[Crashtest ATM/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire & autres contes...

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Avatar de l’utilisateur
Ecorce
Evêque
Messages : 416
Inscription : ven. sept. 22, 2017 1:45 pm
Localisation : Angers (49)
Contact :

Re: [Crashtest ATM/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire & autres contes... (reprise p.55)

Message par Ecorce »

BARGÜL a écrit :
mer. févr. 20, 2019 7:42 am
Je suis un peu ce que vous faites et écrivez ECORCE, GHORIN, EGO et MARC B notamment sur vos pages web et je trouve que vous êtes

talentueux, vous avez jamais pensé à écrire des petites nouvelles qui se passeraient dans les terres du milieu? Bon peut être que cette

réflexion/question est un peu stupide. Si c'est le cas veuillez à m'en excuser par avance.
Oh c'est gentil ça !
Et ce n'est pas stupide du tout. Mais je n'arrive déjà pas à écrire un scénario de bout en bout, alors une nouvelle... pourtant c'est pas l'envie qui manque. Manque peut-être les idées, mais surtout une bonne dose de confiance et d'orgueil pour oser proposer quelque chose dans un univers très suivi et très protégé.
"N'est stupide que la stupidité."
Forrest Gump
"On n'est jamais trop bête quand on se pose des questions".
Million Dollar Baby
Maintenant, on est sur le sujet d'Ego' dédié à sa campagne (je me permets de parler à sa place, qu'il me dézingue si j'ai tord).
Si tu souhaites continuer de discuter de tout ça, je te propose de partir plutôt sur le fil de discussion général : https://www.casusno.fr/viewtopic.php?f=24&t=27322

Éventuellement, sur le mien, ça ne me dérange pas : https://www.casusno.fr/viewtopic.php?f=32&t=31034.
Les Carnets d'Imladris - http://fondcombe.wordpress.com

Avatar de l’utilisateur
BARGÜL
Profane
Messages : 18
Inscription : mar. nov. 14, 2017 5:40 am

Re: [Crashtest ATM/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire & autres contes... (reprise p.55)

Message par BARGÜL »

Ok ECORCE

Excuse moi EGO

 

Avatar de l’utilisateur
Ego'
Dieu de la taverne
Messages : 6493
Inscription : ven. nov. 28, 2003 2:04 pm
Localisation : derrière le comptoir (à Metz)

Re: [Crashtest ATM/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire & autres contes... (reprise p.55)

Message par Ego' »

Aucun soucis @BARGÜL, même si on s'éloigne du sujet initial (la campagne Ténèbres sur la Forêt Noire et pas uniquement mon expérience personnelle d'ailleurs), on reste dans l'univers de Tolkien, plusieurs habitués de ce fil t'ont donné des conseils constructifs (raison d'être de cet espace), et c'est agréable de voir le fil actif malgré ma pause qui s'éternise (malheureusement...).

Ravortel
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 3525
Inscription : lun. juin 02, 2014 5:52 pm
Localisation : Pas là.

Re: [Crashtest ATM/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire & autres contes... (reprise p.55)

Message par Ravortel »

Ego' a écrit :
mer. févr. 20, 2019 7:13 pm
... malgré ma pause qui s'éternise (malheureusement...).

Oui, d’ailleurs c’est intolérable. Une manifestation est prévue, seule reste encore à décider de la couleur des gilets.

:D

Avatar de l’utilisateur
Arma
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1691
Inscription : jeu. oct. 18, 2007 8:10 am
Localisation : Lyon

Re: [Crashtest ATM/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire & autres contes... (reprise p.55)

Message par Arma »

Moi je veut un gilet avec un oeil dessus :p

Avatar de l’utilisateur
Ego'
Dieu de la taverne
Messages : 6493
Inscription : ven. nov. 28, 2003 2:04 pm
Localisation : derrière le comptoir (à Metz)

Re: [Crashtest ATM/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire & autres contes... (reprise p.55)

Message par Ego' »

Il faut reinjecter des ressources dans les hopitaux, comme ça tous mes partenaires seront d'attaque :bierre:

Avatar de l’utilisateur
Hojyn
Profane
Messages : 7
Inscription : mer. mars 06, 2019 11:00 am
Localisation : Brest

Re: [Crashtest ATM/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire & autres contes... (reprise p.55)

Message par Hojyn »

Je me permets de relancer ce sujet passionnant pour une petite suggestion : dans le cadre d'un jeu plus "gritty" adapté à cette campagne, que pensez-vous des règles de blessure de Joan of Arc (avec éventuellement quelques adaptations pour compenser, par exemple, la rareté des armures lourdes en Terres du Milieu)  ? J'ai l'impression qu'elles permettraient de contrôler quelque peu le niveau de puissance des personnages à haut niveau.

