[CR] Shadow of the Demon Lord : chroniques (saison 2)

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Avatar de l’utilisateur
oufle
Evêque
Messages : 445
Inscription : sam. janv. 14, 2006 6:01 pm

Re: [CR] Shadow of the Demon Lord : chroniques (saison 2)

Message par oufle » dim. sept. 10, 2017 4:11 pm

Mardi dernier, dernier scenario de SotDL avant un break de plusieurs mois. Un des joueurs (celui qui joue le Construct qui se prend pour dieu) quitte le pays sous peu donc l’idée était de faire un scenario qui  permet à son perso de sortir de la champagne de manière satisfaisante.

Les perso sont niveau 6.

Apres les évènements à Highwatch, les personnages se rendent à Neverfall. Selon le Construct Angel, la bas se trouvera le portail qui mènerait a la Forge, ou le Lord of Blades et son armée sont installe.
Mais Angel prévient les PJ, le Lord of Blades n’apprécie par les ‘vivants’. Seuls les Construct sont acceptes.

Le voyage entre Highwatch et Neverfall se fera sans encombre.
Mais alors qu’ils arriveront en vue de la citadelle, ils pourront découvrir avec stupeur que celle ci est encerclée en partie par deux armées ennemies. Une armée de mort vivants et une armée d’Anubin.

Les deux armées ne bougent pas. Comme il elles attendaient quelque chose.
La Citadelle est située au milieu d’un lac de lave, et le pont levis donne vers le Sud Est. La seule partie qui ne fait pas face a une armée.
Une caravane comprenant une dizaine de chariot sont de l’autre cote du lac. Le Pont Levis est levé, et un home est en train d’interpeler les gardes pour qu’il ouvre le pont levis. L’homme semble panique et préfère se rendre dans la citadelle assiégée que de repartir d’ou il vient alors que la nuit tombe.

Les personnages décident d’intervenir, mais ne parviennent finalement qu’a faire baisser le pont levis pour eux mêmes et non pour le reste de la caravane (ils devront même montrer des dents pour que personnes ne les suivent sur le pont).

Une fois dans la Citadelle, ils sont amenés face aux commandants, deux jumeaux, dont l’un semble avoir perdu la parole suite a une blessure reçue a la gorge.

Les personnages proposeront leur aide en invoquant leur récent statut de ‘héros’ suite aux évènements d’Esker et de High Watch. D’ailleurs, ils pensent que les 2 armées attendent l’armée qu’aurait du amener Xerias s’il avait réussi a convertir toute la population d’Esker.

Eizen et Kardo feront le tour des remparts et commenceront à établir une stratégie.
Metalbash se rendra dans la forge pour préparer des armes de qualité supérieures.
Et Spit vagabondera dans la Citadelle a recherche de quelque chose a voler.

Il tombera sur Fereen, la Salamandre chasseuse de prime que Kardo avait aide a Esker.  Elle était sur la route de Neverfall lorsqu’elle fut capturée, elle et sa proie (le forgeron d’Esker).
Spit et Fereen passeront un accord. Spit libère Fereen et la fait sortir de Neverfall. Puis ils partageront la prime.

En parallèle, Eizen se renseigne sur le Portail mais les jumeaux lui font comprendre que le portail est condamne, personne ne peut  l’utiliser. La dernière fois, des démons se sont introduits suite à son utilisation.

A l’extérieur, alors que le soleil se couche, un cor retenti et les 2 armées lancent l’assaut. Tous les occupants de la Citadelle découvrent avec horreur que les 2 armées utilisent des portails magiques pour se téléporter dans la citadelle.
Le combat commence.

Pendant se temps, Spit et Fereen remonte vers la roulette de Kardo, lorsque la proie de Fereer (qu’ils avaient du assumer plus tôt) tente de se libérer. Spit tente de l’assommer de nouveau mais dans un accès de force surhumaine le tue sur le coup.
Une ombre s’échappe du corpo et s’enfuit.

Dans la Citadelle, la bataille fait rage, et déjà au loin, on peut voir deux Cyclopes se préparer à sauter dans les portails magiques.

