Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Avatar de l’utilisateur
Paiji
Dieu du liberal réalisme
Messages : 7696
Inscription : mer. janv. 19, 2005 5:20 pm
Localisation : Nantes

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Paiji » ven. mai 10, 2019 6:59 pm

Image

N°3 Blood, Death and Tourism
44 pages

Ce numéro marque le début de publication de matériel issu de la campagne City of Vultures de l'auteur.
La description de l'ile d'Erillion continue.

Le contenu :

La Grande Roue.
On ne sait pas si c'est une créature ou une machine, elle roule sur l'île d'Erillion, écrasant tout sur son passage, un culte s'est développé autour d'elle et des opportunistes vivent en fouillant les ruines qu'elle laisse sur son passage.

Terreur sur Tridentfish Island, une aventure de niveau 3 à 5
Elle se déroule dans un palais consacré au plaisir, abandonné depuis des décennies, sur une île.
4 groupes sont en compétition sur cette île et les joueurs peuvent appartenir à l'un des 4.

Monsters of Wizardry
Une adaptation pour OSRIC de monstrers issus d'un jeu video des années 90 : Wizardry VII Crusaders of the dark savants

La moitié du fanzine est consacrée à la description, hexagone par hexagone, de l'île d'Erillion.

En bonus avec ce numero, le plan de l'île pour le MJ.
King Kirby Zavatta Team

Avatar de l’utilisateur
Paiji
Dieu du liberal réalisme
Messages : 7696
Inscription : mer. janv. 19, 2005 5:20 pm
Localisation : Nantes

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Paiji » ven. mai 10, 2019 7:00 pm

Image

N°4 Revenge of the Frogs
40 pages

Ce numéro a pour thème principal … les grenouilles ! Un monstre qui, entre le Temple of the Frog d'Arneson ou le Village of Hommlet de Gygax, hante les donjons depuis les débuts de ce hobby mais qui est scandaleusement passé de mode depuis.

Le contenu :

La Table Technologique : une table aléatoire de butin technologique. Au milieu des lasers et antitoxines, quelques originalités comme le Dark Eye, un œil qui confère la vision dans le noir à son porteur mais qui se recharge en drainant la force vitale d'autres êtres vivants … ou du porteur.

Revenge of the Frogs : une aventure de niveau 3-5
Le culte des grenouilles a été une menace il y a des siècles mais depuis, la seule chose qui empêche les grenouilles de raser la petite ville de Silvash est le son d'une conque. La menace sera en sommeil tant que la conque sonnera … mais sa musique vient de s'arrêter. Il faut pénètrer dans le marais pour trouver ce qui a pu se passer et devinez qui s'y colle ?

Arfel – City State of the Charnel God
Une description de cette ville, où on adore Ozolba, le dieu zombie

Erillion West – la suite de la description, hexagones par hexagones, de l'île d'Erillion, commencée dans les numéro précédent.

En bonus avec ce numero, le plan de la cité d'Arfel pour les joueurs.
King Kirby Zavatta Team

Avatar de l’utilisateur
Paiji
Dieu du liberal réalisme
Messages : 7696
Inscription : mer. janv. 19, 2005 5:20 pm
Localisation : Nantes

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Paiji » ven. mai 10, 2019 7:01 pm

Image

N°5 The Enchantments of Vashundara
40 pages

The Enchantments of Vashundara est une aventure de niveau 3-4 qui donne son nom au volume.
Les aventuriers sont recrutés par un paon géant et intelligent pour venir au secours d'un dieu ! Pas moins !

The divides Town of Tirwas : la description de la cité de Tirwas, sur l'île d'Erillion

Plunder ot the Stone Sacks, une aventure de niveau 3-5 dans les cavernes qui servaient autrefois de refuge aux habitants de Tirwas et sont aujourd'hui à l'abandon (enfin, pas tant que ça)

All is well in Sleepy Haven : la description d'un village, sur l'île d'Erilion
En bonus avec ce numero, les plans de la cité de Tirwas et du village de Sleepy Haven
King Kirby Zavatta Team

Avatar de l’utilisateur
Hald
Zelateur
Messages : 70
Inscription : mer. juin 16, 2004 5:37 pm

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Hald » sam. mai 11, 2019 9:53 am

Je cherchais une jeu pour jouer des aventures dans le style Buffy contre les vampires ou Harry Dresden, le tout en français et avec un système assez léger. Suite aux conseils donnés sur le forum, j'ai acheté Monster of the week. Et je suis enthousiaste :yes:

1.) Quoi que c'est ?
Un jeu PbtA, où on incarne des chasseurs de monstres. Inspiré directement de Supernatural, Buffy, X Files, et tous les trucs de ce genre.

2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?
Ici même.

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?
Mi réfléchi,  mi impulsif (et re mi ours derrière). J'ai commencéà  me renseigner, ça avait l'air de correspondre. J'ai téléchargé le kit de démo sur le site, ça a fini de me convaincre.

4.) Vous pensiez trouver quoi ?
De quoi jouer Buffy contre les vampires.

