[CR] The Sprawl : L'enfer du cyberjeu - la Conurb' Shenzhen-HK-Macao

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Avatar de l’utilisateur
Macbesse
Dieu en cyrillique
Messages : 5269
Inscription : jeu. sept. 07, 2006 8:48 pm
Localisation : Paris-Tachkent

Re: [CR] The Sprawl : L'enfer du cyberjeu - la Conurb' Shenzhen-HK-Macao

Message par Macbesse » sam. févr. 17, 2018 2:50 pm

[Post fusionné avec le précédent]
Dernière modification par Macbesse le lun. févr. 19, 2018 5:20 pm, modifié 3 fois.

Avatar de l’utilisateur
Macbesse
Dieu en cyrillique
Messages : 5269
Inscription : jeu. sept. 07, 2006 8:48 pm
Localisation : Paris-Tachkent

Re: [CR] The Sprawl : L'enfer du cyberjeu - la Conurb' Shenzhen-HK-Macao

Message par Macbesse » sam. févr. 17, 2018 6:32 pm

Phase d'investigation (Mission de Faust) : Le Gardien des enfers

Une affaire à traiter (Faust)

Faust ne serait pas fixeuse si elle ne savait pas flairer les bons contrats, ceux qui sont enfouis sous une couche énorme de données. Une recherche matricielle sur les canaux des jobs de surveillance [un beau 10+] lui apprend que la filiale d'Harmonie Céleste spécialisée dans la sécurité des établissements de luxe recrute des extras. Le niveau de compétence demandé est élevé, et le job bien payé. Bien sûr, elle connaît quelqu'un dans la boîte, cette vieille pute d'Olivier Takachi. Il prend l'appel. On entend un craquement, suivi d'un hurlement, puis plus rien. Et puis la voix d'Olivier, plutôt guillerette, et son visage goguenard. Oui, il a "une affaire à traiter", mais rien d'important, Faust ne le dérange pas. Par contre, qu'elle en vienne au fait. Faust lui demande d'appuyer le dossier de candidature d'une équipe sur le job de la filiale. Elle essaye de louvoyer et de le payer de promesses, mais elle finit par lâcher du cash. Qu'à cela ne tienne, elle a sa porte d'entrée. Zu Chen se mêlera aux hommes d'Harmonie Céleste et entrera sans encombres dans le complexe. Du moins, c'est le plan.

L'heure du doute (Miya)

Du côté de l'intrusion informatique, il faut anticiper l'opposition. Miya fait une première approche de l'espace matriciel du complexe hôtelier. Les nœuds extérieurs ne lui posent aucune difficulté. C'est du beurre. Par contre, ça ne dit pas grand-chose de l'intra-Matrice. Une longue série de recherches sur les protocoles de sécurité à la mode finit par lui en apprendre plus. Elle découvre que la Matrice interne est gardée par une IA au doux nom de Yanluowang, comme le gardien des enfers. L'IA a eu un certain succès ces derniers temps. Elle n'est pas très virulente, mais il est très compliqué de dialoguer avec, alors les hackers s'y cassent les dents. On parle d'une drogue qui permettrait de se synchroniser avec elle. C'est celle qu'utilise les admins. En compulsant les dépôts de brevet de Yanluowang, Miya obtient la solution. Elle tombe sur le nom d'un chercheur qu'elle avait déjà identifié comme faisant partie des proches de Jésus. Il s'appelle Rangan, et il appartient au même groupe de recherche et à la même start-up que le burundais. Au cas où il y aurait encore un doute, JMJ est crédité pour quelques petites parties du brevet. En trouvant Rangan, se dit Miya, je trouverai la drogue. L'enjeu n'est pas mince : c'est sans nul doute la même drogue qui permet au cerveau de se transformer en système d'exploitation et de transmettre des informations de manière cryptée et biologique de cerveau à cerveau. Ce serait une grande conquête pour Aube Nouvelle.

Il faut désormais trouver Rangan. Son activité sur les réseaux sociaux est devenue rare dix jours avant le départ de JMJ pour la Chine, ce qui n'est pas sans inquiéter Miya. Elle effectue une plongée matricielle au Burundi et craque le système d'urbanisme dans l'espoir de le loge. Il est tellement mal fichu et son code est tellement laid qu'elle se surprend à en reprogrammer des bouts. Elle y passe la journée, au point que son implant surchauffe et lui brûle des neurones, au sens propre [6-, 1 dégât par activation du tag +douloureux]. Un jour, son implant la tuera ou lui causera des dégâts irréparables, mais à quoi bon vivre sans ? La douleur la rappelle à l'ordre, et elle finit par trouver les derniers enregistrements des caméras de surveillance, dix jours auparavant. Elle voit Rangan sortir d'une salle de conf', avec Amanda Lopez, Jésus-Marie-Joseph et une personne qu'elle voit trop souvent dernièrement - Cole Watson, l'homme de chrome. Mais que faisait celui qui a tenté d'assassiner JMJ en Afrique ? Et pourquoi ne l'a-t-il pas tué là-bas ? En plus, tous ces gens ont l'air de bien se connaître... et si, tout simplement, il n'avait jamais cherché à assassiner Jésus ?
Dernière modification par Macbesse le sam. févr. 17, 2018 7:23 pm, modifié 5 fois.

