[Crashtest ATM/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire & autres contes...

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Avatar de l’utilisateur
Avangion
Transcendé
Messages : 727
Inscription : mer. juin 22, 2016 10:25 pm
Localisation : Paris

Re: [Crashtest TOR/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire

Message par Avangion »

Ghorin a écrit :
mar. sept. 26, 2017 12:12 pm
Avangion a écrit :
mar. sept. 26, 2017 11:48 am
Ghorin a écrit :
mar. sept. 26, 2017 11:19 am
 


Salut Avangion,

Il est possible effectivement que je suive ton conseil et que je bazarde une bonne partie des règles de voyage mais j'aimerais d'abord comprendre pourquoi ça marche pour certains groupes et pas pour d'autres.
  • Est-ce inhérent à la façon qu'à le MdL de gérer cette Phase de Voyage ? Il est possible (même certain en fait, vu le résultat) que je fasse mal le taf.
  • Est-ce juste que tous les groupes de joueurs ne sont pas identiques et n'ont pas les mêmes attentes et acceptation de l'aspect intrusif d'un système de jeu ?
Sinon je fais déjà la préparation d'un voyage en le focalisant sur un sujet particulier (l'oppression de l'Ombre, la faim, un péril particulier, ...) et sur un sentiment à faire ressentir aux joueurs, je vais continuer dans ce sens pour améliorer encore. C'est juste la mécanique qui semble trop présente et un peu tue-l'ambiance pour les joueurs de mon groupe.
Merci Avangion, je continue de lire ce thread et je verrai ce que j'en fait. 

Il faudrait voir quel est le profil de tes joueurs… Les miens sont de grands débutants dans le jeu de rôles (sauf ma femme est encore ce n'est pas une vieille briscarde). Et ils ne sont pas férus de chiffres pour la plupart (deux profs de français, un autre de philo). Par contre ils adorent les histoires, les références littéraires etc. 

Donc ce système de voyage lourdingue, je l'ai rapidement mis à la trappe. 

Par ailleurs, mes joueurs ont quand même dû mémoriser un système de combat pas si évident (et même pas très intuitif), le principe de la phase de communauté etc. Pour des débutants c'est déjà beaucoup. 

Peut-être des joueurs à l'esprit très « scientifiques » qui aiment à se figurer les distances, les durées de manière rigoureuse etc. pourraient apprécier un tel système. Je veux bien l'admettre. 

À mon humble ne te remets pas en cause. 

Avatar de l’utilisateur
Fingolfin
Dieu lyrique des fouteux chantants
Messages : 5575
Inscription : sam. févr. 07, 2004 7:06 pm
Localisation : Massy

Re: [Crashtest TOR/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire

Message par Fingolfin »

Ecorce a écrit :
mar. sept. 26, 2017 11:16 am
Je réfléchissais en même temps que j'écrivais, mais pour résumer ma pensée, je pense que la grossesse c'est tout à fait jouable en jeu (voire super intéressant même). Par contre je ne vois pas la mère repartir avant plusieurs années à l'aventure après accouchement (sauf obligation morale, ou mission "importantissime"), sans que ça ait l'air d'un abandon.

Disons qu'en tant que futur parent du XXIème siècle (c'est pour le mois de mai si tout va bien !), je ne peux pas mettre de côté l'importance des figures d'attachement que sont les parents pour le développement de l'enfant.

Tout dépend de ce que le joueur ou la joueuse veut faire de ce futur personnage. Ça peut être intéressant qu'il soit insecure, mais c'est un concept. Pour avoir un enfant devenu adulte, avec la tête sur les épaules et pas 50 points d'Ombre dès le début, il doit y avoir une histoire familiale (au moins jusqu'au décès ou retrait du personnage parent). J'ai du mal à me défaire de ces impressions IRL pour créer de la cohérence ou de la crédibilité in-game.

Pour moi, il n'est pas crédible que dans un contexte plus ou moins celtique comme celui des Hommes de Bois, la mère reparte à l'aventure sans que la société ne considère ça comme un abandon.

Par contre je ne vois pas le lien que tu fais entre Ombre et enfant délaissé. La Corruption, c'est pas de la psychanalyse ou de la psychologie.

F.
HUGE PIT FILLED WITH 200 SPIKES

« je carbure à la Jupi » - Highlandjul

« Je bois de la vodka Lidl » - Kyorou

Avatar de l’utilisateur
Ecorce
Evêque
Messages : 408
Inscription : ven. sept. 22, 2017 1:45 pm
Localisation : Angers (49)
Contact :

Re: [Crashtest TOR/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire

Message par Ecorce »

Fingolfin a écrit :
mar. sept. 26, 2017 7:19 pm
Par contre je ne vois pas le lien que tu fais entre Ombre et enfant délaissé. La Corruption, c'est pas de la psychanalyse ou de la psychologie.

F. 
Bon alors, on est dans de la fantasy, où l'on reconnait qu'il existe une forme de "force qui nous dépasse", comme une espèce de magie voire de destinée, de vie supérieure, comme une espèce de sens caché derrière chaque chose, insaisissable. Quelque chose de constitué de "Lumière" (équilibre) ou "d'Ombre" (souillure).

Traverser une région des Terres du Milieu qui a connu une présence maléfique trop longue, d'après les règles, ça fait gagner des points d'Ombre. Ok, on est pile là-dedans. Un endroit, qui n'est en rien un simple être vivant, mais qui "ressent" des choses. En quoi est-ce différent d'un traumatisme, subit par l'univers, et que les mortels ressentiraient, même si le mécanisme de ce traumatisme est particulier ? Or un traumatisme, c'est l'affaire de la psy(-chanalyse, -cologie, -chothérapie, etc).

Prenons un exemple plus parlant maintenant. Les règles disent (je dis ça de mémoire) qu'assister à la mort brutale d'un compagnon ou d'un proche plus généralement provoque le gain de points d'Ombre. C'est pas un traumatisme ça à la base ? Même si c'est déguisé en "Corruption" ?

Enfin, les défauts développés par les personnages en fonction de leur Vocation suite à l'accumulation de trop de points d'Ombre : culte du secret, violence désinhibée, paranoïa, accès de folie... ce ne sont pas des troubles psy ?

