Retours de partie : C'était comment hier soir ? [Sondage en page 1]

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Avatar de l’utilisateur
Solaris
Dieu bien trop curieux
Messages : 7457
Inscription : dim. juin 05, 2005 12:09 pm
Localisation : Quimper (29)
Contact :

Re: Retours de partie : C'était comment hier soir ? [Sondage en page 1]

Message par Solaris » dim. juin 23, 2019 9:22 pm

Hier, nouvelle séance de Meute.
Les joueurs ont encore du mal à comprendre le principe de prégnance, mais belle partie qui a promis de beaux moments de rigolade avec la "gestion" de Chloris :)
Les Chroniques de Solaris, site de Jdr

Mes créations sur Lulu.com

"Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir".
Jean de la Fontaine, 17è sièc... 2019.

Hudson
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1978
Inscription : lun. juin 18, 2007 4:37 pm
Localisation : Warp 9.3
Contact :

Re: Retours de partie : C'était comment hier soir ? [Sondage en page 1]

Message par Hudson » lun. juin 24, 2019 9:31 am

Hier, reprise de Loup-Garou l'Apocalypse.

Ayant découvert un cairn endormi, les personnages (membre d'une meute sans attache) ont négocié avec deux Sept pour réveiller le lieu.
Suite à cela, les jeunes garou font reconnaitre TOUS leurs faits de héros et passent Rang 2.

On vient d'embrayer sur
Spoiler:
une adaptation personnelle de Diablerie au Mexique (pour introduire par la suite Rage accross Amazonia, Chaos Factor et peut-être un court WereWolf WildWest).

Allez, encore un Cthulhu 1916 et ce sera les vacances rolistiques :rock

TaMaJ
 
Le monde se divise en 2 catégories :
Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent...

Toi...tu creuses 8)

Aun_Shova
Initié
Messages : 141
Inscription : mer. mars 15, 2017 5:17 pm

Re: Retours de partie : C'était comment hier soir ? [Sondage en page 1]

Message par Aun_Shova » lun. juin 24, 2019 11:07 am

Ce week-end fut réservé à une longue, très longue séance de tonte, paillage, arrosage et désherbage ...

Même pas eu le temps de préparer la prochaine séance de Oltréé ...

Petite question d'ailleurs en passant : Sur la population d'une ville de 6000 habitants, combien peuvent travailler dans les chantiers navals au moyen âge ? (Pour le 17/18e siècle, c'est assez facile à trouver, mais des chiffres du XII° ou XIII siècle ...)
Question adressée surtout aux habitants des ports tels que ST Malo, La Rochelle, etc... je n'arrive pas à trouver ce genre de renseignement sur la toile.

 

Avatar de l’utilisateur
le Zakhan Noir
Dieu mais tant pis
Messages : 10181
Inscription : jeu. oct. 09, 2008 11:37 am
Localisation : dans le quartier perse de Paris

Re: Retours de partie : C'était comment hier soir ? [Sondage en page 1]

Message par le Zakhan Noir » lun. juin 24, 2019 11:22 am

Aun_Shova a écrit :
ven. juin 21, 2019 10:44 pm
Le temps qui passe y fait beaucoup naturellement

Avec les années, la consommation d'alcool baisse considérablement à mes tables

Ouuuh là, attention, c'est loin d'être une généralité...

Nous aussi on boit moins à l'année. Mais c'est parce qu'on joue beaucoup moins de séances! A l'intérieur d'une séance par contre, hmmmm...  on boit pas moins, on varie (depuis qu'on a une joueuse régulière, le crémant est venu se rajouter à la bière et au rouge)

 
Sans dédouaner qui que ce soit (mais alors, vraiment pas), dresser les pauvres contre les pauvres, c'est vieux comme le monde pour qui veut faire ses affaires tranquillement quelque part à l'étage du dessus...  
(Udo Femi)

Avatar de l’utilisateur
001
Initié
Messages : 158
Inscription : mar. févr. 20, 2007 12:23 pm

Re: Retours de partie : C'était comment hier soir ? [Sondage en page 1]

Message par 001 » lun. juin 24, 2019 11:38 am

Vendredi soir, nous avons débuté la campagne "Arcanes" pour les Lames du Cardinal, nous avons joué 2 heures à un rythme soutenu
5 joueurs font partie de la table, nous avons commencé in Media Res par la scéne d'ouverture qui fonctionne assez bien puis les personnages ont pu facilement trouver les indices pour se rendre au Dédale (je ne dévoile pas l'intrigue), là ils se sont séparés du fait que chacun possède un niveau d'équitation différent et l'un des personnages est désormais confronté seul à une menace qui pourrait se révéler un défi malgré ses compétences élevées.
https://www.flickr.com/photos/130252111@N06

Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 5148
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Le Cap (Afrique du Sud)
Contact :

Re: Retours de partie : C'était comment hier soir ? [Sondage en page 1]

Message par Vorghyrn » lun. juin 24, 2019 4:20 pm

Samedi c'était Coureur d'Orage avec @ZeroZeroStyx comme meneur.

