[CR]:FATE: NORAGAMI

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Avatar de l’utilisateur
Julian_Manson
Banni
Messages : 1250
Inscription : jeu. nov. 23, 2017 4:05 am

[CR]:FATE: NORAGAMI

Message par Julian_Manson » mer. janv. 17, 2018 1:58 pm

Bonjour, ayant fait une petite digression sur le topic de FATE, je propose ici le CR et le hack de FATE pour adapter l'animé Noragami.

1) Qu'est-ce que Noragami?

il s'agit d'un manga et un animé parlant de dieux. La différence étant que cela se passe à notre époque et que les dieux ne sont pas maîtres des humains, leur existence dépendant d'eux, les dieux aideront les humains et ils deviennent alors des divinités de "fortune" ou alors au contraire, ils font des actes plutôt mauvais et deviennent donc des dieux de "malheur". Dans cet univers, les dieux utilisent aussi des "instruments divins", autrefois des humains, ces entités sont des âmes pures qui ont été sauvés par certains dieux, avant d'être dévorés par des ennemis. Ils alternent alors entre leur forme d'objet et celle qu'ils avaient lorsqu'ils étaient humains.

La relation divinité-instrument divin (appelé "Shinki" en VO) est au coeur du concept, si un Shinki part en couilles, cela se répercute non seulement sur lui, mais sur la divinité qui le possède.

C'est évidemment un univers ou il y a de la corruption, celle-ci naissant de trop de sentiments négatifs créé des spectres qui poussent les mortels à faire des conneries de plus en plus grandes, et ce jusqu'à leur mort. Si un mortel meurt, le spectre n'est pas affecté et peut dévorer l'âme en toute tranquillité et devenir plus fort. Les dieux et leurs shinkis peuvent être corrompus, y compris sans combattre les spectres. C'est d'ailleurs un sujet récurrent dans l'oeuvre originale.

petit trailer:

2) Le hack de FATE

je ne voulais pas un jeu avec pleins de chiffres et ultra codifié. Sinon j'aurais utilisé Mutants & Masterminds 3rd édition. Je me suis tourné vers FATE pour la simplicité du hack, le système simple et le côté ouvert pour les pouvoirs.

modifications:

Il faut plusieurs pages (5 en tout mais elles sont très simples):

-La première regroupe la présentation du personnage, la gestion des points de vie est augmentée vu que les compétences montent jusqu'à +8. Ainsi un humain a 2 points de stress (mental et physique), une divinité de base 4 qui sera augmentée via [Physique] et [Mental]. Les conséquences sont 8 (4 physiques, 4 mentales) et vont de légère (-2) à critique (-8)

-Les 3 autres sont de même type et comportent deux sections. Une page regroupe les aspects et les problèmes, la seconde les prouesses et les extras (donc les pouvoirs), et enfin la dernière l'instrument divin et une demi-page pour prendre des notes.

-La dernière est la feuille de compétences, bien qu'elle démarre comme celle de FATE de base, elle monte jusqu'en +8 (et fait donc 8 X 8 cases). J'ai également noté les évolutions possibles.

3) Les pouvoirs dans Noragami

Lors de la création, la compétence a +4 du personnage représente son métier et deviendra le premier domaine de pouvoirs du dieu. Les pouvoirs comptent comme des extras (ainsi seul le tout premier est offert!), de plus, le pouvoir ne vient pas avec un +2, il faudra utiliser une prouesse / un aspect / son instrument divin pour avoir un +2. Les PJs peuvent ensuite développer d'autres domaines issus du premier, tant qu'ils ont un lien cohérent.

4) L'instrument divin

Les instruments divins étaient des personnes, des humains, ces âmes pures sont récupérées par les divinités pour les aider à lutter contre les spectres. Lorsqu'une personne meurt, si une divinité la repère rapidement et la baptise, alors l'âme pure devient un instrument divin. Techniquement, ceux-ci offrent un +2 à une compétence. Bien sûr, il faut que la forme d'objet de l'âme pure ait un lien avec ce qu'elle était avant.

Avatar de l’utilisateur
Julian_Manson
Banni
Messages : 1250
Inscription : jeu. nov. 23, 2017 4:05 am

Re: [CR]:FATE: NORAGAMI

Message par Julian_Manson » jeu. janv. 18, 2018 12:29 am

Le scénario se passe à Rennes, de nos jours (2015), un attentat isolé provoque l'émergence de 6 nouvelles divinités.