5.) Vous avez trouvé quoi ?
Exactement ça :bierre:
La lecture du bouquin a été un vrai plaisir. Quasiment à chaque exemple ou explication je visualisais une scène de série télé, avec les archétypes de personnages, et comment on pourrait faire jouer tout ça .  L'impression première qui ressort de ma lecture c'est : on va trop s'éclater quand on va jouer :bravo:
C'est aussi mon premier contact avec l'apocalypse, et je trouve ça très convaincant. Pourtant j'aime bien avoir des règles assez complètes (voire complexes) dans mes jdr. Mais dans ce cas précis, je vois bien tout l'intérêt d'un truc très léger et épuré, et j'ai vraiment hâte de tester ça. Aussi bien en tant que mj qu'en tant que joueur.
Je compte utiliser ca pour initier ma belle soeur au jdr. Je lui avais juste explique dans les grandes lignes le principe d'un jdr, ses connaissances s'arrêtent là. Je lui ai montré quelques livrets (feuilles de perso) et ça lui a tout de suite parlé : elle a très bien reconnu lew archétypes auxquels il est fait appel, et elle a tout de suite imaginé comment on pourrait jouer avec.

6.) Allez vous vous en servir ?
Y a intérêt  !  Premier scénar planifié d'ici quelques semaines, je ferai un CR le moment venu.

7.) En conseilleriez vous l'achat ??
Complètement :D  Sauf allergie au système apocalypse (c'est la réserve exprimée quand ce jeu m'a été conseillé, et après lecture je comprends le sens de l'avertissement)

Avatar de l’utilisateur
McLovin'
Messie
Messages : 1190
Inscription : mar. mai 17, 2005 4:45 pm

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par McLovin' » sam. mai 11, 2019 10:57 am

ImageImageImage

1.) Quoi que c'est ?

Tales from the Loop en version française, le supplément sur la France et l'écran.

2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?

Je connaissais les illustrations superbes, j'avais appris qu'il y avait un jdr, mais je n'avais pas suivi l'affaire. j'avais même découvert qu'il y avait été traduit par hasard. Mais soyons honnêtes, c'est le podcast de la Cellule qui en traitait qui m'a poussé à m'y intéresser. 

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?

C'était de l'impulsif (j'avais un pote qui était dans un salon de jdr et il pouvait me le prendre) qui aurait été réfléchi si j'avais eu plus de temps.

4.) Vous pensiez trouver quoi ?

Un jeu qui permet de jouer des gamins qui se retrouvent confrontés à des affaires étranges tout en devant gérer leurs vies quotidiennes. Et des zoulis illustrations bien sur.

5.) Vous avez trouvé quoi ?

 
Exactement ça, servi par un système simple mais efficace avec des parti-pris intéressants, par exemple, les enfants (les persos) ne peuvent pas mourir quoi qu'il arrive, les joueurs le savent (c'est dans les principes du jeu qu'il convient de lire aux joueurs), mais bien sur pas les persos. Donc ça incite les joueurs à mettre leurs persos en danger puisqu'ils pourront être contrariés, blessés, fatigués ou effrayés (voire brisés si ils ont tous les autres états), mais ne mourront pas. Le système sur certains aspects semble se rapprocher du ptba (archétypes,effets bonus, compétences permettant de poser des questions, etc...) mais me parait moins contraignant (les archétypes sont pour la création de perso uniquement, les compétences permettent plus de diversité dans ce qu'un personnage sait faire ou pas, etc...) et ne doit pas procurer les mêmes sensations à la table. Les règles sont vraiment simples (sans être simplistes), et on est fort incité à développer la famille du personnage au travers de scène de la vie quotidienne. On choisit un socle, c'est à dire un adulte (+ de 16 ans) avec qui l'enfant se sent en sécurité et qui permettra en décrivant avec le MJ comment ce pnj rassure, console ou aide l'enfant de retirer les états négatifs. Un autre des parti pris est que les adultes, même pleins de bonne volonté n'aideront pas les enfants pour résoudre le mystère (ta mère pourra appeler les parents de la brute qui te harcèle à l'école ou te déposer chez tes copains, mais ça n'ira pas plus loin). Et on peut avoir une famille heureuse, le thème n'est pas que la famille ça craint et qu'on ne peut compter que sur ses amis.

6.) Allez vous vous en servir ?

 
Un gros oui, je pense. J'ai au moins un joueur super motivé. ça fait un bout de temps que je cherchais un système pour faire jouer des jeunes confrontés à des histoires mystérieuses et effrayantes. Tel quel, on peut s'en servir pour reproduire "ça" ou "stangers things" (les parties avec les gamins, tout du moins. Faudra juste que je me rappelle bien qu'il y a également les robots et la technologie alternative .

7.) En conseilleriez vous l'achat ??

 
Je n'en suis qu'a la moitié du livre de base (en gros, j'ai lu le système et le contexte de base, je vais attaquer les scénarios et les conseils de création de mystères), mais oui, totalement. Je vous conseille les podcasts de Maxime sur Globigames jdr, sa chaine youtube, ils ont commencé une campagne et c'est vraiment pas mal (ne soyez pas trop choqués par la durée des vidéos, ils blablatent 45 minutes avant de commencer, mais après, ils sont concentrés sur la partie).
"C'est à la sueur de notre front, que les salauds gagnent leur pognon, et ils nous jettent pour faire ripaille, les copeaux de notre travail.
Mais un jour, on sera fort, et dans les villes et dans les ports, les hommes lèveront leurs poings pour foutre sur la gueule des rupins. "

Avatar de l’utilisateur
Fabfab
Dieu de la gratte
Messages : 7265
Inscription : mer. août 29, 2007 6:03 pm
Localisation : Au pied du Vercors

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Fabfab » mer. mai 15, 2019 12:01 pm

 

Quoi que c'est ?

