[CR] Star Wars (inspiré Eote)

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Avatar de l’utilisateur
Nightfalls
Messie
Messages : 1081
Inscription : dim. août 20, 2006 8:18 am
Localisation : Marseille

Re: [CR] Star Wars (inspiré Eote)

Message par Nightfalls » sam. nov. 26, 2016 10:46 am

Les PJ se rendent à la réception royale, comme prévu. Stev signe quelques autographes, se fait prendre en photo avec des fans. Il adore cette nouvelle célébrité et décide d'en faire un objectif personnel. Ro, malgré ses suppliques auprès de ses amis, ne porte pas un t-shirt "Fuck Jabba".

Arend Shen est également invité, mais il est arrivé un peu avant, ne souhaitant pas être associé à eux (on ne sait jamais) ; il a indiqué que Doneeta logeait dans l'une des tours dédiées aux invités de marques. Chaque étage est un appartement desservi par un ascenseur privatif (il s'actionne avec une carte d'accès). Il y a des patrouilles de droïds de sécurité / de gardes royaux. Le point faible identifié par les PJ est un puits antigrav qui sert d'issue de secours aux appartements (en cas d'urgence, les invités n'ont qu'à se laisser tomber dans le puits pour évacuer). Stev pense qu'il peut inverser le système antigrav pour monter au niveau de Doneeta. Le premier problème, c'est de quitter / revenir discrètement la grande salle de réception dont les accès sont tous surveillés.

Durant la réception, le gouverneur / ambassadeur impérial (un vrai pourri corrompu par le Soleil noir, d'après Arend) ne quitte pas le roi. Doneeta discute avec diverses personnalités du coin, suivi comme son ombre par un de ses garde-du-corps rodien (Arend a dit qu'il en avait un second, sans doute se trouve-t-il dans les appartements du Twi'Lek - un souci de plus, puisque Doneeta ne doit pas soupçonner une intrusion). La princesse Vyolaine, une jeune femme d'un vingtaine d'années au physique quelconque, elle, est en compagnie du vice-amiral Thrawn (le seul alien à occuper un poste de commandement au sein de la Marine impériale / Méprisé par les autres amiraux (humains), mais apprécié par Palpatine pour sa grande compétence, il a hérité de ce secteur galactique depuis quelques mois, où il dirige la lutte contre les pirates et les rebelles) ; d'après Arend, Vyolaine déteste son père à cause de ses appétits sexuels contre nature, et évidemment elle éprouve les mêmes sentiments pour Doneeta dont elle n'ignore pas le rôle. La princesse et l'amiral semble bien se connaître et s'apprécier.

Ro fait diversion (semblant d'être malade / de vomir sur un garde royale) et permet à ses deux amis de quitter la salle de réception. Dozer et Stev évitent les patrouilles et parviennent à la sortie du puits de gravité. Le techie réussit à inverser le fonctionnement du puits, comme prévu. Les deux PJ flottent jusqu'à l'étage de Doneeta, forcent une porte puis explore l'appartement. Le second garde-du-corps n'y est pas, mais il y a un droïd serviteur en veille juste devant la porte de l'ascenseur (heureusement qu'ils ne sont pas passés par là, car cela aurait compliqué leur tâche). Stev trouve l'ordinateur portable de Doneeta et installe dessus le cristal de données (genre clé usb) qui contient le virus de lady Varsak (cela prend quelques minutes). Ro prévient ses deux amis que Doneeta vient de quitter la salle de réception en compagnie de son Rodien et d'une humaine ; le Twi'Lek se dirige sans doute vers ses appartements. Stev a juste le temps de replacer l'ordi dans sa cachette et de se jeter dans le puits pour s'enfuir (il a bien sûr rétabli le fonctionnement normal du puits) ; Dozer, pour sa part, reste dans l'appartement pour écouter la conversation qui va s'y dérouler (si le Twi'Lek s'est éloigné des oreilles indiscrètes de la réception, c'est que ce doit être important). Il entend ainsi Doneeta s'entretenir avec la femme, une dénommée Gryph, qui ne semble guère l'apprécier. Le Twi'Lek l'informe que le Soleil noir est au courant des opérations de la Sororité voilée (une confrérie de pirates dirigée par une mystérieuse reine pirate / voir "Le masque de la reine pirate") contre le consortium de Zann (chez moi, celui-ci est tjs un lieutenant influent de Jabba).
Le Soleil noir souhaite apporter son aide aux pirates afin de nuire aux intérêts de Jabba : Gryph peut-elle organiser une rencontre avec la Sororité afin de mettre au point une alliance ? La femme finit par se laisser convaincre (contre une beaucoup de crédits) d'activer ses contacts auprès de la Sororité ; la rencontre se déroulera en terrain neutre, sur la base secrète de Selima Kim (célèbre pirate inspirée d'un ancien casus, le n°60 je crois).
Dozer rejoint ensuite Stev et les deux amis, encore grâce à une diversion du Wookie, reviennent dans la salle de réception, ni vu ni connu.
Mission réussie ! Arend Shen a été impressionné par les PJ et propose de s'associer dans le futur avec eux pour diverses entreprises risquées, mais mutuellement profitables (il n'est pas un agent régulier de lady Varsak, au contraire de la Bothan Dey'Dem'Ley).

