de mouvement semble apprécié et je sens chez Shrimp un fort désir de ne pas être celui qui s'encombre de cette corvée. Nous acceptons (mais avons nous vraiment le choix). Nous nous arrangeons, via notre grillon, pour obtenir, à Berlin, un rendez-vous discret avec Wisarëk. La fenêtre de dix minutes que nous avions, se transforme en une discussion de plusieurs heures. En effet, Fernak défie Wisarëk en duel draconique. Le gagnant prenant (ou gardant) le contrôle de la famille. En cas de refus de Wisarëk, Fernak menace de s'en prendre directement aux féeriques. Face à cela, nous décidons (mais à nouveau avons-nous le choix de rester neutre) de prendre fait pour Wisarëk, bien que celui-ci ait tout d'un coup l'aire bien faible face à cette menace. Nous lui révélons ce que nous avons de Fernak et, malgré ma promesse de ne pas le faire, la présence d'un féerique au côté de Fernak. Nous convenons avec Wisarëk de retourner une réponse temporisant à Fernak et de prétexter un payement de faveur pou rester près du groupe de Fernak. J'espère ainsi apprendre à mieux me battre sous forme draconique, essayer d'en apprendre d'avantage sur les réceptacles et leur confection, et bien sur de découvrir le maximum d'info sur les plans de Fernak et ses éventuelles alliances. Tous cela afin de protéger Wisarëk et de lui donner des infos pour allez discuter de Fernak au conseil des treize. Quelles seront les réaction sde mon grand-père et de Gwellarion a ses révélations, je ne peux, pour le moment, que les craindre.

Notre entrevue avec Wisarëk, nous a néanmoins permis de discuter plus en détail la formation de notre gestalt. Si le dragon féerique est surpris de découvrir l'existence des éphémères, il peut néanmoins nous apprendre plusieurs choses. Sur notre gestalt, il peut nous dire que nous sommes sans doute des membres potentiels d'autres gestalts qui n'ont pas été liés. Nous étions ainsi plus disponible à la formation d'un nouveau gestalt. Sur les créatures magiques, Wisarëk nous apprend que certaines d'entre elles ont une histoire et une tradition écrite. Cette histoire parle d'une guerre entre les récolteuses (les "grand-mères" dont Fernak fait partie) et les créatures magiques épaulées par les humains qui les ont ensuite trahis. Cette guerre a été gagnée par les créatures magiques et les humains. Il nous apprend également qu'il existe dans certaines régions riches en mana terrestre, des tribus de créatures magiques éveillées en l'absence de dragons. Il nous confirme finalement qu'une créature magique peut s'éveiller sans être membre d'un gestalt, il suffit pour cela qu'elle fréquente, consciemment ou non, des dragons.

C'est sur cette discussion que nous nous quittons et que nous apprêtons à une mission d'espionnage particulièrement risquée.

Prochaine partie fin janvier...

Avatar de l’utilisateur
Plume
Transcendé
Messages : 737
Inscription : mar. sept. 11, 2007 11:20 pm
Contact :

Re: [CR de joueur] Scales

Message par Plume » mer. déc. 15, 2010 3:43 pm

Ta campagne a l'air vraiment chouette. Si un jour tu as le temps de creuser celle-ci, j'adorerais savoir comment la nature féérique des ppjj se met en place en jeu, c'est l'un des aspects les plus intéressants de ce jdr. :yes:
"merdre aux assis", Alfred Jarry
L.A. needs you : http://central-cops.net

Avatar de l’utilisateur
Cédric Jeanneret
Dieu des petits Suisses à la choucroute
Messages : 2141
Inscription : mer. oct. 19, 2005 3:10 pm
Localisation : Genève
Contact :

Re: [CR de joueur] Scales

Message par Cédric Jeanneret » mer. déc. 15, 2010 6:15 pm

je suis joueur seulement, mais en gros le MJ a regarder au début comment chaque perso était joué, leur origine géographique, leur profession, points faibles et points forts, ainsi que les fumbles et grosse réussite en jeu.

