[Abstractfinder] L'éveil des Seigneurs des Runes sous Abstract Dungeon

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Répondre
Capitaine Caverne
Dieu de l'abstraction
Messages : 2557
Inscription : mer. mars 19, 2008 9:11 pm

[Abstractfinder] L'éveil des Seigneurs des Runes sous Abstract Dungeon

Message par Capitaine Caverne » mar. févr. 07, 2017 2:02 am

Nous avons entamé l'éveil du Seigneur des Runes, première campagne mythique pour Pathfinder, avec les règles d'Abstract Dungeon.
J'ai l'intention de tester ce système sur une campagne au long court et à haut niveau. Pour cela, je jouerai la campagne sans trop de modifications, même si je ne me priverai pas de tailler dans le gras et de raccourcir (voire supprimer) certains donjons.
Les victi... joueurs sont Welk et sa compagne Shiraz, le Moine Errant (qui n'était pas là pour la première séance) et, last but not least, Orlov qui nous fait le plaisir du premier CR.

Note : sur le fil j'écris en bleu et les joueurs en noir
Et maintenant, le CR d'Orlov :


CHAPITRE 1

Pointesable, un havre civilisé sur la Côte Oubliée. Une quarantaine d’années plus tôt, des gens venus du Sud (de la ville de Magnimar) ont fondé ici un comptoir et y ont amené leurs mœurs raffinées, des maladies exotiques et le sens de la propriété qui manquait justement aux autochtones, les Varisiens. La seule chose qui existait c’est un vieux phare bizarre. Alors les gars venus du Vieux pays, ils ont construit des trucs. Et maintenant, on a tout : des écoles, une bibliothèque et même un théâtre. Faut voir le truc, hein, en plein milieu du trou du cul du monde, un beau théâtre avec de vrais acteurs !
Les gros richards venus du Vieux pays qui ont fondé la ville sont logiquement devenus les tauliers. Les Deverin sont les politiques, la preuve, le maire est de cette famille, les Scarnetti trafiquent dans le bûcheronnage, les Valdemar sont dans l’armement naval et les Kaijitsu donnent dans le verre et la verrerie et la joaillerie .
Et puis autour, il y a la forêt. Et dans la forêt, y a les gobelins qui s’agitent. Jusque là, tout le monde rigole, parce que ça reste une nuisance, disons du niveau gros moustique mangeur de chair humaine, mais c’est moins dangereux que ce qui s’est passé il y a quatre ans. D’abord, il y avait un type pas très sain d’esprit qui s’amusait à écorcher les gens. Ecorcher, vraiment. Retirer la peau. En plus, il prenait les doigts et la langue de ces victimes. Tout le monde a pensé que c’étaient les Sczarni qui s’amusaient un peu, parce que les Sczarni c’est pas vraiment des tendres et qu’ils aiment bien quand ça saigne, mais non, là c’était pas eu. C’était une sorte d’ébéniste aviophile qui s’appelait Jervis Sloot. Sloot comme Slut mais avec deux oo.

[Je suis vieux, avec de mauvaises lunettes et la police de caractère du bouquin est toute petite. J'ai lu Sloot au lieu de Stoot... tant pis pour cette erreur.]

Par ailleurs, le vieux Sloot avant de se suicider, il s’est payé le prévôt Avertin qui était un type bien. L’autre drame de cet hiver qui puait la mort, c’était l’incendie de l’Eglise. Oui, comme en Norvège. Et le feu il a aussi brûlé le père Tobyn (bon c’est triste), mais surtout sa fille, la belle, la sublime, la magnifique, l’incomparable Nualia. Donc, les gobelins, tant qu’ils se mettent pas à écorcher les gens, à brûler des églises et à zigouiller nos belles et ben, personne ne les prendra au sérieux.
Mais laissons là l’arrière-plan. Place aux Héros
Moi, j’m’appelle Gamelle. Bonjour Gamelle ! Qu’est-ce que tu fais dans la vie ? rien, je suis trop petit pour faire des trucs. Tu vis où Gamelle ? Ben là, là-bas et aussi entre deux ossières au port. C’est pas confortable. Mais dis-nous Gamelle, t’as pas de la famille, une petite mère aimante comme les autres gamins ? Ben non, j’ai pas de maman. Et puis en fait, des fois je me dis que je suis pas un gamin, mais juste un hobbit qu’aurait pas de poil aux pattes et qui aurait eu tellement faim qu’il aurait perdu la mémoire. Et qu’est-ce que tu fais de tes journées ? Je traine, j’aime bien avoir les mains dans mes poches et les sortir pour piquer des trucs à droite et à gauche, traîner dans les auberges où les aventuriers racontent de belles histoires et tâter les ivrognes avec un bâton pour voir s’ils sont vraiment morts ou juste trop bourrés. C’est comme ça que j’ai rencontré Elroy.
[Technique : je ne me suis pas prononcé pour la race. J’aimerais bien le développer en jeu … Je trouve ça chouette une mécanique qui te permette de construire ton perso petit à petit, pas au début]
Elwïn est une bombasse hippie. Une elfe, quoi. Elle est prêtresse de Gozreh, à ne pas confondre avec Gozer de Ghostbusters. Gozreh ne garde aucune porte, il est un dieu de la nature, mais pas un dieu chochotte. Comme Elwïn est une vieille bombasse, elle a vu naître Pointesable (il y a quarante ans), connaît tous nos petits secrets et sait surtout que tout va s’effondrer. Parce que pour elle, les humains ça va, ça vient et à la fin c’est toujours la forêt qui gagne.
Elroy c’est l’ancien capitaine de la garde. Il a perdu son fils du fait de l’Ecorcheur et s’est mis depuis à picoler salement. Non seulement sa femme est rentrée dans sa famille au sud, mais en plus, Bélor le bellâtre (ça c’est moi qui l’ajoute parce qu’en fait son nom c’est Cigüe mais je peux pas saquer ce sale con) est devenu le nouveau chef de la garde. Elroy et moi, on aime bien traîner à la Myxine, non ce n’est pas une maladie qui fait que tu te grattes les parties, c’est notre auberge préférée parce que c’est celle fréquentée par les gueux comme nous. C’est mieux que dans les autres trous à rats pour bouseux qui seraient les seuls qu’on pourrait se payer. L’autre auberge qu’on aime bien c’est le Dragon Rouillé, mais Elroy, il s’y rend souvent minable et ça fait de la peine à la taulière Ameiko.

