Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Pour stocker les vieilleries.
Avatar de l’utilisateur
Jorune
Dieu du bon goût
Messages : 4357
Inscription : sam. sept. 11, 2010 9:30 am
Localisation : MARSEILLE

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Jorune » ven. sept. 28, 2018 4:29 pm

C'est vrai que c'est difficile de briefer correctement un jeu inconnu en convention, en préambule de la partie. J'essaie de ne donner que le nécessaire et déjà je me trouve souvent encore trop long.
Et du coup oui, je passe beaucoup de choses mais c'est inévitable je crois, pour Meute comme pour n'importe quel jeu.
ImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Zeben
Dieu des hypoglycémistes
Messages : 8489
Inscription : jeu. sept. 06, 2007 5:10 pm
Localisation : Villeurbanne

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Zeben » ven. sept. 28, 2018 5:19 pm

Ce n’était pas une critique, au contraire, c’est agréable de découvrir des choses !
Je vide mes étagères et j'en ai plein ! https://www.casusno.fr/viewtopic.php?f=25&p=1873566#p1870249

Avatar de l’utilisateur
Jorune
Dieu du bon goût
Messages : 4357
Inscription : sam. sept. 11, 2010 9:30 am
Localisation : MARSEILLE

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Jorune » ven. sept. 28, 2018 6:34 pm

Je l'ai pris comme ça!   ;)
ImageImageImageImage

Zemb
Initié
Messages : 145
Inscription : mer. févr. 01, 2017 12:06 am
Localisation : Albi (81)

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Zemb » ven. oct. 05, 2018 10:06 am

Sykes a écrit :
jeu. sept. 06, 2018 9:48 pm
1.) Quoi que c'est ? Image


2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?

Je sais plus trop... Le forum de La Taverne des Aventuriers peut-être ?!
Y'avait un Facebook de cette 3ème édition mais il semble avoir disparu 8O


3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?

Un peu irréfléchi en fait, mais une occaz de @jay carpenter et bim...


4.) Vous pensiez trouver quoi ?

Bah je sais pas trop... Irréfléchi je vous dis 8)7


5.) Vous avez trouvé quoi ?

Bah 99% des textes de la version de La Taverne de l'Elfe Vert, mais avec d'autres illustrations.
Y'a les mêmes erreurs que dans cette dernière voire d'autres à cause des nouvelles illustrations.


6.) Allez vous vous en servir ?

Euh, pas plus que ma version Elfe Vert. Je n'utilise que ma v1 Gallimard avec mes règles à moi.


7.) En conseilleriez vous l'achat ??

Pour ceux qui n'ont pas la deuxième édition pourquoi pas hein...
Pour les fans c'est pas la peine, ou alors pour la couverture dure.

Salut, j'ai eu la version Gallimard plus jeune (j'ai découvert le JDR comme ça). Il y avait 6 bouquins si je me souviens bien. J'ai bazarder le tout après le lycée. Je cherche a me procurer le tout maintenant (nostalgie...). Est-ce que ce bouquin comprend les 6 livres Gallimard ou y en a-t-il d'autres dans la gamme ?

Avatar de l’utilisateur
Sykes
Dieu normand
Messages : 4457
Inscription : mer. oct. 26, 2011 12:32 am
Localisation : Quimper (29)

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Sykes » ven. oct. 05, 2018 11:21 am

Zemb a écrit :
ven. oct. 05, 2018 10:06 am
Spoiler:
Sykes a écrit :
jeu. sept. 06, 2018 9:48 pm
1.) Quoi que c'est ? Image


2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?

Je sais plus trop... Le forum de La Taverne des Aventuriers peut-être ?!
Y'avait un Facebook de cette 3ème édition mais il semble avoir disparu 8O


3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?

Un peu irréfléchi en fait, mais une occaz de @jay carpenter et bim...


4.) Vous pensiez trouver quoi ?

Bah je sais pas trop... Irréfléchi je vous dis 8)7


5.) Vous avez trouvé quoi ?

Bah 99% des textes de la version de La Taverne de l'Elfe Vert, mais avec d'autres illustrations.
Y'a les mêmes erreurs que dans cette dernière voire d'autres à cause des nouvelles illustrations.