Il a ensuite déterminé le type de créature et le premier pouvoir. Puis ensuite il a introduit cela au fil des parties.

De fait, le problème c'est que certains joueurs ne sont pas souvent là et d'autres font un peu tapisserie, d'où pour le MJ une petite difficulté pour fixer la créature magique.

Sinon ceux qui font des recherches et des expériences se développe un peu plus rapidement que ceux qui laisse venir.

Avatar de l’utilisateur
Cédric Jeanneret
Dieu des petits Suisses à la choucroute
Messages : 2141
Inscription : mer. oct. 19, 2005 3:10 pm
Localisation : Genève
Contact :

Re: [CR de joueur] Scales

Message par Cédric Jeanneret » mer. déc. 15, 2010 6:16 pm

mes comptes rendus devrait être un peu plus précis à l'avenir car j'ai l'intention de les faire après les parties et pas un ou deux ans après.

Avatar de l’utilisateur
Plume
Transcendé
Messages : 737
Inscription : mar. sept. 11, 2007 11:20 pm
Contact :

Re: [CR de joueur] Scales

Message par Plume » jeu. déc. 16, 2010 12:10 pm

Cédric Jeanneret a écrit :je suis joueur seulement, mais en gros le MJ a regarder au début comment chaque perso était joué, leur origine géographique, leur profession, points faibles et points forts, ainsi que les fumbles et grosse réussite en jeu.

Il a ensuite déterminé le type de créature et le premier pouvoir. Puis ensuite il a introduit cela au fil des parties.

De fait, le problème c'est que certains joueurs ne sont pas souvent là et d'autres font un peu tapisserie, d'où pour le MJ une petite difficulté pour fixer la créature magique.

Sinon ceux qui font des recherches et des expériences se développe un peu plus rapidement que ceux qui laisse venir.
J'ai possédé Scale alors que j'étais débutant, j'ai vraiment beaucoup accroché au monde mais j'ai eu du mal à le faire jouer en raison de la "révélation" de la nature magique des ppjj. L'idée m'enthousiasmait et je voulais la mettre en oeuvre mais je ne voyais pas comment mettre en place celle-ci :
- des joueurs discrets rendaient difficiles la détermination de l'être magique en se basant sur leurs agissements;
- la crainte de transformer leurs personnages dans un sens qui leur déplaisent tant qu'ils ne s'y attachent plus.

Pour autant, je ne voulais pas les laisser choisir : découvrir leur nature profonde aurait dû faire partie de la spécificité de cette campagne.

J'aurais aimé des conseils de maîtrise à ce propos dans les bouquins. Scale reste à mon sens une grande réussite : un système léger, un univers à la fois familier des amateurs de White Wolf et de INS/MV ou Nephilim mais avec son cachet et qui proposait un univers low magic très proche du nôtre. J'ai beaucoup aimé le système de magie free-form et, finalement très proche de la Free Style Magic (que je n'ai jamais réussi à transposer en jdr de façon satisfaisante). Tout cela pour dire que je suivrai ton CR avec beaucoup d'attention! :bierre:
Cédric Jeanneret a écrit :mes comptes rendus devrait être un peu plus précis à l'avenir car j'ai l'intention de les faire après les parties et pas un ou deux ans après.
J'attends avec impatience!
"merdre aux assis", Alfred Jarry
L.A. needs you : http://central-cops.net

Avatar de l’utilisateur
lepropre
Dieu de l'hygiène
Messages : 5572
Inscription : mer. janv. 27, 2010 11:41 am

Re: [CR de joueur] Scales

Message par lepropre » jeu. déc. 16, 2010 12:38 pm

Rah.
Ca me donne terriblement envie de jouer à ce jeu.

