Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Pour stocker les vieilleries.
Avatar de l’utilisateur
Blakkrall
Dieu des girouettes
Messages : 8542
Inscription : dim. déc. 20, 2009 7:10 pm
Localisation : Montivilliers

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Blakkrall » mer. sept. 06, 2017 9:23 pm

Et ça sort quand chez chibi 🐼 ?
When you have to shoot, shoot, don't talk.

Avatar de l’utilisateur
Le Grümph
Dieu du foisonnement créatif
Messages : 9661
Inscription : mar. avr. 05, 2005 1:44 am
Localisation : Nord-Mayenne
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Le Grümph » mer. sept. 06, 2017 9:38 pm

Houla !  👹
Petit Marteau - Mon site - Mes images - Le catalogue Chibi - Patreon
Chibi : des jeux pour faire des trucs dedans
JOUER ET LAISSER JOUER
system matters, players matter more
Jeu de rôle. n.m. On jette des dés et on dit des conneries.

Avatar de l’utilisateur
Blakkrall
Dieu des girouettes
Messages : 8542
Inscription : dim. déc. 20, 2009 7:10 pm
Localisation : Montivilliers

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Blakkrall » mer. sept. 06, 2017 9:48 pm

Je l'avais chopé sur un bundle, du coup je vais jeter un œil dessus...
When you have to shoot, shoot, don't talk.

Avatar de l’utilisateur
Solaris
Dieu bien trop curieux
Messages : 7890
Inscription : dim. juin 05, 2005 12:09 pm
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Solaris » jeu. sept. 07, 2017 4:58 pm

1.) Quoi que c'est ?

Image
L'artbook volume 1 de Guillaume Tavernier



2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?
Sur le projet Tipee Tahala.

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?
Compulsif. Il me le fallait.

4.) Vous pensiez trouver quoi ?
Des plans à utiliser en cours de partie, dans l'esprit de ce que j'avais vu sur la page Facebook de l'illustrateur.

5.) Vous avez trouvé quoi ?
Plus de 40 lieux avec en plus un texte d'ambiance, et surtout, à chaque fois un visuel général et ses plans détaillés.
C'est un bouquin magnifique, avec du papier épais glacé, et tout en couleurs. C'est soigné, appliqué et vraiment beau, lumineux et les textes sont bons ! En quelques lignes, les auteurs posent une ambiance sur chacun de ces lieux et ça fonctionne du tonnerre !
Mentions spéciales aux pnjs clés en mains qui sont un bonus du à la souscription et qui sont bienvenus : c'est un réel plus mais qui devient vite incontournable avec un goût de trop peu, j'aurais aimé encore plus de PNJs !
Quand au scénario, il est vraiment dans le ton d'un bon medfan, et si je pense qu'il faut de la bouteille pour le maîtriser, j'aime son côté à la fois précis et suffisant, mais en même temps assez libre pour le MJ.
C'est un ouvrage générique et il ne faut pas non plus en attendre des caractéristiques de jeu : pas de règles pour les pnjs, le scénario ou même la résistance des murs ou les jets de survie à faire dans les tunnels.
Mais c'est ce qui me plait : c'est utilisable avec une grande partie des jdrs existants, tels Chroniques Oubliées, Warhammer, D&D, Brigandyne ou Pathfinder par exemple.

6.) Allez vous vous en servir ?
Pas de suite, je suis parti sur du Shadowrun. Mais je compte reprendre une campagne medfan avec la sortie de Tahala (aussi de Guillaume Tavernier), et donc, c'est prévu.

7.) En conseilleriez vous l'achat ?
C'est évident. Le souci est que si tout le monde l'a autour d'une table, alors ça perd de son charme et de l'émerveillement à son usage par le MJ. 
En tous les cas, c'est un très beau cadeau, qui mélange subtilement artbook et aide de jeu !
Les Chroniques de Solaris, site de Jdr

Mes créations sur Lulu.com

"Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir".
Jean de la Fontaine, 17è sièc... 2019.

Avatar de l’utilisateur
Romain d'Huissier
Dieu en cours de canonisation
Messages : 5212
Inscription : lun. août 01, 2011 9:19 pm

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Romain d'Huissier » jeu. sept. 07, 2017 6:01 pm

Ah, vivement que je reçoive le mien ! 

Avatar de l’utilisateur
Sakagnôle
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1717
Inscription : jeu. nov. 05, 2015 11:18 am

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Sakagnôle » jeu. sept. 07, 2017 6:35 pm

Le Grümph a écrit :
mer. sept. 06, 2017 9:18 pm
Un retour hyper rapide sur Troika.
 

Ohh la belle découverte!

Ca m'a l'air très sympa... un premier survol éveille en moi la curiosité.... 