-Le joueur Jocelyn incarne Sophiera, une employée d'une compagnie d'énergie solaire de 27 ans
-Le joueur Joachim incarne Bertrand, un chasseur et bûcheron qui vit en forêt
-Le joueur Léo incarne "Asriel" Dreemur, un médecin d'hôpital
-Le joueur Noé incarne Léa Cassidy, une jeune voleuse
-Le joueur Lilien incarne Jackie, un électricien
-Le joueur Christopher incarne Convoy, un sculpteur.

La création se fait rapidement, et les PJs (à part Sophiera qui avait quelques heures auparavant vécu le même truc et commencé à combattre des spectres à grands renforts d'eau bénite via pulvérisateur de liquide vaisselle) vivent l'attentat. Il se réveillent et son accueilli par Aidan et Aelyn, des jumeaux apparaissant avoir 15 ans tout au plus, chacun ayant des yeux vairons (bleus et verts) et des cheveux argentés. La scène de réveil laisse les PJs suspicieux. Ils se rendent compte malheureusement qu'ils sont bel et bien morts et qu'ils continuent à exister. Les jumeaux conduisent le reste des PJs chez leur maîtresse: Dame Artio, Déesse Celte majeure de la nature qui veille sur toute la Bretagne. Ils rencontrent Sophiera au même moment.

Artio leur explique les bases de l'univers: les dieux suspectent qu'un équivalent des 3 Moires a créé tout, mais aucun ne peut le confirmer. Chaque dieu règne sur un territoire précis. Il existe plusieurs types de dieux: les majeurs qui ne peuvent pas réellement disparaître car issus d'un concept (tel qu'un élément ou une idée) et se réincarnent en enfant avant de grandir à nouveau. Les autres dieux, dits mineurs, naissent de certains humains et sont effacés de la réalité lorsqu'ils périssent. Les dieux sont aussi alignés: certains sont dits "de fortune" car ils défendent l'humanité et chassent les spectres. Les dieux "de désastre" (ou de malheur) quant à eux, réalisent les sombres volontés des humains! Les dieux tirent leur puissance et leur existence de la croyance des humains.

Les dieux peuvent interagir avec les humains, mais ceux-ci ne souviendront pas d'eux après quelques instants.

Les spectres sont des entités infernales, nées des émotions négatives des hommes, ils naissent petits et faibles et influencent les humains à faire des conneries de plus en plus graves, parfois mortelles pour eux et leur entourage. Ainsi, lorsque l'humain meurt, le spectre devient indépendant et a un véritable festin qui l'attend.

Artio n'est pas seule: elle est accompagnée de 4 instruments divins, des âmes pures s'étant mis à son service et qui prennent la forme d'objets. Ted se transforme en ours, Thierry en bâton druidique, Sarah en tenue de cuir et Tommy en lance. Artio règne sur l'immense forêt de Brocéliande et a son sanctuaire personnel sur une petite île en plein milieu d'un immense lac d'eau bénite (c'est le pouvoir d'Artio qui fait ça)

Artio leur propose de leur expliquer le principe des instruments divins après que les PJs aient été voir du côté du lieu de leur mort, lorsqu'ils s'y rendent,les PJs utilisent des armes et objets enduits d'eau bénite, seule solution pour le moment, ils tombent sur un immense spectre rapace! D'entrée, Convy s'effondre en entendent le cri de la créature et contracte une phobie des oiseaux! Jackie est figé sur place! Sophiera, Léa et Bertrand commencent à combattre tandis qu'Asriel va protéger et secourir les gens. Sophiera utilise un pistolet à eau et blesse fortement le rapace qui laisse tomber des plumes devenant de petits spectres. Bertrand, d'un bon coup de hache, en tue plusieurs mais il en reste plein! Léa s'y met aussi. Après une seconde attaque (critique), Sophiera détruit le rapace qui percute l'immeuble d'en face. Bertrand et Asriel sauve des gens.