[Gamelle (Orlov)
Dextérité 4 ; Intelligence 3 ; Volonté 2 ; Force 1
Traits : me tapez pas, je suis trop petit ! ; j'aime bien démonter/ remonter des trucs ; cascadeur !
Objet magique : fronde que j'ai fabriqué moi-même

Elwïn (Shiraz)
Volonté 4 ; Intelligence 3 ; Dextérité 2 ; Force 1
Traits : Disciple vitaliste ; connaissance de la nature ; (maîtrise du) bâton embelli
Objet magique : broche de soins

Elroy Deverin (Welk)
Force 4 ; Volonté 3 ; Dextérité 2 ; Intelligence 1
Traits : plus fort que la douleur ; jamais sans ma lame ; vanneur
Objet magique : dague en os d'ours-hibou]


L’aventure : jour 1. Comment nous sommes devenus les Héros de la ville.
Notre aventure a commencé le jour de la fête du Machaon, le jour de la fête de Desna, la déesse des Rêves y parait. Moi, je suis tout excité. Tous les gamins sont excités. Il va y avoir des feux d’artifice, des bonbons et surtout une pièce de théâtre. D’accord, il faudra se taper les sermons sermonieux de Zantus. Lui, je l’aime pas non plus. C’est un faux-jeton de première et il pince les oreilles super-fort et il aime pas les enfants. Je préfère franchement écouter Elwïn. D’ailleurs elle parle, elle explique qu’il faut de l’équilibre entre la ville et la forêt. Elle discute avec la vieille sorcière Niska Mvashti. Tout le monde dit que c’est une sorcière parce que les gens, ils ont l’esprit petit, mais moi je l’aime bien et puis si elle est pote avec Elwïn, c’est qu’elle est gentille. Donc, j’attends. Le vieux Zantus parle. C’est chiant … Chouette des pétards ! Je me dis « merci les Dieux d’avoir avancé le feu d’artifice ». Mais non, c’est pas prévu. Tout le monde a peur. On entend un bruit de chien qui hurle. Et une bande de gobelins arrivent. Des vrais, venus de la forêt avec leurs tranchoirs et qui crient « Nous couper grandes guiboles ! Nous manger du chien ». Tout le monde se déballone. Sauf Elroy, Elwïn et moi, parce que je me dis qu’on va bien rigoler.
Alors en fait, non, personne ne rigole et y aura pas théâtre ce soir. Les gens courent partout, il y a le feu et les gobelins hurlent des trucs comme des types qui auraient mangé trop de champignons. En fait, on en voit même qui foncent vers vous. Un gros gobelin et deux gobelins armés de tranche-chiens. Blam ! une pierre dans la tête, j’élimine le chef avec ma fronde. Elroy, à qui Elwïn a fait boire une potion contre la gueule de bois, tranche un autre d’un coup d’épée. J’en distrais un qui me cherche mais il me touche pas parce que je suis trop petit. Et quand il relève la tête, Elwïn lui fait tâter de la fleur vénéneuse qui pousse au bout de son bâton. Et vlan, le gob !

[2 groupes ont été opposés aux PJ.
Le 1er : 4 gobelins tirés du bouquins des règles (1D d'opposition chacun).
Puis un deuxième : avec 2 gobs, un chef de la garde (2D) et deux chiens gobelins copiés sur des loups (1D chacun).
Au total : 4D + 6D]


Sorti d’on ne sait où, Bélor s’amène. Ben voyons. Il a même pas tâché son uniforme. Il dit qu’ils ont capturé un gobelin. Moi, j’ai bien envie d’aller voir ce qu’ils vont lui faire à grandes-oreilles-pointues numéro 4. Alors je me faufile. Elroy est déjà là. Il sort une vanne à Bélor histoire de l’écarter pour faire parler le gobelin. Bélor lui dis « ben vas-y toi qui est si malin ». Parce que Bélor, il pense qu’il est plus malin que tout le monde. Donc Elroy, il tente de faire parler le Gob mais celui-ci continue à être surexcité « Longues Guiboles ! Couper des chiens ! ».

[Pas d'avantage particulier à tirer de cette scène, donc pas de dépense de dés pour les joueurs.]

Alors le Gob il finit par cracher des infos. Mais moi je suis déjà parti. Je préfère aller jouer avec les copains. Et là, on voit Naffer Vosk. J’aime bien Naffer Vosk, parce qu’il est bossu, on peut lui jeter des cailloux et l’insulter. Il n’y a qu’Elwïne qui n’aime pas qu’on joue avec Naffer. Y a vraiment plein de trucs à faire pour des gamins à Pointesable, mais là, j’ai pas le temps de rigoler avec les copains. Parce que déjà Zantus, il lève sa robe et court sur ses petites pattes en gueulant « Hérésie, Hérésie, les morts se mettent à marcher ». Alors là, je me dis, chouette, quelque chose d’intéressant. Des morts qui marchent, c’est quand même pas banal, non ? Alors on court au cimetière. Et là je vois, des squelettes qui marchent comiquement. Il y en a un qui se jette sur moi, tout le monde crie, mais moi je me baisse et je le laisse fracasser sur l’escalier. Et puis ensuite Elroy arrive et fait voler les sacs d’os avec son épée pendant qu’Elwïn en détruit un.

[Combat : 3 squelettes tirés du bouquin. 1D chacun ; scène à 3D donc.
N'oublions pas que c'est le caveau du Père Tobyn qui a été profané. Sa dépouille demeure d'ailleurs introuvable.]


C’est là qu’Elroy nous apprend que quelqu’un a été voir les gobelins pour qu’ils fouttent la merde et c’est probablement le même qui s’amuse à ramener les morts. D’ailleurs, dans la tombe d’où sortent les squelettes, il y a une robe d’os, un truc nécronomantique me dit Elwïn. Je la crois Elwïn parce qu’elle est vachement calée question magie. Mais tout le monde a vu que les héros de Pointesable c’est pas Bélor et sa clique, c’est nous ! Et même, Elwïn elle dit à Bélor qu’il faudrait qu’il rende son col.

