Iron Fist & Wolverine are BIG In Japan (C, C & V F)

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Avatar de l’utilisateur
Sherkan
Dieu du grec
Messages : 3491
Inscription : mer. déc. 06, 2006 4:42 pm
Localisation : Dans la jungle parisienne du 19ème.

Iron Fist & Wolverine are BIG In Japan (C, C & V F)

Message par Sherkan »

Joué avec Capes, Cowls & Vilains Fool
L'idée de départ :
L'année dernière Sherkan a écrit :Comme j'ai trouvé le dernier Wolverine naze, j'ai décidé de faire pire, mais en mieux... et j'écris un one shot où Iron Fist, Wolverine et Cyclope embarquent pour le Japon pour aller tataner du ninja. Si je trouve une joueuse, promis je rajoute Elektra.
Ca se passera dans les années 80, le MJ se fera appeler Jim Shooter et la bande son comportera, entre autre, Alphaville, Kajagoogoo, A-ha et Duran Duran...
Bien évidemment ça s'appellera "Big in Japan".
Le casting :
IRON FIST
Image

WOLVERINE (avec le costume marron, le seul, le vrai, l'unique)
Image

- Merci au Casus Belli d'antan pour son article sur "Comment jouer en musique". Ils avaient juste oublié de préciser le genre.


198x.
Chanson d'ambiance: Mick Smiley - Magic
BO de Ghostbusters.

Dans un boeing de la Japan Airline, Daniel Rand a.k.a Iron Fist, s'aperçoit qu'un étrange personnage, petit et velu, s'asseoit à côté de lui en 1ère classe, un sourire carnassier et un cigare nauséabond qu'il tient entre ses doigts. C'est Logan, alias Wolverine.
Ce dernier a "reconnu" Iron Fist rien grâce à ses sens sur-développés. Et puis ils ont eu une petite mésaventure ensemble il y a quelques années, qui fort heureusement s'est bien terminée.
Image
Visiblement ils sont là pour les mêmes raisons : un appel à l'aide de senseï Akodo, grand maître japonais qui a créé et dirige l'école de karaté du Lion Bondissant (remarquez comment le MJ a fait preuve d'imagination). Iron Fist l'avait rencontré il y a quelques années lors d'un tournoi sur une île au large de Hong Kong tandis que Wolverine le connaît depuis... les années 50 au cours de quelques missions d'espionnage au Japon.
Les deux héros discutent lorsqu'ils remarquent un peu devant (à 2'20'' de la chanson), huit hommes d'affaires, tous habillés de noir et lunettes de soleil, qui se lèvent et très calmement prennent chacun leur attaché case. Presque mécaniquement les hommes d'affaires actionnent un mécanisme et leurs attachés cases se séparent de leur poignée desquelles sortent deux lames de part et d'autre.
Voyant cela, nos héros se lèvent à leur tour, alors qu'une hôtesse se retrouve soudain entre les deux camps, sans se rendre compte du danger qui pèse sur tout le monde.
"Messieurs, veuillez regagnez vos sièges, nous allons atterrir dans..."
Pas le temps de finir : Iron Fist, d'un geste, la fait assoir sur une autre rangée de siège tandis qu'à côté, un "snikt" retentit.

Chanson d'action : Duran Duran – A View to a Kill
BO du James Bond du même nom
Ayant donc sorti ses griffes, Wolverine grimpe sur les sièges et bondit telle une panthère sur 2 de ses adversaires ; il ne fait pas de quartier et les tue, se retrouvant les griffes plantées dans le cadavre de l'un. Du sang a éclaboussé un peu partout, quelques cris retentissent.
La manière de se battre d'Iron Fist est bien différente : d'un coup bien placé, il assomme son premier adversaire qui, propulsé en arrière percute la tête d'un de ses compagnons. Déjà deux au tapis, tandis que l'hôtesse pousse un petit cri effrayé.
"Ne craignez rien" lui dit très calmement Iron Fist.

Les deux derniers adversaires de Wolverine tentent de le bloquer dans une rangée de fauteuil, mais il passe sur la suivante d'une roulade par dessus un siège et à travers fait sortir ses griffes : les deux hommes ne s'y attendaient pas en collant de trop près au siège. Ils s'écroulent dans un râle d'agonie.
De son côté Iron Fist évite les coups de ses deux derniers adversaires et les désarme en leur faisant une clef de bras qui les immobilise complètement.

C'est là que surgissent deux membres d'équipage, tenant chacun fébrilement un revolver de service.
Wolverine en profite alors pour sortir sa (vieille) carte du SHIELD, espérant que ça fasse autorité à bord de l'appareil et auprès des autorités japonaises.
Les quatre hommes encore vivants sont alors menottés et aussitôt interrogés. Wolverine voudrait leur faire le coup des deux griffes collées au visage, la troisième, celle du milieu pas encore sortie, sous la gorge. Mais pour Iron Fist il y a eu assez de sang coulé comme ça et très simplement il appuie sur un nerf qui fait se tordre de douleur un des prisonniers. De lui, ils apprennent qu'ils font partie d'une autre école, rivale de celle d'Akodo, celle du Scorpion Volant (mais quelle imagination !!).
Iron Fist rappuie sur le nerf pour soulager l'homme, mais ce dernier continue à se tordre de douleur, puis s'écroule avec de nombreux soubresauts, de la mousse commence à sortir de sa bouche. Même chose pour les autres : ils se sont empoisonnés pour ne pas parler.
Leur chair devient rouge vive, et c'est une quasi combustion spontanée à laquelle assistent Iron Fist et Wolverine avant que les hommes ne se dissipent complètement dans un nuage de fumée nauséabond.

