Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Avatar de l’utilisateur
Sama64
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2167
Inscription : mer. janv. 21, 2015 10:58 am
Localisation : Issy les Moulineaux

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Sama64 » mar. mai 22, 2018 11:27 am

Tenga

 Image 

1.) Quoi que c'est ? Tenga, le JdR de Jérôme Larré (=Brand) 

2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ? ici sans doute et j’ai écouté le podcast dédié de « La Cellule » 

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ? réfléchi ET compulsif, j’ai une grosse inclinaison pour les JdR d’univers asiatiques, même si malheureusement je ne les fais que très peu jouer – je le cherchais en occasion depuis un moment et je l’ai acheté à un casusien, avec l’écran 

4.) Vous pensiez trouver quoi ? un JdR japonisant plutôt gritty et sans (trop de) fantastique, permettant de jouer dans une période clé du Japon, et bénéficiant de systèmes à réutiliser ailleurs (création de groupes cohérents, destin /karma/…)  

5.) Vous avez trouvé quoi ? Ca et bien plus, la partie historique est étoffée, avec la présentation des clans et personnalités marquantes, et une grosse partie du livre consacrée à des conseils de maîtrise (technique, ambiance, …).

Je n’ai pas lu le scénario ni la partie sur le surnaturel. Le tout est très bien écrit, et les quelques illustrations ne cassent pas toujours des briques (je préfère celles des « Errants » mais mettent bien dans l’ambiance (et les portraits des différentes personnalités du Japon sont très utiles). La partie sur les archétypes doit permettre de rentrer dans le vif du sujet rapidement, il y en a pour tous les goûts. De même, la partie création de groupe est hyper inspirante, bien expliquée. Les notions de destin, karma, privilèges & revers, relations entre PJs (avec un système d’aide et de confiance) sont excellentes (à la lecture) et donnent envie de les utiliser dans d’autres jeux (pourquoi pas Adventure in Middle Earth ?)

Je suis plus dubitatif sur le système de résolution, les combats, les soins/ récupération : tout cela me paraît assez lourd, pas forcément intuitif, et à la grande (trop ?) main du MJ. Mais les nombreux exemples sont heureusement là pour aider à la compréhension. Encore une fois c’est à la lecture, pas après avoir testé.  

Par contre la partie historique est très lourde : pour un béotien comme moi, c’est très complexe (beaucoup d’évènements sur une très courte période), et les noms japonais n’aident pas trop à s’y retrouver. Pour moi cet aspect historique très touffu me semble un carcan. Je ne vois pas trop comment insérer des PJs là-dedans, je ne suis pas assez connaisseur de l’univers et de cette période pour m’y lancer, à moins de m’inspirer de film/ livre ou BD. Bref, ça me bloque (pour l'instant).  

6.) Allez vous vous en servir ? Tel quel je ne pense pas , la période m’effraie un peu, ça semble être un jeu en campagne (et je n’ai pas le temps et sans doute pas les joueurs pour s’y investir suffisamment) et il n’y a apparemment pas de scénario / campagne « clé en main ».

Par contre beaucoup de mécanismes sont excellents et j’aimerai les (ré)utiliser. Je réfléchis aussi à un mix entre Tenga et Les errants  d’Ukyio (mixer les mécaniques des 2 jeux, et faire jouer dans la période de Tenga mais en mode plus fun/ débridé). 

 7.) En conseilleriez vous l'achat ? Oui si vous êtes intéressés par le Japon de cette époque, ou que vous recherchez des mécaniques pour gérer des groupes de personnages et leur évolution de façon cohérente et très inspirante
Traductions & relectures pour le http://www.donjondudragon.fr/

En ce moment...Je mène Achtung Cthulhu (SaWo) et AiME au 3°Age 1640
Je lis les "Savage Sword of Conan" et l'intégrale de Clark Ashton Smith

 

Doji Satori
Banni
Messages : 1430
Inscription : mer. oct. 29, 2003 6:18 pm
Localisation : Epinal dans les Vosges

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Doji Satori » mar. mai 22, 2018 3:33 pm

1.) Quoi que c'est ?