[Nous avons décidé que le 'shérif' de Pointesable ne porte pas une étoile mais un col pour marquer son état.]

Je ne sais pas ce que ça veut dire, mais Elwïn, elle, elle sait alors je hoche la tête pour dire que je suis super d’accord.
Et on est bien devenu des héros. Tout le monde est gentil avec Elroy maintenant. Le lendemain, il y a la fille de Ven l’épicier qui vient faire du gringue à Elroy. Moi, je suis à côté et je vois bien qu’Elroy il regarde bien les nénés de la dame mais en même temps, il veut pas d’histoire. Alors, Shayllis, elle lui dit qu’il y a des rats dans la cave et qu’il a peur et patati et patata. Elroy, il est comme ça, si on lui demande de l’aide, il faut qu’il y va. Alors, il y va. Et là paf, dans le noir, l’autre elle lui touche le truc d’entre les jambes que les grands garçons ont du poil autour. Là-dessus, arrive le père Ven. Avec ses cris, il risque de saper notre réputation. Alors, Elwïn, elle le cadre direct et elle lui rappelle que c’est nous les héros et même qu’elle elle a soigné des gens avec la vieille sorcière. Alors, hein, camembert papa et fifille. Et puis, moi, pour m’assurer bien que Ven il n’empêche pas les gens de penser qu’on est des héros, je fais espionner l’épicerie par les autres gamins. Et ils voient des trucs qu’ils me racontent. Et après, moi, je vais dans la rue et je dis « j’ai un secret ». Les gens, ils aiment bien les secrets. C’est bizarre d’ailleurs parce que les gens ils aiment bien savoir c’est quoi les secrets des autres, mais ils aiment pas quand les autres ils connaissent leurs secrets. Et puis Elroy, il fait une imitation super drôle de Ven à l’auberge et il dit quels secrets je sais. Alors, après Ven, il ne dit plus rien sur nous. Donc tout le monde continue à nous aimer.

[Pour 'mécaniser' la scène, j'en ai fait un conflit social à 3D. Les joueurs avaient l'initiative et ont raconté comment leur persos contraient la campagne de diffamation que l'aubergiste menaçait d'entreprendre.]

Comme on est très connu, il y a même des richards du Vieux Pays qui viennent nous causer. Il y a Aldern Gantrenard qui vient nous voir. Enfin, je pensais qu’il venait nous voir, mais en fait, il cherche à mettre Elwïn dans son lit. Il veut nous impressionner avec tout son flouze. Il parle de chasse, de trucs comme ça. Alors, nous on l’amène en forêt. On lui explique bien que chez nous, on tue pas des animaux comme ça. Et d’ailleurs, quand un sanglier se pointe. Aldern, il est bête, mais bête, mais presque aussi bête que Bélor. Il arrête pas de parler à Elwïn et quand moi, je lui parle, il fait genre il m’entend pas. Alors, moi, je lui vole de l’argent. Le type il est fou ! il se promène avec une bourse et trois pièces d’or dedans. Je suis trop content mais je vois qu’Elwïn elle me tire la tronche. Quand elle fait son regard noir, je sais qu’il faut pas trop que je fasse le malin, alors je lui rend sa bourse. Et je lui dis « eh m’sieur, y a ça qu’est tombé ». Et il est bête Aldern ! Il me donne une pièce d’or pour que je lui rende sa bourse que je lui ai piqué ! Quand je vous dis qu’il est bête !

[Scène d’ambiance jouée sans aucun jet. Elle met finalement en scène Aldern, face à un sanglier, impuissant, n'osant, ne pouvant le tuer. Elwïn l'entoure de ses bras et appuie sur le doigt d'Aldern pour qu'il actionne la gâchette de son arbalète et tue le sanglier. Le tout avec une attitude pour le moins castratrice.]
Spoiler pour mes joueurs :
Spoiler:
Ceux qui connaissent la suite de la campagne goûteront l'ironie de la situation.

Après la chasse, on rentre à Pointesable. On va à l’auberge d’Ameiko. Je suis content parce que mon amoureuse, Betana elle est là. Je lui ai acheté un foulard avec la pièce d’or de cet idiot d’Aldern. Mais elle, elle est inquiète. Ameiko elle est pas rentrée. Alors, on va fouiller dans sa chambre. Parce qu’Ameiko elle a toujours été sympa avec nous, elle a toujours aidé Elroy. Dans la chambre, on trouve une lettre. On comprend que son frère Tutso lui a donné rendez-vous à la verrerie. Alors, nous, on y court.
Dans la verrerie, c’est la pagaille ! Il y a des gens qui sont morts (je le sais, parce que j’aime bien tâter les morts pour voir s’ils sont vraiment morts ou s’ils font semblant) et puis des gobs qui sautent de tous les côtés et foutent le bordel partout. Ils ont été très méchants avec le père Kaijitsu qui possède la verrerie.

[Combat : rebelote avec 1 chef de la garde gob et 4 gobs. Conflit à 6D.]

On explose les gobs encore une fois (franchement, on doit en être à 2 ou 3 à 0 contre les gobs) et on court dans les souterrains sous la verrerie. Ça a l’air vraiment immense et dangereux. Et, franchement, je suis pas rassuré. Surtout qu’à un moment on tombe dans une pièce sur ce fou de Tsuto qui a enlevé sa sœur. Et en plus, il veut pas nous expliquer son plan. Alors, nous, on lui tombe dessus. Mais cette fois, ça fait bobo ! Heureusement qu’Elwïn elle peut nous soigner et qu’Elroy lui met des gros coups d’épée, parce que moi, à un moment, je me suis senti tout bizarre et je suis tombé par terre. Finalement, Elroy et Elwïn ils lui cassent la gueule à Tsuto.

[Je me suis fait plaisir pour le final et j'ai boosté Tsuto par rapport à sa puissance dans la campagne originale. J'en ai fait un boss à 3D+3D/PJ soit 12D au total.
Coups spéciaux (si je dépense 1D de la réserve du PNJ) :
2 : déluge de coups. 3 dommages en For ou Dex/2 PJ
1 : insulte. 3 dommages en Vol ou Int/1 PJ
Attaque sournoise : 2 dommages en For ou Dex/1 PJ]


Alors, on fouille la pièce et Elwïn elle nous explique que Tsuto a été très méchant et que c’est lui qui a envoyé les gobelins pour nous faire peur et nous occuper pendant qu’il faisait venir plein de gens méchants dans les souterrains.