Aéroport de Tokyo.
Logan et Daniel Rand sont dans un bureau, entourés par des policiers bien nerveux lorsque arrive Tanaka, membre des services secrets japonais et vieil ami de Logan.
Tanaka dit aux autorités qu'il prend l'affaire en main, puis accompagne nos héros tout simplement vers la sortie de l'aéroport. Il signale alors à Logan, avec un petit sourire moqueur, que c'est la seconde fois qu'il lui sauve la mise. Logan répond en grommelant mais en profite aussi pour en savoir plus sur l'école du Scorpion Volant. Oui, Tanaka la connait, de réputation. Il y a néanmoins quelques rumeurs qui font état d'alliances entre l'école et quelques Yakuzas, mais pour l'instant pas de quoi inquiéter les services secrets japonais.
Récupérant leurs affaires, ils saluent Tanaka et prennent un taxi qui les emmène à Tokyo au moment où la nuit tombe. Ils ont beau connaître un tant soit peu la ville, elle n'a jamais cesser de les impressionner. Ici l'air est moite et pollué. D'innombrables néons se reflètent sur les trottoirs humides, de la ville, lui donnant un air de cité futuriste. Ici tout est différent.
Chanson d'ambiance : Alphaville – Big in Japan

Le taxi les dépose au siège de l'école du Lion Bondissant. Là ils sont accueillis par l'un des administrateurs et quelques élèves. Thé et un bain chaud sont offerts, avant de pouvoir enfin voir Akodo. Ce dernier est un petit d'homme malicieux, dans la fleur de l'âge et à l'oeil rieur.
Image
" Daniel-sama*, Logan-san, je me réjouis de vous revoir" (Notez la monté en grade de Daniel. Référence, référence !)

Très vite Akodo leur explique ce qui le tracasse actuellement : une école rivale, celle du Scorpion Volant (pffff) ne cesse de lui mettre des baguettes japonaises dans les roues
Plus d'une fois le Clan a essayé de lui offrir un partenariat tout en tentant à côté de lui voler/copier ses techniques. Ou carrément débaucher certains de ses élèves tout en continuant à défier l'école.
Or il y a une semaine, la police a découvert dans un entrepôt, un véritable massacre : des membres apparents de l'école du Scorpion Volant ont été découvert avec ceux de Yakuzas, visiblement là pour un déchargement de cocaïne, morts, lacérés au sabre. L'école du Scorpion Volant a aussitôt réclamé vengeance et pour une raison dont Akodo ignore tout, pense que des élèves de sa propre école sont responsables de tout cela
Ce qui inquiète Akodo et qu'il n'a pas osé dire à quiconque, c'est que depuis le massacre, deux de ses élèves ne sont plus venus à l'école.
Il faut savoir aussi qu'il y a deux semaines, un élève d'Akodo a été tabassé par de jeunes recrues de l'école du Scorpion Volan qui embêtaient un vieux couple dans la rue (les recrues du Scorpion apprennent à s'en prendre lâchement aux faibles, ça décuple leur sadisme !). Il est actuellement dans un état critique à l'hopital, dans le coma.
Il avait pour proches camarades, deux autres élèves : un jeune homme, Banaka Tsuna et une jeune fille, Akitoshi Mori, lesquels ont disparu depuis. Akodo craint qu'ils n'aient tenté de venger leur ami, mais ignore si il y a un rapport avec leur disparition et le massacre à l’entrepôt.

Selon lui, attaquer de front l'école du Scorpion Volant serait une erreur et mettrait ses propres élèves en danger : l'école du Scorpion aurait des contacts qui vont des Yakuzas jusqu'à des membres de la police ou du gouvernement ; on dit même que l'école enseignerait l'art secret et interdit du Nin-Jutsu. Se sentant oppressé, ayant deux élèves disparus et les autres qui n'osent plus venir de peur de représailles du Scorpion, Akodo a besoin de spécialistes comme Iron Fist et Wolverine.
Acceptant la mission que leur a confié Akodo, nos deux héros commencent leur enquête
Dernière modification par Sherkan le sam. août 30, 2014 1:20 pm, modifié 3 fois.
- Pourquoi les chinoises ont-elles un goût différent de toutes les autres filles ?
- Et tu nous préfères à elles ?
- Non, c'est différent, le canard laqué ne se compare pas au caviar russe. J'apprécie les deux


James Bond, la classe internationale.

 Couteau Suisse du Podcast Anonyme
Avatar de l’utilisateur
Sherkan
Dieu du grec
Messages : 3491
Inscription : mer. déc. 06, 2006 4:42 pm
Localisation : Dans la jungle parisienne du 19ème.

Re: Iron Fist & Wolverine are BIG In Japan (C, C & V F)

Message par Sherkan »

Un peu de technique :
Comme HeroQuest et OtherWorlds, tout est défini par des Traits (Griffes, Poing d'Acier, Agile, Squelette d'Adamantium...) et une valeur qui leur est associée.
Quelques modificateurs narratifs viennent s'ajouter à cela pour simuler au mieux un pouvoir ou une capacité spéciale.
Le système de jeu, c'est Valeur du Trait + 1d12 vs une difficulté ou Valeur +1d12 de l'adversaire. Et c'est tout.
Ou presque.

