[CR] Degenesis

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Avatar de l’utilisateur
GuiHatt
Mystique
Messages : 827
Inscription : jeu. juin 30, 2016 3:41 pm
Localisation : Strasbourg

Re: [CR] Degenesis

Message par GuiHatt » lun. févr. 04, 2019 2:36 pm

Frankie,
tes éléments de missions pour cette période sont joints ci-dessous. Comme tu l'as compris, cette mission vient du haut commandement, il s'agit pas de la foirer !
 
Retrouver Baptiste le Sapeur Fou Hellvetic.
Il a apparemment peter les plombs suite à la mission de mercenaire pour les Spitaliers lors du nettoyage de la petite ville de Strasbiurg

Il a ensuite détruit une section complète de soldats et emmener une petit camion d'explosifs !
Sa tête est mise à prix : 10.000 Lettres de Change vivant, un peu moins mort.
De plus, comme missions secondaires, il faut mener (avec Dorian ?) quelques investigations dans les Marais, : quelle est la situation tactique des Spitaliers, que projettent-ils de faire ?
Enquêter et comprendre avec Dorian quels sont les effets de l'Huile de Altaïr

Les rumeurs et différentes informations que tu as pu apprendre lors des 3 semaines dans les tunnels Hellvetics :

• Les Chroniclers préparent un conflit de grosse envergure à Toulon. tous les signes montrent qu'une guerre civil se prépare.
• A Perpignan et à Toulouse, les Chroniclers embauchent tous ceux capables de porter une arme. On dit que le Culte a peur d'une attaque des Afrikans.
• Ne jamais vendre trop d'articles de la même catégorie en une fois. Les taux de change et les prix changent plus vite que ne tourne une feuille dans le vent. Et les Afrikans sont des maîtres dans leurs manipulation !

• Les Apocalypses aiment à tromper les Ferrailleurs avec des Huiles de Marduk diluées. Il vaut mieux envoyer quelqu'un d'autre ou alors payer le bon prix plutôt que de télescoper un drone parce que le remède ne fonctionne pas....
• Un Bateau-Hôpital Spitalien se cache dans les marais du Rhône. Les docteurs planifient une attaque sur Souffrance.
• Toulouse pourrait bientôt devenir une Forteresse inexpugnable en Franka. La Résistance gagne de nouveaux guerriers tous les jours.
• Terres Putain est le territoire des Apocalyptiques. Les différents troupeaux du delta du Rhône s'y retrouvent pour y faire des affaires.
•  Saint Chenil est un bon endroit pour se cacher : bon nombre de petites frappes, truands et criminels vivent et s'y cachent.
• Les Hellvetics paient d'énormes primes pour les déserteurs. Frankie; Monaklar; Guyom 2 Bytes
• Bayonne et Ducal sont des cités sulfureuses. Ceux qui recherchent des assassins devraient y aller. Vous devrez toujours payer votre dette ou vous vous retrouverez le suivant dans la liste des victimes.
• Si vous niquez les Neolybiens, vous vous retrouverez dans un bateau pour l'Afrique comme esclave. Exilé pour toujours !
• La Franka du Sud est en mode "ruée vers l'Or" depuis des dizaines d'années. De grands trésors sont enfouis dans les Marais.
• Les Anabaptistes ont fuis la région dans "le grand exode". Leur nouvelles terres de prédilections sont le Nord Ouest de la Franka, la Bretagne Sacrée.

Bonne chasse !
Collectionneur de Jeux de Rôles depuis 1980.
Mon Profil GroG
Ma Campagne Degenesis

Avatar de l’utilisateur
GuiHatt
Mystique
Messages : 827
Inscription : jeu. juin 30, 2016 3:41 pm
Localisation : Strasbourg

Re: [CR] Degenesis

Message par GuiHatt » lun. févr. 04, 2019 2:38 pm

Dorian,
Bonjour Famulancer,

alors que vous progressez dans la voie que vous avez choisie au sein de notre Culte, voici les éléments de missions actuelle qui vous sont confiés :

Voir qui se passe à Toulon, les rumeurs continuent de certaines disparitions (!!) et de comprendre la position de Spital à Toulon. Les groupes Apocalyptiques qui gèrent la BURN en Méditerranée : identification et destruction ?

Il vous faudra ensuite aller par Crémant.

Dorian, avec le Sapeur Hellvetic Frankie, finaliser et tester quelques-unes des huiles fabriquées à partir des notes de Altaïr et Abascus. Vous avez la possibilité d'acheter de l'Huile de Markus et les contacts nécessaires avec les Anubians si besoin pour ce faire. Vous trouverez aussi dans cette pochette suffisamment de Dinars pour acheter plusieurs doses.

Nous avons compris que vous n'aviez pas trouver suffisamment de matériel au secteur I Hellvetic et approuvons votre décision d'aller à Montpellier tenter ces analyses et reproduction.

Les rumeurs et informations collectées
 
 • Les Apocalypses aiment à tromper les Ferrailleurs avec des Huiles de Marduk diluées. Il vaut mieux envoyer quelqu'un d'autre ou alors payer le bon prix plutôt que de télescoper un drone parce que le remède ne fonctionne pas....
• En ce moment, les explosifs atteignent des prix très élevés sur le marché de Toulon. Peut-être que les Ferrailleurs ont des plans ?
• Les Anabaptistes ont fait retraite de la Franka du Sud après un conflit avec les Spitaliers. Les Spitaliers ont préférés former une alliance avec les Anubiens.
• Ceux qui recherchent des ressources et de l'argent pour des expéditions devraient aller rencontrer les Grantors à Toulon.
• Les Pheromancers et leurs drones sont les vrais maîtres des du Rhône. On dit qu'ils sont des millions à vivre dans les marais plus au nord.
• Les Anabaptistes ont fuis la région dans "le grand exode". Leur nouvelles terres de prédilections sont le Nord Ouest de la Franka, la Bretagne Sacrée.
• Les affaires des Chroniclers pour les artefacts n'ont pas été couronnées de succès. Ils n'ont jamais réellement réussi à s'établir durablement et ils regardent avec mépris les cités des Neolybiens.

Longue vie Spital et à l'Humanité

De manière intéressante Dorian le Spitalier, futur Preservist, pose quelques questions :
Question :
"Les Spitaliers ont préféré former une alliance avec les Anubiens."
Cela veut-il dire que mon Culte est en train de former une alliance avec les Anubiens ?
Si oui, j'en sais quoi ?
C'est officiel ?
Je peux en parler avoir des Anubiens ?

Réponse :
Dorian,
Cette élément a de quoi te surprendre en effet !
Si tu le souhaites, tu peux reprendre contact avec ta hiérarchie ou des contacts locaux pour essayer de confirmer ou infirmer cette rumeur !
Tu avais eu des échos de tentative de contact de la part des Spitaliers avec les Anubiens. Mais tu avais d'autres soucis à l'époque plutôt que de te soucier de ces conneries
Maintenant il semble que ceci ait évolué et ... ça ne serait pas stupide du tout que de faire cette alliance.
Est-ce un des groupe des Spitaliers uniquement ? ou alors une action globale du Culte ? Peux-tu demander à n'importe qui ?
Collectionneur de Jeux de Rôles depuis 1980.
Mon Profil GroG
Ma Campagne Degenesis

Avatar de l’utilisateur
GuiHatt
Mystique
Messages : 827
Inscription : jeu. juin 30, 2016 3:41 pm
Localisation : Strasbourg

Re: [CR] Degenesis

Message par GuiHatt » lun. févr. 04, 2019 2:39 pm

Monaklar,
Juge Monaklar,

votre obsession de retrouver ce tueur d'enfants vous poursuit et continue d'obscurcir parfois votre capacité à décider des priorités. Mais la Loi et le Codex vous aident
Vous avez décidé de suivre le groupe afin de continuer votre enquête sur ce tueur, passé par Bergamo, puis par la côte, car aucune information n'est disponible au secteur I Hellvetic.
Nous, Juge de Justitian, avons le souhait d'avoir des informations de première main sur la situation de Sud Franka ! Comme nous ne pouvons pas vous empêcher de suivre ce tueur, alors autant que vous nous serviez à quelque chose !
Montrez l'utilité de la Loi et du Codex, les bienfaits du Protectorat !

Les rumeurs et investigations faites en Hellvetic vous ont permis de rassembler ces informations :
• A Perpignan et à Toulouse, les Chroniclers embauchent tous ceux capables de porter une arme. On dit que le Culte a peur d'une attaque des Afrikans.
• Quelque part en Méditerranée, il y a une île secrète des Apocalypses où les pirates cachent tous leurs trésors.
• Il y aurait un maître faussaire à Terres Putain. Il peut vous fournir et créer toutes sortes de papiers : passeports, papiers d'identités, armes et insignes.
• Un Preservist se cache dans la Cité de Toulon.
• Terres Putain est le territoire des Apocalyptiques. Les différents troupeaux du delta du Rhône s'y retrouvent pour y faire des affaires.
•  Saint Chenil est un bon endroit pour se cacher : bon nombre de petites frappes, truands et criminels vivent et s'y cachent. ;
• Les Hellvetics paient d'énormes primes pour les déserteurs.
• Bayonne et Ducal sont des cités sulfureuses. Ceux qui recherchent des assassins devraient y aller. Vous devrez toujours payer votre dette ou vous vous retrouverez le suivant dans la liste des victimes.
• Si vous niquez les Neolybiens, vous vous retrouverez dans un bateau pour l'Afrique comme esclave. Exilé pour toujours !
• Les Anabaptistes ont fuis la région dans "le grand exode". Leur nouvelles terres de prédilections sont le Nord Ouest de la Franka, la Bretagne Sacrée.
Collectionneur de Jeux de Rôles depuis 1980.
Mon Profil GroG
Ma Campagne Degenesis

Avatar de l’utilisateur
GuiHatt
Mystique
Messages : 827
Inscription : jeu. juin 30, 2016 3:41 pm
Localisation : Strasbourg

Re: [CR] Degenesis

Message par GuiHatt » lun. févr. 04, 2019 2:40 pm

Nico145 :Tu souhaites aller en Franka du sud car tu veux voir et rencontrer les grands Ferrailleur des Frères de Fer et comprendre ce qu'ils souhaitent avec le Cartel (contre l'indépendance des Ferrailleurs ? Devenir un nouveau Culte ?). Oui, les Ferrailleurs sont des indépendants et le Cartel est un poison....Les Frères de Fer sont - ils pareils ? ou bien justement veulent-ils libérer les Ferrailleurs et leur permettre à nouveau de travailler à plein ?
 