[Aide de jeu trouvées sur le wiki de PF. Merci à eux !]

Après il dit que Tsuto, il est amoureux de Nualia qui, en fait, elle serait pas morte. Et Nualia, elle est devenue très méchante et veut devenir encore plus méchante en faisant des trucs super méchants pour devenir un méchant démon. Mais moi Elwïn, je sais qu’elle l’a jamais aimé Nualia, alors peut être qu’elle invente des histoires pour me faire peur, parce que, des fois, c’est cruel le Elfes.

[L'opposition au total s'élevait à 32D. 5D éliminés permettent de gagner 1xp. Sachant que nous avions 3 joueurs, ils gagnent donc chacun 32/5/3 = 2xp => Les PJ passent niv. 2 (+1D de trait)

Retour de mon côté : le cadre est très facile à prendre en main. Les joueurs se sont senti très vite à l'aise dans Pointesable. Je n'ai pas cherché à mettre en scène tous les PNJ, il y en a déjà bcp dans cette première partie. Les interactions ont été sympas et je vais essayer de bien développer les conséquences de ces premiers rapports (notamment les oppositions qui se dessinent entre certains PJ et PNJ).
Niveau technique, ça a été très classique. Je me suis appuyé sur la fameuse règle des 80% de la réserve we dés que j'ai tellement répétée qu'on finit par croire qu'elle est vraiment écrite dans le bouquin. Structure classique également : petits combats en intro et boss de fin de niveau à la fin. Je changerai ça pour la prochaine partie.]
Dernière modification par Capitaine Caverne le dim. mars 05, 2017 12:43 am, modifié 4 fois.
Pas de roleplay, ça ralentit les combats.

Avatar de l’utilisateur
Ego'
Dieu de la taverne
Messages : 3871
Inscription : ven. nov. 28, 2003 2:04 pm
Localisation : derrière le comptoir

Re: [Abstractfinder] L'éveil des Seigneurs des Runes sous Abstract Dungeon

Message par Ego' » mar. févr. 07, 2017 2:59 am

Merci pour ton retour, notamment les aspects techniques. Très intéressant :yes:

Ça me donne bien envie de refaire une tentative avec AD. Si les débutant(e)s de la table étaient sous le charme, et que j'avais beaucoup apprécié l'expérience en MJ, mes vieux grognards ont eu du mal avec l'aspect "diceless" côté PJ.
L'ego est un je d'enfant
Actuellement sur mon écran : 
[Crashtest TdM] Ténèbres sur la Forêt Noire
Gardien du Dé à π faces

Avatar de l’utilisateur
Whimpering Vote
Dieu des floodeurs de Schrödinger
Messages : 9347
Inscription : mar. févr. 08, 2011 1:53 pm

Re: [Abstractfinder] L'éveil des Seigneurs des Runes sous Abstract Dungeon

Message par Whimpering Vote » mar. févr. 07, 2017 8:33 am

Merci Cap Cav !

Very interesting (mais avec des persos globalement aussi peu orientés combat ... ils vont en chier ! :mrgreen: )

En tout cas je suivrais tout ça avec intérêt. :bravo:
Coming out : je ne suis pas féministe militant ! (et pourtant je respecte les femmes en général, et j'aime ma femme et mes filles en particulier)

Capitaine Caverne
Dieu de l'abstraction
Messages : 2557
Inscription : mer. mars 19, 2008 9:11 pm

Re: [Abstractfinder] L'éveil des Seigneurs des Runes sous Abstract Dungeon

Message par Capitaine Caverne » mar. févr. 07, 2017 10:25 am

Remerciez plutôt Orlov qui a rédigé le CR ! Les autres joueurs qui feront les suivants ne le remercient pas parce qu'il a mis la barre très haute...
Pas de roleplay, ça ralentit les combats.

Avatar de l’utilisateur
Sakagnôle
Cardinal
Messages : 589
Inscription : jeu. nov. 05, 2015 11:18 am

Re: [Abstractfinder] L'éveil des Seigneurs des Runes sous Abstract Dungeon

Message par Sakagnôle » mar. févr. 07, 2017 10:26 am

:pri :pri :wub:

Un grand Merci! J'ai certes poussé à ce CR et je m'en félicite.

Merci Capitaine et Merci Orlov!

J'avoue que le côté PJ gamin pour l'avoir "subit" ... ça va 5 minutes ^^ (dit le mec qui joue 80% de halfings).

Le CR est très agréable, il reprend ce que j'ai lu pour l'instant de la campagne.... 1er combat contre les gob mi-comique mi-intro est très bien rendu!

Donc çà c'est passé en 3h avec 3 PJ en ce incluse la création de perso?? Génial.

Le détail technique est parfait, la règles des 80% fonctionne toujours... tu devrais la soumettre et même la déposer!

Tu n'a donc pas imposé de "trait" pour les race.... la remarque d'Orlov sur l'affinage du perso en cours de partie m'a convaincu remarque.

Abstract en High Fantasy trouve son centre je pense.

Plus que suivre cette campagne, je copie/colle et la compile histoire de la garder sous la main!

Un grand merci et un grand bravo!

En deux mots: LA SUITE ^^

Bon jeu à vous

PS:
Capitaine Caverne a écrit :
mar. févr. 07, 2017 2:02 am
[Non seulement sa femme est rentrée dans sa famille au sud, mais en plus, Bélor le bellâtre (ça c’est moi qui l’ajoute parce qu’en fait son nom c’est Cigüe mais je peux pas saquer ce sale con).
La phrase n'est pas complète.... Bélor est rentré dans la Femme d'Elroy? :mrgreen: ou il a pris sa place comme Capitaine de la garde ? ( ce qui me semble le plus plausible)

Capitaine Caverne
Dieu de l'abstraction
Messages : 2557
Inscription : mer. mars 19, 2008 9:11 pm

Re: [Abstractfinder] L'éveil des Seigneurs des Runes sous Abstract Dungeon

Message par Capitaine Caverne » mar. févr. 07, 2017 10:31 am

On a dû jouer 4h-4h30 en tout, en comprenant création des persos et création du cadre.

