[Crashtest ATM/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire & autres contes...

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Avatar de l’utilisateur
Ego'
Dieu de la taverne
Messages : 6511
Inscription : ven. nov. 28, 2003 2:04 pm
Localisation : derrière le comptoir (à Metz)

[Crashtest TOR/LAU] 15ème épisode - « La Maison de Beorn »

Message par Ego' »

Image
 
Image
 
Image

• Où la Compagnie, ayant décidé de ramener les corps des Thanes à leur chef, parvient au bout d'une longue journée de marche à rejoindre la Maison de Beorn, sise au milieu de champs de fleurs où volent des abeilles grosses comme le pouce.
• Où les compagnons remarquent que les visages des deux morts, jusque là crispés par la douleur, semblent apaisés alors qu'ils franchissent le portail.
• Où les compagnons sont accueillis par un géant au regard sévère qui taille un bout de bois à l'aide d'un de ses ongles plus dur que le chêne.

 
Image

• Où, après les présentations d'usage de la Compagnie, Tom en tant que porte-parole, décrit ce qui les amène.
• Où, écoutant la description des événements, Beorn est surpris par l'absence de l'escarcelle de Mérovée, et parcourt d'un regard suspicieux la Compagnie, avant de s'attarder sur Frór.
• Où les compagnons interviennent les uns après les autres, précisant tel ou tel détail, et apportant à Beorn les preuves de leurs dires (flèches, marque, ...).
• Où Beorn les invite à déposer les corps dans sa demeure, puis les fait s'asseoir autour d'une longue table pour continuer à discuter.
• Où, excédé par une requête de Brand, Beorn sort, et va chercher ses gens. Certains viennent chercher les corps, et les amènent en vue de les préparer pour les funérailles. 
• Où Beorn revient, et propose aux compagnons de partager son repas. Des Beornides, hommes et femmes, les rejoignent, portant du pain encore chaud, du ragout de légumes, de l'hydromel, et des tartines au miel.

 
Image

• Où la soirée se passe, tous se remémorant des souvenirs de Mérovée ou d'Odo, et portant des toasts en leur honneur. 
• Où, alors que le moral des Beornides semble sur le point de s'effondrer, Tom prend la parole, et où il décrit le baroud d'honneur des deux Thanes, la lance d'Odo tuant deux Orques en même temps, et les compare à des héros des temps anciens, réussissant à redonner l'espoir aux convives.
• Où Beorn se lève et propose aux compagnons de dormir en sa demeure car il a des responsabilités qui l'appellent ailleurs.
• Où les compagnons entendent des pas lourds et des grognements d'ours à l'extérieur avant de s'endormir.

 
Image
« Mérovée et Odo ne sont pas vengés, mais justice est faite »

• Où la Compagnie est réveillée le lendemain matin par Beorn portant une douzaine de casques d'Orques. Le géant est de bien meilleure humeur que la veille. Il invite les compagnons à s'attabler pendant qu'il leur prépare d'énormes tartines au miel et au fromage. Et où il leur explique qu'il a rendu justice en pourchassant les Orques coupables de la mort de ses Thanes. Que les animaux ont confirmé leurs dires, et qu'il y avait bien un prisonnier dans la barque.
• Où Beorn demande aux compagnons de retrouver le prisonnier disparu. Il leur demande cela comme une faveur. Une faveur qu'il leur devra à son tour. Et où il leur demande également d'assister aux funérailles de Mérovée et de Odo. Funérailles au cours de laquelle les compagnons voient pour la première fois la fiancée de Odo.

 
Image
 


Sondage E15 - avis des participants

Point de vue général
Isis : [4/5]
Marc : [3/5] « Une petite séance introductive au scénario assez plaisante où nous avons gagné le respect de Béorn (ce qui n'est pas rien) au point qu'il nous confie une mission. Décidément, la compagnie est en train de se faire une belle place dans la vallée de l'Anduin. »
Matthieu : [4/5] « Un moment très intéressant pour Tom, étant sous les projecteurs dans une scène sociale, avec Beorn qui plus est ! Une séance qui était plus une demi-séance au final. »
Philippe : [5/5] « Super bien ! On découvre enfin les Béornides et, bien sûr Béorn. Un peu d'enquête et de déductions, ça change un peu, très bien. Et lancement d'un nouveau défi avec une mission innovante. »
Roland : [4/5] « Très bonne soirée comme chaque mardi. C'est toujours un plaisir de passer un bon moment ensemble. »

Aspects narratifs
Isis : EXEMPLAIRE [Interaction] « Contente d'avoir rencontré Beorn. J'aime beaucoup ce personnage, sa présentation et son interprétation. (Et il fait de bonnes tartines) »
Marc : EXEMPLAIRE [Interaction] « L'interaction est l'aspect roi de cette séance avec notre introduction auprès de Béorn. La tension et le mystère ont également été présents : pas facile d'interagir avec une sommité comme Béorn d'où une petite tension-appréhension (et Fror en sait quelque chose lui qui s'est fait très discret pour éviter les gaffes) et du mystère avec le prisonnier de Mérovée et Odo qui a pris la poudre d'escampette lorsque les orques les ont attaqué. Mon instinct me dit qu'il ne s'agit peut-être pas de n'importe quel quidam et que le ramener à Béorn ne sera pas aussi facile. »
Matthieu : « Du point de vue narratif, une bonne expérience, sans faux pas ni point qui ressorte de façon exceptionnelle pour moi (que ce soit en positif ou en négatif). Pour être juste, il convient de dire que l'on est habitué à un très bon niveau, il n'est donc pas toujours facile d'avoir quelque chose qui brille plus que le reste, surtout au cours d'une séance plutôt brève. »
Philippe : EXEMPLAIRE [Intercaction] « Pour résumer, je suis satisfait en tout, avec un très satisfait en ce qui concerne la diplomatie vis à vis de Béorn, malgré mon couac avec ma demande hyper mal placée. En tous cas, très roleplay. »
Roland : INSUFFISANT [Interaction] « Un épisode clairement orienté mystère et interaction, mais j'ai eu par moments l'impression d'être coincé. »
 
