Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Avatar de l’utilisateur
Cryoban
Dieu de la carbonite
Messages : 4724
Inscription : mar. mars 29, 2011 9:25 pm
Localisation : Angers

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Cryoban » mar. mai 29, 2018 8:07 am

@Sammael99 Tu étais PJ ou MJ?
Il n'y a pas de formulation adéquate pour un événement qui entend à bousculer la normativité du monde (Selene 5/09/17)

Shellshocked, The operational art of Frag...'nuff said
Swooby-doo et mystères associés (un hack de Sweepers)
Vermine-Reboot hack motorisé par Le Grit

Avatar de l’utilisateur
Ego'
Dieu de la taverne
Messages : 5591
Inscription : ven. nov. 28, 2003 2:04 pm
Localisation : derrière le comptoir (à Metz)

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Ego' » mar. mai 29, 2018 1:06 pm

Cryoban a écrit :
mar. mai 29, 2018 8:07 am
Sammael99 Tu étais PJ ou MJ?

Toi tu n'as pas lu son article, vilain :P
☎️ Annuaire Casus NO ☎️

L'ego est un je d'enfant
Actuellement sur mon écran du « Dé à π faces »
[Crashtest ATM] Ténèbres sur la Forêt Noire & autres contes... (reprise le 27/10/2018)
• mashup Shadow of the Demon Lord / Eyes of the Stone Thief

Avatar de l’utilisateur
Cryoban
Dieu de la carbonite
Messages : 4724
Inscription : mar. mars 29, 2011 9:25 pm
Localisation : Angers

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Cryoban » mar. mai 29, 2018 1:14 pm

Ego' a écrit :
mar. mai 29, 2018 1:06 pm
Cryoban a écrit :
mar. mai 29, 2018 8:07 am
Sammael99 Tu étais PJ ou MJ?

Toi tu n'as pas lu son article, vilain :P

Écart corrigé ! :mrgreen:
Il n'y a pas de formulation adéquate pour un événement qui entend à bousculer la normativité du monde (Selene 5/09/17)

Shellshocked, The operational art of Frag...'nuff said
Swooby-doo et mystères associés (un hack de Sweepers)
Vermine-Reboot hack motorisé par Le Grit

Avatar de l’utilisateur
oufle
Evêque
Messages : 415
Inscription : sam. janv. 14, 2006 6:01 pm

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par oufle » mer. mai 30, 2018 3:55 am

Samael, il vous a falu combien de temps pour faire votre campagne dracula unredacted ?

Avatar de l’utilisateur
Ego'
Dieu de la taverne
Messages : 5591
Inscription : ven. nov. 28, 2003 2:04 pm
Localisation : derrière le comptoir (à Metz)

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Ego' » mer. mai 30, 2018 4:48 am

oufle a écrit :
mer. mai 30, 2018 3:55 am
Samael, il vous a falu combien de temps pour faire votre campagne dracula unredacted ?

Sammael précise le nombre de séances dans son dernier message :

Sammael99 a écrit :
mar. mai 29, 2018 1:43 am
(...) Je suis le seul dans le groupe de joueurs a avoir lu le dossier en entier, et encore, je l'ai terminé entre la 5ème et la 6ème séance de jeu (sur 7). (...)
☎️ Annuaire Casus NO ☎️

L'ego est un je d'enfant
Actuellement sur mon écran du « Dé à π faces »
[Crashtest ATM] Ténèbres sur la Forêt Noire & autres contes... (reprise le 27/10/2018)
• mashup Shadow of the Demon Lord / Eyes of the Stone Thief

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 10082
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Sammael99 » mer. mai 30, 2018 9:56 am

Pour répondre à @Cryoban et @oufle en même temps et laisser @Ego' souffler un peu, j'étais joueur.

Comme NBA d'une manière générale (si j'ai bien compris) Dracula Unredacted propose de "construire" la campagne en pyramide. L'idée est que les actions des joueurs à chaque étage de la pyramide génèrent des réponses de la conspiration pyramidale "proportionnées", et que certaines actions, de par ce qu'elles dévoilent, permettent de passer au niveau supérieur de la pyramide. C'est une manière non linéaire de mapper la campagne.

Notre MJ nous avait indiqué (c'est une des options proposées dans le bouquin) que nous monterions d'un étage de la pyramide à chaque partie et que la dernière partie serait la confrontation finale. Ca force le MJ à une certaine gymnastique pour donner accès à des indices importants permettant de monter d'un cran à chaque fois, mais ça permet de faire une campagne ramassée et dynamique. Evidemment, ça veut dire qu'on explore pas du tout (du tout) toutes les possibilités de la chose, mais c'est aussi ce qui rend la chose rejouable (des joueurs différents auront forcément des points d'entrée différents et dont le MJ proposera des réponses différentes).