Arrive à la roulotte, Spit décide d’utiliser la confusion ambiante pour aller voler quelques objets précieux. Il décide de commencer par les quartiers des jumeaux.
Et la, il tombera nez a nez avec l’ombre, qui semble avoir consulte un livre ancien avant de s’échapper. Spit s’empare du livre ancien.

Le combat atteint son paroxysme lorsque 2 cyclopes tombe littéralement dans la cours central. Les personnages s’attaqueront a eux, sauf Eizen qui vient de remarque qu’un des jumeaux sort de la tour centrale et semble grièvement blesse.
Spit aura le temps de lui confier le livre (et le chapitre que l’ombre lisait) avant de repartir au combat.
Eizen entre dans la tour et doit combattre l’ombre qui tente d’activer un mécanisme magique.
Il s’agit d’une ombre similaire a celle rencontre a Esker. Mais cette foi Eizen a quelques niveaux de plus, et celle-ci ne fait pas long feu.

Le combat à l’extérieur vient de se terminer mais les autres personnages n’auront pas le temps de retrouver Eizen avant que celui ci n’ait le temps d’activer le mécanisme magique. Il disparait.

Pour réapparaitre dans une des tours posées sur une des drifting stones au dessus de Neverfall (cf l’image de Neverfall). Eizen a toujours le livre et parvient à active un autre mécanisme magique.
La tour sort de son orbite et commence à se diriger vers les Désolations.

Les autres personnages observent la scène, impuissants.

La bataille est terminée. Pendant la nuit, alors que les personnages se reposent et s’interroge sur celui ou celle qui est derrière cette attaque (et qui serait donc le boss de xerias), ils ne remarquent pas la brume qui se leve et les emmènent ailleurs…

Epilogue : Plusieurs jours plus tard, Eizen peut apercevoir une énorme drifting stone au dessus des Désolations. Une citadelle a été sculptée dans la pierre aux fenêtres, et sur le chemin de ronde, Eizen peut apercevoir des Constructs.
Il vient d’arriver à la Forge…

Scenario assez vite expédie mais qui conclut la première partie de notre 2ieme saison de sotdl.

Et pour moi, un petit break bien mérité.

Oufle

Avatar de l’utilisateur
Zeben
Dieu des hypoglycémistes
Messages : 8315
Inscription : jeu. sept. 06, 2007 5:10 pm
Localisation : Villeurbanne

Re: [CR] Shadow of the Demon Lord : chroniques (saison 2)

Message par Zeben » lun. sept. 11, 2017 8:12 pm

Félicitations :yes:
Come get some !

Avatar de l’utilisateur
oufle
Evêque
Messages : 445
Inscription : sam. janv. 14, 2006 6:01 pm

Re: [CR] Shadow of the Demon Lord : chroniques (saison 2)

Message par oufle » dim. mai 19, 2019 7:02 pm

Il y a un an (deja !), nous avons eu l’occasion de jouer deux scenarios de SotDL avec deux joueurs.

Episode x  : Fatherland (session de 3 heures)

L’Orc Metalbash rêve. Toujours le meme rêve. Le depart de Plier pour les terres Orcs. Plier a 33 ans, il a bien servi l’empire. Alors qu’il s’éloigne a l’horizon, celui-ci s’assombrit. Et tous ceux qui fêtaient son depart ne sont plus que cadavres.

Metalbash se reveille. Il est allonge sur un sol herbeux. Spit est non loin. Lui aussi se reveille. Ils sont dans une prairie. Le ciel est bleu, l’herbe verte, et au loin, une petite auberge. Leur dernier souvenir remonte a leur depart de  High Guard.  La brume avait recouvert la carriole de leur ami Barno. Ils avaient marche longtemps dans le brouillard. Ils avaient fait une halte pour se reposer. S’étaient endormis. Et voila qu’ils se réveillent a des kilomètres. Dans une autre region qu’ils pensent être les Low Lands.