Image
Le Carrock où Beorn rend justice

Aspects techniques
Isis : INSUFFISANT [Planning] « Il faut qu'on trouve le moyen de moins traîner ou se perdre, afin de mieux profiter de la séance. Peut-être manger en même temps qu'on joue, éviter les hors sujets... »
Marc : EXEMPLAIRE [Planning]
Matthieu : [-]
Philippe : EXEMPLAIRE [Illustrations, Planning] « Maintenant, c'est bien ancré et très satisfaisant au niveau des accessoires, illustrations et de la plage horaire. Je ne me rappelle pas de la musique .... »
Roland : INSUFFISANT [Musique, Planning, Règles] « Il y a encore des points de règles qui grincent (mais ça s’atténue). La bande son que je lance et finit par oublier d'adapter. Les horaires pas trop respectés (principalement parce que j'étais à la bourre pour préparer la table). Un bon point tout de même du côté des cartes A3 qui nous permettent de mieux communiquer de part et d'autre de la table. »

Prestation PJ
Isis : [-]
Marc : EXEMPLAIRE [Roleplay, Stratégie] « Le roleplay et la stratégie (réactivité surtout) pour l'interaction avec Béorn. Le reste a peu été sollicité, donc sans objet.»
Matthieu : EXEMPLAIRE [Stratégie], INSUFFISANT [Intégration] « Nous avons fait, je pense, une très bonne séance au niveau de la gestion des différents éléments. De bons choix, en particulier celui de rapatrier les corps alors que personnellement j'étais parti sur le fait de les enterrer sur place, de récolter différents éléments de preuves (flèches, lance, dessin de la marque des orques) et de les utiliser à bon escient lors de notre rencontre avec Beorn. Les compétences/traits de connaissance du milieu sont particulièrement précieuses et justifient amplement d'y consacrer du temps lors des phases de communauté. Merci Fror. Toujours le même soucis de dispersion, de brouhaha à certain moments (moi compris) même s'il y a du mieux je trouve et qu'on a réussi à se concerter avec un peu plus de calme. La séance a commencé très tard par contre, en grande partie en raison des points de règles, importants mais pas assez vite expédiés malheureusement. Ça serait cool si on pouvait les régler en 1/2 heure maximum en début de partie. Il y a des choses très intéressantes (et c'est un sujet qui m'intéresse beaucoup) mais c'est dommage que ça empiète autant sur le temps de jeu. On devrait en débattre davantage sur Facebook avant/après. Concernant Tom, j'étais très satisfait qu'il passe sur le devant de la scène, qu'il ait l'occasion de montrer de quoi il est capable socialement. Il n'est pas nécessairement très "présent" ou "inspirant" mais sa courtoisie et son esprit fin peuvent s'avérer utiles. J'espère ne pas avoir pris trop de place par rapport à mes camarades au cours de cette partie, j'ai l'impression que chacun a pu s'exprimer (ou essayer de pour Brand et la lettre de son Roi Bard Image). »
Philippe : EXEMPLAIRE [Roleplay, Esprit d’équipe, Intégration] « Je pense, qu'au final, on a fait ce qu'il fallait. Chacun a tenu son rôle et des décisions qui ont coulé de source, preuve que l'on est vraiment une compagnie bien soudée. »
Roland : EXEMPLAIRE [Stratégie] « Vous avez tous les cinq fait sans faute stratégique (en dehors de la lettre du Roi Bard qui tombait mal), esquivant différentes chausse-trappes dissimulées du scénario, et faisant votre maximum pour parer à tout dérapage. La chance vous a plutôt sourit en général, et vous avez alimenté comme il se doit par le roleplay vos différentes décisions pertinentes. J'ai également apprécié le bénéfice que vous avez tiré des vos projets précédents (je pense notamment au sejour dans le Wuduseld de Fror). C'était votre première rencontre avec un personnage emblématique des Terres du Milieu (ce qui était assez intimidant de mon côté), et j'espère que vous n'avez pas été déçus. »

Prestation MJ
Marc : EXEMPLAIRE [Impartialité] « La mise en scène, le roleplay, la valorisation et le niveau de difficulté tombent sous l'étiquette "satisfaisant". Un petit commentaire concernant l'aspect "niveau de difficulté". Je pense qu'à partir du moment où la mise en scène est bonne, ce qui est le cas, se rendre compte des enjeux, du péril potentiel, relève plus des joueurs que du MJ, pour la simple et bonne raison que tout cela découle de la mise en scène. »
Matthieu : EXEMPLAIRE [Mise en scène, Valorisation] « La mise en scène est toujours vraiment très bonne, ça favorise mon immersion. J'ai vraiment ressenti des émotions avec cette histoire de funérailles et de veillée, j'aurai presque versé une petite larme. Les descriptions m'ont bien convenu, les petits détails, l'ambiance générale. Je trouve que tu as plutôt bien mis en valeur plusieurs personnages au cours de cette séance, chacun apportant ses connaissances et particularités à des moments et sur des sujets différents. »
Philippe : EXEMPLAIRE [Mise en scène, Roleplay, Impartialité, Valorisation] « Pour moi, c'était assez immersif, j'était vraiment dedans.»