Striscia
Image

2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?
Sur CasusNo.

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?
Que le roman Gagner la guerre soit une des inspirations majeures de Striscia a piqué ma curiosité car c'est l'un de mes bouquins préférés. Ayant fait joué dans les vieux royaumes, cela m'intéresse d'avoir un système de jeu dédié plutôt que de passer par du système perso.
Aussi, j'avais beaucoup aimé Tranchons & Traquons du sieur Kobayashi, ce qui m'a aidé à sauter le pas.

4.) Vous pensiez trouver quoi ?
Un petit jeu permettant d'émuler les aventures d'une bande de traine-rapières dans un contexte de XVIIème siècle fantasmé.
Et plus particulièrement, une description d'un contexte de jeu allant à l'essentiel, un système de résolution simple où le combat est un jeu mortel mais où les choix comptent pour faire pencher la balance de son coté.

5.) Vous avez trouvé quoi ?
Clairement, le pitch est bel et bien respecté.

Techniquement, je retrouve effectivement la même élégance que dans T&T, sans fioritures, toutes les informations sont données pour faire jouer.
Certes, selon les inclinaisons personnelles de chacun, certaines pages manqueront de matières mais on peut difficilement demander davantage en si peu de pages. Aussi, je pense que la base donnée est suffisamment inspirante pour que chacun arrive facilement à compléter selon ses besoins.

La création du personnage est rapide tout en permettant de bien typer le personnage. Le système d'expérience est tout aussi bien pensé, outre les développements progressifs classiques des capacités, les conquêtes permettent de typer encore davantage le personnage.
Un petit bémol, je m'attendais à ce que la définition du groupe : une seule chose les relie : ce sont tous les élèves de la même école d'escrime soit soutenu par une règle (façon Tenga ou Lames du Cardinal) mais bon c'est le cas de jeux beaucoup plus épais.

Le système de résolution est simple et convenu. Là encore, aux gouts de chacun il peut manquer un attribut Charme mais personnellement cela peut être très bien rendu par une réputation ou une conquête.

Si le combat est bien un jeu mortel *, à mon goût cela manque de choix de jeu au cœur de l'action. Les choix portent surtout sur le plan du développement du personnage.
Même si le format du jeu est court, je trouve un peu dommageable qu'il n'y ai pas un peu plus de matière sur ce point pour un jeu qui met en scène des épéistes. Le jeu conseille d'éviter les combats ou de frapper le premier. J'aurai aimé une plus forte illustration qu'un bonus de +1 à l'initiative en cas d'embuscade.

Les conseils pour maîtriser dans Striscia et les quelques descriptions et conseils pour faire vivre l'univers pourront sembler comme aller de soi pour certains. Mais finalement beaucoup de choses semblent intuitives dans Striscia, c'est AMHA ce qui fait la force de ce jeu, tout s'imbrique bien et fait sens. :)

* Concernant l'opposition, les PJ commencent plutôt "petits" (4 points) comparés aux capacités des différents protagonistes (un spadassin type a 5 points, un duelliste type a 6, c'est le top du jeu certes mais le monde est permanent et les PJ sont d'une école d'escrime). Sauf à envisager une mortalité assez forte, le jeu apparait donc bâti dans une logique de progression prudente (qui nourrit le principe d'éviter le combat).

6.) Allez vous vous en servir ?
Assurément, pour motoriser un scénario dans Ciudalia (la cité au cœur du roman Gagner la guerre) cela me semble parfait en tout point.
Cela va me demander quelques remaniements certes compte tenu de certaines spécificités ou de lubie personnelle mais relativement mineurs.

7.) En conseilleriez vous l'achat ?
Si vous cherchez un jeu de kpdp où il faut prendre la mesure de la force de l'adversaire avant tout combat, si vous voulez un contexte de jeu rapidement posé et facile à prendre en main, ça convient à 100 % AMHA.