Pour rappel, cette règle consiste à ajouter aux PJ (et à leurs adversaires) un "seuil de blessure" égal à [valeur max du dé de vie + bonus de maîtrise] (sachant que les grandes créatures et les morts-vivants bénéficient d'un bonus supplémentaire). Lors d'un combat, lorsqu'un perso encaisse en une seule fois des dégâts supérieurs à son seuil de blessure, il effectue un test de blessure dont le résultat est modifié par l'armure qu'il porte et qui débouche sur divers résultats (à terre, étourdi, blessure grave, voire carrément perte de tous les PV directement).

Je trouve ça certes assez violent, mais plutôt intéressant dans un univers où l'adversité est censée être forte et où les combats sont présentés comme un truc qu'il est préférable d'éviter au maximum.

Avatar de l’utilisateur
Ego'
Dieu de la taverne
Messages : 6493
Inscription : ven. nov. 28, 2003 2:04 pm
Localisation : derrière le comptoir (à Metz)

Re: [Crashtest ATM/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire & autres contes... (reprise p.55)

Message par Ego' »

Hojyn a écrit :
mar. mars 19, 2019 4:30 pm
Je me permets de relancer ce sujet passionnant pour une petite suggestion : dans le cadre d'un jeu plus "gritty" adapté à cette campagne, que pensez-vous des règles de blessure de Joan of Arc (avec éventuellement quelques adaptations pour compenser, par exemple, la rareté des armures lourdes en Terres du Milieu)  ? J'ai l'impression qu'elles permettraient de contrôler quelque peu le niveau de puissance des personnages à haut niveau.

Pour rappel, cette règle consiste à ajouter aux PJ (et à leurs adversaires) un "seuil de blessure" égal à [valeur max du dé de vie + bonus de maîtrise] (sachant que les grandes créatures et les morts-vivants bénéficient d'un bonus supplémentaire). Lors d'un combat, lorsqu'un perso encaisse en une seule fois des dégâts supérieurs à son seuil de blessure, il effectue un test de blessure dont le résultat est modifié par l'armure qu'il porte et qui débouche sur divers résultats (à terre, étourdi, blessure grave, voire carrément perte de tous les PV directement).

Je trouve ça certes assez violent, mais plutôt intéressant dans un univers où l'adversité est censée être forte et où les combats sont présentés comme un truc qu'il est préférable d'éviter au maximum.

Ce sont des mécanismes qui semblent très intéressants (je n'ai pas lu ces règles), qui colleraient parfaitement à la Terre du Milieu à première vue. Faire ressentir aux joueurs la dureté de l'univers les pousse à la ruse, à la réflexion, plutôt qu'aux charges téméraires et aux décisions imprudentes. Pour jouer gritty, ils me semblent très bien.

Par contre, est-ce qu'ils collent aux histoires vécues par les héros et héroïnes de la Terre du Milieu ? Par exemple, combien de neuf membres de la Communauté de l'Anneau meurent en tout ?

Ces règles peuvent poser de sérieux problèmes pour le jeu en campagne, et notamment celle de Ténèbres sur la Forêt Noire. Les scénarios comportent de nombreux combats, dont certains difficiles voire impossibles à éviter. Que faire si plusieurs PJ meurent ? Sans même parler d'un TPK*, la mort d'un ou de deux personnages emblématiques d'une campagne peut être un coup dur pour les joueuses et joueurs, d'autant plus si c'est un risque constant. Cela peut leur couper l'envie de s'investir dans un personnage de remplacement, de peur de trop s'y attacher, et donc de souffrir d'une perte à nouveau.

Pour le MJ la tentation de bidouiller les résultats croît de plus en plus, donc de replonger dans l'illusionnisme (j'emplois officiellement une règle pour faire peur mais en réalité je n'en tiens pas vraiment compte). Ses partenaires finissent toujours par s'en rendre compte tôt ou tard, la complicité est fragilisée, de même que la campagne... Et toutes celles qui suivront.