Motivation pour continuer
Isis : [4/5]
Marc : [4/5] « Le scénario va vraiment débuter maintenant que nous allons partir à la poursuite de...c'est vrai qu'on ne sait rien de rien dudit quidam. »
Matthieu : [5/5] « Ma motivation monte au fil des séances. Et maintenant que Tom se fait un place c'est encore plus excitant. Et je me demande quand est-ce que la musique va fonctionner correctement. Ahhhh, le suspense est insoutenable ! Image 'Pis bon, j'ai envie de savoir ce qui s'est passé avec ces orques et ce prisonnier. Louche cette affaire. »
Philippe : [5/5] « Un nouveau type de mission qui se lance, donc oui, je veux la faire à tout prix, et plus encore ...»
Roland : [4/5]
 
Image
Comment les jeunes Hobbits s'imaginent Beorn...  8O ​​​​​​​

Image
(lien non actif / CR en attente de rédaction...)
Dernière modification par Ego' le dim. oct. 08, 2017 9:15 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Ego'
Dieu de la taverne
Messages : 6511
Inscription : ven. nov. 28, 2003 2:04 pm
Localisation : derrière le comptoir (à Metz)

[Crashtest TOR/LAU] Interaction (exemple)

Message par Ego' »

Carfax a écrit :
mer. sept. 27, 2017 2:06 pm
Ego' a écrit :
mer. sept. 27, 2017 12:47 pm
Pour te présenter un exemple concret Marc je préfère attendre le CR de la rencontre chez Beorn qui ne va pas tarder. Il est bien plus frais dans ma tête que celui avec Lyndar, et il comporte des cas particuliers intéressants.
Merci pour ta réponse Roland. Je serai être patient pas d'inquiétudes  :D !
La lecture de ce fil est "notre précieux".        
@Carfax ;)
 
Image

Nous y sommes. Voici donc un exemple de scène d'interaction détaillée. Toutes n'ont pas besoin d'autant de précision, bien entendu, mais celle-ci fait partie des incontournables du triptyque, notamment parce que Beorn est un personnage majeur de cette campagne. Se planter ici équivaut à partir sur de mauvaises bases. Ceci dit un échec calamiteux ne remet pas en question la possibilité de jouer le scénario : ça sera juste plus difficile pour les PJ.
  1. « Où les compagnons sont accueillis par un géant au regard sévère qui taille un bout de bois à l'aide d'un de ses ongles plus dur que le chêne. »
    On va attaquer le dialogue. Je viens de décrire la scène, le décor, l'atmosphère, le(s) protagoniste(s), les actions, lancer des regards, et comme un combat qui démarre par un « Init ! » dans la plupart des jeux, ici je demande un test d'Intuition. A ce stade les joueur•euse•s sont rodé•e•s. Ils savent que j'attends de chacun un test de cette compétence dont le succès leur permettra d'engranger un certain nombre de dés bonus de couleur bleue* qui vont leur servir par la suite.
    De mon côté j​​​​​'en profite pour déterminer le niveau de Tolérance selon la composition du groupe.

  2. « Où, après les présentations d'usage de la Compagnie, Tom en tant que porte-parole, décrit ce qui les amène. »
    Les présentations : c'est un passage intéressant du jeu, une démonstration du respect de l'interlocuteur et des traditions, un rappel de savoir-vivre (aspect pas si trivial occulté dans la plupart des jeux soit disant d'inspiration médiévale). Les PJ vont avoir le choix entre laisser l'un d'entre eux être leur porte-parole qui va les présenter, ou se présenter chacun à tour de rôle. Chaque PNJ réagissant de manière différente à ce sujet, le jeu propose de faire un test d'Intuition pour savoir ce qu'il vaut mieux faire.
    Premier problème : avec la règle des dés bonus (règle ajoutée à partir de l'édition révisée - voir plus bas), on se retrouve à refaire un test d'Intuition...  :grmbl:  Comme je déteste ce genre de conneries, j'accepte le sacrifice d'un dé bonus obtenu à l'étape 1 pour obtenir l'info.**
    Dans cet exemple, c'est Tom Beausourire qui s'occupe de faire les présentations - à la première personne ! -, et de préciser les raisons de leur venue. Je laisse le joueur faire, le PNJ pose éventuellement des questions, [Edit] mais avant qu'on en vienne au sujet principal des pourparlers [/Edit], je demande au joueur d'effectuer un test de Présence ou de Courtoisie. Le choix de la compétence dépend du ton du PJ. A-t-il tenté d'impressionner son interlocuteur, ou est-il plutôt modeste ? Cherche-t-il à asseoir sa position, ou à séduire son hôte ? Si j'ai un doute, je laisse libre le joueur de choisir entre les deux. Le SR est de 14 sans avoir à le dire, à moins que je considère que le joueur n'a pas fait preuve de tact ou que son choix de présentation n'était pas adapté, ou au contraire qu'il a parfaitement joué son rôle et qu'il mérite d'avoir un seuil de réussite plus facile.
    Ici Tom obtient un bon résultat que je note, puisque pour rappel c'est leur somme qui va déterminer l'issue de la rencontre.

  3. « Où, écoutant la description des événements, Beorn est surpris par l'absence de l'escarcelle de Mérovée, et parcourt d'un regard suspicieux la Compagnie, avant de s'attarder sur Frór. »
    Là c'est uniquement du roleplay, mais ça me permet à la fois de passer une information au groupe (où est passé cet argent ?), et de souligner l'inimitié de Beorn vis-à-vis des Nains. A mon regard dur, le joueur a répondu en haussant les sourcils et en enfonçant la tête entre ses épaules et s'est tenu coi pendant tout le reste de l'entretien... Comme sa présence coûtait dès le départ un niveau de Tolérance à la rencontre, je me suis arrêté là. Mais le silence du Nain aurait pu rendre Beorn d'autant plus méfiant et faire sauter un niveau. J'ai hésité, mais comme Fror faisait son intimidé innocent, j'ai laissé couler.