6.) Allez vous vous en servir ?

Euh, pas plus que ma version Elfe Vert. Je n'utilise que ma v1 Gallimard avec mes règles à moi.


7.) En conseilleriez vous l'achat ??

Pour ceux qui n'ont pas la deuxième édition pourquoi pas hein...
Pour les fans c'est pas la peine, ou alors pour la couverture dure.

Salut, j'ai eu la version Gallimard plus jeune (j'ai découvert le JDR comme ça). Il y avait 6 bouquins si je me souviens bien. J'ai bazarder le tout après le lycée. Je cherche a me procurer le tout maintenant (nostalgie...). Est-ce que ce bouquin comprend les 6 livres Gallimard ou y en a-t-il d'autres dans la gamme ?
LO ;)
Alors oui et non, les 6 bouquins ne sont pas compilés dans cette édition.
( D'ailleurs, si tu peux les retrouver à vil prix, ne t'en prive pas hein ;) )
Au niveau règles et background, tout est là, ce sont les scénarios qui ont sauté (et là c'est le pire je trouve personnellement).
Ils ont été publiés en anglais, mais pas traduit.

Il y a d'ailleurs l'ouvrage de base en VO qui est dispo ICI en pay what you want ;)

Et toute la gamme en VO est visible LA.

Dyrual
Zelateur
Messages : 57
Inscription : dim. sept. 30, 2018 8:39 pm

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Dyrual » dim. oct. 07, 2018 8:19 am

Je me rappelle avoir lu ces bouquins au Collège. En cachette (parents téléspectateurs de Mireille Dumas). J’avais adoré « Les Créatures de l’Ombre » sur les Assassins, cela m’avait beaucoup fait voyagé!

Avatar de l’utilisateur
Sykes
Dieu normand
Messages : 4457
Inscription : mer. oct. 26, 2011 12:32 am
Localisation : Quimper (29)

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Sykes » dim. oct. 07, 2018 10:00 pm

C'est clair que "Les Terres de Légende" a beaucoup marqué une génération de rôlistes 8)

Avatar de l’utilisateur
gurdn
Banni
Messages : 1307
Inscription : ven. déc. 28, 2012 2:03 pm
Localisation : Aix en Provence

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par gurdn » dim. oct. 07, 2018 11:12 pm

1.) Quoi que c'est ?

Waterdeep Dragon Heist, la nouvelle aventure publiée par WotC pour D&D 5e.

Image


2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?

Un peu partout, même sur ce forum.


3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?

Réfléchi. Au début, j'étais emballé par la gamme 5e et j'achetais tout ce qui sortait, puis j'ai un peu ralenti le rythme... Et là je commence à me méfier mais je voulais voir ce que donnait la première aventure urbaine de la gamme.

4.) Vous pensiez trouver quoi ?

Une aventure urbaine et un peu de setting... J'espérais aussi trouver des outils génériques pour jouer des aventures urbaines ailleurs qu'à Waterdeep.


5.) Vous avez trouvé quoi ?


Un scénario très simple (un trésor à récupérer pendant que les tensions montent entre les différentes factions) mais avec des variations possibles en fonction des saisons. Quatre antagonistes possibles, au choix, avec des motivations différentes les uns des autres. Les joueurs choisissent la saison, le MJ utilise le méchant correspondant. Les trois ennemis qui n’auront pas été retenus participeront quand même à l’aventure, mais en tant qu’alliés ou obstacles supplémentaires. Le choix de la saison aura également un impact cosmétique sur l’environnement. L’hiver est rude, le printemps est humide… Des petits détails changeront tout au long de l’aventure (mais surtout à la fin) en fonction de la saison choisie.

De nombreux conseils sont donnés au MJ pour lui permettre de mener l’aventure facilement. Le côté didactique rappelle Lost Mine of Phandelver. On est clairement dans une aventure d’introduction.

On trouvera donc des conseils pour la création de personnage, appartenir à une famille noble ou à une guilde permet d’ancrer les personnages à leur environnement. L’idée est vraiment de faire en sorte que les joueurs se sentent chez eux à Waterdeep.