Est-ce que la Corruption décrite par Tolkien ne serait pas une réappropriation des concepts de la psychanalyse ?

Alors je ne veux pas réduire cela à de la psy, bien sûr. C'est transformé, magnifié, sublimé, personnifié même. Mais j'y vois un lien tout de même.

Je suis prêt à entendre des arguments contraires et à changer d'avis cependant (parce que c'est un sujet passionnant, et dont je ne maîtrise sans doute pas tout, loin de là).
Les Carnets d'Imladris - http://fondcombe.wordpress.com

Avatar de l’utilisateur
Fingolfin
Dieu lyrique des fouteux chantants
Messages : 5575
Inscription : sam. févr. 07, 2004 7:06 pm
Localisation : Massy

Re: [Crashtest TOR/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire

Message par Fingolfin »

Ecorce a écrit :
mar. sept. 26, 2017 9:11 pm
Est-ce que la Corruption décrite par Tolkien ne serait pas une réappropriation des concepts de la psychanalyse ?

Pour moi justement non : je suis assez convaincu que Tolkien était anti-psychologie. Et ce concept scientifique n'a AMHA rien à faire dans l'œuvre littéraire de Tolkien. (Ca serait un peu comme invoquer la physique des particules pour expliquer la magie des Istari par exemple…)

Pour la Corruption : essentiellement, elle émane de l'influence de Morgoth sur le monde. Quand un humain ressent un traumatisme, ce n'est pas le traumatisme en lui-même qui apporte de l'Ombre, mais la réaction de désespoir dans laquelle l'humain peut (ou pas plonger). Il doit garder espoir. S'il se résigne, reste apathique et cède à la tristesse, et donc l'Ombre à gagnée.

Et non, pour moi les défauts des personnages ne sont pas des "troubles psy". Ca c'est notre vision du 21ème siècle. C'est juste qu'en règle générale je pense qu'il n'est pas approprié de parler de psychologie quand on parle d'œuvres littéraires ou théâtrales, Shakespeare par ex. n'en n'a pas eu besoin pour écrire ses chefs d'œuvre, je considère donc qu'on peut faire sans. Je veux pas paraître fanatique, mais invoquer la psychologie à mon avis mène trop souvent à des surinterprétations qui oublient l'œuvre derrière…

Quand on parle de l'enfant délaissé, il n'y a a priori pas de raison de penser que Morgoth va investir son esprit et le corrompre. On parle quand même de mal absolu là. Oui l'enfant sera triste, malheureux, perdu, mais je ne pense pas qu'on puisse mettre ça sur le même plan que la corruption de Sméagol ou de Biblo face à l'anneau par exemple.

F.
 
HUGE PIT FILLED WITH 200 SPIKES

« je carbure à la Jupi » - Highlandjul

« Je bois de la vodka Lidl » - Kyorou

Avatar de l’utilisateur
XO de Vorcen
Dieu du brandy
Messages : 4636
Inscription : ven. août 29, 2008 10:18 am
Localisation : Savigny sur Orge (Essonne)

Re: [Crashtest TOR/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire

Message par XO de Vorcen »

Et on ne parle pas de délaisser ou d'abandonner un gamin mais de le confier temporairement à des personnes de confiance (et pour les parents et pour le gamin) : "papa/maman a une course à faire. Tu vas rester chez tata avec tes cousins. Ce ne sera pas long, moins de deux lunes."
Savage Worlds : règles d'essai gratuites et scénarios gratuits, les gammes en français (et en anglais pour Achtung! Cthulhu, Beasts & Barbarians et Lankhmar), ressources chez Torgan, discussions Casus NO avec d'autres liens.

Avatar de l’utilisateur
Ego'
Dieu de la taverne
Messages : 6450
Inscription : ven. nov. 28, 2003 2:04 pm
Localisation : derrière le comptoir (à Metz)

Re: [Crashtest TOR/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire

Message par Ego' »

Sammael99 a écrit :
mar. sept. 26, 2017 8:26 am
Quand j'ai fait joué ce scénar avec AiME à mon fils et deux ados de ses copains, on a eu droit au TPK lors de ce combat. Comme je ne voulais pas les dégoûter de leur première partie de JdR, ils ont été fait prisonniers et ont commencé la session suivante enchaînés dans la mine.
Oui, ça n'a rien de comparable. De mon côté ce sont des adultes, et ils méritent d'en baver ;)

Question, puisque tu as testé les deux jeux, as-tu l'impression que la mortalité des personnages des premiers niveaux de AiME (que je n'ai pas testé, je me base sur mes parties de D&D5) est nettement supérieure à celles des personnages débutants de LAU ? 
 
Sammael99 a écrit :
mar. sept. 26, 2017 8:26 am
Moi j'aime beaucoup la fin du scénar, je la trouve très Bilbo comme ambiance. Y a moyen de donner un ton un peu léger à une situation tragique. Et puis c'est tout sauf facile...

C'est le côté Bilbo justement qui ne me plaisait pas et avec lequel j'ai eu du mal. Mais je suis d'accord avec toi, ça n'a strictement rien d'une promenade...

Avatar de l’utilisateur
Ego'
Dieu de la taverne
Messages : 6450
Inscription : ven. nov. 28, 2003 2:04 pm
Localisation : derrière le comptoir (à Metz)

[Crashtest TOR/LAU] 12ème épisode - « Les Tréfonds de la Montagne »

Message par Ego' »

Image

Image

Image

• Où l'aube se lève sur un charnier, et où les compagnons enterrent leurs morts.
• Où Tom raconte le passé d'Iwgar Longuefoulée, parle de la fille du guide. Celui-ci, après la mort de sa femme, a confié celle-ci il y a sept ans à Beorn, avant de partir chercher fortune dans l'Ouest.
• Où la Compagnie est rejointe par Beran, un patrouilleur beornide venu à la rescousse. Et où l'accueil de Fundin est aussi chaleureux qu'un glacier des Monts Brumeux.

