Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Pour stocker les vieilleries.
Kaladel
Initié
Messages : 169
Inscription : ven. mai 16, 2008 1:51 am
Localisation : Hainaut

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Kaladel » mer. mai 02, 2018 10:16 pm

Islayre d'Argolh a écrit :
dim. avr. 29, 2018 5:27 pm
Steve J a écrit :
dim. avr. 29, 2018 5:02 pm
Je n'ai pas eu le coup de coeur pour CdO Mini même s'il y a plein de choses qu'il fait très bien. Sa description du JdR est introduite par une BD d'une page, à la fois trop courte et trop dense : je ne suis pas certain qu'elle donne une vision très précise de ce qu'est le JdR à la lecture. Les quelques pages descriptives qui suivent me semblent finalement assez austère comparées à l'extraordinaire Panty Explosion Perfect...j'ai sans doute l'air de me foutre de votre gueule en écrivant ça mais PE introduit ses mécaniques par des BDs au trait fin qui m'évoque l'illustration de couverture de CdO Mini, son créateur va bientôt sortir un jeu medfan enfantin dont j'attends beaucoup.

Hum.
C.O. Mini.
Hum.
 
:capo   

+1, je n'ai pas arrêté de penser à Coureurs d'Orages en lisant la critique (serait-ce une pub subliminale ? Un coup de com' orchestré de main de maître ? [insérez votre théorie des conspirations favorite ici] ?)
Le Sceau de Cthulhu supplément indispensable à l'Appel pour jouer en mode "bac à sable".

Avatar de l’utilisateur
Steve J
Dieu en Quetchua
Messages : 2483
Inscription : dim. oct. 08, 2006 1:41 pm
Localisation : Lyon

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Steve J » jeu. mai 03, 2018 9:37 am

C'est un appel à ce qu'@Islayre d'Argolh réalise une version mini de Coureurs d'Orage qui contient bien trop de caractéristiques dans sa version de base !!!! :mrgreen:
Fan des hacks d'Apocalypse World qui commencent par la lettre "W" : Worlds in Peril, World Wide Wrestling RPG

Avatar de l’utilisateur
Le Grümph
Dieu du foisonnement créatif
Messages : 9661
Inscription : mar. avr. 05, 2005 1:44 am
Localisation : Nord-Mayenne
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Le Grümph » jeu. mai 03, 2018 2:01 pm

Ce serait un Coureur de Fessées, en quelque sorte... Le genre d'aventuriers qui se font gronder par papa et maman quand ils reviennent d'une journée d'aventure dans le donjon du fond du jardin :D 
Petit Marteau - Mon site - Mes images - Le catalogue Chibi - Patreon
Chibi : des jeux pour faire des trucs dedans
JOUER ET LAISSER JOUER
system matters, players matter more
Jeu de rôle. n.m. On jette des dés et on dit des conneries.

Alban
Mystique
Messages : 891
Inscription : mar. mars 04, 2014 5:27 pm

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Alban » jeu. mai 03, 2018 3:47 pm

Le Grümph a écrit :
jeu. mai 03, 2018 2:01 pm
Ce serait un Coureur de Fessées, en quelque sorte... Le genre d'aventuriers qui se font gronder par papa et maman quand ils reviennent d'une journée d'aventure dans le donjon du fond du jardin :D 

J'achète !

Voltiv
Initié
Messages : 166
Inscription : mer. févr. 22, 2017 7:09 pm

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Voltiv » jeu. mai 03, 2018 4:13 pm

Alban a écrit :
jeu. mai 03, 2018 3:47 pm
Le Grümph a écrit :
jeu. mai 03, 2018 2:01 pm
Ce serait un Coureur de Fessées, en quelque sorte... Le genre d'aventuriers qui se font gronder par papa et maman quand ils reviennent d'une journée d'aventure dans le donjon du fond du jardin :D 

J'achète !
Pareil!
Mais j'ai tout de même un doute sur le titre, m'est avis que ca risque d'attirer un tout autre genre de public. :arrow:

Avatar de l’utilisateur
Arma
Ascendant
Messages : 1515
Inscription : jeu. oct. 18, 2007 8:10 am
Localisation : Lyon

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Arma » jeu. mai 03, 2018 4:33 pm

