[Crashtest ATM/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire & autres contes...

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Avatar de l’utilisateur
Ego'
Dieu de la taverne
Messages : 6339
Inscription : ven. nov. 28, 2003 2:04 pm
Localisation : derrière le comptoir (à Metz)

Re: [Crashtest TOR/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire

Message par Ego' » mer. sept. 27, 2017 12:47 pm

Carfax a écrit :
mar. sept. 26, 2017 9:53 am
Ego' a écrit :
lun. sept. 25, 2017 6:14 pm
« ...l'interaction avec maître Lindar une fois au palais de Thranduil...
Salut @Ego' , j'ai pris un peu de retard sur la lecture de ce fil et donc ma question va te sembler décalée par rapport au flux de ta narration. Tu n'es pas sans savoir la difficulté qu'impose la mécanique du jeu pour jouer et interpréter les interactions avec les PNJ importants en mélangeant jets de dé et roleplay. Nous en avions discuté au début de ce fil. Mais je serai pas contre, si tu en trouves le temps (que cela ne t'oblige pas à te coucher tard :??: !!)  de nous narrer une rencontre standard telle qu’elle s'est déroulée en jeu à ta table. Comment as-tu géré par exemple celle avec maître Lindar ? Laisses tu débuter un rollplay par un joueur que tu arrêtes à un moment donné pour un premier jet dont le SR a été modifié en conséquence de son roleplay ? Ou très peu de roleplay avec simples jets ? Bref je serai bien friand d'un exemple concret (et détaillé ?) d'une interaction de ton groupe avec un PNJ.      



Scènes d'Interaction

Avant d'aborder plus précisément le sujet, j'aimerai soulever quelques points rapidement.
  • Tenir uniquement compte des scores des personnages pour résoudre une scène de dialogue est la solution la plus logique et efficace puisque nous jouons des rôles définis en partie par des paramètres techniques.
  • Tenir uniquement compte de la qualité du "jeu d'acteur" des participants, des arguments avancés par les protagonistes, et de la teneur et tonalité réelle des échanges est la meilleure solution puisque nous jouons à un jeu centré sur le dialogue.
La véritable solution se trouve bien évidemment quelque part entre les deux. Nous savons tous que la première reviendrait à jouer à un jeu de dés et la seconde à du théâtre d'impro. Deux activités très amusantes, mais qui ne sont ni l'une ni l'autre du jeu de rôle à proprement parler.
Il revient à chacun de nous de trouver un équilibre quelque part entre ces deux extrêmes qui ont tous les deux raison, aussi bizarre que cela puisse paraître, notamment pour éviter l'absence de roleplay avec l'un, ou a l'opposé les déséquilibres entre les scores des participants avec l'autre ("puisque je peux me démerder avec ma tchatche, je vais mettre mes points ailleurs").

Personnellement - puisque que pour rappel tout jeu est un outil qui se doit d'être adapté à un utilisateur et à une tâche, sans oublier ni l'un ni l'autre - je fonctionne peu ou prou de la façon suivante en animant une partie, et ce pour la plupart des jeux (hors systèmes singuliers). Ce n'est pas tant pour vous exposer mon nombril que je démarre ainsi (je l'aime bien mais pas au point de vous gonfler avec lui), mais parce que ça me semble important puisque, in fine, je me suis approprié le système de LAU plutôt que le contraire.

Un joueur et moi entamons un dialogue PJ-PNJ en nous exprimant à la première personne.
Si nécessaire, quand j'ai un doute sur le fait que le PNJ pourrait être convaincu par un argument avancé par le joueur, je fais une parenthèse aussi discrète * que possible pour demander un test d'une compétence adéquate. Le joueur me communique son résultat rapidement et nous continuons le dialogue. Bien entendu le comportement du PNJ va être impacté par le résultat du test intermédiaire, et le dialogue se poursuit - éventuellement ponctué d'autres tests - jusqu'à sa conclusion logique (qui ne nécessite pas forcément de test). 