  4. « Où les compagnons interviennent les uns après les autres, précisant tel ou tel détail, et apportant à Beorn les preuves de leurs dires (flèches, marque, ...). »
    Tout le monde va s'exprimer (en dehors de Fror), fournissant informations accompagnées de preuves. A chaque fois, je réponds via Beorn bien entendu, puis si nécéssaire, je conclus par une parenthèse technique et demande le jet qui me semble approprié.  
    Persuasion, notamment si Beorn pense différemment.
    Énigmes, s'il s'agit de l'exposition de la déduction du PJ et non de la présentation d'un fait avéré.
    Inspiration, si le PJ tente de prendre Beorn par les sentiments.
    Présence, si un PJ avait essayé de faire plier Beorn, ce qui ne fut jamais le cas. Ils marchaient clairement sur des oeufs. 
    A chaque fois le SR est pondéré bien entendu. Et à chaque fois les échecs font baisser la Tolérance, et les succès sont comptabilisés. A ce niveau ils obtenaient des résultats impressionnants. Il faut préciser que leur enquête très sérieuse en amont (voir épisode 14) leur facilitait la tâche, leur permettant d'étayer leurs propos.
    J'aurai pu accorder des succès automatiques, mais si leur roleplay était très bien, je n'ai pas non plus été bluffé.

  5. « Où Beorn les invite à déposer les corps dans sa demeure, puis les fait s'asseoir autour d'une longue table pour continuer à discuter. »
    La discussion se poursuit, et même si les compagnons remportent quelques succès supplémentaires, on s'approche des limites de Tolérance de Beorn. Ils ne sont plus qu'à un point de l'arrêt des pourparlers lorsque...

  6. « Où, excédé par une requête de Brand, Beorn sort, et va chercher ses gens. Certains viennent chercher les corps, et les amènent en vue de les préparer pour les funérailles. »
    Brand a sur lui une lettre d'amitié du Roi Bard destinée à Beorn. Alors que ses compagnons lui avaient demandé avant l'entrevue d'attendre un autre moment pour la présenter, Brand décide de le faire tout de même.
    La réaction de Beorn - excédé - fut de refuser d'y jeter ne serais-ce qu'un oeil, car ce n'était vraiment pas le moment : il venait de perdre deux fidèles parmi les plus chers.
    Ma réaction technique fut de faire valser le dernier point de Tolérance automatiquement sans passer par quelque jet que ce soit. Le PJ/joueur était tout penaud, mais ce n'était pas comme si ses amis ne l'avaient pas averti en amont. Et puis ce n'est pas un mal de montrer aux joueurs que les dés ne peuvent pas les sauver de tout, et notamment d'une bévue.

  7. « Où Beorn revient, et propose aux compagnons de partager son repas. Des Beornides, hommes et femmes, les rejoignent, portant du pain encore chaud, du ragout de légumes, de l'hydromel, et des tartines au miel (...) »
    Si la scène n'est pas terminée - voir résumé au dessus -, la tractation technique est close. Les PJ ont obtenu le meilleur résultat possible - malgré la bévue finale - qui me permettra de faire réagir Beorn le lendemain après qu'il se soit calmé : « Où Beorn demande aux compagnons de retrouver le prisonnier disparu. Il leur demande cela comme une faveur. Une faveur qu'il leur devra à son tour (...) »
Je trouve donc ce mécanisme intéressant, même s'il ne révolutionne pas le genre. Il eut été bien plus amusant et stressant de le confectionner sur une base de stop ou encore, autrement dit une résolution où les joueurs décident à chaque étape de s'arrêter et de remporter ce qu'ils ont obtenu, ou s'ils choisissent de continuer pour tenter d'en gagner d'avantage en prenant le risque de tout perdre.

 

Image

(*) Dés bonus verts pour les Voyages, rouges pour les Combats, bleus pour les Rencontres.

Après dix séances à utiliser les dés de Maîtrise bonus décrits dans l'édition révisée (Jets de dés Préliminaires - LAU p.158), agacé par leur inutilité une fois sur deux en état Épuisé (quand bien même le dé est accordé par un compagnon en bonne santé...), et considérant qu'ils étaient déjà assez difficiles à obtenir comme ça, j'ai tenté une variante à bonus fixe pendant quelques séances. 
Au vu des résultats mitigés de cette dernière, j'ai fini par revenir vers les dés, mais en changeant à peine la règle : les dés bonus ne sont pas affectés par l'épuisement de leur bénéficiaire. En dehors de cela, ils fonctionnent comme un autre dé de Maîtrise, accordant notamment des Tengwar sur les 6, et toutes les autres règles des jets de dés préliminaires s'appliquent normalement.

Par contre, en cas de don effectué par un compagnon, j'exige un effort de justification (roleplay, description d'action, ...) : pas question de filer un dé bonus sans ajout de couleur à l'histoire.
[Edit]Le fait d'utiliser d'autres dés que les officiels permet de se rappeler de ce détail, de ne pas avoir à lancer le dé bonus séparément, et la cerise, de permettre au joueur qui a filé le dé de pouvoir se la ramener en cas d'obtention d'un joli résultat  ;) [/Edit]

(**) J'accepte le sacrifice des dés bonus de manières complémentaires. Le dé n'est pas jeté, juste défaussé. Si la demande est excessive, je demande le sacrifice de deux dés, voire je refuse.​​​​
  • ​​​​​Rencontre (dé bleu) : je réponds à des questions que se posent les PJ (« j'ai l'impression qu'il me ment ? », « est-il nerveux quand je lui dit ça ? », « cache-t-elle quelque chose ? », etc.).
  • Voyage (dé vert) : j'accorde du matériel non prévu, notamment quand le Guide ne veut pas le déterminer à l'aide d'un jet de dés (« J'ai pensé à prendre des pitons ? »).
  • Combat (dé rouge) : je permets au joueur d'ajouter un élément au décor (porte dérobée, carquois abandonné, combustible, rocher pouvant être délogé et roulé vers l'adversaire, etc.).
Mon CR n'est pas assez détaillé pour que vous les découvriez, mais les actions des PJ sont fréquemment permises ou influencées par cette possibilité.
 
