Hier j'ai joué à un truc et j'ai envie d'en parler ici

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Avatar de l’utilisateur
Steve J
Dieu en Quetchua
Messages : 2449
Inscription : dim. oct. 08, 2006 1:41 pm
Localisation : Lyon

Re: Hier j'ai joué à un truc et j'ai envie d'en parler ici

Message par Steve J » lun. janv. 11, 2016 12:52 pm

nerghull a écrit :Comme quoi, deux bétises et une imagination fertile....
Effectivement j'ai bien fait de demander puisque j'ai deux réponses en une !
Ça donne carrément envie de lire le scénario d'Eric.

D'ailleurs je confonds où il y avait une VF du jeu envisagée ?
Fan des hacks d'Apocalypse World qui commencent par la lettre "W" : Worlds in Peril, World Wide Wrestling RPG

Avatar de l’utilisateur
Le Grümph
Dieu du foisonnement créatif
Messages : 8996
Inscription : mar. avr. 05, 2005 1:44 am
Localisation : Nord-Mayenne
Contact :

Re: Hier j'ai joué à un truc et j'ai envie d'en parler ici

Message par Le Grümph » lun. janv. 11, 2016 1:16 pm

Il existe une VF du jeu en attente d'une réponse définitive de l'auteur. A priori, il est partant sur le principe, mais doit me recontacter pour qu'on règle les détails pratiques de l'accord. Et il met environ un mois entre chaque mail. Donc, je suis patient. Les textes sont traduits et corrigés et j'ai commencé à traduire du matos de son blog que j'aimerai inclure à la VF, mais il faudra qu'il soit d'accord...
Le scénario d'Eric est très bien, ceci étant.
LG
Petit Marteau - Mon site - Mes images - Le catalogue Chibi
Chibi : des jeux pour faire des trucs dedans
JOUER ET LAISSER JOUER
system matters, players matter more
Jeu de rôle. n.m. On jette des dés et on dit des conneries.

Avatar de l’utilisateur
R.Alex
Banni
Messages : 1457
Inscription : ven. avr. 29, 2005 4:37 pm

Re: Hier j'ai joué à un truc et j'ai envie d'en parler ici

Message par R.Alex » lun. janv. 11, 2016 2:35 pm

Lotin a écrit :Je ferai un retour plus détaillé de The Edge of the Night en parallèle à la publication du cr correspondant sur le sujet idoine.
J'attends ton CR avec impatience. C'est vrai que la pelletée de PNJ est intimidante. Je suis notamment intéressé par ta liste de trucs importants ou dispensables.

Pour Mirror of Desire, si tu le souhaite, je peux te fournir le résumé purement factuel qu'un de mes joueurs à fait des événements de ce scénario.
Je ne suis pas sûr que ça te soit d'une grande utilité, car ça représente notre déroulement du jeu, mais au cas où, fais moi signe.
Rejoignez la Résistance !
Sable&Soleil en pdf ou sur lulu, Cthulhu Blanc, un lanceur de dés en ligne qui permet de partager les résultats pour Warhammer 3 et Star Wars FFG, tout ça sur mon petit coin d'internet.

Avatar de l’utilisateur
Lotin
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1959
Inscription : jeu. août 30, 2012 9:31 pm
Localisation : Toulouse

Re: Hier j'ai joué à un truc et j'ai envie d'en parler ici

Message par Lotin » lun. janv. 11, 2016 5:04 pm

R.Alex a écrit : J'attends ton CR avec impatience. C'est vrai que la pelletée de PNJ est intimidante. Je suis notamment intéressé par ta liste de trucs importants ou dispensables.

Pour Mirror of Desire, si tu le souhaite, je peux te fournir le résumé purement factuel qu'un de mes joueurs à fait des événements de ce scénario.
Je ne suis pas sûr que ça te soit d'une grande utilité, car ça représente notre déroulement du jeu, mais au cas où, fais moi signe.
Toute ta doc m'intéresse ! Ca ne peut que m'être utile de toutes façons. J'ai une petite envie/idée pour le final notamment mais j'aimerai bien voir comment il a tourné avec une autre équipe.