Avatar de l’utilisateur
Macbesse
Dieu en cyrillique
Messages : 5269
Inscription : jeu. sept. 07, 2006 8:48 pm
Localisation : Paris-Tachkent

Re: [CR] The Sprawl : L'enfer du cyberjeu - la Conurb' Shenzhen-HK-Macao

Message par Macbesse » sam. févr. 17, 2018 6:38 pm

Phase d'investigation (Mission de Faust) : Trouver l'harmonie

Accès (Spider)

Tout n'est pas encore parfaitement en place pour l'attaque informatique, mais il faut penser à l'approche physique. Spider se charge de contacter un de ses vieux potes pilotes de navette [déclarer un contact]. Il fait la desserte en freelance, et il a toutes les autorisations qui vont bien [battre le pavé : 7-9]. Par contre, il faudrait que Spider lui balade un client, qui veut s'aventurer dans des zones où ça bouge un peu trop pour son véhicule. Spider dit amen et fait une expédition dans les îles. Ça secoue, mais elle assure. Le client repart content. Il lui donne un pourboire royal [1 cred] et prend ses coordonnées, pour un boulot futur. Spider pense un temps à partager le pourboire avec son pote, mais elle se dit qu'il a déjà dû prendre sa part, et elle n'a sûrement pas tort.

L'équilibre des forces (Zu Chen)

De son côté, Zu Chen prépare activement l'infiltration. C'est l'occasion rêvée d'affronter Harmonie Céleste, l'ennemi du Temple du Lotus Blanc. En prime, le Temple est bien documenté sur son ennemi mortel, et Zu Chen saisit le moment de répit pour visiter l'un de ses vieux maîtres, le Frère Bibliothécaire [déclarer un Contact], lequel enseigne aux jeunes recrues l'art d'entrer en harmonie avec son adversaire pour mieux le détruire. La plupart des adeptes ne comprennent pas l'aspect mystique de l'exercice comme une simple documentation sur la cible, mais Zu Chen, lui, était sensible à la nécessité de l'équilibre des forces, et c'est pourquoi il reste l'un des élèves préférés du vieux maître. La rencontre est matricielle, anonyme, et le maître se présente sous les traits simples d'un jeune homme, mais elle est fructueuse. Le maître sort un rouleau de la bibliothèque, et Zu Chen repart avec une documentation très préciser sur le modus operandi de la filiale d'Harmonie Céleste qu'il va affronter ou, plutôt, avec laquelle il va entrer en harmonie.

Avatar de l’utilisateur
Macbesse
Dieu en cyrillique
Messages : 5269
Inscription : jeu. sept. 07, 2006 8:48 pm
Localisation : Paris-Tachkent

Re: [CR] The Sprawl : L'enfer du cyberjeu - la Conurb' Shenzhen-HK-Macao

Message par Macbesse » sam. févr. 17, 2018 7:21 pm

Phase d'investigation (Mission de Faust) : Phishing pool

Arnaque à la maternité (Narayani)

Narayani scrute sans fin l'activité matricielle des employés du complexe, jusqu'à ce qu'elle y décèle une faille, un mot révélateur,
une demande incongrue, et cela finit par payer. Win Sang, l'un des admins du complexe, a besoin d'un service. Et Narayani est justement là pour assister les gens dans le besoin !
Il faut dire que le pauvre homme est poursuivie par une mère indélicate qui l'a assigné en justice pour non-reconnaissance de paternité. Le testeur ADN ne devrait pas tarder. Qu'à cela ne tienne, Narayani peut lui arranger le coup. Par contre, pour l'aider, elle a besoin de savoir quelques petites choses... et là voilà bientôt en possession des codes admin de l'espace matriciel, ainsi que de la localisation des serveurs. C'est du beau boulot. Reste à mettre en place le chantage qui permettra de mettre la main sur la drogue, à laquelle Win Sang a accès. Pour cela, Zu Chen s'infiltre dans l'espace résidentiel réservé au personnel, récupère l'échantillon. Il ne prend même pas la peine de lui en substituer un autre. Miya intercepte la communication et envoie un code ADN généré aléatoirement au planning familial. Il faut dire que Spider avait récupéré du matériel d'analyse lors de la prise de contact avec son ami pilote. Il ne savait pas quoi en faire et s'était dit que Spider lui trouverait peut-être une utilité [produire du matériel]. Le client est content, et Narayani commence à lui battre froid et à lui exposer ce qu'il va devoir faire [6-]. Hélas, le chantage ne prend pas. Win Sang croit qu'il s'agit d'un bluff et éclate de rire. Il ajoute qu'il s'est renseigné et qu'il n'y a jamais de deuxième test, même en cas de remise en question. Il est à l'abri. Toute cette partie du plan est ruinée et Narayani est franchement vexée, mais l'équipe a obtenu le plus important : la localisation des serveurs et un code.