Bien qu’elle soit assez simple, la structure du scénario et des événements qui le précèdent est rappelée sous forme de diagramme, ce qui est toujours pratique en jeu, même si pour le coup c’est surtout l’occasion de se rendre compte que l’aventure est très linéaire.

Il est aussi rappelé que les aventures urbaines impliquent d’évoluer dans un environnement surveillé et dans lequel des sanctions existent pour ceux qui enfreignent la loi. Une aide de jeu est fournie en annexe et récapitule les peines associées à la plupart des crimes. Les joueurs devraient donc avoir pleinement conscience que le hack & slash ne sera pas la bonne stratégie dans cette aventure.

On passe ensuite à la présentation des différentes factions de Waterdeep. Les personnages pourront monter leur renommée auprès d’une faction afin d’en tirer des avantages durant l’aventure. Des exemples d’avantages sont listés pour chaque factions et il sera possible de rejoindre les factions « bonnes » comme « mauvaises ». Xanathar pourrait fournir des gardes du corps, Bregan D'aerthe a les moyens de faire disparaitre quelqu’un de gênant, l’Alliance des Seigneurs peut venir en aide en cas de problèmes avec la justice, tandis que les Ménestrels ont accès à de nombreuses potions et parchemins, les joueurs devront donc choisir leurs alliés judicieusement, car ces choix auront un réel impact sur le déroulement de l’aventure.

Je raconte ensuite toute l'aventure, évitez de lire si vous risquez de la jouer :
Spoiler:
L’aventure commence dans la célèbre taverne du Yawning Portal - quitte à jouer dans les Royaumes Oubliés, autant le faire à fond.
Pour démarrer, il est conseillé de donner une illustration de quelques PNJ aux joueurs afin que chacun choisisse une connaissance amicale qui pourra fournir quelques informations ou de l’aide durant cette aventure et éventuellement pendant la suite (Dungeon of the Mad Mage). Une série d’événements déclenche ensuite le début de l’aventure, tout en donnant un aperçu des embrouilles entre factions. Après ces événements, les personnages se retrouvent avec une quête en apparence assez simple donnée par une célébrité des Royaumes Oubliés (non, ça n’est pas Drizzt, ni Elminster).

Si ils suivent cette quête (pas le choix, en fait, sinon on ferme le bouquin), les joueurs pourront résoudre une petite enquête rapide, les personnages se retrouveront dans un petit donjon urbain de 5 pièces (type repaire de voleurs) suivi d’un autre classique de l’aventure urbaine avec une douzaine de salles à explorer dans les égouts. En menant à bien leur première petite quête, les personnages se retrouveront embarqué dans un mystère bien plus grand, ce qui les conduira à évoluer dans tout Waterdeep et à affronter des ennemis bien trop puissant pour eux. Ils obtiendront également une récompense qui les ancrera encore plus dans le décor, puisque les personnages hériteront d’un manoir et d’une taverne à restaurer. Les personnages devraient atteindre le niveau 2 à ce moment là.

Ces débuts sont assez dirigistes mais permettent de prendre en main l’environnement. La ville est immense, on ne peut pas juste lâcher des personnages fraichement créés là dedans et demander aux joueurs ce qu’ils veulent faire. Maintenant que le ton de l’aventure a été donné et que les personnages ont un point de chute (et d’attache), le monde s’ouvre sur un chapitre 2 qui a tout d’un petit bac à sable urbain.

Les joueurs auront donc le plan de leur manoir et du quartier quand des représentants de différentes factions commenceront à les approcher pour les recruter. De temps en temps, des représentants de chaque factions proposeront différentes petites missions à résoudre en quelques jets de compétences ou petits combats. Entre temps, les personnages pourront remettre en état leur manoir et donc interagir avec les diverses guildes d’artisans de Waterdeep. En remettant en état la taverne du manoir, les personnages pourront également se mettre à dos le propriétaire de la taverne du bout de la rue qui tentera quelques manoeuvres pour écarter ce nouveau rival. Après s’être fait quelques amis ou ennemis, les personnages devraient atteindre le niveau 3 et tout devrait s’accélérer (fin de l’apparté Sandbox, retour au Railroad).