Même en dehors de ces envies, ça reste un bon rapport qualité / prix pour s'ouvrir à de nouvelles perspectives de jeu.
Enfin, pour terminer cette brève description, ajoutons que le pélican est, avec le kangourou, le seul oiseau qui possède une poche ventrale sous le bec.
Rubrique à Brac T1 - Gotlib

Avatar de l’utilisateur
Qui Revient de Loin
Dieu qui a failli y rester
Messages : 5504
Inscription : sam. mars 02, 2013 1:20 pm
Localisation : Nothing Gulch
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Qui Revient de Loin » mar. mai 22, 2018 3:39 pm

Pour moi, un jeu où le combat est très mortel (pour les PJ), ce n’est pas un jeu "de cape et d'épée" (au sens genre littéraire), mais un jeu "au XVIIe siècle" ou tout autre qualificatif.

J'avoue que ça me fait bizarre de voire à chaque fois ce jeu associé au "kpdp" avec la précision de la létalité des combats...
Le blog de mes voyages imaginaires: http://qui.revient.de.loin.blog.free.fr/
Mes campagnes:
Mémoires de Mérovär (Star wars D6)
Anno 1633 - Chronique des Mousquetaires noirs
Le Dit d'Imagawa (L5R)

Contributeur au Grog

Avatar de l’utilisateur
Udo Femi
Dieu des langues de poulpes
Messages : 18275
Inscription : mer. juil. 12, 2006 4:41 pm
Localisation : Genève
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Udo Femi » mar. mai 22, 2018 3:43 pm

Surtout que Koba précise bien assez tôt dans le bouquin que ce n'est pas un jeu pour se balancer à un lustre d'une main tout en feraillant de l'autre. :D
Mon blog: http://www.udo-prod.com avec La Superclique gratuite et les Aventures Spears & Sandals d'Agôn !
Venez à l'UdoCon 2017

Avatar de l’utilisateur
Blakkrall
Dieu des girouettes
Messages : 6898
Inscription : dim. déc. 20, 2009 7:10 pm
Localisation : Montivilliers

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Blakkrall » mar. mai 22, 2018 3:47 pm

Ça n'en appartient pas moins au genre pour autant si on en croit la définition du genre littéraire sur wikipédia.

C’est un roman historique, dont l'histoire se déroule pour l’essentiel entre les XVe et XVIIIe siècles, qui privilégie les péripéties, les rebondissements et le suspense, et qui accorde une place importante aux duels et à l’escrime. Les premiers romans de cape et d’épée ont été publiés sous forme de feuilletons dans la presse populaire au XIXe siècle.

Le fait est que le genre cinématographique est bien plus spectaculaire et c'est souvent à lui que l'on identifie le kpdp.
When you have to shoot, shoot, don't talk.

Avatar de l’utilisateur
Arma
Banni
Messages : 1302
Inscription : jeu. oct. 18, 2007 8:10 am
Localisation : Lyon

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Arma » mar. mai 22, 2018 3:50 pm

Qui Revient de Loin a écrit :
mar. mai 22, 2018 3:39 pm
Pour moi, un jeu où le combat est très mortel (pour les PJ), ce n’est pas un jeu "de cape et d'épée" (au sens genre littéraire), mais un jeu "au XVIIe siècle" ou tout autre qualificatif.

Je ne suis pas d'accord. Le fait que le cape et épée soit forcément associé à combat virevoltant est un effet "Princess Bride". Si on lit les trois mousquetaires par exemple, certes il n'y a que peu de mort, mais en général l'affrontement va très vite (une passe d'arme ou deux) avec un personnage qui reste aussitôt sur le carreau, blessé et hors combat. Le capitaine Alatriste est également dans cette veine, et c'est bien du cape et épée.

Pour moi, le cape et épée se définir par d'autre point que la létalité.