Image
Dernière modification par Ego' le ven. sept. 29, 2017 10:56 am, modifié 3 fois.

Ghorin
Pratiquant
Messages : 292
Inscription : mer. mai 16, 2012 10:01 am

Re: [Crashtest TOR/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire

Message par Ghorin »

Merci Ego' pour cette description détaillée du déroulement d'une Rencontre à ta table. J'ai trouvé cela très intéressant. Quelques commentaires :
- Test d'Intuition de début de rencontre : pour ma part, j'utilise le même jet d'Intuition pour déterminer les éventuels Dés de Maîtrise Bonus et pour comprendre la meilleure méthode de présentation et d'interactions (1 porte-parole ou tout le monde).

- Les Présentations : mon groupe s'implique peu dans cette phase bien qu'il s'agit effectivement d'un moment important dans une société moyenâgeuse et d'autant plus quand on s'adresse à un personnage de plus haut-rang social. Souvent les joueurs de mon groupe bâclent cette étape et font juste un "Bah je me présente et je présente les autres, comme d'habitude". Pourtant je n'utilise pas la règle de Rencontre à outrance, je ne l'utilise que pour les rencontres importantes (tel que Beorn, Balin, le Chef de la Maison de Fort-Bois ...).

- "avant que le dialogue à proprement parler ne démarre, je demande au joueur d'effectuer un test de Présence ou de Courtoisie." : Pour ma part je fais dans l'autre sens (le blabla d'abord puis le jet de compétence correspondant à leur blabla). Dans ton cas, que se passe t-il si le discours fait après le jet s'avère inadapté (par ex il fait un jet de Présence mais parle ensuite avec beaucoup de style et de tournures de phrase visant à amadouer l'interlocuteur, et donc à user de courtoisie plutôt que de présence) ?

- "les dés bonus ne sont pas affectés par l'épuisement de leur bénéficiaire." Tout à fait d'accord avec cette évolution du point de règle. Effectivement un dé de bonus qui peut être totalement inutile gâche tout son intérêt. J'applique cette évolution également.

Avatar de l’utilisateur
Ecorce
Evêque
Messages : 419
Inscription : ven. sept. 22, 2017 1:45 pm
Localisation : Angers (49)
Contact :

Re: [Crashtest TOR/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire

Message par Ecorce »

Un petit aparte concernant les Voyages. :)

Il me semble que les règles (dès la première édition) prévoient que lorsque les personnages ont effectué une première fois un itinéraire, s'ils le parcourent de nouveau plus tard, ils auront un avantage (je ne sais plus lequel... dés bonus ? difficulté moindre ?).

Ce qui me semble très utile pour s'assurer un Voyage moins fatiguant et s'assurer une bonne forme pour l'aventure reprenant, une fois arrivés.

Et merci pour l'exemple de Rencontre, c'est passionnant ! J'aime beaucoup le caractère que tu réussis à donner à Beorn dans ce résumé et l'utilisation des règles qui va avec (et vu les commentaires, tu y es arrivé en jeu aussi, bravo pour la performance).
Les Carnets d'Imladris - http://fondcombe.wordpress.com

Avatar de l’utilisateur
Ego'
Dieu de la taverne
Messages : 6511
Inscription : ven. nov. 28, 2003 2:04 pm
Localisation : derrière le comptoir (à Metz)

Re: [Crashtest TOR/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire

Message par Ego' »

Ghorin a écrit :
ven. sept. 29, 2017 10:20 am
Merci Ego' pour cette description détaillée du déroulement d'une Rencontre à ta table. J'ai trouvé cela très intéressant. Quelques commentaires :
- Test d'Intuition de début de rencontre : pour ma part, j'utilise le même jet d'Intuition pour déterminer les éventuels Dés de Maîtrise Bonus et pour comprendre la meilleure méthode de présentation et d'interactions (1 porte-parole ou tout le monde).
Bonne idée. Personnellement j'ai pris trop goût à l'utilisation complémentaire des différents types de dés bonus pour revenir en arrière. Mais ta solution se défend. 
 
Ghorin a écrit :
ven. sept. 29, 2017 10:20 am
- Les Présentations : mon groupe s'implique peu dans cette phase bien qu'il s'agit effectivement d'un moment important dans une société moyenâgeuse et d'autant plus quand on s'adresse à un personnage de plus haut-rang social. Souvent les joueurs de mon groupe bâclent cette étape et font juste un "Bah je me présente et je présente les autres, comme d'habitude". Pourtant je n'utilise pas la règle de Rencontre à outrance, je ne l'utilise que pour les rencontres importantes (tel que Beorn, Balin, le Chef de la Maison de Fort-Bois ...).
Dès la première scène de pourparlers j'ai présenté le déroulement, et le premier joueur à s'y coller l'a naturellement joué à la première personne. Les suivants ont suivi le pas, et depuis nous y accordons tous de l'importance.

Pour les stimuler à poursuivre dans cette voie, il faut à mon avis leur démontrer que les présentations peuvent avoir un impact. Quand un PNJ répond aux présentations par un « J'ai combattu aux côtés de votre grand-père », « Votre mère a sauvé la mienne d'une fièvre maligne », « J'ai ouï-dire des exploits de votre compagnie », assorti ou non d'une augmentation improvisée du niveau de Tolérance, cela récompense leurs efforts et renforce leur implication puisque leurs alter-egos sont valorisés.

