[CR Mage] Neuf Dragons [Récit Complet!]

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Meninho
Banni
Messages : 1444
Inscription : ven. juin 01, 2012 8:03 pm
Localisation : Andorre-la-Vieille

Re: [CR Mage] Neuf Dragons

Message par Meninho » jeu. oct. 08, 2015 4:54 pm

Je pensais que c'était général à tous les jeux WW. Je n'ai plus de souvenirs techniques de mes parties d'il y a 15 ans mais, je lis en ce moment Mage nwod et ils ont une jauge appelé Wisdom qui fonctionne comme l'Humanité et influe, un peu, sur leurs capacités.

Avatar de l’utilisateur
Paiji
Dieu du liberal réalisme
Messages : 7832
Inscription : mer. janv. 19, 2005 5:20 pm
Localisation : Nantes

Re: [CR Mage] Neuf Dragons

Message par Paiji » jeu. oct. 08, 2015 5:10 pm

Un joueur de Mage !
Meninho, si j'arrive à revenir sur l'Ouest l'an prochain, tu es embauché direct dans une campagne. ;)
King Kirby Zavatta Team

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 11164
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: [CR Mage] Neuf Dragons

Message par Sammael99 » jeu. oct. 08, 2015 5:31 pm

Meninho a écrit :Je pensais que c'était général à tous les jeux WW. Je n'ai plus de souvenirs techniques de mes parties d'il y a 15 ans mais, je lis en ce moment Mage nwod et ils ont une jauge appelé Wisdom qui fonctionne comme l'Humanité et influe, un peu, sur leurs capacités.
Alors je te confirme que ça n'existe pas dans Mage L'Ascension.
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 11164
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: [CR Mage] Neuf Dragons

Message par Sammael99 » jeu. oct. 08, 2015 5:40 pm

Ma critique de Mage 20th s'il y en a que ça intéresse: http://hu-mu.blogspot.fr/2015/10/mage-a ... ition.html
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Avatar de l’utilisateur
Meninho
Banni
Messages : 1444
Inscription : ven. juin 01, 2012 8:03 pm
Localisation : Andorre-la-Vieille

Re: [CR Mage] Neuf Dragons

Message par Meninho » ven. oct. 09, 2015 2:27 pm

Sammael99 a écrit : Alors je te confirme que ça n'existe pas dans Mage L'Ascension.
Je ne comprends alors pas pourquoi ils sont allés se compliquer la vie en ajoutant ça dans Awakening. :grmbl:

Avatar de l’utilisateur
Selpoivre
Envoyé de la Source
Messages : 6341
Inscription : jeu. juil. 20, 2006 10:05 am
Localisation : Lyon 6
Contact :

Re: [CR Mage] Neuf Dragons

Message par Selpoivre » ven. oct. 09, 2015 2:35 pm

Meninho a écrit :
Sammael99 a écrit : Alors je te confirme que ça n'existe pas dans Mage L'Ascension.
Je ne comprends alors pas pourquoi ils sont allés se compliquer la vie en ajoutant ça dans Awakening. :grmbl:
Pour homogénéiser avec l'ensemble des jeux de la gamme : l'échelle de moralité est une notion qu'on retrouve dans TOUS les jeux du nWoD
Image
Membre de la LLDT, la Ligue Lyonnaise des Détournements de Threads · Binouzeur Casusien itinérant · Avatar du mauvais goût cinématographique
Modère en vert

Avatar de l’utilisateur
Meninho
Banni
Messages : 1444
Inscription : ven. juin 01, 2012 8:03 pm
Localisation : Andorre-la-Vieille

Re: [CR Mage] Neuf Dragons

Message par Meninho » ven. oct. 09, 2015 2:52 pm

(Je voudrais éviter de polluer plus avant ce topic. Peut-être faudrait-il créer un topic général Mage et y transférer tous ces messages non CR ?)

N'ayant jamais aimé la façon dont WW a implémenter ça dans ses jeux, j'aurais préféré qu'ils homogénéisent pas le vide. ;)

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 11164
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: [CR Mage] Neuf Dragons

Message par Sammael99 » ven. oct. 16, 2015 11:35 am

Episode Dixième: La Technocratie a des Moyens

Oak remonte tant bien que mal jusqu'à la fenêtre ouverte de l'appartement du 23ème étage avec la fille de Jennifer Wang sous un bras. La petite hurle de terreur et d'horreur quand il la dépose sur le plancher en reprenant son souffle. Oak entend des voisins qui se réveillent, des bruits dans le couloir. Pour faire taire la petite, il l'étouffe partiellement jusqu'à ce qu'elle perde connaissance. Ensuite il prend l'ascenseur pour rejoindre James et Anirudha auprès du corps de Jennifer Wang.

- "Où est Dan ?" demande Oak en arrivant.
- "Il nous a quitté pour une affaire urgente, m'a-t'il dit", répond James, visiblement agacé.