Doji Satori
Banni
Messages : 1430
Inscription : mer. oct. 29, 2003 6:18 pm
Localisation : Epinal dans les Vosges

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Doji Satori » mar. mai 22, 2018 3:59 pm

Ben, vous l'appelez comme vous le voulez les gars, perso kpdp me parle bien davantage que XVIIème surtout que pour Gagner la guerre ça serait plutôt la renaissance. :)

Après, vous pouvez faire 4 pages là-dessus. On est sur CasusNo. :smoke
Enfin, pour terminer cette brève description, ajoutons que le pélican est, avec le kangourou, le seul oiseau qui possède une poche ventrale sous le bec.
Rubrique à Brac T1 - Gotlib

Avatar de l’utilisateur
Qui Revient de Loin
Dieu qui a failli y rester
Messages : 5504
Inscription : sam. mars 02, 2013 1:20 pm
Localisation : Nothing Gulch
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Qui Revient de Loin » mar. mai 22, 2018 4:08 pm

Blakkrall a écrit :
mar. mai 22, 2018 3:47 pm
Ça n'en appartient pas moins au genre pour autant si on en croit la définition du genre littéraire sur wikipédia.
C’est un roman historique, dont l'histoire se déroule pour l’essentiel entre les XVe et XVIIIe siècles, qui privilégie les péripéties, les rebondissements et le suspense, et qui accorde une place importante aux duels et à l’escrime. Les premiers romans de cape et d’épée ont été publiés sous forme de feuilletons dans la presse populaire au XIXe siècle.

Le fait est que le genre cinématographique est bien plus spectaculaire et c'est souvent à lui que l'on identifie le kpdp. 
Bin justement, si les combats (voire les sauts sur lustre) sont mortels (pour les protagonistes, pas les adversaires et la piétaille), il ne peut plus y avoir de péripéties et de rebondissements (puisqu'ils sont étendus raides).
Pour moi, le kpdp, c’est du pulp au XVIIe siècle, mais peut-être que je confonds avec un sous-genre. Ma référence, c'est Un Genre majeur de la Littérature Populaire: Le Roman de Cape et d'Epée, avec en conclusion : "Il en est ainsi parce que le héros populaire ne peut pas mourir. Il  n'en a pas le droit."

 
Le blog de mes voyages imaginaires: http://qui.revient.de.loin.blog.free.fr/
Mes campagnes:
Mémoires de Mérovär (Star wars D6)
Anno 1633 - Chronique des Mousquetaires noirs
Le Dit d'Imagawa (L5R)

Contributeur au Grog

Avatar de l’utilisateur
Blakkrall
Dieu des girouettes
Messages : 6898
Inscription : dim. déc. 20, 2009 7:10 pm
Localisation : Montivilliers

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Blakkrall » mar. mai 22, 2018 4:28 pm

J'ai joué à striscia avec Koba, et on a eu notre lot de rebondissements et de péripéties !
When you have to shoot, shoot, don't talk.

Avatar de l’utilisateur
Kobayashi
Dieu des cochons d'Inde samouraï
Messages : 2820
Inscription : sam. mai 20, 2006 10:35 pm

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Kobayashi » mar. mai 22, 2018 5:18 pm

Udo Femi a écrit :
mar. mai 22, 2018 3:43 pm
Surtout que Koba précise bien assez tôt dans le bouquin que ce n'est pas un jeu pour se balancer à un lustre d'une main tout en feraillant de l'autre. :D

Je crois que je me suis montré trop subtil :D
Les Livres de l'Ours : jeux de rôles indépendants ou presque

La Boutique des Livres de l'Ours

"Role-playing isn’t storytelling. If the dungeon master is directing it, it’s not a game." Gary Gygax

Avatar de l’utilisateur
Ganelon
Cardinal
Messages : 594
Inscription : jeu. sept. 14, 2017 9:04 am
Localisation : Sur la brèche

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Ganelon » mar. mai 22, 2018 8:30 pm

C'est quoi ce problème avec les lustres ?
Je pense qu'en citant La Chair et le Sang on est dans le propos du jeu, il faut juste changer un peu la latitude.
Qui est le père de Dark Vador ?
N'rhi-sal Vador

"Écraser ses ennemis, les voir mourir devant soi et entendre les lamentations de leurs femmes puis comparaître devant le TPI."