Avatar de l’utilisateur
Jicey
Mystique
Messages : 815
Inscription : mer. janv. 09, 2013 5:02 pm
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Hier j'ai joué à un truc et j'ai envie d'en parler ici

Message par Jicey » lun. janv. 11, 2016 6:39 pm

Lotin, toi qui est aussi sur Toulouse, faudra qu'on se rencontre pour parler W3. De temps en temps on se fait un resto entre Casusiens de Toulouse, je te préviendrais (ça se fait généralement près du Gaumont Labège, je ne sais pas si c'est pratique pour toi).
R.Alex a écrit :Pour Mirror of Desire, si tu le souhaite, je peux te fournir le résumé purement factuel qu'un de mes joueurs à fait des événements de ce scénario.
Je ne suis pas sûr que ça te soit d'une grande utilité, car ça représente notre déroulement du jeu, mais au cas où, fais moi signe.
Je suis prenneur aussi, je vais le faire jouer aux vacances de février si tout va bien. Un CR ça permet de mieux visualiser le déroulement de l'aventure (enfin, un des déroulements possibles).

Avatar de l’utilisateur
Lotin
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1959
Inscription : jeu. août 30, 2012 9:31 pm
Localisation : Toulouse

Re: Hier j'ai joué à un truc et j'ai envie d'en parler ici

Message par Lotin » lun. janv. 11, 2016 7:05 pm

Jicey a écrit :Lotin, toi qui est aussi sur Toulouse, faudra qu'on se rencontre pour parler W3. De temps en temps on se fait un resto entre Casusiens de Toulouse, je te préviendrais (ça se fait généralement près du Gaumont Labège, je ne sais pas si c'est pratique pour toi).
Ha ben carrément oui !! Etant sur Roseraie/Amouroux, je suis pile du bon côté en plus.

Avatar de l’utilisateur
R.Alex
Banni
Messages : 1457
Inscription : ven. avr. 29, 2005 4:37 pm

Re: Hier j'ai joué à un truc et j'ai envie d'en parler ici

Message par R.Alex » mar. janv. 12, 2016 10:30 am

Houlahup, barbatruc !
Spoiler:
Mirror of Desire

Jour 23 : la matinée est consacrée aux soins et aux emplettes. Au déjeuner, les PJ sont contactés par un valet qui doit les conduire devant Lord Von Bruner. Lord Aschaffenberg est présent. ILs ont à leur confier une mission délicate. Récemment, les héritiers des familles Von Bruner et Aschaffenberg sont tombés amoureux d'Esmeralda Fenstermacher. La belle est une roturière, et sa famille a connu des jours meilleurs. Il faut à tout prix éviter une mésalliance. Nos héros ont carte blanche, ou presque, car la vie et la réputation des deux damoiseaux doivent être préservées. Par contre, rien n'empêche de favoriser la fortune d'un des deux autres prétendants d'Esmeralda, à savoir Guthrie Von Hammastrat ou Tomas Von Karstadt. Quittant leurs commanditaires, les compagnons reçoivent un discret coup de pression de la part de Lugdimilia Von Bruner, qui se propose de les récompenser s'ils sabordent leur mission.

Jour 24 : les PJ accompagnent Guthrie Von Hammastrat dans les égouts pour assister sa traque de la "bête" qui y roderait. Mais après plusieurs heures passées à chercher en vain, c'est finalement 6 silhouettes armées qui leurs tombent dessus. Grâce aux prouesses martiales du groupe de PJ le combat est vite expédié, mais la tentative de garder un des assaillants en vie semble compromise.