Oak examine Jennifer Wang. Elle est en vie, mais inconsciente. Si rien n'est fait, elle va mourir de ses traumatismes. Oak modèle la réalité pour s'assurer qu'elle survive à court terme et puisse être transportée, mais pas assez pour qu'elle reprenne conscience (Life 3). Ensuite, les trois mages la ramènent dans son appartement, la séparent de tous ses artefacts technologiques et l'attachent. Ils vont ensuite dans l'autre appartement où la petite fille gît inconsciente pour parler.

- "Que faisons nous maintenant ?" demande James.
- "Il faut l'interroger" répond Anirudha.
- "Je vais m'en occuper", intervient Oak en tapant un poing dans sa paume.
- "Je ne crois pas que ce soit une bonne idée." rétorque Anirudha.
- "Pourquoi ? T'es toujours pas convaincu que cette ordure mérite la mort, comme disait ton mentor ?"
- "Ce n'est pas ce qu'a dit Mr. Shi, et je te serais reconnaissant de ne pas prétendre connaître notre enseignement quand tu n'est pas capable de le comprendre."
- "Mes amis, mes amis", tente James. "Ne réactivons pas cette vieille querelle. Le fait est que nous avons besoin d'interroger Mlle Wang pour confirmer nos intuitions concernant les activités néfastes d'Eternal Cosmetics. La question qui se pose n'est pas de savoir si nous devons l'éliminer. Elle a miraculeusement survécu à sa chute, essayons d'en tirer le meilleur parti."
- "OK, donc c'est toi qui l'interroge, James. Il ne fait pas hésiter à la menacer de tuer sa fille." assène Oak.
- "Il n'est pas question que nous causions le moindre mal à la fille. Elle est innocente des actes de sa mère!".
- "Mais qui te parle de faire du mal à la gamine, bordel! Je dis juste qu'on peut la menacer de ça."
- "Je serais incapable de le faire de manière convaincante, donc je ne suis pas la bonne personne pour l'interroger."

Les trois hommes se regardent pesamment, puis Anirudha prend la parole.

- "Sur un point, je suis d'accord avec Oak. L'interrogatoire et le sort de Wang sont liés, et celui ou ceux qui s'en chargeront devront être prêts à éliminer la jeune femme si c'est nécessaire."
- "Dans ce cas, comptez encore moins sur ma participation." rétorque James sèchement.
- "Ce qui me semblerait normal toutefois, c'est que l'on prenne en compte l'expertise de chacun. Lorsque nous avons un souci lié au monde des esprits, c'est vers James que nous nous tournons. Lorsque nous avons besoin d'expertise sur la vie et le végétal, c'est vers Oak. Le sujet ici, c'est la mort, alors il me semble que vous pourriez me faire confiance sur le fait de faire le bon choix, même si ce n'est pas le vôtre."

Devant cet argument d'autorité, Oak capitule, mais visiblement convaincu qu'Anirudha ne fera pas le bon choix.

Anirudha remonte dans l'appartement du 24ème étage avec son sabre. Oak et James le suivent, mais Oak se contente de stimuler l'adrénaline de Mrs Wang (Life 3) pour qu'elle revienne à elle et sort, non sans jeter un regard lourd à Anirudha.

Anirudha regarde la jeune technocrate:

- "Nous vous avons ôté vos jouets. Si je comprends bien votre vision du monde, vous êtes incapables de faire de la magie et donc d'appeler vos amis. Nous avons du temps pour parler."
- "Détrompez-vous", répond la jeune femme. "Comme tous les employés de mon rang chez les progéniteurs, j'ai un implant dans la nuque qui communique ma localisation à mes supérieurs à tout moment. Depuis plusieurs semaines, je bloquais activement ce signal grâce à des procédures de mon cru, mais mon inconscience a mis fin à ses procédures. Mes 'amis' comme vous dites, sont sans aucun doute en route, et ça ne me réjouit pas plus que vous."
- "Merde! Oak, James!"

Les deux autres mages entrent dans la pièce, et Anirudha leur explique ce que vient de lui révéler Mrs. Wang. Oak scanne sa nuque (Life 1, Forces 1) et confirme qu'elle a bien un implant qui émet une pulsation basse fréquence. James se base sur sa maîtrise du temps pour anticiper l'arrivée de la technocratie (Time 2).

- "Ils sont là dans 2 minutes et 23 secondes!" lance-t'il brusquement.
- "Laissez moi finir ici", dit Anirudha "et prenez la petite fille avec vous!"

James et Oak s'en vont, Anirudha referme la porte.