Avatar de l’utilisateur
Nightfalls
Messie
Messages : 1081
Inscription : dim. août 20, 2006 8:18 am
Localisation : Marseille

Re: [CR] Star Wars (inspiré Eote)

Message par Nightfalls » dim. déc. 25, 2016 7:51 pm

Les PJ comptent se servir de ce qu'ils ont appris sur Kira, lors de la discussion entre Doneeta et Gryph. Ils veulent nuire à Jabba (ils sont rancuniers) et servir les intérêts de lady Varsak (ils pensent à l'évolution de leur carrière). Ils proposent donc à Dey Dem'Ley de s'inviter à la réunion qui va avoir lieu chez Selima Kim pour se rapprocher de Doneeta / du Soleil noir ; le problème principal étant qu'ils ignorent où se trouve la base secrète de la pirate. Leur plan est simple (après en avoir élaboré plusieurs qui risquaient de mal tourner pour eux) : informer Jabba de la réunion entre le Soleil noir et la Sororité (vu le réseau de lady Varsak, elle devrait y parvenir sans mal) pour qu'il tente d'éliminer les participants (réaction logique quand on connaît la limace). Les PJ seront sur place pour prévenir la menace et sauver la peau de Doneeta ; ainsi ils gagneront sa confiance et intégreront peut-être le Soleil noir par son intermédiaire. Varsak valide ce plan et confie aux PJ un chargement d'épices (valeur 20 000 crédits) qui constituera leur couverture : ils auraient volé cette cargaison à Slarr le Hutt sur Nar Shaadda et voudraient la vendre au marché de la base pirate.

Dey Dem'Ley donne le nom d'un info marchand sur Ze Heth (voie Hydienne), lequel pourra les mettre en relation avec l'organisation de Selima Kim. La rencontre avec l'info marchand se passe bien et un rendez-vous avec les pirates est défini (droit de passage à payer + frais d'intermédiaire = 2000 crédits), au large des routes connues, à 3 jours d'hyperespace de Ze Heth. Un gros cargo armé (90 m de long) finit par arriver et s'arriment à la Flamme bleu. Les Pirates déconnectent le navordinateur des PJ (pour qu'ils ne puissent pas savoir où ils vont), puis tractent l'YT 2400 pendant encore 3 jours à travers l'hyperespace. Arrivée à proximité d'un champ d'astéroïdes majeur au sein d'un système éclairé par une étoile bleue ; en s'enfonçant dedans, Ro et Stev comprennent qu'ils passent dans un passage tortueux, dépourvu d'obstacles, maintenu par un puissant champ de force. Les vaisseaux finissent par se poser dans un astroport creusé dans un gros astéroïde qui mesure près de 600 m de diamètre.