Image


Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?
Compulsif ET réfléchi : j'achèterai toute la gamme de ce très beau jeu.

Vous pensiez trouver quoi ?
Une description de l'Argimiliar dans la droite ligne éditoriale de la gamme : proche des enjeux Loi/Chaos, permettant d'ouvrir des pistes intéressantes pour des Elus, avec de la consistance mais sans être noyé d'infos.

Vous avez trouvé quoi ?
Tout à fait ça.
Ce livre n'est pas tant une présentation formelle d'un pays qu'une présentation de ce pays à destination d'un MJ afin qu'il puisse y intégrer des intrigues d'Elus : la géographie du pays est balayée en 5 pages, idem pour la société. La ville de Cadsandria a droit à 10 pages bien troussées peines d'infos utilisables (les descriptions de l'Université et des Ambassades sont fort intéressantes), et les Pouvoirs en place ainsi que le jeu Loi/Chaos sont détaillés sur une quinzaine de pages. L'ensemble fait agréablement le lien avec le supplément précédent (Seigneurs d'En Haut), on y retrouve des personnages et des factions déjà abordées, sans redite ni plagiat.

Alors oui il n'y a pas une somme phénoménale d'informations du point de vue de la quantité, mais justement c'est ce qui fait la force de ce supplément : droit à l'essentiel, avec des pistes pour jouer dans la cour des grands. A la lecture, je vois très bien comment animer une campagne autour de l'Université, mettant en jeu les Reîtres-Erudits, quelques antiquistes, la lutte entre les deux Cours des Miracles se tirant la bourre dans les faubourgs de Cadsandria, etc... Le tout est très cohérent et inspirant.

Grande mention Très Bien aux illustrations double-page, qui permettent de visualiser quelques aspects d'Argimiliar dans des tonalités graphiques intéressantes. Même si j'ai comme l'impression, à la lecture des descriptions, que l'Ecole des Droits Chevaliers et le Château d'Arnarayd ont été inversés.

Je n'ai pas lu en détail les scénarios proposés, mais le dernier me semble être totalement dans la tonalité de la gamme, avec des enjeux forts ancrés dans le pays.

Au rayon des petits défauts : le plan de Cadsandria, banal et peu inspirant, ne faisant pas honneur à la description qui en est faite.

Et quand même ce qui pique un peu : le prix, en inflation nette. 32 euros pour 90 pages, soit le même prix que le supplément précédent qui lui en avait 110, pour une même qualité de papier et une couverture en dur aussi.

Allez vous vous en servir ?
Non, je ne joue pas

En conseilleriez vous l'achat ?
Oui si vous avez apprécié jusque là le travail des Sombres Maîtres sur la gamme Mournblade. C'est une nouvelle belle pierre à l'édifice, et pour le coup j'ai hâte de lire la suite qu'ils ont teasé.
Bravo.
A distorted reality is now a necessity to be free

Avatar de l’utilisateur
Nébal
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2114
Inscription : jeu. avr. 04, 2013 10:04 am
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Nébal » mer. mai 15, 2019 6:00 pm

Image


1.) Quoi que c'est ? 
Etoiles de la Providence : le guide du Secteur Corellien, un supplément de contexte pour Star Wars : Aux confins de l'Empire.

2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ? 
En fouinant en boutique, ou sur le site de FFG, je ne sais plus.

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ? 
Un peu compulsif - en plein attrait actuel pour le lore de Star Wars ; je n'envisageais pas vraiment de maîtriser Aux confins de l'Empire, même si sans l'exclure totalement.

4.) Vous pensiez trouver quoi ? 
Plein d'infos sur le lore de Star Wars, centré sur le Secteur Correllien - un peu de mécanique qui ne m'intéresserait pas vraiment.

5.) Vous avez trouvé quoi ? 
En gros, ça. Et en notant d'emblée que, bon, le Secteur Corellien, ça n'est pas exactement "les confins de l'Empire", on est au cœur du Noyau. Mais la figure du contrebandier corellien est assez légendaire pour autoriser cette incongruité apparente.

Ce supplément perpétue ma plutôt bonne impression de l'exposition du lore dans cette gamme, ça déborde ras la gueule d'infos, y a plein de planètes toutes avec leurs spécificités, leurs histoires s'étendant sur des dizaines de milliers d'années, des personnages, des idées de scénarios... Irréprochable sous cet angle - d'autant que c'est très, très joliment illustré.

Et j'ai donc surtout lu ce supplément pour ça - une compilation de lore Star Wars. Ca a très bien fait le job sous cet angle.

Je ne suis pas en mesure de me montrer un critique pertinent pour les données davantage mécaniques - ce système demeure assez abstrait pour moi et je n'y crois pas trop, il me paraît beaucoup trop lourd, avec ses poignées de dés bizarres, etc.