L'autre élément qui t'intrigue au plus haut point est le disque ..... en effet, certaines des configurations que tu as testé t'ont permis de générer des vibrations etc... qui, comme une balise radio, pointent clairement vers le ¨Sud Franka !
Puis, si tu pouvais chopper de l'huile de Marduk pour trouver une base de l'UEA !!

Les rumeurs et infos glanées :
• La Franka du Sud est en mode "ruée vers l'Or" depuis des dizaines d'années. De grands trésors sont enfouis dans les Marais.
• Les affaires des Chroniclers pour les artefacts n'ont pas été couronnées de succès. Ils n'ont jamais réellement réussi à s'établir durablement et ils regardent avec mépris les cités des Neolybiens.
• Bayonne et Ducal sont des cités sulfureuses. Ceux qui recherchent des assassins devraient y aller. Vous devrez toujours payer votre dette ou vous vous retrouverez le suivant dans la liste des victimes.
• Si vous niquez les Neolybiens, vous vous retrouverez dans un bateau pour l'Afrique comme esclave. Exilé pour toujours !
• Les Frères de Fer sont la plus grande corporation de Ferrailleurs actuelle.
• Il n'y avait pas de colline là où se dresse aujourd'hui le Palais de Hamza. Elle a été dressée pour contenir toutes les richesses du Neolybien.
• Ceux qui recherchent des ressources et de l'argent pour des expéditions devraient aller rencontrer les Grantors à Toulon.
• Quelque part en Méditerranée, il y a une île secrète des Apocalypses où les pirates cachent tous leurs trésors.
• Ne jamais vendre trop d'articles de la même catégorie en une fois. Les taux de change et les prix changent plus vite que ne tourne une feuille dans le vent. Et les Afrikans sont des maîtres dans leurs manipulation !
• En Méditerranée, un cargo chargé jusqu'à la gueule croise sans but. Les Afrikans disent que c'est un mythe. malgré cela, il y a in rumeur à Toulon que l'équipage a été attaqué par un Pheromancer juste après leur dernière  communication radio.
Collectionneur de Jeux de Rôles depuis 1980.
Mon Profil GroG
Ma Campagne Degenesis

Avatar de l’utilisateur
GuiHatt
Mystique
Messages : 827
Inscription : jeu. juin 30, 2016 3:41 pm
Localisation : Strasbourg

Re: [CR] Degenesis

Message par GuiHatt » lun. févr. 04, 2019 2:41 pm

Mercy :Tu veux comprendre ce qui te dérange, ce futur qui te semble bouché, cet appel que tu ressens vers l'Ouest.
Cette phrase qui revient sous forme d'image "Voir le Phoenix s'envoler et l'Abattre"

Tu es décidée à accompagner le groupe, et comprendre quelle est la structure de des nuées d'Apocalyptiques, les pouvoirs Neolybiens, la Résistance et  les Cultes.

Tout ceci au profit de toi et ton Clan !

Les Rumeurs et informations que tu as réussi à flâner lors de votre passage au Secteur I Hellvetic :
• D'après les cercles les plus secrets du Cluster, ll y a plusieurs usines de l'UEO localisées dans les marais du Rhône. Elles sont le terreau de ces riches veines d'artefacts.
• Toulon est construite sur une base secrète de l'UEO. Les fondations de la cité sont percées et traversées de multiples tunnels, corridors et tunnels logistiques .
• Les Anabaptistes ont fait retraite de la Franka du Sud après un conflit avec les Spitaliers. Les Spitaliers ont préférés former une alliance avec les Anubians.
• Un Preservist se cache dans la Cité de Toulon.
•  Saint Chenil est un bon endroit pour se cacher : bon nombre de petites frappes, truands et criminels vivent et s'y cachent.
• Les Hellvetics paient d'énormes primes pour les déserteurs.
• Si vous niquez les Neolybiens, vous vous retrouverez dans un bateau pour l'Afrique comme esclave. Exilé pour toujours !
• Les Frères de Fer sont la plus grande corporation de Ferrailleurs actuelle.
• Les affaires des Chroniclers pour les artefacts n'ont pas été couronnées de succès. Ils n'ont jamais réellement réussi à s'établir durablement et ils regardent avec mépris les cités des Neolybiens.

La Franka du Sud est en mode "ruée vers l'Or" depuis des dizaines d'années. De grands trésors sont enfouis dans les Marais
Collectionneur de Jeux de Rôles depuis 1980.
Mon Profil GroG
Ma Campagne Degenesis

Avatar de l’utilisateur
GuiHatt
Mystique
Messages : 827
Inscription : jeu. juin 30, 2016 3:41 pm
Localisation : Strasbourg

Re: [CR] Degenesis

Message par GuiHatt » lun. févr. 04, 2019 10:54 pm

Session 41
Arrivée sur Toulon avec les commerçant qui les ont accompagnés, ils les emmènent vers une maison commune à Port Lagagne et leur font "visiter" la ville en la traversant de Ferrallies à Port Lagagne.

La zone assez pauvre des habitations des Ferrailleurs, leur ressenti envers les Chroniclers qui les ont abandonnés du jour au lendemain, les Spitaliers, qui après avoir fait tués autant de jeunes Franka, sont partis à Montpellier sans prévenir. Et les seuls qui restent sont à la botte des Neolybiens, et font payer horriblement cher.
Ils passent auprès des anciennes Alcôves des Chroniclers, observent de loin les pulsations du cœur d'énergie de Toulon, puis des énormes hangars qui autrefois abrités les stations de tris des Ferrailleurs ! En partie reconverties en fonderies, dont ils voient les fumées du métal en fusions, des barges chargées de déchets métalliques récupérés ici et là…

Le passage à côté des universités Neolybien puis l'avenue des Grantors leurs montrent l'activité incessante des scribes, investisseurs, tout cela au milieu d'une foule bigarrée avant de longer le Palais d'Argent  du prince de Toulon : Abu Hamzar III ! Puis ils enchaînent sur le Cours Argent, les couleurs bigarrées, les boutiques gorgées d'articles exotiques, les acheteurs et les marchands plus riches les uns que les autres. Cet étalage de richesse les impressionne tous grandement !

Ils longent le port et voient ces énormes paquebots de transports, le dépôts gardés par les Fléaux puis leurs casernes, avant de passer le pont qui les fat enter sur Terres Putains. Le fort de la Résistance, les bars et restaurants animés, les rires gras, les salles de jeux et de plaisirs. Pour ensuite entrer dans le quartier plus studieux, travailleur de Port Lagagne.

Ils arrivent , enfin!, dans un grand immeubles où ils peuvent s'installer à bas coût dans une grandes salle commune, leur intimité protégée par des grandes tentures.

Dorian décide de rendre service et de faire des soins gratos dès  qu'il arrive à la maison commue, après avoir entendu les "horreurs" sur le comportement des Spitaliers à Toulon.

Chacun des personnages se donne une mission ou une activités pendant cette pause.
Dorian se fait des amis en soignant gratos
Frankie va se faire les bars pour essayer de se faire des contacts et Nico145 lui, veut aller visiter Ferrallie. Mais avant cela, il ressort le disque => Superbe réussite et le disque pointerait vers le sud…
Monaklar : Recherche sur les pirates Apocalyptiques et vois les soucis des Afrikans avec eux.
Mercy, voudrait se faire faire un petit réseau local, de gens avec qui elle pourrait faire affaire, obtenir divers renseignements . Frankie l'accompagne. Ils vont dans un grand bordel, bar resto. Frankie va direct au bar et annonce que sa femme l'a quitté et il rigole …
Mercy, quant à elle, elle repère les représentants des Apocalyptiques, le "bureau" où les quelques Apocalyptiques viennent de faire     un rapport, a priori. Elle est "introduite" au responsable locale où elle expose ses idées. "est-ce que sa nuée pourrait la renseigner sur Baptiste ?" Elle montre l'affiche avec la prime (après en avoir enlevé un morceaux pour ne pas montrer tous ces zéros)…. L'attitude du responsable change de tout au tout. Il accepte de chercher des informations sur Baptiste, contre espèces sonnantes et trébuchantes en Dinars.