- "Est-ce que vous regrettez vos actions avec les enfants ?" demande-t'il à la jeune progénitrice.
- "Je regrette les conséquences de ces actions, certainement. Mais si c'était à refaire, je le referais. La science ne progresse pas en se mettant des carcans de morale. Bien sûr que c'était moche, ce qu'on faisait. Ca contrevenait même à nos propres règles de déontologie, c'est pour ça que je me cache depuis que vous avez razzié le labo. Mais je ne peux pas honnêtement dire que je crois que ça ne serve pas le bien commun..."

Anirudha à ce qu'il voulait: la confirmation qu'il n'y a pas de repentance chez cette femme. Il lève son sabre...

"Elle mérite de mourir." se dit-il. "Pas seulement selon les critères de mon mentor, et de ma tradition, mais selon mes propres critères."

Pourtant, il ne parvient pas à abaisser sa lame et lui trancher la tête. Il essaie de se faire violence, mais se rend compte que sa fascination pour la mort et le fait de la donner sont deux choses très différentes. Il s'apprête à sortir de la pièce sans tuer la jeune femme quand tout à coup elle l'interpelle.

- "Mais vas-y bordel!" hurle-t'elle. "Tu sais ce qu'ils vont me faire s'ils me trouvent ici ? Ils vont me disséquer la cervelle, lamelle par lamelle, pour aspirer toutes mes connaissances, mes émotions, ma vie, mes jardins secrets, tout analyser, cataloguer, stocker pour référence. Et pendant tout ce temps, je serais vivante!".

Elle baisse la tête.

- "Anirudha!" crie James à travers la porte, "ils sont dans l'escalier, ils seront là dans 17 secondes!"

- "Promets moi juste que tu protègeras ma fille."

Anirudha hoche la tête et abat sa lame dans un geste techniquement parfait. La tête de Mrs. Wang roule au sol, et une gerbe écarlate jaillit de son coup avec la puissance d'un geyser. Le jeune indien est moucheté de sang de la tête aux pieds.

Il sort aussitôt de la pièce. James et Oak l'attendent. Oak a attaché la fille de Mrs. Wang dans son dos, pour avoir les gestes libres. Anirudha rengaine son sabre, frotte dans sa poche les os qu'il y garde toujours et indique à ses compagnons la marche à suivre pour éviter les soldats qui arrivent par l'escalier et profiter de petits hasards pour échapper à leur vigilance (Correspondance 2, Entropie 2). Les trois mages descendent ainsi plusieurs étages, de coursives en échelles de sauvetage, d'escaliers désaffectés en gaines de maintenance. Mais James n'en peut plus, l'intensité physique de cette fuite est au-delà de ses forces physiques. Il annonce aux autres qu'il fuit par ses propres moyens, et bascule dans l'Umbra alors qu'ils sont au 19ème étage (Spirit 3). Il apparaît dans le monde des esprits, loin au-dessus du double spirituel de Hong Kong, et tombe à toute vitesse. Après une courte hésitation, il se dit: "Je suis le Dragon d'Eau, j'ai déjà volé", et immédiatement il se transforme en Dragon d'Eau et atterrit sans encombre.

Anirudha et Oak, quant à eux, sortent par un soupirail du sous-sol du bâtiment, au coeur de la nuit. L'Indien a repéré un chemin qui passe par un potager urbain qui permette d'éviter les nombreuses voitures de police qui entourent le bâtiment. Ils jettent un oeil en l'air alors qu'ils progressent, et Oak a le sentiment diffus qu'une silhouette massive bloque le ciel nocturne au-dessus de l'immeuble. A ce moment là, tous les deux au même moment ressentent une piqure, sur le bras pour l'un et la nuque pour l'autre. Alors qu'ils continuent d'avancer, Oak scanne son corps (Life 1), mais ne trouve rien de particulier. Par contre lorsqu'il scanne celui d'Anirudha, il identifie une substance dans son sang qui ne devrait pas y être. Il scanne alors les émissions d'énergie issues du corps d'Anirudha (Forces 1) et constate une faible émission radioactive. Il pense que c'est insuffisant pour être perçu à longue distance, mais il n'est pas expert.

Anirudha donne un rendez-vous téléphonique à Grace et les deux mages lui déposent la fille de Mrs. Wang pour qu'elle l'héberge temporairement au dispensaire. Puis ils se dirigent vers le bâtiment en construction sur Hong Kong Island dans le sous-sol duquel se situe le node dont le groupe partage les bienfaits: Oak veut effectuer au plus vite un rituel pour purger le sang d'Anirudha et le sien de la substance étrangère qui s'y trouve. Il sait que ça prendra du temps et nécessitera sans doute de la quintessence.
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Avatar de l’utilisateur
Paiji
Dieu du liberal réalisme
Messages : 7832
Inscription : mer. janv. 19, 2005 5:20 pm
Localisation : Nantes

Re: [CR Mage] Neuf Dragons

Message par Paiji » ven. oct. 16, 2015 11:41 am

Hum, hum, cette substance dans leur sang annonce son lot d'ennuis ... à leur place je ne serai pas retourné au node, de peur de me faire tracer ...
King Kirby Zavatta Team

Avatar de l’utilisateur
killerklown
Dieu des intégristes contrariés
Messages : 6830
Inscription : mer. mai 31, 2006 4:52 pm
Localisation : Allemagne

Re: [CR Mage] Neuf Dragons

Message par killerklown » ven. oct. 16, 2015 11:57 am

Paiji a écrit :Hum, hum, cette substance dans leur sang annonce son lot d'ennuis ... à leur place je ne serai pas retourné au node, de peur de me faire tracer ...
Exactement la même reflexion que moi...