Cas particuliers :
  •  Si je n'ai pas de doute sur la réaction qu'aurait un PNJ face au comportement d'un PJ, je me contrefous des scores, et n'utiliserai nullement les dés. Je n'aurai strictement aucun scrupule à faire écarteler jusqu'à ce mort s'en suive le gougnafier qui oserait manquer de respect à un Roi par exemple. C'est crucial pour éliminer les sentiments d'impunité qui sommeillent chez tout rôliste non-vacciné. Il suffit d'un exemple pour vacciner toute une table, voire tout un club...
  • A l'opposé je n'hésiterai pas le moins du monde à prendre dans les bras un bon samaritain tombant à point nommé. Question d'équilibre cosmique.
  • J'aime stimuler l'effort, donc je suis moins exigeant avec un joueur débutant ou timide qu'avec un chevronné ou un volubile. Sans tomber dans l'excès et les invraisemblances, mais en accordant un peu plus le recours à la chance aux premiers et un peu moins aux seconds. Ça ne lése ni ne frustre personne et ça permet aussi bien à l'introverti d'oser entamer un dialogue, qu'au gringalet de jouer un colosse.
  • Je n'utilise les dés côté MJ que pour lever un éventuel doute sur la réaction d'un de mes PNJ lorsque le bon sens ne suffit pas.
Partant de là, le système de Rencontres de l'Anneau Unique me convenait et coulait de source. Il comporte ses propres spécificités qui m'ont séduit, mais je ne l'ai pas trouvé artificiel ou procédurier comme j'avais pu le lire dans des avis ici et là. À mon avis, s'il n'a pas pris trop de place à ma table c'est qu'il n'est pas diamétralement opposé à mes manières de faire et à mes habitudes. Tout ne s'est pas passé parfaitement bien à chaque fois ceci dit (LAU accorde à mon avis bien trop de place à la chance).

Pour te présenter un exemple concret Marc je préfère attendre le CR de la rencontre chez Beorn qui ne va pas tarder. Il est bien plus frais dans ma tête que celui avec Lyndar, et il comporte des cas particuliers intéressants.
 


(*) dessinant de mes doigts en l'air des parenthèses pour indiquer la mini-coupure, suivi du nom de la compétence adéquate et de la difficulté pondérée.
Dernière modification par Ego' le mer. sept. 27, 2017 2:27 pm, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Ego'
Dieu de la taverne
Messages : 6339
Inscription : ven. nov. 28, 2003 2:04 pm
Localisation : derrière le comptoir (à Metz)

Re: [Crashtest TOR/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire

Message par Ego' » mer. sept. 27, 2017 1:32 pm

Ecorce a écrit :
mer. sept. 27, 2017 12:30 pm
@Ego'

C'est vrai que tu n'as pas l'air tendre avec tes joueurs. Tu dois avoir raison (et moi être trop gentil) (...)
Sans chercher le moins du monde à me justifier - juste à jouer cartes sur table -, je me comporte avec elles et eux exactement de la façon que je veux que l'on se comporte avec moi quand je prend place du côté illustré de l'écran.

À force d'avoir usé jusqu'à la corde les trucs et astuces du MJ prestidigitateur, je les repère chez mes collègues fréquemment et ça me bousille totalement mon immersion. Au point que ça me gâche le plaisir et me coupe l'envie d'être joueur.

Si je devais écrire une lettre à mon prochain MJ :
  • Je ne suis pas une petite chose fragile, alors arrête de contenir tes PNJ. Je veux des adversaires, pas des putching balls !
  • Je réclame le droit inaliénable d'avoir peur de perdre mon personnage ! Et de le perdre si c'est logique.
  • Arrête de chercher à me baratiner avec ton soit disant résultat aux dés obtenu derrière l'écran. Si tu les caches c'est bien pour pouvoir ne pas en tenir compte quand ça te chante ou que tu n'oses pas les appliquer, alors passe à autre chose. Décide comme ça te chante et arrête de faire du bruit avec des bouts de plastique. Ou mieux, jettes tes dés à la vue de tous. Tu verras, c'est bien plus gratifiant et formateur.
  • Arrête de prendre des gants. Rend ton univers aussi impitoyable et rude qu'il doit être via ses événements, ses réactions et ses retours de bâton. Pas juste avec des effets d'annonce sans résultats concrets à table. Je ne suis plus un enfant qui veut qu'on lui raconte des histoires.
  • N'oublies pas qu'il n'y a pas plus chiant qu'un rôliste pour trouver une faille dans une intrigue au cinéma. Alors fais un effort en amont pour gommer toutes celles qui trainent dans ton scénario, ou pour rebondir convenablement à table si nécessaire.
  • Sois aussi juste et impartial que possible. Oublies que je suis ton pote, ou ton meilleur ami le temps du jeu. Lâche-toi, remets-toi en question si nécessaire, et prend en compte les avis de tes meilleurs complices : tes partenaires de jeu. Mais n'oublies jamais qu'il vaut mieux poser à plat un problème pour le régler plutôt que de l'ignorer.
  • Et puis au cas où, j'insiste : je réclame le droit d'être mortel bordel !
  ​​​​

