Retours de parties : raconte-nous tout !

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Avatar de l’utilisateur
Thibor
Pratiquant
Messages : 291
Inscription : lun. oct. 19, 2015 10:51 am

Re: Retours de parties : raconte-nous tout !

Message par Thibor » lun. oct. 09, 2017 3:48 pm

Le rythme de croisière de notre campagne Ars Magica reprend son cours (put.. dix ans...), avec deux scénarios bouclés ces dernières semaines:
1) la récupération d'un objet magique dans le sud-ouest de la France, à Bayonne, occupé par les anglais. Avec sa découverte d'un regio magique occupé par une cité naine dans les montagnes, sa visite à la Rhune, alliance que nous ne connaissions que de nom, et son affrontement avec un début d'inquisition qui s'était permis de torturer un de nos mages. Et de bonnes tranches de rigolades avec notamment ma mage qui se pend au coup d'un sergent anglais venue l'arrêter et qui lui pleure dans les bras le suppliant de la protéger, au grand désarroi du MJ. Ou encore un jeune espion de l'alliance voisine, notre guide à Bayonne, qui interpelle ma mage en voyant des soldats débouler sur nous, lui criant d'utiliser sa magie pour les sauver. Surprise, elle ne trouve rien de mieux à faire qu'une illusion de dragon se jetant sur les pauvres militaires devant un MJ me questionnant sur la la notion d'impulsivité...

2) la tentative d'investir dans des marais salants pour enrichir l'alliance, qui d'un scénario complexe devint une promenade de santé quand un des compagnons réussit deux jets de dés miraculeux coup sur coup (musique ensorcelante, ça dépote sur des critiques), charmant les pirates du coin et en faisant nos dévoués et fidèles. Du coup on a un pied à terre en Camargue, isolé du monde ou presque, et on imagine déjà les scénarios "piraterie & plus si affinités" dans les années à venir.

Et une petite partie ce week-end, deux joueurs dans la peau d'écrivains se retrouvant à la demande de leur éditeur pour écrire un roman à quatre mains dans l'Amérique profonde. Ambiance années 20 et léger fantastique avec un système de règles ultra-léger (trois caracs et un D10) pour une bonne partie role-play.

PS: les cr des parties d'Ars détaillés continuent, avec un peu de retard, d'arriver sur le forum.
Une campagne d'Ars Magica au long cours: http://nouvelle-calebais.blogspot.fr

Avatar de l’utilisateur
Antharius
Evêque
Messages : 467
Inscription : mar. janv. 15, 2013 3:23 pm
Localisation : Vendée

Re: Retours de parties : raconte-nous tout !

Message par Antharius » lun. oct. 09, 2017 5:09 pm

Vendredi soir c'était la fin de la campagne "l'Idole de la cité oubliée" pour l'Appel de Cthulhu, Byzance an 800

ça était particulièrement pénible à faire jouer et pas à cause des joueurs ^^:
- le rythme est bancal avec un aller-retour incompréhensible (supprimé pour ma part)
- le livre Byzance an 800 et la feuille de personnage Byzance an 800 ne parlent pas la même langue, il y a pléthore de soucis entre les deux (compétence qui n'existe pas ou qui ont un autre nom, organisation chaotique de la feuille pour pas dire autre chose...)
- et le fait que l'atlas illustré (pardon Byzance an 800) n'aide pas à faire vivre l'époque: j'ai toutes les distinctions pour le gratin, le premier cercle autour de l'Empereur mais pour mon joueur noble, bah j'ai rien trouvé pour son "niveau"... etc

Retour complet ici

Bref je continue ma politique de faire jouer les suppléments de ma bibliothèque mais des fois... ^^
Dernier article: Papy Antharius raconte: MJ survivor 3: http://chroniquesantharius.blogspot.fr/ ... vor-3.html

Mon blog rôliste: http://chroniquesantharius.blogspot.fr/

ImageImageImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Fabulo
Banni
Messages : 1356
Inscription : mar. juin 09, 2015 12:19 am

Re: Retours de parties : raconte-nous tout !

Message par Fabulo » mer. oct. 11, 2017 12:03 pm

Hier, oneshot d'Expresso Noir (un jeu maison). Ambiance polar/noir années 50 dans la ville de Des Moines, Iowa.