Merci

Avatar de l’utilisateur
Blakkrall
Dieu des girouettes
Messages : 8542
Inscription : dim. déc. 20, 2009 7:10 pm
Localisation : Montivilliers

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Blakkrall » jeu. sept. 07, 2017 8:27 pm

Le Grümph a écrit :
mer. sept. 06, 2017 9:18 pm
Un retour hyper rapide sur Troika.

http://www.drivethrurpg.com/product/199 ... ss-Edition
Spoiler:
Image

Troika, c'est un retroclone de Fighting Fantasy. C'est très court (56 pages) et simplifié par rapport à FF de base (ou sa trad en VF). Je ne suis pas un spécialiste de FF - je l'ai lu plein de fois (j'ai la VF et la réédition des trois bouquins anglais), mais sans que ça ne soit jamais arrivé à m'intéresser assez.
Là, je ne sais pas. C'est plus simple et surtout, l'univers en finigrane n'est pas celui de Titan, mais un autre truc foutraque et gonzo assez fun.
Le jeu propose, pour créer son perso, de tirer au hasard un archétype - ça va du prêtre du dieu qui pisse dans les mares au roi qui a perdu son royaume et ne sait plus trop où il est, en passant par des nains très étranges ou encore des mathématiciens fous. C'est donc hyper rapide.
Présentées comme elles le sont, les règles éveillent vraiment mon intérêt et mon envie. C'est dommage que l'univers ne soit pas plus dessiné. On a l'impression que c'est plus un exercice de style (pour les archétypes) qu'autre chose, mais l'auteur donne des pistes pour créer ses propres archétypes.
Du coup, je verrai bien une sorte de Gamma World zarb (pourquoi pas le Gathox Vertical Slum) avec ce système-là. 
Bref, la version non illustrée est gratuite et ne fait que 56 pages aérées. C'est rapide à lire et c'est bien fun. Je ne sais pas ce que ça vaut par rapport au FF complet, mais ça me semble beaucoup plus simple et jouable et rapide.
 
J'ai imprimé le jeu et commencé à le survoler, c'est assez fun avec un côté WTF qui ne me déplaît pas ; je me suis même surpris à me projeter dedans...
 
When you have to shoot, shoot, don't talk.

Avatar de l’utilisateur
Le Grümph
Dieu du foisonnement créatif
Messages : 9661
Inscription : mar. avr. 05, 2005 1:44 am
Localisation : Nord-Mayenne
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Le Grümph » jeu. sept. 07, 2017 9:11 pm

C'est assez facile de le transformer en un générique très léger : pas de liste d'archétype, de compétences ou de sorts. Chaque joueur choisit un Unique Thing (comme dans 13th Age) et répartit 10 points dans des compétences/aspects/traits de son choix (max 3. 4 si le joueur dépense deux points pour le quatrième rang et que c'est super important pour son concept). Certains traits (tous éventuellement) peuvent être des pouvoirs/sorts/objets/psi/science bizarre. Ceux-là doivent être activés et coûtent des points d'Endurance (à la discrétion du MJ). Et voilou. Un générique, un.
Petit Marteau - Mon site - Mes images - Le catalogue Chibi - Patreon
Chibi : des jeux pour faire des trucs dedans
JOUER ET LAISSER JOUER
system matters, players matter more
Jeu de rôle. n.m. On jette des dés et on dit des conneries.

Avatar de l’utilisateur
Blakkrall
Dieu des girouettes
Messages : 8542
Inscription : dim. déc. 20, 2009 7:10 pm
Localisation : Montivilliers

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Blakkrall » jeu. sept. 07, 2017 9:17 pm

Le Grümph a écrit :
jeu. sept. 07, 2017 9:11 pm
Chaque joueur choisit un Unique Thing (comme dans 13th Age)

C'est quoi ?
When you have to shoot, shoot, don't talk.

Avatar de l’utilisateur
Le Grümph
Dieu du foisonnement créatif
Messages : 9661
Inscription : mar. avr. 05, 2005 1:44 am
Localisation : Nord-Mayenne
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Le Grümph » ven. sept. 08, 2017 11:55 pm

Bon, retour supplémentaire sur Troika après une première séance en mode Space Opera (Fighting Opera). ça tient bien ses promesses sur table. C'est simple, assez fun et rapide à mettre en place - l'essentiel de la créa de perso (avec la Chose Unique et les compétences/pouvoirs libres), c'est de la conception de background et d'idée de perso. Franchement, j'ai beaucoup aimé. L'initiative sera sans doute chiante à mettre en place (il faut que je me fabrique un deck de cartes, ça marchera mieux que des jetons) mais elle devrait être bien fun autour de la table. Méthode OSR, j'ai pu aisément inventer plein de sous-systèmes sur le pouce quand j'avais besoin.
Seule ombre noire, mais on a trouvé un moyen de corriger ça : l'auteur dit que l'équilibrage on s'en fout tant que c'est fun ; c'est pas vrai. Un joueur désavantagé, il aime pas ça et ça n'a rien de fun. Il y a une vraie différence entre un perso avec Habileté 4 et un autre à 6. Du coup, on va rééquilibrer via un système d'expérience qui devrait être assez cool et assez simple...
En tout cas, nous voilà parti pour une chtite campagne sur le pouce. On va voir sur la durée.

C'est cool l'OSR à l'anglaise :D 
Petit Marteau - Mon site - Mes images - Le catalogue Chibi - Patreon
Chibi : des jeux pour faire des trucs dedans
JOUER ET LAISSER JOUER
system matters, players matter more
Jeu de rôle. n.m. On jette des dés et on dit des conneries.

