"Hier, j'ai joué" : toi aussi, fais-nous croire que tu utilises les jeux que tu achètes.

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Avatar de l’utilisateur
Steve J
Dieu en Quetchua
Messages : 2485
Inscription : dim. oct. 08, 2006 1:41 pm
Localisation : Lyon

Re: "Hier, j'ai joué" : toi aussi, fais-nous croire que tu utilises les jeux que tu achètes.

Message par Steve J »

Ce week-end c'était la convention Ludesco, dans la ville suisse de la Chaux-de-Fonds et j'ai profité de ma proximité nouvelle avec la frontière pour m'y rendre.
Il s'agit d'une convention très familiale et orientée vers les jeux en général. Conséquence naturelle la convention est très orientée vers les jeux de plateau et je ne conseille de s'y rendre que si on a l'intention d'y jouer. Y aller pour présenter et vendre ses jeux est probablement un très mauvais calcul financier pour les auteurs et éditeurs (en tous cas français).
Personnellement j'y allais surtout pour voir des amis et pour jouer à un peu de tout, j'en ressors très content. Même si j'ai probablement passé plus de temps à discuter et à faire des parties de JDS qu'à jouer au JDR j'ai quand même plein de parties de jeux très courts à mon actif.

On m'a refait tester Hot Guys Making Out en me faisant remarquer que j'y avais joué sans respecter quelques unes de ses règles les plus importantes. J'avais déjà parlé du jeu iciet, si je maintiens mes critiques sur le cadre de jeu qui m'est toujours assez peu sympathique, le système est bien plus amusant que ce que j'avais vu au premier regard.
Tout repose sur l'idée que les tours de parole son court, quand on pose une carte pour prendre la parole on ne doit dire qu'une ou deux phrases.
Du coup on fait attention à aller à l'essentiel. Tous les détails prononcés prennent alors une importance considérable.
On ne va pas dire "je te regarde" mais "J'ose plonger mon regard dans le blanc de tes yeux mais, comme ébloui par le soleil je finis par baisser la tête". Et si on se contente de dire "mon personnage te frôle" il y a de forte chance que cet événement ait, malgré tout, des conséquences considérables ("Je retiens mon souffle et sens mon cœur défaillir. Je ne peux m’empêcher de pousser un petit cri que je cherche, mais trop tard, à étouffer").
Cette limitation de la parole rend paradoxalement le jeu très amusant, surtout pour un jeu aussi court (moins d'une demi-heure). Je le ressortirai sans doute en réutilisant mon cadre med-fan (ma version de DD5 renommée Hot Adventurers Making Out donc :mrgreen: ).

J'ai rejoué à L'Agence qui s'inspire de Mission Impossible et dont le fonctionnement fait penser à une version améliorée de Wilderness of Mirrors ( :wub: et :wub: donc).
On commence par une phase de briefing : les joueurs créent en parlant avec la voix de leurs personnages, les obstacles qu'ils font devoir franchir lors de l’exécution de leur plan ("j'ai appelé mon contact marchand d'armes et il m'a apprit qu'une cargaison d'armes se dirigeait vers la villa que l'on souhaite infiltrer").
La phase d’exécution de la mission a un aspect très tactique. Il s'agit de gérer le déroulement du temps (les échecs ont pour conséquence de décaler des Problèmes ce qui peut empêcher la résolution de problèmes liés (impossible de réaliser l'action Pirater l'ordinateur si on a pas réussi l'action Pénétrer dans la salle du serveur). Alors que la plupart des jeux tactiques se concentrent sur la résolution des tâches, L'Agence fait le choix de centrer ses enjeux à un niveau plus global ce qui est vraiment agréable.
Pour le coup je maintiens mon jugement, L'Agence est un jeu aux mécaniques solides qui emprunte efficacement à la fois au JDR à narration partagée et au JDS.