Nico145 voudrait aller plein sud jusqu'à la mer, pour ensuite essayer de trianguler avec le disque de Jehammedans. Dorian est a priori ok, Guyome 2 Bytes et Monaklar suit. Ils décident d'y aller tous ensemble…

Port Lagagne, 09h du matin, le brouillard se lève enfin. les gargotes proposent leurs mets (sardines grillées, moules, alcools), les pêcheurs  nettoyer leurs bateaux, le marchands finissent de vendre les poissons.
Frankie prend un seau d'eau salée sur la figure, une algue ornemente sa joue et pend de son casque, visière relevée.... Les enfants rigolent, les pêcheurs sourient etc... ce n'était pas pour lui, mais il était dans le chemin :D. Pendant que Frankie grogne vers les enfants et fait peur aux enfants, en leur montrant son visage : BOUH !
Nico145 repère que le seau est un casque bleu de Fléau avec le logo UAO ! Ils récupèrent le casque et constatent un trou de balle dedans, manifestement tiré à bout portant. Ça ressemble bien à une exécution.

Les personnages progressent vers le canal, pour traverser sur le pot vers Saint Chenil. Alors qu'ils approchent du canal qui les sépare de Saint Chenil, les enfants sont revenus à la charge et s'amusent à se faire peur avec Frankie. Qui , avec sa nana Kyria, s'amusent bien. L'un des jeunes garçons s'enhardit jusqu'à demander à Frankie comment il a réussi à se faire ses cicatrices au visage.

De fil en aiguille, les enfants confirment avoir trouver le casque flottant sur le canal, près du pont. Mais il faut pas le dire à papa passke on a pas le droit de jouer ici d'habitude… Quoi ?  Oui, oui, mon papa est déjà aller dans le canal et sa tête sortait tout juste de l'eau.

Nico145, habitué à se déplacer dans des endroit aussi crades, décide de descendre dans la fange de ce canal pourri pour voir si ils découvrent quelque chose. L'odeur et les miasmes qui se dégagent du liquide sont tels que Frankie n'arrive pas à y descendre et reste au bords. Nico145 butte sur quelque chose , au fond de l'eau… Il tire dessus, fort, de plus en plus fort…. Un corps ! Ils sortent le cadavre de l'eau pour découvrir le cadavre d'une jeune Scourger (Fléau), les yeux en parties délogés des orbites par l'entrée de la balle dans sa boîte crânienne par le front. l'impact correspond au trou du casque …. Les gamins s'enfuient en courant…. Quelques temps plus tard, un des pécheurs, qui se déclare aussi papa d'un des enfants vient les prévenir que les Fléaux sont prévenus et qu'ils feraient bien de disparaître, car les Fléaux ne sont pas tendres.
Dorian, Frankie et Nico145 décident d'attendre les Scourgers, pensant que entre forces armées, et entre personnes intelligentes, ils seront remerciés.

Une escouade de Fléaux arrivent en effet assez rapidement. Ils demande, fermement, aux trois personnages de les accompagner car ils souhaitent comprendre leur implication dans toute cette affaire. Ils les suivent avec bonne volonté. Iolla, Kyria, Mercy et Guyom 2 Bytes sont restés planqués….
 
Collectionneur de Jeux de Rôles depuis 1980.
Mon Profil GroG
Ma Campagne Degenesis

Avatar de l’utilisateur
GuiHatt
Mystique
Messages : 827
Inscription : jeu. juin 30, 2016 3:41 pm
Localisation : Strasbourg

Re: [CR] Degenesis

Message par GuiHatt » lun. févr. 18, 2019 4:37 pm

Session 42

Les 3 gavroches du groupe des PJs arrivent à la caserne de Scourgers au nord de Toulon, près des grands dépôts. Ils sont placés en garde à vue, selon les termes même des gars qui les enferment. En attente d'un interrogatoire plus précis que la simple discussion qu'ils ont pu avoir sur le chemin. Dorian commence a sérieusement tiré la tronche et fait des réflexions du genre " et bien, si c'est comme ça qu'on remercie quelqu'un qui apporte sont soutient aux Fléaux !" etc. etc... Ils sont bien évidemment enfermés dans des cellules séparées...
Et commencent les interrogatoires, longs, pénibles, pendant lesquels ont leurs demandent de répéter encore et encore leur histoire etc.... Frankie et Dorian sortent au boute de 2-3h après avoir eu la visite d'un Scourger impressionnant, qui dégage une prestance fatale, la force et la souplesse, la précision d'une panthère. Il se présente comme étant Abuyu, le responsable des Scourgers de Toulon. Le "Chien de Guerre" au service de Abu Hamzar III. Il s'excuse de ce traitement et les remercie d'avoir repêcher son Scourger et de les avoir prévenus. Ils ont l'impression d'être nus, sous son regards.
Une fois dehors, ils voient Iolla, Kirira, Guyom 2 Bytes qui les attendent dans un bar pas trop loin. Dorian décide d'attendre Nico145 devant la porte en signe silencieux de ses protestations !
Nico145 restera finalement une grosse heure de plus..... En effet, il commence par répondre aux Fléaux de manière transparente sur les raisons de sa présence : il vient voir ce groupe reconnus de Ferrailleurs : les Frères de Fer. et bla et bla et bla... Bref, les Scourgers s'intéressent de près à ses motivations ! Les personnages comprennent clairement qu'il y a de l'eau dans le gaz entre les Fléaux et les Frères de Fer !

A partir de là, Mercy et Guyom 2 Bytes décident de faire un passage rue de Grantor pour faire du change de Draft (Lettres de Change) en Dinars
Alors qu'ils se séparent pour rechercher la meilleure offre, (Echec critique de) Mercy trouve une super occasion et, emballée par la proposition du Grantor, signe sans même attendre Guyom 2 bytes...Elle change ainsi 900 LC pour 750 Dinars ET signe aussi un contrat où elle s'engage à accomplir une mission dans les marais du Delta du Rhône pour le Grantor en question !
Pour Guyom 2 Bytes il a trouvé un taux de 500 Draft contre 480 Dinars. Prise de conscience grave sur l'arnaque que elle a subi. Elle se jure de lui faire bouffer son contrat !

Quant à lui, Dorian fait à passage à l'Hôpital l'Orage, où il rencontre le commandant Heinrich. Dorian s'enquiert des relations locales, des éventuelles appuis et des relations qui existent entre les factions et les groupes à Toulon. Comment les Spitaliers sont - ils vus et acceptés ici ? La discussion est longue et fructueuse. En particulier, Dorian expose au commandant Heinrich ses missions et lui demande certaines clés pour pouvoir progresser.
Lors de la discussion, Dorian s'enquiert des stocks locaux en matériel, et à quoi il pourrait avoir accès. Le Commandant Heinrich lui confie avoir reçu un modèle expérimental de casque anti-phéromones, qu'il se propose de lui laisser en test.

Mercy retourne voir les Apocalyptiques, dans cette maison close si ... ouverte finalement... Elle traverse directement la salle enfumée et bruyante où une population bigarrée s'amuse, s'enivre, s'excite dans les odeurs de sexes et d'alcools. Alors qu'elle s'approche de la porte du bureau où elle a déjà pu s'entretenir avec le responsable local (mais comment s'appelle-t-il déjà ?), l'un des gros malabars de surveillance lui fait signe d'attendre. Il ouvre la porte et s'enquiert apparemment auprès du boss si il est disponible. Il referme la porte et quelques instants plus tard, une jeune femme sort, langoureusement, en s'essuyant délicatement les coins des lèvres et en jetant au passage un regard torve à Mercy.
Elle entre sans attendre et, propose directement au boss quelques 250 dinars pour enquêter et lui transmettre des informations sur les Hellvetics, elle fournit le signalement de Baptiste, sans préciser qu'il est recherché pour désertion et meurtres de soldats. Elle s'enquiert aussi de l'arrivée importante d'explosifs, Hellvetic ou non, à Toulon ces derniers mois ou semaines. Rousti, le boss du nom qu’il lui donne, lui assure qu’il va faire le nécessaire pour demander à son réseau d’informateurs de rassembler les éventuelles informations à ces sujets.
Il lui demande aussi si elle ne souhaiterai pas se faire quelques extras, il connaît des gens qui seraient prêt à payer cher pour profiter d’un moment avec elle. Mercy décline poliment en lui faisant comprendre que les éventuels extras auxquels elle pourrait être intéressée sont plutôt du genre Sado-mortels…..