Si le but est d'obtenir un comportement réflechi de ses partenaires de jeu, l'arrêt des cachotteries derrière l'écran me semble être un premier pas aux effets indiscutables. Si cela ne suffit pas, et si on a vraiment besoin de pousser le curser plus loin quitte à courir les risques exposés plus haut, alors, oui, ça pourrait être une solution envisageable. Mais à mon avis il faudrait tout de même la compenser par des filets de sécurité, comme des points d'espoir/destin/héroïsme plutôt que par des illusions.



(*) TPK = Total Party Kill ; situation où l'intégralité des membres d'un groupe meurt.

Ravortel
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 3525
Inscription : lun. juin 02, 2014 5:52 pm
Localisation : Pas là.

Re: [Crashtest ATM/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire & autres contes... (reprise p.55)

Message par Ravortel »

[HS]Je viens de passer un temps considérable à éplucher une bonne partie des modifications de règles rédigées par @Ego'... Mais peut-être existe-t-il un document les rassemblant déjà ? toues ces fabuleuses notes en bleu dans le texte... [/HS]

Avatar de l’utilisateur
Nefal
Prêtre
Messages : 351
Inscription : mar. déc. 22, 2015 8:24 am
Localisation : Fribourg (Suisse)

Re: [Crashtest ATM/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire & autres contes... (reprise p.55)

Message par Nefal »

Tu as le document récapitulatif des règles maisons des forumistes CasusNo compilé par @sdric qui se trouve ici:
https://www.casusno.fr/viewtopic.php?f=26&t=30921
Chaque auteur est crédité pour ses règles, donc un petit Ctrl+F et le tour est joué
« Vous pouvez imaginer et créer l’endroit le plus merveilleux au monde, il faut des êtres humains pour transformer le rêve en réalité. » — Walt Disney

Bricolage... [Paladin/Tenebrae] De Animis

Ravortel
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 3525
Inscription : lun. juin 02, 2014 5:52 pm
Localisation : Pas là.

Re: [Crashtest ATM/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire & autres contes... (reprise p.55)

Message par Ravortel »

Merci beaucoup.

Avatar de l’utilisateur
Irwin
Profane
Messages : 14
Inscription : mer. sept. 07, 2011 10:04 pm
Localisation : Région parisienne

Re: [Crashtest ATM/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire & autres contes...

Message par Irwin »

Ce fut un peu long de lire les 61 pages (ainsi que de nombreux liens communiqués) et je salue l’aspect « qualité » de ce gros travail : ça c’est du vrai « playtest ISO 9001 » :P
 
J’ai lu le fuseau sur smartphone dans les transports et je peux donc difficilement utiliser des citations d'intervenants pour commenter différentes parties spécifiques ; je vous prie de m’excuser si je mentionne des interventions de la part de pseudos que je n’ai pas mémorisés. Je prenais parfois quelques notes rapidement en arrivant au boulot et, après les avoir remis un peu en ordre (mais ça reste le bordel !) je me permets donc d’en partager certaines dans la suite. :)
 
En abordant cet impressionnant travail, je précise que ce qui concerne spécifiquement les modifications et ajouts aux règles de LAU m’intéressaient moins que les divers à-côtés macro, outils scénaristiques ou BG. Je ne connais pas parfaitement le système de LAU mais j’ai quelques bases : j’avais initialement découvert LAU à sa sortie et j’ai dû relire les règles deux fois par la suite (pour l’édition révisée et pour la traduction VF de cette dernière). Je n’ai joué qu’une dizaine de séances en tant que joueur et trois en tant que MJ. En fait, en tant que MJ je ne me sentais surtout pas du tout à l’aise avec le système et je ne compte pas y revenir : j’étais obligé de trop focaliser mon attention sur les différents systèmes secondaires et les nombreux paramètres au détriment de la narration…  :( Pour être tout à fait honnête, cela me convient de moins en moins quand je suis MJ. C’est bien sûr mon ressenti personnel par rapport à ma façon de jouer : j’ai trouvé ce système très envahissant et, à mes yeux, il freinait plus la narration qu’il ne l’alimentait. En revanche je suis beaucoup plus souple en tant que joueur et je rejouerais un PJ avec les règles de LAU avec plaisir : je trouve toujours qu’il y a plusieurs choses très intéressantes et j’occulte plus facilement ce qui ne me plait pas dans les règles quand je ne suis pas MJ ; c’est d’ailleurs intéressant parce que c’était une question soulevée par quelqu’un dans le fuseau (désolé je n’ai pas retenu qui), à savoir : le point de vue de joueur est-il similaire à celui de MJ ? En ce qui me concerne non : je suis tout à fait prêt à refaire joueur mais pas MJ. Dans ma campagne en cours, perturbé par ce système compliqué à maîtriser, nous avions switché (un peu à la va-vite entre deux aventures) vers la Terre des Héros d’Olivier Legrand : son système simplissime permettait une prise en mains aisée et donc me convenait déjà mieux. Tout comme LAU j’avais découvert ce système à sa sortie mais ne l’avais pas testé donc c’était intéressant de faire un essai. Après une dizaine de séances avec ce système, nous avons eu une discussion avec les joueurs de ma table et nous avons finalement poussé le concept de simplicité un peu plus loin et jouons désormais en diceless depuis plusieurs mois (avec un « système » perso imaginé et alimenté à la petite semaine depuis beaucoup trop longtemps…).
 