Si ce n’est pas déjà fait, les personnages pourront se frotter aux forces de l’ordre lorsqu’une explosion retentira dans leur quartier. Cette scène de crime est le point de départ du chapitre 3, dans laquelle se côtoieront des gardes, des cadavres, des témoins et des enquêteurs. Rappelons toutefois que nous jouons à D&D et que des sorts comme « Speak with the Dead » permettent d’avancer rapidement dans ce genre d’enquête.

Une fois que les joueurs auront découvert qui a fait quoi et pour quel motif, ils devraient partir chasser le MacGuffin (ou laisser les gardes le faire) dans un donjon d’une vingtaine de pièces (type villa bien gardée) dont le propriétaire aura des motivations qui dépendront directement de l’antagoniste qui a été choisi parmi les 4 au début de l’aventure (souvenez-vous, l’histoire des saisons). A mon grand désespoir, un des PNJ qui se trouve dans cette villa devra porter une « plot armor » pour assurer le bon déroulement de la suite de l’aventure, il est en effet indispensable qu’il réussisse à s’échapper pour que la suite ait lieu. Je ne m’attendais pas à lire ce genre de choses dans un bouquin de jeu de rôle en 2018 mais il faut garder à l’esprit que malgré l’apparente liberté de mouvement du chapitre 2, on est clairement dans une aventure très linéaire. A la fin de cette enquête, les personnages seront donc passés niveau 4 et pourront s’attaquer à la fin de l’aventure.

Pour toute la suite de l’aventure, le MJ devra ajuster les événements en fonction de la saison retenue. On aura droit, à nouveau, à une succession linéaire d’événements prédéterminés. L’auteur, sympa, nous dira toutefois qu’il ne faut pas hésiter à changer l’ordre des événements, supprimer, ajouter ou modifier des rencontres et laisser les décisions des personnages influencer l’histoire. Quand je lis ce genre de conseils, j’ai toujours l’impression de lire un livre de recettes dans lequel on me prévient que ça ne va pas être bon mais que je n’ai qu’à changer les ingrédients suivant mes goûts… Pour couronner le tout, on nous explique que si les personnages obtiennent le MacGuffin « trop tôt », celui-ci ne fonctionnera pas comme prévu, c’est au MJ de décider quand est-ce que ce sera le bon moment pour qu’il se remette à marcher (probablement après avoir suivi soigneusement toute la série d’événements prédéfinis…).
Un diagramme résume ces « chaines d’événements » et ce sera indispensable vu que certaines rencontres se retrouvent positionnées à différents endroits suivant la saison. Par exemple, la rencontre 5 « poursuite sur les toits » se trouve en troisième position dans la chaine estivale, alors qu’elle sera en 6ème position en automne. Certains de ces événements ont leur propre plan et les descriptions varient en fonction des saisons. C’est une manière intéressante de présenter les choses en évitant de répéter ce qui est commun.
A la fin de ces événements, les personnages devraient trouver un donjon d’une dizaine de pièces (type coffre fort) dans lequel se trouve le trésor que tout le monde recherche. Les personnages devront donc persuader le gardien (bien trop fort) de leur remettre les pièces d’or et ce sera la fin de l’aventure.

J’ai du relire plusieurs fois la fin de ce chapitre pour être sur de comprendre. On est à la moitié du bouquin et l’aventure est terminée, alors qu’il reste encore 5 chapitres et qu’aucun des 4 antagoniste n’a été affronté… Mais c’est bien ça.

Il y a bien des descriptions détaillées des repaires des 4 antagonistes principaux mais ils ne sont là qu’à titre informatif, au cas où les PJ s’y rendraient. On nous détaille donc tous les problèmes que pourraient avoir les PJ en cherchant les embrouilles chez des gens bien trop puissants pour eux. Ces chapitres optionnels permettent d’en apprendre plus sur les motivations de ces PNJ et de détailler ce qui pourrait se passer si leurs plans se réalisaient. Apparemment, la visite de ces lieux pourrait être une étape nécessaire dans la prochaine aventure, en attendant ce sont juste de superbes lieux pour des TPK.