Francis et Andy, les détectives de l'agence Winston&Warton sont embauchés par le richissime (et croulant) Zimmer pour surveiller de près les activités de sa sublissime femme, une blonde volcanique, Shirley. En parallèle, Sullivan, le flic médiocre et vaniteux, les appelle à la rescousse pour élucider une affaire en cours : une jeune prostituée défigurée à l'acide, son cadavre abandonné dans une impasse au petit matin.
Tout cela les mène à l'orphelinat Santa Maria, puis à un prêtre orthodoxe dont les manières de brute et les tatouages maladroits semblent indiquer un passé aussi chargé que son haleine l'est à la vodka bon marché qu'il propose aux détectives. 
Les agissements étranges de Shirley, le prêtre orthodoxe et la gamine défigurée sont liés, et dans un climax où les pétoires parlent dans une panique générale, le destin finit par trier le bon grain de l'ivraie.
S'ils n'ont pu empêcher deux cadavres supplémentaires suite à une confusion de détonations, les détectives auront non seulement résolu l'énigme, mais aussi éliminé les fauteurs de trouble, et redonné à ce cher Zimmer (et son majordome) une certaine sérénité, maintenant que la délicieuse Shirley-la-scandaleuse offre sa sculpturale physionomie à l'appétit des vers, six pieds sous terre.
Les deux détectives formaient un duo brillant et cocasse, avec le jeune fougueux idéaliste et son mentor, n'hésitant pas à braver les pires dangers ou débattre avec véhémence des rapports homme-femme, lancés à la poursuite d'un furieux criminel, pied au plancher.

Avatar de l’utilisateur
Fabulo
Banni
Messages : 1356
Inscription : mar. juin 09, 2015 12:19 am

[CR] OS Noir - Dognapping

Message par Fabulo » jeu. oct. 12, 2017 7:04 am

Hier, nouvelle partie d'Expresso Noir, intitulée Dognapping.
Spoiler:
Image


Des Moines, Iowa. Dans la fraicheur d'un matin d'été, au point du jour, le ventripotent Burak Tcherkedjian s'apprête à quitter son domicile pour se rendre à un rendez-vous d'affaires. Il est pressé et, dans une malencontreuse marche arrière, il écrase le chien de son épouse Lolita, un bichon frisé adorable répondant au doux nom de Biscotte.
Il balance le cadavre dans un sac, et confie au chauffeur le soin d'acheter un chien identique pour le substituer. Puis, amateur de farce et exaspéré des dépenses somptuaires de son épouse, il dit au chauffeur : "le temps que tu trouves un Biscotte bis, écris donc une lettre de rançon de 20 000 dollars en échange du chien. Ca te donnera du temps et ça me permettra de lui donner une leçon, à cette gaspilleuse".
Très content de son petit stratagème, il laisse donc à Franck le chauffeur le soin de mener cette petite opération de faux "dognapping"

Sauf que tout ne va pas se passer comme prévu. D'abord Franck a la mafia local aux basques, car il doit de l'argent. Ensuite, un rubis très précieux est caché dans le collier du chien (et seul Lolita le sait). Enfin...les pjs vont décider de s'interposer à leur manière.

Bref, en début de partie, Lolita fait appel aux pjs (détectives privés) car, au delà de la disparition de son chien, elle a des inquiétudes sur le rubis caché dans le collier.
Inquiétude justifiée car Francky (qui est, en outre, l'amant de Lolita) découvre le joyau dans le collier. Et décide de trahir Burak son patron et de passer outre sa romance avec sa patronne : il fait monter les enchères à 100 000 dollars, convaincu que Lolita paiera, car on ne parle plus d'un simple chien désormais. Il refroidit également un collecteur de fonds de la mafia, venu réclamer son dû.