Concernant les traits, il ne faut pas oublier qu'ils peuvent être modifiés/precisés/remplacés au cours de la campagne. Certains peuvent ne plus avoir de sens après plusieurs scénarios.

Et effectivement, Belor qui était troisième dans la hierarchie est devenu le nouveau boss. Je corrige ça.
Dernière modification par Capitaine Caverne le mar. févr. 07, 2017 10:35 am, modifié 1 fois.
Pas de roleplay, ça ralentit les combats.

Avatar de l’utilisateur
Orlov
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2901
Inscription : jeu. févr. 20, 2014 10:57 am

Re: [Abstractfinder] L'éveil des Seigneurs des Runes sous Abstract Dungeon

Message par Orlov » mar. févr. 07, 2017 10:33 am

Ego' a écrit :
mar. févr. 07, 2017 2:59 am
MSerci pour ton retour, notamment les aspects techniques. Très intéressant :yes:

Ça me donne bien envie de refaire une tentative avec AD. Si les débutant(e)s de la table étaient sous le charme, et que j'avais beaucoup apprécié l'expérience en MJ, mes vieux grognards ont eu du mal avec l'aspect "diceless" côté PJ.
Justement, en tant que grognard, je ne trouve pas du tout que c'est diceless. Le hasard compte sacrément: on en a vraiment chié à cause des 6 que Capitaine Caverne n'arrêtait pas de sortir quand il jetait ses dés pour son opposition. On a été beaucoup plus chanceux sur la deuxième partie.
Whimpering Vote a écrit :
mar. févr. 07, 2017 8:33 am
Merci Cap Cav !

Very interesting (mais avec des persos globalement aussi peu orientés combat ... ils vont en chier ! :mrgreen: )

En tout cas je suivrais tout ça avec intérêt. :bravo:
Grâce au Moine Errant, on a désormais avec nous le Joe l'Indien de Pointesable, un vrai bagarreur (le personnage du Moine Errant).
Par ailleurs, le capitaine n'a pas été trop rat sur l'utilisation de certains traits en combat.

@Sakagnôle: oui, c'est ça Bélor a pris la place d'Elroy ... my bad.
Et sinon, jouer un gamin, ça passe quand on la boss Elfe du groupe pratique le leadership maternaliste ... c'est ton sur ton. Pour le trait racial, j'attends le moment où le PJ s'apercevra qu'il n'a pas besoin de torche pour voir dans le donjon ... c'est après ça que je choisirai le trait racial pour mon prochain passage de niveau.
Johan Scipion a écrit :
lun. janv. 23, 2017 3:52 pm
Ça va être fun, ça va être jeune, et vous allez tous mourir.
Projet JDRA: Grandes Terreurs: Cthulhu chez les Soviets et son C/R
campagne de D&D 5: D&D dans le Dodé

Avatar de l’utilisateur
Sakagnôle
Cardinal
Messages : 589
Inscription : jeu. nov. 05, 2015 11:18 am

Re: [Abstractfinder] L'éveil des Seigneurs des Runes sous Abstract Dungeon

Message par Sakagnôle » mar. févr. 07, 2017 11:49 am

Très belle utilisation de la flexibilité de AD... tu as le perso taillé pour! ... après un traîne-savates nain pourra aussi "découvrir" la grandeur de son héritage racial quand il aura un beau marteau dans ses doigts boudinés^^

Dernière question avant la suivante:

Niveau Aides de Jeu, plan etc, vous avez utilisé qq chose?

Les plans de la ville je suppute, les plans de la Verrerie éventuellement?

Pour l'attaque des Gobelins des pions cartonnés ?

Merci d’avance!

Avatar de l’utilisateur
Orlov
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2901
Inscription : jeu. févr. 20, 2014 10:57 am

Re: [Abstractfinder] L'éveil des Seigneurs des Runes sous Abstract Dungeon

Message par Orlov » mar. févr. 07, 2017 12:04 pm

Pas de pion, pas de carte de la ville ou de battlemap. Tu n'en as pas du tout besoin et vu la place que prennent les dés sur la table, c'est tant mieux !
Les seules aides de jeu que le Capitaine nous a distribuées ce sont les papiers de Nualia avec les jolis dessins de succube. Par ailleurs, le Capitaine utilise souvent le manuel pour nous montrer la tête (ou la poitrine) d'un(e) PNJ, la carte des environs ou de la ville. Ca lui permet de faire de la muscu.
Johan Scipion a écrit :
lun. janv. 23, 2017 3:52 pm
Ça va être fun, ça va être jeune, et vous allez tous mourir.
Projet JDRA: Grandes Terreurs: Cthulhu chez les Soviets et son C/R
campagne de D&D 5: D&D dans le Dodé

Avatar de l’utilisateur
Ego'
Dieu de la taverne
Messages : 3871
Inscription : ven. nov. 28, 2003 2:04 pm
Localisation : derrière le comptoir

Re: [Abstractfinder] L'éveil des Seigneurs des Runes sous Abstract Dungeon

Message par Ego' » mar. févr. 07, 2017 1:58 pm

Orlov a écrit :
mar. févr. 07, 2017 10:33 am
Ego' a écrit :
mar. févr. 07, 2017 2:59 am
MSerci pour ton retour, notamment les aspects techniques. Très intéressant :yes:

Ça me donne bien envie de refaire une tentative avec AD. Si les débutant(e)s de la table étaient sous le charme, et que j'avais beaucoup apprécié l'expérience en MJ, mes vieux grognards ont eu du mal avec l'aspect "diceless" côté PJ.
Justement, en tant que grognard, je ne trouve pas du tout que c'est diceless. Le hasard compte sacrément: on en a vraiment chié à cause des 6 que Capitaine Caverne n'arrêtait pas de sortir quand il jetait ses dés pour son opposition. On a été beaucoup plus chanceux sur la deuxième partie.
"Diceless" entre guillemets suivi de [côté PJ]. Si tu tronques tu me fais dire ce que je n'ai pas dit et ça c'est pas bien :twisted:
Diceless ne voulant pas forcément dire sans hasard d'ailleurs...un système basé sur le chi-fou-mi est-il aléatoire ? » ; vous avez deux heures)