Ça sortira avant la version grec, "Coureurs de jupette" ? ;P

Avatar de l’utilisateur
chaviro
Dieu des raleurs pour rien
Messages : 4696
Inscription : jeu. févr. 01, 2007 7:29 am

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par chaviro » ven. mai 04, 2018 9:24 am

1.) Quoi que c'est ?
Itras By, un manifeste surrôliste en papier, et sans Breton.
2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?
Côme, à l'époque où il jouait à de vrais jeux de rôles, comme Burning Wheel, je crois.
J'ai tenu dans mes mains la VN (version norvégienne) et la VF (version finlandaise), avant d'acheter la VF (version française) en pensant qu'elle me serait plus accessible. Il existe aussi une version anglaise et, les compétences linguistiques de 2d Sans Faces s'arrêtant, nul ne saurait les blâmer pour cela, bien en-deça du cercle polaire, la VF correspond à celle-là. Supposition appuyée par le fait que, comme la version anglaise, et contrairement aux deux autres, le titre n'a pas été traduit en « La cité d'Itra » ou « Itra City ».
3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?
Compulsif
4.) Vous pensiez trouver quoi ?
Un jeu de rôle se déroulant dans une ville bizarre, un truc original parce que la production rôlistique au nord de la porte de la Chapelle, à Paris, l'est souvent.
5.) Vous avez trouvé quoi ?
Je ne sais pas. C'est surréaliste, me dit-on.
Pour tenter de comprendre Itras By, sachez qu'il faut commencer par la fin de l'ouvrage, et non le début. Rien de plus naturel lorsqu'on connaît le combat que mène le surréalisme contre la dictature totalitaire de la raison, mais moi, je pensais lire un jeu de rôle, et non le manifeste du surrôlisme. Sans queue ni tête, mais la queue du livre est donc l'origine de la tête : un texte en écriture automatique à partir duquel les auteurs ont bâti Itra.

Pour la faire courte, au sujet du signifié, je dirais qu'Itras By, c'est Al-Amarja en 1920 et des brouettes, avec beaucoup de fumée (verte fluorescente, d'après la couverture). Quant au signifiant, il bien écrit, je ne peux qu'apprécier la présence de phrases correctes et bien tournées, ça change agréablement du salmigondi néandertalien cacorthographique habituel qu'on trouve dans la plupart des ouvrages de JDR qui tentent d'être francophones (que les néandertaliens me pardonnent pour cette insultante comparaison, toutefois).

Le problème d'Itras By, c'est que, s'il est bien un JDR, ce qui reste, selon moi, à confirmer, c'est un JDR pour les amishs. J'imagine que vous ne percevez pas tellement le lien entre surréalisme et l'amishitude ; moi non plus, au début, mais laissez-moi vous expliquer quand même. Lorsque Le Seigneur a envoyé Gygax sur la terre, c'était pour enseigner aux hommes comment utiliser correctement les dés polyhédriques, trucider des monstres et accumuler de l'argent et des points d'expérience. Un JDR, c'est une feuille de personnage avec des cases à compléter et des règles de combat. Dans Itras By, il n'y a rien de tout ça. Itras By, c'est une choucroute norvégienne avec une étiquette « jeu de rôle » collée dessus. Vous allez me dire que je confonds, que la choucroute norvégienne, ça n'existe pas, que les norvégiens font des omelettes, pas des choucroutes. Mais ça, c'est parce que vous n'avez pas compris le surréalisme.