J'ai testé La Saveur du Ciel un jeu à deux joueurs, très inspiré de Breaking the Ice et qui parle de cuisine.
Dans Breaking the Ice on jouait les premières rencontres d'un couple, les rôles des deux joueurs étaient symétriques mais on passait son temps à "séduire" l'autre joueur via nos descriptions pour récupérer des dés (l'autre joueur ne devant donner des dés que s'il est convaincu par les tentatives de séduction du PJ). Finalement on lançait les dés pour déterminer mécaniquement si la tentative de séduction réussissait.
De l'avis de la plupart des joueurs le jeu souffrait d'une durée des parties trop longue et d'un côté aléatoire conduisant à des résultats curieux (on peut avoir raconté une histoire toute choupie et se rendre finalement compte que le couple ne fonctionne pas à cause des jets de dés).
Dans La Saveur du Ciel, un des joueurs incarne le maître qui va guider le disciple, le personnage de l'autre joueur, à préparer un plat extraordinaire. L'adaptation des principes de Breaking the Ice au domaine de la cuisine en corrige les principaux problèmes. L'asymétrie des rôles rend la situation plus confortable (le maître pouvant aider l'autre joueur dans ses descriptions, en lui posant des questions et en faisant des suggestions). Le jeu est beaucoup plus court (une trentaine de minutes) et moins laborieux.
Mais surtout je trouve que l'idée de transformer la séduction en défi ludique n'était pas forcément très adapté. L'idée de considérer qu'un couple se forme si on atteint un certain nombre de succès passe à côté de beaucoup d'éléments qui comptent dans la relation amoureuse. Il y a une partie de jeu dans la séduction mais peut-être pas au sens où on l'entend habituellement (réussir son couple ce n'est pas la même chose que de gagner à un jeu, même coopératif).
Par contre transformer un défi culinaire en défi ludique est beaucoup plus cohérent. Le joueur est vraiment incité à faire des efforts (même s'il s'agit d'efforts de description et non d'efforts d'habilité comme dans le cas d'un cuisinier).
Encore un jeu qui a fini par me convaincre donc (alors qu'avec son thème et sa mise en page ce n'était pas gagné...).

J'ai fait une très très courte partie de démo de Prosopopée -dont l'auteur est un ami, malheureusement avortée. Nous avons commencé à raconter l'histoire d'une cité flottante menacée lors de la traversé d'un océan de vide. J'ai surtout eu le temps d'aider les joueurs à créer un personnage, à se faire une idée de l'univers et notre narration n'a pas du durer plus d'une dizaine de minutes.
Satisfaction infinie cependant, mes deux joueurs ont immédiatement acheté le jeu après ce début de partie. Avec un taux de transformation de 100% il semblerait que je sois un pro de la vente de JDR en convention (de peur de faire baisser mon chiffre, et par manque de joueur, je n'ai pas refais jouer au jeu du WE). :mrgreen:

J'ai aussi fait deux parties de Les Petites Choses Oubliées, l'une avec un ami et l'autre avec l'une des deux auteurs du jeu (qui est aussi une amie). Je suis toujours aussi charmé par ce jeu (que j'adore depuis sa première édition écrite à l'occasion du dernier GameChef).
Le jeu est très inspiré d'Eternal Sunshine of the Spotless Mind et nous invite à créer et à explorer les souvenirs d'un couple qui vient de décider de se séparer. On construit les scènes à partir de photographies (le jeu propose plusieurs cartes postales pour lancer une partie mais il incite à trouver ses propres photos, soit sur google image soit -pour les photographes amateurs- dans sa collection personnelle).
Le jeu étant très court, on décrit le couple par petites touches en laissant plein de vides. Pas la peine de donner le prénom de son personnage par exemple. Cette approche impressionniste rend paradoxalement les souvenirs racontés plus vivaces et créé une impression de vraie qui ne estompe pas immédiatement après la partie.
Contrairement à Breaking the Ice, le fait de "réussir" son couple n'est pas un objectif ludique. Les joueurs décident à la fin de la partie si leurs personnages se retrouvent et se remettent ensemble. Cette décision, évidemment induite par l'histoire que les joueurs viennent de raconter (sur trois parties j'ai connu un exemple de cas où nous avons décidé de nous séparer définitivement), est selon moi une façon beaucoup plus touchante d'introduire des rapports amoureux en JDR. Un jeu atypique mais vraiment génial donc. :wub:
Fan des hacks d'Apocalypse World qui commencent par la lettre "W" : Worlds in Peril, World Wide Wrestling RPG
Avatar de l’utilisateur
chaviro
Dieu des raleurs pour rien
Messages : 4696
Inscription : jeu. févr. 01, 2007 7:29 am

Re: "Hier, j'ai joué" : toi aussi, fais-nous croire que tu utilises les jeux que tu achètes.