C'est l'aspect « les dés sont jetés » (de leur côté) dès le début de la séance qui a déplu à mes grognards. Est-ce que c'est plus clair ? :P
L'ego est un je d'enfant
Actuellement sur mon écran : 
[Crashtest TdM] Ténèbres sur la Forêt Noire
Gardien du Dé à π faces

Avatar de l’utilisateur
Orlov
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2901
Inscription : jeu. févr. 20, 2014 10:57 am

Re: [Abstractfinder] L'éveil des Seigneurs des Runes sous Abstract Dungeon

Message par Orlov » mar. févr. 07, 2017 5:40 pm

Ego' a écrit :
mar. févr. 07, 2017 1:58 pm
"Diceless" entre guillemets suivi de [côté PJ]. Si tu tronques tu me fais dire ce que je n'ai pas dit et ça c'est pas bien :twisted:
Désolé, je ne voulais pas te faire dire ce que tu n'avais pas dit et j'aurais du être plus attentif aux guillemets et aux crochets avant de répondre. Mon enthousiasme pour le jeu m'a emporté
Ego' a écrit :
mar. févr. 07, 2017 1:58 pm
C'est l'aspect « les dés sont jetés » (de leur côté) dès le début de la séance qui a déplu à mes grognards. Est-ce que c'est plus clair ? :P
Oui. :bierre:
Johan Scipion a écrit :
lun. janv. 23, 2017 3:52 pm
Ça va être fun, ça va être jeune, et vous allez tous mourir.
Projet JDRA: Grandes Terreurs: Cthulhu chez les Soviets et son C/R
campagne de D&D 5: D&D dans le Dodé

Avatar de l’utilisateur
Dannemoge
Mystique
Messages : 863
Inscription : jeu. juil. 25, 2013 2:36 pm

Re: [Abstractfinder] L'éveil des Seigneurs des Runes sous Abstract Dungeon

Message par Dannemoge » mer. févr. 08, 2017 12:19 pm

Merci pour ce retour. De mon côté je vois bien qu'Abstract Dungeon sera la solution idéale pour mener cette campagne en un nombre raisonnable de séances, et tes précisions en bleu sont très utiles.

Capitaine Caverne
Dieu de l'abstraction
Messages : 2557
Inscription : mer. mars 19, 2008 9:11 pm

Re: [Abstractfinder] L'éveil des Seigneurs des Runes sous Abstract Dungeon

Message par Capitaine Caverne » dim. mars 05, 2017 12:28 am

Compte-rendu écrit par Shiraz, qui joue Elwyn, la prêtresse elfe. Un grand merci à elle.

Le Moine Errant nous a rejoint et incarnait Lirýan, Un ranger varisien.

Niveau mécanique, j'ai travaillé selon une proposition de WhiVo. On n'est pas obligé de construire la progression d'une séance d'Abstract forcément vers un climax qui pète. On peut filer dès le début une grosse rencontre qui va consommer l'essentiel des ressources des PJ. Par la suite, les joueurs se sentent un peu à poil : les jauges sont bien vides et ils n'ont plus accès à leur combo à 3 dés. De quoi retrouver les sensations d'un PU de niv 1 à Donj parcourant des souterrains. J'ai géré pas mal de situations au pifomètre (Abstract permet ca très facilement) mais je n'ai pas gardé trace de mes choix, d'où une impression de flou parfois dans les prévisions techniques.

Mais trêve de bavardage, je vous laisse lire le CR.


CHAPITRE 2

"Perfide et méchante elle l'a toujours été. Comment ai-je pu me laisser me laisser séduire comme un lamentable homme ? Quelle honte ! Que la grâce de Gozreh me pardonne... J'aurai dû la laisser entre Ses mains et l'abandonner en mer quand j'en ai eu l'occasion... Et maintenant que vois-je ? Ces desseins monstrueux qui ont l'ignoble signature de Lamashtu. Que les dieux m'en soient témoin, j'arrêterai et renverrai cette maudite Nuella dans les abîmes qu'elle chérit tant. "

Les pensées et remords d'Elwyn fusaient à mille à l'heure alors qu'ils escortaient Ameïko et son abominable frère Tsuto. Ce n'est que lorsque Elroy prit les plans de ses mains, qu'elle se rendit compte qu'ils étaient en face de Bélor, le chef de la garde. Il les examinait déjà, au grand regret d'Elwyn... Ils ne seront d'aucune utilité dans les mains de cet incapable.
- Nous ne pouvons pas faire face à ça tous seuls, dit Elroy essouflé.
- Ah ! Je vois que vous n'êtes pas à la hauteur de votre réputation... Lui répondit Belor d'un air victorieux.
- Vous "voyez" oui. C'est la seule chose que vous savez faire "voir". Il serait peut-être tant d'agir, non ? Sinon vous pouvez toujours rendre votre col.
Elwyn continuait de le fusiller du regard tandis que le rictus de Belor disparaissait devant ce nouvel affront.
Un murmure gêné se fit entendre dans l'assemblée, entrecoupé par les petits ricanements de Gamelle. Liryan, un grand varisien de la brigade de Belor s'avança alors et alla serrer la main d'Elroy qui lui rendit chaleureusement :
- Je me porte volontaire !
- Heureux de te retrouver, mon ami.
Ils se saluèrent comme de vieux frères d'armes... Ou plutôt de boissons. Avec lui Elroy pouvait "picoler sans jugements" avait-il un jour confié à Elwyn. Le petit Gamelle, lui, était impressionné, presque apeuré par ce bloc de muscles. Il se cachait derrière Elwyn pour l'observer en toute sécurité tandis que celle-ci le regardait d'un air méfiant.
Il me dit quelque chose... Oui, c'est ça! Je l'ai déjà vu commercé avec les Czarnis...Un traqueur... Des bénéfices sur le dos de la nature, quel outrage !
Elle continua de le jauger avant de se radoucir. Il ne m'appartient pas de le condamner. Gozreh jugera cet affront... Après tout, l'homme est capable du pire comme du meilleur... Il n'y a bien qu'en cela qu'il ressemble à la nature.
Elroy jeta Tsuto aux pieds de Belor. Sa brigade prit l'homme ligoté et l'emmena dans les cachots, pendant que Gamelle et Elwyn escortaient Ameiko chez Msika.