Du coup ma connaissance du système de LAU n’est clairement pas phénoménale mais j’ai quand même une petite expérience du jeu qui me permet de profiter de plusieurs remarques et commentaires effectués dans la première partie de ce fuseau. Je n’en ai par contre aucune concernant ATM : j’ai évité tout ce qui s’approchait de D&D après avoir donné à un copain la boite rouge de D&D 1ère édition dans les années 80 suite à une déception flagrante de nos essais… En fait je serais maintenant curieux de tester DD5 – et notamment avec ATM qui est même dispo dans ma bibliothèque mais que je confesse honteusement avoir rangé proprement pour la collection après l’avoir feuilleté à la va-vite.
 
Pour ce qui est du triptyque j’ai lu une fois Ténèbres sur la Forêt Noire (j’ai été joueur plusieurs années après la lecture pour vivre notamment l’Assemblée de Rhosgobel mais ma lecture passée n’avait pas impacté le jeu, d’une part parce que je ne me souvenais clairement pas de beaucoup de choses sur cette séance et d’autre part parce que je jouais un Elfe un peu en retrait) ; côté meneur je me suis régulièrement appuyé sur les informations du Guide des Terres Sauvages sur une quinzaine de séances environ ; j’ai également lu une fois Contes et Légendes des Terres Sauvages et j’ai d’ailleurs maîtrisé l’aventure Ceux qui s’En Vont en deux séances de quatre heures environ (concernant cette aventure j’aurais d’ailleurs quelques petites choses à redire tant du point de vue scénaristique que du point de vue du Légendaire…) après avoir été joueur sur deux des aventures précédentes.
 
Compte tenu de cette base personnelle je vais donc donner ci-après quelques remarques à propos des analyses et propositions avancées tout le long de ce fuseau (parfois un peu anciennes maintenant ! :mrgreen: ).
 
Pour commencer j’ai trouvé brillante l’idée de la fusion des périls et de l’Œil du Mordor : elle me semple pallier de façon efficace ce que je trouve être deux idées intéressantes mais assez bancales du système. Côté joueur l’Œil avait un effet vraiment efficace dans l’ambiance de la table donc je trouve l’idée initiale excellente mais, côté MJ, j’ai trouvé le développement du concept beaucoup trop compliqué à intégrer dans le rythme d’une campagne :(.
 
Je n’avais pas accroché au système social de LAU que j’ai commencé par trouver très mal expliqué mais, quand je lis ce genre de retour (et il n’y a pas qu’ici que j’en ai entendu du bien), je me dis que je ne l’ai probablement pas compris ^^. Pourtant je l’ai relu plusieurs fois ! :?
 
À la lecture, les ajustements proposés pour gérer le niveau de vie et son évolution m’ont aussi parus très pertinents et efficaces (sorry je ne me souviens plus de l’auteur de ces propositions…).
 