Image

• Où Fror, vivant mais mal en point, est amené dans un refuge de haute-montagne pour se reposer sous la garde d'Everard, pendant que le reste des compagnons, assistés par Beran, partent à la recherche de Dindy Brandebouc.
• Où la Compagnie s'enfonce pendant des jours dans les tréfonds de la montagne, subissant fatigue et désespoir en suivant la piste laissée par Dindy et ses ravisseurs.
• Où Tom entends au loin un chant gobelin.
• Où Brand trouve un raccourci, débouchant malheureusement dans un nid d'énormes aragnes, et où Heva sauve tout le monde d'une embuscade mortelle.

Image

• Où la nuit venue Tom s'endort au lieu de faire le guet, et où un colossal troll des cavernes le réveille en tentant de lui broyer le crâne. Où les compagnons, sans avoir le temps de revêtir leurs armures, chargent le monstre. Où heureusement Brand parvient à l'impressionner lui faisant perdre une partie de sa hargne, mais où Beran se fait broyer l'épaule avant que le troll ne succombe.

Image

• Où la piste débouche sur l'abyme où se déverse une chute d'eau grondante, et où l'étroit passage risque de coûter la vie aux compagnons. Où Brand refuse d'avancer, jusqu'à ce que Heva trouve les mots justes qui lui redonnent courage. Où Tom chute dans le vide, mais où les précautions prises par Fundin permettent à Beran de sauver le caravanier de Bree.
• Où Brand permet de traverser une pente de rochers branlants en trouvant le bon passage qui évite de provoquer une avalanche de pierres.
• Où la Compagnie débouche sur une vaste caverne au bas de laquelle se tiennent deux sentinelles orques complètement ivres. Où Fundin et Heva se faufilent discrètement avant que Tom n'attire l'attention des soldats orques bien malgré lui. Et où, enfin, les coups de Heva, de Fundin et une flèche mortelle de Tom viennent à bout de leurs adversaires, non sans que l'un ne tente de donner l'alarme, mais où son cri est couvert par le brouhaha d'un banquet gobelin qui se tient au loin dans les galeries...



Le joueur jouant Fror va jouer un autre personnage pendant les deux séances qui suivent. En dehors de l'illustration, il s'agit du prétiré beornide fourni dans le livre de base.
 


Sondage E12 - avis des participants

Point de vue général
Image

Marc : « Séance un peu spéciale pour moi sans Fror (snif, snif). Beran est pas mal comme perso mais, au final, je me retrouve dans la même situation qu'avec Fror vu son état de santé. Concernant le périple souterrain à la recherche de Dindy Brandebouc, bien que périlleux, j'ai trouvé qu'une certaine légèreté flottait sur la compagnie, du coup, malgré le danger, la tension n'était pas vraiment au rendez-vous, en ce qui me concerne en tout cas (je pense que Brand, par exemple, a dû vivre ça plus intensément au vu de la quasi crise d'angoisse qu'il a eu au moment du passage avec la chute d'eau). Je pense que le côté plus léger est dû au fait que, comme tu l'as fait remarquer, nous soyons dans un scénario plus d'inspiration "Bilbo" que "SDA". »

Matt : « Une bonne soirée encore pour moi, toujours un plaisir. Un peu plus facile de s'entendre à une personne de moins (même si j'ai essayé de raconter mon histoire 3 fois avant de réussir :D). Je pense qu'il faut vraiment être conscient que plus on est de fous, plus il faut être disciplinés pour que l'on puisse entendre tout le monde. Et encore un grand merci à Isis qui se défonce à chaque fois pour nous faire du bon manger.»

Mike : « Comme les sessions précédentes, d'excellentes heures de jeu. Je ne m'en lasse vraiment pas. »

Philippe : « Pour moi, il y avait tout ce qu'il fallait. Tensions, combats, exploration's, doutes .... Donc, oui, hyper satisfait et toujours l'ambiance à la Tolkien. »

MJ : « Bonne séance. Le démarrage a tardé, mais cela a permis d'intégrer Beran - le remplaçant de Fror - de manière non artificielle. »


Aspects narratifs
Image

Marc : « Une évaluation des critères plus disparate que d'habitude. Pour résumer, en comparaison avec un autre passage de la campagne reprenant le même schéma, à savoir la traversée de la Forêt Noire sur le sentier des Elfes, je n'ai pas retrouvé la même tension, la même concentration ou encore attention. Et pourtant tout était là pour que ce soit le cas. Je pense que c'est en partie dû au fait que j'y suis allé avec un nouveau personnage que je ne "sentais" pas encore (en fait j'ai eu du mal toute la soirée à trouver le plus qui ferait de Beran autre chose qu'un simple perso, contrairement à Fror avec lequel j'ai tout de suite été en phase). »