C'est le cœur lourd que les quatre aventuriers retournèrent dans le lugubre souterrain. Il furent accueilli par un cri rauque qui émanait d'un des nombreux tunnels dont les fissures gigantesques se faisaient de plus en plus menaçantes. Les aventuriers comprirent qu'ils se trouvaient dans le repère de gobelins qui avaient attaqués le village. Le cri s'arrêta. Une pièce, puis une autre, puis une autre... L'atmosphère lourd, Gamelle découvrait la caverne discrètement, toujours couvert par ses compagnons.

Brusquement, ils se retrouvèrent nez à nez avec deux créatures immondes, au bras longs et aux pattes de chien. C'est Lyrian qui réagit le plus vite et qui tua d'un coup de machette une des créatures. Elwyn murmurait une incantation en faisant face à la deuxième créature qui se pétrifia et fût réduite à néant. Elroy quant à lui, se débattait contre une créature qui était sur lui. Heureusement, elle perdit l'équilibre grâce au petit Gamelle qui lui jeta une pierre bien pointue dans l’œil avec sa fronde. Elroy en profita alors pour la soulever de sa force surhumaine ("sa force de soulard", comme il le dit lui-même!) et la jeter sur un stalagmite où elle s'empila en plein cœur.

[Rejeton du péché 2D
Résiste Dex ; Vulnérable Sag
Dégâts : morsure du péché 1 dommages en For + 1 dommage en Sag]

Les aventuriers continuèrent leur exploration et se trouvaient maintenant dans un vieux donjon. Les murs étaient taillés, les pièces aménagées... Ils virent une porte gigantesque qui était introduit par un autel finnement oeuvragé sur lequel reposait un bol plein de liquide noirâtre. En s'approchant, Elwyn comprit qu'il s'agissait là d'un autel dédié à Lamashtu, la mère des monstres. Elroy, s'avança d'un pas certain pour le détruire mais Elwyn l'en empêcha :
- Ne touche à rien !
- Bah moi je veux le détruire.
- Si tu ne sais pas ce que sais, ne touche pas.
- Si !
- Non !
- SI !
- NON !!
Face à face Elwyn et Elroy se fixèrent pendant quelques instants.
- Fais moi confiance, Elroy.
Elroy se calma enfin. Que les hommes peuvent être bêtes... Il a encore bu, je l'ai vu avec Liryan se partager la flasque. Il faut que je demande a Msika qu'elle me prépare son breuvage... Avec l'aide de Gamelle on le remplacera. Il a le même goût... Il n'y verront que du feu...

Elroy et Liryan ouvrirent la grande porte. Devant eux, se trouvait une immense salle avec un autre autel avec une petite fontaine contenant un liquide rougeâtre qui bouillonnait. Dans cette salle très froide, la chaleur interpella les aventuriers qui s'y approchèrent. Tout à coup, surgit une créature ailée avec des cornes à la place des yeux. Profanateurs ! crie la Quasit qui jetta du sang dans la fontaine et une créature en sortit.
Devant autant d'immondices, c'est Elwyn qui ouvrit le combat transcendée par la force de Gorzreh.
Gamelle vit son amie avancée avec un rayon lumineux émanant d'elle. Ses prières raisonnaient dans la grande salle et la créature n'eut à peine le temps de poser un pied au sol qu'elle disparut aussitôt. Gamelle alla toujours aussi discrètement se faufiler derriere un mur et attaqua le profanateur avec sa fronde. Mais la créature résistait et ni la dague d'Elroy ni la hachette de Liryan l'empêcha de jeter un sort. Liryan se retrouva alors paralysé par une peur indiscible qui le prenait aux tripes.
Gamelle n'attendit pas pour le viser de nouveau avec sa fronde. Elwyn se retourna et toujours portée par la force de son dieu, pria encore plus fort. Le baton de la prêtresse prit vie et une fleur vénéneuse se retrouva dans le cou du profanateur. Elroy, se jetta enragé sur la créature et la renversa avec une prise dont seuls les guerriers ont le secret. Prisonnière des bras d'Elroy, la créature était maintenant bien affaiblie. Liryan reprit ses esprits, fixa la créature vert de rage et l'égorgea. Dans son dernier souffle, la Quasit trouva la force de prononcer ces mots :
- Xaliasa me vengera....

[Érylium, Quasit 15D
Coups spéciaux :
2 : saignements 3 dommages en For ou Dex / 2 PJ
1 : Frayeur 3 dommages en Sag / 1 PJ
Dague : 2 dommages en For ou Dex/ 1 PJ]

Elwyn se dirigea vers la fontaine et la fixa.
- Moi je peux essayer, je t'ai vu faire plein de fois ! On peut les renvoyer d'où ils viennent tous. Je veux essayer, je sais que je peux le faire hein !
La volonté de Gamelle apaisa les pensées d'Elwyn qui se réjouissait - peut-être un peu trop vite, d'avoir un nouveau disciple.
Avec son aide, Gamelle essaya de renvoyer toutes les créatures pour purifier le lieu. Mais à eux deux, la tâche était trop grande. Le lieu n'était pas purifié mais ils comprirent comment le faire. Il faudra revenir plus tard, avec de l'aide.

Plus motivés que jamais, les aventuriers continuaient l'exploration. Une statue de marbre rouge magnifique et effrayante à la fois se trouvait sur leur chemin. Grâce à son âge avancé ("Je ne suis pas vieille", disait-elle souvent à Gamelle), Elwyn leur dit qu'il s'agissait de la Seigneur des runes Alaznist, reconnaissable avec ses longue chevelure de serpents.
Grâce à sa vision dans le noir, Elwyn partait maintenant en éclaireuse. En montant un escalier, elle vit une vargouille,cette créature démoniaque avec des ailes.

[Vargouille 3D
Résiste Dex ; vulnérable Int
Je ne sais plus comment je comptais gérer les dommages. De toute façon, les joueurs l'ont séché direct]


Un autre escalier en colimaçon donnait sur une impasse, Ewlyn sentait l'air marin, mais la sortie était maintenant bouchée par des murs effondrés.
Ils allèrent ensuite dans la salle des geôles, qu'ils surveillaient depuis une estrade. En dessous se trouvaient les mêmes créatures pitoyables qu'ils avaient croisées au début du donjon.
Grâce à leur force extraordinaire, Elroy et Liryan les attrapèrent avec l'aide d'Elwyn. Ils les embrochèrent et elle moururent sur le coup.