Jour 25 : petit somme puis déjeuner dans une auberge chic pour chanter les exploits de Guthrie. Ils sont pris à partie par Tomas Von Karstadt. La situation qui aurait pu tourner à l'aigre s'améliore finalement, et le jeune noble propose même une mission aux compagnons. Krebs Malrich, négociant quelque peu louche faisant affaire sur les docks, l'aurait arnaqué. Il s'agit d'une livraison en provenance de Middenheim, d’une valeur de 500 couronnes (cinq robes), pour laquelle le batelier dit ne pas avoir reçu de paiement. En attendant, il conserve la cargaison. Les compagnons tergiversent, mais se proposent de creuser un peu. Marten essaye de détourner Guthrie de la bête, qui ne semble être qu’une vilaine farce de ses camarades de régiment. La blessure à l’œil d’Axel semble en bonne voie de guérison. Axel tente d’obtenir des renseignements sur la transaction litigieuse entre Malrich et Von Karstadt. Lars collecte des informations autour de la demeure d’Esmeralda ; son père a été aperçu à l’office dans la journée. En soirée Guthrie a rendez-vous avec Esmeralda dans une auberge de la Colline. Une demi-heure plus tard, Lars aperçoit Esmeralda à l’extérieur de l’auberge… dont le toit flambe ! Sortent de l’auberge, entre autres clients effrayés par l’incendie : Leopold et Guthrie en sous-vêtements. Esmeralda et le jeune Aschaffenber se gaussent copieusement d’eux. Maximilian serait coutumier des blagues potaches. Esmeralda apprécie son humour. Devant son manoir, Esmeralda découvre une malle contenant les cinq robes. Une note accompagne le cadeau, dont seule Esmeralda a pu lire le contenu.

Jour 26 : Les compagnons essaient de découvrir la provenance des robes offertes à Esmeralda la veille. Axel frappe à la porte du manoir Fenstermacher, se faisant passer pour un émissaire de Tomas Von Karstadt. Sur les docks, les aventuriers surprennent une conversations entre Krebs Malrich et ses gars : la précieuse cargaison leur a effectivement été dérobée, entre autres marchandises. Tomas a donc fini par trouver quelqu'un pour faire sa sale besogne. L'après-midi, le hasard réunit les quatre prétendants sur la place devant le manoir Fenstermacher. Chacun semble décider à mettre en valeur ses atouts. Leopold Von Bruner déclame des compositions de son cru depuis le matin. Guthrie Von Hammastrat, quant à lui, taille en pièce un poteau. Tomas Von Karstadt, vautré dans une chaise à porteurs, se goberge en regardant les autres, attendant sans doute de pouvoir remettre à Esmeralda un nouveau cadeau luxueux. Maximilian Aschaffenberg le singe cruellement, jusqu'à ce que la situation dérive en une querelle pathétique. De plus en plus de badauds s'arrêtent pour observer leur manège. Nos héros en profitent pour s'introduire dans la maison par les dépendances. Par chance, c'est par Esmeralda en personne qu'ils sont surpris pendant leur exploration. Ils profitent de la naïveté de la jeune femme et entreprennent de l'aider à y voir plus clair dans ses sentiments, et lui vantent subtilement les qualités de Guthrie. La conversation à bâton rompu se déroule dans un boudoir attenant à la chambre de la demoiselle ; une pièce meublée d'une bibliothèque, d'un écritoire et d'un nombre fascinant de miroirs. Alors que la belle est appelée par son père, les héros parviennent à esquiver Hilda, et même à fouiller la chambre d'Esmeralda ; sans rien trouver de compromettant. Lorsque Axel, Lars et Marten quittent la demeure, la situation n'a guère évolué du côté des prétendants. Les compagnons jouent de leur gouaille pour attirer Leopold et Guthrie dans la taverne la plus proche. Une fois seuls avec Guthrie, les héros le convainquent de faire sa demande sans tarder. Dans la soirée, les événements s'enchainent : Guthrie fait sa demande au père d'Esmeralda, Esmeralda envoie Hilda auprès de Guthrie, auquel elle confie une mission qui doit lui prouver la sincérité de son amour. Il s'agit, pour faire écho à la lointaine idylle entre Kelsidra Fenstermacher et Heller Von Bruner, de retrouver un pendentif offert par ce dernier à sa belle. Le bijou serait revenu dans le giron de la famille Von Bruner. Passant la nuit au manoir Von Bruner, où ils se mêlent aux domestiques le temps de leur mission, les aventuriers enquêtent sans succès sur Heller et Kelsidra.