Matt : « Un point particulier : pour ces critères, je préférais le système d'avant, à savoir point fort/neutre/faible. Je le trouvais plus simple et plus tranché au final que les smileys. Un épisode plus varié que le précédent avec des péripéties et obstacles intéressants. On progresse, on passe tout jusqu'à présent mais à quel prix ?! Je ne sais pas qui va s'en tirer ni comment. Sur les mécanismes que je découvre un peu plus, j'apprécie globalement la façon dont c'est géré. Je reste cependant frustré par les manœuvres de combat : les postures me plaisent et me parlent bien, je trouve que ça fluidifie bien, par contre les manœuvres restreignent trop nos possibilités à mon sens. Il y en a d'un côté trop peu (vu que si je suis avec un bouclier j'ai accès à quelques unes seulement, idem si j'étais en combat à 2 armes) et en même temps je ne voudrais pas avoir une liste de 10 pages de manœuvres... au final, je me demande si ce n'est pas tout simplement le fait d'avoir une liste qui me gène (ce que j'avais déjà soulevé dans BOL et dans MAZ si je me souviens bien). C'est un point un peu ambigu pour moi car je suis très intrigué par les listes que j'ai pu voir dans des systèmes dérivés de BRP/Runequest mais quand j'en rencontre une en jeu elle a tendance à se mettre en travers de mon chemin. Sur la difficulté, j'apprécierai peut-être que les jetons bonus (bleus, verts, rouges, etc.) que l'on gagne en "Art de la guerre", en "exploration" ou que sais-je encore puissent être utilisés à posteriori, et non pas en les annonçant avant le jet (à la Star Wars D6 en fait, tout comme les points d'espoir). » [NdMJ : pour le système de notation, je comprends, ta position se défend entièrement. Mais revenir en arrière serait une contrainte pour moi, donc à moins d'un consensus à ce sujet...
Concernant les options de combat, il y aurait une solution : que je traduise chacune de vos demandes par une des règles existantes. C'est possible, même si cela ajoute une contrainte pour moi également (connaître par coeur toutes vos options de combat en plus de celles de vos adversaires). Si c'est vraiment plus confortable pour vous, je le ferai, mais je ne peux pas garantir que le rythme n'en pâtira pas. Après réponses plutôt négatives, tu vas te dire "jamais deux sans trois". Mais en fait non, le hasard d'une discussion avec Isis hier soir nous a entraîné sur ce sujet. Et plus on joue et plus je trouve cette règle des dés bonus mal branlée. Déjà parce qu'ils sont doublement aléatoires : pour les obtenir, et lors de leur utilisation. Utiliser un dé - rare en plus - et le voir ne rien apporter en cas d'épuisement, a de quoi frustrer. J'aimerai tester une variante plus logique et efficace. Les jetons ne seraient plus des dés, mais des jetons temporaires utilisés à posteriori comme tu le suggères. Ils permettraient de se dépasser au cours de la scène en accordant un bonus identique à celui accordé par un point d'espoir. A discuter et tester...]

Mike : « Session action et tension. On sent le manque d'une phase de communauté entre cette aventure et la précédente. La plongée dans les ténèbres éprouve autant nos personnages que mes nerfs en tant que joueur. J'espère qu'on s'en sortira à peu près tous indemnes parce que les ratés (ou les critiques côté MJ) ont des conséquences vraiment lourdes (Beran déjà presque mort...) »

Philippe : « Encore une aventure différente de ce que l'on a déjà vécu. Chaque épisode à son thème et ici, l'ambiance pourrie des sous terrains gobelins est bien ressentie. Et, c'est pas fini... »

MJ : « C'était à nouveau une séance assez différente des précédentes. Exploration souterraine linéaire (suivi d'une piste) avec ses tracas et dangers. Le scénario est un curieux mélange entre tension et humour, notamment cette partie. Pas particulièrement convaincu en le lisant, je n'ai pas changé d'avis en l'animant. J'attends donc avec d'autant plus de curiosité vos retours. Si vous n'accrochez pas du tout, ne vous en faites pas, c'est le seul passage du genre de toute la campagne. A se demander s'il n'a pas été mis là pour renforcer le sentiment à venir de plongeon dans les Ténèbres... »


Aspects techniques
Image

Marc : « Cette fois-ci, j'ai bien entendu la musique et j'ai remarqué les illustrations sonores, comme la pluie tombant à verse. »

Matt : « La musique : nickel quand elle est gérée. La pluie, les bruits de grotte, ça met vraiment dans l'ambiance, j'aime beaucoup. J'ai l'impression que tu l'as oubliée à un moment non ? La planification, très bien. si l'on pouvait commencer à jouer un chouilla plus tôt ce serait encore mieux (mais je sais que Mike a des contraintes). »

Philippe : « Pour chipoter, la musique .... mais même pas sûr de moi. »

MJ : « Un démarrage plus tard que d'habitude, et des bruitages ou musiques pas toujours adaptées. Encore des efforts à faire sur ce dernier point. »


Image


Prestation PJ
Image

Isis : « Mon perso étant conscient de l'ombre, mon jeu devrait être plus proche de celui de Mike avec Fundin. Je suis un peu trop accueillante, il faudra que je corrige ça... :p Par ailleurs, je pense que si Mike avait donné son jeton vert à Matt lors du passage avec la cascade (plutôt que de le réserver à Philippe en cas d'échec de Matt pour le rattraper), Matt aurait eu plus de chances de réussir son jet (passage de un seul à 2d6 + éventuellement le bonus avec un point d'espoir, c'était tout à fait faisable). D'ailleurs, quand il a raté, Philippe a lui aussi raté son jet pour le rattraper (pion vert gaspillé, du coup). Heureusement que Marc a eu la main plus heureuse, sinon on aurait perdu Tom... :/ Peut-être devrions-nous être un peu plus attentifs les uns aux autres et penser à la réussite avant l'échec éventuel... ;) » [NdMJ : c'est vrai qu'il eu était plus prudent d'assurer le test de Tom plutôt que de miser sur la possibilité de le rattraper. Par contre, comme je vous l'avais précisé, si les plus proches avaient tous deux raté, ils auraient été entraînés dans la chute, puisqu'ils étaient encordés. Et si les suivants rataient à leur tour (tests encore plus difficiles vu le poids cumulé), rebelote. Vous auriez tous pu y passer... Je vous avoue que j'ai eu peur du TPK suite à l'échec de Tom, suivi de celui de Brand pour le retenir.]

Marc : « Le groupe a bien joué, égal à lui-même. Tout le monde a été solidaire, lors du combat contre le troll par exemple, ou lors du passage de la chute d'eau. Je dirais même qu'en dépit de la manière toute légère avec laquelle nous avons abordé l'affaire, nous n'avons pas commis d'impair (en tout cas jusqu'à présent). C'est en ce qui concerne mon interprétation de Beran et la manière dont j'ai vécu les choses à travers lui que je suis beaucoup moins satisfait. » [NdMJ : de mon côté de l'écran je t'ai trouvé très bien. Beran n'était pas Fror, clairement. Il avait sa personnalité, sa présence à lui. Je suis attaché à Fror, évidemment, mais Beran ne m'a pas paru fade en comparaison.]