Reste tout un chapitre de background sur Waterdeep (une vingtaine de pages). Dans ce petit guide du routard, on en saura plus sur l’histoire, la politique, les lois, les moyens de transport, les guildes, les différents quartiers de la ville et les fêtes locales. Une immense carte accompagne bien sûr le tout.

Au final, cette aventure a de nombreux points positifs, elle permettra notamment de :
- Créer un groupe de personnages bien ancrés à Waterdeep
- Découvrir la ville et ses différentes factions
- Explorer quelques donjons variés
- Donner aux personnages un QG et les laisser gérer un commerce
- Donner l’habitude aux joueurs de ne pas tout résoudre par la force

Mais elle présente quelques défauts :
- Le scénario est très linéaire
- L’aventure est plutôt courte
- Gérer toutes ces factions plus les forces de l’ordre est une tâche assez complexe
- On nous explique qu’il faut modifier des choses, sans nous dire comment
- Les personnages n'affrontent que des sbires


6.) Allez vous vous en servir ?


Je ne pense pas. Ca me ferait mal d'imposer une aventure aussi linéaire à des joueurs expérimentés et si je devais monter un groupe avec des débutants je préfère largement Lost Mine of Phandelver. Ou alors je m'arrêterais au chapitre 2 avant de basculer sur autre chose...

7.) En conseilleriez vous l'achat ??


A la lecture c'est plutôt sympa et il y a plein de choses à récupérer pour n'importe quelle aventure urbaine, c'est même plein de qualités si vous savez apprécier les scénarios linéaires à leur juste valeur.

Avatar de l’utilisateur
Islayre d'Argolh
Dieu des coiffeurs zélés
Messages : 8154
Inscription : ven. août 17, 2007 5:11 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Islayre d'Argolh » lun. oct. 08, 2018 9:44 am

Merci beaucoup pour le retour @gurdn !

Ça confirme ce que j'ai lu ailleurs et je vais donc passer mon tour sur ce supplément :)
You are the rulebook. There is no other rulebook.
Make it fast, make it colorful and make it full of decisions for the players. 

Boutique LuLu : la Cité sans Nom, Coureurs d'Orages et autres bêtises au d20.
Schrödinger du Podcast Anonyme.

Avatar de l’utilisateur
Sama64
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 3067
Inscription : mer. janv. 21, 2015 10:58 am
Localisation : Issy les Moulineaux

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Sama64 » lun. oct. 08, 2018 10:11 am

oui merci @gurdn
c'est quand même un peu la douche froide (je pensais me prendre ce supplément)
arriver à faire une aventure ultra linéaire dans un environnement urbain, c'est quand même très dommage
Traductions & relectures pour le DDD

Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 5480
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Le Cap (Afrique du Sud)
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Vorghyrn » lun. oct. 08, 2018 3:03 pm

merci aussi @gurdn
contrairement à mes deux compères au dessus, ça ne m'a pas refroidis ;)
Mes CR solos en cours :

Avatar de l’utilisateur
Solaris
Dieu bien trop curieux
Messages : 7890
Inscription : dim. juin 05, 2005 12:09 pm
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Solaris » mar. oct. 09, 2018 10:00 pm

1.) Quoi que c'est ?
Image
Le Jeu des Grolles (Les Godillots)

2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?
Avec le Grog.

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?

Réfléchi, j'étais curieux de savoir ce que c'était, ne connaissant pas en plus la BD.

4.) Vous pensiez trouver quoi ?
Un jeu style Lanfeust ou encore Quatre de Baker Street pour faire jouer durant la Grande Guerre.