Là dessus, les pjs suivent la trace sanglante de Francky puis...et c'est là que la partie a atteint des sommets...puis, ils décident aux mêmes de faire une fausse lettre anonyme de chantage avec un lieu convenu pour échanger bichon contre biftons.
Sans entrer dans les détails, la partie prend alors une tournure magique, la linéarité du scénar vole en éclat, une course poursuite au rubis s'engage, Francky est débusqué...
Les pjs reviennent bredouille vers leur employeur : ils prétendent avoir été au lieu de la transaction, lieu mentionné dans la lettre bidon qu'ils ont eux même rédigé. Pas de Francky (alors que son cadavre est encore tiède, buté par leurs soins), pas de transaction, pas de bichon.
"Voilà, monsieur Tcherkedjian, on est désolé. Francky ne s'est pas pointé, il a disparu dans la nature, il a trahi votre confiance. Pas de bichon non plus, on espète que votre épouse s'en remettra. Merci de nous couvrir les frais."
Et ils repartent avec le rubis étincelant qu'ils vont illégalement transformer en matelas de billet pour s'offrir de longues vacances...

Bref, du Noir de chez Noir, avec des joueurs très inspirés et des discussions pulp-fictionnesque, notamment lorsque les joueurs (qui ne se connaissaient pas) abordent pudiquement la question de l'éthique, chacun y allant du sien pour faire comprendre à mi-mot que nan, mais bon hein moi j'ai un périmètre de tolérance morale très très large, une déontologie flexible, je tiens compte des circonstances...ah toi aussi ? ouais disons que je suis pragmatique...et puis, après tout, le Burak a pas l'air au courant pour le rubis, et sa femme est shootée au scotch/médocs, donc bon...ça serait dommage de s'asseoir sur une telle opportunité...

Avatar de l’utilisateur
XO de Vorcen
Dieu du brandy
Messages : 3876
Inscription : ven. août 29, 2008 10:18 am
Localisation : Savigny sur Orge (Essonne)

Re: Retours de parties : raconte-nous tout !

Message par XO de Vorcen » jeu. oct. 12, 2017 9:22 am

Excellente la tournure prise !
Savage Worlds : règles d'essai gratuites et scénarios gratuits, les gammes en français (et en anglais pour Achtung! Cthulhu, Beasts & Barbarians et Lankhmar), ressources chez Torgan, discussions Casus NO avec d'autres liens.

Avatar de l’utilisateur
oneyed jack
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1723
Inscription : dim. juin 26, 2005 3:50 pm
Localisation : Paris XVIIIe

Re: Retours de parties : raconte-nous tout !

Message par oneyed jack » jeu. oct. 12, 2017 9:23 am

Très sympa ces retours Fabulo !
Ça donne envie de faire du Noir pur jus.

Une question niveau système : pour le tir tu utilises la carac PHYSIQUE ?
Brigandyne, le site: du med-fan "chair et sang", mais pas que.
La gamme sur Lulu
La page Facebook

Avatar de l’utilisateur
Fabulo
Banni
Messages : 1356
Inscription : mar. juin 09, 2015 12:19 am

Re: Retours de parties : raconte-nous tout !

Message par Fabulo » jeu. oct. 12, 2017 9:55 am

@XO de Vorcen
Deux moments étaient aussi très bons.
Quand Lolita appelle les détectives à l'agence pour avoir des nouvelles, alors qu'ils ont le ciseau en main, les journaux étalés sur la table basse et la colle prête. Le téléphone sonne alors qu'ils décident ensemble comment formuler la (fausse) demande de rançon et où proposer de faire l'échange, en se frottant les mains. Ils rassurent Lolita comme quoi tout ira bien, et elle...elle appelle pour dire que la demande de rançon est passé de 20 à 100 000 dollars (Francky ayant réalisé que le bijou vaut au moins ça). Jubilation et sourire triomphal des trois détectives autour du téléphone ("ça valait la peine de décrocher le combiné !").
Et à la fin, lorsque Burak Tcherkedjian remercie chaleureusement les pjs pour leur honnêteté irréprochable ("c'est rare de nos jours") après qu'ils aient ramené l'argent de la rançon (mais gardé le bijou) et s'excuse pour la conduite inqualifiable de son épouse (laquelle est dans les vapes du trop plein d'alcool et de médocs que les pjs lui ont versé à dessein et balbutie des trucs à propos d'un bijou et d'un collier).