Petite précision, on joue sur un format court voire très court, de 19h30 à 22h30 le jeudi soir. En pratique on joue en général 2h30 à 3h. Donc on a bouclé ça en 7 parties de 3h, création de perso incluse.
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Avatar de l’utilisateur
Herlkin
Initié
Messages : 197
Inscription : mer. avr. 27, 2016 3:17 pm
Localisation : Paris

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Herlkin » mer. mai 30, 2018 12:04 pm

Bravo @Sammael99 ça donne très envie d'essayer, et de se "(re)mettre" à la langue de Shakespeare.

Avatar de l’utilisateur
Solaris
Dieu bien trop curieux
Messages : 6341
Inscription : dim. juin 05, 2005 12:09 pm
Localisation : Quimper (29)
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Solaris » dim. juin 03, 2018 3:05 pm

1.) Quoi que c'est ?
Image
Striscia

2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?
Ici.

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?
impulsif, dès que j'ai lu le concept, je l'ai voulu.

4.) Vous pensiez trouver quoi ?
Un jdr pour faire jouer du KPDP sauce Jaworski, aux règles simples et vives.

5.) Vous avez trouvé quoi ?
Ce jeu me fait penser aux Shooters d'Yno ou au Pico des Vagabonds du rêve : un jeu clés en mains, avec des règles simples et très accessibles et posant en quelques pages les bases d'un univers qui se veut plus riche qu'il n'y parait.
C'est donc un jeu avec des règles sur ce ton et qui sont très vite assimilables. La création de perso est très rapide et la prise en mains du jeu également. Le MJ est en terrain connu : une Europe XVIIè fantasmée, mais avec des originalités comme des cités-états fortes et des particularités fictives (créatures, liberté avec l'Histoire et lieux créés de toutes pièces). La sorcellerie y est corruptrice et cela se ressent dans les sorts qui sont comment dire... toujours avec un prix qui se fait bien comprendre.
L'auteur accompagne le lecteur et sans en venir à un vrai manuel détaillé, aide quand même par ses conseils et quelques mots ou phrases simples pour apprivoiser le jeu. Tout comme les parties techniques (sorts, items de personnages...) qui sont claires et concises et qui vont droit au but sans avoir besoin de 3 paragraphes.
Cela se lit vite et se comprend très bien : c'est en plus bien écrit et le choix des illustrations sont magnifiques.
Les joueurs sont issus de la même école d'escrime ce qui facilitent les choses et peuvent aussi bien accomplir des tâches pas très "honorables" comme être de vrais héros. Mais attention, les règles ne sont pas faites pour jouer épique et les joueurs ont bien intérêt à réfléchir avant d'agir.
C'est inspirant et à peine lu, j'avais déjà envie de la faire jouer. Ce qui n'est pas évident pour un jeu de ce format qui peut au contraire laisser sur sa soif... Mais c'est un style d'univers qui parle à beaucoup de monde et dans lequel on y est vite à l'aise.
Mon regret est que l'auteur aurait du imiter Tranchons & Traquons sur la forme : je veux dire d'apporter davantage d'éléments et d'y ajouter un ou deux scénarios. Mais clairement, Striscia est très jouable et donne vraiment envie je trouve.

6.) Allez vous vous en servir ?
Oui, j'ai déjà programmé une partie pour cet été et je compte partie en petite campagne si cela plait à mes joueurs.

7.) En conseilleriez vous l'achat ?
Si vous aimez les jeux à grosses gammes, que vous avez besoin d'un livre de base très complet, détaillé et de ressources de BG : non.
Mais si quelques pages, une musique, une image ou encore une personne dans la rue peuvent vous inspirer, alors foncez, car avec Striscia, c'est clairement fait pour ça : jouer sans avoir besoin d'une encyclopédie.
 

Avatar de l’utilisateur
marvelarry
Profane
Messages : 8
Inscription : mer. sept. 14, 2016 4:14 pm

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par marvelarry » lun. juin 04, 2018 9:29 pm

1) Quoi qu'est-ce ?

Image

2) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?

Nulle part, je l'ai vu en boutique.

3) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?
Impulsif car en soldes mais réfléchi car j'aime beaucoup la gamme.

4) Vous pensiez trouver quoi ?
Namor et Aquaman made in Hexagon. Ce qui a priori ne m'intéresse que très superficiellement.