Chaque trait un certain nombre d'usages-bonus, définis à la création de personnage, avant d'accéder à l'usage principal. Un fois passé tous ces usages, on peut continuer à utiliser le trait, mais avec des malus.
Un bonus c'est un Benefit Dice, soit un d12 qu'on lance en plus et on choisit le meilleur résultat des deux.
Un Malus c'est un Detriment Dice, soit 1d12 qu'on lance en plus, mais on choisit le plus faible.

Ainsi le Trait "Acrobate Hors Pair" pourra s'écrire avec à côté : 3/2/1
La première fois que le l'utilise, je lance mon d12 normal, plus 2 Benefit Dice et des trois scores, je choisit le meilleur. Ensuite je coche mon 3, et à la seconde utilisation, je lancerai cette fois-ci 2d12, etc, etc...
Une fois que j'aurai tout coché, ma prochaine utilisation se fera alors avec un Detriment Dice : je lance 2d12 et je choisirai le plus mauvais score, etc, etc...
En gros plus je l'utilise, plus ça simule que je fatigue à utiliser Acrobate Hors Pair. Ca pourrait être la même chose si j'avais un Trait du genre Gun-Fu, mes Detriment Dice simulant que je commence à être à cours de munition.

Dans l'autre sens, Rage 1/2/3 signifie que ma colère augmente au fur et à mesure, puis après c'est direct la grosse fatigue.

Au Trait principal que vous choisissez, vous pouvez adjoindre d'autres traits, dont la valeur directement calculée sur la feuille de personnage, deviendra un bonus à ajouter à votre dé.
Mais attention, tout usage d'un trait lié ainsi vaut pour un usage normal de ce trait. Donc à voir si vous mettez le paquet dès le premier coup ou si vous jonglez un peu avec vos différents Traits.
Par exemple, lorsque Wolverine a tué les deux hommes à travers le siège, il a utilisé comme Trait Used to Be a Spy lié à Adamantium Claws.
Il avait déjà utilisé ses griffes, donc marqué un usage, mais c'était la première fois qu'il se servait à ce round de Used to Be a Spy qui lui a permis ce coup bas.

Sinon pas de points de vie : on ne peut encaisser que quatre "coups" (Setback Token) avant d'être hors jeu. Je mets cela entre parenthèse car cela peut aussi bien représenter une blessure, qu'un découragement soudain ou de ne plus avoir de munition et décider de se rendre.
Donc en fonction des Traits utilisés contre vous, vous pouvez très bien avoir deux blessures, votre flingue ne servant plus à rien et pour finir les menaces de l'adversaire vous décourageant.
Le quatre est complètement abstrait, mais au moins ça permet aux combats de ne pas durer des plombes et encourage les joueurs à utiliser un Trait ayant un effet moral plutôt que physique, comme Railleries par exemple.
Les sbires n'ont qu'un seul Setback Token, mais peuvent avoir n'importe quelle valeur suivant le dosage d'opposition qu'on désire.

Les Traits servent lors de scènes d'Action, d'Enquête et d'Adversité (comme une poursuite contre quelqu'un, un duel au bras de fer). Un trait qui aura servi dans une scène d'Enquête ne sera pas comptabilisé niveau usage s'il est ensuite utilisé dans une scène d'Action.
A la fin de chaque scène d'Action et d'Adversité, il y a un Refresh général des Traits utilisés.
Encore une fois la feuille est très simple et remplie bien son rôle sur quand et comment cocher un usage d'un Trait.

L'Initiative lors d'un round se fait comme le Marvel Cortex : celui qui commence laisse la main à qui il veut ensuite.

Et puis ils y a des points d'Editorial Control, qui servent de points d'héroïsme (relancer un jet, ajouter des bonus, supprimer un Setback Token) ou d'effets narratifs.
Un héros a aussi des Factoïds : un mot ou une phrase sur un fait avéré ne nécessitant pas de jet de dé lors d'une partie. Cela pourrait être Millionaire pour Iron Fist et Contacts un peu partout dans le monde et Toujours un cigare dans la poche pour Wolverine.
Ajoutons à cela quelques Complications : Code d'Honneur et Pas Adapté au Monde Moderne pour Iron Fist, et Berserk pour Wolverine, qui suivant la situation peuvent apporter des points d'Editorial Control

Honnêtement 5 minutes d'explication aux joueurs et on n'est plus jamais revenu sur le système de toute la partie. Le jeu mélange clairement narration, combos et tactiques, et fonctionne du tonnerre.
Seul point négatif pour les futurs MJ : la structure du livre est assez bordélique, donc pour comprendre les règles dès les premières lectures, c'est un peu décourageant.
Dernière modification par Sherkan le jeu. août 28, 2014 12:16 pm, modifié 2 fois.
- Pourquoi les chinoises ont-elles un goût différent de toutes les autres filles ?
- Et tu nous préfères à elles ?
- Non, c'est différent, le canard laqué ne se compare pas au caviar russe. J'apprécie les deux


James Bond, la classe internationale.

 Couteau Suisse du Podcast Anonyme
Avatar de l’utilisateur
Yoichi Hiruma
Dieu de l'éternel retour
Messages : 10482
Inscription : jeu. févr. 02, 2012 11:28 am
Localisation : Massy (91)

Re: Iron Fist & Wolverine are BIG In Japan (C, C & V F)

Message par Yoichi Hiruma »

Le système a un petit côté Abstract Dungeon rencontre Fate. Le premier pour ce côté gestion des ressources très tactique dans les différents affrontement encourageant la narration, le deuxième pour son côté free-form des traits encourageant la narration. Je vous ai dit qu'on aimait bien les jeux qui encouragent la narration?