Sinon, excellent ce CR.
Vous devez vraiment vous amuser. Et cette fois, celà n'a pas du manquer ni de déchirements moraux, ni d'intensité dramatique...
Créateur de blogs rôlistes

http://emporio-caduto.blogspot.com
https://intolondon1814.blogspot.com/2018/08/presentation.html
https://osrdread.blogspot.com/

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 11164
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: [CR Mage] Neuf Dragons

Message par Sammael99 » ven. oct. 16, 2015 12:18 pm

Et encore, ce n'est que la moitié du CR...

Mais c'est surtout la partie d'hier soir qui était méchamment intense.

(Concernant le Node, vous avez évidemment raison, mais ils n'ont pas encore percutés là-dessus...)
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 11164
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: [CR Mage] Neuf Dragons

Message par Sammael99 » mer. oct. 28, 2015 10:36 am

Chapitre 10.1

Oak utilise la quintessence du Node pour alimenter un rituel visant à éliminer le corps étranger de son sang et de celui d'Anirudha (Life 3). Pendant ce temps, James informe Mike de ce qu'il s'est passé cette nuit là dans un immeuble des New Territories. Oak est très efficace, et termine son rituel bien plus tôt que prévu. Les mages décident de se disperser pour éviter de se faire attraper si toutefois la technocratie les a repérés suite au raid de la veille au soir.

Oak attend le ferry pour Lantau lorsqu'un corbeau vient se poser non loin de lui. Il coasse en tournant la tête, un coassement qui sonne un peu comme "Vieeeens!" Oak est intrigué, mais il n'est plus à une aberration près.

- "Tu veux que je vienne quelque part ?"
- "Ouuuui."
- "Où ça ?"
- "Rôôô-méôôô Liiii!"
- "Roméo Li ? Mr. Li du concile ?"

Le corbeau hoche la tête. Oak décide de le suivre, et celui-ci le mène sur les hauteurs de Central devant une demeure coloniale étroite et toute en hauteur. Il y a une grille en fer forgé devant. Le corbeau s'envole et va se poser sur le rebord d'une des fenêtres du premier étage. Oak se saisit de la chaîne qui semble faire office de sonnette et tire. Il n'entend aucun son, mais la porte du perron de la demeure s'ouvre, et un majordome occidental en livrée apparaît.

- "Bonjour monsieur!" dit-il à Oak d'une voix enjouée. "Monsieur vous attend. Entrez!"

Oak pousse la grille et monte le perron. Le majordome regarde sa tenue d'un air légèrement dédaigneux et fronce le nez à l'approche du mage.

- "J'ai bien peur que la tenue de monsieur ne fasse pas l'affaire. Si vous voulez bien me suivre, j'ai le nécessaire pour rendre monsieur plus présentable."
- "On a le temps ?"
- "Toujours. Voici une salle d'eau, vous pouvez vous y récurer, je vais faire apporter des vêtements appropriés."

Oak, étonné et amusé se déshabille, pose ses vêtements sur une chaise et entre dans une grande baignoire en fonte. Il se douche avec une certaine délectation. Lorsqu'il ressort de la douche, ses vêtements ont disparus, remplacés par un smoking noire et une chemise blanche. Après avoir enfilé les dessous, Oak se rend compte qu'il ne sait pas par quel bout prendre le reste de l'habit.

- "Euh, j'aurais besoin d'un coup de main, là."
- "Aucun souci monsieur", dit le majordome en entrant.

Il aide Oak à se vêtir et ajuster son noeud papillon puis le mène au pied d'un grand escalier.

- "Monsieur vous attend."

Oak monte l'escalier avec l'étrange sensation d'être hors du temps. En haut de l'escalier, Mr. Li l'attend, tiré à quatre épingles, comme toujours.

- "Monsieur Oak, c'est un plaisir de vous accueillir chez moi."
- "Euh... plaisir partagé, même si je sais pas ce qui me vaut... C'est comme ça qu'on dit ?"
- "Je vais vous expliquer pourquoi j'ai souhaité vous voir."
- "Balaise, votre corbeau, d'ailleurs..."
- "Oui, Caliban est un petit être plein de ressources."
- "Ah, Caliban, c'est comme ça qu'il s'appelle ? J'ai essayé de lui soutirer son nom pendant tout le trajet, mais il se contentait de me picorer l'oreille en guise de réponse."
- "Dans la tradition magique à laquelle j'ai l'honneur d'appartenir, les noms sont des outils de pouvoir puissants, qu'on ne communique pas à la légère..."
- "Pourquoi me l'avez-vous indiqué alors?"
- "Nous sommes du même côté, vous et moi. Je n'ai pas de raison de ne pas vous faire confiance."