5) Vous avez trouvé quoi ?
Namor et Aquaman made in Hexagon.
Et des Challengers of the Unknown !
Et la Terre Creuse ! Qui pour le coup a été une énorme et très bonne surprise. Certes, les civilisations ne sont pas hyper originales --toutefois elles ont leurs particularités sympathiques-- mais le fait même d'un monde sous-terrain pourra surprendre les joueurs.
Et des ET ! C'est ce que je préfère de ce supplément: j'aime leur origine, leur isolationnisme paranoïaque et leur technologie. 

6) Allez vous vous en servir ?
Alors je prépare une campagne pour ce jeu mais je vais plus la diriger vers l'Espace (un mixe entre la première partie de la dernière saison d'Agents of SHIELD et le thème de la fin du run de Whedon sur Astonishing X-Men) donc pas spécialement.
Après, si Kal-El n'est pas resté "the last son of Krypton" bien longtemps, Kosmos peut suivre la même voie.

7) En conseilleriez vous l'achat ?
Sans aucun problème !
Même avec un scénario un peu léger (mais c'est ce que je pense en général des scénarios de cette gamme sans les avoir fait jouer, bien que là je me demande bien pourquoi à la fin les PJs resteraient dans l'eau), une ou deux coquilles et de très laids "si vous voulez en savoir plus, achetez les autres suppléments" (ce qui est quand même très moyen lorsqu'il s'agit d'un point de règles comme pour le boss final du scénario), on a de quoi faire avec 4 organisations et 5 civilisations.
Peut-être manque-t-il des considérations spécifiques au milieu marin. Sans être aussi détaillé que Polaris, quelques mots sur l'environnement (pression, luminosité, lenteur...) et un petit bestiaire auraient été sympas.
En tout cas, c'est suffisamment bien écrit pour être lu avec plaisir et avoir des idées d'utilisation presque à chaque page.

Avatar de l’utilisateur
Arma
Banni
Messages : 1341
Inscription : jeu. oct. 18, 2007 8:10 am
Localisation : Lyon

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Arma » lun. juin 04, 2018 10:15 pm

1.) Quoi que c'est ?

A la conquête d'Hexenberg

Image

2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?
Ici.

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?
Complètement impulsif. J'ai craqué pour Striscia, donc la gamme va tomber par défaut dans mon escarcelles.

4.) Vous pensiez trouver quoi ?
Euh, pas grand chose... Comme je l'ai dit, j'ai acheté sans trop chercher à savoir ce qu'il y avais derrière, ne serais-ce que pour soutenir l'auteur. Je savais que ça parlais d'un cadre plus proche de l'empire germanique de la guerre de trente, donc une terre ravagé par la guerre, sans trop en savoir plus.

5.) Vous avez trouvé quoi ?
Sous ses allures de suppléments pour Striscia, "A la conquête d'Hexenberg" est en réalité une gigantesque aide de jeu, exemple à l'appuie, permettant de mettre en place une campagne de conquête militaire. Certes, le cadre est celui définit dans le livre de base, ce cape et épée gritty remplis de mercenaire et de spadassin qui cherche avant tout leur survie, mais la méthode, elle, pourrait aussi bien fonctionner pour du space opéra que pour du médieval ! Même avec un changement radical de contexte, 80% du bouquin resterai utilisable !

Malgré tout, le cadre ne manque pas de mérite : des PNJ variés avec des objets clairs, un cité fort bien décrit pour accueillir les différents affrontements, ... bref, un cadre qui offre de quoi tenir de longue en haleines ses joueurs pendant de longue séance !

Jusqu'alors, je ne m'étais jamais intéressé à ce type de campagne : craignant qu'elle ne tourne à une série de combat de masse plutôt peu intéressant, Kobayashi réussit le tour de force de me donner envie de maitriser une campagne militaire là, maintenant, sans attendre ! Chapteau bas.

6.) Allez vous vous en servir ?
Du cadre ? Pas forcément, tout simple par manque d'opportunité. Possible toutefois que je me serve dedans allègrement pour m'inspirer ;)
De la méthode ? Sans nul doute ! 

7.) En conseilleriez vous l'achat ?
Oh oui, clairement ! Ne serais-ce que le PDF car, au vu du prix, il serait dommage de se priver de ce petit bijou !