Avatar de l’utilisateur
ZeroZeroStyx
Transcendé
Messages : 710
Inscription : jeu. févr. 12, 2015 10:00 pm

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par ZeroZeroStyx » sam. sept. 09, 2017 11:22 am

Blakkrall a écrit :
jeu. sept. 07, 2017 9:17 pm
Le Grümph a écrit :
jeu. sept. 07, 2017 9:11 pm
Chaque joueur choisit un Unique Thing (comme dans 13th Age)

C'est quoi ? 
Dans 13ème Age, chaque PJ a un One Unique Thing, c'est à dire quelque chose qu'il est le seul à avoir et qui le dissocie de la masse. C'est au joueur de le décrire, ça n'apporte rien à la mécanique mais beaucoup à l'histoire.

Exemples :
  • Je suis destiné à être le prochain Roi-Liche
  • Mon équipage me suivrait jusqu'en enfer
  • Je suis demi-elfe : humain à droite, elfe à gauche

 
"I seek righteousness, as should we all. But I'll settle for revenge."

Avatar de l’utilisateur
Blakkrall
Dieu des girouettes
Messages : 8542
Inscription : dim. déc. 20, 2009 7:10 pm
Localisation : Montivilliers

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Blakkrall » sam. sept. 09, 2017 1:40 pm

Merci pour cette précision.
When you have to shoot, shoot, don't talk.

Avatar de l’utilisateur
ypikaye
Pratiquant
Messages : 250
Inscription : lun. déc. 29, 2014 5:32 pm
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par ypikaye » jeu. sept. 14, 2017 7:14 pm

Etant dans ma période very bad cantrips - comprenez lecteur, une lassitude confinant parfois au rejet pur et simple du D20 grimé en D&D, Pathfinder et autres variantes - j'ai trouvé l'énergie de m'attaquer à The Burning Wheel tout en passant par Torchbearer...

BW. Unique ! Conceptuel ! A ne pas mettre entre toutes les mains ! Les uns détesteront le style de jeu, les autres seront hypnotisés ! Indigeste, mais on a envie en permanence d'y revenir ! Simple et dense ! Complexe et limpide ! Narrativiste et simulationniste ! Electronique et symphonique ! Fusion du récit et des personnages !
 
Bref un ORNI ! 

Quant à Torchbearer, plus léger, c'est également un pur concept de jeu, une variation du crawling au plus proche de la peau du joueur, modélisant l'atmosphère oppressante des sombres dédales de couloirs humides qui taraudent tout donjon.

Tout cela est-il jouable ? Existe-t-il des joueurs français capables de s'injecter un shoot aussi radical par certains côtés ? Suis-je capable de maîtriser, d'un côté la somme d'idées de BW, et d'un autre la singularité d'un Torchbearer ? Suis-je victime d'une arnaque ludique ou en présence d'un de ces rares jeux qui se mérite ?

Je ne sais pas. C'est bien la première fois que le doute en moi s'immisce !  
... tous ces moments se perdront dans l'oubli comme les larmes dans la pluie ...(Blade Runner)

Avatar de l’utilisateur
Ego'
Dieu de la taverne
Messages : 6369
Inscription : ven. nov. 28, 2003 2:04 pm
Localisation : derrière le comptoir (à Metz)

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Ego' » jeu. sept. 14, 2017 7:37 pm

J'ai eu le même sentiment à la lecture de Rolemaster ado. J'étais littéralement fasciné à la lecture, et je me suis pris une branlée au cours de la mise en pratique.

Actuellement je tente de nouveau une lecture cover to cover de Burning Wheel et je suis fasciné de la même façon. Trente ans sont passés, une foule d'expériences, et pourtant...

Avatar de l’utilisateur
Le Chacal
Dieu sans vraiment y croire
Messages : 3452
Inscription : ven. sept. 28, 2007 7:55 pm

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Le Chacal » sam. sept. 16, 2017 12:13 am

Ego' a écrit :
jeu. sept. 14, 2017 7:37 pm
J'ai eu le même sentiment à la lecture de Rolemaster ado. J'étais littéralement fasciné à la lecture, et je me suis pris une branlée au cours de la mise en pratique.

Actuellement je tente de nouveau une lecture cover to cover de Burning Wheel et je suis fasciné de la même façon. Trente ans sont passés, une foule d'expériences, et pourtant...
La branlée, je me la suis prise avec Torchbearer, pourtant plus simple mais plus contraignant. Le grind est un carcan qui a dégoûté mes joueurs.  Par contre, Burning Wheel s'est très bien passé. Bon, le Fight! a été à peine abordé et aucun autre sous-système n'a été utilisé, mais vraiment, ça s'est bien passé et c'est un de mes meilleurs souvenir de jdr de ces 10 dernières années. 
 
"Séquestrée et nulle en géographie, elle finit par développer un syndrôme d'Helsinki"

"It's hard to be a self-made man, unless you have a time-machine and an oedipus complex"

ImageImageImageImageImageImage

Verrouillé