Mr. Li guide Oak vers une pièce dans laquelle le jeune mage se sent immédiatement désorienté: il est en effet tout à fait impossible que cette longue pièce tienne dans l'étroite maison dans laquelle il est entré. Et pourtant, les fenêtres donnent bien sur les hauteurs de Hong Kong Island. Au centre de la pièce, une longue table sur laquelle se trouve ce qui ressemble à une maquette de Hong Kong.

- "J'ai souhaité vous rencontrer parce que j'ai découvert une information qui pourrait vous intéresser."
- "Ah, et de quoi s'agit-il ?"
- "Vous avez parlé au Concile d'un maraudeur que vous auriez rencontré, n'est-ce pas ?"
- "Oui, c'est vrai."
- "Est-ce qu'il vous intéresserait de savoir où le trouver de nouveau ?"
- "Oui, je suppose, même si ce n'était la priorité de nos recherches..."
- "Et bien je peux vous indiquer où il est en ce moment. Suivez-moi."

Mr. Li longe la table et s'approche de l'endroit qui représente le Nord de Kowloon. En regardant la maquette, Oak constate qu'elle semble entièrement fabriquée et peinte à la main. Plus impressionnant encore, il aperçoit de microscopiques insectes qui parcourent les rues de la ville.

- "Les insectes, comme vous dites, sont une représentation symbolique des assoupis qui parcourent notre belle cité. Ce n'est pas, je vous rassure tout de suite, une représentation exacte, chaque insecte n'est pas la marionette représentant une personne. Mais cela me permet d'identifier les mouvements de masse... et les perturbations. C'est justement une telle perturbation que je souhaitais vous indiquer."

Il pointe vers une ruelle de la maquette. On y voit les 'marionettes' symboliques vaquer à leurs occupations et marcher le long de la petite rue, mais à un certain endroit, leurs trajectoires deviennent soudain erratiques pendant un certain temps, avant de redevenir linéaires, comme si de rien n'était.

- "Les maraudeurs, comme vous le savez peut-être, ont une relation étrange au paradoxe. D'aucuns disent qu'ils ne les affecte pas, même si tout le monde n'est pas d'accord sur ce fait. Toujours est-il que pour autant qu'on ait pu les observer, ils semblent projeter leur propre réalité autour d'eux, une sorte de bulle de réalité altérée. Si je devais parier sur la manifestation que nous constatons ici sur la maquette, je dirais que c'est exactement de cela qu'il s'agit."
- "C'est quoi exactement un maraudeur ?" demande Oak.
- "Là-aussi il y a beaucoup de débats. Mais disons qu'il pourrait bien s'agir d'Eveillés dont la folie constitue une sorte de protection: comme ils n'appréhendent plus la réalité pour ainsi dire, le principe de symétrie s'appliquerait et la réalité n'aurait plus de prise sur eux non plus. Notez bien que c'est une théorie parmi plusieurs, mais sans doute la plus partagée."

Oak réfléchit un instant.

- "Quel est votre intérêt à me dire tout ça ?"
- "Vous avez sans doute constaté lors des réunions du Concile que je m'accommode mal de cette organisation. Je ne nie pas son intérêt théorique, mais en pratique les débats interminables auxquels elle s'adonnent mènent à un attentisme préjudiciable. Si j'informe le conseil de la localisation du maraudeur, on sera encore à débattre demain alors que lui, au mieux, sera loin, et au pire aura causé de gros dommages aux assoupis. Comme je me doute bien que vous avez un intérêt à ce personnage, je pense qu'il est mieux que vous ayez l'information plutôt que le Concile. Il sera toujours temps de les informer a posteriori."
- "Ouais. Je suis d'accord avec vous sur le Concile. Mais pourquoi moi ?"
- "Parce que vous connaissez déjà le maraudeur. Parce que vous êtes un homme d'action. Parce que j'ai pensé que ça vous intéresserait. Mais bien évidemment vous êtes libres de faire ce que vous voulez de l'information que je vous communique. D'ailleurs, si vous souhaitez vous même la communiquer au Concile, c'est votre droit le plus strict."
- "Bon, ben merci alors. Je suppose."
- "La seule chose que je vous demanderais à titre de courtoisie c'est d'éviter d'indiquer que je suis la source de l'information. Je ne souhaite pas que mes moyens d'observation soient connus d'un trop grand nombre."