Avatar de l’utilisateur
Cédric Jeanneret
Dieu des petits Suisses à la choucroute
Messages : 2141
Inscription : mer. oct. 19, 2005 3:10 pm
Localisation : Genève
Contact :

Re: [CR de joueur] Scales

Message par Cédric Jeanneret » ven. janv. 28, 2011 10:46 am

Nous sommes donc retourné voir Fernac. A notre arrivée nous sommes accueilli de manière correct mais ne pouvons voir Fernac directement car elle est occupée. J'en profite pour discuter un peux avec Schrimp, le dragon féerique qui a été le premier à rejoindre Fernac. Il a l'air pas mal déprimé et semble un peu dépassé par les évènements. Il est peu à peu écarter des décisions et je crois que tous ce qui arrive le dépasse peu à peu. Il me permet d'apprendre quand même infos : Fernac veut rentrer dans le grand jeu par la voie du conflit. Elle a donc décider de s'attaquer aux Grand-pères qu'elle semble considérer comme les plus faibles : au Bleu elle cherche à gagner son territoire (l'Amérique du Nord) que ce dernier ne cherche pas à défendre, elle souhaite ensuite s'attaquer aux familles féeriques et dorés (les minuscules et les pacifistes en somme). Après avoir envoyé au travers nous un message à Wiesarek (le féerique) elle cherche, pour l'instant sans succès, à faire de même avec Ancyte (le doré).

Durant cette première journée, nous arrivons à comprendre un peu mieux l'organisation dans le ranch. Il y a d'un côté un groupe de dragons dominants qui semblent être ici de leur propre grès et qui sont un peu plus au courant des plans de Fernac (deux dragons blanc, dont un père, un vert, une wyvern et un noir), de l'autre quatre dragons qui ont eu le choix entre se joindre à Fernac ou mourir (deux féeriques et deux bleus) qui servent de larbins et de soufres-douleurs. Shrimp étant un peu à part, un peu comme si on le laissait en paix grâce à son statut d'ancien favoris.... Nous tentons, prudemment, de rester dans une situation d'entre deux.

Le soir, pendant que mon gestalt va faire un tour dans la ville la plus proche, profitant de la sortie pour envoyer un mail à Wiesarek et pour contacter le dernier membre de notre gestalt qui est en tournée en Ecosse et qui semble avoir quelques soucis avec son évolution comme être magique (mais qui reste évasive), je suis convoqué par Fernac qui prend connaissance de la réponse de Wiesarek avec dédain et qui planifie ensuite, avec ses lieutenants, un moyen d'éliminer quelques membres importants de sa famille pour "lui faire passer le message". J'arrive à convaincre Fernak que je peux porte un message directement à Ancythe et que j'accepte en échange un stage de combat.

Le but sera d'utiliser un contact que nous avons chez les dorés en faisant, super discrètement, organisé en réalité la rencontre par Wiesarek. Le lendemain matin, je suis révéillé aux aurores pour un séance de combat de groupe sous forme draconique musclée. La méthode de Fernac est simple et brutal : laisser parler la bête en vous.

Alors que la matinée se termine, il semble que Fernac a une mission pour nous...

Avatar de l’utilisateur
Plume
Transcendé
Messages : 737
Inscription : mar. sept. 11, 2007 11:20 pm
Contact :

Re: [CR de joueur] Scales

Message par Plume » sam. janv. 29, 2011 8:34 pm

Qui est le moteur de l'action dans votre campagne au sein des ppjj? Le dragon ou les êtres magiques?
"merdre aux assis", Alfred Jarry
L.A. needs you : http://central-cops.net

Avatar de l’utilisateur
Cédric Jeanneret
Dieu des petits Suisses à la choucroute
Messages : 2141
Inscription : mer. oct. 19, 2005 3:10 pm
Localisation : Genève
Contact :

Re: [CR de joueur] Scales

Message par Cédric Jeanneret » dim. janv. 30, 2011 8:00 am

Je ne sais pas vraiment te répondre, on essaye de prendre les décisions ensemble. Maintenant jouant le dragon je suis forcément un peu en avant, il faudrait que je demande aux autres.