Matt : « J'ai aimé les réticences de Philippe/Brand à franchir le gouffre : je ne sais pas trop si c'était RP ou pas mais peu importe, la tension est là et le fait qu'un joueur ou un personnage soit à la limite de renoncer est jouissif. Dans ce genre de situation, tu pourrais presque jouer sur le sang-froid des personnages pour leur obtenir un bonus ou un malus de situation (à condition de ne pas rendre le jeu plus difficile au global, en équilibrant le tout). Concernant Tom, je le découvre et je crois que je viens de comprendre à la fin du scénario. C'est un personnage qui pour l'instant n'excelle pas, en même temps il est un peu "batard" du point de vue de son rôle et de ses caractéristiques. Sérieusement, il n'est pas très bon en combat, en athlétisme, et même ses compétences favorites (chasse et exploration) ne sortent pas du commun. En fait, "mathématiquement", je suis un mec courtois, fort en négociation, évaluation et commerce et avec une bonne intuition. Ah et je m'en tire pas mal en énigme. Alors pour la peine, j'aimerais bien faire un jet d'énigme justement pour savoir comment un manchot pareil s'est retrouvé à faire de l'escorte d'un convoi ! J'ai du piquer le bouclier et le matos de quelqu'un, c'est pas possible autrement :D. Je crois avoir compris hier soir que je suis en fait une espèce de Pierre Richard du medfan, un Pippin (aussi connu sous le doux nom de Peregrin Took) en version humaine. Parce que je ne veux pas dire, mais le mec qui s'endort pendant sa garde et se réveille avec un Troll collé au casque, celui qui chute dans le gouffre et celui qui foire sa discrétion et fait repérer le groupe par 2 orques bourrés, c'est quand même moi quoi ! » [NdMJ : 😄 ; concernant le Sang-Froid, c'est une bonne idée. Ceci dit comme à chaque fois vous gérez la tension via vos réactions naturelles ou/et votre roleplay, faut-il vraiment en ajouter ? Est-ce que ça ne surchargerait pas la situation ? Est-ce que ça ne rendrait pas les situations bloquantes pour certains personnages (imagine Tom avec un test de Vaillance à 16+ qui le pénalise avant d'agir) ? Et quid des tests de Vaillance prévus par le jeu face aux pouvoirs de l'Ombre ? Faut-il augmenter leurs difficultés ? Ce sont de vrais questions, pas de la rhétorique.]

Mike : « Ca marche toujours aussi bien. J'ai justifié l'attitude de Fundin par rapport à Beran et je me tiendrai à ce type de réaction si mon perso survit à cette aventure. » [NdMJ : c'était parfaitement bien joué, rendant la rencontre bien plus réaliste. Bravo.]

Philippe : « Je crois que tout y est passé, Heva à même dit les mots justes pour convaincre Brand de passer le précipice. Intérieurement, j'attendais qu'un perso me motive .... » [NdMJ : comme d'autres, je me suis posé la question. Étais-ce du roleplay ou ta crainte de perdre ton personnage ? Mais au final peu importe. Ce qui était parfait dans cette scène c'est que tu as rendu Brand bien plus humain et profond. Jusque là le personnage était toujours sûr de lui. Là il présentait une faille, et ça a rendu la scène encore plus stressante qu'elle ne l'était déjà. Excellent ! ]

MJ : « Comme d'habitude vous parvenez à créer une bonne ambiance autour de la table en mixant les qualités des uns et des autres. Que ce soit le roleplay, l'esprit d'équipe, la déduction, l'ingéniosité et la tactique. C'est un plaisir que de jouer avec vous six, et ma satisfaction oscille entre "très" et "hyper" à toutes les séances.
Par contre, il y a tout de même un point qui m'a gâché un peu ce tableau idyllique hier soir : les moments où l'utilisation de divers jetons a tourné au marchandage meta-jeu. J'apprécierai dorénavant que la demande d'emploi d'un point d'Espoir de la Communauté (pot commun) soit suivie d'un vote simple de la part de chacun : pour (pouce levé) ou contre (pouce baissé). Que vous en discutiez en dehors de la séance, ou que vous compariez le contenus de vos pots respectifs pendant une pause, c'est parfait. Mais au milieu d'une scène, notamment d'action ou de tension, c'est le meilleur moyen pour briser le rythme. Si ma demande n'est pas suivie d'effet, je reviendrai en arrière en interdisant à nouveau la récupération de points en dehors des scènes de repos. 
En ce qui concerne les dés bonus (jetons verts, rouges, bleus), je vais être encore plus chiant. Ces ressources sont strictement personnelles, et le joueur peut éventuellement *se sacrifier* pour en passer une à un allié s'il le *décide* ET s'il le *justifie* par le roleplay ("Attention derrière-toi !", "Attaque le chef orque !", "Monte par ce côté là !", "Noues mieux ta corde !", "Te laisses pas faire !", "Rappelle-lui qu'il a une barbe mal tressée", ...). Dorénavant on va considérer que vous ne pouvez passer un jeton que si vous donnez un conseil, une directive ou un ordre à un allié ET qu'il le suit. Cela évitera les demandes irréalistes ("tu me passes un jeton ?"), et bien pire les interventions absurdes de tiers ("mais non, garde-le pour moi"). En cas d'absence de conseil/ordre/directive du donneur ET de suivi par le bénéficiaire, j'interdirai tout simplement le passage de jetons à l'avenir. C'est raide, mais ça sera plus réaliste et respectueux de l'esprit de la règle. 
»


Prestation MJ
Image

Isis : « Toujours très bon, et en plus, tu chantes en gobelin/commun gobelinisé comme personne. Keep on going, my boy ! ;) » [NdMJ : 😄]

Marc : « Rien à redire, le MJ a assuré le job. »

Matt : « Sur cet épisode, tout bon. Je ne vois pas trop ce que tu peux faire de mieux si ce n'est maintenant à réussir à gérer la musique tout en gardant la même qualité de maîtrise :D»

Philippe : « Ne change rien, ou en mieux si c'est possible ? » 

[NdMJ : Merci à tous pour vos compliments. Je suis moins satisfait de moi-même que vous ne l'êtes...]