Le surrôlisme, cela consiste à décrire un univers de JDR tout en expliquant que tel élément peut être ignoré ou remplacé par un autre. On vous propose quelque chose, mais pour vous dire juste après que vous êtes libre d'en choisir une autre. Il ne faudrait surtout pas imaginer que les auteurs imposent quoi que ce soit aux lecteurs. C'est là qu'interviennent les amishs : on discute, on ne contredit pas les autres, on ne se bat pas, chacun doit bien faire attention aux autres, etc. Un personnage, c'est une histoire en commun avec les autres joueurs (parce que la communauté prime sur l'individu), une aventure, c'est l'œuvre de toute la congrégation rassemblée sous la direction bienveillante du meneur de jeu. Alors tes XP et tes règles de démembrement, tu les laisses au vestiaire. Voilà les commandements du bon joueur poli, voici ceux du meneur consensuel mou, ça suffit et amen. Il n'y a pas de règle, dans Itras By, il n'y a que des conseils. S'ils ne sont pas mauvais, je leur trouve le défaut, le plus souvent, de manquer d'efficacité : il est facile, par exemple, de rappeler qu'un personnage doit avoir des raisons de vivre des aventures et les baptiser « aimant à intrigue », mais on ne nous dit pas comment inventer ces aimants, qu'est-ce qui fait que telle idée est meilleure qu'une autre, etc. Oui, c'est bien plus difficile, c'est un métier, presque. Il n'est pas dit qu'il existe une recette pour créer des raisons intéressantes à tous les coups (ou de la choucroute norvégienne inratable), j'en suis bien conscient, mais Itras By se contente, selon moi, de vous dire, en permanence, de cuisiner à votre façon.
On peut se moquer des tables de coups critiques infligés par un fléau d'armes en fonction de l'armure, de la vitesse de rotation et de l'épaisseur de la boîte craânienne, mais au moins fournissent-elles des éléments concrets pour décrire les conséquence d'un événement. Tandis que les cartes d'Itras By pourraient n'avoir écrit dessus que « Il se passe quelque chose de nouveau », ça ne bouleverserait pas le contenu ni l'expérience de jeu.
C'est normal, quand les amish jouent à un JDR se déroulant dans un univers surréaliste (un univers échappant à la rationnalité), tout le monde est forcément d'accord avec tout le monde pour dire n'importe quoi, faire « avancer l'histoire » œcuméniquement, dire « oui » plutôt que « non », et ce n'est pas la « réalité », forcément mouvante et brumeuse, qui pourra être invoquée pour contredire, résister ou s'opposer à la logorhée surréalo-narrativisante des joueurs, puisqu'elle a été désamorcée par l'axiome surréaliste fondateur.

Alors, dans Itras By, une fois enlevé les conseils d'amish, il reste quoi ? Un univers urbain et onirisant, et deux scénarios plutôt bien foutus, qu'on peut toujours motoriser avec le système de son choix (GURPS, Rolemaster) si on souhaite faire autre chose que le lire.
6.) Allez vous vous en servir ?
Oui, pour caler les autres ouvrages de JDR inutilisés de mes bibliothèques.
7.) En conseilleriez vous l'achat ?
Je ne suis pas Amish. En fait, c'est plus drôle si vous le volez en boutique en vous enfuyant dans une baignoire portée par quatre robustes personnes de couleur dénudées, pour la plus grande gloire du surrôlisme dialectique.
 
L'OSR est le véganisme du JDR
«Les rôlistes ont bien raison de se défendre des machines à saucisses»(Romaric B.)
«Un TPK d'entrée, c'est bon»(Dude)
«Quand les joueurs en ont marre de voir leurs PJ sodomiser des poney morts, ils commencent à jouer»(Dr Dandy)

Avatar de l’utilisateur
Arkham
Initié
Messages : 144
Inscription : mar. févr. 18, 2014 10:48 pm

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Arkham » ven. mai 04, 2018 9:48 am

Personnellement j'ai adoré les CR de parties d'Itras By par @Emöjk Martinssøn, et j'ai aussi craqué pour la VA (version anglophone) sur DTRPG... mais pour le moment je n'ai pas eu le courage de me lancer dans les 250 pages d'univers, difficiles à restituer à un groupe de joueurs tant c'est surréaliste justement.

Par contre, avec quelques bonnes idées piochées dans le livre et des joueurs narrativo-vegan pratiquants (ça tombe bien j'en ai et j'en suis 😁 ), ça peut faire une super campagne!

Avatar de l’utilisateur
Jicey
Prophète
Messages : 916
Inscription : mer. janv. 09, 2013 5:02 pm
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Jicey » ven. mai 04, 2018 3:23 pm

chaviro a écrit :
ven. mai 04, 2018 9:24 am
Le problème d'Itras By, c'est que, s'il est bien un JDR, ce qui reste, selon moi, à confirmer, c'est un JDR pour les amishs.
Toujours un grand moment de fun tes critiques :pri
Faudra sortir une compil sur Lulu un jour.

