Retours de parties : raconte-nous tout !

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 5002
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Quelque part en Belgique

Re: Retours de parties : raconte-nous tout !

Message par sherinford » dim. janv. 21, 2018 7:41 pm

Hier soir, test de Sang & Honneur avec un MJ et trois joueurs. Je jouais le guide spirituel du clan. Très léger et très amusant. Je signe pour une campagne.

Aujourd'hui après-midi, suite de notre campagne L5A. Session ayant pour cadre le palais d'hiver, avec beaucoup d'intrigues politiques, et une fin de partie qui annonce beaucoup d'emmerdes pour la suite...

Avatar de l’utilisateur
Nightfalls
Prophète
Messages : 907
Inscription : dim. août 20, 2006 8:18 am
Localisation : Marseille

Re: Retours de parties : raconte-nous tout !

Message par Nightfalls » dim. janv. 21, 2018 9:00 pm

Cet aprem, poursuite de Basic / contemporain fantastique
Nous avons achevé la partie "7ème chant de Maldoror", dont j'ai modifié le contexte pour me servir de base à une campagne qui pourra, selon le désir des joueurs, s'étaler dans le temps

Avatar de l’utilisateur
Salanael
Banni
Messages : 1272
Inscription : mer. sept. 17, 2008 11:34 am
Localisation : Perwez (Belgique)
Contact :

Re: Retours de parties : raconte-nous tout !

Message par Salanael » dim. janv. 21, 2018 9:01 pm

La partie de Nobilis s'est très bien passée. Scénario court et direct (créé à l'arrache dans le train avant la séance) pour introduire mes nouveaux joueurs à cet univers. À l'affiche, nous avions donc :
  • Cybèle, Dominia de la Nature Sauvage. Ancienne enfant d'Amazonie, volée à sa tribu et élevée par des bourgeois de Rio. Terriblement misanthrope, elle incarne bien plus la nature qui se rebelle contre l'humanité que la Mère nature, même si elle est perpétuellement enceinte.
  • Païris, Dominus du jeu ludique. Par opposition à son double maléfique, Black Jack, Dominus du jeu d'argent.
  • Mélissandre, Dominia des Contes & Légendes mais surtout Vraie Reine de leur sanctuaire et, à ce titre, femme-dragon.
L'histoire commence au couronnement de cette dernière. Un couronnement qui fait d'elle à la fois une Noble que la Reine des Faes. Ses 3 frères et sœur célestes lui font des présents, on mange à foison, ... puis, Mélissandre ressent un malaise. La description de ce dernier fait vite comprendre aux autre que son domaine est attaqué par un rite floral. La nouvelle Nobilis des Contes & Légendes interroge donc son domaine et découvre l'origine de ce malaise : un conte qui vient d'apparaître :C'est
  • C'est l'histoire d'un Ange, superbe et merveilleux comme tous les anges. De son verbe, il pouvait faire et défaire le monde. Et son savoir était plus grand que celui de tous ses pairs réunis. Sa sagesse, sans pareille. Un jour, toutefois, un étranger s'étonna que l'Ange, avec un tel savoir et une telle sagesse, n'use pas de son pouvoir pour refaire le monde à son image. L'idée fit son chemin dans la tête de l'Ange.
    Vint alors le jour ou l'Ange en question gravit la plus haute des montagnes, là d'où il pouvait embrasser la Terre dans son entièreté. Et, alors qu'il cherchait les premiers mots avec lesquels il referait le monde, il senti la douleur froide d'une lame, plantée dans son dos, poussée par la main même de l'étranger. Et ce dernier de précipiter alors l'Ange en un lieu où aucun homme ne pourrait entendre son verbe.

L'origine du conte est obscure, et la raison pour laquelle il attaque ce Domaine tout autant. Faute de pouvoir en déterminer l'origine, la Noble peut au moins découvrir, avec une divination, qui a, le premier, entendu ce conte. Et c'est rien moins que Black Jack, lui-même, qui a reçu un livre d'un vieux Chinois, chef des triades pour l'arrangement d'une dette entre lui et sa Puissance. Quant au livre lui-même, il l'a glissé dans le sphynx-bandit manchot qu'il lui avait offert en cadeau pour son couronnement.