​​

Avatar de l’utilisateur
Ego'
Dieu de la taverne
Messages : 6339
Inscription : ven. nov. 28, 2003 2:04 pm
Localisation : derrière le comptoir (à Metz)

Re: [Crashtest TOR/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire

Message par Ego' » mer. sept. 27, 2017 1:38 pm

PS : et si je pouvais, je me l'enverrai à moi même il y a vingt ou trente ans.

Avatar de l’utilisateur
Arma
Banni
Messages : 1484
Inscription : jeu. oct. 18, 2007 8:10 am
Localisation : Lyon

Re: [Crashtest TOR/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire

Message par Arma » mer. sept. 27, 2017 1:43 pm

Ecoutez les conseils de Maître Ego' :mrgreen:
Personnellement ça n'a pas toujours été mon attitude non plus, en tant que mj, mais c'est ce vers quoi je tend ces derniers temps et que je trouve bien plus satisfaisant.

Ghorin
Initié
Messages : 195
Inscription : mer. mai 16, 2012 10:01 am

Re: [Crashtest TOR/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire

Message par Ghorin » mer. sept. 27, 2017 1:45 pm

Concernant l'Espoir et la réserve de Pts de Communauté :

De mon côté, je n'applique pas les règles de base sur la réalimentation des pts d'Espoir des PJ ni celle du pot commun. Je trouve ça très artificiel et illogique. Pourquoi effectivement une auto-génération spontanée des Pts de Communauté ? Pourquoi le lien de communauté ne lie que 2 personne et pas tout le groupe ?

Ce que je fais :
- Un personnage ne peut puiser dans la réserve de pts de communauté que si son utilisation relève d'une action impactant le groupe (et si le groupe est d'accord). Par exemple, il ne pourra pas utiliser un point de communauté s'il est tout seul dans son coin, ou juste pour re-augmenter sa propre réserve de pts d'Espoir (et donc pas de "on est en fin de séance, vidons la réserve pour alimenter nos pts d'espoir")

- Les Points d'Espoir sont récupérés de 2 façons :
   . via le lien de communauté (mais comme les pj n'en ont tissé aucun pour le moment ...)
   . lors d'un événement heureux qui remonte le moral du PJ (exemple : monter en haut du Carrock pour un Béornide)


- Les Points de Communauté sont récupérés de 2 façons :​​​​​​​​​​​​​​ 
   . après une phase de communauté, les PJ se sont reposés physiquement mais aussi mentalement (certains auront sans doute perdu des points d'Ombre et reprendront la route avec plus de légèreté et de joie)
   . après un événement heureux qui impacte le groupe en entier (exemple : le groupe a survécu à une bataille alors qu'ils avaient de bonne raison de croire qu'ils n'y survivraient pas)

Dans tous les cas, je fixe le nb de points d'espoir / de communauté récupérés de manière non-mécanique, en utilisant mon jugement personnel selon l'événement, la situation actuelle des PJ / du groupe, la situation actuelle du monde qui les entoure (plus facile de se ressourcer quand tout va bien que quand la région entière est prise d'assaut par l'Ennemi).

Avatar de l’utilisateur
Carfax
Banni
Messages : 1295
Inscription : ven. avr. 03, 2015 8:57 am
Localisation : Marseille

Re: [Crashtest TOR/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire

Message par Carfax » mer. sept. 27, 2017 2:06 pm

Ego' a écrit :
mer. sept. 27, 2017 12:47 pm
Pour te présenter un exemple concret Marc je préfère attendre le CR de la rencontre chez Beorn qui ne va pas tarder. Il est bien plus frais dans ma tête que celui avec Lyndar, et il comporte des cas particuliers intéressants.