Jour 27 : les chosent se corsent. Nos héros parviennent à convaincre Heissman von Bruner que renoncer au pendentif est leur meilleure chance de réduire à néant tout espoir de romance entre Leopold et Esmeralda. Marten de son côté, place ses billes auprès de Rickard Aschaffenberg, tout en essayant de lui faire comprendre que son neveu est tout de même un sacré godelureau. Pour être poli. Tout irait donc pour le mieux si Esmeralda n'avait pas une nouvelle quête romantique à confier à Guthrie. Il faut cette fois réciter un poème sur la tombe d'Heller von Bruner. Un serviteur des Fentermacher l'accompagnera pour s'assurer que cette tâche est menée à bien. En route pour les Jardins de Morr. Pendant que Guthrie déclame avec coeur, sous l'oeil vigilant des compagnons, le serviteur exécute discrètement un rituel. Surgit un spectre, que Lars renvoie promptement à son repos éternel, tandis qu'Axel et Marten rattrapent le serviteur en fuite. Ce dernier, recruté semble avoir perdu la raison. Il dévide sans arrêt une litanie concernant "sa Maîtresse", qui va "revenir". Il est confié aux bons soins de la garde, puis du temple de Shallya. Il s'avère qu'Esmeralda avait recruté Jory il y a une semaine, après l'avoir rencontré au Temple de Sigmar, et sans avoir informé son père. La belle confie à son soupirant une dernière tâche : réciter, en plusieurs lieux de la ville, une longue ballade rédigée par feu Heller von Bruner pour Kelsidra. Cela ne dit rien qu'y vaille à nos héros, qui soumettent innocemment le poème à l'analyse de Leopold. Ce dernier est subjugué par la beauté du texte, mais ne connait rien de son aïeul, pourtant un rimailleur comme lui. Quoique plus doué. Par sécurité, Lars modifie le texte ça et là, espérant éviter l'exécution d'un nouveau rituel.

Jour 28 : Nos héros s'attaquent à leur nouveau chemin de croix. Sous leur oeil vigilant, Guthrie suit le parcours poétique imposé par Esmeralda. Ce dernier est émaillé d'incidents fomentés par les prétendants déçus. Ici Marten se fait piétiner par un troupeau de moutons en panique appartenant au Von Karstardt. Là, Leopold Von Bruner menace de mettre fin à ses jours en se jetant d'un toit. Ailleurs, les compagnons sont mis au fers par un sergent auquel Maximilian Aschaffenberg aura remis un mandat d'arrêt de sa patte. Les héros y perdent un temps précieux et force pistoles en graissage de patte pour alerter Rickard Aschaffenberg de leur mésaventure.

Jour 29 : Libérés sur ordre de Rickard Aschaffenberg, les aventuriers peuvent assister Guthrie pour la fin de sa déclamation, qui se déroule sans encombre. Ou presque. Ils doivent en passer par l'interrogatoire menaçant d'un chasseur de sorcières, qui enquête sur l'apparition du spectre de l'avant veille. Si Lars parvient à détourner l'attention de Mathias Rigger de leurs personnes, les soupçons de celui-ci concernant les Fenstermacher se confirment. Nos aventuriers, quelque peu gênés aux entournures par la situation, s'empressent de raccompagner Guthrie auprès d'Esmeralda pour conclure l'affaire. De retour au manoir Fenstermacher, Guthrie peut enfin déclarer sa flamme à Esmeralda. La belle porte le médaillon d'Heller von Bruner. Soudain, tourtereaux et personnages sont pris d'un malaise. Une sensation étrange, ils se sentent retournés comme de bêtes gants. Ils reprennent leurs esprits rapidement, mais le malaise persiste. Esmeralda et Guthrie ont disparu, leur environnement, et jusqu'à leurs corps, leur semblent différents... inversés. Soudain une créature s'adresse à eux à travers l'un des miroirs. De cet être androgyne émane puissance et cruauté... Et il toise leurs corps inanimés, qui semblent à sa merci. La bête remercie Esmeralda de l'avoir libérée, et prend son envol, abandonnant Axel, Lars et Marten de l'autre côté du miroir, non sans les avoir nargués. Les trois compagnons ne sont guère décidés à attendre son retour. Une rapide exploration leur révèle que les deux portes du boudoir ne donnent plus sur le manoir Fenstermacher, mais sur des scènes surgies du passé qui se répètent inlassablement, avec de menues variations. Dans l'une, Heller tente de séduire Kelsidra au cours d'un bal, en lui apportant un présent. Dans l'autre, il chante pour elle dans un jardin, poème après poème, sans jamais arriver à toucher son coeur. Creusant sa mémoire, Lars parvient à intervenir dans cet écho du passé, dictant au jeune le poème qui touchera sa belle. La scène se dissipe alors, libérant un Guthrie hagard. Une fouille du boudoir permet de retrouver le pendentif qui va constituer le sésame de l'autre souvenir, qui retenait Esmeralda. Lorsque les deux jeunes gens de nouveau réunis, s'embrassent, chacun se réveille du bon côté du miroir. Lars, Axel et Marten s'empresse alors de conduire les jeunes gens auprès du père d'Esmeralda, afin de lui expliquer au mieux la situation. Le vieil homme convient que sa fille a certainement été possédée, et qu'elle aurait besoin de l'aide des prêtres de Shallya. Mais la menace du chasseur de sorcières l'incite à requérir l'aide des aventuriers pour conduire sa fille dans un temple écarté d'Übersreik, en attendant que la demoiselle ne soit plus au centre de l'attention. Les trois compagnons, après avoir manipulé Guthrie et Esmeralda pour arriver à cette heureuse conclusion, n'osent pas refuser, et s'empressent d'aller empocher leur récompense avant d'escorter Esmeralda au temple de Shallya d'Hugeldal.
Ça se passe immédiatement après Gathering Storm, donc les PJ ne sont pas frais lorsqu'ils arrivent à Ubersreik.