Mélissandre fini par "gagner" le livre (une création mineure de chance, ça aide) et le lit de ses propres yeux. Mais le malaise devient douleur lorsqu'elle lit la table des matière où le nom de l'Ange est cité dans le titre du conte : La chute de Panaraël. Panaraël qui n'est autre que leur propre Impérator. En lisant le conte, en lisant le nom de l'Ange, elle a rendu l'histoire réelle.

Mais le conte possède des failles que très vite les Nobles découvrent et décident d'exploiter. La plus importante est que le conte n'a ni conclusion, ni morale. Il leur est donc possible de l'écrire à leur avantage. D'emblée, ils décident que le lieu où l'ange est tombé est au cœur de la forêt Amazonienne pour qu'ils puissent s'y rendre avec facilité et sous la protection de Cybèle. Leur voyage, rapide, à dos de dragon (Melissandre sous sa forme monstrueuse) n'est interrompue que par l'attaque du Grand Serpent du l'Amazone lui-même. Mais ce n'est qu'une péripétie pour ces Nobles et ils arrivent bientôt en vue d'un cratère noirci au cœur de la forêt, loin  des communautés humaine. Au fond du cratère, une lumière que Cybèle identifie comme l'Ange Panaraël. Mais Black-Jack déclare pour sa part que l'Ange n'a pas l'air d'être là et les deux autres Noble en conviennent avec lui : Panaraël est absent.

Hasard des circonstances, Païris reçoit une Alerte de son Domaine. Ce dernier le prévient que son double maléfique est en train de corrompre une convention de jeu familial en y intégrant un tournois de Poker. Ce qui signifie qu'au même instant, il y a 2 Black-Jack, donc un de trop. Il n'y a donc qu'une seule conclusion : celui qui les accompagne est vraisemblablement un Trompeur. Païris, par le Pouvoir du Nom, ordonne donc à ce Tourmenteur très particulier de sauter dans le trou pour s'assurer de sa nature. Ce dernier s’exécute, non sans tirer de sa poche une grande épée et saute sur l'Ange toujours gisant au fond du trou. Seule à voir l'Ange, car elle n'a pu être la cible de la Fausse Vérité du Faux Black Jack, Cybèle saute après le Tourmenteur, le désarme et le tue de sa propre lame. Elle s'empresse ensuite de retirer la lame empoisonnée plantée dans le dos de son Imperator et chasse le poison à l'aide de son Don.

Melissandre termine alors le conte maudit :
  • Libéré de la lame empoisonnée, l'Ange se releva et comprit que la sagesse devait être partagée et non imposée. Il offrit alors à des hommes de confiance, une parcelle de son pouvoir et la charge de transmettre la sagesse. Et c'est ainsi que les conteurs furent créés.
La Percée retournée contre le Tourmenteur, l'Écharde détruite, le rite de l'Ortie pou être effectuée et la nouvelle Reine de jurer qu'on ne lui tendrait plus jamais de piège aussi grossier.

 

Avatar de l’utilisateur
KamiSeiTo
Dieu aux ailes de papillon
Messages : 2732
Inscription : lun. août 27, 2007 7:05 pm
Localisation : Bruxelles
Contact :

Re: Retours de parties : raconte-nous tout !

Message par KamiSeiTo » dim. janv. 21, 2018 10:52 pm

sherinford a écrit :
dim. janv. 21, 2018 7:41 pm
Hier soir, test de Sang & Honneur avec un MJ et trois joueurs. Je jouais le guide spirituel du clan. Très léger et très amusant. Je signe pour une campagne.

Ah ! J'aimerais beaucoup en faire une petite campagne aussi, un jour ! ^^
Image
Proposer un jeu qui soit au service d’une façon de jouer spécifique et, surtout sans tomber dans le piège de ne pas en permettre d’autre, néanmoins tout inféoder à cette dernière.
Brand.

Avatar de l’utilisateur
killerklown
Dieu des intégristes contrariés
Messages : 5544
Inscription : mer. mai 31, 2006 4:52 pm
Localisation : Allemagne

Re: Retours de parties : raconte-nous tout !