[Combat avec des rejetons du péché]

Dans la salle suivante, une nouvelle ignomie. Cette créature devait sans doute être un gobelin, mais il était transformé, ou plutôt déformé et il dégoulinait de liquide noirâtre. Elroy comprit que le gobelin avait touché le même liquide qu'il voulait détruire plus tot. Elwyn mit rapidement au point un plan ingénieux. L'agilité de Gamelle et la robustesse des deux hommes achevèrent le Gobelin.

[Koruvus, gob mutant 3D
Vulnérable Int
Dégâts : épée + dague 1 dommage dommages en For ou Dex/ 2 PJ]


La fatigue se faisait sentir, les aventuriers étaient moralement épuisés devant tant d'immondices. Il explorèrent tout de même un petit bureau, très vieux et poussiéreux où se trouvaient des parchemins datant d'un autre temps. L'elfe réussit à en lire quelques uns. Elle expliqua à ses coéquipiers qu'il s'agissait de procédures diverses... datant de milliers d'années, d'un royaume très ancien...
Elle tomba sur un parchemin de Sphère de feu, le gardant précieusement sur elle.
Après le bureau, ils se retrouvèrent dans une salle beaucoup plus récente avec 11 puits où étaient enfermé des morts-vivants, condamnés à tourner en rond pour l'éternité.

Préférant garder le peu de forces qui leur restaient pour la suite du donjon, les aventuriers traversèrent la pièce et en sortirent. Devant eux, un dernier couloir. Sur leur gauche un petit renforcement et une porte que Liryan ouvrit. Se trouvait là une pièce ronde, où volaient un corbeaux mort, une bouteille de vin et un bouquin ouvert.
Elroy lanca une pièce d'or dans la pièce qui entra en lévitation aussitôt. Elwyn tenta de prendre le livre, mais les forces maléfiques y émanant étaient trop intenses pour la prêtresse. C'est Gamelle qui le ramassa, pendant qu'Elroy et Liryan ouvrait la bonne bouteille "c'est bien mérité!".

Epuisés, les aventuriers ressortirent enfin de la caverne maintenant intégralement explorée.
Ils allèrent sans attendre chercher le prêtre Xantos pour lui demander de l'aide afin de purifier le lieu.
- Mais enfin.. Je.. Je... ne peux pas, c'est trop dangereux. Vraiment... c'est trop, trop... Regardez votre état... Non vraiment c'est beaucoup trop dangereux... Se défendit-il d'une voix tremblotante devant les aventuriers qui le fusillaient du regard.
Même le petit Gamelle, d'habitude d'une humeur joviale intarissable, ne pouvait s'empêcher de serrer les dents.
- Vous êtes un outrage à Desna, Xantos. Qui d'autres que nous-mêmes pour purifier des lieux ? Nous sommes prêtres, c'est notre devoir. Aller chercher vos disciples, nous partons sur le champs. Ce n'est plus une requête.
Xantos s'empourpra et s'exécuta.

Les aventuriers retournèrent accompagnés d'une dizaine de disciples dans la caverne, avec Xanthos à leur tête, tous ayant plus peur les uns que les autres. Elwyn se mit à chanter. Elle chanta de plus en plus fort, afin d'encourager les disciples qui au son des prières se redressèrent, plus confiants et sereins et qui se mirent à chanter aussi.
Ils retournèrent dans la salle de la fontaine où des créatures tentaient constamment d'en sortir.
C'est Gamelle qui menait les prières pendant qu'Elroy et Liryan empêchaient les créatures de sortir.

[Cérémonie gérée comme un obstacle à 6D je crois bien...]

Après quelques temps, les cris des créatures s'arrêtèrent et Elwyn et Xanthos sentirent que les forces maléfiques de la fontaine étaient vaincues. Pour l'instant...
Ils ressortirent de la caverne, pour de bon cette fois-ci.
Mais les aventuriers avaient le coeur lourd. Ils avaient tous compris que le combat ne faisait que commencer.

[Finalement il est resté encore quelques dés sur les fiches des joueurs mais la pression était qd même là. Surtout, l'objectif de la dépense des dés n'est pas tant de vider les réserves que d'obliger le joueur à décrire ses actions et s'investir dans la narration. Grâce à ça, j'ai passé l'une des meilleures séances de dungeon crawl (mais je dois reconnaître que j'en joué très rarement).

Et niveau xp : les PJ sont passé niv 3 !]
Pas de roleplay, ça ralentit les combats.

Avatar de l’utilisateur
Dannemoge
Mystique
Messages : 863
Inscription : jeu. juil. 25, 2013 2:36 pm

Re: [Abstractfinder] L'éveil des Seigneurs des Runes sous Abstract Dungeon

Message par Dannemoge » mer. oct. 18, 2017 2:02 pm

Je déterre ce sujet car je vais bientôt mener la 1ère séance de l'Eveil des Seigneurs des Runes, et j'envisage de le faire en Abstract Dungeon.
Je me permets de déterrer aussi un vieil échange pour clarifier un point de règles 
Capitaine Caverne a écrit :
mar. janv. 24, 2017 6:28 pm
Dannemoge a écrit :
mar. janv. 24, 2017 6:23 pm
un PJ peut-il dépenser 1 de ses dés (valeur 5 par exemple) pour éliminer 2 dés d'opposition (ex un 2 et un 3).
Oui.
Et contrairement à ce que j'ai soutenu pendant longtemps, on peut dépenser un 5+2 pour éliminer un 4+3 par ex. Mais c'est vrai que ce n'est pas la partie la plus claire des règles.  
Et peut on dépenser 1 seul dé pour éliminer 2 dés d'opposition correspondant à 2 adversaires différents ? Par exemple 3 ogres à 2 dés : le PJ peut-il dépenser 1 seul dé pour "affaiblir" 2 ogres ? (Ca serait un choix très étrange, mais je prends cet exemple volontairement)
Car il est indiqué :
If the hero’s dice are more than enough to defeat the enemy’s dice, then any extra value from the dice is lost. It may not be banked or partially applied to other enemies.

Répondre