Metalbash et Spit reprennent leur esprits et decident se rende a l’auberge pour en savoir plus sur cet endroit.
Une unique route mène a cette auberge. Et en repart.

L’auberge est coquette. De nombreuses fleurs sont accrochées. Le bâtiment est bien entretenu.
Ils sont accueillis par une famille de Hafflings. La tenancière semble ravi de leur arrivée. L’auberge est déserte, et toute la famille se met en quatre pour eux.
Cela surprend nos deux héros. Ceux-ci n’ont pas l’habitude de tant d’attention.
L’après midi passe tranquillement. Spit découvre qu’ils sont bien dans les Low Lands. A la frontière Nord.
Metalbash se rend compte que l’auberge semble prevue pour les Orcs. Le mobiliers, les couverts… tout est plus grand et robuste que dans des auberges traditionnelles.
En discutant avec la tenancière, ils apprennent aussi qu’une bande d’Orcs est passe la veille au soir. Ils ne se sont pas arrêtés. Elle ne les a pas revu depuis. Spit suspect qu’elle ne dit pas toute la vérité. Il remarque aussi les coups d’oeils inquiets entre les membres de la famille.

Arrive le soir, Spit decide d’explorer l’auberge. Il découvre une porte renforcée sur le sol d’une remise. De son exploration, il se rend compte que les Hafflings semblent riches. Mais comment peuvent ils être si riches perdus au milieu de nul part ?
Il revient un peu plus tard avec ses outils pour ouvrir la porte. Il y découvre une cave, remplie d’objets : des armes, des armures, de l’or, des bijoux… Ces objects semblent avoir appartenus a des Orcs. Spit en déduit que la famille assassine les Orcs qui passent par cette auberge.
Il fait part de ses conclusions a Metalbash. Cela le rend furieux et il decide de confronter la famille.
Metalbash, influencé par Spit (qui aime toujours mettre un peu de chaos) massacre les Hafflings ( qui n’ont pas le temps de s’expliquer)…

Confortés dans leur hypotheses, les 2 aventuriers découvrent les richesses des Hafflings. Le lendemain matin, ils decident de charger un chariot de biens de valeurs et de prendre la route a la suite de la bande Orc.

Quelques heures plus tard. Metalbash and Spit arrivent aux ‘portes’ de Canaan. Les portes sont sculptées dans la montagne. Celle ci s’étend de chaque cote, a des kilomètres. La route s’arrête la.

Les portes sont fermées, des cadavres d’orcs gisent devant, cribles de flèches. Spit en déduit que les Orcs sont été abattus a distance. Il reste aux aguets, près a se mettre a couvert.
Metalbash s’approche de la porte et se rend compte qu’elle n’est pas complètement fermée. Des Orcs ont réussi a entrer apparemment.
Spit propose de s’infiltrer.

De l’autre cote des portes, un large couloir creusé dans la montagne. Au loin, une ouverture semble déboucher sur une foret au feuilles grisâtres. D’autres cadavres d’Orcs, mais cette fois ci aussi des cadavres de soldats. Des soldats de l’empire.
Spit s’avance avec precaution dans le passage. Alors qu’il atteint l’ouverture, il peut voir un vieux soldat assis sur un tronc coupe a l’orée de la foret.
Spit, le contourne et decide d’aller lui parler, comme s’il venait de la foret derriere.
L’homme s’appelle Markus. Il est un peu surpris de voir Spit, mais semble ne pas se douter que celui-ci vient de l’extérieur.
Spit remarque que le chemin se sépare en deux. L’un des deux s’enfonce dans la foret. L’autre la contourne par la droite.
Markus explique que les Orcs ont attaques dans la nuit. Ils étaient très determines, et ont réussi a s’introduire. Les autres soldats ont été pris au dépourvu (‘D’habitude ils ont tellement ‘dociles’, dit il en parlant des Orcs).
Puis il se tourne vers Spit et lui dit : ‘D’autres vont venir, c’est la fin, prévient ta tribu’.