C'est la veille de la rencontre entre le Soleil noir et la Sororité. Disposant d'un peu de temps, les PJ se rendent au grand marché pour vendre les épices. Hélas, ce ne sont pas forcément les meilleurs marchands de la galaxie, et au vu du % pris par l'organisation de Selima Kim sur toutes les transactions, le meilleur prix qu'ils obtiennent est de 16 000 crédits hutts. Vu qu'il faudra rendre des comptes à Varsak, ils préfèrent garder les épices. Durant leurs négociations, ils se font repérer par 5 brutes qui ont l'intention de toucher la prime promise par Jabba. Mais ceux-ci ne font pas le poids face aux PJ et se font descendre dans l'indifférence des autres pirates (il y en a même qui applaudissent leur efficacité).
Dans la cantina, les PJ retrouvent Doneeta, attablée avec une Twi'lek à la peau blanche qui le drague ouvertement, entouré par 4 gardes-du-corps (les 2 Rodiens habituels, 1 Trandosien et 1 humain). Deux Rodiens et un Humain (des chasseurs de primes ?) observant trop ouvertement Doneeta se font « gentiment » chasser de la cantina par le Trandosien. Doneeta et la Twi'lek blanche finissent par monter dans une chambre de la cantina pour y passer la nuit.

Le lendemain, Doneeta est de retour à la cantina avec sa conquête et ses gardes. Il est rejoint à sa table par une humaine qui a le crane rasé à l'exception d'une longue mèche noire, encadrée par ses quatre propres garde. La Twi'lek blanche s'en va pour les laisser discuter. Durant leur entretien, les PJ observent que les trois brutes de la veille (qui avaient été virées par le Trandosien) sont de retour. Et ce ne sont pas les seuls à observer la table de Doneeta. Il y a trois autres gros bras à une autre table, plus quatre près de l'entrée de la cantina. Les PJ se disposent au mieux pour intervenir le moment venu ; Stev prenant la position la plus sûre pour se jeter à couvert. Ils n'ont pas eu tort, car la fusillade démarre bientôt, mettant un sacré bordel dans la cantina. Plusieurs dizaines de consommateurs s'écartent rapidement des trajectoires de tir des 10 brutes et des 8 gardes-du-corps. Ro et Dozer ont juste le temps de prendre part à la bagarre qu'ils aperçoivent, au milieu de la cohue, un détonateur thermal qui roule en direction de la table de Doneeta. Ils ont juste le temps de donner l'alarme pour que les deux gardes-du-corps les plus rapides jettent leurs boss respectifs de l'autre côté d'une banquette.
Le joueur de Ro m'a demandé ce qui se passerait s'il se jetait héroïquement sur le détonateur ; à l'évocation des mots « dégâts massifs » et « encastrement de certaines parties de son corps dans le plafond », il a sagement abandonné cette idée.
Le détonateur explose, pulvérisant une partie du mobilier et les gardes-du-corps restants. Ro et Dozer, après avoir tué les dernières brutes, se font reconnaître de Doneeta (ils s'étaient croisés lors de la réception royale sur Kira). Ils affirment au Twi'lek que les 10 brutes étaient des chasseurs de primes au service de Jabba (ce qui est sans doute vrai) ; au vu de leur différend avec le Hutt, ils ont naturellement pris le parti de Doneeta. Stev, lui, reste à l'écart pour observer la situation et essayer de deviner qui, parmi les autres clients de la cantina, a lancé le détonateur.

Avatar de l’utilisateur
Nightfalls
Messie
Messages : 1081
Inscription : dim. août 20, 2006 8:18 am
Localisation : Marseille

Re: [CR] Star Wars (inspiré Eote)

Message par Nightfalls » jeu. févr. 02, 2017 7:37 pm

La suite (avec énormément de retard, vu que ce scénario a été joué en février 2016 :roll: ) :