Mais c'est claire que cette différence de statut est un des défauts du jeu

Avatar de l’utilisateur
Hudson
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1884
Inscription : lun. juin 18, 2007 4:37 pm
Localisation : Warp 9.3
Contact :

Re: [CR de joueur] Scales

Message par Hudson » dim. janv. 30, 2011 9:12 am

Plume a écrit :Qui est le moteur de l'action dans votre campagne au sein des ppjj? Le dragon ou les êtres magiques?
Dans les 3 gestalts où j'ai joué (avec 2 meneurs différents), à chaque fois les joueurs interprétant les Dragons (Rouge, Hydre, Féerique) ont raté le coche.

Le premier, on était quelque chose comme 5-6 "humains" + le Dragon Rouge pour un Meneur dont c'était la première maitrise (le scénario du LdB). On n'a jamais terminé l'aventure. :(

Le second, on était 2 "humains" + l'Hydre (joué par le précédent Meuj, complètement déjanté suivant ses personnalités). C'est parti en sucette sur le scénario oCB avec les masques africains... 8)7

Le dernier, on était 4 "humains" + le Dragon Féerique (une joueuse qui a pour politique de tout révéler pour ne pas se prendre la tête). On a refait et fini le scénario du LdB, mais le groupe de personnage s'est séparé à la fin (on a explosé le Dragon Noir de fin d'aventure en 2 attaques à Mains Nues :bravo: ), compte-tenu de la non-cohésion Dragon/Etres Magiques. :cry:

Je pense, fort de ces expériences, que le type de dragon et son joueur doivent être vraiment bien choisis pour que la sauce prenne.

Hudson, un peu sur sa fin sur ce jeu...
Le monde se divise en 2 catégories :
Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent...

Toi...tu creuses 8)

Avatar de l’utilisateur
Cédric Jeanneret
Dieu des petits Suisses à la choucroute
Messages : 2141
Inscription : mer. oct. 19, 2005 3:10 pm
Localisation : Genève
Contact :

Re: [CR de joueur] Scales

Message par Cédric Jeanneret » dim. janv. 30, 2011 10:42 am

nous on a fait une création de perso de groupe, donc déjà à la base nous avons évité de créer des persos totalement incompatible (genre une groupe de terroriste avec un dragon doré fidèle), le choix du dragon a été également fait par le groupe (qui le jouerait et quel famille).

Ensuite, lors du premier scénar, c'est Wiesarek qui est venu nous voir en fond de cale où nous étions et qui a révélé l'existence des dragons et des gestalts aux créatures magiques.

Maintenant c'est claire il y a parfois des tensions dans le groupe et mon gestalt trouve les dragons dorés et féeriques beaucoup plus sympa que ma famille (les rouges). Mais je dois dire que cela commence a assez bien tourner.

Avatar de l’utilisateur
Cédric Jeanneret
Dieu des petits Suisses à la choucroute
Messages : 2141
Inscription : mer. oct. 19, 2005 3:10 pm
Localisation : Genève
Contact :

Re: [CR de joueur] Scales

Message par Cédric Jeanneret » mar. mars 01, 2011 1:05 pm

Ainsi, l'après-midi, Hank nous demande de nous rendre dans une ville proche afin de récupérer une "cargaison" pour lui. Nous profitons du trajet pour appeler Wiesarek, lui communiquer ce que nous avons déjà appris et lui demander d'organiser une rencontre avec Ancythe. Nous appelons également Abigaël pour savoir comment elle va, visiblement cela semble aller.

Lorsque nous arrivons au point de rencontre nous tombons des nues lorsque nous découvrons que la cargaison est une cargaison de chaire humaine. Une dizaine d'humains (fugueurs, sans-abris, etc.) drogués nous sont remis. Après discussion nous décidons de les relâcher et de nous la jouer couillu en revenant dire à Hank que nous ne faisons pas dans ce genre de commerce. Mal nous en pris, enfin surtout pour moi, puisqu'à notre retour Hank prévient immédiatement Fernak qui me défenestre et me passe à tabac. Alors que je suis déjà dans les vaps, je suis sauvé par le fait qu'elle se met à vomir et, semble-t-il, malade rentre se coucher. Les membres de mon gestalt viennent alors vers moi et demande au dragon noir de me soigner magiquement. Ce qu'il accepte de faire.