« Vous attirez trop l'attention sur vous, M. Soucolline »
Pour l'instant je me garde de leur mettre des bâtons dans les roues à ce niveau pour ne pas leur couper l'envie de poursuivre en si bon chemin, mais un jour viendra où les répliques de leurs hôtes pourront être moins agréables à entendre. Où elles pourront même faire baisser la Tolérance automatiquement, et où les compagnons devront se poser des questions en amont des pourparlers quant au bien-fondé d'une présentation de leurs véritables identités...
 
- "avant que le dialogue à proprement parler ne démarre, je demande au joueur d'effectuer un test de Présence ou de Courtoisie." : Pour ma part je fais dans l'autre sens (le blabla d'abord puis le jet de compétence correspondant à leur blabla). Dans ton cas, que se passe t-il si le discours fait après le jet s'avère inadapté (par ex il fait un jet de Présence mais parle ensuite avec beaucoup de style et de tournures de phrase visant à amadouer l'interlocuteur, et donc à user de courtoisie plutôt que de présence) ?
Vu que ce n'était pas clair, j'ai corrigé ce passage (en vert). C'est bien après la présentation effectuée à la première personne par le porte-parole (ou par chacun des compagnons) que je demande un test en me basant sur la manière de s'exprimer du PJ.
Merci d'avoir soulevé ce passage manquant de clarté.

 
- "les dés bonus ne sont pas affectés par l'épuisement de leur bénéficiaire." Tout à fait d'accord avec cette évolution du point de règle. Effectivement un dé de bonus qui peut être totalement inutile gâche tout son intérêt. J'applique cette évolution également.
Les bons esprits se rencontrent :)  C'est vraiment dommage car je pense que la plupart des tables ont dû réagir de façon similaire à ce sujet, et je ne serai pas étonné qu'une part importante des MJ aient corrigé le tir d'une façon ou d'une autre. Il aurait suffit de quelques playtests pour soulever le lièvre et éviter ce problème. Mais bon, c'est n'est ni la première fois, ni la pire...

Ghorin
Pratiquant
Messages : 292
Inscription : mer. mai 16, 2012 10:01 am

Re: [Crashtest TOR/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire

Message par Ghorin »

Pour ma part, lors d'un voyage sur un trajet déjà parcouru, je donne un bonus au jet de Connaissance préliminaire (sous forme de SR plus facile).

Avatar de l’utilisateur
Ego'
Dieu de la taverne
Messages : 6511
Inscription : ven. nov. 28, 2003 2:04 pm
Localisation : derrière le comptoir (à Metz)

Re: [Crashtest TOR/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire

Message par Ego' »

Ecorce a écrit :
ven. sept. 29, 2017 11:16 am
Un petit aparte concernant les Voyages. :)

Il me semble que les règles (dès la première édition) prévoient que lorsque les personnages ont effectué une première fois un itinéraire, s'ils le parcourent de nouveau plus tard, ils auront un avantage (je ne sais plus lequel... dés bonus ? difficulté moindre ?).

Ce qui me semble très utile pour s'assurer un Voyage moins fatiguant et s'assurer une bonne forme pour l'aventure reprenant, une fois arrivés.
Je viens de vérifier l'édition révisée en diagonale et je n'ai rien trouvé de tel (mais je peux être passé à côté), mais oui, tu as raison, accorder quelques dés bonus dans le Pot Commun pour le voyage serait une excellente chose. Et cela collerait avec les dés bonus de bataille accordés au groupe dans plusieurs scénarios.

Tenir une liste précise des itinéraires empruntés, leur donner une valeur de Connaissance (1 après la première fois, puis 2 à la seconde, puis 3, etc. jusqu'à un maximum de 6) qui accorde ce nombre en dés bonus de groupe.

Adopté  :yes:
 
Et merci pour l'exemple de Rencontre, c'est passionnant ! J'aime beaucoup le caractère que tu réussis à donner à Beorn dans ce résumé et l'utilisation des règles qui va avec (et vu les commentaires, tu y es arrivé en jeu aussi, bravo pour la performance).
Je dois avouer que j'ai eu le trac avant la séance. Non pas parce que je ne me sens pas à l'aise avec mes ami•e•s, mais le personnage lui-même possède une aura certaine, et je ne voulais surtout pas casser son image. Au final le trac a dû m'aider j'imagine, mais surtout je tiens à tirer mon chapeau à Gareth Ryder-Hanrahan encore une fois (décidément...  ;) ) : sa présentation du personnage, celles des possibilités des réactions sont impécables. Je ne saurai trop recommander de les relire - et de faire des essais en solo - juste avant la séance pour pouvoir réagir naturellement en cours de partie. Ajoutons que la présentation de Beorn dans le livre de base est utile également (non il n'y a pas que de mauvaises choses dans ce pavé, et de très loin).
J'étais très mitigé sur ma propre performance en fin de séance, mais les réactions de mes camarades m'ont rassuré. Le personnage est convenablement planté dans la campagne, et il y possède une stature indéniable au vu de leurs réactions lors des séances ultérieures.

Le second passage difficile pour moi - dans un tout autre genre - va être celui de Radagast. J'ai eu des opportunités de le mettre en scène (notamment au cours du E14), mais j'ai préféré l'entourer d'une aura de mystère pour l'instant.
C'est pour mardi qui vient...

Image

 

Avatar de l’utilisateur
Ego'
Dieu de la taverne
Messages : 6511
Inscription : ven. nov. 28, 2003 2:04 pm
Localisation : derrière le comptoir (à Metz)

Re: [Crashtest TOR/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire

Message par Ego' »

Ghorin a écrit :
ven. sept. 29, 2017 11:40 am
Pour ma part, lors d'un voyage sur un trajet déjà parcouru, je donne un bonus au jet de Connaissance préliminaire (sous forme de SR plus facile).
Ca me paraît être une solution tout aussi valable également.