Lors de leur retour, Artio leur explique le concept des instruments divines et comment ces jeunes divinités développeront leurs pouvoirs. Les PJs s'éloignent et chacun d'entre eux développe un pouvoir (à l'exception de Convoy, le PJ de  Christopher vu qu'il part à minuit). Sophiera développe de la lumière, Léa manipule les ombres, Asriel peut soigner, Jackie de l'électricité et Bertrand part récupérer quelques armes. Les PJs vont ensuite chercher leur instrument divin, principalement à l'hôpital, à l'exception de Bertrand qui tombe sur une petite fille, habillée comme le petit chaperon rouge et mordu à mort par un loup corrompu. Bertrand tente de la sauver (j'ai bien aimé le fait que Léo et Joachim tentent de sauver un PNJ quitte à ne pas avoir d'instrument tout de suite) la petite fille mais n'y parvient pas, bouleversé, il lui propose de la protéger. Marie-Claude Pommier devient une gravure changeant la forme et la puissance de la hache de bûcheron de Bertrand, elle devient une vraie hache d'arme!

Le reste des PJs vont aux hôpitaux chercher des personnes récemment décédés. Je leur donne alors une demi feuille et leur demande le profil de personne qu'ils cherchent. Là encore, gros effort de la part de mes joueurs qui y été à fond!

-Sophiera recrute une jeune flic du nom d'Aya, qui prend la forme d'un desert eagle
-Léa recrute Ambre, une jeune voleuse qui était du bon côté mais n'a pas eu de chance, qui prend la forme d'une dague
-Jackie recrute une mère de famille qui était comme lui électricienne et prend la forme d'un gant
-Asriel recrute une jeune mère qui devient un petit objet qui augmente sa perception.

Après avoir fait la rencontre de leurs instruments divins, les PJs apprennent qu'un homme étrange traînait du côté d'une école de maternelle et a fait peur aux enfants avec un chien, tous font le lien, aidés de leur instruments divins et arrivent à temps. Ils tombent sur une énorme araignée et protègent et sauvent des enfants. Ils tuent (facilement l'araignée) et découvre un mystérieux homme masqué et armé lui aussi d'un instrument divin. Utilisant leurs pouvoirs récemment acquis, ils le combattent ainsi que ses doubles. Bertrand souffre mais le vainc au moment ou son arme divine trahit son possesseur. Celle-ci prétend s'appeler  Nora et explique qu'elle n'aidait cet homme que par ennui et que son "préféré" arriverait sous peu, menaçant la tranquillité de Dame Artio avant de prendre la fuite.

Les PJs décident d'attirer Artio pour qu'elle s'explique, mais alors qu'une dispute est sur le point d'éclater, les têtes des deux jumeaux son lâchés prés d'Artio, qui fait une crise d'angoisse. Après un moment, Artio leur explique qu'il s'agirait sans doute de Rylock, un dieu mineur du désastre qui l'a aidé par le passé et avec qui elle a eu une liaison. Celui-ci a déjà tué des humains et des instruments divins, notamment tous les anciens que possédait Artio. Sophiera, suivie par tout le monde décide de le provoquer pour avoir sa version des faits. Elle se rend sur le sommet de l'école et lance un grand rayon de lumière.

Rylock arrive, on lui aurait dit qu'un groupe de jeunes divinités mineures le cherchait. Le voilà donc. Mais contrairement au portrait effrayant dressé par Artio, Rylock est un clodo, habillé comme le héros de The Crow mais sans le maquillage, d'ailleurs, au lieu d'attaquer les PJs, il a soif et vide une bouteille de whishy cul sec! Il propose ensuite aux PJs de discuter avec lui dans un bar.

Sa version est très différente et pourtant il ne semble pas mentir: oui c'est un dieu du désastre et oui, il a déjà tué les anciens instruments divins d'Artio. A l'époque ou tous deux se sont rencontrés, Rylock avait sa soeur jumelle comme instrument divin et Artio, jalouse l'a tuée. Mais si Rylock a détruit ceux d'Artio, ce n'était pas par jalousie, mais parce que les instruments divins étant à l'origine des humains, ils éprouvent jalousie, envie, haine et autre, et peuvent donc se corrompre eux-mêmes. Il les a donc tué car si un instrument divin se corrompt, sa divinité en paie les frais aussi...

Les Pjs semblent apprécier Rylock qui leur explique qu'il y a bien plus grave: une relation entre Loki et Morrigan, tous deux des dieux du désastre capable de prendre n'importe quelle forme et maîtrisant les illusions font parler d'eux, et il est là pour eux, pas pour Artio...

Répondre