Pour les voyages, je n’étais également pas du tout fan de plusieurs aspects, notamment les rôles qui font glisser le JdR vers quelque chose plus proche du jeu de plateau. En revanche j’ai remarqué que le système de calcul du déplacement a été beaucoup critiqué alors que c’est pour moi un des meilleurs outils proposés par LAU : la carte côté MJ avec ses deux strates d’informations est une grande réussite et offre un outil de jeu très pratique quel que soit le système utilisé (ce qui est un point très positif à partir du moment où on ne souhaite pas utiliser leur système mais juste piocher des choses intéressantes). En tout cas je me suis toujours appuyé dessus. Alors effectivement le calcul est fastidieux et, pour ne pas briser le rythme en séance, il faut impérativement prévoir les durées des itinéraires possibles par la Compagnie en amont, etc. Si le chemin finalement choisi n’a rien à voir avec ce qui était envisagé, cela ne me semblait pas très grave puisque les dates précises pouvaient être fixées à postériori dans le CR de la séance ; n’était-il pas possible d’estimer à la louche les besoins mécaniques (le nombre de test de Voyage) si on utilise LAU ? Dans notre campagne il y a eu une ou deux séances où les phases de la lune avaient une incidence concrète sur le jeu et donc j’avais dû prévoir vraiment précisément les durées des différents itinéraires en préparant ces séances… mais pour le reste il me semblait que cela pouvait être bidouillé après coup. Le site de calcul (communiqué ici mais je n’ai pas non plus retenu qui, désolé…) est très bien mais il n’est quand même pas très difficile de faire une petite feuille Excel qui fait la même chose (et qui archive par la même occasion les déplacements de la Compagnie d’ailleurs).
 
Je n’ai pas les règles de base de D&D5 mais j’avais jeté un œil rapide à la version des voyages proposée dans ATM… j’avoue n’en avoir aucun souvenir mais comme il n’a pas encore été commenté ici je me sens moins bête de ne pas pouvoir en parler :charmeur . J’ai néanmoins hâte de lire quelques retours (bon j’ai vu quelques autres fuseaux en liens dans celui-ci dont les nombreuses pages m’ont fait fuir :cry: mais j’imagine qu’elles ont bien été testées et commentées quelque part…).
 
Parallèlement à l’analyse des voyages je voulais aussi commenter la partie « retour chez soi pendant les phases de communauté » : même s’il semble plutôt logique et pertinent, je trouve que c’est un concept trop généraliste et donc inadaptable en l’état. Un Nain des Montagnes Bleues aurait-il vraiment le temps de faire l’aller-retour chez lui pendant l’hiver, de se reposer, et de se pointer frais et dispo pour continuer une campagne se passant à Dale par exemple ? Le temps n’a clairement pas du tout la même signification pour les Elfes : en quoi l’absence d’un Elfe deux ou trois ans (ou décennies, ou siècles…) atténuerait-elle son prestige dans sa Communauté ??? L’idée de rendre le « retour aux sources » important pour l’équilibre d’un PJ est une idée intéressante mais essentiellement inspirée du Hobbit (le roman) et déjà moins adapté à une ambiance comme le Seigneur des Anneaux. On peut penser aux voyages d’Aragorn et à ses absences pendant des décennies… Une Vertu Culturelle des Dúnedain aurait par exemple pu expliquer en partie cela mais elle n’est pas listée dans le module Fondcombe ^^. Entre ces deux extrêmes que sont certainement Bilbo et Aragorn on peut imaginer tout un dégradé parmi lesquels les profils des PJs pourraient se retrouver. J’aurais plutôt envie d’appliquer ce « retour aux sources » entre les campagnes/longues séries d’aventures, mais en tout cas pas aussi souvent que proposé dans les règles (enfin dans mon souvenir, je ne me souviens plus avec précision comment ce retour chez soi est précisé j'avoue... :oops:). À mes yeux l’idée primordiale de ne surtout pas rendre routinier les voyages peut être grandement mise à mal par ce principe qui fait potentiellement traverser les trois quarts de la Terre du Milieu aux PJs entre deux séances !
 
Je trouve beaucoup plus intéressant de limiter drastiquement les ellipses concernant les parties de jeu incluant des déplacements longs (et de ne jamais en faire s’il s’agit du premier passage dans une région). Nous avons notamment eu une situation à gérer très déroutante qui était la conséquence d’une ellipse d’un voyage : les PJs devaient passer par le Goulet des Montagnes Grises pendant l’aventure MAIS ce trajet avait été fait dans l’autre sens une vingtaine de séances plus tôt (mais non jouée pour pouvoir attaquer l’aventure immédiatement)… donc ce passage n’était pas censé être une « découverte » pour les personnages mais l’était bien pour l’ensemble des joueurs. Je voulais entre autre exploiter certaines informations plutôt chouettes présentées dans le Guide des Terres Sauvages mais je n’ai pas du tout aimé cette situation post-ellipse :bouh: ...
 