Merci pour ta réponse Roland. Je serai être patient pas d'inquiétudes  :D !
La lecture de ce fil est "notre précieux".
Un billet sur Un surnom vaut mieux que deux tu le sauras  est toujours un petit plus sympa !

Une envie pressante de courir en Terre du Milieu ?
J'ai narré sur CNO Le vent se lève... et poursuis avec Les 5 supplices revisités 
 

Avatar de l’utilisateur
Ego'
Dieu de la taverne
Messages : 6339
Inscription : ven. nov. 28, 2003 2:04 pm
Localisation : derrière le comptoir (à Metz)

Re: [Crashtest TOR/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire

Message par Ego' » mer. sept. 27, 2017 2:42 pm

XO de Vorcen a écrit :
mar. sept. 26, 2017 11:07 am
Les aventures s'enchainent elles vraiment ou y a t'il de grosses ellipses qui rendraient exceptionnelles les absences d'un parent ?

Dans beaucoup de jeux, les aventuriers enchaînent, un donjon le lundi et s'il ne font pas le second le mardi, c'est parce qu'il y a du trajet entre les deux. Mais ils ne "vivent" pas, le focus étant sur l'aventure. Alors que logiquement ils devraient avoir des aventures par contraintes ou pour dans l'intervalle vivre confortablement sans se tuer à la tâche (un échange sécurité mais misère contre risque mais opulence).

Si le jeu se place dans une optique où les évènements ne s'enchaînent pas rapidement (comme par exemple à Ars Magica où les scénarios en théorie ne devraient pas s'enchaîner à plus d'un par saison ou plus), il y a de l'espace pour gérer hors aventure les maternités et paternités. Et comme tu le soulignes, ça peut aussi donner du sel : si la femme enceinte ne pourra pas tenir le rythme (mais le ressort serait le même avec un blessé sauf que l'innocence de l'enfant à naître est source de motivation supplémentaire) lors d'une poursuite, le groupe ne doit il pas adapter sa stratégie en fonction (diversion, furtivité plutôt que vitesse, etc.) ?

Le jeu et la campagne sont construits pour permettre un découpage du temps en années et éventuellement en saisons si l'on veut être plus précis ou densifier la campagne. C'est donc parfaitement possible de jouer la vie de famille d'un PJ sur des années, ponctuée d'événements importants, une aventure par ici, une autre par là.

Je pense même qu'il faut faire un effort pour se déshabituer des JdR classiques où l'on suit la vie des PJ sans discontinuer, ne leur permettant une ellipse que lors de leurs passages aux latrines.
On y gagne ainsi en se focalisant sur les moments les plus intéressants et palpitants de leurs vies, mais sans sacrifier pour autant leur profondeur en permettant la mise en place d'une réelle vie au foyer, agrémentée d'anecdotes et d'événements triviaux.

Malheureusement, LAU est loin de fournir suffisamment d'éléments et d'outils pour y parvenir confortablement (MJ corvéable à merci, es-tu là ?). Et c'est une des principales failles dans ce système. Je n'irai pas jusqu'à dire que c'est baclé, mais on aurait pu s'attendre a bien plus de profondeur à ce niveau là au vu de l'importance du sujet.
​​​​​

Avatar de l’utilisateur
CANARD
Cardinal
Messages : 513
Inscription : mer. janv. 18, 2006 4:38 pm
Localisation : Namur BELGIQUE

Re: [Crashtest TOR/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire

Message par CANARD » mer. sept. 27, 2017 2:57 pm

Ghorin a écrit :
mer. sept. 27, 2017 8:05 am
Avangion a écrit :
mar. sept. 26, 2017 5:28 pm
Ghorin a écrit :
mar. sept. 26, 2017 12:12 pm
 

Il faudrait voir quel est le profil de tes joueurs… Les miens sont de grands débutants dans le jeu de rôles (sauf ma femme est encore ce n'est pas une vieille briscarde). Et ils ne sont pas férus de chiffres pour la plupart (deux profs de français, un autre de philo). Par contre ils adorent les histoires, les références littéraires etc. 