Avatar de l’utilisateur
CANARD
Cardinal
Messages : 515
Inscription : mer. janv. 18, 2006 4:38 pm
Localisation : Namur BELGIQUE

Re: [Crashtest TOR/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire

Message par CANARD »

Ego' a écrit :
jeu. sept. 28, 2017 7:27 pm
Et franchement qu'il y ait deux ou quinze ou trente tests par joueur à faire, ne change rien au fait qu'à mon avis, un bon outil permettant de résoudre une ellipse ne devrait te faire lancer les dés qu'une fois seule et unique fois par sujet et par joueur.


C'est là que nous ne sommes pas d'accord! 
Pour moi un voyage dans LAU n'est jamais une ellipse! Il doit toujours être joué. Quelle que soit la distance parcourue! 
Outre les évènements, ils sont l'occasion de perdre de l'endurance à cause de la fatigue et de ramasser des points d'ombre! 
Le mécanisme du jeu est basé là-dessus! Je ne crois pas me souvenir que dans tes résumés tu parles souvent de la corruption. Appliques-tu la règle? Tes joueurs ont déja vécu des épisodes traumatisants et traversé la forêt. Ils doivent avoir ramassé quelques points!

Pour moi la carte est un élément essentiel du jeu. C'est un générateur d'histoires indépendant des joueurs et du MJ. C'est un jeu dans le jeu qui détient ses propres règles sur lesquelles le MJ ne devrait pas avoir de prise. Les joueurs décident librement d'un itinéraire, les règles décident des embûches et le MJ s'approprie les évênements ainsi générés pour créer son histoire! La seule ellipse c'est la phase de communauté. A la fin du scénario, les persos se séparent, regagnent leur sanctuaire et le voyage n'est pas joué. Si on applique les règles pour cette phase là alors cela devient un scénario a part entière. 

Sans cette règle du voyage, l'environnement n'a plus réellement d'importance. Or la Forêt Noire ou les montagnes sont des personnages centraux du récit. Sans la forêt, Dol Guldur serait trop facilement accessible. Elle n'est qu'à quelques cases de Rhosgobel. En deux-trois journées on doit pouvoir y arriver. Sauf que nous savons tous que cela revient à poser une bombe au milieu du Pentagone. Il faut en baver pour y arriver et seule cette règle simule parfaitement cette difficulté! 

Voila, je ne suis pas un ayatollah tolkieniste ou des règles en général. Du tout!
Mais je trouve que ce jeu perd tout son sel, si les joueurs en viennent à se dire qu'ils peuvent se déplacer sans trop de craintes là où une compagnie de nains et un hobbit accompagnés par un magicien ont eu tant de mal à se frayer un passage. 
"Les PJ: Nous quittons la maison de Beorn et nous nous dirigeons vers le Nord pour nous rendre à la montagne solitaire.
Mj: OK deux semaines plus tard vous y arrivez sans problèmes. " 
Ca valait bien la peine d'écrire tout un bouquin Monsieur Tolkien!!!!  8)
Bref c'est ce que j'ai toujours détesté dans une partie de JdR, les éllipses. 




 
Canard

Les règlements doivent s'adapter à la situation et non l'inverse.

La sagesse suprême est d'avoir des rêves assez grands pour ne pas les perdre du regard tandis qu'on les poursuit. Faulkner

Avatar de l’utilisateur
Ego'
Dieu de la taverne
Messages : 6511
Inscription : ven. nov. 28, 2003 2:04 pm
Localisation : derrière le comptoir (à Metz)

Re: [Crashtest TOR/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire

Message par Ego' »

CANARD a écrit :
ven. sept. 29, 2017 12:35 pm
(...) A la fin du scénario, les persos se séparent, regagnent leur sanctuaire et le voyage n'est pas joué. (...)
+
(...) je trouve que ce jeu perd tout son sel, si les joueurs en viennent à se dire qu'ils peuvent se déplacer sans trop de craintes là où une compagnie de nains et un hobbit accompagnés par un magicien ont eu tant de mal à se frayer un passage. (...)
Le problème est exactement là.
Donc ce n'est pas une question de désaccord, puisqu'on en arrive aux mêmes conclusions de fond.
 
Bref c'est ce que j'ai toujours détesté dans une partie de JdR, les éllipses. 
Bon. Pas forcément sur tous les points, puisque personnellement je préfère une bonne ellipse à une partie ou je m'emmerde, mais à chacun ses goûts (et ça c'est une boutade à deux balles puisque je suis persuadé - sans même te connaître - que ce n'est pas plus ton cas que le mien). Toute partie de jeu de rôle est composée d'une infinité d'ellipses (oui, même les tiennes), puisque nous parvenons à jouer en quelques heures des journées entières (au minimum). Ou à l'opposé que nous mettons des minutes à jouer des passes d'armes qui ne prennent que quelques secondes.
(« 30 ans de campagne en temps réel 24h sur 24, 7 jours sur 7 ? T'es sûr hombre ? »  8O )

Le temps en jeu de rôle est toujours élastique - je ne t'apprends rien - mais le tout est de savoir à quoi nous l'employons. A lancer des brouettes de dés ? Je suis intimement persuadé que c'est une énorme bullshit.

Prenons un exemple : tu me fais faire (au hasard) 3 tests consécutifs qui détermineront pour chacun d'entre eux si je me prends 0 ou 2 points de Fatigue. Puisque je vais me prendre 0, 2, 4 ou 6 points dans les dents au bout des trois jets de dés, peux tu m'expliquer quelle est la différence entre ça et un seul test qui va m'infliger de 0, 2, 4 ou 6 points*  ? A part de me faire branler les dés trois fois plus avec la première méthode, il n'y en a strictement aucune. Avec la seconde option, je gagne un temps précieux (tiens et si je l'employais à ajouter de la couleur à notre récit ?), surtout s'il ne se passe strictement rien entre ces jets. Dois-je te rappeler que c'est le cas lorsque je n'obtiens aucun Oeil de Sauron dans les règles officielles ? J'imagine que non.