Doneeta a été légèrement blessé par l'explosion et il en est de même pour son seul garde-du-corps survivant, l'un de ses deux Rodiens. Pendant que Dozer discute avec le Twi'lek, la première moitié des clients de la cantina décampe sans demander son reste, tandis que la seconde moitié se réinstalle aux tables encore entière, comme si de rien n'était. La femme à la longue mèche s'en va avec les clients qui prennent la poudre d'escampette (elle aussi n'a plus qu'une de ses gardes-du-corps), jetant tout de même à Doneeta qu'elle défendrait le principe de l'alliance avec le Soleil noir (surtout après cette embuscade montée par les portes flingues de Jabba) et qu'elle le recontacterait rapidement.
Doneeta s'étonne de retrouver l'un des équipages de la course de Kira prime, mais il semble bien content de cette « heureuse chance » au vu de la tournure des événements. Stev, n'ayant pas réussi à identifier celui qui avait lancé le détonateur thermal, se rapproche de Dozer et de Ro. Une équipe de sécurité de la base pirate finit par débarquer et demande des explications : les rixes au blaster, c'est courant, mais les règlements de comptes à coups de grenades, c'est plus rare et cela mérite une sanction. Pendant que Doneeta s'entretient avec les gardes, une coupure de courant générale survient, ne laissant que quelques veilleuses allumées. L'un des cinq gardes de la base appelle les services techniques au communicateur ; il n'a droit qu'à un « nous sommes attaqués » au milieu des parasites et des bruits de blasters. La communication ne dure que quelques secondes, puis plus rien. Les cinq gardes sortent en courant de la cantina, Doneeta pense qu'il est temps pour lui de quitter la base de Selima Kim, craignant un nouveau coup de Jabba. Les personnages le suivent en direction de l'astroport, marchant d'un pas rapide. Mais ils ne sont pas arrivés à mi-chemin, qu'ils croisent une vingtaine de personnes, venant en sens inverse, qui fuient à toutes jambes. Leurs explications sont rapides et claires : des navettes de débarquement impériales se sont introduites dans l'astroport de la base et une bonne centaine de stormtroopers sont derrière eux ! Le seul moyen de s'enfuir, c'est de gagner le chantier naval et de prendre l'un des vaisseaux qui s'y trouvent encore. Les personnages n'ont guère le choix, ils doivent abandonner la Flamme bleue et suivre les fuyards, en compagnie de Doneeta et de son garde-du-corps.

En s'approchant du chantier naval, la foule des pirates devient plus compacte dans les couloirs de la base. La nouvelle de la prise de l'astroport par les impériaux s'est répandu comme une traînée de poudre ! Les personnages débouchent sur une des passerelles du gigantesque hangar creusé dans la roche qui sert de chantier naval. Beaucoup de cadavres se trouvent sur les passerelles métalliques, réparties en quatre niveaux qui courent le long des parois. Les malandrins se sont allégrement entre-tués en se disputant les places sur les vaisseaux présents. Hélas, les personnages arrivent avec les « retardataires » et ils ne peuvent qu'assister au départ du dernier vaisseau présent, un ancien vaisseau républicain. Celui-ci franchit le champ de force bleuté qui donne dans le vide spatial et se trouve rapidement pris à partie par des chasseurs TIE. Les personnages remarquent que quatre navettes impériales de débarquement sont en approche. Au milieu de la cohue des malandrins restants, qui promettent de vendre chèrement leur peau, Ro et Dozer remarquent que deux niveaux plus bas, un Duro habillé en technicien ouvre une porte secrète dissimulée dans la paroi rocheuse et s'engouffre dans l'ouverture avant de la refermer. Puisque cela semble être la seule issue, les personnages (tjs suivis par Doneeta et le Rodien) dévalent les escaliers, vers le niveau où se trouve cette porte secrète. La première navette de débarquement franchit le champ de force et ses mitrailleuses blasters se déchaînent aussitôt sur les passerelles où s'agglutinent encore pas mal de pirates. De plus, des stormtroopers en provenance de l'astroport débouchent dans le chantier naval et ouvrent également le feu sur tout ce qui ne porte pas une armure blanche. Les personnages tracent leur route au milieu des pirates qui se dispersent en déchargeant leurs blasters et parviennent à l'accès secret en marchant sur un paquet de cadavres. Stev, en bon techie, découvre rapidement l'emplacement du bouton de commande (lui aussi bien dissimulé) et active la porte. Tous s'engouffrent dans le tunnel ainsi révélé avant que la porte ne se referme. Doneeta déclare que ce n'est sans doute qu'un court répit de gagné, mais que c'est déjà mieux que rien !

Avatar de l’utilisateur
Harfang
Ascendant
Messages : 1525
Inscription : lun. sept. 10, 2007 2:00 am
Localisation : Tours

Re: [CR] Star Wars (inspiré Eote)

Message par Harfang » ven. févr. 03, 2017 12:03 pm

Très inspirant...
Ca me redonne envie de reprendre SW (bon, c'est le défaut des bons CR ils me donnent envie de jouer, alors que le temps n'est pas extensible.)