 

Avatar de l’utilisateur
Macbesse
Dieu en cyrillique
Messages : 5269
Inscription : jeu. sept. 07, 2006 8:48 pm
Localisation : Paris-Tachkent

Re: [CR] The Sprawl : L'enfer du cyberjeu - la Conurb' Shenzhen-HK-Macao

Message par Macbesse » sam. févr. 17, 2018 9:19 pm

Phase d'investigation (mission de Narayani) : Le roi Cole

"Je ne suis pas mauvaise, je suis juste texturée comme ça" (Narayani)

Et si Cole s'était fait implanter les implants de la Guilde ? Tout deviendrait atrocement compliqué, et Narayani veut en avoir le cœur net. Seul un doc' compétent, disposant d'une clinique propre et bien équipée, de matériel de pointe susceptible d'installer les implants sans dégâts et d'une couverture en plastacier pourrait avoir réussi une telle opération. Or, Cole est nouveau en ville... cela restreint les choix. Elle opte pour la clinique du Docteur Leng. Fermée. Les assistants sont gênés, mais Narayani parvient à délier les langues avec quelques promesses de confidentialité et un peu de cash. Ils ont bien installé du matériel cybernétique de pointe quelques jours auparavant, mais ils n'ont pas vu le visage du patient. Tout était verrouillé. Par contre, ils peuvent dire qu'avec les prototypes qu'il a dans le corps, il n'en a plus pour longtemps, un mois, tout au plus. Et le doc' ? Il est indisponible et ils n'ont aucune idée de l'endroit où il peut être. Narayani spécule. Cole l'a-t-il fait taire pour assurer ses arrières ou le médecin s'est-il juste mis au vert un certain temps afin d'éviter d'éventuelles représailles de la Guilde ? Ce n'est pas très important. Narayani a d'autres préoccupations en tête. Il va falloir à la fois abîmer Cole pour lui prendre le matériel et le "sermonner" et garder ses implants intacts, un sacré défi, d'autant plus que - bruit de toux - nous lui avons implanté une bombe corticale. C'est lui qui l'a demandé et qui a le détonateur.

Narayani a bien son idée pour résoudre le dilemme. Elle décide de prendre directement contact avec Cole. L'homme ne cherche visiblement pas à faire évader son matériel. Il a donc d'autres objectifs, et pour les remplir, il doit engager des équipes. Alors Narayani laisse traîner son profil et celui de ces équipes sur les canaux employés par les primo-arrivants. Sa stratégie paye, et Cole la contacte. Ils ont rendez-vous dans un espace matriciel, un jazz-club bien rétro où l'on joue Minnie the moocher. Narayani s'est choisi un avatar de femme fatale, un peu comme une Jessica Rabbit texturée de façon réaliste. Quand à Cole, il est tout simplement le "Roi" Cole, Nat King Cole, et même avec cet avatar bien plus fluet que son corps cybernétisé, il en impose. Le profil de Narayani et de ses équipes l'intéresse, mais il espère des propositions concrètes. Narayani joue franc jeu. Elle annonce qu'elle est une enculée qui bosse avec des enculés, mais qu'il y a quelque-chose qui la titille dans la démarche de Cole. Tous les gens qu'elle connaît auraient revendu le matériel et aurait coulé la belle vie dans un paradis flottant dans les airs, mais pas lui. Au lieu de ça, il s'est condamné à une mort certaine. Il doit donc y avoir une cause, ou une vengeance, quelque-chose de plus fort, et c'est pour cela qu'elle est là, pour ce petit supplément d'âme.

Cole sourit au monologue de Narayani. Il reconnaît qu'elle est bien informée et qu'il ne s'attendait pas tout à fait à cela. Elle se trompe cependant sur un point. Il était déjà condamné avant. Les nouveaux matériels implantés ne font qu'accélérer un processus déjà bien engagé. Surtout, elle n'a rien dit qu'il ne sache déjà, et n'a fait aucune proposition concrète. Narayani joue sa carte maîtresse : ses employeurs veulent le retrouver, mais elle peut retarder l'échéance le temps qu'il atteigne son objectif. Tant qu'elle les saura sur sa trace, la Guilde ne mettra pas d'autre équipe en jeu et il aura la paix. En outre, elle dispose de contacts, de leviers dans la ville, alors qu'il est totalement étranger, et d'équipes très compétentes pour l'appuyer. Elle y met deux conditions. Il faudra qu'il lui révèle ce qui le motive tant et qu'il lui cède ses implants à sa mort. Cole marche.

Narayani tient un accord et la résolution de son dilemme, mais surtout, elle attend la révélation, entre deux verres de Bourbon. Il fut un temps où Cole était soldat et ne posait pas beaucoup de questions. Il exécutait les ordres et massacrait les civils en masse. Mais voilà qu'en Birmanie, alors qu'il participait à une guerre sans merci contre la guérilla locale, il a été grièvement blessé, jusqu'à perdre connaissance, lors d'une OPEX. Il s'attendait à mourir, à être achevé au mieux, torturé au pire... et les villageois l'ont soigné. Quelques semaines plus tard, alors qu'il commençait à sympathiser, ses frères d'armes sont revenus le chercher. Ils ont massacré tous les habitants, hommes, femmes, vieillards et enfants. Cole a alors pris conscience de l'atrocité de son mode de vie. Il a quitté sa compagnie, et il est parti en Afrique, où il a rencontré Jésus, qui l'a aidé à structurer son engagement, à se racheter. En plus d'être un homme de bien, Jésus et son équipe ont fait des découvertes majeures, découvertes qui ne doivent pas tomber entre de mauvaises mains. Et c'est pour cela qu'il est ici - la vengeance n'est rien, seul existe l'avenir.
Dernière modification par Macbesse le lun. févr. 19, 2018 3:30 pm, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
ZeroZeroStyx
Transcendé
Messages : 709
Inscription : jeu. févr. 12, 2015 10:00 pm

Re: [CR] The Sprawl : L'enfer du cyberjeu - la Conurb' Shenzhen-HK-Macao

Message par ZeroZeroStyx » dim. févr. 18, 2018 1:37 am

Je proteste, Spider n'a pas de tank avec la puissance d'un croiseur, juste un drone araignée de la taille d'un ours armée d'une arme qui ferait passer un fusil à éléphants pour un pistolet à piercings. C'est fou ce que certains sont prêts à décrire pour justifier une fuite précipitée et un besoin pressant de sous-vêtements propres :mrgreen:
Forcément, quand a un marteau, tous les problèmes ressemblent à des clous.
Ouais bon, là par contre, je plaide coupable :charmeur
"I seek righteousness, as should we all. But I'll settle for revenge."