Donc ce système de voyage lourdingue, je l'ai rapidement mis à la trappe. 

Par ailleurs, mes joueurs ont quand même dû mémoriser un système de combat pas si évident (et même pas très intuitif), le principe de la phase de communauté etc. Pour des débutants c'est déjà beaucoup. 

Peut-être des joueurs à l'esprit très « scientifiques » qui aiment à se figurer les distances, les durées de manière rigoureuse etc. pourraient apprécier un tel système. Je veux bien l'admettre. 

À mon humble ne te remets pas en cause.    
Les joueurs de mon groupe ont de la bouteille et n'ont pas eu bcp de problème à assimiler le système de combat qui est effectivement particulier.
Bon je vais pour le moment garder ma ligne de conduite avec juste quelques ajustements pour améliorer l'immersion :​​​​​​
- ajouter plus de descriptif (+ de description de la région traversée, + une image représentant le paysage, + un fond sonore du type "vent, pluie ...")
- limiter les jets de dés de Rôle de Voyage afin d'en n'avoir que 1 par joueur et par étape de voyage (jeudi dernier, j'en ai fait 1 par jour).  
Je crois que tu n'utilises pas correctement les règles. Par exemple, pour un voyage de 9 cases (144km) à pied en été dans un environnement moyen tu ne dois demander que deux jets de fatigue par joueur, soit douze s'ils sont six. Il y a donc une probabilité de un oeuil de Sauron, un évènement sur les septs jours de randonnées. Ce n'est pas énorme! En hiver il y aurait eu trois tests seulement par joueur! Je ne vois pas trop la difficulté de ce système!

La seule difficulté, si je me souviens bien, c'est lors d'un changement de terrain lors d'un voyage (si les neufs cases sont en partie sur de la plaine et de la forêt, considérez vous qu'il y a deux voyages distincts ou un seul?). 

Un problème pourrait venir également lors d'un voyage improvisé. Le groupe commence par prendre une direction puis décide d'en prendre une autre sans plan bien établi. Le système ne fonctionne que si l'on connait à priori la distance parcourue. J'ai rarement vu une tablée de JdR respecter son itinéraire!  :D
 
Dernière modification par CANARD le mer. sept. 27, 2017 3:09 pm, modifié 1 fois.
Canard

Les règlements doivent s'adapter à la situation et non l'inverse.

La sagesse suprême est d'avoir des rêves assez grands pour ne pas les perdre du regard tandis qu'on les poursuit. Faulkner

Avatar de l’utilisateur
Herlkin
Pratiquant
Messages : 284
Inscription : mer. avr. 27, 2016 3:17 pm
Localisation : Paris

Re: [Crashtest TOR/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire

Message par Herlkin » mer. sept. 27, 2017 3:01 pm

Ghorin a écrit :
mer. sept. 27, 2017 1:45 pm
 (et donc pas de "on est en fin de séance, vidons la réserve pour alimenter nos pts d'espoir"
...les Pts en commun ne permettent pas de "remonter" les pts personnels, ils peuvent être dépensés à la place, ce qui fait une différence importante il me semble.
Ego' a écrit :
mer. sept. 27, 2017 10:37 am
De plus - et là c'est moi qui râle - le système du Pot Commun corrélé aux séances me sort par les trous du nez. Je ne supporte plus cet artifice à la noix qui au lieu d'être lié aux évènements et au fil de l'histoire, est fixé de manière aberrante au temps de jeu. Mes camarades ont beau privilégier le réalisme et la logique, la tentation de gérer le pot en fonction de l'heure de la soirée est trop tentante, et je ne peux pas leur en vouloir.