L'ajout de nouvelles espèces jouables est forcément bienvenu, je suppose, même si la distinction des humains corelliens me laisse sceptique.

L'arsenal en sus, par contre, me paraît essentiellement superflu (les véhicules, OK, admettons).

Le principe des "rencontres modulables" en fin d'ouvrage est intéressant dans l'absolu, mais, en pratique, il ne produit rien de bien excitant...

Mais un bon supplément globalement.

6.) Allez vous vous en servir ?
Probablement pas en tant que tel, et ça n'était pas le propos.

7.) En conseilleriez vous l'achat ??
Oui. De manière générale, c'est un très bon supplément de contexte, débordant d'idées. Pour un MJ d'Aux confins de l'Empire, c'est sans doute un must - et ce même s'il ne compte pas jouer précisément ce qui se trouve là-dedans : d'une certaine manière, ce supplément produit aussi comme une charte sur la création d'une planète et de tout ce qui va avec. Et sous cet angle, je crois même que ça pourrait intéresser des MJ pratiquant d'autres jeux typés space opera. Et, enfin, comme dans mon cas précisément, pour qui veut approfondir l'univers étendu de Star Wars, même sans intentions ludiques bien affirmées, c'est une chouette lecture.

Avatar de l’utilisateur
Cryoban
Dieu de la carbonite
Messages : 5674
Inscription : mar. mars 29, 2011 9:25 pm
Localisation : Angers

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Cryoban » sam. mai 18, 2019 12:01 pm

Image

1.) Quoi que c'est ?
Tome of Mysteries le premier supplément pour Monster of the Week
(j'ai pris la version pdf)
2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?
Ben ici...what else

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?
Réfléchi, j'adore Monster of the Week, j'aime le travail de l'éditeur Evil Hat, donc je n'ai pas eu d'hésitation à enrichir ma collection

4.) Vous pensiez trouver quoi ?
Un supplément permettant de customiser différents aspects du jeu de base MotW.

5.) Vous avez trouvé quoi ?
Ce à quoi je m'attendais sans surprise, d'autant que nous avions déjà eu des retours sur le forum.


Chapitre 1:
Des variantes de règles qui pour la plupart sont intéressantes. On y trouve ainsi:
- Des alternatives multiples au Move "Utiliser la Magie" qui était la maneuvre générique dans le jeu de base pour tout ce qui touchait à ce domaine, là on propose de mettre plus de granularité en créant des moves plus spécialisés, comme: Empathe, Telekinesie, Vies antérieures, etc. J'aime bien parce que ça personnalise mieux les Chasseurs, l'inconvénient relatif est surtout pour le MJ qui voit la liste des Moves se gonfler.
- Les Phénomènes Etranges (ex: Bulle temporelle, Perturbation dimensionelle, etc) font leur entrées en tant qu'antagoniste, c'était déjà possible avec le jeu de base en tordant un peu les règles, là c'est bien formalisé. je valide.
- Une liste de Moves spéciaux supplémentaires concernant l'usage de la Chance pour que tous les types de chasseurs puissent subir une contrepartie lorsqu'il crame de la chance (comme le Vaurien p ex dans les règles de base). Mouai, je trouve ça bof, dispensable en ce qui me concerne.
- Une alternative plus souple et ouverte au Move "Enquêter sur un Mystère" => Très bien, pour moi c'est un no-brainer, à utiliser immédiatement.

Chapitre 2
4 nouvelles classes de Chasseurs, Sorcière/sorcier, Détective privé, Scientifique et Pararomantique (qui à une lien personnel et profond avec une créature surnaturelle).
Ca grossit le catalogue mais ca peut donner des idées de PJ.

Chapitres 3
Une liste de conseils pour mener MotW assez diversifiée allant de la gestion du temps pour des parties en convention, jusqu'à l'utilisation des livres de magie dans un scénario en passant par le jeu solo (1MJ/1PJ). Comme souvent avec les conseils, chacun y verra plus ou moins d'intérêt. J'ai bien apprécié la partie sur l'usage créatif des livres et tomes de sorcellerie ainsi que les conseil pour le jeu solo qui peut aussi donner des idées à tout ceux qui jouent en groupe restreint avec 1 MJ et 1 ou 2 PJ seulement. Mention spéciale aussi aux conseils pour donner à un Mystère de MotW une consonance Gothique (au sens du courant littéraire et pas des grands bruns darks avec des boots à semelles orthopédiques)

Chapitre 4
Les Mystères (i.e les scénarios) il y'en a 29 quand même! Ils sont de factures inégales, très dépendants des gouts de chacun car la plupart ont une dimension gonzo certaine, mais ils ont le mérite de proposer des Mystères originaux comme du voyage dans le temps, un jeu vidéo trop addictif, des chats du chaos, etc
Bref il y'a de quoi jouer ou à défaut de quoi picorer et recycler dans nos propres parties dans la plupart des ces Mystères.