Avatar de l’utilisateur
Nightfalls
Messie
Messages : 1081
Inscription : dim. août 20, 2006 8:18 am
Localisation : Marseille

Re: [CR] Star Wars (inspiré Eote)

Message par Nightfalls » ven. févr. 03, 2017 6:09 pm

Merci pour ton message, ça fait plaisir :)

J'essaye de rendre ça intéressant tout en faisant ce CR pour que mes trois joueurs puissent se référer à ce qu'ils ont accompli dans le passé (la campagne continuant, au rythme d'une partie par mois).

Avatar de l’utilisateur
Ego'
Dieu de la taverne
Messages : 5912
Inscription : ven. nov. 28, 2003 2:04 pm
Localisation : derrière le comptoir (à Metz)

Re: [CR] Star Wars (inspiré Eote)

Message par Ego' » ven. févr. 03, 2017 6:59 pm

Je me joins à Harfang pour t'encourager à persévérer ! Tu donnes clairement envie de ressortir SW... :yes:
☎️ Annuaire Casus NO ☎️

"Dans chaque vieux il y a un jeune qui se demande ce qui s'est passé." Terry Pratchett
Actuellement sur mon écran : [Crashtest ATM] Ténèbres sur la Forêt Noire & autres contes...

Avatar de l’utilisateur
Nightfalls
Messie
Messages : 1081
Inscription : dim. août 20, 2006 8:18 am
Localisation : Marseille

Re: [CR] Star Wars (inspiré Eote)

Message par Nightfalls » dim. févr. 05, 2017 10:42 am

Ego' a écrit :
ven. févr. 03, 2017 6:59 pm
Je me joins à Harfang pour t'encourager à persévérer ! Tu donnes clairement envie de ressortir SW... :yes:
Merci pour cet encouragement, ô maître des CR :pri

Suite et fin de ce scénar :

Les personnages retrouvent rapidement le technicien duro, qui est en train de se lamenter dans un hangar vide donnant sur l'espace. Il est un peu surpris de voir des étrangers ici mais, au vu de la situation, ce n'est pas ce qui l'inquiète le plus et parle sans se faire prier. Il était venu ici pour s'enfuir à bord de l'un des transports légers réservés aux hommes de Selima Kim. Hélas, il est arrivé trop tard. Y a-t-il un autre vaisseau disponible ? Le technicien n'en sait rien. Peut-être dans les niveaux réservés à Selima Kim. Il n'y est jamais allé, ne possédant pas les autorisations nécessaires. Sous la conduite du Duro, les personnages empruntent des couloirs désertés avant d'arriver devant une porte d'ascenseur dotée d'une serrure à code. Dozer parvient à fracturer la serrure et les larges portes de l'ascenseur s'ouvrent. Il n'y a que deux boutons pour accéder à des niveaux inférieurs. Le premier niveau semble être occupé par des générateurs et d'autres équipements ; quelques techniciens ne sachant pas ce qui se passe s'affairent à résoudre des baisses de tension dans toute la base. Ne perdant pas de temps à explorer ce niveau, les personnages descendent rapidement au second niveau. Celui-ci est plongé dans une obscurité à peine troublée par les lumières de nombreuses consoles informatiques. Les personnages sont à peine sortis de l'ascenseur qu'ils sont arrosés par des tirs de blasters. Les éclairs rouges des décharges d'énergie permettent d'identifier les assaillants : une demi-douzaines de droïds de combat B2 et un droïd nain araignée accroché au plafond (qui se sert d'un canon lourd). Les personnages se planquent derrière les premières consoles et ripostent. Le combat est acharné puisque l'obscurité avantage largement les droïds. Le garde-du-corps rodien se fait tuer et Ro est légèrement blessé dans l'affrontement (j'ai eu un pas de bol phénoménal contre le Wookie : le droïd araignée le touche, il loupe son esquive avec un double 1 et, en jet aux yeux de tous, je fais un minable 10 points de dégâts avec les 5D8+1 du canon blaster lourd). Une fois l'éclairage activé, les personnages se trouvent dans un hangar où repose un vieux transport léger (un modèle qui était produit au siècle précédent).