Message par killerklown » dim. janv. 21, 2018 11:20 pm

Cet aprèm, création de village et de personnages pour "Beyond the wall"
Ca va être sympa à jouer cette bande de bras cassés...
Flexirôliste™ à tendance jeu de rôle 90ies, Membre du groupe des VCAID6 (Vieux cons adeptes indécrottables du D6, fondé par Merlock)
http://emporio-caduto.blogspot.fr/

Avatar de l’utilisateur
Lotin
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1771
Inscription : jeu. août 30, 2012 9:31 pm
Localisation : Toulouse

Re: Retours de parties : raconte-nous tout !

Message par Lotin » lun. janv. 22, 2018 8:02 am

Lundi dernier poursuite de Storm King Thunder pour DéDé 5. Le guerrier et le barbare étaient tombés face aux géants, peaux vertes et autres saloperies vivant de la ménagerie de Guh, une géante des collines, lipidisée dans sa quête de pouvoir. Ne restait que le voleur, le rôdeur et le mage pour au moins tenter de récupérer les corps. Le premier tombera à son tour lors d'un tour d'inspection solitaire furtif. Le rôdeur et le mage alternant coups de ruse et coups de force prirent d'assaut les lieux pour récupérer les dépouilles de leurs camarades, se débarrasser de la graisseuse monstruosité et obtenir l'objet qu'ils convoitaient.

Vendredi soir, poursuite de notre campagne d'Oltréé. Un message nous avait prévenu que notre fortin subissait une attaque, nous nous sommes précipités pour y retourner. Nous n'avons pas trop avancé car nous étions tous très dissipés, fatigués par notre semaine de travail respective.

Samedi poursuite du scénario L'Espoir pour l'Appel de Cthulhu. Les investigatrices ont repoussé jusqu'au dernier moment la visite d'un ou deux témoins clefs, résidents d'Innsmouth-la-Belle. Cela s'est terminée par une fusillade dans un hangar, deux personnages rapidement couchés, les deux autres finissant le travail tant bien que mal. Notre infirmière défigurée finira par nourrir les gros poissons qui nagent par-delà le Récif du Diable. C'était un oneshot pour initier au jdr une joueuse et à l'AdC trois joueuses. La prochaine séance sera dédiée à la création de personnages pour se lancer dans une grande et historique campagne, les MdN. J'ai en partie choisi mon set de scénarios pré-campagne pour introduire un fameux aventurier-auteur de l'occulte...

Avatar de l’utilisateur
Sama64
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1843
Inscription : mer. janv. 21, 2015 10:58 am
Localisation : Issy les Moulineaux

Re: Retours de parties : raconte-nous tout !

Message par Sama64 » lun. janv. 22, 2018 9:59 am

Lotin a écrit :
lun. janv. 22, 2018 8:02 am
Lundi dernier poursuite de Storm King Thunder pour DéDé 5. Le guerrier et le barbare étaient tombés face aux géants, peaux vertes et autres saloperies vivant de la ménagerie de Guh, une géante des collines, lipidisée dans sa quête de pouvoir. Ne restait que le voleur, le rôdeur et le mage pour au moins tenter de récupérer les corps. Le premier tombera à son tour lors d'un tour d'inspection solitaire furtif. Le rôdeur et le mage alternant coups de ruse et coups de force prirent d'assaut les lieux pour récupérer les dépouilles de leurs camarades, se débarrasser de la graisseuse monstruosité et obtenir l'objet qu'ils convoitaient.
 
Et bien, vous n'êtes pas passés loin du TPK non ?  8O
C'est gurdn le MJ c'est ça ? Vos PJs étaient de quels niveaux
 
Traductions & relectures pour le http://www.donjondudragon.fr/

En ce moment...
Je mène Barbarians of Lemuria et Achtung Cthulhu (SaWo) et bientôt AiME au 3°Age 1640
Je lis le cycle de Fafhrd et du Souricier gris et les "Savage Sword of Conan"
 

Avatar de l’utilisateur
Lotin
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1771
Inscription : jeu. août 30, 2012 9:31 pm
Localisation : Toulouse

Re: Retours de parties : raconte-nous tout !