MJ : « Ça va, mais peu mieux faire. Je ne suis pas satisfait notamment par mes descriptions. Ma préparation de vocabulaire spéléologique n'a pas été suffisamment poussée par manque de temps, et j'ai laissé la bande son faire le travail à ma place. »


Motivation pour continuer
Image

Isis : « Pourvu qu'il n'y ait pas de mort à la prochaine séance... Pourvu qu'il n'y ait pas de mort à la prochaine séance... Pourvu qu'il n'y ait pas de mort à la prochaine séance...  »

Marc : « Le plus compliqué pour moi va être de savoir comment jouer Beran lors de la prochaine séance vu son état de santé. Me voilà revenu à la case départ avec une impression de déjà vu. Je dirais aussi que personnellement, je préfère plus les scénarios d'inspiration "SDA" que "Bilbo" mais bon, c'est un point de vue loin d'être objectif car je ne sais pas du tout comment j'aurais apprécié la séance de mardi si je l'avais joué en tant que Fror. »

Matt : « Je suis sûr que Tom a quelque chose de positif à faire dans ce monde. J'espère juste qu'il ne va pas mourir ou péter un plomb avant que ça n'arrive et qu'on saura quoi ! »

Philippe : « Vu la situation, vivement mardi. Mais sinon, toujours prêt à continuer quoi qu'il arrive. J'adore ce jeu et la façon dont il se déroule. Sacrée campagne ! »

MJ : « Comme à chaque fois, il me tarde d'être à la suivante et de découvrir comment vous allez vous débrouiller pour vous tirer de là, et quelle tournure va prendre l'histoire... ^^ »

Image

Image
Dernière modification par Ego' le dim. oct. 08, 2017 9:01 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 11418
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: [Crashtest TOR/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire

Message par Sammael99 »

Ego' a écrit :
mer. sept. 27, 2017 2:14 am
Question, puisque tu as testé les deux jeux, as-tu l'impression que la mortalité des personnages des premiers niveaux de AiME (que je n'ai pas testé, je me base sur mes parties de D&D5) est nettement supérieure à celles des personnages débutants de LAU ? 

Je serais tenté de dire que oui. En fait les persos de niveau 1 à D&D5 (et donc par extension à AiME sont extrèmement vulnérables. Le seul début de campagne de D&D5 que j'ai mené à frisé le TPK au premier combat contre un Orc et trois Gobelins. Je n'ai donc pas été surpris qu'il en soit de même à AiME.

 
C'est le côté Bilbo justement qui ne me plaisait pas et avec lequel j'ai eu du mal. Mais je suis d'accord avec toi, ça n'a strictement rien d'une promenade...

Moi c'est ce qui me plait dans ce scénar. Mais à mon avis, l'insertion à ce stade de ta campagne crée un contraste d'ambiance. Vous êtes déjà parti assez fort dans le sombre. Dans l'idée si je fais jouer les Aventures un jour, je commencerais pas ce scénario justement pour avoir un ton un peu plus léger et graduellement assombrir les choses.

Je note d'ailleurs que tu as eu la main lourde sur tes péripéties dans les grottes ;-)

Edit: D'ailleurs ça me fait penser que tu risques de me faire les mêmes remarques sur mon scénar maison, quand il sera prêt à la lecture. Je pense qu'il est nettement plus dans un esprit Bilbo que SdA.
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Ghorin
Pratiquant
Messages : 254
Inscription : mer. mai 16, 2012 10:01 am

Re: [Crashtest TOR/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire

Message par Ghorin »

Avangion a écrit :
mar. sept. 26, 2017 5:28 pm
Ghorin a écrit :
mar. sept. 26, 2017 12:12 pm
Avangion a écrit :
mar. sept. 26, 2017 11:48 am
 

Il faudrait voir quel est le profil de tes joueurs… Les miens sont de grands débutants dans le jeu de rôles (sauf ma femme est encore ce n'est pas une vieille briscarde). Et ils ne sont pas férus de chiffres pour la plupart (deux profs de français, un autre de philo). Par contre ils adorent les histoires, les références littéraires etc. 

Donc ce système de voyage lourdingue, je l'ai rapidement mis à la trappe. 

Par ailleurs, mes joueurs ont quand même dû mémoriser un système de combat pas si évident (et même pas très intuitif), le principe de la phase de communauté etc. Pour des débutants c'est déjà beaucoup. 

Peut-être des joueurs à l'esprit très « scientifiques » qui aiment à se figurer les distances, les durées de manière rigoureuse etc. pourraient apprécier un tel système. Je veux bien l'admettre. 

À mon humble ne te remets pas en cause.  
Les joueurs de mon groupe ont de la bouteille et n'ont pas eu bcp de problème à assimiler le système de combat qui est effectivement particulier.
Bon je vais pour le moment garder ma ligne de conduite avec juste quelques ajustements pour améliorer l'immersion :​​​​​​​​​​​​​
- ajouter plus de descriptif (+ de description de la région traversée, + une image représentant le paysage, + un fond sonore du type "vent, pluie ...")
- limiter les jets de dés de Rôle de Voyage afin d'en n'avoir que 1 par joueur et par étape de voyage (jeudi dernier, j'en ai fait 1 par jour).

Ghorin
Pratiquant
Messages : 254
Inscription : mer. mai 16, 2012 10:01 am

Re: [Crashtest TOR/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire

Message par Ghorin »

@Ego' : Je ne me rappelle pas avoir lu la moindre référence aux liens de communauté. Est-ce que les personnages des joueurs de ton groupe ont tissé de tels liens entre eux ?
Je pose la question car dans mon groupe, après 33 sessions de jeu (2h30 chacune en moyenne), aucun lien n'a été tissé bien que j'ai régulièrement rappelé cette possibilité et son intérêt aux joueurs. D'autant plus qu'un des personnages est un Rôdeur du Nord qui (n'ayant pas le droit de piocher dans la réserve de communauté) n'utilise ses pt's d'Espoir qu'en cas extrême et pour qui, donc, un lien de communauté serait un bon moyen de compenser cette faiblesse.