Tes sondages sont vraiment intéressants mais j’ai peur de devenir trop exigeant et de faire fuir tous les joueurs :(. Je trouve pourtant cette idée très pertinente dans l’absolu mais je rame déjà pas mal pour obtenir des contributions des joueurs en dehors des séances… Je précise que le côté « on crée une histoire » m’intéresse très fortement dans le JdR et donc l’écriture des événements vécus par les personnages découle de cette approche. Pour un jeu dans la Terre du Milieu je tiens absolument à avoir un CR assez complet, pour 1) tracer les différents événements afin que les joueurs ne soient pas largués d’une séance sur l’autre et aussi 2) comme « aboutissement » de campagne, souvenir, création artistique, etc. On ne peut pas se permettre un travail aussi poussé qu’une novélisation des séances mais je tiens impérativement à avoir davantage qu’une liste succincte d’événements et de PnJs tenant sur une demi-page. Les joueurs n’ont donc pas souvent le temps de le faire et je m’en occupe régulièrement, avec le risque qu’ils « fixent » moins les événements vécus par les personnages vu qu’ils ne les ont pas écrits (voir parfois relus…). Du coup je ne suis pas sûr qu’ils consacrent le peu de temps dispo entre les séances pour remplir un « questionnaire de satisfaction » plutôt qu’une contribution « en lien avec l’histoire ». Et quitte à choisir je préfère largement la seconde. D’ailleurs sous quelle forme ce questionnaire se présente-t-il : via un site une fois qu’ils sont rentrés chez eux ? Sur un traitement de texte ? J’ai cru comprendre qu’ils ne le faisaient pas à chaud en fin de séance pour ne pas amputer le jeu de quelques minutes… En dehors des commentaires par joueur, les notes sont-elles anonymes ?… Sais-tu combien de temps ils consacrent à répondre au questionnaire ? Fais-tu un retour en groupe sur la prise en compte de certaines remarques lors d’une partie suivante (je ne me souviens pas honnêtement, peut-être l’as-tu écrit…) ou bien ne l’évoques-tu qu’en privé avec les personnes concernées ?
 
À propos de ton organisation de séance « à la minute près » j’ai peur de ne pas pouvoir suffisamment gérer le rythme en imposant ce principe ; les problèmes de rythmes sont des points qui me perturbent beaucoup en JdR. Mes séances sont de manière générale assez « lentes » et c’est une composante que j’essaie de ne pas sacrifier, à nouveau pour ne pas perdre les joueurs. À priori j’aurai bien plus tendance à écourter une séance (voir l’amputer) pour éviter de finir la soirée au milieu d’une scène ou d’un acte important. Le fait de jouer toutes les semaines doit sans doute peser dans la balance pour faire ce genre de choix mais, de mon côté, on ne joue au mieux qu’une fois toutes les 2-3 semaines. Comme tu vas avoir des séances plus espacées avec ATM, penses-tu continuer à avoir une durée aussi strictement suivie ? C'est le moment d'ajouter l'image subliminale partagée sur le Discord, hi hi... ;)
 
J’en viens au travail graphique que tu as pu effectuer et c’est vraiment un régal : de nombreux PnJs ont gagné en stature et en intérêt à mes yeux rien qu’en regardant les choix d’illustration que tu as fait. Non seulement tu as dû passer un temps fou à rechercher toutes ces illustrations mais en plus tu as trouvé le temps de les présenter avec une charte graphique quasiment identique à la gamme… En plus elles sont plastifiées pour pouvoir les faire tourner en séance… franchement, chapeau ! :bravo:
 
Dans le même ordre d’idée, bravo pour ton tableau qui permet de suivre l’Œil et les autres détails, incluant également la charte graphique du jeu. :yes:
 
Les remarques sur l’émotion venant de la mort du père d’Ennalda font beaucoup rêver : j’adore quand ce genre de situation fonctionne vraiment bien en aventure. Je trouve intéressant que tu aies appuyé le fait que cette situation était le résultat d’un jet de dés et je m’interroge sur la différence qui aurait pu découler de la même situation si elle n’avait pas été la conséquence d’un jet de dé… Penses-tu que l’impact émotionnel en cours de partie aurait été moindre ? Si oui pourquoi ?
 