Avatar de l’utilisateur
Mahar
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1770
Inscription : jeu. sept. 02, 2010 12:27 pm
Localisation : Epinal (88)
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Mahar » sam. mai 05, 2018 7:28 am

Jicey a écrit :
ven. mai 04, 2018 3:23 pm
chaviro a écrit :
ven. mai 04, 2018 9:24 am
Le problème d'Itras By, c'est que, s'il est bien un JDR, ce qui reste, selon moi, à confirmer, c'est un JDR pour les amishs.
Toujours un grand moment de fun tes critiques :pri
Faudra sortir une compil sur Lulu un jour.
Le problème des critiques de Chaviro c'est que, si ce sont bien des critiques, ce qui reste à confirmer, ce sont des critiques pour les amish-rolistes.
Rappelons que la première règle amish-roliste est : « Tu ne te conformeras point à ce monde narratif qui t’entoure ».

Chavi fait vraisemblablement partie du courant amish de la « Communauté de l'anneau » (ça ne s'invente pas) qui prône pour les rolistes le retour aux tables de coups critiques ou aux règles de dispersion, ainsi que la destruction par le feu de ce qu'il nomment forces du mal narrativo-vegan : en gros tout ce qui présente ou pratique des règles de partage de narration plus évoluées que celles de Rolemaster.

En tout cas merci Chaviro : avec un petit coup de wikipédia, j'ai pu apprendre qui étaient les amishs, et le style est toujours aussi sympa, je vote pour la compile Lulu !

Avatar de l’utilisateur
Man From Outerspace
Banni
Messages : 1251
Inscription : mar. janv. 27, 2015 12:02 pm
Localisation : Région Parisienne - Yvelines
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Man From Outerspace » sam. mai 05, 2018 12:46 pm

Pas vu "Witness" (1985) avec Harrison Ford ?

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_g ... m=328.html

Et la « fameuse » blague : les Amishs de mes Amishs sont mes Amishs ?
Image


Ressources pour Les Lames du Cardinal : http://tinyurl.com/ResLamCrd :escrime


Image…Wiki…

Avatar de l’utilisateur
Nébal
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2120
Inscription : jeu. avr. 04, 2013 10:04 am
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Nébal » sam. mai 05, 2018 1:22 pm

Oui, je sais, faudra revenir au sujet, mais je suppose que ça ferait une bonne BO pour Itras By, alors : https://youtu.be/lOfZLb33uCg

Même si pour le coup, le trip Amish serait probablement plutôt d'en rester à Rolemaster, effectivement.

Avatar de l’utilisateur
Sakagnôle
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1717
Inscription : jeu. nov. 05, 2015 11:18 am

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Sakagnôle » sam. mai 05, 2018 7:12 pm

Man From Outerspace a écrit :
sam. mai 05, 2018 12:46 pm
Pas vu "Witness" (1985) avec Harrison Ford ?

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_g ... m=328.html

Et la « fameuse » blague : les Amishs de mes Amishs sont mes Amishs ?


Et reprise dans les Tuche 2!

Avatar de l’utilisateur
chaosorcier
Dieu anti-Jamy
Messages : 3503
Inscription : mar. oct. 14, 2008 5:40 pm
Localisation : La Quatrième Dimension

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par chaosorcier » dim. mai 06, 2018 7:37 am

Et encore vu les déclinaisons existantes de Rolemaster on aurait encore des discussion sans fins
pour savoir quel est la véritable table d'échecs critiques à utiliser. Critique sympa pour Itras By
mais goût et couleur mon appréciation du livre est l'inverse de chaviro avec pourtant les mêmes
points retenus.

 
Ninjak: "Why is it whenever i employ a stratagem, the idiot i use it against labels me a coward ?"

X-O Manowar 7# (2012)

Emöjk Martinssøn
Envoyé de la Source
Messages : 4359
Inscription : dim. sept. 11, 2005 9:46 pm
Localisation : Paris 20e

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Emöjk Martinssøn » lun. mai 07, 2018 2:24 pm

Je (re)causerai d'Itras By dans le prochain épisode de Radio Rôliste (car j'en avais déjà parlé il y a 3 ans). Ça ne fera certainement pas changer d'avis @chaviro, mais de toute façon tout le monde sait qu'il ne joue plus au jeu de rôle depuis longtemps :D
J'écris des mini-JdR par dizaines !

Verrouillé