Nico145, quant à lui, à décider d’aller découvrir le quartier de Ferrallie, et s’enquérir des Frères de Fer et autres sources possibles pour un Ferrailleur. Il se dirige tout d’abords, depuis le Palais d’argent, le Rue Grantor , passe devant les Universités puis se dirige vers la Grande Hall. Ce faisant, il observe, impressionné, les Forges qui engloutissent tout ces métaux tordus transportés sur les barges. Les barges, pour le moment au nombre de 3 ou 4, sont de grands pavés de métal flottant, avec un gros moteur à Petro et un simple gouvernail pour les diriger. De grandes mâchoires métalliques, pilotées sans garde – fou ni protection par des Ferrailleurs, viennent arracher ses détritus métalliques et les déverser dans d’immenses chaudrons où ils fondent et ressortent sous forme de poutrelles métalliques d’un jaune flamboyant. Il arrive par la suite près de la grande Halle, où, suite à quelques discussions avec des autochtones, il comprend que se faisait le tri des artefacts par les Ferrailleurs en vue de leur expédition vers les alcôves Chroniclers : une pour Justicienne, une pour l’Aquitaine, une pour Toulon. Ces alcôves sont maintenant fermées, les Chroniclers ayant abandonnés les Toulonis en une seule nuit, il y a près de 20 ans. Il est estomaqué par la taille de ces Halles, en effet, elles abritent pas loin de 500 Ferrailleurs ! Ils essaient d’organiser, sans l’aide des Grantors ni celle des Huiles de Marduk, des expéditions vers les îlots d’artefacts encore disponibles dans les marais de Delta du Rhône.
Il observe aussi, ces énormes câbles qui parcourent le sol, protégés par quelques planches. Ils viennent du Burster et alimentent en électricité tout Toulon.
Collectionneur de Jeux de Rôles depuis 1980.
Mon Profil GroG
Ma Campagne Degenesis

Avatar de l’utilisateur
GuiHatt
Mystique
Messages : 827
Inscription : jeu. juin 30, 2016 3:41 pm
Localisation : Strasbourg

Re: [CR] Degenesis

Message par GuiHatt » mar. févr. 19, 2019 10:46 am

Session 43
 
Dorian décide d’aller présenter ses salutations cordiales et « Spitalières » à Hôpital l'Orage. Surnle chemin il passe le long des énormes entrepôts des Néolybiens, le long des quais où d’énormes cargos sont en train d’être déchargés. Il observe des Famulancers en train d’inspecter les flux de personnes et de marchandises pour y détecter des matières dangereuses, insalubres ou contagieuses. Et bien sûr de la Brûlure !
Il arrive à l’Hôpital Orage où il rencontre le commandant Heinrich Dorek. Il est accueilli de manière très avenante et très polie par le commandant Heinrich, qui l’invite à discuter et échanger dans son bureau. Il est aussi « avide » de nouvelles que l’est Dorian. Dorian comprend ainsi que les Spitaliers présents à Toulon ne sont qu’un petit contingent (comparé à la masse de Famulancers qu’il a pu voir vers Crémant…) et qu’ils sont principalement ici pour 2 raisons : une raison diplomatique de relation avec les Néolybiens (ils sont en effet facturés à Abu Hamzar III pour les soins qu’ils prodiguent aux Afrikans), et pour assurer « l’ordre » dans la cité près de Cours Argent.
 
Heinrich confirme, un peu désolé, qu’ils n’ont pas bonne presse auprès des Toulonis du fait de leur facturation de soins élevés, ce qui empêche bien sûr une grande partie des Ferrailleurs et Toulonis d’y avoir accès. Le deuxième aspect qui ressort est certainement le sentiment « d’abandon » que les Toulonis ressentent suite au retrait des Chroniclers (en une nuit ils avaient disparus il faut dire ! ) il y a une vingtaine d’années, au retrait presque aussi rapide des Spitaliers et des Anabaptistes (la queue basse il faut dire) suite au massacre de l’expédition Wachsmann-Lacroix dans les marais du Delta du Rhône, après l’éradication des champs de Sepsis connus sous le nom « Champs de Jaquieras ».
Un autre pan de la discussion couvre la relation entre les Spitaliers et les Néolybiens. Dorian apprend ou plutôt confirme son information selon laquelle les Anubiens et les Spitaliers de Montpelliers collaborent. Oui, ces 2 cultes collaborent pour contrer la menace des Homo Degenesis et en comprendre les mécanismes.
 
Ceci permet à Dorian d’aborder le thème du matériel que pourrait lui fournir l’Hôpital Orage si il cherche à s’engager dans des expéditions vers les frontières avec le domaine de Murnakir, suite à la trêve négocier par Nephraim (Nephraim est un Anubien, demi-frère de Abu Hamza III). Heinrich en profite pour indiquer que la Consul de NeoLybia est Zohra, la demi-sœur de Abu Hamzar III elle aussi !
En effet, Heinrich lui fourni alors un casque qui a été développé par les Spitaliers de Montpellier : il est en bêta-test uniquement, mais il contient des filtres qui bloquent les phéromones. Il lui fournit d’autres masques qui s’adaptent à divers casques mais qui ne sont pas anti-phéromones.
Heinrich lui indique la meilleure gargote pour acheter de l’huile de Marduk, fiable, non coupée. Il le met en garde sur la durée fiable pour une dose, la problématique de la sueur qui peut « nettoyer » la peau et ainsi l’exposer aux phéromones.
Les supérieurs de Dorian lui avaient confiés la somme de 1000 Dinars pour se procurer des Huiles de Marduk (soit 12 dose d'huiles de Marduk selon eux). Heinrich lui indique que la somme à débourser est plutôt de 400 Dinars la dose !
Dorian rejoint sa tendre dans la cour de l’Hôpital Orage et ils profitent un peu du soleil.
 
Alors que notre futur préserviste Dorian travaille à sa mission, Frankie et Ilka sont dans un bar et font pas mal la fête et l'animation. Les différentes personnes sont tous sous le charme et ils se retrouvent rapidement entourés par la foule des grands soirs dans ce bar de Terres-Putains. :D Cette opération est bien sûr faite pour repérer d’éventuels personnages suspects ou bien pour se faire des contacts. Ils repèrent rapidement 2 ferrailleurs, attablés au fonds de la salle qui observent bien plus qu’ils ne participent à la fête. Frankie fait un pitch pour la prochaine soirée et explique qu’il doit malheureusement partir. Ils sortent donc, après 2 tournés supplémentaires. Et se planquent (très mal !!) avec l’objectif de suivre les 2 Ferrailleurs. Ils se font repérer et n'arrivent pas à les suivre lorsqu'ils sortent. 

L’après-midi se termine et Nico145 est complètement perdu dans les ruelles sombres et enchevêtrées de Ferrallie. Le fait de déambuler ainsi au cœur de la cité des Ferrailleurs de Toulon lui permet d’appréhender la pauvreté de ces gens. Les façades décrépies, les portes faites de simples plaques, les arrière-cours encombrées de détritus, les câbles apparents partout montrent de façon criarde cette pauvreté crasse. Il pénètre finalement dans un bar assez glauque, le plafond est bas, la fumée épaisse. Il s’appelle « La Fierté Borkan ». Alors même qu’il passe le pas de porte, il n’entend plus de bruit, toutes les conversations se sont tues et tous les regards sont tournés vers lui. Il essaie bien de demander à quelques personnes mais ils ignorent complètement ses questions. Au final un vieil homme noir, qui dit se prénommer Wisal l’accoste et lui demande se qu’il fait là ; puis lui propose de le raccompagner jusqu’à une sortie de ce dédale. Alors qu’ils marchent dans les ruelles mal éclairées, Nico145 et Wisal conversent calmement. Wisal est trop vieux maintenant, son corps ne supporte plus le travail du Ferrailleur, alors il vend son savoir….Ils entendent dans une ruelle des bruits caractéristiques d’une altercation. Nico145 s’en approche jusqu’à voir 5 gars qui entourent un 6ème. Ils le maltraitent et le frappent. Wisal, la peur visible sur son visage et dans les yeux, indique à Nico145 la direction générale de la sortie avant s’éclipser rapidement tout en grommelant à Nico145 «  encore ces Frères de Fer !!, sale engeance ! ». Nico145 s’approche des gars et les interrompt. Ils lui disent clairement d’aller se faire voir ailleurs s’il ne veut pas finir « comme ce con de Keissel». Evidemment la vue de son arme calme rapidement ces petits malfrats qui s’enfuient tout en le menaçant…. Alors qu’il se retourne pour aider ce « Keissel »,,celui-ci est déjà en train de partir, sans même le remercier…
 
Dorian, Frankie, Monaklar, Mercy et Guyom sont en train de se coucher.. Frankie fout le bordel puis fini par se calmer sous les câlins de sa douce Iolla.…. Nico145 réveil tout le monde en se couchant bien tard. Il donne sa propre interprétation de ses rencontres en Ferrailles. Une discussion s’engage entre Frankie et Nico145 sur le fait que l'ambiance à Toulon semble être difficile.
 
Le lendemain matin, Dorian, qui souhaite rencontrer Nephraim, va au consulat. 3 longues heures de queue…. l'une d'entre elle est celle pour les consultations avec le consul, des Scourgers sont là qui font respecter l’ordre et les passages. Dorian, devant le peu de chance de pouvoir ainsi atteindre ses objectifs décide de rédiger un courrier. Il y met tout son cœur et est lui-même complètement épater de la qualité de sa prose (8 réussites dont 4 triggers) !! Sans doute vidé par la quantité d’énergie dépensée dans l’écriture de sa lettre, qu’il n’arrive absolument pas à convaincre le Scourger à la porte de le laisser porter lui-même son courrier. Il se fait rembarrer et il se retrouve à nouveau dans la queue…. Finalement il atterrie chez Heinrich pour faire envoyer le courrier vers le palais Cours d'Argent via la "valise diplomatique".
 
 
Frankie, Nico145, Monaklar, Guyom 2 Bytes, Iolla et Kyria profitent un peu du beau temps pur prendre leur petit déjeuner sur une des nombreux Cookboat qui naviguent en rond sur les différents canaux et remontent ainsi de Port Lagagne jusqu’à Cour Argent. Ils profitent des poissons ainsi que de la discussion des autres hôtes. Soudain, tout est à l’arrêt, plusieurs bateaux sont coincés devant eux. Tout à leurs discussions et leur bonne chaire, ils mettent un peu de temps à se rendre compte que ça n’est pas simplement l’engorgement classique du matin…. Les sang s'échauffent autour d’eux, les insultes et les menacent commencent à fuser de toutes parts entre les bateliers. Ils comprennent qu’une barge serait coincé au travers du canal, une barge des Ferrailleurs Frères de Fer.
 