De plus, c'est un résumé qui est fait pour la tablée, et peut donc être abscons pour vous. Si vous avez des questions n'hésitez pas.
Rejoignez la Résistance !
Sable&Soleil en pdf ou sur lulu, Cthulhu Blanc, un lanceur de dés en ligne qui permet de partager les résultats pour Warhammer 3 et Star Wars FFG, tout ça sur mon petit coin d'internet.

Avatar de l’utilisateur
Sakagnôle
Messie
Messages : 1134
Inscription : jeu. nov. 05, 2015 11:18 am

Re: Hier j'ai joué à un truc et j'ai envie d'en parler ici

Message par Sakagnôle » mar. janv. 12, 2016 12:05 pm

Or donc, durant la période de Noël dans une Galaxie Lointaine, très lointaine.....

J'ai réussi à faire une table de Star Wars motorisé par Abstract Dungeon (AD)... un excellent jeu

notez que c'est mon 1er CR...

Durée de la partie deux heures et des brouettes explications des règles incluses; ce qui est bien dans Star Wars c'est qu'il n'y a même pas besoin d'expliquer l'univers tellement on le connait...

Explication des règles 15 minutes ... 20 minutes avec la création du personnages.

Deux joueurs (ce sont les surnoms que je leur donne^^ ): DarthRoger et ObiwanGuigui...

Le premier incarnera un ancien pilote de navette lamba reconverti dans la contrebande, traqué par l'empire et le Cartel Hutt....

Le second peut enfin incarner un Jedi alcoolique (qu'il voit un peu comme un Ronin du Futur) qui a déjà succombé qq fois au côté obscur...

Ébauche de Scénario de mon cru un peu à l'emporte pièce histoire de voir comment le système tourne...

Nous sommes peu de temps après l'accession au pouvoir de Palpatounet, les Jedi sont traqués, la Rébellion se forme....

... dans une prison impériale.... nos deux valeureux se réveillent nus dans deux cellules séparées.... ils communiqueront en pseudo morse (un grand moment de Roleplay) pour fomenter une évasion aussi improbable que rocambolesque => c'est à ce moment que les dès sont lancés!

(j'aime les débuts in media res, j'ai trouvé que lancer les dès juste avant l'action apporterai une touche de fun)

Une manipulation de stromtrooper geôlier plus tard voilà nos steve mc queen et charles bronson du futur partis pour la grande évasion...

Quelques patrouilles évitées à grand coup d'Agilité, un équipement de fortune récupéré, le grand classique du vol d'armure de stormtrooper préalablement estourbi et le tour est joué.