Avatar de l’utilisateur
Kyorou
Dieu de l'Executor Z
Messages : 8523
Inscription : mer. juin 27, 2012 1:09 pm
Localisation : Bruxelles

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Kyorou » mar. mai 22, 2018 9:27 pm

Non, c'est très bien de s'accrocher aux lustres : on fait une toute belle cible pour le PNJ qui s'était gardé un pistolet chargé en espérant une opportunité comme celle-là.

Die and learn... :twisted:
God's in his heaven, all's right with the world

Avatar de l’utilisateur
Brand
Envoyé de la Source
Messages : 4666
Inscription : ven. août 08, 2003 2:44 pm
Localisation : Toulouse

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Brand » mer. mai 23, 2018 4:56 pm

@Sama64 : Merci pour ton retour.
Je pense que tu as raison sur la partie historique de la période qui est beaucoup trop dense. Avec le recul, je pense que cela aurait été mieux de le détailler plus longuement et de "storyteller" un peu tout ça, mais je ne suis pas sûr que j'aurais su faire.

Si tu veux jouer sans tenter quelque chose de trop compliqué sur la période, le mieux est de faire un groupe basé sur un lieu un peu éloigné de la capitale (par exemple). La procédure de création de groupe devrait déjà te filer pas mal de billes pour pouvoir jouer simplement.
Sinon, tu as toujours la possibilité des scénarios one-shot où, là aussi, l'environnement immédiat prime sur la grande histoire : tu en as quelques-uns là : http://tengajdr.com/
J'ai une tendresse particulière pour Hiver Meurtrier, mais je vais encore me faire traiter de SJW 😂 .

Avatar de l’utilisateur
Sama64
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2167
Inscription : mer. janv. 21, 2015 10:58 am
Localisation : Issy les Moulineaux

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Sama64 » mer. mai 23, 2018 5:21 pm

Brand a écrit :
mer. mai 23, 2018 4:56 pm
@Sama64 : Merci pour ton retour.
Je pense que tu as raison sur la partie historique de la période qui est beaucoup trop dense. Avec le recul, je pense que cela aurait été mieux de le détailler plus longuement et de "storyteller" un peu tout ça, mais je ne suis pas sûr que j'aurais su faire.

Si tu veux jouer sans tenter quelque chose de trop compliqué sur la période, le mieux est de faire un groupe basé sur un lieu un peu éloigné de la capitale (par exemple). La procédure de création de groupe devrait déjà te filer pas mal de billes pour pouvoir jouer simplement.
Sinon, tu as toujours la possibilité des scénarios one-shot où, là aussi, l'environnement immédiat prime sur la grande histoire : tu en as quelques-uns là : http://tengajdr.com/
J'ai une tendresse particulière pour Hiver Meurtrier, mais je vais encore me faire traiter de SJW 😂 .
Merci pour ces conseils.
J'avais été sur le site tengajdr et récupéré les scénarios (y compris Hiver meurtrier - ça veut dire quoi SJW ?). 
Je trouve dommage de faire du one-shot avec ton jeu, qui offre tant pour la création de groupe et l'évolution des PJs ; mais effectivement, il vaut mieux voir/ commencer à petite échelle
 
Traductions & relectures pour le http://www.donjondudragon.fr/

En ce moment...Je mène Achtung Cthulhu (SaWo) et AiME au 3°Age 1640
Je lis les "Savage Sword of Conan" et l'intégrale de Clark Ashton Smith

 

Avatar de l’utilisateur
Blakkrall
Dieu des girouettes
Messages : 6898
Inscription : dim. déc. 20, 2009 7:10 pm
Localisation : Montivilliers

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Blakkrall » mer. mai 23, 2018 5:38 pm

Social justice warrior.
When you have to shoot, shoot, don't talk.

Répondre