Nico145 s'efforce de passer sur les 3 bateaux bloqués à leur côté pour atteindre le quai. Il s'ensuit des altercations assez envenimées avec les différents propriétaires de bateaux qui ne veulent pas le laisser passer et essaient de le bloquer activement. Nico145, tout en finesse, leur montre son shocker afin de les calmer rapidos et il passe jusqu’à la rive du canal.
En parallèle, arrive un émissaire Afrikan accompagné de Scourgers (Fléaux), qui EXIGENT que la situation soit normalisée "MAINTENANT !!". Le Ferrailleur essai dans la précipitation de débloquer sa barge : il se plante dans le mur et prit de panique, il s’enfuit en enjambant 2 barques et saute à l’eau, les Fléaux hésitent... puis ils tirent et manquent le Ferrailleur qui disparaît rapidement entre des barques et les immondices qui surnagent sur l’eau.
Nico145 saute sur la barge et arrive à la redémarrer, il s’escrime pour la débloquer avec succès et arrive à la mettre sur un quai isolé. Il saute sur la terre ferme et part directement Avenue des Grantors pour essayer de la vendre ! 3 ou 4 d’entre-eux sont intéressés et l'accompagnent. Avant qu'ils n'arrivent au quai, 2 ont déjà fait demi-tour devant l'absence de réponse pour le titre de propriété, le 3ème idem en voyant que la barge appartient certainement à Nestor, le chef des Frères de Fer. Le 4ème lâche l'affaire assez rapidement lui aussi.
 
Frankie comprend enfin ce que manigance Nico145 et décide de « masquer » les preuves….. Il redémarre donc la barge et la redirige (sans pilote) vers le canal ! Tout le groupe s’évanouit ensuite très rapidement dans les ruelle.
 
Collectionneur de Jeux de Rôles depuis 1980.
Mon Profil GroG
Ma Campagne Degenesis

Avatar de l’utilisateur
GuiHatt
Mystique
Messages : 827
Inscription : jeu. juin 30, 2016 3:41 pm
Localisation : Strasbourg

Re: [CR] Degenesis

Message par GuiHatt » mar. févr. 19, 2019 12:12 pm

Session 44 :

Frankie met sa main à couper que le Baptiste est un mercenaire des Frères de Fer. Frankie se fixe comme objectif de voir où des explosions pourraient affaiblir les Néolybiens.

Arrive la fin de l'après-midi, où l’ensemble du groupe se dit qu’ils devraient aussi s’intéresser au disque de Jehammedan et la direction plein sud pointée depuis Port Lagagne. Ils décident alors d’embaucher un pêcheur sur le port Lagagne pour qu’il les emmènent faire un tour de la Baie de Toulon et les déposent peut-être au plus près de l‘endroit d’où les ondes proviendraient. Ils se dirigent tout d’abords vers Ferrallies puis ensuite vers le Port Sud, à la pointe de Saint-Chenil et le Barrage comme l’appel Marcel, le pêcheur qui les fait naviguer sur les eaux chahutées de la baie. Il discute avec eux et leur fournie des informations qui concordent avec celles déjà récoltées par les membres du groupe, en particulier concernant la façon dont sont perçus les différents Cultes à Toulon.
Marcel leur propose de faire leur accostage sur Saint Chenil vers la pointe Est, près du Barrage, évitant ainsi de mauvaises rencontres alors que la lumière baisse rapidement. Ils montent en haut du barrage et arrivent à activer le disque de Jehammedan qui pointe alors plein Est. Ils peuvent embrasser l’ensemble de la Baie de Toulon ainsi que Saint Chenil, qui commence à disparaître dans les ombres alors que les lumières s’allument sur le reste du pourtour. Il semble que tous les habitants de Toulon n’est pas droit à l’électricité produite par le Burster….

Ils décident de redescendre.

En attendant son tour, dans la pénombre du soleil couchant, Mercy a le regard accroché par un éclat lumineux et repère des arceaux métalliques qui remontent plus haut, Elle emprunte ces arceaux qui forment une échelle et mènent sur une sorte de palier en béton vitrifié comme cela était fait avant l’Eshaton. Et là, sur ce petit palier de 10 m2, sur le côté de cette falaise qui surplombe la baie de Toulon, ils se retrouvent devant une porte de Bunker sur laquelle on distingue encore le logo de l’UAE
Impossible de rentrer, la porte est fermée. Un pad électronique compliqué se trouve sur le « chambranle » de la porte blindée. Nico145 certifie qu’il est illusoire d’essayer de forcer la porte ou de la faire sauter. Ils redescendent sans rien dire vers le bateau de Marcel, et c’est le retour vers Port Lagagne.

Frankie, Monaklar, Mercy décident d’aller boire un verre en ville, et ils se dirigent vers le Distillat Fringant ». Frankie ouvre la porte de ce bar-taverne sis en Terres Putain. La pièce est bondée, de groupes d’amis, de différentes cultures, tous venus s’encanailler ou faire des affaires à Toulon.
Au fond de la pièce, lorsqu’il les remarque, un Hellvetic se lève précipitamment et s’enfuit par la porte de derrière. Le Loup de Mercy hurle mais avec le bruit personne ne l'entend. Frankie réussit à fendre la foule de façon non-euclidienne, se coulant entre les personnes, sous et sur les tables sans déranger qui que ce soit. Monaklar le suit de façon un peu moins rapide et arrive lui aussi à fendre la foule. Mercy, quant à elle, est ressortie de la taverne et cours dans les ruelles pour essayer de couper la route au gars.
C’est une course poursuite échevelée qui démarre dans les ruelles de Terres Putain. Le gars est très rapide, Frankie arrive tout juste à maintenir la distance, Monaklar est clairement distancé. Mercy et son loup le voient débouler au coin. Il court vraiment trop vite ! Heureusement, Bisous, le loup de Mercy, fait un sprint et arrive à se jeter dans les jambes du fuyard, qui fait un rouler-boulet, arrive sur ses pieds et repart aussi sec ! Frankie épaule, tire, loupé ! Il a tourné le coin !
Monaklar, s’empêtre dans la boue de la ruelle, Mercy et Frankie repartent de plus belle !

Alors qu’ils arrivent péniblement à le suivre, ils entendent plus loin un grand fracas => il s'est empêtrer les pieds dans une carriole dans une ruelle. Frankie lui fout un coup de crosse à travers la tronche, le gars commence à se relever tt de même. Mercy tire avec son arc, en voulant l’immobiliser. La flèche perce la gorge de l’Hellvetic au défaut de l’armure. Il s’affaisse, agenouillé la tête en avant, le flèche ensanglantée lui maintient le menton…..

Monaklar demande ce que c'est que ce bordel ! Mercy et lui essaie de le mettre dans une position qui ne l'abîme pas plus. Mercy détecte que le gars est encore vivant : il semble que la flèche n'ait pas tranché d'artère...
Frankie récupère ses papier et une petit carnet qu’il a sur lui pendant que Mercy lui prodigue les premiers soins. Juste avant, elle envoie Bisous chercher Dorian « Allez ! ».
Dernière modification par GuiHatt le ven. févr. 22, 2019 4:18 pm, modifié 1 fois.
Collectionneur de Jeux de Rôles depuis 1980.
Mon Profil GroG
Ma Campagne Degenesis

Avatar de l’utilisateur
GuiHatt
Mystique
Messages : 827
Inscription : jeu. juin 30, 2016 3:41 pm
Localisation : Strasbourg

Re: [CR] Degenesis

Message par GuiHatt » mar. févr. 19, 2019 2:49 pm

Session 45
 
Frankie a lu les papier du Hellvetic capturé pendant que Mercy et Monaklar essaient de le stabiliser. Il semble qu’il ait été envoyé en mission à Toulon et ait décidé de fuir ses engagements militaires pour en poursuivre d’autres (féminins ???). Au fur et à mesure qu’il prend conscience de sa bêtise, il semble se désespérer de sa situation de plus en plus. Frankie pensait avoir chopper Baptiste, mais il n’en est rien du tout !
 
Bisous est arrivé auprès de Dorian après une course effrénée et choppe son sac médicale et tire Dorian par les manches hors du lit, il grogne et abois (ça aboi un loup ?)
 
Frankie décide que le Hellvetic est un déserteur.. Il parait , selon Mercy, qu’il serait en … mission….. Elle n’en dit pas plus.
 
Dorian arrive rapidement et finalise le sauvetage de l'Hellvetic  !! OUF !!
 
Ils fabriquent rapidement un brancard pour le transporter et vont à Spital d'Orage, Heinrich les accueils et l’Hellvetic est pris en charge très rapidement. Il est sortit complètement d’affaire.  
 
Frankie emmène Monaklar et Dorian au bar pour picoler un coup car Monaklar doit lui expliquer le Codex et ils relisent le carnet du jeune Hellvetic sans vraiment comprendre plus que ce qu’ils avaient déjà extrapoler précédemment.  
 
Alors qu’ils rentrent tous les 3 vers la maison commune qu’ils occupent en sud de Port Lagagne, ils passent par les quartiers des artisans, ces ateliers, ses petites placettes ombragées. Alors qu’ils arrivent sur l’une d’entre elle, ils voient une sorte de bazar temporaire : de grands tapis ont été déroulés au sols, des observateurs sont postés aux coins de la place….Certainement l’un de ces marché au noir où l’on peut se procurer toute sorte de choses…. Principalement des armes sur celui-ci. Alors que Dorian inspecte les divers étals, il tombe sur l’un d’entre-deux, particulièrement bien achalandé. Il est tenu par un certain Agadir, des Léopards, comme il se présente. Mercy continue de discuter de-ci delà et comprend que les Léopards seraient une sorte de contre-pouvoir aux Néolybiens de Tripol… Dorian, lui, ne se pose pas de question et achète un fusil d’assaut pour sa tendre et chère amie Kyria.
 