C'est donc un de mes principaux axes de correction, et après avoir essayé plusieurs solutions, je m'oriente vers un changement radical à ce niveau. J'y reviendrai avec plus de détails bientôt. 
...pareil pour moi ; mes joueurs gèrent le pot commun au fil des séances, mais quand même en fonction des épreuves qu'ils subissent...intéressé de voir comment on pourrait rendre le "pot commun" moins artificiel.
"Lorsque vous avez éliminé l’impossible, ce qui reste, si improbable soit-il, est nécessairement la vérité."
Sherlock Holmes

Ghorin
Initié
Messages : 195
Inscription : mer. mai 16, 2012 10:01 am

Re: [Crashtest TOR/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire

Message par Ghorin » mer. sept. 27, 2017 3:16 pm

Herlkin a écrit :
mer. sept. 27, 2017 3:01 pm
Ghorin a écrit :
mer. sept. 27, 2017 1:45 pm
 (et donc pas de "on est en fin de séance, vidons la réserve pour alimenter nos pts d'espoir"
...les Pts en commun ne permettent pas de "remonter" les pts personnels, ils peuvent être dépensés à la place, ce qui fait une différence importante il me semble.
Ce n'est pas la lecture que je fais des règles. En voici quelques extraits (de la vo de la 2nde édition, désolé mais pas de pdf de la vf) : 

"Heroes may recover Hope during a game session spending Fellowship points, and possibly through their Fellowship focus (see The Fellowship below for details)."

"Points taken from the Fellowship pool can be spent to refresh a character’s Hope."

"Members of the company may recover spent Hope by tapping into the Fellowship pool: for every Fellowship point spent, a character may raise his Hope score by 1. To do so, a player must get permission from at least half the other members of the company . Players may recover any number of Hope points up to their maximum Hope score, as long as there are Fellowship points left. A player may tap into a company’s Fellowship pool at any time. This means that a character can recover some of his lost Hope even as he exchanges blows with
a hostile creature or as he bandies crooked words with a cunning diplomat."

Et dans l'exemple suivant, le personnage prend 2 pts de Communauté pour les mettre dans ses Pts d'Espoir (qui viennent de passer à 0 alors qu'un combat difficile est en cours) et alors qu'elle ne les utilise pas de suite.

==> Je ne lis pas dans cette règle que les points de communauté pris par un personnage doivent obligatoirement être utilisés immédiatement. Ils le peuvent, bien sur, c'est même l'utilisation la plus logique (et la seule avec mon groupe). Mais rien n'empêche (de ma lecture des règles) de pomper le pot commun pour remonter le pot de chacun (du moment que tout le monde est d'accord). Et vu que, selon la règle, le pot commun est re-initialisé à chaque séance de jeu et que les pts de communauté restant ne sont pas reportés, les joueurs ont donc l'opportunité de les récupérer à la fin de la séance pour que ce ne soit pas perdu. 

Avatar de l’utilisateur
CANARD
Cardinal
Messages : 513
Inscription : mer. janv. 18, 2006 4:38 pm
Localisation : Namur BELGIQUE

Re: [Crashtest TOR/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire

Message par CANARD » mer. sept. 27, 2017 3:18 pm

Le pot commun ne devrait se regénérer qu'après un moment heureux vécu en commun avec un peu de roleplay: une halte à la sortie de la forêt noire après une longue traversée pendant laquelle chacun raconte des légendes de sa région natale ou égaie la soirée en chantant autour du feu! 

Les séances sont courtes et ne permettent pas souvent de clôre un chapitre du scénario. Il n'est donc pas souvent très logique de remettre ce compteur à zéro en pleine action! Il vaut mieux attendre la prochaine respiration et laisser alors les joueurs mettrent en scène celle-ci! 
Canard

Les règlements doivent s'adapter à la situation et non l'inverse.

La sagesse suprême est d'avoir des rêves assez grands pour ne pas les perdre du regard tandis qu'on les poursuit. Faulkner

Ghorin
Initié
Messages : 195
Inscription : mer. mai 16, 2012 10:01 am

Re: [Crashtest TOR/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire

Message par Ghorin » mer. sept. 27, 2017 3:22 pm

CANARD a écrit :
mer. sept. 27, 2017 2:57 pm
Ghorin a écrit :
mer. sept. 27, 2017 8:05 am
Avangion a écrit :
mar. sept. 26, 2017 5:28 pm
 
Je crois que tu n'utilises pas correctement les règles. Par exemple, pour un voyage de 9 cases (144km) à pied en été dans un environnement moyen tu ne dois demander que deux jets de fatigue par joueur, soit douze s'ils sont six. Il y a donc une probabilité de un oeuil de Sauron, un évènement sur les septs jours de randonnées. Ce n'est pas énorme! En hiver il y aurait eu trois tests seulement par joueur! Je ne vois pas trop la difficulté de ce système!