En tout cas la partie a été un franc succès et ce système devrait refaire une apparition sur notre table de jeu pour d'autres aventures!
Membre éminent du Podcast Anonyme (notre discord - facebook)
 
Avatar de l’utilisateur
Sherkan
Dieu du grec
Messages : 3491
Inscription : mer. déc. 06, 2006 4:42 pm
Localisation : Dans la jungle parisienne du 19ème.

Re: Iron Fist & Wolverine are BIG In Japan (C, C & V F)

Message par Sherkan »

Yeahhh :yes:

A tel point que pour notre mini-campagne Pulp, on va abandonner OtherWorlds (bon jeu, mais un peu long pour les jets qui d'ailleurs sont un peu tous au même score) et tout adapter à CC&VF.
- Pourquoi les chinoises ont-elles un goût différent de toutes les autres filles ?
- Et tu nous préfères à elles ?
- Non, c'est différent, le canard laqué ne se compare pas au caviar russe. J'apprécie les deux


James Bond, la classe internationale.

 Couteau Suisse du Podcast Anonyme
Avatar de l’utilisateur
Udo Femi
Dieu des langues de poulpes
Messages : 22261
Inscription : mer. juil. 12, 2006 4:41 pm
Localisation : (tout près de) Genève
Contact :

Re: Iron Fist & Wolverine are BIG In Japan (C, C & V F)

Message par Udo Femi »

alors dans l'ordre:
-1- je devrais pas lire ça au bureau, vu que contrairement à chez moi, je n'y ai pas de caleçon de rechange
-2- le PDF de CC&VF est downloadé et prêt à la lecture (un jeu dont les règles plaisent à la fois à Sherkan et Yoichi, j'y vais les yeux fermés)
-3- que ne vous ai-je pas rencontré avant, camarades ? Avant, quand j'étais parisien ! Avant de m'exiler au Canada puis à Lyon.

Edit: ah ouais aussi:
-4- je serais très très déçu, si finalement on n'apprend pas que Daniel est en fait aussi LE Daniel-san de Karaté Kid.
Mon blog: http://www.udo-prod.com avec La Superclique gratuite et les Aventures Spears & Sandals d'Agôn !
Avatar de l’utilisateur
Sherkan
Dieu du grec
Messages : 3491
Inscription : mer. déc. 06, 2006 4:42 pm
Localisation : Dans la jungle parisienne du 19ème.

Re: Iron Fist & Wolverine are BIG In Japan (C, C & V F)

Message par Sherkan »

Tu sais, tu passes quand tu veux si à l'avenir tu fais un Paris-Udo's Tour :bierre:

Par contre, désolé l'Editor in Chief de Marvel n'a pas accepté que Iron Fist soit LE Daniel-san de Karate Kid .
En plus la honte, je n'y avais même pas fait attention quand j'ai décris Akodo, c'est Yoichi qui y a pensé
- Pourquoi les chinoises ont-elles un goût différent de toutes les autres filles ?
- Et tu nous préfères à elles ?
- Non, c'est différent, le canard laqué ne se compare pas au caviar russe. J'apprécie les deux


James Bond, la classe internationale.

 Couteau Suisse du Podcast Anonyme
Avatar de l’utilisateur
Yoichi Hiruma
Dieu de l'éternel retour
Messages : 10482
Inscription : jeu. févr. 02, 2012 11:28 am
Localisation : Massy (91)

Re: Iron Fist & Wolverine are BIG In Japan (C, C & V F)

Message par Yoichi Hiruma »

Oui, quand Akodo-sensei m'a appelé Daniel-san, j'ai forcément fait le lien, surtout qu'il l'avait décrit comme ressemblant à Pat Morita. Puis, on est passé à Daniel-sama vu que je suis aussi un grand maître d'arts martiaux (respectons un peu le protocole quand même). C'est là que j'ai fait la remarque que Daniel-san aurait été plus drôle quand même, surtout avec l'histoire des deux écoles qui ont des méthodes très différentes dans leur enseignement des arts martiaux.

Bref, on est resté bien dans le ton de la partie et il faut avouer que la bande-son de Sherkan dépotait sévère et que les one-liner ont fusé de toute part. J'étais trop out (à moitié aphone et fiévreux) pour noter quoi que ce soit, mais on a eu des moment de fou rire extrême comme je n'en avait pas eu depuis longtemps. Le rire et les potes, c'est la meilleure médecine. Ca et quelques bonnes bières... :D
Membre éminent du Podcast Anonyme (notre discord - facebook)
 
Avatar de l’utilisateur
Sherkan
Dieu du grec
Messages : 3491
Inscription : mer. déc. 06, 2006 4:42 pm
Localisation : Dans la jungle parisienne du 19ème.

Re: Iron Fist & Wolverine are BIG In Japan (C, C & V F)

Message par Sherkan »

Tu m'étonnes, ma poule. Malgré la bière, on s'est fait de vrais abdos à coup de fou rire, dont un qui a duré cinq minutes montre en main :mrgreen:


Chanson d'ambiance : The Cure - Sinking
Durant la nuit, sous une fine pluie, une silhouette reste accroupie sur le toit d'un immeuble juste en face de l'école d'Akodo. Telle une gargouille, Wolverine ne bouge pas, son regard animal scrutant les environs.
A l'intérieur de l'école, Iron Fist se déplace tel un chat dans les couloirs silencieux. Ils ont décidé chacun de surveiller l'école, l'attaque dans l'avion prouvant que l'ennemi sait déjà qu'ils sont là. Il y a visiblement un traître dans l'école.