Message par chaviro »

Et sinon, tu as joué à des JDR, ce w.-e. ? :charmeur
L'OSR est le véganisme du JDR
«Les rôlistes ont bien raison de se défendre des machines à saucisses»(Romaric B.)
«Un TPK d'entrée, c'est bon»(Dude)
«Quand les joueurs en ont marre de voir leurs PJ sodomiser des poney morts, ils commencent à jouer»(Dr Dandy)
Avatar de l’utilisateur
oufle
Cardinal
Messages : 549
Inscription : sam. janv. 14, 2006 6:01 pm

Re: "Hier, j'ai joué" : toi aussi, fais-nous croire que tu utilises les jeux que tu achètes.

Message par oufle »

Ce week end, j'ai eu le plaisir de maitriser une partie de jdr dans un univers maison tres fortement inspire de Watch Dogs, Person of Interest, 24, Gotham...

Ca s'appelle The Frequency, les joueurs commencent par le casse d'une banque pour se retrouver implique dans la lutte d'un reseau de vigilantes contre un traffic d'esclavage.

C'est de l'espionage urbain, en temps reel (je reprends mes bonnes vieilles habitudes), avec le systeme de Covert Ops. Cela dit, cote systeme, j'ai integre des idees d'Apocalypse World pour le rendre encore plus fluide pour du temps reel : plusieurs type de reussite, a peu pres toujours 40% de faire une reussite partielle, pas de jet cote MJ mais des moves.... Aussi, on a joue la carte du hack a fond, en partant pour principe que chaque classe de perso' (Thief, pilote, soldier...) sait hacker les objects qui lui sont lies (camera de surveillance, vehicules, armes...).

Le CR (en anglais) est la : http://dwdstudios.com/node/9201

Une prochaine session est prevue dans les semaines qui viennent. Mon objectif est de faire tourner 8 scenario de 3 heures pour avoir une journee complete a la 24 (j'avais deja fais ca a Shadowforce Archer).

Oufle
Avatar de l’utilisateur
Solaris
Dieu bien trop curieux
Messages : 7949
Inscription : dim. juin 05, 2005 12:09 pm
Contact :

Re: "Hier, j'ai joué" : toi aussi, fais-nous croire que tu utilises les jeux que tu achètes.

Message par Solaris »

Ce WE partie de Warhammer 2 et ça faisait longtemps sur ce jeu.
Je joue un halfelin sorcier gris, dont la pratique de la magie étonne beaucoup de monde...
Au programme, bataille contre les peaux vertes puis capture par des elfes noirs pour être conduit chez eux et pris en esclavage.
Et sur la fin de la séance, entretien avec un notable elfe noir qui nous assigne une mission : empêcher que sa fille entre au convent !
Vivement la suite :)
Avatar de l’utilisateur
Valendir
Prêtre
Messages : 338
Inscription : mer. oct. 02, 2013 3:48 pm

Re: "Hier, j'ai joué" : toi aussi, fais-nous croire que tu utilises les jeux que tu achètes.

Message par Valendir »

Ce week-end, à l'occasion de la convention annuelle du club des aventuriers, qui avait pour thème "WTF" (What the fuck!"), j'ai ressorti Patient 13 des cartons. En partant sur une base du scénario d'introduction du livre de base, je me suis ensuite inspiré des actions des joueurs et des personnages du livre pour tenir jusqu'à 6h du matin et leur offrir une conclusion satisfaisante, sachant qu'ils ne rejoueraient probablement pas à ce jeu. Elle aurait été bien différente en campagne.