6.) Allez vous vous en servir ?
Carrément, je vais introduire d'emblée certaines des variantes de règles dans ma campagne en cours de MotW

7.) En conseilleriez vous l'achat ??
Oui si vous êtes déjà familier avec Monster of the Week, sans hésitation. pour quelqu'un qui découvre le jeu, je serais plus réservé car ça fait beaucoup de choses à assimiler et à trier et ça peut être intimidant quand on a pas de pratique du jeu ou au moins des PbtA
Il n'y a pas de formulation adéquate pour un événement qui entend à bousculer la normativité du monde (Selene 5/09/17)

Swooby-doo et mystères associés (un hack de Sweepers)
Vermine-Reboot hack motorisé par Le Grit
Cthulhu Invictus: Limes Obscurus. Certaines forêts sont plus sombres que d'autres

Avatar de l’utilisateur
Solaris
Dieu bien trop curieux
Messages : 7749
Inscription : dim. juin 05, 2005 12:09 pm
Localisation : Cornouaille (29)
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Solaris » dim. mai 19, 2019 10:46 am

1.) Quoi que c'est ?
Image
Domaines de l'Âge des Ténèbres pour Vampire AdT

2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?
En regardant sur le site de l'éditeur VO pour voir comment la gamme évoluait.
Puis, en suivant les actus de Arkhane pour voir quand la VF allait sortir.

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?
Réfléchi.
Je voulais un peu de setting et ce livre semblait répondre à mes attente.
Après, j'ai pris quelques mois avant de craquer, ne maîtrisant pas l'AdT pour le moment.

4.) Vous pensiez trouver quoi ?
Un sourcebook avec différents lieux à mettre en valeur et pouvoir en choisir 1 ou 2 pour les inclure en campagne,
voir en faire le lieu central en territoire des PJs.
Je voulais une sorte de mini atlas, sauce Vampire, pratique et facile à consulter.

5.) Vous avez trouvé quoi ?
Sur la forme, c'est plutôt un beau bouquin et relativement agréable à feuilleter. C'est soigné et la Vf a gardé la couverture rigide qui donne un côté qualitatif indéniable.
Sur le fond, 6 lieux bien différents, allant de l'Europe à l'Asie et l'Afrique, et des règles pour alléger le combat et gérer les domaines. Le menu est alléchant et je pense être conquis, ce qui a motivé mon acte d'achat.
Mais, au final, ce n'est pas vraiment ce que j'en espérais. On reste dans la soupe vampirique où les joueurs parraissent de simples spectateurs et ou au final, les villes vivent très bien leur vie sans eux. Je m'explique : quand je maîtrise, j'ai envie de ressentir le fait que la présence de mes joueurs peut changer beaucoup de choses. Là, j'ai plutôt l'impression que les joueurs seront évidemment mêlés à l"histoire de ces cités, mais sans finalement avoir un vrai rôle, une vraie responsabilité. C'est comme si on était spectateurs et pas acteurs. Très peu d'éléments pour vraiment personnaliser les lieux et faire que cela devienne LE domaine où les PJs seront incontournables. Il me manque ce souffle qui me dit : oui, c'est là qu'ils doivent aller et bouger les choses.
Mangalore, Mogadiscio... des endroits qui sortent de l'Europe et peuvent donner un nouvel élan, mais on retombe dans Rome ou les autres grandes villes européennes avec ce carcan du au fait que le jeu peut se faire sans les Pjs qui n'en sont que des pions.
J'aurais préféré des propositions de domaines à plus petite échelle avec des cités secondaires où les pjs puissent y vivre leurs aventures, avec des fiefs et des domaines types sur différents endroits du Moyen-Âge européen étendue.
Ceci dit, il y a un aspect intéressant, c'est que ces lieux donnent des exemples concrets de clans selon les régions proposées, quelques touches de BG et un format type pour créer son propre domaine, avec en plus des règles spécifiques en fin de bouquin.
C'est juste dommage de devoir acheter un livre sur les Domaines pour au final devoir créer le mien de A à Z.

6.) Allez vous vous en servir ?
Pour le moment, non. Je me prépare à refaire jouer Meute donc Vampire AdT est de côté.
Mais peut-être que je vais compléter mon ébauche de domaine que j'avais commencé à préparer pour une campagne future du coup, et qui tournera lui autour des pjs.

7.) En conseilleriez vous l'achat ?
Oui sur le principe. Ca reste un bon ouvrage qui propose des lieux intéressants et même inattendus comme Modagiscio. C'est une audace qui mérite d'ailleurs d'être saluée. Et si vous avez l'habitude de maîtriser avec du setting officiel sans en sortir, c'est pour vous.
Non, si vous vous attendez, comme moi, à avoir des domaines personnalisables à souhait pour en faire les fiefs où vos joueurs auront les rôles importants. Ou bien, il faudra oser "casser" l'existant pour en faire autre chose, ce que d'ailleurs le bouquin n'interdit pas.

Pas un mauvais supplément, mais je me trouve contraint à sa lecture, et en tant que MJ, j'aime bien avoir ma part de liberté pour personnaliser mes campagnes. Après, le livre ne l'empêche pas, mais ce qui est décrit montre bien que les Pjs devront plus qu'y faire leur place.
Les Chroniques de Solaris, site de Jdr

Mes créations sur Lulu.com

"Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir".
Jean de la Fontaine, 17è sièc... 2019.