Avatar de l’utilisateur
fleo
Dieu des gens nés un 24 Octobre
Messages : 1090
Inscription : mer. oct. 15, 2003 11:35 pm
Localisation : Rennes

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par fleo » mar. juin 05, 2018 5:31 pm

Zou, tu me l'as vendu, je prends pour mon mix eisen/Witcher 3 dans lequel je vais envoyer mes PJ de 7th Sea cet été.
BAKOUNINE - D-Beat raw punk

Avatar de l’utilisateur
Solaris
Dieu bien trop curieux
Messages : 6341
Inscription : dim. juin 05, 2005 12:09 pm
Localisation : Quimper (29)
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Solaris » mar. juin 05, 2018 6:13 pm

1.) Quoi que c'est ?
Image
A la Conquête d'Hexenberg (Striscia)



2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?
Ici sur Casus No.

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?
Impulsif, je voulais le livre de base, et le supplément avec.

4.) Vous pensiez trouver quoi ?
Un supplément qui soit une campagne de guerre avec quelques règles en +.

5.) Vous avez trouvé quoi ?
Un supplément de la taille du livre de base et avec présentation et format identiques.
Là encore, c'est clair, bien écrit et ça va à l'essentiel. La partie règles est carrée et on ne perd pas de temps en fioritures. Grand luxe cependant, l'utilisation des Horloges qui permettent de gérer l'avènement d'évènements pour un PNJ ou une situation : c'est un excellent principe de gestion qui est bien calibré et qui peut largement être repris pour d'autres jdrs.
La partie règles sur la guerre est là aussi simple et on entre pas dans un jeu de combat lourds et sans saveur. Les à-côtés font le sel du jeu avec les PNJ et les missions.
Par contre, ce n'est pas une campagne formatée toute faite, c'est plutôt une boîte à outils dans un cadre bien décrit : la ville d'Hexenberg. Cet équilibre très subtil entre gestion et liberté est vraiment plaisant et permet de se libérer des contraintes pour ajouter ses idées et ses envies par rapport aux propositions du livre.
C'est aussi très bien écrit pour accompagner le MJ (enfin le Capitaine) et ne pas le laisser seul, car le plus important est malgré tout cette sensation de filet permanent qui fait que la maîtrise parait crédible.
Un livre utile, bien pensé et inspirant.

6.) Allez vous vous en servir ?
Oui, probablement comme cadre de jeu, mais pour de l'enquête occulte. Ce sera en fonction aussi de ce que veulent les joueurs, car mine de, je suis de + en + tenté de faire une ou deux séances en débutant par la guerre pure et simple.

7.) En conseilleriez vous l'achat ??
Oui, au-delà de Striscia, c'est un excellent sourcebook pour gérer la guerre dans ses parties medfan ou autres !
Et prenez la version couleur, c'est très beau !

Avatar de l’utilisateur
Paiji
Dieu du liberal réalisme
Messages : 7281
Inscription : mer. janv. 19, 2005 5:20 pm
Localisation : Nantes

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Paiji » mer. juin 06, 2018 11:44 am

Dolmenwood de Gavin Norman (Necrotic Gnome Productions)

Dolmenwood est un univers médiéval de contes de fée, mâtiné de bizarre et d’horreur qui se présente sous la forme d’un hex-crawl. Le système utilisé est le B/X (D&D). A l’heure actuelle tout ce qui a été publié pour Dolmenwood l’a été dans un zine, Wormskin (8 numéros parus à ce jour et disponibles sur drivethrurpg) mais l’auteur prévoit, depuis quelque temps déjà, de réunir toutes ces informations dans un livre d’univers qui est en cours de rédaction.

Image

Dolmenwood, comme son nom l’indique, est avant tout une forêt enchantée, couverte d’arbres immenses et riche en mousse, champignons et autres végétaux, au nord d’un royaume non identifié, et sur laquelle règne un duc, le duc de Brackenwold. Mais au plus profond des bois, règnent d’autres puissances, dont certaines ne sont pas de ce monde.

On y trouve des cercles de pierre dressées, des lignes ley, des portails vers les terres féeriques, des monstres bien sûr et des eaux enchantées, et même les arbres et les plantes ont absorbé la magie qui imprègne les lieux et se comportent de façon étrange. Et au cœur du bois se trouve le lac de Longmere qui est le cœur de la forêt et de la magie qui l’imprègne.

On y croise des hommes, des hommes-chèvres, des nains moussus, des animaux parlants, des elfes (qui sont des créatures féeriques chaotiques), et des humanoïdes propres à cet univers : les Grimalkin et les Woodgrue.

Un certain nombre de faction se disputent le contrôle de Dolmenwood. Le duc de Brackenwold et l’Eglise du Dieu unique véritable, les seigneurs féériques, le Roi des Bois (un personnage mystérieux), les Veilleurs de la Forêt (une cabale de sorciers), les Sœurs du Calice et de la Lune (une assemblée de sorcières), la sorcière Ygraine.