Avatar de l’utilisateur
Macbesse
Dieu en cyrillique
Messages : 5269
Inscription : jeu. sept. 07, 2006 8:48 pm
Localisation : Paris-Tachkent

Re: [CR] The Sprawl : L'enfer du cyberjeu - la Conurb' Shenzhen-HK-Macao

Message par Macbesse » dim. févr. 18, 2018 10:31 am

@ZeroZeroStyx : n'hésite pas à me reprendre sur tes véhicules et drones, ainsi que sur ta directive intime. Je n'avais plus le nom de ton amie technicienne, et assez peu de notes sur la nature exacte de votre relation (si c'est déjà établi dans ta tête).

Phase d'investigation (mission de Narayani) : Sur la piste d'Amanda Lopez

Sous la Glace (Miya)

Miya replonge, cette fois dans l'espace matriciel de Blacklog, une entreprise très discrète qui fournit un service de communication crypté et sans archivage des conversations aux gens qui veulent un peu d'intimité. Blacklog est bien sûr une filiale d'Avatar, mais elle a bâti sa réputation sur son opacité. Son espace matriciel est à cette image : une immense banquise, noire qui absorbe la lumière. Miya se connecte, l'air de rien, et navigue entre le parois inquiétantes, quand un immense iceberg se détache [6-...]. C'est une glace noire, et elle va l'écraser de toutes ses tonnes numériques, mais Miya se glisse discrètement entre les parois, sans laisser de traces. Elle atteint la racine, désactive l'alarme et la glace, puis entre dans les base de données. Elle retrouve les métadonnées d'Amanda Lopez, ce qui lui permet de déterminer la position du dernier appel. C'est précisément l'appel à Narayani, et tout indique dans ses données de géolocalisation qu'elle ne se rendait pas au point de rendez-vous. C'est de bonne guerre, se dit Miya. Elle en sait assez et se décide à fouiller dans les appels en cours. Elle tombe sur une intéressante conversation entre un membre de la Guilde et un membre des Deux Cents Dragons de Jade, une organisation qui donne dans le racket. Les relations semblent très cordiales, peut-être même trop. Le dragonneux donne au guildien quantité d'informations au sujet d'une petite entreprise qui doit de l'argent à son organisation, à un point qui dépasse la coopération et s'apparente à la trahison. Ses supérieurs seraient ravis de l'apprendre... mais nous ne sommes pas obligés d'en arriver là, pas vrai ?

Pour le moment, Miya a plus important à faire que de faire chanter un dragonneau de jade. Elle utilise le système de surveillance de la ville pour remonter la piste d'Amanda Lopez à partir du point de géolocalisation de son dernier appel, jusqu'à une navette en partance pour un monastère combattant retiré. Cela tombe bien [Déclarer un contact], Miya y a récemment fait retraite, comme beaucoup de membres actifs d'Aube Nouvelle. En réalité, le monastère est encore plus proche du Lotus Blanc, mais Miya ne le sait pas. Elle a gardé d'excellentes relations avec le Père Supérieur, Pureté généreuse, et elle décide de s'y rendre en personne, dans le meatspace, par égard pour lui. Le Père Supérieur la salue avec beaucoup de courtoisie : "L'aube avait déjà pointé, mais le plus beau rayon de la journée n'était pas encore arrivé". Miya fait l'effort de prendre le temps de s'intéresser aux activités du temple et de faire la conversation, puis en vient au fait. Elle cherche à rencontrer Amanda Lopez. Bien sûr, il ne s'agit pas de l'y contraindre, mais si le Père Supérieur peut lui transmettre qu'elle est sur la piste de celui qui la traque, elle lui en sera reconnaissante. Il accède à sa demande, puis l'invite à participer à la séance de méditation. C'est assez difficile pour Miya, dont le cerveau est en permanence hypersollicité, mais elle essaye, et sent qu'elle reçoit une aide extérieure. Elle sort de la séance parfaitement relaxée, comme en harmonie avec l'univers. Il est temps de rentrer.
Dernière modification par Macbesse le lun. févr. 19, 2018 3:31 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Macbesse
Dieu en cyrillique
Messages : 5269
Inscription : jeu. sept. 07, 2006 8:48 pm
Localisation : Paris-Tachkent

Re: [CR] The Sprawl : L'enfer du cyberjeu - la Conurb' Shenzhen-HK-Macao

Message par Macbesse » lun. févr. 19, 2018 1:09 pm

Phase d'investigation (mission de Narayani)

Le lecteur de cadavres (Faust)