Message par Lotin » lun. janv. 22, 2018 10:57 am

Sama64 a écrit :
lun. janv. 22, 2018 9:59 am
Et bien, vous n'êtes pas passés loin du TPK non ?  8O
C'est gurdn le MJ c'est ça ? Vos PJs étaient de quels niveaux
 

Tout à fait, c'est la campagne de Gurdn et oui, je dois avouer avec honte :D que nous ne sommes pas passés loin de la catastrophe. On était en pleine confiance après avoir dératisé le sous-sol à trois personnages seulement sans "trop" de difficultés, du coup la séance d'après et avec un joueur en plus (le barbare (8 ou 9), on a débarqué un peu la fleur au fusil. On a plutôt mal joué, le guerrier-barde (8/9 de mémoire) et le barbare ont pris énormément de coups qu'ils auraient pu éviter en jouant avec le décor et en contrôlant un peu mieux l'adversité. Sur ce point on a été défaillant c'est certain. Le voleur (9) et le mage (10) n'ont pris aucun dégât pendant ce combat, se positionnant de manière à ne pas pouvoir prendre trop de coups. A notre décharge, il y avait beaucoup de monde en face et dans une partie il est parfois compliqué de faire comprendre à l'un des joueurs que la retraite est aussi une option stratégique et que ce n'est pas faire montre de moins de virilité que de ne pas se suicider. La reconnaissance du voleur a mal tournée avec deux échecs improbables, une fois détecté il n'avait que peu de chance de s'en sortir et il était très loin du groupe.
Au final ce sont les deux elfes badass :smoke qui ont fait pleuvoir les flèches et les flammes de la justice dans cet antre du mal. Avec un peu de ruse, un coup de pouce du Meuj et les derniers sorts en réserve.

Avatar de l’utilisateur
Gulix
Prophète
Messages : 955
Inscription : mer. déc. 02, 2009 10:12 am
Localisation : Nantes
Contact :

Re: Retours de parties : raconte-nous tout !

Message par Gulix » lun. janv. 22, 2018 2:48 pm

Vendredi soir, partie sur le pouce de Swords Without Master. Deux joueurs ne connaissant pas le système. Je leur ai présenté mes prétirés, et c'est Glipillidi et Jack d'Illaque qui ont été choisis. Au niveau de l'histoire, j'ai choisi de démarrer la Trilogie de Dans l'Enfer de Jade, à savoir "Chassés par l'Empereur Vert" (un conte de Sauvagerie, mettant en scène Crocs & Écailles, les deux meilleurs assassins de l'Empereur).

Après avoir survécu à une attaque d'oiseaux-moustiques, Jack (et Bernadette) et Glip' ont quitté leur embarcation et mis le pied sur la terre ferme. S'enfonçant dans la jungle, les deux personnages ont appris à mieux se connaître, Glip' montrant l'étendue de ses connaissances botaniques, et Jack sa science des contes. D'ailleurs, le Dahut, l'animal légendaire objet de la quête de Jack, semblait présent dans la jungle au vu des traces repérées au sol.

Le lendemain, le voyage les mène vers une route pavée, vestige d'une ancienne civilisation qui avait réveillée Arihman, démon terrifiant. Après une rencontre avec des hommes-insectes (des hommes constitués d'une masse grouillante d'insectes), pendant laquelle Glip' l'homme-grenouille a fait un festin et Jack a failli oublier Bernadette (et en a perdu le haut de son armure), les voilà au coeur d'une pyramide. Petit passage dans les ténèbres, éclairage maison par Glip' et découverte de hiéroglyphes.