Le lendemains l'ambiance est lourde et tendue, alors qu'Hank donne une correction musclée à Marco (avec le message que les gestalts finissent toujours mal), Abigaël a une prémonition que l'un d'entre nous est en danger de mort. Elle appelle alors Wiesarëk dans le but d'accélérer le rendez-vous avec Ancythe, que nous obtenons pour le lendemain au Brésil. Avant de partir nous constatons que Shrimp, le dragon féerique qui est le plus longtemps avec Fernak, se demande ce qu'il fait encore là, et que si les deux autres féeriques "dominés" restent ici c'est parce que l'un deux ne peut pas se transformer en dragon et ne dispose pas des pouvoirs naturels des féeriques; une maladie, nous révèle-t-il, qui semble fréquente dans sa famille.

Nous voudrions bien partir avec eux mais nous ne le pouvons pas. Après avoir essayer de convaincre en vain les "dominants" d'embarquer Shrimp avec nous, nous partons avec une lettre de Fernak pour le Brésil.

Arrivé à Sao Paolo nous rencontrons Wiesarëk et Ancyhte à qui nous remettons la lettre de Fernak, du même tonneau que celle envoyée à Wiesarëk, et nous expliquons ce que nous avons appris des plans de Fernak et de ses fidèles.

Après discussion entre eux, les deux grands-pères nous annonce qu'Ancythe accepte le combat. Il nous laisse le choix de nous retirer maintenant ou de retourner vers Fernak porter sa réponse...

Avatar de l’utilisateur
Cédric Jeanneret
Dieu des petits Suisses à la choucroute
Messages : 2141
Inscription : mer. oct. 19, 2005 3:10 pm
Localisation : Genève
Contact :

Re: [CR de joueur] Scales

Message par Cédric Jeanneret » ven. mars 25, 2011 2:06 pm

Après une nuit de de repos, Ancythe nous reçoit a nouveau, sans Wiesarek, et, après que nous lui ayons communiquer notre disponibilité à retourner vers Fernak, nous demande de lui transmettre qu'il accepte le défis, dans un lieu au choix de Fernak mais à la date qui lui convient et avec les témoins qu'il souhaitent amener.

Sur le chemin de l'aéroport, Wiesarek nous apprends que nos initiatives l'obligent à précipiter ses plans. Ils nous remet une lettre pour Fernak, à lui remettre quelques jours après notre retour, et un t-shirt "d'invisibilité" à remettre à son petit fils qui ne peut pas se transformer en dragon.

A notre retour, tout le monde, sauf Fernak, est surpris d'apprendre qu'Ancythe accepte le défis. Fernak est sur un nuage de violence, et nous sommes surveillés de prés par plusieurs des dragons dominants durant les jours suivants. Nous profitons de ces quelques jour pour donner le t-shirt à un féerique surpris et à dessouler, magiquement, et remonter le moral à Shrimp, le féerique premier partisan de Fernak qui est déboussolé par la spirale de violence et de sadisme dans laquelle Fernak s'est lancée. Il s'interroge également sur une éventuel paternité si Fernak est enceinte. Il retenu sobre les jours suivants.

La lettre de Wiesarek est une surprise même pour nous car il propose à Fernak un duel dans deux jours. Le jour J, trois dragons partent en éclaireurs sur les lieux, mon gestalt et moi partons en camionnette et Fernak rejoint les lieux avec Victor le dragon vert. Shrimp ainsi qu'un dragon reste au ranch afin de garder les quatre dominés. Wiesarek est bien sur avertit de tous cela par nos soins.

Arrivé sur les lieux du combat deux surprises de taille nous attendent. La première c'est que Wiesarek n'est pas venu pour se battre mais pour assister au duel entre Fernak et Gwelarion, la wyvern. La deuxième c'est que Fernak ne vient pas et Gwelarion élimine sauvagement son petit fils et un père blanc, Le dragon noir prend la fuite et nous échappons à la colére de Gwelarin gràce à l'intervention de Wiesarek.