La mission Cole piétine, la faute à Narayani, qui a dissimulé ses informations à l'équipe. Elle n'a pas parlé de la bombe corticale, et, surtout, elle s'est bien gardée de dire qu'elle avait commencé à négocier avec lui, certainement pour les faire bosser à l’œil et garder toute la compensation qu'il aurait à offrir. Sympa, la copine. Elle ne leur a révélé qu'une chose : Cole s'est fait implanter la cybernétique de la Guilde et la mission sera plus compliquée que prévue. C'est la raison pour laquelle Miya a suivi la piste Amanda Lopez. En identifiant sa cible, elle espère profiter du jour où le loup sortira du bois. Par contre, faute de localisation précise actuelle, Zu Chen et Spider se trouvent un peu à court d'idées et désœuvrés. Quant à Faust, elle entreprend de combler les trous dans sa documentation sur Cole. Son implant filtre efficacement les données et ses recherches sont fructueuses [Effectuer une recherche : 10+]. Cole est un ancien des Forces d'Intervention Spéciales Floridiennes, démobilisé à la suite du rachat de la boîte par la Légion Mars. Avec treize décorations et un salaire horaire supérieur à 12k dollars, dire qu'il faisait partie de l'élite du mercenariat est un euphémisme. L'attention de Faust est attirée par une reprise de service récente, dans la guerre d'indépendance du Rwanvu, une tentative démocratique rapidement éteinte par le feu et le sang. Disons pour résumer qu'il est cité parmi les indépendantistes, alors qu'elle se serait attendue à le voir du côté des corporations. Plus rien ne colle avec l'image que l'équipe s'en faisait après l'extraction de Jésus, alors Faust décide de creuser et de contacter une vieille connaissance, le Doc Ti, alias le Lecteur de cadavres. [Déclarer un contact]

J'en entends rappeler que le Lecteur de cadavres était un médecin légiste connu sous le nom de Ci Song et certainement pas le magistrat Ti Jien Tse. Vous autres gweilos n'allaient pas nous apprendre notre histoire ni dire à la Rue de notre conurb' les surnoms qu'elle doit donner à ses membres. Revenons à Doc Ti. Il a fait une belle carrière de médecin militaire, avec une longue période africaine, et il n'est pas impossible que toutes les horreurs qu'ils aient vues, subies ou commises soient indifférentes à sa terrible addiction aux drogues de synthèse. C'est la raison pour laquelle Faust le connaît. C'est un bon client. Il a les mains qui tremblent quand il est en manque, mais quand il a sa dose, il peut faire des miracles. Faust prend donc rendez-vous. [Battre le Pavé : 7-9 : un service ; c'est cher] Pas de chance, Ti est en manque. Faust lui offre une dose et lui ouvre un crédit au labo. Il va siphonner ses bénéfices, mais Faust a plus à gagner à trouver Cole et à réussir la mission. Une fois fixé, Ti est une mine d'informations. Il a connu Cole et le présente comme un homme de juste et de droit. Il ne s'agissait pas seulement d'un officier soucieux de préserver ses hommes, mais d'un homme qui défendait une cause. Au Rwanvu, il n'était pas venu s'enrichir comme mercenaire. Il finançait l'indépendance sur ses propres deniers. Après l'échec de la tentative, il est parti au Burundi où il a fourni le capital de départ d'une start-up où officiaient des chercheurs brillants et aussi idéalistes que lui. Cette start-up, c'était bien sûr celle de Jésus-Marie-Joseph N'kurundiza.

Faust aligne les pièces du puzzle. Tous ses coéquipiers ne sont pas aussi cachotiers que Narayani et Miya l'aide à compléter les trous par son récit de l'extraction, jusqu'à obtenir une hypothèse cohérente avec les nouveaux éléments. Il devient évident que Cole, en réalité, protégeait Jésus durant le meeting. Il ne s'est levé qu'au moment où Spider a crié qu'on enlevait le conférencier et il a défendu son partenaire et ami. C'est aussi pour cela qu'il était présent dès le début, à l'aéroport, et qu'il a pu sans encombre retrouver le lieu de conférence alors qu'il avait été semé. Si l'on part du principe que Cole a investi dans les technologies développées par l'équipe de Jésus dans un but humaniste, on comprend aussi son acharnement à trouver Amanda Lopez, qui représentait en sous-main les intérêts d'Harmonie Céleste. Dans cette hypothèse, Cole ne souhaite pas que la technologie tombe aux mains de cette corporation, voire des corporations, et c'est la raison pour laquelle il la traque. Faust est bien placée pour savoir que la technologie a été disséminée vu qu'elle en possède une partie grâce aux données qu'elles a extraites du cerveau de Jésus avant de le remettre à Aube Nouvelle. À ce niveau, de toute façon, une seule personne ne peut pas tout assurer. Elle en déduit que Cole essaye de tout rassembler, soit pour mettre à l'abri, soit pour détruire, et c'est la raison pour laquelle il s'est implanté un matériel lourd, en vue d'une grosse opération. Elle a décrit le matériel au Doc', qui lui a bien confirmé qu'il en mourrait. Il a ajouté qu'il avait de toute façon une maladie dégénérative. Cole a peu de temps, mais il a de l'argent. Faust se dit qu'elle a une piste : il doit dépenser sans compter.
Dernière modification par Macbesse le lun. févr. 19, 2018 3:30 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Macbesse
Dieu en cyrillique
Messages : 5269
Inscription : jeu. sept. 07, 2006 8:48 pm
Localisation : Paris-Tachkent