Image

Plusieurs caissons incrustés dans le sol contiennent une dizaine de droïds B2 ainsi qu'un droïd civil de fabrication yssari, tous désactivés. Comme le rappelle Ro, qui a vécu la guerre des clones, la présence de droïds de combat séparatistes n'est guère étonnante puisque Selima Kim travaillait à l'époque comme pirate - mercenaire pour le compte du comte Dooku. Le transport léger a l'air en bon état, mais ses systèmes sont impossible à lancer ; Dozer pourrait essayer de forcer le système de sécurité, mais ça lui prendrait plusieurs heures au minimum alors que le temps est compté. Stev, qui consulte les nombreuses consoles informatiques qui occupent la première moitié du hangar, fait une surprenante découverte : depuis près de 18 ans, tous ces ordinateurs tournent en boucle pour essayer de percer le codage de programmation du droïd civil (sans succès jusque-là). Pour Stev cela signifie que ce droïd civil dispose d'un codage de type militaire ! Décision est prise de le réactiver et de l'interroger. Extrait de son caisson, le droïd s'anime et dit s'appeler « 8 » (en ce qui concerne le nom et le visuel, j'ai piqué ça sur Starventures).

Image

Il explique simplement qu'il était à bord du transport léger durant la guerre des clones ; son maître, qui en était le capitaine, a été tué par les séparatistes lors de la capture du vaisseau. Pour le reste, il ne se rappelle de rien ou répond « information non disponible ». Une explosion retentit plus haut : les impériaux arrivent ! 8 dit qu'il peut aider à faire décoller le vaisseau ; d'ailleurs les systèmes de ce dernier démarrent dès que le droïd monte à son bord. Ro actionne manuellement la porte du hangar et rejoint le transport alors que les premiers stormtroopers font leur apparition ; ils ont descendu en rappel le conduit de l'ascenseur. Le vaisseau décolle dans le champ d'astéroïdes, tous les senseurs éteints pour éviter de faire repérer par les TIE. Dozer manœuvre donc en aveugle ; avec son copilote wookie, il parvient cependant à sortir du champ au bout d'une quinzaine de minutes. Disposant enfin d'un visuel conséquent, les personnages repèrent au loin les feux de position de plusieurs croiseurs impériaux. Il ne faut pas traîner là, le souci étant que pour passer en hyperespace, encore faut-il connaître les coordonnées du point de départ... Heureusement 8 annonce que le navordinateur du vaisseau dispose de ces informations (au grand étonnement de Stev, qui parvient à comprendre qu'il y a un échange de signaux entre le droïd et le navordinateur). Au vu des coordonnées, Doneeta annonce qu'il a un contact qui ne se trouve pas trop loin, dans un système proche d'Arbra (quadrant N17) ; en effet, le vaisseau ne dispose actuellement plus d'un code transpondeur valide et il est hors de question de s'approcher d'un système civilisé dans ces conditions. Le transport s'éloigne du champ d'astéroïdes, tout en le maintenant entre lui et les croiseurs (pour rester invisible à leurs senseurs), puis passe en hyperespace.
Dernière modification par Nightfalls le jeu. sept. 27, 2018 5:33 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Thabanne
Transcendé
Messages : 726
Inscription : sam. oct. 18, 2003 1:03 pm
Localisation : Aurignac (31)
Contact :

Re: [CR] Star Wars (inspiré Eote)

Message par Thabanne » ven. mai 12, 2017 8:55 pm

Ben alors, vous êtes aussi réguliers que nous niveau sessions ?

Avatar de l’utilisateur
Nightfalls
Messie
Messages : 1081
Inscription : dim. août 20, 2006 8:18 am
Localisation : Marseille

Re: [CR] Star Wars (inspiré Eote)

Message par Nightfalls » lun. mai 15, 2017 10:52 am

Thabanne a écrit :
ven. mai 12, 2017 8:55 pm
Ben alors, vous êtes aussi réguliers que nous niveau sessions ?
Salut Thabanne,

Non, c'est moi qui suis TRES en retard niveau CR...
En gros, on joue une fois par mois. Le dernier CR sur Casus remonte à une partie jouée l'année dernière, je crois. Mais comme je suis pas mal occupé en ce moment, je manque de temps pour rédiger un CR construit à partir de mes notes de parties. J'espère pouvoir bientôt le faire.

a+

Avatar de l’utilisateur
Thabanne
Transcendé
Messages : 726
Inscription : sam. oct. 18, 2003 1:03 pm
Localisation : Aurignac (31)
Contact :

Re: [CR] Star Wars (inspiré Eote)

Message par Thabanne » lun. mai 15, 2017 9:59 pm

Oh ben le plus important reste de jouer. J'aimerais moi aussi être juste en retard de CR!