De l'autre côté les attendent Crocs (un homme hibou à la jambe de bois, vicieux) et Écailles (un homme-crocodile sanguinaire), qui sont en train de tuer des prisonniers pour le compte de l'Empereur Vert. Les deux héros s'en prennent à eux dans un combat épique où ils sont malmenés. Jack est empoisonné par Crocs alors qu'il le transperce de sa lance de chevalerie. Glip' arrive lui à repousser Écailles dans la fosse où ce dernier jetait les cadavres des prisonniers. Mauvais choix : Arihman prend possession de son corps, et l'homme-crocodile grandit sous leurs yeux alors que le soleil se couvre d'un voile noir ! Jack sauve son ami et malgré le poison qui se répand en lui, il repousse Arihman dans la fosse et l'y maintient, aidé par les fantômes des anciens héros. Le soleil revient. Le démon est vaincu.

Jack, presque mort, voit Bernadette en vision et l'embrasse. La petite truie reprend sa véritable forme ... plutôt dérangeante. Mais Jack est sauvé. Fin.

Une nouvelle fois, ce jeu me surprend par sa capacité à proposer une fin mémorable à un one-shot improvisé. L'ajout de l'artifice (Crocs & Écailles en némésis) et du Style (Sauvagerie) ont permis de donner un ton à la partie, et cela fera désormais partie de mon attirail même avec des débutants. Les phases de Péril ont été vraiment intenses, avec des joueurs qui ont souvent attendu le dernier moment pour lancer les dés (et donc prendre la main sur l'histoire), et qui n'ont pas hésité à en rajouter (Arihman prenant possession d'Écailles !). Il y a plus de discussions "en tant que personnage", faut que je continue à améliorer ça. Je vais essayer un environnement plus civilisé la prochaine fois.
Mon blog (figurines, JDR, développement) - Geckos, éditeur de cartes en ligne
Joueur dans le sud de Nantes
Gangs of Mutants of New York - Les Enfants du VAGIN (un hack de Swords Without Master)

Avatar de l’utilisateur
Fabulo
Ascendant
Messages : 1599
Inscription : mar. juin 09, 2015 12:19 am

retour de partie : Monster of the Week

Message par Fabulo » jeu. janv. 25, 2018 1:32 pm

Image

Hier première partie de Monster of the Week. Et pour la première fois quasiment by the book. Il se trouve que le Pbta pour du medfan ou de l'investigation m'a toujours paru ne pas vraiment coller.
Si l'investigation consiste à analyser et élucider, le jeu se fait quasiment sans jets de dé. Cthulhu Dark me convient.
Si c'est de l'aventure épique, le Pbta me parait un peu limitant et trop scripté.

Par contre pour Monster of the Week c'est très adapté.
Pourquoi ?
- ça impose une discipline de distribution de la parole, ce qui engendre une grammaire narrative propice au genre : situation - décision - résolution, puis on passe au joueur suivant, à tour de rôle/parole. Et parfois : "situation - décision - cliffhanger...". Découpage rythmé (mais dont je n'ai pas compris immédiatement l'efficacité)
- les notions de soft moves et hard moves rendent bien le côté frénétique et sans répit des films d'horreur/baston/comédie : chaque instant le MJ ne doit pas uniquement narrer/décrire/répondre aux questions mais aussi et avant tout mettre la pression/ajouter ou faire enfler une menace, en puisant dans ses moves. Les joueurs doivent être mis en demeure de décider et choisir entre plusieurs options et priorités en permanence. Et pousser le récit en "invoquant" des moves.
- les parties "investigations" sont réglés par des moves et deviennent périphériques/elliptiquse : ce qui est amusant c'est la décision et l'action pas la compréhension, ni la collecte d'informations.
- la structuration des scénarios est très bien foutue : un monstre et ses sbires, des lieux et des badauds (qui peuvent vous aider, vous retarder/entraver, s'allier finalement au monstre, ou bien vous entraver en croyant vous aider). Et une échelle de l'inéluctable en six phases. Un vrai bac à sable, plus facile à gérer que les notions de Front (à mon sens) car distribués parmi des pnjs (donc humain, avec des intentions concrètes et personnalisées). On peut créer sur le pouce un scénario/trame ouvert et original en quelques minutes. Il suffit de se trouver un monstre et sa description (wikipédia fait l'affaire).

Voilà pour la partie technique, même s'il y aurait encore beaucoup à dire.