Re: [CR] The Sprawl : L'enfer du cyberjeu - la Conurb' Shenzhen-HK-Macao

Message par Macbesse » lun. févr. 19, 2018 2:40 pm

Phase d'investigation (mission de Narayani)

La connexion nantaise (Faust, Miya)

Faust compulse mentalement son agenda et passe quelques appels auprès des gens du milieu, jusqu'à cette garce de Louise, une fixeuse française qui ne serait pas sans liens avec le Mitan nantais. La fille est, comme Faust, du genre bourrue, et l'échange s'ouvre sur une bonne bordée d'insultes tout à fait cordiales. Louise ne veut certainement pas présenter Cole. Elle a trouvé le bon filon, elle a l'exclusivité et elle connaît trop bien cette grognasse de Faust. Elle va lui piquer son taff. Par contre, elle veut bien laisser quelques miettes aux copines dans le besoin. Elle a besoin de quelques extras sur une mission pour lui, notamment d'un hacker. Forcément, Louise pense à Premier Rayon. Cole voudra la rencontrer en personne, comme toute l'équipe. Désolée ma grosse, elle n'est pas disponible, mais j'ai d'autres bonnes adresses, lui répond Faust. J'en connais un qui touche autant que Premier Rayon, mais qui ne peut pas se déplacer, malheureusement. Louise soupire. Démerde-toi pour le présenter correctement à Cole si tu veux palper ton cash.

Un rendez-vous matriciel est accordé. C'est le plan. Louise assure la sécurité en hébergeant les connexions dans son espace matriciel personnel, assez austère. L'avatar de Louise lui ressemble, à cela près qu'il a plus de style qu'elle. Quant à Faust, elle débarque sous la forme d'un Pokémon SM. Miya se présente sous l'identité du Professeur Xavier, avec le fauteuil roulant qui va bien, histoire de parfaire la mascarade. Le Professeur Xavier est désolé de ne pas se présenter en personne, mais tient à préciser que toute forme de communication aurait été impossible dans le meatspace. Cela ne changera rien au job. Il a des références, les montre, et Cole a l'air plutôt satisfait. Il retient la candidature mais préfèrera tout de même une personne qu'il aura physiquement rencontrée. C'est terrible, les discriminations envers les hackers handicapés.

L'entretien fini, il ne reste plus à Miya qu'à s'introduire dans l'espace matriciel de Louise. C'est du fait maison, plutôt de bonne qualité d'ailleurs, mais c'est encore du niveau d'un très bon amateur. Miya n'en fait qu'une bouchée [10+ à l'authentifier et le MC décrète que ça suffit]. Elle retrouve la connexion de Cole et la remonte. C'est presque trop facile. Un sourire satisfait aux lèvres, Miya annonce : "ça y est, je l'ai logé".
Dernière modification par Macbesse le lun. févr. 19, 2018 3:28 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Macbesse
Dieu en cyrillique
Messages : 5269
Inscription : jeu. sept. 07, 2006 8:48 pm
Localisation : Paris-Tachkent

Re: [CR] The Sprawl : L'enfer du cyberjeu - la Conurb' Shenzhen-HK-Macao

Message par Macbesse » lun. févr. 19, 2018 3:23 pm

Phase d'action (mission de Narayani)

Aube Nouvelle revendique (tous)

Alors que l'équipe vient collégialement de décider de prendre une journée off avant d'attaquer le Joyau de Dakar, Narayani annonce qu'elle a une belle opportunité d'argent facile. La mission est simple et bien payée. Il s'agit de réaliser une attaque contre le siège d'une corporation en provoquant le plus de destructions possibles. Le commanditaire demande à ce que l'équipe abandonne toute subtilité pour faire le plus de bruit possible. En d'autres termes, il faut faire diversion. Ah, j'oubliais, c'est ce soir et le complexe appartient à une filiale d'Harmonie Céleste.

Faust est contrariée. Elle se demande à quoi joue Narayani et la trouve peu professionnelle à courir tant de lièvres à la fois, mais elle apprécie le cash et obtempère. Miya n'a pas ce genre de dilemmes. Elle saisit l'occasion pour faire avancer sa cause. Avec la collaboration de Maître Zhi, elle se procure des bombes EMP et les confie à Zu Chen. La mise en carafe des technologies, c'est la signature des attentats d'Aube Nouvelle. Cela ne trompe presque jamais. Pour bien transformer l'action sur la corporation en attentat revendiqué, au terme de la destruction de l'espace matriciel, Miya projette de le repeindre de citations confucéennes afin de faire bonne mesure. Pour Spider et Narayani, les choses sont plus simples : Narayani envoie ses hommes et Spider son canon sur pattes faire le plus de ravages possibles. Vient l'heure du loup, et les opérationnels passent à l'attaque. [Conduire une opération :  7-9 - complication inattendue].

Tout ne se passe pas tout à fait comme prévu. La partie qui fait diversion, traditionnellement, se retire au signal de la deuxième équipe, et ce signal tarde à venir, si bien que l'opération tourne à la bataille rangée. Faust prend un éclat d'obus, Narayani prend sa balle, Miya finit par subir la morsure d'une glace noire et Spider a beau être bien protégée dans son véhicule, elle reçoit une salve d'artillerie. Et Zu Chen ? Oh, Zu Chen se glisse comme une ombre hors du champ de bataille une fois son rôle terminé [Plan B : 10+]. [2-dégâts pour tous sauf pour Zu Chen].