Dehors Wolverine aperçoit une voiture qui passe deux fois devant l'école, puis se gare au troisième passage. A l'intérieur un homme qui fume une cigarette et semble attendre.
Wolverine descend dans la rue et s'approche furtivement de la voiture par derrière, tout en mémorisant la plaque d'immatriculation. Vu la manière dont le type semble être en planque, Wolverine devine qu'il s'agit là d'un policier.
Dans la voiture le policier sursaute d'un coup lorsqu'il aperçoit soudain dans son rétroviseur, Wolverine assis sur la banquette arrière ; il n'a rien vu venir à tel point qu'il en perd sa clope.
Un bref échange entre les deux hommes et Wolverine apprend du policier qu'il est là en planque pour surveiller l'école. Effectivement quelques pistes semblent lier des élèves de l'école du Lion Bondissant au massacre dans l'entrepot, ce qui confirme les crainte d'Akodo sur ses deux élèves disparus.
Wolverine avant de disparaître de la même manière qu'il est apparut, propose au policier de rester en contact.
Ce qu'il ignore, c'est que ce même policier est un ripoux qui bosse avec les Yakuzas et le Scorpion Volant. D'ailleurs l'école d'Akodo est sur écoute téléphonique, ceci expliquant cela.

Chanson d'ambiance : Duran Duran – The Chauffeur
Le lendemain matin, Iron Fist fait une démonstration de kung fu face au karaté des élèves et ainsi s'attire leurs bonnes grâces. Il apprend ainsi que Banaka Tsuna et Akitoshi Mori vivent ensemble. Une simple colocation, mais devant quelques élèves rougissant, il est facile de comprendre que les deux sont en couple.
Ni une, ni deux nos deux héros, toujours en costume, empruntent une voiture et décident de se rendre à l'appartement de Tsuna et Mori.
Arrivé à proximité, ils voient un grande limousine noire garée devant : trois hommes aux allures de garde du corps font grimper la jeune Akitoshi Mori dedans. L'un d'eux se tient la tête renversée en arrière, un mouchoir appliqué sur son nez, preuve que la jeune fille s'est défendue.
Il est temps de réagir.

Chanson d'action : Eurythmics - Beethoven (I Love To Listen To)
Wolverine appuie sur accélérateur au moment où la limousine démarre, lui barrant le chemin légèrement de biais ; Iron Fist, côté passager se retrouvant collé au côté conducteur de la limousine.
Coup de poing à travers les deux vitres pour assommer le conducteur, mais ce dernier réagit bien et tente de bloquer le bras d'Iron Fist. De son côté, Wolverine est descendu de voiture et d'un bond se retrouve sur le capot de la limousine, perforant le capot avec ses griffes et rendant le moteur inutilisable. Mais à l'avant, côté passager, un des garde du corps tire deux fois à travers le pare brise ; Wolverine est projeté en arrière sous l'impact des balles, arrachant le capot qui reste accroché à ses griffes. Le troisième garde du corps sort de la voiture et se jette à pieds joints sur Wolverine, l'écrasant à travers le capot.
Iron Fist parvient à se dégager de la clef de bras de son adversaire, donne un puissant coup poing qui fait que ce dernier est propulsé sur le côté, assomant par la même occasion le garde du corps ayant tiré sur Wolverine.
De son côté, ce dernier fait une roulade de côté, se débarasse du capot et de quelques coups de griffes projette le dernier garde du corps sur le pare brise qui se brise en plusieurs morceaux.

A ce moment une voix retenti, autoritaire : "Ça suffit".
Un homme d'un certain âge, look de business man est sorti de la voiture, avec la jeune fille.
Image

Il s'agit de Nagaao Takebaya, puissant homme d'affaire que Daniel rand connait de réputation. Un homme assez sévère, qui sourit rarement mais reste néanmoins très courtois.
Apparement tout ceci est un quiproquos et propose aux héros de tout expliquer.

Une heure plus tard, Iron Fist et Wolverine se retrouvent, avec Mori dans la grande demeure de Nagaao Takebaya, dans la banlieue calme et très riche de Tokyo. L'homme se présente comme étant un grand amateur d'art : sa demeure est remplie d'antiquités et autres objets très anciens. Sa pièce de collection préférée est une antique armure de samouraï datant du 16ème siècle ayant appartenue à un de ses ancêtres direct, retrouvée il y a quelques temps dans un temple en ruine en plein coeur du Japon.
Fait étonnant, selon son arbre généalogique, Nagaao Takebaya et Akodo seraient en quelques sorte issus de la même famille.
Avec l'armure, il y a avait un katana peu ordinaire. Magnifiquement travaillé, il était aussi couvert d'étranges runes impossibles à déchiffrer.
Il y a peu, Takebaya est venue voir Akodo et s'enquérir du savoir du senseï pour en apprendre plus sur ce katana. Akodo lui a alors raconté une étrange histoire : d'après lui ce sabre serait maudit et renfermerait un puissant Oni qui se manifesterait alors à travers son porteur, et le posséderait entièrement.
Pour Takebaya, un conte qu'on raconte aux enfants. Mais visiblement un fait avéré pour Banaka Tsuna et Akitoshi Mori.
Takebaya claque des doigts et un de ses hommes de main insère une VHS dans un magnétoscope (c'est beau la technologie). L'image est celle d'un caméra de surveillance et on y voit les deux jeunes gens pénétrer par effraction dans la demeure et voler le sabre.
Tous les regards se tournent vers Mori qui éclate alors en sanglot. Elle ne voulait pas en arriver là, mais c'est Tsuna qui a insisté, après qu'ils aient été témoin de la conversation à l'école entre Akodo et Takebaya à propos du sabre. Tsuna un tempérament de tête brûlée et cherchait quelque chose d'assez puissant pour venger son meilleur ami, lequel est actuellement à l'hôpital à cause des élèves de l'école du Scorpion Volant.
Avec ce sabre, elle a vu Tsuna commencer à changer, à devenir violent, entièrement consumer par sa soif de vengeance. Finalement il a disparu et la jeune fille ne craint qu'il ne soit responsable du massacre à l’entrepôt.