La seule difficulté, si je me souviens bien, c'est lors d'un changement de terrain lors d'un voyage (si les neufs cases sont en partie sur de la plaine et de la forêt, considérez vous qu'il y a deux voyages distincts ou un seul?). 

Un problème pourrait venir également lors d'un voyage improvisé. Le groupe commence par prendre une direction puis décide d'en prendre une autre sans plan bien établi. Le système ne fonctionne que si l'on connait à priori la distance parcourue. J'ai rarement vu une tablée de JdR respecter son itinéraire!  :D 


Je confirme que je n'utilise pas la règle standard :-)
Encore que pour les Jets de Fatigue, je l'applique et ne le demande que tous les x jours de voyage en fonction de la saison et du trajet. C'est pour les jets de Rôle de Voyage que j'ai eu le souci la semaine dernière car j'en ai demandé un poil trop (2 fois en 2 jours).

Sinon oui, l'ennemi du système de Voyage c'est les PJ qui ne font pas le trajet prévu, cela devrait être interdit !!! ;-)

Ghorin
Initié
Messages : 195
Inscription : mer. mai 16, 2012 10:01 am

Re: [Crashtest TOR/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire

Message par Ghorin » mer. sept. 27, 2017 3:23 pm

CANARD a écrit :
mer. sept. 27, 2017 3:18 pm
Le pot commun ne devrait se regénérer qu'après un moment heureux vécu en commun avec un peu de roleplay: une halte à la sortie de la forêt noire après une longue traversée pendant laquelle chacun raconte des légendes de sa région natale ou égaie la soirée en chantant autour du feu! 

Les séances sont courtes et ne permettent pas souvent de clôre un chapitre du scénario. Il n'est donc pas souvent très logique de remettre ce compteur à zéro en pleine action! Il vaut mieux attendre la prochaine respiration et laisser alors les joueurs mettrent en scène celle-ci! 

Complètement d'accord.

Avatar de l’utilisateur
Avangion
Cardinal
Messages : 531
Inscription : mer. juin 22, 2016 10:25 pm
Localisation : Paris

Re: [Crashtest TOR/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire

Message par Avangion » mer. sept. 27, 2017 3:37 pm

Chez moi, le pot commun est remis à jour quand le scénario ou une de ses étapes est bouclé.
Évidemment, comme  tout système de « réserve », le système de l'espoir incite à la thésaurisation quand la capacité de recharge est assez limitée (cas de la réserve personnelle) ou alors à l'utilisation intempestive lorsque les joueurs ont compris que le scénario va être bientôt bouclé et que « de toute façon sinon ça sera perdu ». 

On balance toujours entre l'un et l'autre et comme la réserve de la communauté se reconstitue bien plus facilement que la réserve personnelle, c'est elle qui est la plus mise à contribution.

Les discussions entre joueurs pour savoir quand taper dedans sont souvent assez sympathiques et vivantes mais la structure de la règle est quand même viciée puisqu'elle introduit un système de calcul/rationalisation très bien pour un jeu de plateau mais pas terrible pour un jeu de rôle. 

D'ailleurs pas mal de règles de TOR (les voyages, les rencontres) relèvent d'une logique de jeu de plateau. C'est pour cela qu'elles semblent lourdingues ou inadaptées à beaucoup…  

Par contre j'avoue que je n'ai pas de solution pour la règle de l'espoir. Peut-être que la phase de communauté pourrait être un moyen d'améliorer les règles. Actuellement on ne peut qu'y perdre de l'ombre sauf avec l'entreprise « Histoire d'un aller et d'un retour » qui est quand même bien contraignante.

Doji Satori
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1864
Inscription : mer. oct. 29, 2003 6:18 pm
Localisation : Epinal dans les Vosges

Re: [Crashtest TOR/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire

Message par Doji Satori » mer. sept. 27, 2017 5:54 pm

Ego a écrit :
Si je devais écrire une lettre à mon prochain MJ :

J'aime bien l'exercice du "système base zéro" (ou coté joueur des "envies naturelles de jeu"). Comme j'ai le même soucis des trucs de MJ prestidigitateur quand je suis joueur, jouons à l'exercice comparé. :)

[*]Je ne suis pas une petite chose fragile, alors arrête de contenir tes PNJ. Je veux des adversaires, pas des putching balls !
Même vision / envie avec la précision sans pour autant verser dans le métajeu coté MJ ou des PNJ robots. En fait, quand je suis MJ j'aime bien (trop ?) me mettre dans la peau du PNJ, et d'agir en me mettant à son niveau (transposition d'avoir la même chose quand je suis joueur).