Roméo Li raccompagne Oak à l'escalier. Celui-ci prend congé, descend, et refuse la proposition du majordome de garder le smoking. Il préfère retrouver ses vêtements élimés, même si entre temps ceux-ci ont été lavés de frais et repassés.

- "Un jean repassé avec des plis, non mais c'est n'importe quoi..." maugrée Oak en descendant le perron.

Arrivé au pied de l'escalier, il aperçoit un bonzai de toute beauté planté en terre dans le jardinet entre le perron et la grille. Il fait mine de se pencher sur la plante pour l'admirer, mais tisse en fait un lien avec elle à travers le réseau de racines des plantes de Hong Kong, une manière de la repérer plus tard (Life 3, Prime 2).
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 11164
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: [CR Mage] Neuf Dragons

Message par Sammael99 » mer. oct. 28, 2015 11:52 am

Chapitre 10.2

Oak a prévenu James, Anirudha et Mike et leur a donné rendez-vous non loin du lieu indiqué par Mr. Li comme étant la localisation possible du Maraudeur.

- "Pourquoi vouloir rencontrer le Maraudeur ?" demande Anirudha. "C'est le déraciné que nous recherchons."
- "Oui, mais on a aucune idée d'où il est." répond Oak. En attendant, le Maraudeur saura peut-être le retrouver avec les informations dont nous disposons..."
- "Mais est-ce que nous souhaitons qu'il le retrouve ?"
- "Je ne sais pas. Tu as un meilleur plan ?"
- "Non..."

Les mages s'engagent dans la petite rue grouillante de monde que Oak leur indique.

- "Au fait, comment tu as su qu'il était là ?"
- "Des informations qui m'ont été communiquées sous couvert d'anonymat."
- "Fiable ?"
- "Je pense, oui."

Alors qu'ils avancent dans la rue, un phénomène bizarre se produit: d'un seul coup, la réalité autour d'eux se modifie. Tous les passants portent maintenant des tenues punk, cuirs cloutés, tatouages, cheveux rasés ou teints de couleurs improbables. Ils semblent désorientés, mais continuent à avancer sans se rendre compte qu'il y a quelque chose d'anormal. James, Mike et Oak ne sont pas affectés, mais Anirudha, comme les assoupis qui l'entourent, se voit le nez percé d'un anneau, vêtu d'un blouson de jean déchiré marqué d'un No Future dans le dos. Il continue à avancer alors que Oak vient de reconnaitre le maraudeur. Il est accroupi sur le bord de la ruelle, sa moto garée à côté de lui. Il se tient la tête dans les mains. Alors que Oak s'approche, il lève la tête.

- "Salut, Dragon!" dit-il, regardant Oak.
- "Euh, le dragon, c'est pas moi, c'est lui!" dit Oak en montrant James du doigt.
- "Tu sais où il est ? Tu l'as trouvé ?"
- "Non, mais je sais de qui il s'agit, je me suis dit que..."

Oak s'interrompt. La maraudeur vient de tourner brusquement la tête vers l'extrémité de la rue.

Anirudha, lui, reprend ses esprits à quelques dizaines de mètres de là. Il vient d'être poussé en avant par un homme des services d'intervention armés de la police de Hong Kong. Il y en a une vingtaine, vêtus de combinaisons de protection et armés de lance-grenades fumigènes. Ils évacuent les derniers passants. Le jeune indien a un moment de désorientation avant de reprendre ses esprits.

Au dessus de James, Oak, Mike et le maraudeur - qui constatent soudain qu'il n'y a plus aucun passant autour d'eux - retentit une voix:
- "Allongez-vous au sol et rendez-vous sans violence, il ne vous sera fait aucun mal."

Les trois mages constatent que ce message est accompagné d'une puissante impulsion mentale d'obéir à l'ordre donné et de ne pas être violent. A ce moment précis, deux hommes surgissent à l'étage de l'immeuble au sud de la ruelle. Ils sont vêtus de vêtements de commando, ont des armes lourdes à la main. James aperçoit une lueur rouge dans l'oeil de l'un d'eux, et reconnaît un HIT Mark similaire à celui qui les avait pourchassé à l'extérieur du laboratoire d'Eternal Cosmetics.

Aucun des trois mages ne se sent contraint d'obéir à l'ordre venu d'en haut. Le maraudeur non plus, semble-t'il: il regarde les deux HIT Mark et la façade de l'immeuble par lequel ils sont arrivés commence à s'effondrer dans un fracas assourdissant. Un nuage de poussière obscurcit les lieux. Les deux cyborgs ne sont pas affectés par leur chute et se jettent sur le maraudeur, mais James et Oak s'interposent. Mike, qui a vu aux extrémités de la rue les forces d'intervention, décide de les retarder. Il fait appel à Haltapetec, un esprit frappeur du folklore mexicain pour leur faire peur et troubler leurs rangs (Spirit 3). Il constate à cette occasion, n'ayant pas pu opérer discrètement, qu'aucun paradoxe ne l'a affecté. Il en informe ses compagnons.