En attendant, Mercy, Nico145 et Guyom 2 Bytes prennent le point de chercher du matos pour ouvrir le bunker. Ils pensent aller au Clusters ou alors vers les alcôves fermées et "active" des Chroniclers, de façon à récupérer du matériel pour ouvrir la porte.
 
Le bazar, sur un signe imperceptible ou alors simplement parce qu’il& est temps, commence très rapidement à se replier. Les étals sont bientôt tous repliés, les personnages planquent leurs acquisitions !
 
Au sortir du bazar, les joueurs se concertent sur la prochaine action qu’ils souhaitent engager. Nico145 insiste pour qu’ils continuent de chercher le point de triangulation du disque de Jehammedan. L'équipe prend à nouveau un bateau à Port Lagagne pour aller à Saint Chenil. Ils actionnent discrètement le disque alors que le bateau part de Port Lagagne et ils déterminent rapidement le point général de triangulation. Ils débarquent près de l'embouchure de la rivière à l’ouest du port abandonné, et constatent la pollution extrême de l'eau de la baie : tous les courants semblent amener les déchets dans cette zone ; des bateaux finissent de pourrir dans le port, l’eau semble avoir une consistance « épaisse » tellement il y a de déchets. Ils débarquent et le bateau leur dit qu’il va les attendre au large, pour éviter de se faire « embêter » comme il dit si gentiment. Ils voient avec effarement, sous la lumière crue du Soleil de Franka du Sud l'état de vétusté crasse de la ville, les enfants qui traînent dans les ordures, qui picorent dedans, et retournent tout cela à la recherche de quelques objets ou nourritures;
Certains adultes les observent avec méfiance….
 
Finalement ils arrivent dans une maison abandonnée où ils dévoilent le disque de Jehammedan, qui après quelques manipulation commence à émettre un son assez fort !!!! :
http://sixmorevodka.com/degenesis/jehammeds-disk/
 
 
Le Transcript en français :  
 
Les  religions  vous  ont  menti. Elles  vous  ont  dit  que  vous  étiez  des  agneaux, afin  de  pouvoir  vous  guider  comme  ses  moutons. Mais  vous  êtes  des  béliers. Vous  n'avez  pas  besoin  d'un  berger.  
 
VOUS guidez  le  troupeaux Elles  vous  ont  dit  de  toujours  tendre  l'autre  joue. Elles  vous  ont  seulement  dit  "Reçois  le  coup", afin  de  pouvoir  vous  mettre  à  terre  et  vous  y  maintenir. Mais  vous  êtes  des  béliers.  
 
Vous  avez  des  cornes  et  votre  souffle  est  de  feu. Elles  vous  ont  pris  vos  fourrures, afin  que  vous  ayez  froid. Elles  vous  ont  offert  du  feu, afin  de  vous  soyez  leurs  débiteurs. Et  pour  une  place  près  du  foyer, elles  vous  ont  traités  comme  du  bétail. Mais  vous  êtes  des  béliers. Vos  toisons  sont  noires, Vos  toisons  sont  dorées, et  portent  les  dons  de  l'après-vie  et  de  la  résurrection. Personne  ne  tond  votre  fourrure  pour  s'en  revêtir. L'ére  des  Poissons  est  révolue.
 
  (*) Plus  jamais  vous  ne  serez  et  le  sacrement  et  le  sacrifice. Mais  vous  serez  le  signal  d'une  nouvelle  aube. Et  le  son  de  vos  sabots  résonnera  dans  le  villes  et  cathédrales  des  pêcheurs. Ceci  est  la  voix  du  dernier  prophète. Ce  sont  ses  mots. Je  suis  Jehammet, et  je  suis  revennu  pour  vous  protéger  jusqu'à  la  fin  des  temps.  
 
(*)  pour  "l'ére  des  Poissons",  cherche  sur  Internet.  Et  si  tu  trouves  des  références  à  la  religion,  c'est que  tu  as  trouvé  les  bons  résultats
 
Pour informations : Merci pour la traduction aux membres du groupe Facebook Degenesis.  
Ils décident de se diriger vers l'Ouest, une bande d'enfant leurs collent aux basques, les entourent et les interpellent , virevoltent autour d’eux et , bien sûr, essaient de les voler !! Seuls Nico145 et Monaklar se laissent avoir !  Monaklar se fait piquer son Codex (sériiiieeeeuuuxxxx) et  Nico145 s'est fait piquer un eCube. Frankie enlève son casque , montre sa face dévastée et rugit, ce qui fait fuir quelques uns des enfants. Les petits voleurs sont en train de s’éparpiller, mettant à profit leur parfaite connaissance du terrain !  

 
Collectionneur de Jeux de Rôles depuis 1980.
Mon Profil GroG
Ma Campagne Degenesis

Avatar de l’utilisateur
GuiHatt
Mystique
Messages : 827
Inscription : jeu. juin 30, 2016 3:41 pm
Localisation : Strasbourg

Re: [CR] Degenesis

Message par GuiHatt » mar. févr. 19, 2019 5:57 pm

Session 46

Après une poursuite le long du port de Saint-Chenil, ou plutôt ce qu'il en reste car il ressemble plus à un cloaque qu'à autre chose. Le seul bateau qui est à quai est pourri, à moitié submergé par les flots.
 
Monaklar arrive enfin à rattraper près de l'église de Saint Amiel la jeune fille qu’il pense lui avoir subtilisé son Codex. Il ne récupère pas son codex ! Car elle explique que ce sont sans doute les enfants de l'Orphelinat qui l'ont. Alors, lui et Elaine, font un accord pour sa liberté contre des informations. Il lui donne même directement 5 lettres de change (une fortune pour ces mômes perdus) afin de s’assurer que elle va lui donner des billes.. Là – dessus, elle lui demande de l’accompagner jusque chez elle car elle craint fort de se faire voler cet argent avant d’arriver chez elle. Monaklar hésite beaucoup à l’accompagner, craignant beaucoup un mauvais coup, tellement les environs ressemblent tous à un coupe-gorge. Il refuse et lui donne rendez-vous tous les matins à l’endroit où elle l’a volé pour un échange d’information. La première information est que les petits voleurs qui ont pris le eCube sont des enfants de l’orphelinat. L’orphelinat se trouve plus haut dans Saint Chenil.

Les personnages joueurs voient qu’ils sont en fait place de l’ancienne église Anabaptiste. Pendant que les 2 (Monaklar et Nico145) discutent avec la fillette, Elaine, ils sont observés par les indigent qui semblent occuper l'église et ses alentours. Un cul-de-jatte sur un chariot à roulettes et des fers aux mains, se rapprochent d'eux, alors que justement Monaklar tend les 5 lettres de change à Elaine….

Ils se retournent pour repartir et croisent en repartant un homme de haute stature, à l’allure calme et aux vêtements amples (l'Iconide Jehammedan Adonai), une grande barbe lui mange le visage mais en même temps lui procure une certaine majesté. Nico145 identifie un Jehammedan, sans doute un Iconide, vu ses bijoux. Le cul-de-jatte venait en fait à sa rencontre et non pas du tout pour les importuner. En repartant , Nico145 repasse la scène dans sa mémoire et voit une grande épée à 2 mains accrochées au-dessus du fronton de la porte de l'église…

Dorian, qui attends le retour du reste du groupe près de l’embouchure de la rivière, rencontre le personnage de Sam (un nouveau joueur qui devait se joindre au groupe), un jeune Apocalyptique qui lui déclare s'intéresser au groupe des personnages. Un groupe "hétéroclite" et aux compétences diverses et variées. Dorian est très méfiant envers ce personnage qui est un apocalyptique déclaré (son tatouage et ses déclarations). Pour un Spitalier, les apocalyptiques, c’est le mal, c’est le trafique de Brûlure !! Gamegie (le nom sous lequel se présente le jeune homme) explique qu’il ne verse jamais dans le trafic de Burn, lui est plus intéressé dans le négoce d’informations. Il place subrepticement qu’il a entendu une partie cette voix enregistrée (la transmission du disque).

Guyom 2 Bytes et Mercy se sont rapprochés des alcôves abandonnées des Chroniclers pendant ce temps. Ils essaient de rentrer dans la première des 3 alcôves, en essayant d’opérer au début de la soirée pour être un peu discret tout de même. Alors que Guyom 2 Bytes s’échine sur les serrures électroniques, Mercy et Bisou vont se poser dans un Bar pas très loin en attendant que le Chronicler ait fini son trifouillage de serrures…. Ce qui lui permet d’observer plusieurs Ferrailleurs qui se regroupent en arc de cercle dans le dos de Guyom 2 Bytes. Elle se rapproche discrètement, prête à trancher quelques appendices de ces butors avec son Katana.

Elle entend donc distinctement ces Ferrailleurs menacer Guyom 2 Bytes, et ils lui signifient clairement que si jamais il réussi à ouvrir l’alcôve, Nestor devra avoir sa part ! Comme l'entrée de l'alcôve est très sécurisée, Guyom 2 Bytes a de grande difficultés à trafiquer le système pour le faire s’ouvrir. Il est sûr, cependant, que des systèmes sont encore actifs à l'intérieur et que il y a des caméras et des micros en marche tout autour. Grâce à l’intervention de Mercy et de Bisous, Ils peuvent repartir sans être vraiment plus inquiétés par ces Ferrailleurs, impressionnés par le Loup et les armes et atours de Mercy.