Avatar de l’utilisateur
Ego'
Dieu de la taverne
Messages : 6450
Inscription : ven. nov. 28, 2003 2:04 pm
Localisation : derrière le comptoir (à Metz)

Re: [Crashtest TOR/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire

Message par Ego' »

Sammael99 a écrit :
mer. sept. 27, 2017 4:57 am
Ego' a écrit :
mer. sept. 27, 2017 2:14 am
C'est le côté Bilbo justement qui ne me plaisait pas et avec lequel j'ai eu du mal. Mais je suis d'accord avec toi, ça n'a strictement rien d'une promenade...

Moi c'est ce qui me plait dans ce scénar. Mais à mon avis, l'insertion à ce stade de ta campagne crée un contraste d'ambiance. Vous êtes déjà parti assez fort dans le sombre. Dans l'idée si je fais jouer les Aventures un jour, je commencerais pas ce scénario justement pour avoir un ton un peu plus léger et graduellement assombrir les choses.

Je note d'ailleurs que tu as eu la main lourde sur tes péripéties dans les grottes ;-)

Edit: D'ailleurs ça me fait penser que tu risques de me faire les mêmes remarques sur mon scénar maison, quand il sera prêt à la lecture. Je pense qu'il est nettement plus dans un esprit Bilbo que SdA.   

Tu as raison, en attaquant avec celui-ci en premier lieu plutôt qu'avec "Celui qui s'Écarte du Sentier", je n'aurai pas ressenti la même chose. Mais c'est aussi de ma faute - je me dois de plaider coupable -, mon côté picaresque s'est emparé naturellement du scénario un peu trop au pied de la lettre en entonnant sur mesure l'amusante chanson des Gobelins, ou par ailleurs en jouant plusieurs dialogues décalés ou surréalistes entre les Orques entendus de loin par la compagnie. Ces touches d'humour, si elles ont fait rire la galerie au complet, n'ont pas joué en faveur de la tonalité "SdA" attendue par une partie de mes partenaires.

Concernant la main lourde, elle me fut permise par les yeux de Sauron dont je n'ai pas manqué. Et avec le recul (nous venons de jouer le 22ème épisode hier soir) c'est une faiblesse du principe, car plus les PJ sont faibles (scores peu élevés, manque d'Espoir), et plus ils obtiennent de "fumbles", donc plus je peux leur mettre des bâtons dans les roues. Ce n'est pas illogique, mais ça rend les aventures très rudes, trop sans doute par moments. La panique ressentie lors de la péripétie de la chute d'eau souterraine par exemple, a été paroxysmique - bien au delà de la tension graduelle que je cherchais à créer. C'était une descente aux enfers, avec un final un peu trop humoristique en comparaison. Mon dosage d'apprenti-sorcier des différents composants y est donc aussi responsable que le scénario lui même.

Enfin, que mes remarques ne te coupent pas l'envie de me permettre de lire ton scénario. J'ai d'ailleurs hâte de m'y plonger :-)
Dernière modification par Ego' le mer. sept. 27, 2017 11:05 am, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Ego'
Dieu de la taverne
Messages : 6450
Inscription : ven. nov. 28, 2003 2:04 pm
Localisation : derrière le comptoir (à Metz)

Re: [Crashtest TOR/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire

Message par Ego' »

Ghorin a écrit :
mer. sept. 27, 2017 8:17 am
@Ego' : Je ne me rappelle pas avoir lu la moindre référence aux liens de communauté. Est-ce que les personnages des joueurs de ton groupe ont tissé de tels liens entre eux ?
Je pose la question car dans mon groupe, après 33 sessions de jeu (2h30 chacune en moyenne), aucun lien n'a été tissé bien que j'ai régulièrement rappelé cette possibilité et son intérêt aux joueurs. D'autant plus qu'un des personnages est un Rôdeur du Nord qui (n'ayant pas le droit de piocher dans la réserve de communauté) n'utilise ses pt's d'Espoir qu'en cas extrême et pour qui, donc, un lien de communauté serait un bon moyen de compenser cette faiblesse.

Oui, car je leur ai demandé de le faire dès le départ, et rappellé à chaque fin de séance. Mais cela nous a posé de trop nombreux problèmes, et c'est à la demande des joueurs et de mon ras le bol de certains aspects de la gestion des points d'Espoir, que ce système est en passe d'être remplacé.

​​​​​​Ma bande se plaint donc régulièrement des invraisemblances et de l'aspect artificiel de ce principe, notamment parce qu'ils considèrent à juste titre qu'ils se sentent attachés à tous leurs compagnons, et donc que la blessure ou la mélancolie ou la disparition de n'importe lequel d'entre eux devraient tous les impacter de la même façon. Que Brand récupère de l'Espoir parce que son pote Fundin va bien et qu'en même temps Heva déprime parce qu'Everard est blessé, ne leur convient pas du tout et brise leur immersion à tous.

De plus - et là c'est moi qui râle - le système du Pot Commun corrélé aux séances me sort par les trous du nez. Je ne supporte plus cet artifice à la noix qui au lieu d'être lié aux évènements et au fil de l'histoire, est fixé de manière aberrante au temps de jeu. Mes camarades ont beau privilégier le réalisme et la logique, la tentation de gérer le pot en fonction de l'heure de la soirée est trop tentante, et je ne peux pas leur en vouloir. 

C'est donc un de mes principaux axes de correction, et après avoir essayé plusieurs solutions, je m'oriente vers un changement radical à ce niveau. J'y reviendrai avec plus de détails bientôt.