Alors, oui, tu peux enrichir le voyage en l'agrémentant de descriptions immersives. Et oui également, plus un voyage est agrémenté de péripéties et plus il est immersif. C'est logique. Et non seulement je n'ai jamais prétendu le contraire, mais j'ai apporté de l'eau à ce moulin à plusieurs reprises dans ces 19 pages il me semble... Mais ça, ça n'a rien avoir avec l'outil. Ça c'est juste la sauce pimentée que nous ajoutons toi, et moi et tous les autres pour faire passer le goût de viande avariée à ce monstre mécanique.

En tout cas, un outil qui permet le plus devrait permettre le moins. Ce n'est pas le cas avec celui de l'Anneau Unique, et c'est là son principal défaut.

PS : En ce qui concerne l'Ombre et la Corruption, j'en ai parlé sans rentrer dans les détails, mais rassure toi, ça viendra.
 

 (*) Pour les pinailleurs, si tant est que le mécanisme respecte la cloche des probas... Et encore. Est-ce que ça apporte vraiment quelque chose au récit ? Non.

Avatar de l’utilisateur
Carfax
Ascendant
Messages : 1624
Inscription : ven. avr. 03, 2015 8:57 am
Localisation : Marseille

Re: [Crashtest TOR/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire

Message par Carfax »

Bravo et grand merci @Ego' pour ton exemple de rencontre plus qu'éloquent. Je comprends mieux comment tu impliques la mécanique dans la phase de RP. Ton éclaircissement noté de vert était en effet primordial ;)

Je crois bien que ce fil va déboucher sur une mise à niveau des règles de LAU et rendre ce jeu encore plus attrayant. Il va falloir que je poursuivre mon document où je résume toutes les retouches apportées au système par une pratique assidue des mécaniques. Vivement la suite. 

Sinon quelles musiques d'ambiance utilises tu ? Que celles des films ou as-tu d'autres cordes à ta lyre ?
Un billet sur Un surnom vaut mieux que deux tu le sauras  est toujours un petit plus sympa !

Star FACES mouture JEDI, on y travaille ici !

J'ai narré sur CNO Le vent se lève... puis Les 5 supplices revisités 
Je conte désormais les Aventures d'un dunedan en Terres Sauvages
 

Avatar de l’utilisateur
Carfax
Ascendant
Messages : 1624
Inscription : ven. avr. 03, 2015 8:57 am
Localisation : Marseille

Re: [Crashtest TOR/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire

Message par Carfax »

Ego' a écrit :
ven. sept. 29, 2017 1:32 pm
En ce qui concerne l'Ombre et la Corruption, j'en ai parlé sans rentrer dans les détails, mais rassure toi, ça viendra.

Curieusement ;) , je dors sur mes deux oreilles :D ! Le plus dure est de contenir son impatience...
Un billet sur Un surnom vaut mieux que deux tu le sauras  est toujours un petit plus sympa !

Star FACES mouture JEDI, on y travaille ici !

J'ai narré sur CNO Le vent se lève... puis Les 5 supplices revisités 
Je conte désormais les Aventures d'un dunedan en Terres Sauvages
 

Avatar de l’utilisateur
Bordox
Zelateur
Messages : 53
Inscription : dim. mars 30, 2008 8:45 pm
Localisation : Saintes (17)

Re: [Crashtest TOR/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire

Message par Bordox »

Ego' a écrit :
jeu. sept. 28, 2017 12:23 am

Par contre, quand je joue un Oeil contre eux, je leur file un jeton XP dans leur Pot Commun. A la fin de chaque séance ils se les partagent entre joueurs présents. Cela permet de compenser la hausse de la difficulté et de faire passer la pilule.
Mais si je cible clairement un joueur (par exemple infligeant une blessure potentielle), c'est ce joueur qui remporte un jeton XP.

Ma réserve d'Yeux est visible de tous en continu (voir ci-dessous). Et ça joue énormément sur la tension (ou la décontraction) à table.


Image
 
Ces points d’experience Ajoutés via l’utilisation d’œil de Sauron s’ajoute Ils aux points d’experiences Classiques décrits par les règles officielles ou les remplacent ils totalement?
Ma patience à des limites mais mes limites n'ont pas de patience.

Avatar de l’utilisateur
Carfax
Ascendant
Messages : 1624
Inscription : ven. avr. 03, 2015 8:57 am
Localisation : Marseille

Re: [Crashtest TOR/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire

Message par Carfax »

Il me semble qu' @Ego' n'applique plus les PP et que cette mécanique fait compensation et s'ajoute au gain classique d'XP de LAU. Me trompe-je ?
Un billet sur Un surnom vaut mieux que deux tu le sauras  est toujours un petit plus sympa !

Star FACES mouture JEDI, on y travaille ici !

J'ai narré sur CNO Le vent se lève... puis Les 5 supplices revisités 
Je conte désormais les Aventures d'un dunedan en Terres Sauvages
 

Avatar de l’utilisateur
Bordox
Zelateur
Messages : 53
Inscription : dim. mars 30, 2008 8:45 pm
Localisation : Saintes (17)

Re: [Crashtest TOR/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire

Message par Bordox »

Carfax a écrit :
ven. sept. 29, 2017 4:41 pm
Il me semble qu' @Ego' n'applique plus les PP et que cette mécanique fait compensation et s'ajoute au gain classique d'XP de LAU. Me trompe-je ?
Effectivement, maintenant que tu le dis, j’ai du lire cela quelque part :? . Peut être qu’ un récapitulatif des ajouts / modifications des règles pourrait rendre plus lisible ce gros travail d’Ego.
Ma patience à des limites mais mes limites n'ont pas de patience.

Répondre