Un autre point qui m’a beaucoup plu est ce qui a découlé de l’ajout du personnage d’Amalina, la fille d’Osred. L’intégration de romances dans le jeu est un élément narratif plutôt difficile à rendre mais extrêmement fort si c’est réussi (en plus connaissant le paternel de la donzelle ça va certainement ajouter des éléments de RP explosif avec le fameux PJ – Brand je crois ? – qui sera pour le coup vraiment au cœur de l’histoire !).
 
Concernant le Légendaire en lui-même j’avais une micro remarque sur l’utilisation de quelques termes en elfique mais, n'étant pas sûr que cela soit intéressant, je ne pollue pas le fuseau.
 
De mon côté j’ai donc une campagne en cours dans la Terre du Milieu et je n’avais à priori pas prévu de maîtriser Ténèbres sur la Forêt Noire un jour… mais maintenant, avec notamment les inspirations graphiques proposées par Ego, je n’exclus pas la possibilité. Je n’ai jamais été très à l’aise pour gérer les aventures publiées parce que je me sens toujours assez à l’étroit dans les scénarios proposés (ce qui n’est pas forcément rationnel j’en suis conscient). Je pense que c’est en partie une conséquence de ma découverte du JdR au collège (où les moyens financiers nous poussait à créer nos aventures pour tenir des dizaines de séances avec une simple boite de base à 170F :wub: ) et en partie parce que la création d’une histoire (originale et adaptée aux joueurs) est pour moi une des parties les plus grisantes de l’activité rôlistique. Je ne sais pas si c’est un point qui est souvent abordé mais je fais un parallèle direct entre 1) l’intérêt (en tant que MJ) d’une campagne publiée vs une campagne maison et 2) l’intérêt (en tant que joueur) d’un pré-tiré vs un personnage que l’on imagine, crée et détaille soi-même. À mes yeux c’est la même chose : je ne suis pas trop attiré à l’idée d’incarner un pré-tiré (parce qu’imaginer l’histoire de mon perso est une étape extrêmement importante) tout comme je ne suis pas très tenté de maîtriser une campagne publiée (parce que j’ai aussi particulièrement envie de construire mes histoires). Je me rends compte en discutant avec des rôlistes que l’équilibre de cette balance création/interprétation (qui penche infiniment plus du premier côté chez moi) n’est pas du tout représentative de l’ensemble des joueurs. Il est cependant vrai que la campagne de Gareth est quand même assez ouverte et prévoit de nombreuses options et adaptations intéressantes. Dans tous les cas, ne serait-ce que pour m’approprier vraiment l’histoire je pense que j’ajouterai impérativement des personnages comme certains exemples que tu as mentionnés. Tu as d’ailleurs dit à un moment que tu avais ajouté quelques personnages féminins pour « équilibrer » le rapport hommes/femmes des PnJs mais j’imagine que tu avais quand même d’autres idées en tête : peux-tu en parler rapidement ? As-tu des critères un peu « généraux » pour ajouter un PnJ lorsque tu prévois de jouer une campagne basée sur une trame existante ? Est-ce pour étoffer une scène ou une intrigue afin d'ajouter du relief à un moment que tu estimes un peu plat dans le scénario ? Est-ce pour utiliser au mieux un PnJ que tu estimes sous-exploité s’il n’est pas mis en valeur par un autre PnJ hélas non prévu dans le scénario ? Etc.
 
Un grand merci pour tout cet énorme boulot ! Trop Très long à lire mais très trop enrichissant :yes: :yes: , nai elen siluva coalyanna !

Avatar de l’utilisateur
Ego'
Dieu de la taverne
Messages : 6493
Inscription : ven. nov. 28, 2003 2:04 pm
Localisation : derrière le comptoir (à Metz)

Re: [Crashtest ATM/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire & autres contes...

Message par Ego' »

Tout d'abord merci à toi @Irwin pour tes compliments, ainsi que ta longue réponse argumentée, ton retour d'expérience et le partage de tes idées.