Doji Satori
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2067
Inscription : mer. oct. 29, 2003 6:18 pm
Localisation : Epinal dans les Vosges

Re: [Crashtest TOR/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire

Message par Doji Satori »

Ego' a écrit :
ven. sept. 08, 2017 12:31 pm
Doji Satori a écrit :
ven. sept. 08, 2017 12:04 pm
  - "Il (le système de voyage) permet de faire tout à la fois une ellipse globale et des zooms narratifs au cours d'un trajet, transformant un passage souvent barbant en jeu de rôle, en quelque chose de captivant et trépidant".
Je n'ai pas le jeu et il y a pas mal de choses qui m'échappent (comme d'autres notions dans le texte mais bon, j'ai qu'à avoir le jeu hein). Du coup, il va falloir que j'y regarde à deux fois (plus les critiques qui avaient été faites à l'époque) car l'aspect "ellipse + zoom" me titille.
N'étant pas là pour faire monter les ventes du jeu - à vrai dire c'est la campagne qui mérite à mon avis l'investissement monétaire et temporel ainsi que les suppléments de cette gamme - je me dois de t'avertir que tu risques d'être déçu si tu achètes 340 pages pour en exploiter seulement 3 (vérifié à l'instant).
Et vu que Francesco n'a pas hésité un instant à se servir à droite et à gauche pour concevoir son jeu - et sans citer la moindre source -, je ne pense pas qu'il trouvera injuste que je réponde en détail à toutes tes interrogations. Alors n'hésite pas, ça sera avec plaisir que je clarifierai de mon mieux ce qui ne l'est pas.     
Comme ça reparle "un peu" plus au dessus du voyage et que j'ai pris le temps de relire les ressentis sur le sujet de l'AU et tes propos dans les pages précédentes, j'en profite ! J'ai en effet généralement du mal à trouver un équilibre entre ellipse et événements pour rendre le voyage.

Les multiples jets (36 ? 6 x 6 ?) pour gérer le voyage génèrent si j'ai bien compris des "événements périlleux" (et de la fatigue ? Peux-tu rapidement expliquer ces mécanismes pour que je comprenne mieux ?)

Cela semble particulièrement lourd et répétitif pour beaucoup de personnes.

D'après ce que je comprends, tu n'hésites pas à développer ces incidents plutôt qu'à t'en tenir aux jets et aux effets mécaniques (et AMHA à les incorporer dans le récit en préparant le terrain). Tu en fais des éléments secondaires de l'histoire pour les lier à elle quitte à énormément augmenter la durée des séances par rapport à celles prévues. 
Est ce cela la raison principale pour laquelle tes joueurs en redemandent et sont déçus quand le voyage de retour est trop elliptique ?
Vois-tu d'autres raisons, d'autres points sur les mécanismes particuliers ?

Merci d'avance camarade ! :)

 
Enfin, pour terminer cette brève description, ajoutons que le pélican est, avec le kangourou, le seul oiseau qui possède une poche ventrale sous le bec.
Rubrique à Brac T1 - Gotlib

Avatar de l’utilisateur
Ecorce
Evêque
Messages : 408
Inscription : ven. sept. 22, 2017 1:45 pm
Localisation : Angers (49)
Contact :

Re: [Crashtest TOR/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire

Message par Ecorce »

Fingolfin a écrit :
mar. sept. 26, 2017 9:56 pm
Pour la Corruption : essentiellement, elle émane de l'influence de Morgoth sur le monde. Quand un humain ressent un traumatisme, ce n'est pas le traumatisme en lui-même qui apporte de l'Ombre, mais la réaction de désespoir dans laquelle l'humain peut (ou pas plonger). Il doit garder espoir. S'il se résigne, reste apathique et cède à la tristesse, et donc l'Ombre à gagnée. 

Les Terres du Milieu sont une réappropriation de plusieurs mythologies. Or, une mythologie est une mise en récit du quotidien, une explication des lois qui régissent le monde, lui donne du sens, à défaut d'une science capable de les expliquer "froidement" (définition personnelle).

Donc pour moi, la Corruption qui commence avec la dissonance de Morgoth dans le Chant d'Eru, est une manière de personnifier la part d'Ombre qui nous habite tous. Là où on appellerait à la responsabilité individuelle aujourd'hui pour gérer cette Ombre, elle passe ici par une entité extérieure, on y cristallise une grande part la responsabilité, manière de permettre de façon épique d'aller au-delà de cette Ombre qui est comme une ennemie et de revenir vers la Lumière originelle.

Je suis entièrement d'accord avec toi sur un point : ce n'est pas le traumatisme en soi qui provoque le gain d'Ombre, c'est la réaction du personnage face à cet événement (ce n'est pas une émotion). Et ça fonctionne pareil IRL, ça s'appelle la résilience et la théorie de l'attachement (ici, une étude intéressante en rapport avec le SdA). Face à un traumatisme qui laisse le personnage sans voix, pétrifié, ou désespéré, sans énergie, la reprise de son développement passera par des figures d'attachement qui vont l'aider à mettre des mots, à mettre en récit le-dit événement ou en tout cas par des activités créatives (tiens ça tombe bien, l'entreprise "Guérir de la Corruption" qui passe soit par l'Artisanat soit le Chant, c'est exactement ça).

Mais évidemment le but du jeu ou de l'univers n'est pas qu'il soit réaliste, mais cohérent.

Je suis d'accord pour se dire qu'un personnage qui laisserait son enfant pour poursuivre un but "noble", dans cet univers, laisserait derrière lui comme une empreinte dans l'enfant de cette quête supérieure, comme une protection ou un sens, peut-être même inscrit-il ou elle déjà une forme de destinée par rapport à cette quête qu'il devra sans doute continuer.

Donc dans cet univers, on rajoute des moyens de s'en sortir en créant des espèces de prophéties, de destinées, de forces invisibles qui guident les personnages. Et c'est tout son sel !

J'avais peut-être perdu de vu ça, lors de ma première intervention sur ce sujet.
Les Carnets d'Imladris - http://fondcombe.wordpress.com

Avatar de l’utilisateur
Ecorce
Evêque
Messages : 408
Inscription : ven. sept. 22, 2017 1:45 pm
Localisation : Angers (49)
Contact :

Re: [Crashtest TOR/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire

Message par Ecorce »

@Ego'

C'est vrai que tu n'as pas l'air tendre avec tes joueurs. Tu dois avoir raison (et moi être trop gentil), c'est une bonne manière d'utiliser la mécanique d'Espoir.

De notre côté, les joueurs finissent chaque séance de jeu (environ 3h-3h30) sans avoir perdu un seul point d'espoir au final... ce qui est très frustrant car l'espoir s'avère être un bonus qui n'est jamais contredis.

Je crois que les seuls moments de folie ont été créés par la jaune d'Ombre qui a tellement augmentée qu'elle a rejoint le maximum de la jauge Espoir. 😄
Les Carnets d'Imladris - http://fondcombe.wordpress.com

Répondre