Avatar de l’utilisateur
la_loutre
Transcendé
Messages : 720
Inscription : mer. mai 03, 2017 7:20 pm
Localisation : Basse Normandie - manche

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par la_loutre » dim. mai 19, 2019 5:40 pm

1.) Quoi que c'est ? 
 Monster of The Week - Les Setting 
Image

Je vais vous parlez des quatre settings exclu VF vu du jeux MoTW
il y a : 

-La Loge Blanche, un micro scénario/setting ou les pj sont des monstres de foires dans les années 1935 mélée a une prophétie sur la venue du "roi". C'est un peu dans le genre de la série tv twin peak.
Spoiler:
le roi etait elvis presly, et le supernaturel de l'histoire fait part a deux dimension parallèle qui s'oppose

-Le Pharaon à l'Abeille, un micro scénario/setting qui ravira les fans des creepypasta SCP, ou des séries tv tel que fringe/warehouse13
Spoiler:
Un homme qui à pu lors de la 2nd guerre mondial visiter un monde alternatif ou napoléon est un pharaon et poséde une technomagie.
Lors d'une expo de musée à notre époque, il cherche a découvrir  comment un jeune archéologue a pu lui aussi mettre la main sur des reliques de l'autre monde

-Dédale, un micro scénario/setting qui fait passe au mixeur la série TV "once uppon a time" ""avec la mythologie grecque 
Spoiler:
Un minauture séme la panique dans une petite ville des usa. Pas de bol c'est une fille malade qui en est la causse, tout ça à causse de son docteu monsieur Ed halles.
Et on croise léo(nidas) le chef du gang des spartans

-Crève Coeur, un micro scénario/setting  qui reprend tout les codes de buffy contre les vampires
Spoiler:
Des vampires vaudous, et c'est tout

2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ? 
Lors de la campagnes de financement vf du jeux auquel je n'ai pas participé

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ? 
Réfléchi, j'ai fait l'achat 2 mois apres avoir acheté le ldb et le bestiaire

4.) Vous pensiez trouver quoi ? 
Franchement je ne sais pas trop, motw a été ma premiére lecture PBTA

5.) Vous avez trouvé quoi ? 
Un petit bout de scénario avec des trou a combler, mais ça c'est normal on affaire à du PBTA.
Chaque livret donne un bout de l'univers avec quelque pnj et la trame (légére) de l'histoire.
A la fin, on a des proposition de comment continuer la partie sur une campagne, mais ça reste léger.

6.) Allez vous vous en servir ?
Surement, mais faudra préparer pas mal de pnj pour chaque settings, et le pire sera surement celui de dédale.
Spoiler:
Puisqu'il faut tordre des noms/roles grec pour en faire des choses moderne qui rappelle quand meme leur origine.

7.) En conseilleriez vous l'achat ?
NON, à 9€90 le livret, pas du tout !
Si les 4 setting été dans un seul bouquin à 25€ oui, mais c'est pas le cas
 
Aucun rapport avec la boutique

Avatar de l’utilisateur
Czevak
Evêque
Messages : 412
Inscription : sam. août 27, 2011 7:25 pm

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Czevak » lun. mai 20, 2019 11:08 am

1.) Quoi que c'est ? 
La preview pour le jeu Hard Wired Island qui est kickstarté en ce moment https://www.kickstarter.com/projects/et ... escription 

2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ? 
https://forum.rpg.net/index.php?threads ... it.846525/

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ? 
la preview est gratuite ici https://ettin.itch.io/hard-wired-island-preview, j'ai pas trop réfléchi

4.) Vous pensiez trouver quoi ? 
le créateur du jeu a un compte twitter sous le pseudo de Blockchain Guevara :lol: , je pensais que cela allait être fun

5.) Vous avez trouvé quoi ? 
Un jeu cyberpunk que j'ai personnellement trouvé très bien foutu.
Cela se passe dans une station spatiale appelé Grand Cross.

Les perso sont définis par :
- leurs caracs en 0 et +3 : cool, clever, quick, tough,
- leur origine qui leur donne des petits bonus. Par exemple, 
Corporate Drone
You’re a good corporate drone, or maybe a former one. When dealing with corporate politics, you have Advantage.
Specialties: Bureaucracy +1, One Cartel corporation (your choice) +1
- des traits. Par exemple,
Antisocial
You have Disadvantage on all Clever Social rolls. You have +1 on all other Clever rolls.
- des assets (équipements, entre autres),
- un burden.

Le système de résolution du jeu est 2d6 + carac. On peut avoir un advantage/disavantage comme cela est classique maintenant. Un boost = 1 dé en +
Il faut faire souvent plus que 7 + quelque chose.

En combat, il y a 6 cases pour les dommages pris : 
1 Minor Injury No effect
2 Minor Injury No effect
3 Harm -1 to all rolls
4 Harm -1 to all rolls
5 Serious Harm -1 die to all rolls
6 Incapacitated You are out of action
suivant de combien est la marge de réussite de l'action, on se retrouve dans la première case libre à partir d'un seuil.