@oneyed jack
Pour les tirs, je crois ne pas utiliser de carac précise : si la situation est confuse/tendue ou dangereuse, je pencherai pour "Tripes". Mais on peut imaginer "Flair" si on vise au jugé dans l'obscurité sur une cible bruyante. Voire "Méninges" s'il s'agit de déterminer l'emplacement de la cible à travers les murs d'une cabane, au son de ses pas. Plus les circonstances qui déterminent la carac que l'action en soi.

Globalement, on a utilisé les règles surtout au climax, lorsque le temps ralentit. Les pjs approchaient de la cabane pour coincer Francky et l'aléatoire devenait intéressant, ainsi qu'un découpage plus fin de la narration.

Avatar de l’utilisateur
binoclard
Banni
Messages : 1265
Inscription : ven. nov. 30, 2012 4:07 pm
Localisation : Meyrin - Genève

Re: Retours de parties : raconte-nous tout !

Message par binoclard » jeu. oct. 12, 2017 10:12 am

C'est quoi Expresso Noir? Un hack de Macchiatto Monster version Noir?

edit: arg, désolé, zappé le post du dessus avec le lien. Je vais y jeter un oeil avec intérêt, en tous cas ton CR fait envie  :yes:
Chaque fois que je viens sur ce forum, je peux ajouter un jeu à la liste des trucs qui me font envie… :?

Avatar de l’utilisateur
Fabulo
Banni
Messages : 1356
Inscription : mar. juin 09, 2015 12:19 am

Re: Retours de parties : raconte-nous tout !

Message par Fabulo » jeu. oct. 12, 2017 10:14 am

binoclard a écrit :
jeu. oct. 12, 2017 10:12 am
C'est quoi Expresso Noir? Un hack de Macchiatto Monster version Noir?
C'est pas un hack mais oui, il y a un clin d'oeil.  ;)
L'idée d'appeler ça Expresso Noir, c'est parce que ça permet de jouer du Noir rapidement et nerveusement, en oneshot. Expresso, en somme.
Edit : après c'est du léger niveau règles, rien de bouleversant. Je me focalise plus sur les scénars que sur les règles, d'où le minimalisme.
Dernière modification par Fabulo le jeu. oct. 12, 2017 10:23 am, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
oneyed jack
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1723
Inscription : dim. juin 26, 2005 3:50 pm
Localisation : Paris XVIIIe

Re: Retours de parties : raconte-nous tout !

Message par oneyed jack » jeu. oct. 12, 2017 10:15 am

Ok ! C'est plus clair. J'aurais utilisé Tripes aussi (en l'absence de carac "Précision" ou "Habileté").
Brigandyne, le site: du med-fan "chair et sang", mais pas que.
La gamme sur Lulu
La page Facebook

Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 5260
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Retours de parties : raconte-nous tout !

Message par Cédric Ferrand » ven. oct. 13, 2017 1:30 pm

Deuxième séance de Urban Shadows: Rome.
Nous en sommes arrivés à un point où nous avons pris collectivement conscience qu'inventer des PNJ et des rumeurs, c'est cool, mais qu'il faudrait maintenant exploiter la matière. Ce n'est pas que ce n'est pas marrant, mais on commence à se faire des noeuds au cerveau quand vient le moment de savoir qui est qui et pourquoi il agit. Je suis souvent obligé d'exprimer à haute voix la situation d'un PNJ pour déterminer ce qui serait logique qu'il fasse dans la situation présente. C'est pas mauvais en soi, ceci dit.

Sinon le Vétéran a voulu cautériser la langue arrachée d'un exorciste mais le prêtre est mort tant la douleur était ignoble.
Le Sorcier s'est fait courser par des vampires et commence à comprendre qu'il est impliqué dans une histoire de sang synthétique.
Le Vampire s'est rendu compte qu'un loup-garou, c'est costaud mais que c'est con.
Le Fantôme s'est fait malencontreusement prendre en photo et a découvert que l'idée primitive que les photos volent une partie de votre âme n'est peut-être pas si débile que ça...

Ce qui est cool, c'est que quand ils font 6-, mes joueurs commencent à me dire eux-même les complications qu'ils imaginent. C'est vraiment un chouette travail collaboratif qui se met naturellement en place sans forcer.

Avatar de l’utilisateur
Fabien_Lyraud
Dieu, sérieux les gars.
Messages : 4387
Inscription : ven. mai 05, 2006 2:09 pm
Contact :

Re: Retours de parties : raconte-nous tout !