Quelques dès utilisés plus loin, DarthRoger prend conscience qu'ils sont dans un croiseur et qu'une baie de décollage n'est pas loin...

Comme par miracle ils trouvent une navette Lamba à peine arrivée (ça tombe dis donc) ... ni une ni deux notre équipée sauvage décide de tester les règles de combat!

Une escouade de stormtrooper (3 +1 chef avec une grosse mitrailleuse) les accueille! Timides ils en dézinguent que deux à la première phase de combat .... et hop on teste les règles de dégâts... tout se passe très bien en terme de mécanique de jeu... nos deux fugitifs arrivent à dompter l'animal lamba sous les tirs nourris

Hop je dégaine mes post-it et paf bataille spatiale!

En terme de jeux les chasseurs poursuivant sont des adversaires (post-it carrés avec des dès dessus^^), la navette lamba est un un vaisseau (Gros post-it) avec une réserve de dès (objet / trait) ici 5 (missiles 1 - bouclier 2 - barge de commandement 1 - coque 1) : tout se passe bien les Tie comme les post-it volent mais la navette est endommagée coque réduite à 0 par un tir vicieux!)

Il faut s'écraser sur la planète la plus proche!

Suite à atterrissage catastrophe tout le monde va bien, la ville n'est pas loin.... Mos Eisely (oui je ne me suis pas foulé)

Après une nuit passée à la belle étoile quelques pièces de récup échangées contre de l'équipement Chapi et El Chapo réfléchissent (cool une heure de jeu passée sans réflexion) ils prennent un refresh de groupe et mênent l'enquête.... en gros je leur explique qu'il ont été arrêtés tous les deux alors qu'un allait voir Ben un vieux pote d'académie soit disant dans le désert (en fait de conneries) et l'autre devait récupérer une cargaison quai 94...
(pas de foulage non plus)

Ici encore la mécanique démontre toute sa puissance, le Pj se "battant contre" une menace : l'Enquête! .... ce sont les joueurs qui m'expliquent à moi MJ (maître du monde connu et inconnu) comment en fait ils ont été vendus par Jeebo un Sulustéen cupide, vaurien de première, inféodé aux Siths et suppôt de Zitoire (oui ils ont de l'imagination les joueurs) le Hutt.

Pour ce faire, ils ont utilisé la Force et DarthRoger sa connaissance des Bas-fonds.... des Traits... encore un point pour le système de jeu, j'adore siple et efficace.

Mes Alcoolytes étant de type vindicatif, ils s'associent pour faire payer Jeebo !

Scène Finale l'assaut Chez Jeebo un sous-sol ambiance braquage à la mexicaine, entre un Jedi sans Sabre Laser et un contrebandier très sensible de la gachette ce fut une belle boucherie, les joueurs optant pour l'approche attaque frontale "de toute façon on va tout craquer nos dés, c'est la fin de la partie" (la prochaine fois l'adversité sera rédhibitoire histoire le leur montrer namého).

Effectivement touta été craqué.

Mais tout est bien qui fini bien Jeebo arrive à s'en sortir en "cédant" gracieusement son cargo que nous découvrirons peut-être dans le prochain épisode.... peut-être entre la Vrai Vie TM et tout le reste on jouera pas avant un bon bout de temps.

Le jeu fait la part belle à l'imagination et à l'héroïsme... que j'encourage d'ailleurs, la devise de notre groupe a toujours été "vous êtes des héros , Bordel!" (affiché sur les écran de MJ)

Sinon le système au top, l'ambiance autour de la table excellente, deux heures pleine AD, je conseille !

Avatar de l’utilisateur
dogboy
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2233
Inscription : mar. déc. 23, 2008 12:13 am

Re: Hier j'ai joué à un truc et j'ai envie d'en parler ici

Message par dogboy » mer. janv. 13, 2016 12:43 am

Ce soir nouvelle séance de Torg. Après une longue discussion avec une tribue d'humains primitifs et d'hommes-lézards de Terre vivante pour essayer de comprendre le culture malgré tous les mots bizarres qu'ils emploient, on s'est retrouvés pris entre nos hôtes et les militaires bas du front qui nous accompagnaient et qui ont profité de ce qu'on était éloignés pour tirer dans le tas. L'occasion de découvrir ce qui se passe quand le MJ fait 20, relance 20, relance 16 sur un jet de tir ennemi... :mrgreen:
But soon the flames will fade, and only dark will remain.