Il y a des règles, avec des actions particulières, pour :
- STEALTH AND OTHER SHENANIGANS : ou comment ne pas se faire repérer,
- SOCIAL MATTERS AND OTHER BLOODSHED : ou comment s'insérer dans un milieu 
- HACKING THE PLANET CYLINDER : un mélange des 2 précédents,
- FIGHTING AND OTHER BAD IDEAS,
- Damage and Harm,
- RUNNING MISSIONS : avec un système de points de Prep,
- MANAGING MONEY : gestion de son burden (son niveau d'endettement) et du cash courant
- CYBERNETICS AND YOU : ajout de prothèses et augment divers qui permettent d'acquérir des spécialités et d'autres avantages.


Au final, tout m'a paru simple et bon gout

6.) Allez vous vous en servir ?
Joker

7.) En conseilleriez vous l'achat ?
Pour la preview, ..., c'est gratuit.
Pour le jeu, j'attends de voir comment cela tourne. Il y a plusieurs éléments amusants : une bande son, the stretch goals offer to just pay everybody involved a higher rate. Je n'ai pas trop lu le background du jeu mais cela a l'air bien parti.

Avatar de l’utilisateur
gurdn
Banni
Messages : 1307
Inscription : ven. déc. 28, 2012 2:03 pm
Localisation : Aix en Provence

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par gurdn » sam. mai 25, 2019 2:57 pm

1.) Quoi que c'est ?
Ghosts of Saltmarsh, le nouveau supplément pour D&D 5e.

Image

2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?
Surement une annonce de Wizards of the Coast

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?
Disons compulsif

4.) Vous pensiez trouver quoi ?
D’après la couverture, on peut s’attendre à jouer des aventuriers qui combattent des hommes poissons sur des mers agitées pendant que des monstres bien plus gros surgissent des profondeurs… Néanmoins, j'avais entendu parler de réédition d'anciennes excellentes aventures pour AD&D 1e mélangées à des aventures totalement inconnues publiées dans des magazines.

5.) Vous avez trouvé quoi ?
tl;dr : un très bon recueil d'aventures modulables sur le thème de la mer.

Point intéressant dès la première page, on peut voir que le nombre de playtesters pour cette aventure est largement supérieur à celui des précédents bouquins. Là où on trouve habituellement entre 50 et 100 noms, ici il y en a plus de 300. On pourrait imaginer que ces noms sont en fait les playtesters originaux (vu que ces aventures sont des rééditions), mais pas du tout, les noms des playtesters originaux arrivent quelques pages plus loin… Bref, avec ce livre, on est clairement dans une super-production d’un éditeur qui a les moyens.

Contrairement à certains modules de la gamme, on ne trouve pas une énorme aventure pour niveau 1 à 15 mais 7 aventures indépendantes, fortement liées par le thème de la mer. Ces aventures peuvent être jouées autour de la région de Saltmarsh (originellement situé dans l’univers Greyhawk dans les modules U1-3 de AD&D 1e) mais rien n’empêche de les intégrer dans un autre setting et de les mélanger à d’autres petites aventures. De nombreux conseils sont donnés pour lier les aventures entre elles (avec l’aide d’une sombre conspiration) et pour y ajouter les aventures issues de Tales of the Yawning Portal, l’autre recueil d’aventures rééditées de la gamme. Le tout pouvant certainement donner une grosse campagne bac à sable assez sympa.

Avant d’entrer dans le vif des aventures, le mini-setting de Saltmarsh est développé. On y trouve des factions qui s’opposent (Traditionalistes, Loyalistes et Scarlet Brotherhood), avec des personnalités et des embrouilles potentielles. Viennent ensuite les incontournables paragraphes sur les défenses militaires, la justice et le commerce, puis la description détaillée des lieux principaux. On est clairement dans un cadre bucolique, propice aux aventures, avec tout plein d’activités qui tournent autour de la mer (pêche, piraterie, contrebande, commerce…). Aux alentours de la ville on trouvera bien sûr des mines naines et autre repère d’hommes lézards… Tout est très classique, mais avec une forte odeur de marée.

Comme dans chaque supplément de la gamme, on trouve quelques ajouts de « backgrounds » pour créer des personnages en lien avec la région de Saltmarsh (marin, contrebandier, etc…).

Je passe rapidement sur les 7 aventures mais globalement elles me donnent une très bonne impression. C'est varié, il y a du donjon, de l'exploration, de la diplomatie et de l'enquête, je trouve les choix très intéressants :
Spoiler:
  • The Sinister Secret of Saltmarsh (niveau 1) propose d’explorer une maison hantée qui est en fait un repère de contrebandiers puis de prendre un navire d’assault.
  • Danger at Dunwater (niveau 3) envoie les aventuriers en mission diplomatique dans un camp d’hommes-lézards qui se préparent à la guerre.
  • Salvage Operation (niveau 4) demandera aux personnages de retrouver un navire et sa cargaison, tout en échappant à un terrible monstre marin.
  • Isle of the Abbey (niveau 5) ; dans cette aventure, une guilde de marins a besoin de sécuriser une ile pour y installer un phare. Bien sur, on y trouve toute sorte de saloperies.
  • The Final Enemy (niveau 7) est la suite du danger de Dunwater, les aventuriers devront s’infiltrer dans une forteresse pour recueillir des informations et prendre l’avantage dans une éventuelle guerre à venir
  • Tammeraut’s Fate (niveau 9) est une sombre histoire pleine de mystères où les aventuriers affronteront des menaces venues de la mer avant de remonter à la source du mal.
  • The Styes (niveau 11) envoie les personnages enquêter sur un meurtre pour finalement découvrir les machinations d’un sombre culte
Ces aventures sont largement détaillées, richement illustrées et cartographiées, rien à dire niveau présentation. Dans le contenu c'est plutôt classique, il y a des donjons, des monstres et pas mal d'enquête et d'infiltration. Ces aventures sont complètement modulables, il n'y a pas d'ordre imposé ni de chemin obligatoire. Elles pourraient tout à fait être éparpillées comme aventures indépendantes dans un grand bac à sable près de la mer.