[*]Je réclame le droit inaliénable d'avoir peur de perdre mon personnage ! Et de le perdre si c'est logique.
Même vision / envie avec la précision sur le "logique", si ça fait sens dans le jeu (parce que des fois le logique de l'un n'est pas le logique de l'autre et l'on risque de se perdre dans des arguties sur des justifications).

[*]Arrête de chercher à me baratiner avec ton soit disant résultat aux dés obtenu derrière l'écran. Si tu les caches c'est bien pour pouvoir ne pas en tenir compte quand ça te chante ou que tu n'oses pas les appliquer, alors passe à autre chose. Décide comme ça te chante et arrête de faire du bruit avec des bouts de plastique. Ou mieux, jettes tes dés à la vue de tous. Tu verras, c'est bien plus gratifiant et formateur.
Si ça fait bien raccord pour le jouer cash (jouons ce duel les yeux dans les yeux), je ne suis pas aussi formel que toi sur sa portée.
Si je suis adepte du "réalisé sans trucage", cela n'impose pas un modèle unique de résolution ou une transparence totale des résolutions ou du moteur de jeu.
Par exemple, je peux très bien définir qu'un PNJ "second couteau" ne fait pas de réussite critique. Le joueur n'a pas pour autant à savoir que ce PNJ a l'étiquette "second couteau" collé sur le front en lisant le résultat du dé.

[*]Arrête de prendre des gants. Rend ton univers aussi impitoyable et rude qu'il doit être via ses événements, ses réactions et ses retours de bâton. Pas juste avec des effets d'annonce sans résultats concrets à table. Je ne suis plus un enfant qui veut qu'on lui raconte des histoires.
Si l'univers n'a pas les réponses attendues, alors il n'a pas de consistance réelle ? Ca fait double emploi dans mon esprit avec le 1er point (ou le lien avec celui juste en dessous ?).
Si je rajoute "on ne peut pas toujours réussir" ou "il n'y a pas de plaisir à réussir sans jamais avoir d'échec" c'est raccord avec ce que tu veux dire ?

[*]N'oublies pas qu'il n'y a pas plus chiant qu'un rôliste pour trouver une faille dans une intrigue au cinéma. Alors fais un effort en amont pour gommer toutes celles qui trainent dans ton scénario, ou pour rebondir convenablement à table si nécessaire.
Yep. Un scénario n'est pas une histoire que l'on raconte, c'est une histoire que l'on construit. Si à un moment il y a un trou dans la trame, cela entraine une rupture dans l'immersion (dans la suspension consentie de l'incrédulité).

[*]Sois aussi juste et impartial que possible. Oublies que je suis ton pote, ou ton meilleur ami le temps du jeu. Lâche-toi, remets-toi en question si nécessaire, et prend en compte les avis de tes meilleurs complices : tes partenaires de jeu. Mais n'oublies jamais qu'il vaut mieux poser à plat un problème pour le régler plutôt que de l'ignorer.
Le jeu est le jeu. ni plus, ni moins. Il a un début et une fin.

[*]Et puis au cas où, j'insiste : je réclame le droit d'être mortel bordel !
A terme, sur la durée de jeu, il n'y a pas de sensation de mortalité sans mort.
Multiplier les situations sensées être sur le fil du rasoir sans mort d'un PJ revient à dire que l'on ne voit pas le truc du MJ illusionniste mais que "dans les faits" il existe !

Sinon, j'avais fait page 15 un message sur le voyage que tu n'as peut être pas vu (ou qui n'a pas forcément besoin de réponse :)). ​​​​


 
Enfin, pour terminer cette brève description, ajoutons que le pélican est, avec le kangourou, le seul oiseau qui possède une poche ventrale sous le bec.
Rubrique à Brac T1 - Gotlib

Répondre