De retour au ranche, la famille de Wiesarek a tué le garde et libéré les quatre captifs, Shrimp a disparu dans la nature comme Fernak, le noir et le vert. Nous suggérons à Wiesarek de tenter de récupérer du sang de Fernak afin de savoir si elle est enceinte ou malade. Wiesarek va également prendre contact avec mon grand-père afin de le mettre au courant de l'existence de Fernak et d'accréditer une version édulcorée de notre rôle dans l'affaire : nous avons été charmés par Fernak, Wiesarek a brisé le sort et nous sommes partis en mission sous-marin chez Fernak pour son compte.

De retours à Londres, nous attendait un message d'un contact de Marco aux States lui demandant de le rappeler, une exposition de peinture à préparer pour moi et une invitation pour la traditionnelle réunion familiale.

Avatar de l’utilisateur
Cédric Jeanneret
Dieu des petits Suisses à la choucroute
Messages : 2141
Inscription : mer. oct. 19, 2005 3:10 pm
Localisation : Genève
Contact :

Re: [CR de joueur] Scales

Message par Cédric Jeanneret » jeu. avr. 21, 2011 10:16 am

Après cette épisode mouvementé, nous avons cinq bon mois plus calme. La fin de l'année est rythmée pour moi par la réunion familiale bi-annuelle et une rencontre tendue avec Vermithrax, mon grand-père, pour lui parler de Fernak. Wiesarek est passé avant mais mon grand-père insiste beaucoup sur la loyauté à la famille, me demande de venir le voir si/dès que j'ai du nouveau et si un de ses frères me contact à se sujet. Mon "cas" sera réglé lors de la prochaine réunion de famille. La créature magique de mon gestalt pouvant percevoir l'avenir semble voir, pour le moment, une réunion tendue avec des cris et du sang (gloups !).

Durant ces quelques mois, une partie de mon gestalt voyage (Italie, Canada, Inde) et rien de particulier n'arrive si ce n'est une lettre d'Ancyte nous demandant de le prévenir en premier si nous avons des nouvelles de Fernak. Nous temporisons en prévenant mon grand-père et Wiesarek de cette lettre et en se disant qu'il sera toujours temps d'aviser le jours improbable ou nous aurions des nouvelles de la grand-mère. Néanmoins le statut de rebelle semble s'approcher à grands pas....

Courant avril, nous sommes contacte par ma jeune (~30 ans) tante Elena qui nous demande un service : ma cousine Alexandra, récemment arrivé en Angleterre pour des études a été enlevée. Un de ses amis a prévenu ma tante qui nous demande d'enquêter et de la retrouver. Arrivé sur place, une rapide enquête nous permet de déterminer qu'elle a été enlevé par trois individus (deux hommes et une femme) à la sortie d'un ciné, qu'elle a des rapports tendus avec un camarade de classe qui a rendu un plagiat lors d'un travail de groupe qu'ils ont du réalisé ensemble et que un de ses amis a formé un gestalt avec elle.

C'est par ce biai que nous retrouvons sa trace, en utilisant un étudiant un peu surpris de ce qui lui arrive pour détecter sa localisation : en Ecosse ! Après plusieurs heures de route, nous atteignons un petit manoirs perdu dans la lande. Nous faisant passer pour des touristes égarés, et avec l'aide d'un peu de magie, nous pénétrons dans le manoirs. Notre séjour dans les lieux devient rapidement violent et un bref combat s'en suit. Une démons est achevée durant le combat et nous capturons les trois membres restant du gestalt d'une féerique, qui, blessée par balles, parvient néanmoins à fuir. Nous délivrons ma cousine prisonnière d'un gestalt pratiquant l'alchimie.

Soucieux de maintenir des relations cordiales avec les féeriques nous les prévenons de l'existence de cette renégate et les laissons "faire le ménage". Sans toutefois oubliés de prendre avec nous les réceptacles présents sur place ainsi que la petite bibliothèque d'alchimie que nos prétendons avoir brulée.

Répondre