Un deal est passé avec Takebaya : il garde à l'abri la jeune fille en attendant que nos deux héros ne lui ramènent le sabre... en bon état bien entendu.
Sur ce, ils décident d'aller à l'hôpital...pour le round final de cette aventure.
Dernière modification par Sherkan le jeu. août 28, 2014 6:13 pm, modifié 2 fois.
- Pourquoi les chinoises ont-elles un goût différent de toutes les autres filles ?
- Et tu nous préfères à elles ?
- Non, c'est différent, le canard laqué ne se compare pas au caviar russe. J'apprécie les deux


James Bond, la classe internationale.

 Couteau Suisse du Podcast Anonyme
Avatar de l’utilisateur
Sherkan
Dieu du grec
Messages : 3491
Inscription : mer. déc. 06, 2006 4:42 pm
Localisation : Dans la jungle parisienne du 19ème.

Re: Iron Fist & Wolverine are BIG In Japan (C, C & V F)

Message par Sherkan »

Un hôpital à Tokyo, en pleine nuit alors que dehors un orage fait rage.
Dans l'ascenseur qui mène au cinquième étage, un membre du personnel d'entretient jette des regards affolés aux deux silhouettes costumées qui viennent de monter avec lui et se décide à descendre un étage avant.
Lorsque Iron Fist & Wolverine pénètrent dans le couloir du cinquième étage, celui-ci est étrangement vide. Au loin, la chambre du jeune élève dans la coma.
En traversant le couloir, Wolverine s'arrête soudain : snif, snif...il y a une forte odeur de sang venant d'une des chambres. Il en ouvre prudemment la porte pour découvrir que les cadavres du personnel de l'étage et de pas mal de malades ont été déposés là. Du travail de pro ; quasi pas une seule trace de sang laissée dans le couloir.
Soudain deux shurikens viennent se planter à hauteur de leur visage sur le mur du couloir...

Chanson d'action : A-ha – The Living Daylights
De la chambre de l'élève dans le coma, surgissent une femme accompagnée de 8 ninjas vêtus de rouge. Des membres de l'ordre secret de la Main qu'ont maintes fois affronté Wolverine, Daredevil ou Elektra.
Image

Ont-ils été engagé par l'école du Scorpion Volant ou bien l'ordre de la Main se sert-il de l'école comme couverture pour recruter ses futurs membres ? Pas le temps de réfléchir : Wolverine sort ses griffes tandis qu'Iron Fist prend la pose. Sur ce dernier foncent deux ninjas, sabre à la main, lorsque soudain deux autres qui couraient cachés derrière surgissent en sautant en l'air et balançant des shurikens. Tel un serpent, Iron Fist évite tout cela et d'une acrobatie, change de place, se retrouvant finalement derrière les adversaires de Wolverine, les quatre autres ninjas se servant de chaînes avec au bout un grappin pour l'attaquer à distance. Débarrassé d'eux par Iron Fist, il fait jouer de ses griffes sur les quatre autres, mettant hors d'état de nuire deux d'entre eux.
C'est alors que la femme ninja, visiblement leur chef, sort deux éventails et commence d'étranges mouvements avec.
Image
(Note : je ne connais pas ce personnage, donc je ne me suis servis que de son physique pour illustrer la scène)

Des flammes commencent à apparaître de l'extrémité des deux éventails et aussitôt un cône de feu intensif est projeté dans le couloir. Iron Fist parvient à éviter tout cela en se jetant dans une chambre à proximités, tandis que les deux ninjas restants et Wolverine se prennent ça de plein fouet. Les deux ninjas sont out, tandis que Wolverine résiste, son costume entièrement consumé et sa peau bien brûlée vive.
Dépense d'un point d'Editorial Control, je crois, pour me rappeler que puisque le couloir a soudain pris feu, le système anti incendie s'était déclenché : la femme-ninja ayant alors du mal à utiliser son pouvoir sur le moment.
Iron Fist revient à la charge mais la femme-ninja, experte accomplie en arts martiaux l'envoie balader. Il se retrouve par terre, à glisser sur le sol humide sur quelques mètres en arrière. Wolverine attaque mais loupe son coup et la femme-ninja se concentre et tente un effet immolation-super nova qu'elle réussie plus ou moins malgré l'eau qui lui tombe dessus ; Wolverine est de nouveau bien cramé.