La nuit a été éprouvante. Miya se recroqueville en position fœtale sous la douche et vomit de la bile [21h]. Demain, il faudra attaquer le Joyau de Dakar et flouer le Gardien des Enfers. Elle reprend une contenance. Un message de maître Zhi lui annonce qu'elle est admise parmi le premier cercle d'Aube Nouvelle [achat de la manoeuvre de Provocateur : adeptes] et son compte en banque vient d'être crédité. Rien ne peut l'arrêter.

Chez tous les opérationnels de l'équipe, un message matriciel annonce : "Madame la Directrice de l'hôtel Intercontinental vous invite à déjeuner, une limousine vous attendra à l'entrée de la zone 50 à onze heures". Que nous vaut l'honneur ?
 
Fin de la troisième séance

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 10239
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: [CR] The Sprawl : L'enfer du cyberjeu - la Conurb' Shenzhen-HK-Macao

Message par Sammael99 » mar. févr. 20, 2018 4:44 am

C'est très sympa bien que super complexe à suivre pour qui n'était pas là.

Ca donne envie de s'intéresser à The Sprawl en tous cas.
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Avatar de l’utilisateur
MrHIver
Initié
Messages : 185
Inscription : ven. nov. 02, 2012 4:35 pm

Re: [CR] The Sprawl : L'enfer du cyberjeu - la Conurb' Shenzhen-HK-Macao

Message par MrHIver » mar. févr. 20, 2018 8:52 am

Salut. Me préparant à me lancer dans The Sprawl je suis ce fil avec attention, merci beaucoup pour ce compte rendu détaillé.
Je rejoins Sammael sur la difficulté à suivre, notamment les phases d'investigation ou chacun y va de sa démarche, de son contact particulier, etc.
J'ai deux questions :
> Je me demande à quel point les éléments qui apparaissent dans la fiction sont préparés. Toutes les pièces du puzzle qui s'assemblent et tous les liens entre les intrigues et les protagonistes me semblent dépasser ce qu'on peut mettre derrière une horloge de corpo, sont-ils gérés à la volée ?
> le foisonnement des contact (mais aussi celui des complications liées aux jobs des fixeurs) n'est-il pas un peu étouffant au bout de quelques parties ?

Avatar de l’utilisateur
Macbesse
Dieu en cyrillique
Messages : 5269
Inscription : jeu. sept. 07, 2006 8:48 pm
Localisation : Paris-Tachkent

Re: [CR] The Sprawl : L'enfer du cyberjeu - la Conurb' Shenzhen-HK-Macao

Message par Macbesse » mar. févr. 20, 2018 9:27 am

Sammael99 a écrit :
mar. févr. 20, 2018 4:44 am
C'est très sympa bien que super complexe à suivre pour qui n'était pas là.

Zut. C'est que mon effort didactique n'est pas encore suffisant. Je vais essayer de voir où ce n'est pas clair.

En résumé :

Séance 1
- L'équipe est engagée par Harmonie Céleste pour protéger un scientifique (Jésus) d'un assassinat. Sur le terrain, l'équipe pense qu'il y a à la fois extraction hostile (les OYT) et assassinat (Cole).
- L'équipe réussit avec brio mais Harmonie Céleste n'obtient pas ce qu'elle veut (recruter le scientifique).
- Hors-champ : Harmonie Céleste tente de remettre la main dessus à son départ, et se vautre lamentablement. Il prend une balle.

Séance 2
- L'équipe est engagée par Aube Nouvelle pour récupérer Jésus dans un complexe pénitentiaire.
- La Guilde s'en mêle et demande l'exécution d'un scientifique du complexe.
- L'équipe réussit avec son brio habituel et défonce l'IA de défense, mais Jésus est mort.
- La tête de Jésus est exploitable. L'équipe récupère le travail du scientifique que voulait tuer la Guilde.

Séance 3
- Faust commence à lever le voile sur les travaux de Jésus : c'est du très lourd. En chemware, il est possible d'établir une connexion directe de cerveau à cerveau. Pour cela, il faut trouver la drogue.
- Narayani prend un contrat de la Guilde pour retrouver Cole, qui leur a piqué du cyber.
- Faust prend un contrat de Phénix pour ajouter des invités dans une liste.
- Cole apparaît comme voulant détruire la technologie, trop dangereuse.
- La technologie est déjà dans la nature. L'IA de défense de l'hôtel l'utilise : on ne peut communiquer avec elle qu'avec la drogue.

Et dimanche... on a eu de nouvelles révélations et de grosses décisions à prendre, mais ce sera compté une autre fois.

Ca donne envie de s'intéresser à The Sprawl en tous cas.

C'est de la bombe !

Salut. Me préparant à me lancer dans The Sprawl je suis ce fil avec attention, merci beaucoup pour ce compte rendu détaillé.
Je rejoins Sammael sur la difficulté à suivre, notamment les phases d'investigation ou chacun y va de sa démarche, de son contact particulier, etc.
J'ai deux questions :
> Je me demande à quel point les éléments qui apparaissent dans la fiction sont préparés. Toutes les pièces du puzzle qui s'assemblent et tous les liens entre les intrigues et les protagonistes me semblent dépasser ce qu'on peut mettre derrière une horloge de corpo, sont-ils gérés à la volée ?