Avatar de l’utilisateur
Nightfalls
Messie
Messages : 1081
Inscription : dim. août 20, 2006 8:18 am
Localisation : Marseille

Re: Papotage sur le système

Message par Nightfalls » mer. sept. 12, 2018 6:40 pm

Bonjour,

Après trois ans de campagne, avec une partie par mois en moyenne, la campagne s'est terminée il y a quelques semaines.
Je n'aurais sas doute pas le temps / ni les notes nécessaires pour boucher le trou du CR…

Petit retour sur mon système de règles

Nightfalls a écrit :
sam. mai 09, 2015 7:51 pm
Juste quelques mots sur le système que j'utilise, vu que ça n'a rien d'officiel même si je me suis inspiré de la base de SW saga en essayant d'enlever son côté trop tactique et en supprimant tout ce qui est classes et niveaux (j'aime pas).

Sur le principe, les caracs (Force, Constitution, Dextérité, Perception, Volonté, Charisme et Intelligence) sont importantes et influent sur le calcul des Avantages (Attaque Distance, Attaque Contact, Défense Réflexe, Défense Physique et Défense Mentale) ainsi que sur les Compétences (il y en a une trentaine, de manière à bien différencier les persos).

Une carac peut avoir une valeur de -3 (vraiment minable) à +6 (super extraordinaire), les PJ démarrant (en moyenne) avec un niveau de 0 à 2 dans chacune.

Cela permet de calculer un score de base auquel on ajoute le résultat d'un lancer de dés pour battre une difficulté ( de 4, tâche moyenne, à 20+, tâche quasi-impossible à accomplir). Les PJ étant dans la catégorie des "héros - personnage d'exception", ils lancent 2D8 et gardent le meilleur. La plupart des PNJ lancent 2D6.

Après quelques parties de rodage, ça tourne pas trop mal.
Après des dizaines de parties, il est clair que mon système a permis aux PJ de devenir de véritables "monstres" dans leur spécialité respectives : le combat à distance / le pilotage / la mécanique + informatique + médecine.
En effet, ils ont pu rapidement monter la plupart de leurs caracs au-delà des +3, ce qui leur donnait des bases conséquentes à rajouter au lancer des d8 (alors que la majorité des PNJ jetaient des d6, sauf personnages particuliers et majeurs qui avaient également accès au d8)
J'ai donc dû faire quelques ajustements pour qu'il y ait encore du défi de temps en temps, car peu de PNJ pouvaient leur tenir la dragée haute, à moins de venir par paquet de 20, mais tout le monde n'a pas des masses de soldats à opposer à un groupe déterminé...
Cela m'a forcé à augmenter les enjeux et à impliquer les PJ dans la guerre civile, au côté de Leïa et Luke. Ce n'est pas un exercice que je regrette, mais il commençait à devenir dur de créer des scénars sans se répéter dans les thèmes abordés.

Au final, ça ne s'est pas trop mal passé puisque les trois joueurs ont regretté d'abandonner leurs persos et m'ont dit s'être vraiment bien amusés au fil des séances. N'est-ce pas l'essentiel ? ;)

Avatar de l’utilisateur
Nightfalls
Messie
Messages : 1081
Inscription : dim. août 20, 2006 8:18 am
Localisation : Marseille

Re: [CR] Star Wars (inspiré Eote)

Message par Nightfalls » mer. sept. 26, 2018 9:45 am

Petit retour sur mes intentions narratives du début de campagne.

Je ne désirai pas faire une suite de scénarios simplement axée sur des activités de malandrins (gagner du pognon / améliorer son vaisseau / etc.)

J'ai donc mis les PJ sur la route de lady Varsak, une infomarchande humaine, ancienne politicienne (elle a abandonné cette carrière quelques années après la proclamation de l'Empire). Ennemie déclarée du Soleil noir, elle embarque les PJ dans sa lutte (aidée en cela par le fait que Jodo Kast, un ennemi d'un PJ, a rejoint le Soleil noir qui essaye aujourd'hui d'empiéter sur la zone d'influence des Hutts, la bordure extérieure). Mais ce que ne savent pas les PJ, c'est que la vraie lady Varsak est morte et qu'elle a été remplacée par un agent de Dark Vador, chargé de lutter contre le Soleil noir depuis les ombres et de préparer la trahison de Vador contre Palpatine (en collectant des renseignements gênants sur les personnalités impériales qui risque de poser problème après la mort de l'Empereur / gagner des alliés / etc.).