Avatar de l’utilisateur
Go@t
Dieu du rabin zombi cracheur de flamme
Messages : 6014
Inscription : mar. déc. 07, 2004 11:46 am
Localisation : Somewhere between Haven Creek and Scum City
Contact :

Re: Hier j'ai joué à un truc et j'ai envie d'en parler ici

Message par Go@t » mer. janv. 13, 2016 7:43 am

Moi moi moi hier soir partie de Wastburg en tant que MJ pour retester un futur scénario. En fait, on a juste fait l'intro. Et on a utilisé la création collaborative de quartier, vu qu'ils viennent de boucler la première affaire (le scénario du livre de base) et d choisir leur quartier d'affectation. Comme d'hab, grosse participation des joueurs (tous débutants à la base) et ça a donné un truc vraiment sympa. Je vais le poster bientôt dans le sujet idoine. :rock:
"Jouer avec Go@t, c'est à chaque fois mythique." (Zeben)
ZombieFanBoy Team, Maskagaz Zav Team et membre du studio Gobz'Ink, où les auteurs de JDR ont le poil soyeux :
Image

Avatar de l’utilisateur
Jicey
Mystique
Messages : 815
Inscription : mer. janv. 09, 2013 5:02 pm
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Hier j'ai joué à un truc et j'ai envie d'en parler ici

Message par Jicey » mer. janv. 13, 2016 9:47 am

R.Alex a écrit :Houlahup, barbatruc !
Merci bien. Très utile pour assimiler ce scénar touffu (je vois que j'ai loupé plein de trucs en lisant trop en diagonale le scénar).

Avatar de l’utilisateur
R.Alex
Banni
Messages : 1457
Inscription : ven. avr. 29, 2005 4:37 pm

Re: Hier j'ai joué à un truc et j'ai envie d'en parler ici

Message par R.Alex » mer. janv. 13, 2016 9:50 am

C'est vrai qu'il y a pas mal d'éléments pour un "petit" scénar.

Moi ce qui m'a particulièrement plu, ainsi qu'à mes joueurs d'ailleurs, c'est la cassure par rapport à Gathering Storm. Ils ont pataugé dans la boue et combattu des pelletées de monstres, et là d'un coup, on leur balance une enquête dans la haute d'Ubersreik. Autant te dire qu'ils n'avaient pas misé là-dessus pour leurs pex.
Rejoignez la Résistance !
Sable&Soleil en pdf ou sur lulu, Cthulhu Blanc, un lanceur de dés en ligne qui permet de partager les résultats pour Warhammer 3 et Star Wars FFG, tout ça sur mon petit coin d'internet.

Avatar de l’utilisateur
Hudson
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1907
Inscription : lun. juin 18, 2007 4:37 pm
Localisation : Warp 9.3
Contact :

Re: Hier j'ai joué à un truc et j'ai envie d'en parler ici

Message par Hudson » mer. janv. 13, 2016 12:30 pm

Dimanche, nouvelle partie de Star Trek NG (LUG)

Nous avons enfin de récupérer mon vaisseau :wub:

Image

Avec cette beauté, nous avons du assurer la sécurité d'un convoi devant acheminer un réacteur climatique permettant à une race en danger de s'installer sur une autre planète de son système solaire. Des pirates sévissent dans la zone, sans compter les dissidents qui refusent cet exode.

Bien évidement, un appel de détresse nous oblige à porter secours à un cargo attaqué : il s'agit d'un piège :roll: !
Nous tombons dans un champ de mines avec un vieil oiseau de proie klingon qui tente de nous détruire :mrgreen:

Il s'enfuit avant que nous lui réglions son compte. Nous avons subit quelques dégâts, mais notre chef-ingénieur dénobuliène effectue des miracles.
Rattrapant notre cargo, celui-ci a subit une attaque de deux vaisseaux pirates, qui ont été mis en déroute (encore :bravo: ).
En inspectant le réacteur, il s'avère que celui-ci a été subtilement saboté. Fort de notre temps passé après de la frontière romulienne, nous réparons sans rien dire...et changeons notre trajet jusqu'au monde où nous devons livrer le réacteur.