Le pitch général que je proposais (jeu en mode Evil Dead plus que Buffy):
Spoiler:
Dans une ambiance Evil Dead/Ghost Buster, un groupe de joyeux furieux décident d'aller buter ces choses gluantes, velues, griffues et gueulardes qui hantent généralement les ténèbres mais s'incrustent parfois parmi nous, les humains, pauvres paquets de boyaux bavards, vulnérables et mortels.
Vous formez une équipe assez balaise pour en découdre sans tourner de l'oeil ni sombrer dans la folie, mais les streumons ne sont pas non plus d'adorables chatons. Autant vous dire que ça va friter sévère.
Avant de dégainer les tronçonneuses et repeindre de sang du sol au plafonds, il faudra cogiter un tantinet pour pas mettre les pieds dans le mauvais plat, celui au fonds duquel il y a un piège à loup qui vous broie les chevilles, tandis que le bidule tentaculaire, flottant au dessus de vos faces épouvantées, vous éclabousse d'un flot d'acide, vomi par un orifice dont on taira la fonction.
L'ambiance décontractée et fun ne vous évitera toutefois pas des petites montées de sueur lors des descentes d'escalier, vous savez, vers la cave, là d'où provient ce putain de raclement de gorge d'asthmatique, qui fait passer la toux de tonton Robert pour une douce mélodie.

La session :
Sur le fonds, nos joyeux c(h)asseurs de stremons sont invités dans le château d'Hubert Sullivan le millionnaire pour résoudre le "mystère de l'oeil dans la soupe". En effet, il a retrouvé un oeil dans sa soupe à l'oignon, ce qui n'a pas manqué de faire hurler son épouse, une jeune blonde vénale du nom de Clara. Hurlement d'autant plus hystérique que l'oeil en question est celui de son amant, le cuisinier, lequel a récemment disparu mystérieusement. Une rapide inspection de la cuisine permet de découvrir un passage souterrain, boyau creusé dans le sol, planqué derrière une dale dans le garde-manger et qui se met à vomir fébrilement rats et cafards.
Mathilde, la cuisinière, une vieille femme myope et à moitié sourde, ne semble pas indisposée par ces vermines.
L'investigation pointe vers une goule, laquelle aurait été jadis enfermée dans un cercueil soigneusement scellé. Mais Hubert a fait démonter pierre par pierre ce château irlandais pour le reconstruire aux USA, et lors du déménagement, il semble que ce cercueil ait été ouvert, libérant Agathe Sullivan, son ancêtre. Une goule vorace et vicieuse.
Elle a creusé ses galeries sous le nouveau château et se constitue peu à peu un garde-manger de chair humaine et une armée de sbires, subjugués par ses pouvoirs hypnotiques.
Nos héros vont aller la traquer au fonds des galeries obscures pour finalement la décapiter en plein jour, à l'orée du bois, après un petit moment de flottement angoissant, pendant lequel on se demande bien si quand même cette jolie jeune femme élégamment vêtue est bien la goule. Bon, les goules n'ont pas d'ombre, donc lorsque son chapeau et sa perruque tombe au sol, notre chasseur réalise que l'ombre portée sur le sol n'a pas de tête. C'est donc bien la goule.
Et il déleste l'abomination de sa dite-tête d'un geste précis et brutal de sa lame affutée.

Première session donc, avec quelques piétinements, erreurs et approximations - mais qui en y réfléchissant vont me permettre de mieux exploiter le système pour la suite. Notamment en préparant moins la partie, pour ouvrir encore plus le champs des possibles en cours de jeu.
Notamment introduire la notion de Chance (qu'on n'a pas utilisé) et utiliser "Agir sous pression" en détaillant plus les raisons de la pression et ses conséquences (j'ai relu les règles après la partie et c'est très bien expliqué). En effet, "Agir sous pression" peut vite devenir le "move" passe-partout et donc avantager énormément les personnages ayant un fort score en Cool. A doser, donc.