Résumé rapide (attention SPOILER):
Spoiler:
Les PJ se réveillent amnésiques dans un hôpital psychiatrique étrange. Ils sont rapidement contactés par Passe-Passe, un patient qui dit avoir trouvé un moyen de s'échapper. Les PJ étaient divisés sur la marche à suivre, certains ne faisant pas confiance à ce patient. Mais petit à petit, un tueur psychopathe, le Mange-Main, fait son apparition, et assassine de plus en plus de personnes, jusqu'à plusieurs par jour sur la fin du scénario! Cela poussera les joueurs à accomplir un rituel qui les emmènera hors de l'hôpital par une bouche d’égouts. Alors qu'ils s'enfuient sous une pluie battante, un éclair révèle un panneau derrière eux, planté devant le bâtiment qu'ils viennent de quitter: "Hôpital Psychatrique d'Arkham"...
Avatar de l’utilisateur
Steve J
Dieu en Quetchua
Messages : 2485
Inscription : dim. oct. 08, 2006 1:41 pm
Localisation : Lyon

Re: "Hier, j'ai joué" : toi aussi, fais-nous croire que tu utilises les jeux que tu achètes.

Message par Steve J »

chaviro a écrit :Et sinon, tu as joué à des JDR, ce w.-e. ? :charmeur
J'ai effectivement joué aux jeux du projet GIPF mais j'ai estimé qu'il s'agissait trop de machines à saucisse pour en parler ici. :P
Fan des hacks d'Apocalypse World qui commencent par la lettre "W" : Worlds in Peril, World Wide Wrestling RPG
Avatar de l’utilisateur
Hudson
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2091
Inscription : lun. juin 18, 2007 4:37 pm
Localisation : Warp 9.3
Contact :

Re: "Hier, j'ai joué" : toi aussi, fais-nous croire que tu utilises les jeux que tu achètes.

Message par Hudson »

Derniers préparatifs avant de me relancer dans Werewolf the Apocalypse.
Après avoir mis 7 ans - sur une rythme kaotique 8) - pour boucler la "mini-campagne" Rite de Passage, on se positionne sur un retour en France (en 91). La meute a des comptes à régler dans le Poitou, mais son destin est à Marseille (Rage accross the Bonne Mère :mrgreen: ).

Du coup, passage à la V3 et préparation à court terme de la campagne Past Lives, réadaptée à ma sauce.

Purée, enfin une partie ce mois-ci !!!! :rock
Le monde se divise en 2 catégories :
Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent...

Toi...tu creuses 8)
Avatar de l’utilisateur
Dr DANDY
Pas connecté, pas d'amis !

Re: "Hier, j'ai joué" : toi aussi, fais-nous croire que tu utilises les jeux que tu achètes.

Message par Dr DANDY »

La meute a des comptes à régler dans le Poitou, mais son destin est à Marseille (Rage accross the Bonne Mère ).
:bravo:
Il faut que je reprenne ce pitch pour un scénario.
kahlong
Dieu des collectionneurs belges
Messages : 3273
Inscription : dim. févr. 25, 2007 6:20 pm

Re: "Hier, j'ai joué" : toi aussi, fais-nous croire que tu utilises les jeux que tu achètes.

Message par kahlong »

Oneshot Disque-Monde vendredi soir en hommage à Pratchett, une Wacky Races à Ankh-Morpork avec des chèvres et un loup-garou(moi :D)
Avatar de l’utilisateur
Merlock
Dieu de l'éternel recommencement
Messages : 9231
Inscription : mer. août 06, 2003 10:13 pm
Localisation : Issy (et pas ailleurs!)

Re: "Hier, j'ai joué" : toi aussi, fais-nous croire que tu utilises les jeux que tu achètes.

Message par Merlock »

Des chèvres-garou, j'espère...
Membre de la Fédérations des tirailleurs lapins (FTL, merci à Silenttimo)
Mètre étalon du bon goût tholgrenien (de son propre aveu!)
"P'te ben mais p'te pas", tel est le credo de la Voie Merlockienne, autre Voie de la Force, celle du "Ni-Ni" ('Ni Sith, Ni Jedi" -legnou)
Avatar de l’utilisateur
Hudson
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2091
Inscription : lun. juin 18, 2007 4:37 pm
Localisation : Warp 9.3
Contact :

Re: "Hier, j'ai joué" : toi aussi, fais-nous croire que tu utilises les jeux que tu achètes.