Message par Fabien_Lyraud » ven. oct. 13, 2017 4:11 pm

Cédric Ferrand a écrit :
ven. oct. 13, 2017 1:30 pm
Deuxième séance de Urban Shadows: Rome.
Nous en sommes arrivés à un point où nous avons pris collectivement conscience qu'inventer des PNJ et des rumeurs, c'est cool, mais qu'il faudrait maintenant exploiter la matière. Ce n'est pas que ce n'est pas marrant, mais on commence à se faire des noeuds au cerveau quand vient le moment de savoir qui est qui et pourquoi il agit. Je suis souvent obligé d'exprimer à haute voix la situation d'un PNJ pour déterminer ce qui serait logique qu'il fasse dans la situation présente. C'est pas mauvais en soi, ceci dit.

Sinon le Vétéran a voulu cautériser la langue arrachée d'un exorciste mais le prêtre est mort tant la douleur était ignoble.
Le Sorcier s'est fait courser par des vampires et commence à comprendre qu'il est impliqué dans une histoire de sang synthétique.
Le Vampire s'est rendu compte qu'un loup-garou, c'est costaud mais que c'est con.
Le Fantôme s'est fait malencontreusement prendre en photo et a découvert que l'idée primitive que les photos volent une partie de votre âme n'est peut-être pas si débile que ça...

Ce qui est cool, c'est que quand ils font 6-, mes joueurs commencent à me dire eux-même les complications qu'ils imaginent. C'est vraiment un chouette travail collaboratif qui se met naturellement en place sans forcer.
Ça arrive à rester cohérent ?
 

Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 5260
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Retours de parties : raconte-nous tout !

Message par Cédric Ferrand » ven. oct. 13, 2017 5:24 pm

Fabien_Lyraud a écrit :
ven. oct. 13, 2017 4:11 pm
Ça arrive à rester cohérent ?

À nos yeux, oui.
À un regard extérieur, je ne suis pas certain.
En même temps, Urban Shadows, c'est de base une grosse auberge espagnole, alors il faut souvent ne pas chipoter.

Avatar de l’utilisateur
Hudson
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1686
Inscription : lun. juin 18, 2007 4:37 pm
Localisation : Warp 9.3
Contact :

Re: Retours de parties : raconte-nous tout !

Message par Hudson » ven. oct. 13, 2017 6:03 pm

Dimanche, c'était la suite de ma campagne WereWolf the Apocalypse. Nous avons attaqué la partie Witness de Past Lives.

Spoiler:
Ayant pas mal modifié l'histoire, les personnages se sont réincarnés aux origines de la Guerre de la Rage et ont pu sauver quelques Change-Formes tout en assistant à la manifestation du Roi Noyé et en lançant le rituel pour le combattre. Du coup, la tribu de Ceux-qui-Scrutent-les-Etoiles va avoir des liens plus développés avec ces derniers.

Ils ont ensuite rejoint le crépuscule des Hurleurs Blancs où ils ont découverts que l'un d'eux est le portrait craché de Cororuc (ça et plusieurs indices déjà donnés devraient faire comprendre au joueur quel est le destin de son personnage :twisted: ). Là encore, leur pugnacité a mis à mal les tous premiers Dansent-la-Spirale-Noire et la légende raconté a changé (ainsi qu'un sauvetage d'un village de Parentèle) : Cororuc est mort en affrontant ses anciens frères.

Hier soir, c'était DD5 avec la campagne RollD20 Last Mine of Phalander.
Notre groupe , après quelques rencontres fortuites (Ogre, Orques, Zombies, Banshee), vient de rencontrer une créature terrible

Image
Nos personnages, fraîchement passés Lvl 3, parviendront-ils à affronter cette terrible menace ?:runaway
 
Le monde se divise en 2 catégories :
Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent...

Toi...tu creuses 8)

Avatar de l’utilisateur
Thoryn
Cardinal
Messages : 597
Inscription : sam. oct. 02, 2010 12:39 pm

Re: Retours de parties : raconte-nous tout !

Message par Thoryn » ven. oct. 13, 2017 6:11 pm

Il est superbe le ourshiboux! :)

Répondre