Voilà ce qu’on trouve dans les 8 numéros parus :

N°1 Une carte, la description des nains moussus et des Grimalkin comme classes jouables, un article sur les champignons, un monstre original.

N°2 Les prix dans les tavernes, les substances psychédéliques et leur utilisation, le détail de 7 hexagones de la carte qui forment la région du High Wold, un focus sur les habitants et certains lieux du village de Lankshorn avec une table des rumeurs, de nouveaux monstres originaux.

N°3 Pour la première fois, un aperçu de l’histoire de Dolmenwood avec une chronologie (intitulée Des hommes, des chèvres et des fées), un article sur les langages, un article sur les cercles de pierres dressées, leurs fonctions et leurs secrets, le détail de 7 hexagones de la carte à l’est du lac Longmere, la première partie d’un donjon à explorer, les ruines de l’abbaye de St Clewd (ici les ruines à la surface) avec son générateur de moines fantômes, et de nouveaux monstres originaux.

N°4 La description en détail d’une créature magique, un Atacorn, rejeton du mystérieux King in the Wood, de son cottage, et des idées sur comment le faire interagir avec des aventuriers, une page sur la magie féerique, des précisions sur les pierres dressées avec un générateur pour les créer à la volée, la deuxième partie de la description de l’abbaye de St Clewd avec cette fois-ci les cryptes, avec la révélation d’un des premiers mystères de Dolmenwood : l’origine du King in the Wood.

N°5
Spoiler:
Image
Un focus sur les Veilleurs de la Forêt (les drune) une cabale de sorciers qui se considèrent comme les vrais maîtres de la forêt, des conseils pour le hex-crawl, le détail de 7 hexagones de la carte qui forment la région du Hag’s Addle, un focus sur la sorcière en question, et de nouveaux monstres originaux.

N°6 Enfin, on découvre les seigneurs féeriques, avec la brève description de 16 d’entre eux, puis on a un calendrier avec ses saisons et ses jours saints, la description de la ville de Prigwort et ses alentours, là encore 7 hexagones sont décrits, ses habitants, avec un focus sur une boulangerie tenue par une mère et ses 12 filles, avec des accroches d’aventures et des sorts originaux liés à l’art de la boulangerie, et bien d’autres choses et pour finir des monstres originaux.

N°7 Le numéro commence par des tables de noms pour les principaux peuples, quelques pages sur ou et comment trouver des suivants avec un générateur, puis la description de 21 hexagones autour de Drigbolton, Dreg et Prigwort, et 9 monstres originaux.

N°8 Le dernier paru à ce jour (hiver 2018) avec la description des Sœurs du Calice et de la Lune, une assemblée de sorcières (organisation, pouvoirs, buts etc. …), deux articles sur l’exploration de Dolmenwood : un sur les campements, l’autre sur les eaux, lacs et mares magiques, avec un générateur, et des monstres originaux sur le thème de la mousse et des champignons pour finir.

Au final tout cela compose un univers original, très riche, qui tire ses racines des contes de fées et du moyen-âge tel que fantasmé par les auteurs du XIX° siècle plutôt que de Tolkien, avec énormément de possibilités de jeu pour vos aventuriers.

A noter : il existe un pdf gratuit sur drivethru qui présente l'univers, Welcome to Dolmenwood.
La carte de Dolmenwood est également gratuite et téléchargeable sur drivethrurpg.
King Kirby Zavatta Team

Avatar de l’utilisateur
Mat
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2473
Inscription : jeu. août 03, 2006 12:09 am
Localisation : Paris

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Mat » mer. juin 06, 2018 2:00 pm

ça a l'air super Dolmenwood mais... les 8 bouquins ça fait tout de même plus de 40 euros pour du pdf...

 
"Débouler chez des inconnus, de préférence bien plus faibles que soi, les menacer, les tuer pour leur voler leurs biens... c'est vrai qu'à donj, ça n'irait choquer personne ; tout au plus on dirait qu'il y a un problème équilibrage dans l'opposition." Capitaine Caverne 11/12/16

Avatar de l’utilisateur
Blakkrall
Dieu des girouettes
Messages : 7139
Inscription : dim. déc. 20, 2009 7:10 pm
Localisation : Montivilliers

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Blakkrall » mer. juin 06, 2018 2:22 pm

Ton retour fait super envie !
When you have to shoot, shoot, don't talk.

Répondre