Message par Hudson »

Hudson a écrit :Purée, enfin une partie ce mois-ci !!!! :rock
Séquence poilage-nez rouge confirmée, le tout avé l'aquecent qui va bieng, cong :bravo:
Le monde se divise en 2 catégories :
Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent...

Toi...tu creuses 8)
Avatar de l’utilisateur
Kyorou
Dieu de l'Executor Z
Messages : 10466
Inscription : mer. juin 27, 2012 1:09 pm
Localisation : Bruxelles

Re: "Hier, j'ai joué" : toi aussi, fais-nous croire que tu utilises les jeux que tu achètes.

Message par Kyorou »

Hier après-midi, nouvelle partie de Shadowrun, cette fois-ci motorisée SaWo (avec des bouts d'Interface Zero et de Sci-Fi Companion pour compléter). D'où re-création des persos (bouclée en une heure alors que ça en avait mis 5 avec le système de SR4) et test de la nouvelle machine. Au final, l'expérience s'est avéré bien plus agréable que les premières parties, même si mes joueurs ont un peu du mal avec le concept de "Shaken" et ont préféré conserver leurs bennies comme des banquiers suisses.

Lessons learned :

-Le rôle de MJ est nettement plus agréable si les joueurs captent un tant soit peu le système.
-La spirale de la mort à SaWo, c'est pas de la gnognotte.
-Quand un joueur te dis qu'il est content de jouer un abruti "parce que c'est libératoire", il faut le tenir à l'oeil.
-A SaWo, c'est probablement mieux d'avoir fait les caracs du grand méchant pour le combat final.
-Le kevlar, ça aide vachement.
-Tout le monde s'en fout des deux caisses de BTL pornos japonaises.
Je ne trolle pas. Je stimule, nuance.

Mon blog, où je raconte aussi des bêtises.
Avatar de l’utilisateur
Valendir
Prêtre
Messages : 338
Inscription : mer. oct. 02, 2013 3:48 pm

Re: "Hier, j'ai joué" : toi aussi, fais-nous croire que tu utilises les jeux que tu achètes.

Message par Valendir »

Samedi après midi, nous avons testé les règles Detective/Gumshoe de Trail of Cthulhu. Mes joueurs sont de grands fans de l'Appel de Cthulhu V6(SAns Détours), mais je vais y revenir. Le scénario joué était "The Book", du supplément Arkham Detective Tales. Nous avons fais à peu près la moitié du scénario, principalement de l'enquête.

Le scénario en lui même est plutôt bon, sauf pour l'introduction des PJ que j'ai complètement ratée. Comme mes joueurs ont créé leurs personnages juste avant de jouer, je me suis rendu compte qu'il n'y avait aucun enquêteur officiel (type détective privé au minimum) qui pourrait enquêter sur les meurtres du scénario. Le seul PJ correspondant était un journaliste. Du coup, le lancement du scénario faisait très artificiel. Ce fait mis à part, l'intrigue est solide et la présentation des scénarios de Trail of Cthulhu me plait beaucoup (je ne la connaissais pas), car les indices clés, et la manière de les récupérer sont clairement indiqués.

Concernant le système, j'ai demandé des retours de mes joueurs, car j'envisageais de remplacer la V6 que j'utilise habituellement par Gumshoe pour mes futures parties. Au final, leur avis est partagé:
- Les deux filles préfèrent la AdC V6 car la quasi absence de jet de dés (beaucoup d'enquête) leur a enlevé le fun de l'incertitude pendant les phases d'enquête. Elles ont également un peu de mal avec la gestion des jauges des compétences générales (sentiment globalement partagé par la table). A noter tout de même, que j'utilise une règle maison en V6 qui consiste à laisser les joueurs relancer les jets de dés (hors Santé mentale) au pris d'un point de Santé mentale. Cela permet d'éviter le syndrome de l'historien avec 85% qui rate son jet et l'indice qui va avec. Elles étaient d'accord sur le fait que la V6 sans cette règle leur plairait beaucoup moins.