@Vorghyrn me contredira au besoin, mais presque tout est géré à la volée sur le principe du recyclage.

MrHiver a écrit :> le foisonnement des contact (mais aussi celui des complications liées aux jobs des fixeurs) n'est-il pas un peu étouffant au bout de quelques parties ?

C'est le contraire. C'est ce qui permet de faire monter les enjeux.

Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 4466
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Le Cap (Afrique du Sud)
Contact :

Re: [CR] The Sprawl : L'enfer du cyberjeu - la Conurb' Shenzhen-HK-Macao

Message par Vorghyrn » mer. févr. 21, 2018 12:42 am

Macbesse a écrit :
mar. févr. 20, 2018 9:27 am
 
Salut. Me préparant à me lancer dans The Sprawl je suis ce fil avec attention, merci beaucoup pour ce compte rendu détaillé.
Je rejoins Sammael sur la difficulté à suivre, notamment les phases d'investigation ou chacun y va de sa démarche, de son contact particulier, etc.
J'ai deux questions :
> Je me demande à quel point les éléments qui apparaissent dans la fiction sont préparés. Toutes les pièces du puzzle qui s'assemblent et tous les liens entre les intrigues et les protagonistes me semblent dépasser ce qu'on peut mettre derrière une horloge de corpo, sont-ils gérés à la volée ?


@Vorghyrn me contredira au besoin, mais presque tout est géré à la volée sur le principe du recyclage. 
Tout à fait :)

j'ai une trame très générale (une odieuse récupération d'un truc que j'ai lu il y a quelques temps, j'avoue), des idées que j'aimerais faire entrer (plus que nécessaire, donc le but c'est d'en caler une quand elle rentre bien dans le puzzle, en la triturant un peu, si nécessaire) et surtout une bonne idée de ce que visent certains protagonistes (Cole par exemple, je savais depuis le début où il allait, j'ai juste attendu que l'histoire soit mûre pour le mettre véritablement en scène). D'autres protagonistes (certaines corpo par exemple) me servent quand j'ai besoin d'un "volontaire" à mettre dans les pattes des PJs :D. Bien sûr, j'essaie d'exploiter au maximum le temps de cerveau des 4-5 ressources PJ autour de la table  :twisted: (c'est du cyberpunk, ici on exploite les gens, môssieur)

Ensuite, entre les parties, je me fais un point, je revois certaines idées en fonction des développement de la partie précédente. c'est véritablement du "jouer pour voir ce qui va se passer". Je le faisais dans d'autres jeux, mais The Sprawl (peut être parce que c'est du PbtA, je ne sais pas, c'est le premier que je maitrise) et l'équipe bien sûr (qui sont d'excellents joueurs !) s'y prêtent très bien.

 

Avatar de l’utilisateur
MrHIver
Initié
Messages : 185
Inscription : ven. nov. 02, 2012 4:35 pm

Re: [CR] The Sprawl : L'enfer du cyberjeu - la Conurb' Shenzhen-HK-Macao

Message par MrHIver » mer. févr. 21, 2018 9:18 am

Vorghyrn a écrit :
mer. févr. 21, 2018 12:42 am
Tout à fait :)

j'ai une trame très générale (une odieuse récupération d'un truc que j'ai lu il y a quelques temps, j'avoue), des idées que j'aimerais faire entrer (plus que nécessaire, donc le but c'est d'en caler une quand elle rentre bien dans le puzzle, en la triturant un peu, si nécessaire) et surtout une bonne idée de ce que visent certains protagonistes (Cole par exemple, je savais depuis le début où il allait, j'ai juste attendu que l'histoire soit mûre pour le mettre véritablement en scène). D'autres protagonistes (certaines corpo par exemple) me servent quand j'ai besoin d'un "volontaire" à mettre dans les pattes des PJs :D. Bien sûr, j'essaie d'exploiter au maximum le temps de cerveau des 4-5 ressources PJ autour de la table  :twisted: (c'est du cyberpunk, ici on exploite les gens, môssieur)

Ensuite, entre les parties, je me fais un point, je revois certaines idées en fonction des développement de la partie précédente. c'est véritablement du "jouer pour voir ce qui va se passer". Je le faisais dans d'autres jeux, mais The Sprawl (peut être parce que c'est du PbtA, je ne sais pas, c'est le premier que je maitrise) et l'équipe bien sûr (qui sont d'excellents joueurs !) s'y prêtent très bien.

  
Grand merci pour tous ces éclaircissements. Je me posais justement la question sur Cole, étant donné les découvertes "inattendues" concernant les objectifs de ce PNJ.

C'est une technique de "MJ en embuscade", qui attend l'opportunité d'intégrer ses éléments aux moments les plus opportuns : j'aime beaucoup ;-)

Mais du coup, si je reprend les éléments du bouquin de The Sprawl sur le rôle du MJ et la préparation (mais j'ai peut-être oublié des trucs), ce que tu fais va quand même plus loin que le descriptif de quelques horloges de copro et de menaces. Tu as aussi une trame globale, un réservoir de thèmes / idées / intrigues secondaires... et une anticipation des objectifs de certains protagonistes à moyen / long terme.

En tous cas le résultat est détonnant, et très agréable à suivre. En plus, ça m'aide bien pour ma propre préparation :-)
Merci !
 

Répondre