Puis Mercy fait le guet devant la boutique du Grantor qui l’a arnaqué pour essayer de voir les aller-venues et envisager une action si possible.

Dorian à rejoint le groupe à l’église car il trouvait le temps bien long. Ils voient que cet homme barbu, ce Jehammedan, est en train de prodiguer des soins et des conseils aux dizaines d’indigents qui se protègent comme ils le peuvent dans cette ancienne église Anabaptiste. En effet, une partie du toit est effondré, certaines fenêtres sont cassées etc… Dorian décide de s’installer dans un coin sec et de proposer aux gens des diagnostiques gratuits et si il le peut des soins gratuits aussi. Il rappelle à plusieurs d’entre eux les risques liés à la consommation de Burn. Nico145, de son côté, se renseigne sur l'épée au-dessus de l'entrée de l'église. Il aborde Adonai, qui lui indique qu’il sera tout à sa disposition dès qu’il aura terminé sa « tournée ».
Ils discutent avec Adonai, qui se présente à eux après avoir fait le tour des indigents et avoir eu un mot avec chacun, comme il l’avait annoncé. Il remercie chaleureusement Dorian pour les soins et les conseils qu’il prodigue, différents et complémentaires des siens. Il leur explique que Saint Chenil était le haut lieu des Anabaptistes à Toulon lorsque Lacroix était au sommet de sa gloire, et que tout ceci a été abandonné lors de l’échec et la destruction de l’expédition Wachsmann-Lacroix.
-« Oui, l’épée qui est suspendue au dessus de la porte principale est Anabaptiste, je l’ai toujours vue accrochée là. »
-« Non, je ne pense pas qu’elle appartienne à qui que ce soit, depuis le départ des Anabaptistes vers leurs terres de Brytonnie. »
- « personnellement je ne vois aucun inconvénient à ses que vous la décrochiez pour la regarder de plus près, en effet. »
Dorian, Nico145 avec Iolla s'occupent donc de décrocher l'épée du Fronton. Pendant que Dorian et Nico145 rament comme des vers de terre pour grimper, Iolla est déjà en mesure de lire l’inscription gravée sur la lame se l’épée : « Lacroix ». Nico145 décide de la garder en sa possession.
 
Dernière modification par GuiHatt le ven. févr. 22, 2019 4:10 pm, modifié 1 fois.
Collectionneur de Jeux de Rôles depuis 1980.
Mon Profil GroG
Ma Campagne Degenesis

Avatar de l’utilisateur
GuiHatt
Mystique
Messages : 827
Inscription : jeu. juin 30, 2016 3:41 pm
Localisation : Strasbourg

Re: [CR] Degenesis

Message par GuiHatt » jeu. févr. 21, 2019 10:49 am

Session 48
 
A chaque salle qui s'allume, Dorian et Iolla constatent que les lumières de la ville, retransmise par les caméras extérieurs, baissent d'intensité de façon visible puis reviennent à leur puissance nominale. L'alcôve est clairement branchée sur le Module (la centrale d'énergie qui se trouve à Ferrallie).
 
Frankie et Dorian pensent très rapidement à installer de la reconnaissance faciale sur les serveurs, objectif : chopper Baptiste !
 
Dans le dépôt, Guyom 2 Bytes trouve aussi des petites radios qui se mettent à l'oreille avec une petite télécommande pour 3 canaux. Il en équipe chacun des personnages, et ils devraient ainsi pouvoir se parler sur toute la ville de Toulon facilement. Cet équipement se compose d'une oreillette et d'un petit micro avec une télécommande on/off et la sélection des canaux 1, 2 ou 3. Cette radio peut être portée sous les combinaison sans en changer les caractéristiques.
 
Dorian et Iolla demandent à sortir de l'alcôve. Comme ils n'ont pas encore trouver la sortie cachée, Guyom 2 Bytes fait un rapide scan des alentours à partir de la console d'observation. Ffffcchuu les portes s'ouvrent et ils sortent, ni vu ni connu ! Et oui, ils ont rdv à 14h devant la porte sud du Palais de la Cour d'Argent avec Nephraim, l'Anubien, demi-frère de Hamza Abubakar III.
 
Par mesure de sécurité, Guyom 2 Bytes et Frankie font un suivi via les caméras de télésurveillance jusqu'à leur logis pour s'assurer qu'ils ne soient pas suivis. Ils profitent évidemment des radios nouvellement acquises. En arrivant au niveau des casernes des Fléaux, la qualité de la radio se dégrade subitement. Ils n'arrivent plus a avoir de contact par la suite : la distance (plusieurs kilomètres ? des brouilleurs installés près des casernes ?).
 
Dorian et Iolla se présentent devant la porte Sud du Palais de la Cours d'Argent à l'heure précise. Ils sont accueillis par les 2 Scourgers (Fléaux) de garde au portail, qui sont accueillant comme des ... Scourgers (Fléaux)! Après que le Scourger ait vérifié leur rendez-vous via un système de téléphone, ils sont introduits à l'intérieur de l'enceinte, fouillés et délestés de leurs armes (toutes leurs armes !) plus une fouille au corps et un scan. Iolla est fouillée et scannée par un Afrikan. Dorian et Iolla voient pour la première fois cet immense palais. Ils sont TRES impressionnés par la taille et la magnificence du bâtiment. Les jardins superbes, les tours. Les animaux exotiques qui se promènent en liberté dans les jardins etc…
 
Ils sont ensuite emmenés vers la citadelle principale via une route protégée puis ils redescendent vers les jardins. Ils passent devant des fontaines et jeux d’eaux et arrivent en vue d'une construction avec des colonnes et un dôme doré. Devant, un homme noir, habillé de blanc est en train de discuté avec un "rasta" que Dorian reconnaît être un Anubien a priori. Le Fléau les arrête, les 2 hommes s'enlacent et se séparent, le sourire aux lèvres. L'homme habillé de blanc se rapproche d'eux, et au moment de les croiser les salut, leur serre la main, les appelle par leur nom (!!!) et se présente comme Hamza  Abubakar III. Il a un charisme hallucinant, un allant incroyable et il donne une impression que TOUT lui réussi, qu'il est capable d'immenses choses. Dorian essaie de garder une composition et d'en imposer tout de même, mais il se "soumet" humblement devant ce personnage immense.
 
Il les laisse entre les mains de Nephraïm qui les salut et les emmène vers le temple des anciens Africains. Là, ils les enjoint à s'assoir sur des coussins, posés sur un magnifique tapis, d'une facture magistrale (non pas riche, mais d'une qualité de fabrication et de matériaux qui démontre une maîtrise et une recherche de la perfection).
Nephraïm se présente rapidement et propose à Dorian et Iolla des boissons, un thé chaud et des petites graines d'apéritif.
Dorian se méfie des petites graines, mais se laisse embarquer à les croquer comme Iolla et Nephraïm. Un choc mental, une explosion d'étincelles lui brule le cerveau immédiatement. Il s'observe de l'extérieur, et son double psychique se détache de son être physique avec un "plop" gluant..... et Nephraïm et Iolla sont là tout les 2. Nephraïm explique à Dorian qu'il a besoin de LUI et qu'il doit LUI montrer ce que qu'il essaie de faire. Il emmène alors les doubles psychiques à une vitesse hallucinante au-dessus de la Franka , vers Montpellier. Il voit d'en haut ces terres dévastées, polluées par les insecticides, brûlées par les flammes de petro, par les produits chimiques des Spitaliers, les nuages de combustions qui assombrissent le ciel. Ciel noir des essaims d'insectes contrôler par les Pheromancers....
Dorian remarque alors les minces fils lumineux qui relient chacun des insectes vers une grand lumière plus loin dans les terres (Murnakir ? Souffrance ?). Du sol, ils voient des millions de fils qui s'élèvent et rejoignent eux-aussi cette masse lumineuse ! Ce sont les millions de drones ? LUI-MÊME, Iolla et Nephraïm ont un fil qui les relient à cette lumière. Par contre, il remarque que ce fil est de couleur différente que ceux des insectes et des drones (et d'autres ?).
Puis Nephraïm les emmène, à nouveau à une vitesse incroyable, au - dessus de Toulon et ils réintègrent leur corps.
 
Après cet épisode mystique, une discussion s’engage entre Nephraim et Dorian. En particulier, ils abordent la comparaison des actions des Spitaliers et des Anubiens, les façons de faire et comment mener cette guerre. Nephraïm explique à Dorian qu’il ne comprend pas les orientations stratégiques de la Résistance et de Spital contre les Pheromancers : envoyer vagues après vagues d’attaques contre les drones sans même jamais réellement réussir à atteindre les Pheromancers démontre une non connaissance de l’ennemi. Lui et les Anubiens essaient de comprendre l’ennemi, de le connaître afin de trouver et d’exploiter ses points faibles.  
 
Nephraïm propose à Dorian de s’allier, d’utiliser et de joindre leurs différences et compétences afin de mieux comprendre, et voir trouver des actions contre les Pheromancers.
 