Spit explique qu’il vient de l’extérieur, et qu’il est accompagne d’un Orc, mais qu’ils ne comprennent pas quel est cet endroit. Sans lui répondre directement, Markus lui propose d’aller au village. La-bas, le maire pourrait leur en dire plus, voire leur proposer du travail.

Le village est situe au bout du chemin qui part vers la droite. En longeant la foret, Spit et Metalbash se rendent compte que la foret est recouverte de cendres. Markus confirme qu’il s’agit de la Foret de Cendres. Mais ne s’étend pas plus sur le sujet.
Ils arrivent dans un petit village bien entretenu. Ils sont accueilli chaleureusement par le maire (et pour Spit, impression de revivre l’episode de l’auberge). Les réponses aux questions de Spit sont évasives : De quoi vit le village (un peu de tout), qui y a t il derriere la foret de cendres (personne ne sait), pourquoi cet endroit est gardé (les environs sont dangereux)…
Par contre, le village semble avoir un gros problème a régler, et peut être que les 2 aventuriers peuvent les aider.
Metalbash pense que cela implique un peu d’action, et cela lui plait. Le maire explique qu’une créature a fait de son territoire une clairière dans la foret. Le problème est qu’il est devenu dangereux d’aller chasser en foret, certains membres du village ne sont pas revenue.
Spit et Metalbash accepte d’aller voir ce qu’il en est en échange d’une grosse recompense. Mais Spit a un doute, comme si les villageois s’attendaient a ce qu’ils ne reviennent pas.
Markus propose de les accompagner.

Tous les trois s’enfonce dans la Foret de Cendres. Spit descelle chez Markus une sorte de fatalisme. Il se demande si c’est lié a la mort de tous ses soldats. Il tente de le questionner , mais Markus reste évasif. Un poids semble peser sur ses épaules. Et il semble que cela soit autre chose que la perte de ses soldats.
Arrivé a la clairière, il ne fait aucun doute qu’une creature vit ici. Le lieux est recouvert d’ossements. Metalbash se rend compte qu’il ne s’agit que d’os d’Orcs. Mais il a a peine le temps d’en informer ses compagnons que les ossements se mettent a vibrer et a s’élever pour former un dragon.
Le combat s’engage. Spit a distance, Metalbash au contact. Markus tente de leur prêter main forte, mais il n’est pas de taille face a une telle creature. Il se retrouve rapidement au tapis.
Le combat est difficile, presque désespéré, les aventuriers auraient surement eu une chance s’il étaient accompagnés des autres membres de leur groupe. Mais a deux, le combat est déséquilibré.
Metalbash tente une autre approche. Il tente d’invoquer les esprits des Orcs morts dans cette clairière. Et il ne s’attend pas a ce qu’il se produit (il a fait un 20 sur son jet).

Tout d’un coup, les esprits de Orcs s’élèvent de l’ossuaire, et traversent Metalbash, laissant a chaque passage des fragments de souvenirs.

Toujours la meme histoire, une celebration, un depart après de bons et loyaux services. Sur la route, vers un territoire qui leur a été promis. Rejoins par d’autres Orcs, de la joie, de la satisfaction. L’arrivée a une auberge tenus par des hafflings. L’alcool coule a flot, les Orcs sont près d’arriver aux terres qui leur ont été promises. Ils sont heureux, pour la premiere fois de leur vie. Ils laissent des objets, bijoux, or, a ces hafflings qui les ont si bien accueillis. Puis repartent sur la route.
Ils arrivent aux portent de Canaan. Elles s’ouvrent a leur arrivée. Ils ne prêtent pas attention a ses soldats qui les regardent d’un air morne. Il se sentent invincibles. Peut être l’alcool qu’ils ont bu leur monte a la tete. Ils arrivent a la foret des cendres, sont accueillis par le maire qui leur explique que leur voyage touche a leur fins, derriere la foret s’étend le territoire Orcs, ils ne pourront pas le rater, il y a une construction la bas, créée par leurs prédécesseurs, un fort.
Les Orcs progressent dans la foret. L’odeur de brulé ne les derange pas. C’est une odeur familière. Le fort apparait de l’autre coté de la foret. Il est menaçant. Une énorme cheminée crache une fumée noire. Mais de cela les Orcs n’en ont cure. Ils sont enfin chez eux. Ils vont retrouver tous ceux qui sont partis avant eux. Leurs noms résonnent dans leur tete.
Les portes du fort s’ouvrent. Les Orcs pénètrent dans une énorme salle. Du metal partout. Sur les murs, sur le sol, sur le plafond. Et cette odeur de fumée.
Certains Orcs sortent de leur léthargie. La drogue qui était dans l’alcool cesse de faire effet.
Mais il est trop tard. Les portes se referment, et le souffle brulant de la fournaise s’engouffre, mettant fin a leur existence.