Chanson de suspense : Terminator – Original Main Theme
C'est alors que la femme-ninja se retrouve avec un sabre planté dans le dos et s'écroule. Sous l'eau du système anti incendie, Iron Fist voit une silhouette massive passer d'un pas lent et lourd à côté de lui, puis récupérer son sabre.
Image

C'est Banaka Tsuna entièrement possédé et transformé par l'Oni du katana. Bien que la vengeance du jeune soit plus ou moins terminée, l'Oni a besoin de sang à verser pour survivre. Il se met alors en garde et s'apprêtre à frapper Wolverine.
Iron Fist intervient et pose sa main sur celles de l'Oni, appelant à travers lui Tsuna, et le poussant à reprendre le contrôle de soi même. Si le visage de l'Oni ne change pas, il sent ses mains commencer à trembler ; quelque part à l'intérieur, Tsuna a entendu l'appel d'Iron Fist et tente de résister (Si vous avez bien suivi les règles, là l'Oni s'est pris un Setback Token lorsqu'Iron Fist a utilisé un de ses Trait lié à la sagesse plutôt qu'à son kung fu).
Cela n'aura duré que quelques secondes avant que l'Oni ne repousse Iron Fist et reprenne son attaque contre Wolverine, lequel semble ivre de violence (Complication : Berserk)
Pour en Iron Fist s'en est trop ; son poing commence à s'entourer d'une aura d'énergie.

Chanson d'action : U2 – Sunday Bloody Sunday
Après quelques échanges à violence égale, Wolverine tente de trouver un conduit d'alimentation dans le couloir et d'en sortir un câble électrique à balancer sur l'Oni, tout en espérant trouver abri sur un brancard qui traîne dans le coin. Malheureusement c'est un tel échec (critique) qu'il se retrouve au sol, tentant de se protéger avec ses griffes contre le katana. Hélas, le coup est tel que les griffes d'une de ses mains se brisent (le katana est en adamantum aussi, ou du vibranium). Wolverine hurle de douleur tout en se reprenant un coup qui lui lacère le flanc lorsqu'il tente de rouler sur le côté.
C'est alors que l'Oni se retrouve face à Iron Fist dont la main droite exulte de puissance. Le coup est tel que l'oni se retrouve propulsé à travers plusieurs chambres, passant à travers trois murs en béton. Iron Fist a bien mérité son nom !

L'Oni est complètement K.O, mais Iron Fist voit alors Wolverine, le corps brûlé vif, saignant abondamment, des griffes en moins, avancer en boitant, visiblement pour en finir définitivement avec le démon. Iron Fist court à travers les brèches des murs et parvient à retirer le katana des mains de l'Oni, qui laisse glisser par terre. Peu à peu la forme de l'Oni disparaît pour laisser place au jeune Tsuna, évanouit.Néanmoins Wolverine avance inexorablement. Craignant pour la vie du jeune homme, Iron Fist prend une pose défensive, presque prêt à recharger son poing d'énergie.
Wolverine prend alors sur soi très difficilement mais parvient à se calmer. Iron Fist pousse un soupir de satisfaction.

Quelques temps plus tard.
Le katana est remis à son propriétaire. Iron Fist l'avertit cependant du danger potentiel que représente l'arme. Mais Takebaya n'en a que faire et prend l'arme à pleine main. Rien ne se passe et d'un sourire qui en dit long, l'homme d'affaire affirme que visiblement seule une personne à la volonté de fer peut résister à l'Oni.
Sur ce , il congédie les héros mais Iron Fist n'est pas dupe sur les éventuelles ambitions de Takebaya vis à vis de l'arme... mais ceci sera probablement une autre histoire. Même chose concernant la Main.
Tsuna retrouve Mori, mais son avenir est incertain vis à vis des autorités et de son implication indirecte ou pas dans le massacre de l’entrepôt. Les suites de l'affaire seront sûrement gérées par l'ami de Wolverine, Tanaka

Raccompagnés à l'aéroport par Akodo en personne, nos héros lui demandent s'il n'est pas trop déçu de la volonté de vengeance de Tsuna, qui a conduit à tant de morts.
Bien sûr qu'il l'est, et il faudra aussi beaucoup de temps et d'efforts à Tsuna pour se remettre de tout cela. Mais Akodo l'aidera.
Et puis, comme le rappelle l'honorable senseï, nos deux héros ne sont pas si éloigné que ça du caractère de Tsuna : toute sa jeunesse Iron Fist n'a rêvé que de vengeance, tandis que Wolverine n'est parfois que cela, un esprit de vengeance. C'est peut être pour cela qu'il a fait appel à eux. : un moyen à travers Tsuna de voir qui ils étaient, sont et deviendront peut être.
Les deux hommes ruminent sur les déclarations d'Akodo tout le long du voyage qui les ramène aux USA, sur fond de Forever Young d'Alphaville.
Dernière modification par Sherkan le jeu. août 28, 2014 5:36 pm, modifié 4 fois.
- Pourquoi les chinoises ont-elles un goût différent de toutes les autres filles ?
- Et tu nous préfères à elles ?
- Non, c'est différent, le canard laqué ne se compare pas au caviar russe. J'apprécie les deux


James Bond, la classe internationale.

 Couteau Suisse du Podcast Anonyme
Avatar de l’utilisateur
Sherkan
Dieu du grec
Messages : 3491
Inscription : mer. déc. 06, 2006 4:42 pm
Localisation : Dans la jungle parisienne du 19ème.

Re: Iron Fist & Wolverine are BIG In Japan (C, C & V F)

Message par Sherkan »

Et histoire d'en rajouter, entre la mécanique et la narration, le combat contre l'Oni ressemblait véritablement à ça :
http://24.media.tumblr.com/f868e45e1e88 ... 1_1280.jpg et http://37.media.tumblr.com/3ab1750f7ff0 ... 1_1280.jpg
(c'est trop gros pour Casus, donc suivez juste les liens)
Just :wub:
- Pourquoi les chinoises ont-elles un goût différent de toutes les autres filles ?
- Et tu nous préfères à elles ?
- Non, c'est différent, le canard laqué ne se compare pas au caviar russe. J'apprécie les deux


James Bond, la classe internationale.