5.) Vous avez trouvé quoi ?
C'est très proche des Quatre de Baker Street (excellent jdr tiré d'une BD) : des règles simples, voir simplistes, pour faire jouer dans l'univers d'une BD.
Mais contrairement à ce premier qui offre un coffret avec le premier tome et le guide de Londres, Le Jeu des Grolles n'est qu'un encart de 8 pages dans le tome 5 de la BD. C'est donc surtout les règles qui sont expliquées, rien sur l'univers.
Par contre, il y a 6 synopsis de scénarios intéressants et inspirants, et un bon scénario en plus qui permet déjà de se faire la main sur une grosse séance. Après, entre l'Histoire et les tomes de la BD, je pense qu'il y a matière à trouver inspiration.
Les règles sont encore plus dépouillées que dans les Quatre de Baker Street (c'est dire !) : deux caractéristiques, une règle de combat et un peu de matos et basta. La fiche de perso tient sur un format A6 et n'est même pas encore dispo en PDF (ceci dit, facile de la photocopier, voir d'en faire une soi-même).Et oubliez les règles d'expérience.
Par contre, on pourrait s'attendre à un jeu déconne style Lanfeust, mais c'est quand même plus sérieux. Et puis la BD est richemetn documentée et cela se ressent. Cela peut-être dédramatisé, mais certainement pas en mode comédie (style les Gendarmes ou la Soupe aux choux).
Si Lanfeust est solide (même si l'humour est difficile à assumer/assurer en jeu) et les Quatre de Baker Street suffisant, je Jeu des Grolles manque quand même un peu d'épaisseur. il aurait presque fallu un guide qui compile des règles un poil plus étoffées, quelques pages résumant les personnages et les lieux clés de la BD et pourquoi pas un léger contexte reprenant la BD pour la mode ou le quotidien. Rien de lourd, mais l'équivalent des Quatre de Baker Street aurait été parfait.
Après, je ne boude pas le plaisir de voir qu'un éditeur de BD ose le pari même très timide de proposer une petite adaptation jdr avec quand même des idées de scénarios et un scénario complet intéressant et motivant.

6.) Allez vous vous en servir ?
Je ne sais pas encore, mais je tenterai bien au moins un one-shot. Rien que l'idée de faire jouer la "roulante", qui alimente les soldats au front, me plait bien. J'ai un planning jdr très chargé et le proposer en partie sera pas forcément évident à caler. Je vais quand même y réfléchir.

7.) En conseilleriez vous l'achat ?
Je ne connaissais pas la BD mais le tome 5 est vraiment bon. Alors autant en profiter, mais faut voir la partie jdr comme un léger bonus, pas comme un gros jeu à part entière qui traiterait de la période comme Skull & Bones des XII Singes par exemple, bien plus complet.
Mais si vous aimez la BD et que "les Godillots" vous tente, alors ne vous refusez pas cette initiative (trop) timide mais intéressante.


EDIT (11/10/18) : la fiche de perso est maintenant disponible sur le site de l'éditeur.
Dernière modification par Solaris le jeu. oct. 11, 2018 1:01 pm, modifié 2 fois.
Les Chroniques de Solaris, site de Jdr

Mes créations sur Lulu.com

"Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir".
Jean de la Fontaine, 17è sièc... 2019.

Avatar de l’utilisateur
Sakagnôle
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1709
Inscription : jeu. nov. 05, 2015 11:18 am

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Sakagnôle » jeu. oct. 11, 2018 12:40 pm

1.) Quoi que c'est ? 

Image

2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ? 

C'est ça qui est long :)
Ces 5 dernières années j'ai eu le coup de foudre pour 2 jeux: Into The Odd et Abstract Dungeon.
Or, ces deux jeux ont été traduits par XII singes, du coup je me suis dit que si ces gens avaient les même gout que moi je devais m'intéresser à leur production.
Je vais sur le site et je tombe sur Skull & Bones... mi-pulp; mi-occulte .

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ? 

Complètement réfléchi (le reste de la gamme sera du compulsif).

4.) Vous pensiez trouver quoi ? 

Un jeu complet avec en toile de fond la guerre de 14, des sociétés secrètes, ce que j'avais aimé dans Achtung! Cthulhu.

5.) Vous avez trouvé quoi ? 

Un super produit. Une gamme fermée. 5 années de guerre, 5 tomes... propre.

Déjà l'objet en lui-même était fait pour me plaire: 4 petits livrets super pratiques à lire, l'écran du jeu!, et une sublime carte de l'époque (cette carte est vraiment magnifique!).