Pendant ce temps, Anirudha utilise les forces de la désorganisation (Entropie 2) pour aboutir au même but que Mike. Les forces spéciales reculent malgré les ordres, et leurs rangs se défont. Anirudha en profite pour se glisser dans le nuage de fumée de l'effondrement et se rapprocher de ses compagnons.

James s'est beaucoup entraîné aux arts martiaux récemment, et il se rend compte que même face à un HIT Mark il peut faire face. Il assène un coup violent au premier HIT Mark, mais insuffisant pour le faire tomber. Oak, lui, commence par tenter de lui briser les os comme il l'a fait contre Mrs. Wang la veille. Mais il sent une résistance qu'il n'a encore jamais expérimenté, et le HIT Mark n'est en rien affecté. Il tire sur Oak et le blesse légèrement.

Le maraudeur semble avoir complètement perdu le contrôle de ses actes. Un autre immeuble s'écroule, il hurle dans la poussière de destruction. Anirudha s'approche de la scène prudemment. Il essaie d'identifier une faiblesse des HIT Mark (Entropie 1), mais n'en perçoit pas.

Mike rejoint James dans son combat au corps à corps contre le HIT Mark. Celui-ci tire sur James, et le touche gravement, mais la ceinture de soie du taoïste se teinte de sang sans que James lui-même ne soit trop affecté. James et Mike frappent le HIT Mark qui est très affaibli par leurs coups.

Oak quant à lui booste ses capacités physiques (Life 3). Le HIT Mark qu'il affronte lui tire dessus, mais il échoue à le toucher.

Mike et James se coordonnent pour frapper leur adversaire et le mettent à terre. Oak, aidé sans le savoir par Anirudha (Entropie 2) frappe à un endroit sensible du cyborg où ses circuits sont plus exposés. La force accrue d'Oak combinée à la localisation du coup finissent d'achever le HIT Mark.

A ce moment là, Anirudha sent une présence au-dessus d'eux et lève la tête. Il aperçoit l'espace d'un instant la silhouette d'un véhicule flottent à une dizaine de mètres au-dessus de la rue. Le véhicule fait une bonne trentaine de mètres de long et flotte de manière stable. Le jeune indien distingue des canons sous la carlingue avant que le vaisseau ne disparaisse de sa vue.

- "Il faut partir!" hurle-t'il à ses compagnons alors que des grenades lacrymogènes commencent à pleuvoir sur eux.

Les quatre mages se mettent à courir vers le bout de la rue dont ils venaient. De ce côté là le barrage des forces spéciales a été désorganisé par l'esprit frappeur invoqué par Mike, mais est plus solide que du côté d'où vient Anirudha.

James bondit par-dessus les forces de l'ordre et parvient à se faufiler de l'autre côté. Anirudha profite de la désorganisation (Entropie 1) pour identifier le meilleur endroit où passer sans se faire attraper. Oak devient invisible (Forces 2) quelques instants. Quant à Mike, il se contente de se fondre dans les fumées de l'éboulement et des lacrymogènes pour passer de l'autre côté.

Alors qu'ils continuent de courir vers le bout de la rue, les quatre mages entendent une puissante explosion derrière eux, là où doit se trouver le maraudeur.
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 11164
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: [CR Mage] Neuf Dragons

Message par Sammael99 » jeu. oct. 29, 2015 9:51 am

Plus qu'une séance et je suis à jour...

... sauf qu'on joue ce soir.
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 11164
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: [CR Mage] Neuf Dragons

Message par Sammael99 » ven. oct. 30, 2015 8:49 am

Ca matin, après une super partie hier soir (de mon point de vue de MJ) les trois joueurs m'ont tous envoyé séparément ou collectivement des textes écrits sous la voix de leur personnages sur leurs philosophies et le pourquoi ils font ce qu'ils font. Je les partage avec vous, parce que je suis hyper content qu'ils soient aussi investis.

Dan poste ce texte sur des forums de hackers.
Dan a écrit :La Réalité est une, unique et universelle. Il n’y a pas de distinction conceptuelle entre le monde des hot-dogs, le googleverse, les sous-couches du web ou l’imaginaire et les idées et aspirations des hommes. Passer sa vie sur son canapé, gérer un clan d’un MMORPG, aller à une soirée sur second-life ou se morfondre dans son rêve sur ses échecs, relèvent de la même démarche de choix et de non choix pour un homme; tout sert son expérience. Tout ce qu’il fait a un sens, ici ou ailleurs, ici et ailleurs. Tuer son voisin, ou bien un mob pour level-up, ou encore un impérialiste japonais dans un rêve c’est au fond la même chose, c’est un choix de vie dans la Réalité. Les conséquences pour Control sont bien différentes bien sûr, pas pour nous. Nous avançons libres et affrontons les conséquences de nos actes, nos choix, dans l’ensemble de la Réalité.