- Les deux garçons étaient mitigés. L'un était partagé, il aimait bien le système des compétences d'investigation qui n'échouent pas, mais avait des problèmes avec les jauges des compétences générales.

- L'avis du dernier est intéressant, car c'est également le seul MJ. Il avait déjà joué à ce jeu en tant que PJ, mais avait trouvé l'enquête un peu trop "mécanique" au bout d'un moment ("Ok il te reste 1 point en flatterie donc tu vas interroger le dilettante la bas, pendant que moi je peux encore utiliser deux fois Récupération d'indice pour fouiller la pièce etc..."). Cependant, avec le recul et la partie de samedi il reconnait une chose: côté MJ, on est très content que les PJ ne puissent pas rater les indices clés à cause de série de jets foireux, et donc ne passent pas complètement à côté du scénar à cause de la poisse. Les jauges des compétences générales, encore une fois, ne le convainc pas plus que cela (mais on n'est pas arrivé au moment où elles risquent d'être plus utilisées avec les confrontations avec les "méchants").

Conclusion: Mes PJ pensent que le système est un peu trop "pulp" car les PJ n'échouent jamais à trouver les indices (sous réserve qu'ils cherchent au bon endroit), et qu'on sent moins le côté désespéré et aléatoire qui leur plaisait un V6. (On jouait un version "Puriste" pourtant). La gestion des points de compétence général leur a paru étrange, mais c'est probablement par manque d'habitude. Seul le PJ qui est régulièrement MJ aime le parti pris des compétences d'investigation qui n'échouent pas, alors que les joueuses trouvent que cela enlève du fun à cause de l'absence d'incertitude. De mon côté, j'ai apprécié la double jauge de santé mentale/équilibre mental qui permet d'en mettre plein la vue d'un PJ sans que son perso soit à jeté à la fin de la séance. Pour finir, ils ont tout de même hâte de tester Night's Black Agent, qui leur semble plus adapté à ce système, car la, on y joue des ex-agents secrets et pas un quidam.
Avatar de l’utilisateur
Tholgren
Dieu d'après le panthéon
Messages : 5283
Inscription : mar. janv. 09, 2007 9:15 am
Localisation : Lieusaint 77

Re: "Hier, j'ai joué" : toi aussi, fais-nous croire que tu utilises les jeux que tu achètes.

Message par Tholgren »

Pour finir, ils ont tout de même hâte de tester Night's Black Agent, qui leur semble plus adapté à ce système, car la, on y joue des ex-agents secrets et pas un quidam.
Et j'espère que tu nous feras un CR ! :bierre:

Je l'ai acheté mais par encore utilisé celui-ci et il me titille la curiosité.
"La cupidité est la métropole de tous les maux." Diogène de Sinope

"Tant qu'un homme pourra mourir de faim à la porte d'un palais où tout regorge, il n'y aura rien de stable dans les institutions humaines" Eugène Varlin - Ouvrier imprimeur, membre de la Commune de Paris - 1871
Avatar de l’utilisateur
Valendir
Prêtre
Messages : 338
Inscription : mer. oct. 02, 2013 3:48 pm

Re: "Hier, j'ai joué" : toi aussi, fais-nous croire que tu utilises les jeux que tu achètes.

Message par Valendir »

Tholgren a écrit :
Pour finir, ils ont tout de même hâte de tester Night's Black Agent, qui leur semble plus adapté à ce système, car la, on y joue des ex-agents secrets et pas un quidam.
Et j'espère que tu nous feras un CR ! :bierre:

Je l'ai acheté mais par encore utilisé celui-ci et il me titille la curiosité.
J'essaie de faire des retours de toutes mes parties depuis quelques temps. Donc dès que j'aurais réussi à caler la partie, vous aurez un retour. J'ai d'ailleurs un CR de Smallville à terminer et une relation Map à scanner...
Verrouillé