Collectionneur de Jeux de Rôles depuis 1980.
Mon Profil GroG
Ma Campagne Degenesis

Avatar de l’utilisateur
GuiHatt
Mystique
Messages : 827
Inscription : jeu. juin 30, 2016 3:41 pm
Localisation : Strasbourg

Re: [CR] Degenesis

Message par GuiHatt » jeu. févr. 21, 2019 11:51 am

Session 49 :
Nico145 et Mercy, qui sont toujours dans la première alcôve , recherchent la sortie de secours. Mercy commence à trouver des indices d'un passage (car il y a des incohérences architecturales....) et ils se concentrent alors dans cette zone.
En parallèle, souvenez-vous, Guyom 2 Bytes est en train de mettre au point un serveur de reconnaissance faciale pour identifier Baptiste (et d’autres ?). En faisant de fausses manipulations, il provoque une surchauffe d’un des serveurs et des chocs électronique, un des écrans explose en de multiples éclats et un serveur crame. Frankie et Monaklar éteignent rapidement le feu pendant que Guyom 2 Bytes se relève (tout ceci se passe dans la salle d’accueil).
 
Ils ont trouvés une espèce de capteur qui pourrait fort bien ouvrir un passage (la sortie de secours habituelle ?). Nico145 essaie de trifouiller le capteur qui permet d'ouvrir le passage, sans succès. Il a déjà été confronté à ce type de capteurs sans succès auparavant. Ils appellent Guyom 2 Bytes et ils utilisent son code barre.  
La porte s'ouvre. Nico145 met un banc métallique au travers de la porte pour la bloquer ! Nico145 et Mercy s'enfoncent dans le couloir métallique..... Ils arrivent assez rapidement devant un ...cul de sac... métallique.  
Après quelques recherches, ils trouvent un capteur à nouveau. Guyom 2 Bytes y détecte un piège, ils continuent leurs recherches. Mercy en trouve un autre , une plaque de verre peinte façon métallique. Il semble que ce soit un capteur NFS, or Guyom 2 Bytes a trouvé un paquet de carte NFS dans la chambre de stockage. Guyom 2 Bytes essaie une des cartes NFS qu’il a récupéré, mais sans succès, elles ne sont apparemment pas configurées. Guyom 2 bytes s’éclipse et va rapidement encoder plusieurs cartes grâce à ses accès réseaux.  
Alors que Guyom 2 Bytes passe une des carte NFS nouvellement encodée, la porte derrière eux se referme. Elle est puissamment motorisée car elle écrase le banc métallique en se refermant. C’est un peu la panique du côté des personnages qui se voient déjà pris au piège dans un foutu couloir métallique sous 15 mètres de terre.  
Mais, quelques secondes plus tard, grâce à la carte, une porte s'ouvre devant Guyom 2 Bytes. Un cagibi humide et à l’odeur de pourri, une porte en bois pourri un peu plus loin...ils aboutissent dans un vide sanitaire entre 2 immeubles. Ils ont trouvés la porte de sortie secrète de la première alcôve.
 
Monaklar, qui est resté en arrière à l’accueil, observe les écrans et continue d’identifier certains lieux de Toulon qui sont sous surveillance. Soudain, il observe un échange entre des Apocalyptiques et la Résistance : ce sont plusieurs caisses qui sont remises par les Apocalyptiques aux Soldats de la Résistance contre de l'argent. Le Juge est tellement choqué qu'il sort de l'alcôve sur la place principale sans réfléchir et se retrouve sur la place principale entouré de ….. Ferrailleurs ..... Le juge repère un petit trou où il pourrait essayer de se faufiler !!

 
Collectionneur de Jeux de Rôles depuis 1980.
Mon Profil GroG
Ma Campagne Degenesis

Avatar de l’utilisateur
GuiHatt
Mystique
Messages : 827
Inscription : jeu. juin 30, 2016 3:41 pm
Localisation : Strasbourg

Re: [CR] Degenesis

Message par GuiHatt » ven. févr. 22, 2019 4:11 pm

Edit de la session 46 : o
Monaklar arrive enfin à rattraper près de l'église de Saint Amiel la jeune fille qu’il pense lui avoir subtilisé son Codex. Il ne récupère pas son codex ! Car elle explique que ce sont sans doute les enfants de l'Orphelinat qui l'ont. Alors, lui et Elaine, font un accord pour sa liberté contre des informations. Il lui donne même directement 5 lettres de change (une fortune pour ces mômes perdus) afin de s’assurer que elle va lui donner des billes.

Monaklar n'a toujours pas son CODEX
Collectionneur de Jeux de Rôles depuis 1980.
Mon Profil GroG
Ma Campagne Degenesis

Avatar de l’utilisateur
GuiHatt
Mystique
Messages : 827
Inscription : jeu. juin 30, 2016 3:41 pm
Localisation : Strasbourg

Re: [CR] Degenesis

Message par GuiHatt » ven. févr. 22, 2019 5:18 pm

Session 50 : 

Monaklar décide de gagner 2 secondes de temps :
« Laissez passer la LOI, le Juge vous l’ordonne bandes de mécréants ! »
Un ordre qui fait faire un temps d'arrêt au groupe des Ferrailleurs qui se préparaient à lui sauter dessus,  (utilisation de son potentiel). Un grand coups marteau pour faire reculer les quelques Ferrailleurs et hop une petite place se libère. Il se précipite dans la petite brèche. Il fonce comme une balle et rentre dans la ruelle où se trouve Nico145 et Mercy.  
 
Mercy ouvre la porte et le Juge entre dans l’espèce de réduit à fond.
 
Nico145, posté en défense dans la ruelle, et il tire sur le premier ferrailleur qui entre dans la ruelle, le tir arrête net le premier gars, et il bascule en arrière. Les 2 poursuivants suivants s'écroulent sur lui.  
Nico145 passe la porte et Mercy ferme derrière lui. Les ferrailleurs cherchent partout dans cette entrée sombre, la lumière du dehors éblouissante contraste fortement avec l'entrée sombre, les Ferrailleurs cherchent mais ne trouvent rien.
 
Nephraïm propose à Dorian et Iolla de venir avec leur groupe en mission avec lui dans la zone des Pheromancers… Il s’occupe de la logistique.
 
Alors que Dorian et Iolla ressortent, ils se sentent complètement rincer. Et oui, la prise de Burn (Brûlure) spéciale Anubienne, ça vous fait de l’effet Mister Dorian . Ils décident d'aller vers le Spital Orage pour demander, une désporulation.
 
Pendant ce temps, Nico145 essaie de trouver à ouvrir la porte qu'ils avaient laissé avant, car elle pourrait mener aux autres alcôves.
 
Dorian paie sa désporulation avec les Lettres des Changes prisent dans l’alcôve (sans les avoir fait tester auparavant….) . 1000 Lettres de Change, 500 par tête ! Dorian comprend que c’est une sorte de punition que lui inflige Heinrich pour avoir pris de la Brûlure (Un Famulancer qui souhaite devenir Préserviste et qui prend de la Brûlure… oui… on comprend). Dorian décide d’utiliser les lettres de changes trouvées dans l’alcôve… sont-elles valables ?)
 
Nico145 trouve finalement dans le couloir une autre porte dissimulée qui, elle, s’ouvre par un capteur de pression. La porte s’ouvre et un court couloir métallique les mène vers la 2ème alcôve.
 
La 2ème alcôve ressemble en tout point à la structure de la première. Il y a encore des affaires et du matériel. Ils ne trouvent rien de particulier. On ressent aussi ici le départ précipité dans les zones de vie, car il reste des affaires personnelles diverses et variées sans aucun intérêt ceci dit.
Guyom 2 Bytes a maintenant réussi à compléter un carte 3D interactive des 3 alcôves. Grâce à elle, il se positionne devant la porte de la 3ème alcôve directement sans chercher et sans tâtonner. Il a aussi les différents pièges localisés. Il les désactivent pour le moment, pour une durée de 4 heures.
 La porte d’accès à la 3ème alcôve s’ouvre, les personnages étant regroupés dans ce petit couloir métallique. Un phénomène d’aspiration se crée, l’atmosphère est sèche, quasi désoxygénée. Ils voient 2-3 bons cm de poussière au sol et le mouvement de l’air brasse de la poussière dans l'air. Il y a un GROS problème d'aération, d’absence d'air…. Nico145, Frankie tiennent le coup alors Guyom 2 Bytes s’évanouit tellement il manque d’air. Petit vent de panique parmi les joueurs qui craignent un piège…  
Ils mettent les masques que Dorian avaient récupéré au Spital Orage et ils progressent dans une zone complètement morte, la salle serveur est démontée, les câbles arrachées, il n’y a pas d'électricité. Après une courte analyse, il semble compliquer de remettre sous tension etc…
Ils regardent un peu et décident de repartir et de laisser fermer cette 3ème alcôve.
 
Ils repartent via la porte secrète de la 2ème alcôve qui n'est pas surveillée par les Ferrailleurs, tout occupés qu’ils sont par celle de la première
 
Guyom 2 Bytes reste sur place pour vérifier les Lettres de Changes qu’ils ont trouver en plus. (Il confirmera plus tard qu’elles sont bien valides).
 
Alors qu’ils sortent, Nico145 hésite à aller vendre tout le matos qu’il a récupéré en supplément du nécessaire de déverrouillage de porte et du drone. Le reste de l’équipe pousse de hauts cris devant ce manque de discrétion et finalement se dit que c'est en effet un peu trop "visible".
 
Ils se retrouvent tous à la maison commune, avec Dorian et Iolla.
Collectionneur de Jeux de Rôles depuis 1980.
Mon Profil GroG
Ma Campagne Degenesis

Répondre