4 livrets pour 4 dossiers:

Dossier 01: les règles, c'est un dérivé de Paladin. Elles sont simples, carrées, et collent au thème. Après je ne sais pas si c'est elles que j'utiliserai si d'aventure je devais jouer mais elles sont là et font très bien le job. En tout cas elles ne me rebutent pas.

Dossier 02: L'Europe en 1914... bon c'est là que le bas blesse. C'est court, on survole. MAIS, je me rappelle m'être fait chi**r comme un rat mort à lire toute la chronologie de la 2ème guerre mondiale dans A!C... et suivre l'évolution onomastique des services secrets britanniques... ici c'est bref et c'est tant mieux. J'aurais aimé plus de détail sur des lieux, une ville, une bataille.

Dossier 03: Les secrets. Là j'ai pris mon pied. On nous révèle ce qui fait la plus-value du jeu. Les société secrètes gentilles et méchantes. Les antagonistes. L'uchronie. Tout ça a un petit fumet de Hellboy en plus! le top. C'est très intéressant, on en voudrait plus (je pense trouver cela dans les suppléments) .

Dossier 04: Les aventures. Elles sont d'excellentes factures. Sur un format Bac-à-Sable. on a le pitch, 2 ou 3 pistes principales et vogue la galère. J'adore.

Seul véritable reproche à ce jeu c'est que ce n'est pas forcément pour des débutants, il y a peu de conseil, on ne nous prend pas par la main, les scénario ne sont pas les plus faciles à diriger pour un novice.

Ce qui ne veut pas dire que ce ne soit pas un bon jeu initier bien au contraire! 14-18 et l'Europe tous le monde connait (Le Reikland un peu moins...), Paris, Londres touts le monde voit (Wastburg un peu moins)  et l'aspect guerre occulte plait toujours.

Autre reproche quelques erreurs de mise en page, de mot ou d'orthographe... pas de quoi fouetter un démon!

La concision est pour moi est un avantage, j'ai pas en vie de me taper 10 pages de lecture imbitable  pour connaitre le nom du chef des Méchants, ici on me le donne de suite. Ca va droit au but c'est nickel. Pas de dizaine de pages inutiles sur l'organisation que l'on joue et qui ne serviront pas.
En quelques pages on à tout ce que l'on a besoin.

C'est tout en un en livret... on peut filer les Règles au joueurs et garder derrière l'écran (fourni!) le guide des scénar!


6.) Allez vous vous en servir ?

Et pas plus tard que ... non je déconne. Je vais vous surprendre je vais dire non ( :( ) à mon grand regret j'ai déjà du mal à caler une partie des Lames du Cardinal tous les 3 mois... je fais un one shot Abstract pendant les vacances scolaires (ou un Warhammer). Mais qui sait , peut être je vais me faire un solo^^

Comme à mon habitude je réaliserai un habillage Abstract Dungeon de ce jeu! (du coup un one shot est envisageable^^)

7.) En conseilleriez vous l'achat ??

Clairement oui et non. Oui parce que c'est bon, tout en un, clair précis, ludique, intéressant. Non parce que je me doit de tout acheter  2 gammes maintenant ! (S&B est une émanation de Tenebrae - toujours des XII singes - gamme que je viens d'acquérir!) 
En plus je suis dégoutter je viens de laisser passer la PP pour 1918 (OUIIIINNNN) - je le commanderai en ligne!

Mais bon allé en route pour 1915!

Avatar de l’utilisateur
Antharius
Messie
Messages : 1152
Inscription : mar. janv. 15, 2013 3:23 pm
Localisation : Vendée

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Antharius » jeu. oct. 11, 2018 2:49 pm

Merci pour ton retour!

Comme toi je trouve les "petits" formats très sympa à lire et plus simple à jouer (un livre de base de 400p c'est autrement plus long ^^).

Rien que pour ça c'est un éditeur à suivre ^^

Avatar de l’utilisateur
Ego'
Dieu de la taverne
Messages : 6363
Inscription : ven. nov. 28, 2003 2:04 pm
Localisation : derrière le comptoir (à Metz)

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Ego' » jeu. oct. 11, 2018 3:12 pm

Dommage qu'il soit hors de prix...

Verrouillé