Je vais tenter de répondre à tes questions...
Irwin a écrit :
jeu. févr. 20, 2020 9:04 pm
(...) sous quelle forme ce questionnaire se présente-t-il : via un site une fois qu’ils sont rentrés chez eux ? Sur un traitement de texte ? J’ai cru comprendre qu’ils ne le faisaient pas à chaud en fin de séance pour ne pas amputer le jeu de quelques minutes… En dehors des commentaires par joueur, les notes sont-elles anonymes ?… Sais-tu combien de temps ils consacrent à répondre au questionnaire ? Fais-tu un retour en groupe sur la prise en compte de certaines remarques lors d’une partie suivante (je ne me souviens pas honnêtement, peut-être l’as-tu écrit…) ou bien ne l’évoques-tu qu’en privé avec les personnes concernées ?
J'utilise Survey Monkey. Et tant qu'à faire tu trouveras ci-dessous la copie d'un exemple (le dernier envoyé), ça sera beaucoup plus clair.
Chacun y répond dans les jours qui suivent la séance. Comme il s'agit de séances hebdomadaires et qu'il me faut un peu de temps pour m'occuper du compte rendu, je leur demande d'y répondre au plus tard 48 heures avant la séance. La plupart du temps c'est fait bien avant, et il est rare que je doive relancer quelqu'un.
A leur demande, je répond au sondage également, avant de lire leurs réponses de manière à ne pas être influencé.
Ensuite je réalise donc le compte-rendu (copier-coller des commentaires, moyennes des notes, éventuelles des notes ou réponses de ma part) que je communique à tout le monde avant la séance. Nous sommes une équipe, nous sommes partenaires et avons toutes et tous le même objectif : que tout le monde passe la meilleure soirée possible. Donc pas de secrets entre nous. Ca n'empêche pas quelques désaccords ou mises au point, voir quelques bras de fer en cas de litiges (ce qui est somme toute très rare), mais on joue toujours cartes sur table.
Puis nous en discutons de vive voix avant de passer à table pour jouer, et cherchons d'éventuelles solutions ensemble.

https://fr.surveymonkey.com/r/VXW7T8T

Avatar de l’utilisateur
Ego'
Dieu de la taverne
Messages : 6493
Inscription : ven. nov. 28, 2003 2:04 pm
Localisation : derrière le comptoir (à Metz)

Re: [Crashtest ATM/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire & autres contes...

Message par Ego' »

A noter que tous ne répondaient pas de la même manière. Les commentaires étant optionnels, deux de mes partenaires répondaient de manière détaillée à chaque fois, les quatre autres allaient du variable au laconique.
Et c'était très bien ainsi.
A noter également que tous étaient friands de lire le compte-rendu du sondage, ainsi que le court CR résumant les événements principaux. S'ils ne recevaient pas le tout au plus tard la veille de la séance, ils me relançaient gentiment :)

Avatar de l’utilisateur
Ego'
Dieu de la taverne
Messages : 6493
Inscription : ven. nov. 28, 2003 2:04 pm
Localisation : derrière le comptoir (à Metz)

Re: [Crashtest ATM/LAU] Ténèbres sur la Forêt Noire & autres contes...

Message par Ego' »

Irwin a écrit :
jeu. févr. 20, 2020 9:04 pm
Comme tu vas avoir des séances plus espacées avec ATM, penses-tu continuer à avoir une durée aussi strictement suivie ?

Pour moi c'est une condition sine qua non. Et également une raison de ma (trop longue) pause suite à l'impossibilité de se réunir toutes les semaines après les déménagements de département et bouleversements professionnels de la moitié des participants.
Nous avons joué 27 séances hebdomadaires de 4 heures chacune pour atteindre 15-20% de la campagne (la première saison). A ce rythme, il nous faudrait deux à trois ans pour jouer les quatre saisons restantes. Jouer une fois par mois reviendrait à la terminer en huit à douze ans, et ça ne m'intéresse pas de me spécialiser de la sorte : il y a bien trop de campagnes que j'ai envie de jouer, et la vie passe beaucoup trop vite.
De plus, dès que l'on bascule en mode bi-mensuel ou mensuel, à notre table on perd en immersion, en rythme, chaque début de séance nécéssite un récapitulatif plus ou moins long, chaque démarrage est poussif, autant de temps de jeu de perdu. Alors que lorsque l'on joue chaque semaine, le plongeon est quai instantané, le plaisir immédiat.

Ma reprise se fera vraisemblablement en ligne de manière à pouvoir jouer à nouveau avec une même équipe fixe toutes les semaines.
Avant 2019 le JdR virtuel était pour moi un pis-aller, un ersatz. J'ai fini par changer d'avis au cours des douze derniers mois, apprenant à l'apprécier pour ses qualités en ne cherchant pas à y retrouver ce qui me charme dans les parties irl.

Répondre