Avatar de l’utilisateur
Harfang
Ascendant
Messages : 1525
Inscription : lun. sept. 10, 2007 2:00 am
Localisation : Tours

Re: [CR] Star Wars (inspiré Eote)

Message par Harfang » mer. sept. 26, 2018 10:24 am

Je viens de relire.
Moi qui me relance sur du SW (finalement mes joueurs en on marre de la fantasy et insiste pour Simulacres), tu me fais douter de mon angle d'attaque. J'avais choisi du gris clair (de libres commercants), j'hésite à le rendre un peu plus sombre :)
je l'avais déjà dit, mais c'est très bon.

Avatar de l’utilisateur
Nightfalls
Messie
Messages : 1081
Inscription : dim. août 20, 2006 8:18 am
Localisation : Marseille

Re: [CR] Star Wars (inspiré Eote)

Message par Nightfalls » mer. sept. 26, 2018 2:11 pm

Harfang a écrit :
mer. sept. 26, 2018 10:24 am
Moi qui me relance sur du SW (finalement mes joueurs en on marre de la fantasy et insiste pour Simulacres)
Du Star Wars avec Simulacres ! Tiens, jamais testé ni vu... Il y a un hack "officiel" époque ancienne formule CB ??

tu me fais douter de mon angle d'attaque. J'avais choisi du gris clair (de libres commercants), j'hésite à le rendre un peu plus sombre :)
Tout dépend de ce qu'attendent tes joueurs / de ce que tu veux faire.
Mes joueurs étaient clairement partis sur l'option "ni dieu ni maître" : "même si on déteste l'Empire, on défend juste notre cul".
Tout ce qu'ils désiraient, c'était gagner des crédits et améliorer leur vaisseau (sans tomber dans l'aspect crapules sans scrupules, ils se considéraient clairement comme des hors-la-loi et fiers de l'être).
Ce qui les a fait changer d'avis, et se mettre à défendre une "juste" cause, c'est leurs démêlés avec lady Varsak (ça a fini par mal se passer), leurs têtes mises à prix par Jabba, leur entente avec les Yssaris (peuple ET venu de l'autre côté de la galaxie, au-delà du mur de l'hyperespace, qui gardait un œil sur l'usage de l'hyperespace et de ses dangers) et leur rencontre avec Leïa sur Bespin.

Avatar de l’utilisateur
Harfang
Ascendant
Messages : 1525
Inscription : lun. sept. 10, 2007 2:00 am
Localisation : Tours

Re: [CR] Star Wars (inspiré Eote)

Message par Harfang » mer. sept. 26, 2018 8:50 pm

Nightfalls a écrit :
mer. sept. 26, 2018 2:11 pm
Harfang a écrit :
mer. sept. 26, 2018 10:24 am
Moi qui me relance sur du SW (finalement mes joueurs en on marre de la fantasy et insiste pour Simulacres)
Du Star Wars avec Simulacres ! Tiens, jamais testé ni vu... Il y a un hack "officiel" époque ancienne formule CB ?? 

Hack Personnel suite à cinq ligne qui était paru dans un Casus de l'époque.
En gros les tests de Force sont sous Esprit + perception + Minéral ou Instinct + désir + animal pour le côté sombre. Ca c'était Casus.
Pour ma part j'ai ajouté l'energie "Force", un bonus pour chaque perso fonction de la race et refondu et recréé tout les pouvoirs de la force.
ca tourne du tonner avec un SimulacreS axé Pulp.

La campagne disons neutre ou hors-la-loi, c'est plutôt mon trip a moi. Actuellement je les fais jouer dans la résistance Corellienne sous le commandement de Garm El Iblis dans l'OAS (Initialement c'était l'OSA et puis, faute à l'inconscient ma langue a fourché, du coup, c'est resté) mais j'aimerais quelque chose de moins polarisé et plus western.
Mon problème reste d'intégrer ou penser un personnage Jedi, l'un de mes joueurs ne voulant jouer que celà (et c'est bien son droit, ma foi, mais je peine à penser un jedi adapté)

Répondre