Le reste du supplément contient des aides de jeu pour gérer les différents types de navires, leur équipage, les combats maritimes et les voyages en mer, avec également tout le nécessaire pour générer des petites iles mystérieuses, des épaves ou autre ruines soudaines.
Les quelques pages restantes contiennent les objets magiques et statsblocks de monstres permettant de compléter le Dungeon Master’s Guide et le Monster Manual, sans avoir besoin d’utiliser quoi que ce soit d’autre.

6.) Allez vous vous en servir ?
C'est tout à fait le genre de supplément que j'aimerais jouer ou faire jouer. Ca me plait.

7.) En conseilleriez vous l'achat ?
Oui, si vous n'avez pas déjà les éditions originales de U1-U3 et si vous n'avez rien contre les aventures assez classiques.

Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 12714
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Erwan G » lun. mai 27, 2019 10:12 am

1.) Quoi que c'est ?
Solar Blades & Cosmic Spells
Image

2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?

Sur Drivethrurpg, je crois

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?

Compulsif. Je n'ai toujours pas trouvé de quoi faire jouer rapidement de la SF.

4.) Vous pensiez trouver quoi ?

Un jeu OSR.

5.) Vous avez trouvé quoi ?

Un bon jeu, qui donne bien envie. C'est la version SF de Sharp Swords & Sinister Spells, une exploration de The Black Hack 2. Donc, un terrain connu, 4 caractéristiques, 1d20, on doit faire moins que la caractéristique pour réussir, il peut y avoir des malus, mais le système de bonus/malus repose plus sur le jet de 2d20. On garde le meilleur résultat en cas de bonus, le plus mauvais en cas de malus.

Une des bonnes idées est l'abandon du dé de ressource, remplacé par un score de ressource. Donc, que ce soit la chance, la thune, les contacts..., tout cela repose sur un mini système très simple : un score entre 0 et 6. Tu jettes 1d6, tu fais moins, tu as ce dont tu as besoin, tu fais plus et tu ne l'as pas. En plus, tu perds 1 point. Des modificateurs peuvent s'appliquer sur ce jet. Simple, efficace.

C'est un jeu "OSR", dans le sens où il y a des classes et des niveaux. 4 classes, équilibrées (le guerrier, le technicien, le spécialiste de l'infiltration, l'éveillé). Les niveaux permettent une montée en palier des personnages, avec augmentation de points de vie (1 par niveau, 2 pour les guerriers. La base est l'un des scores de caractéristiques, soit 3d6+1 ou +2 pour le premier niveau), augmentation de la dangerosité (la différence de niveau entre deux combattants est un bonus ou un malus), augmentation possible des caractéristiques de classe (à la RQ 1ère édition, tu fais un jet, tu augmentes la carac si tu rates le jet)...

Outre une bonne balance a priori, un système simple et efficace, le jeu est assez inspirant dans sa présentation et ses choix techniques (exemples : un éveillé peut utiliser des pouvoir psychiques/magiques. Il recoure alors à la puissance du Néant. S'il se prend un backfire (il n'échoue qu'en raison du malus imposé par le pouvoir), il perd des points de vie. Mais s'il le fait, le néant s'en prend aussi aux gens autour de lui). Le reste est assez bien trouvé, le combat spatial a l'air classique mais efficace.

Je n'ai pas encore lu le scénario.

6.) Allez vous vous en servir ?

J'espère bien ! C'est la première mouture du Black Hack qui me séduit autant.

7.) En conseilleriez vous l'achat ??

Franchement, oui.
Personne n'est plus arrogant envers les femmes, plus agressif ou méprisant, qu'un homme inquiet pour sa virilité.
Simone de Beauvoir

Spoiler:
Image

Avatar de l’utilisateur
Blakkrall
Dieu des girouettes
Messages : 8393
Inscription : dim. déc. 20, 2009 7:10 pm
Localisation : Montivilliers

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Blakkrall » lun. mai 27, 2019 10:44 am

Niveau pagination c'est plus fourni que SS&SS ?
When you have to shoot, shoot, don't talk.

Avatar de l’utilisateur
Kyorou
Dieu de l'Executor Z
Messages : 9649
Inscription : mer. juin 27, 2012 1:09 pm
Localisation : Bruxelles

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Kyorou » lun. mai 27, 2019 11:48 am

Un peu :
SS&SS : 50 pages.
SB&CS : 456 pages.

Mais c'est très digeste.
Je ne trolle pas. Je stimule, nuance.

Mon blog, où je développe mon setting S&S.

Verrouillé