La Réalité est une insurrection. Elle est unique mais mouvante et changeante, ses fragments apparaissent et disparaissent pour mieux échapper a Control. Elle occupe provisoirement un territoire, dans l'espace, le temps ou l'imaginaire, et se dissout dès lors qu'il est répertorié, catégorisé, fiché et contrôlé. Elle fuit les espaces concédés à la liberté : elle prend d'assaut, et retourne à l'invisible. Elle est une insurrection permanente, hors du temps et de l'histoire, une tactique de la disparition.

Le réseau d’information virtuel d’aujourd’hui n’est que l’extension digitale et mondiale des réseaux d’information clandestins: les TAZ d’Hakim Bey, les microsociétés pirates du XVIIIe siècle, les hétérotopies de Foucault et ses lieux hors des lieux de vie habituels (prisons, stades, Walled City ou maisons closes), les communautés d’Hashashin, le Dreaming aborigène, les cellules anarchosyndicalistes ou d’Al Quaida… autant de lieux et d’espace qui échappent a Control. Ce sont des modèles a étudier pour nous, des architectures libertaires de la Réalité.

Ce que nous prônons, la révolution contre Control, n’est pas le grand boum en avant, c’est le turn around (du latin revolutio), tourner autour de la Réalité… et revenir au même point focal, regarder derrière nous et s’apercevoir que la Réalité est là, juste là putain! Elle nous a suivi et Elle s’est insurgée avec nous.

PHR3AK
James, à la lecture du texte, lui répond en privé.
James a écrit :Jeune Dan, je suis confondu par la profondeur de tes pensées, loin de tes vêtements luxueux et de ton comportement tapageur. Ton raisonnement me paraît tellement proche de la sagesse taoïste... Vois-tu le fondement de notre pensée, développé depuis les fulgurances de Lao zi et de Zhuang zi, c'est le concept de Dao qui domine la pensée taoïste. Encore une fois je m'aperçois de mon erreur d'avoir jugé ton apparence. N'est-elle pas la première des illusions que je devrais percer ? Quelle ironie ! Avoir la capacité de soulever le Voile de la réalité pour envisager l'Umbra et s'arrêter aux apparences d'un ami... Comme le dit mon maître, en regardant la surface de l étang, on en néglige le fond.

Pour revenir à ta réflexion sur la réalité, si dans ton discours je remplace le mot 'réalité' par celui de Dao, je suis sidéré de retrouver les premiers mots du Dao De Jing, le classique du chemin vertueux, qui énonce ainsi : "le Dao est un et indivisible, unique et universel". Le Dao que je nomme n'a pas de nom, je le définis et il me définit, et pourtant il ne peut être nommé. Le Dao est toujours un mouvement et pourtant il n'avance ni recule, mouvant et changeant."

Le conte de Zhuang zi qui se conclut par : 'suis-je un homme qui rêve l'existence d'un papillon ou un papillon qui rêve l'existence d'un homme?' est une métaphore puissante de notre situation d'Eveillés par rapport à la réalité que je nomme Dao. Sommes-nous des éveillés qui manipulons la réalité ou la réalité manipule-t'elle les hommes pour les éveiller ?

C'est pourquoi avant d'aller avaler un bol de riz je voulais te dire combien finalement je sens que notre accès à deux surgeons de la réalité, Umbra et Réalité Virtuelle nous rend proche plus que dissemblables. Je reconnais ne pas avoir été assez attentif. Je saurais réparer cette erreur à l'avenir.
Anirudha, lui, s'interroge sur son rôle.
Anirudha a écrit :J'ai dédié mes efforts quotidiens à la maîtrise de l'informatique pour me donner davantage de pouvoir dans ce monde de plus en plus technologique. Je perçois la direction de la réalité, ce à quoi tout mène. Je sais aussi le rôle de ce groupe dans l'accomplissement d'un destin incroyable. Pourtant c'est Dan qui réussit à accomplir les tâches qui auraient pu me revenir. C'est lui aussi qui a la vision des fils de l'humanité qui la tient et lui donne sens. Il perçoit des liens et un schéma unificateur au delà de ma capacité de perception.

L'âme humaine est éternelle, et le signe de son indépendance de l'univers quotidien est la Mort. J'en vois les signes, en dessine l'esquisse. Pourtant James a la capacité de toucher l'au delà, l'Umbra, qui est aussi le monde de l'Esprit immortel. Et moi, qu'est-ce que je contribue dans tout cela ? N'ai-je pas une preuve de mon destin ? Ne puis-je le leur démontrer ? A quoi bon contrôler la Mort, quand elle n'a nul besoin de l'être ? Quand le destin se dévoile malgré moi ?
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Répondre