Excellente variante du Pbta, et dont le thème (à mon avis) colle très bien avec l'esprit des moves et la structuration en conversation scriptée entre mj et joueurs.
Et je pense qu'on peut étendre le concept au delà du simple "monstre" en le rendant plus "abstrait" qu'une entité qui grogne et tue. Le "monstre" pourrait être une secte, une idéologie, une conspiration, un livre maudit, un dieu ancien etc...tout en gardant la structure de scénario et la façon de "jouer pour voir ce qui arrive".
Dernière modification par Fabulo le jeu. janv. 25, 2018 1:49 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
gurdn
Messie
Messages : 1065
Inscription : ven. déc. 28, 2012 2:03 pm
Localisation : Aix en Provence

Re: Retours de parties : raconte-nous tout !

Message par gurdn » jeu. janv. 25, 2018 1:41 pm

Hier début de mini-campagne Fever Swamp (Lamentations of the Flame Princess), on attaque fort avec des aventuriers qui cherchent juste à acheter un bateau mais qui finissent par résoudre des embrouilles de villageois avec de l'huile et du feu avant de prendre la fuite dans les marais...
En cours :
D&D 5e - Storm King's Thunder & The Lost Caverns of Tsojcanth
Lamentations of the Flame Princess - Fever Swamp

Avatar de l’utilisateur
nessir
Evêque
Messages : 447
Inscription : mar. juin 28, 2016 12:03 am
Localisation : Région Toulousaine

Re: Retours de parties : raconte-nous tout !

Message par nessir » jeu. janv. 25, 2018 8:46 pm

gurdn a écrit :
jeu. janv. 25, 2018 1:41 pm
Hier début de mini-campagne Fever Swamp (Lamentations of the Flame Princess), on attaque fort avec des aventuriers qui cherchent juste à acheter un bateau mais qui finissent par résoudre des embrouilles de villageois avec de l'huile et du feu avant de prendre la fuite dans les marais...

Un plan sans accroc ! Par contre, on n'a pas réellement fui ? Les villageois se sont débarrassés d'un coupable...
En ce moment... Oltrée, Brigandyne !

Avatar de l’utilisateur
gurdn
Messie
Messages : 1065
Inscription : ven. déc. 28, 2012 2:03 pm
Localisation : Aix en Provence

Re: Retours de parties : raconte-nous tout !

Message par gurdn » ven. janv. 26, 2018 8:36 am

Fuite, départ précipité... La frontière est étroite ;)
En cours :
D&D 5e - Storm King's Thunder & The Lost Caverns of Tsojcanth
Lamentations of the Flame Princess - Fever Swamp

Avatar de l’utilisateur
Qui Revient de Loin
Dieu qui a failli y rester
Messages : 5158
Inscription : sam. mars 02, 2013 1:20 pm
Localisation : Nothing Gulch
Contact :

Re: Retours de parties : raconte-nous tout !

Message par Qui Revient de Loin » ven. janv. 26, 2018 10:25 am

Fin de notre one shot Métal froid des anneaux de cerbères sous Fate (PJ) en club. Bon, Fate n’est pas vraiment le mieux adapté pour de l'enquête...

Tableau mis à jour.
Le blog de mes voyages imaginaires: http://qui.revient.de.loin.blog.free.fr/
Mes campagnes:
Mémoires de Mérovär (Star wars D6)
Anno 1633 - Chronique des Mousquetaires noirs
Le Dit d'Imagawa (L5R)

Contributeur au Grog

Avatar de l’utilisateur
lockheed
Pape
Messages : 649
Inscription : sam. nov. 11, 2006 2:45 pm
Localisation : école pour jeunes surdoués du professeur Xavier, chambre de Kitty Pryde

Re: Retours de parties : raconte-nous tout !

Message par lockheed » ven. janv. 26, 2018 11:02 am

Hier , un de nos joueurs de Star Wars était absent , on a donc fait un one shot de la Brigade Chimérique. Très sympa ce mélange entre super héros, culture populaire du début des années 30 ,super science et réalité historique. On a ainsi rencontré François Mauriac et Maigret et bu un verre au café de flore tout en pourchassant un inquiétant super vilain
Never give up. Never surrender
Si tous les métaleux du monde se donnaient la main , y'aurait plus personne pour tenir les bières !!!

Répondre