Metalbash chancelle. Le dragon se decompose lentement. Le terrible secret de l’empire n’en est plus un. Quelqu’un sait. Quelqu’un peu venger tous ces morts.
Il regarde Spit qui ne comprend pas ce qu’il vient de se passer. Mais dans le regard de Markus, il y voit de la resolution. Markus sait. Il a toujours su. Il était complice. Et maintenant il a compris que Metalbash a découvert le terrible secret, la Trahison. Il ne bouge pas lorsque ce dernier s’approche de lui. Son visage montre du soulagement. Quelque part il n’a plus a porter ce secret. Il ne tente meme pas de prendre son arme lorsque Metalbash abat son marteau sur lui. A terre, crachant son sang, Markus donne un glyphe a Metalbash : ‘Le choix est tien maintenant’.

Spit et Metalbash decident d’aller voir le fort. La cheminée n’est plus en activité. Les portes sont ouvertes. Des gobelins emergent des ombres. Ils sont recouverts de suie. Spit va a leur rencontre et découvre que toute une colonie vit ici. Ils s’occupait de se débarrasser des corps (emmenés dans la clairière) et de mettre les objets de valeur dans des coffres.
Les coffres sont chargés sur un péniche qui part toutes les semaines pour Crossing.
Spit comprend que les Gobelins sont aussi prisonniers. Ils sont nés ici, descendant des premiers prisonniers. Ils n’ont connu que Canaan. Un territoire encercle par des montagnes dédié a l’extermination des Orcs.
Depuis des semaines, aucun Orc ne vient plus.  Les Gobelins ne savent pas pourquoi.

Metalbash et Spit ont de grandes decisions a prendre. Que faire maintenant ?

Dans un premier temps, ils libèrent les Gobelins. Ceux-ci veulent rester. C’est leur territoire maintenant.
Les Gobelins chargent une péniche de trésors pour Metalbash et Spit. Ceux-ci découvrent d’ailleurs sur le manifeste qui est le propriétaire de la péniche. Ils comptent lui rende une visite…

Puis, Metalbash et Spit reviennent au village. Le maire n’est pas du tout ravi de les voir revenir. Metalbash hésite a le tuer, mais se demande au final a quoi bon.
Maintenant que la Fournaise est arrêtée, leur village va dépérir. Ils devront partir, et vivre dans un monde ou les Orcs ont tue l’Empereur et ont pris le pouvoir.

Mais deja, un des villageois revient en courant de la porte. Des Orcs arrivent au loin !
Le maire devient livide. Il implore les personnages de refermer la porte pour toujours. Il existe un moyen de faire s’ébouler la montagne pour bloquer le passage a jamais. ‘Les soldats disposaient d’un moyen!’.
Spit comprend que le glyphe doit servir a ca. Et effectivement, dans une salle creusée dans la montagne, le glyphe peut être placé dans une cavité pour activer une décharge magique qui fera s’effondrer la montagne sur la porte.
Le maire explique qu’il a entendu les rumeurs sur la révolte des Orcs. S’ils avaient connaissance du secret. Ils massacreraient tous les humains.  Est-ce cela que Metalbash veut ? La vengeance sans pitié et absolue ?

Metalbash decide d’utiliser le glyphe et de garder le secret pour lui. Puis laissant le village, et les gobelins derrieres eux, ils embarquent sur la péniche pour rejoindre Crossing…

Répondre