Bien nous en a pris : les deux vaisseaux pirates s'enfuient précipitamment .
Devinant que l'oiseau de proie va revenir, mon capitaine fait placer en orbite une série de torpilles quantiques réglées sur les fréquences d'occultation/machinerie de ce type de navire.

Nous participons à l'installation du réacteur, grâce à nos faisceaux tracteurs, en descendant dans l'atmosphère.
Comme prévu, les torpilles s'abattent sur l'oiseau de proie qui se désocculte à proximité de notre vaisseau. L'explosion de leur vaisseau-mère incite les deux vaisseaux pirates à s'enfuir sans demander leur reste ! :bravo:

Un appel d'un garde détaché sur le cargo abritant le réacteur fait se téléporter à bord le capitaine, le chef-médecin et le chef de la sécurité.
Un opposant embusqué a placé une bombe et désintègre tout ceux qui se rapprochent ! Nous perdons un garde avant de "stunner" l'individu.

Doté de capacités pis hors du commun, le chef de la sécurité perturbe une fraction de seconde la bombe : c'est suffisant pour que nous la fassions téléporter en haute altitude et qu'elle n'explose sans aucune conséquence pour notre mission.

C'est la première fois que l'on avait l'avance technologique constante sur nos adversaires, mais c'est quand même trop top de faire un quasi sans-faute :mrgreen:
Le monde se divise en 2 catégories :
Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent...

Toi...tu creuses 8)

Avatar de l’utilisateur
Dox
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 3466
Inscription : dim. oct. 26, 2014 10:42 am
Localisation : Dijon

Re: Hier j'ai joué à un truc et j'ai envie d'en parler ici

Message par Dox » mer. janv. 13, 2016 1:39 pm

Hudson a écrit :Dimanche, nouvelle partie de Star Trek NG (LUG)
Mince, moi qui croyais être le dernier MJ à maîtriser en France avec la version LUG de Star Trek : TNG !

Sinon, sympa ton CR ! C'est quel scénario que vous avez joué ? Un du commerce ou une création de ton meneur ? :gné
Le JDR : le poids des mots, le choc des dés ! :bierre:

Avatar de l’utilisateur
R.Alex
Banni
Messages : 1457
Inscription : ven. avr. 29, 2005 4:37 pm

Re: Hier j'ai joué à un truc et j'ai envie d'en parler ici

Message par R.Alex » jeu. janv. 14, 2016 11:47 am

Séance de Warhammer 3 hier soir, où nos aventuriers ont continué à fouiner du côté d'Hugeldal.

Les deux curetons du groupe ont été conviés à un diner avec Lady Agnetha, pour accompagner Lady Esmeralda. Le diner s'est relativement bien passé, malgré le manque de tact du prêtre de Sigmar. Ils on réussi à obtenir une autorisation pour fouiner autour du puits.
Ils ont mené quelques recherches en ville par la suite, puis sont partis en direction du sud, à la recherche du démon de la famine que leur avait décrit un réfugié dans le temple de Sigmar.
Et ils l'ont trouvé... une courte lutte s'en est ensuivit, où les courageux compères ont renvoyé la bête ad patres. Visiblement, il s'agit d'un prédateur (loup, gros chien...) victime de mutation. L'idée leur vient alors de retourner en ville avec la bête et de la brûler en place publique, afin de remonter un peu le moral des habitants, bien moroses avec toutes les tuiles qui leur sont tombées dessus.

Par contre, un prêtre de Sigmar en armure et bouclier, ça encaisse vachement bien les coups quand même...
Rejoignez la Résistance !
Sable&Soleil en pdf ou sur lulu, Cthulhu Blanc, un lanceur de dés en ligne qui permet de partager les résultats pour Warhammer 3 et Star Wars FFG, tout ça sur mon petit coin d'internet.

Verrouillé