 Couteau Suisse du Podcast Anonyme
Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 9549
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Iron Fist & Wolverine are BIG In Japan (C, C & V F)

Message par Cédric Ferrand »

C'est vraiment une bonne idée. Chapeau bas.
Avatar de l’utilisateur
Sherkan
Dieu du grec
Messages : 3491
Inscription : mer. déc. 06, 2006 4:42 pm
Localisation : Dans la jungle parisienne du 19ème.

Re: Iron Fist & Wolverine are BIG In Japan (C, C & V F)

Message par Sherkan »

Merci Cédric :bierre:

Je finis sur l'aspect technique, qui répondra peut être à certaines manœuvres effectuées par les personnages.
Le coût de chaque Trait se fait en fonction de la valeur qu'on veut lui attribuer, du nombre d'usages positifs possibles et si on veut pouvoir le lier en tant que bonus à un autre Trait en cours de jeu.
A cela se rajoutent quelques modificateurs qui émulent parfaitement le genre : comme AutoDefend qui permet une fois par partie ou par scène (si le MJ veut un truc plus réaliste ou au contraire plus 4 Colors/Pulp) d'effectuer une esquive/parade automatique qui grille un usage du trait de l'adversaire, ou Only When the Chips Are Down qui signifie qu'un Trait, souvent assez puissant, n'entre en jeu que lorsque le personnage a perdu deux Setback Tokens. Tel était le cas du fameux pouvoir d'Iron Fist, qui comme dans les comics, n'est utilisé dramatiquement que vers la fin d'un conflit

Il y aussi versatile, qui, suivant le nombre de fois où il est acheté donne une spécificité immuable au Trait et une autre qu'on laisse vide et qui sera nommée/inventée en cours de jeu par le joueur lorsqu'il en aura besoin. Ca permet de simuler d'éventuels gadgets ou les différents pouvoirs de la bague de Green Lantern.
Ainsi Batman aura un Trait Bat Belt (versatile x 3) avec comme spécificité : Câble, Batarangs, Capsules de fumée, _________, ___________, ____________.
S'il décide d'avoir soudain un masque à gaz, il le marque sur une des spécificités laissée vide. Il gardera masque à gaz jusqu'à la fin de la session de jeu, après quoi elle redeviendra vide.

Voilà, voilà. Au final, par certains côtés c'est très similaire, dans l'esprit j'entends, au Marvel Cortex. Mais j'imagine bien que certains préféreront l'un à l'autre ; à vous de vous en faire une idée à la lecture de chaque.
- Pourquoi les chinoises ont-elles un goût différent de toutes les autres filles ?
- Et tu nous préfères à elles ?
- Non, c'est différent, le canard laqué ne se compare pas au caviar russe. J'apprécie les deux


James Bond, la classe internationale.

 Couteau Suisse du Podcast Anonyme
Avatar de l’utilisateur
Dokkalfar
Dieu tue-mouches
Messages : 5654
Inscription : jeu. avr. 02, 2009 4:07 pm
Localisation : Paname

Re: Iron Fist & Wolverine are BIG In Japan (C, C & V F)

Message par Dokkalfar »

Pas mal du tout! Mais vous avez joué combien de temps, ça me parait anormalement productif en évènements pour une partie dan laquelle Yoichi et toi vous trouvez (et puis si WV était le second, je crie fake! :P ).

Tu as oublié les crédits d'ailleurs
"Jesus loves you" - a nice thing to hear in church, but a horrific thing to hear in a Mexican prison.
Avatar de l’utilisateur
Yoichi Hiruma
Dieu de l'éternel retour
Messages : 10482
Inscription : jeu. févr. 02, 2012 11:28 am
Localisation : Massy (91)

Re: Iron Fist & Wolverine are BIG In Japan (C, C & V F)

Message par Yoichi Hiruma »

Un peu moins de 6h. Et encore, entre les bières, la bouffe, les fous rires, les digressions, je dirais environ 4h de jeu top. Et le deuxième n'était pas WV, d'une il n'est pas disponible, de l'autre, en effet on n'aurait jamais fini le scénar :)

Et le système, comme pour Abstract Dungeon d'ailleurs, permet de faire des choses très cinématiques et fun très rapidement. Le système est vraiment excellent. Je te le conseille fortement. Par contre, c'est en anglais et pas toujours bien expliqué. Dommage, il est tellement simple!
Membre éminent du Podcast Anonyme (notre discord - facebook)
 
Avatar de l’utilisateur
Sherkan
Dieu du grec
Messages : 3491
Inscription : mer. déc. 06, 2006 4:42 pm
Localisation : Dans la jungle parisienne du 19ème.

Re: Iron Fist & Wolverine are BIG In Japan (C, C & V F)

Message par Sherkan »

Ouais, en gros 4H de jeu réel, ce qui nous a étonné d'ailleurs.

Pour les crédits, c'est simple :
- MJ : Jim Shooter
- Iron Fist : John Byrne
- Wolverine : Phil Jimenez

Ben quoi, c'est assez ressemblant non ?
- Pourquoi les chinoises ont-elles un goût différent de toutes les autres filles ?
- Et tu nous préfères à elles ?
- Non, c'est différent, le canard laqué ne se compare pas au caviar russe. J'apprécie les deux


James Bond, la classe internationale.

 Couteau Suisse du Podcast Anonyme
Répondre