J'incarnais un ancien capitaine de compagnie de mercenaire et demi-fielon. Épaulé de ma fidèle lieutenante, une archère elfe d'argent, d'un kobold éclaireur aimant les trucs shinyyyyyy, d'un redoutable combattant à deux arme à l'aise dans les grande étendues et dont le charme le tire de n'importe quelle situation, ainsi que d'un renégat nain, spécialiste en sécurité, nous nous lançons contre un avant-poste nain pour y poser une rune de téléportation et permettre aux armées d'un duc humain d'envahir le royaume souterrain.

Une chouette petite histoire (c'était un one-shot) où il faut cherche un moyen d'infiltrer la forteresse, y découvrir les protections absolument pas humanoïde (golem et mort-vivants) des nains, pour au final prendre le contrôle d'un centre névralgique de l'avant-poste.
Le tout dans un monde ouvert et une ambiance décontractée. Que demande le peuple ?

Merci @ZeroZeroStyx pour cette partie fort sympathique :bierre:
Mes CR solos en cours :

Avatar de l’utilisateur
J.O.
Evêque
Messages : 440
Inscription : sam. août 19, 2006 3:39 pm

Re: Retours de partie : C'était comment hier soir ? [Sondage en page 1]

Message par J.O. » lun. juin 24, 2019 7:31 pm

Nouvelle excursion dans le Barrowmaze !

Des zombies, du stress, des squelettes, qques richesses, des rats, des passages secrets et 1 morts. Le niveau 3 se rapproche pour certains PJs.

CR bientôt !!
Membre (anonyme) de l'ABA... ...et co-fondateur, aussi.

Barrowmaze - Labyrinth Lord CR sponsorisé par l'Amicale des Amateurs d'Amphores Authentiques

Avatar de l’utilisateur
Nightfalls
Banni
Messages : 1238
Inscription : dim. août 20, 2006 8:18 am
Localisation : Marseille

Re: Retours de partie : C'était comment hier soir ? [Sondage en page 1]

Message par Nightfalls » lun. juin 24, 2019 7:38 pm

Dimanche, suite campagne vampire mascarade, Paris en février 1942
Les PJ ont affronté une sorte de démon, dans l'antre d'un infernaliste. Lui, par contre, n'était pas là.
Dans le repaire du Baali, ils ont découvert des études magiques sur des symboles infernalistes tracés dans les rues de la ville en 1860 par deux autres Baalis qui avaient été détruits à l'époque par une autre coterie. On n'a jamais su ce que les deux infernalistes de 1860 cherchaient à faire, mais il faut croire que tout recommence...

Avatar de l’utilisateur
Ganelon
Ascendant
Messages : 1526
Inscription : jeu. sept. 14, 2017 9:04 am
Localisation : La Maison de Toutou

Eternal Booze

Message par Ganelon » jeu. juin 27, 2019 8:24 pm

Hier soir moins d'alcool mais autant de pizzas. Nos amis (enfin les miens en tous cas) décident avant de gagner LA de rendre visite à Edgar Job dont j'ai, je pense, réussi à donner un portrait exact de schizoïde façon two-face. Pendant ce temps, le légionnaire Grohl fait le guet dans leur voiture et voit passer des "chinois" à l'air peu amène. Il manque de les suivre.
Aussi le journaliste O'Leary en a appris plus de son correspondant du LA Times concernant  le massacre de 24 : des stars d'hollywood auraient été mouillées dans une affaire de sex cult ! Dont le fameux Richard Spend.
Une fois à LA, s'ensuit une séquence sordide avec une femme trop facile dans un squat rempli d'horreurs non-euclidiennes (des clochards, du vomi, et... bref) pour l'archéologue Oregon spécialiste des tombes et autres réduits glauques, qui fut bien servi pour le coup. Allez on passe à la banque des banques et on récupère le coffret rempli de photos légères (parties fines / drogues / et autres tags youporn) (sur lesquelles ils reconnaissent le fameux Richard Spend), d'une part et, pire, de registres comptables !! L'aristoespion allemand Ernst se met au travail pour décoder ces derniers. Il ont également une piste qui les mène vers la fameuse Olivia Clarendon, amie d'un certain George Ayers de l'UCLA (précité par Job, vous suivez ?) et du fameux Richard Spend qui auraient donc fréquenté le cercle d'Echavarria, sorte de Charles Manson des années 20, à la tête dudit sex club.
Et puis il fait chaud on va se coucher. Tout ça promet.


 
My body is like a temple more like a catholic church full of wine, bread and guilt.
RANDO : "C'était pas mon GR"

Avatar de l’utilisateur
killerklown
Dieu des intégristes contrariés
Messages : 6530
Inscription : mer. mai 31, 2006 4:52 pm
Localisation : Allemagne

Re: Retours de partie : C'était comment hier soir ? [Sondage en page 1]

Message par killerklown » ven. juin 28, 2019 9:54 am

c'était du Chtuluh ou du unknown armies :charmeur ?
Flexirôliste™ à tendance jeu de rôle 90ies

http://emporio-caduto.blogspot.com
https://intolondon1814.blogspot.com/2018/08/presentation.html

Avatar de l’utilisateur
Ganelon
Ascendant
Messages : 1526
Inscription : jeu. sept. 14, 2017 9:04 am
Localisation : La Maison de Toutou

Re: Retours de partie : C'était comment hier soir ? [Sondage en page 1]

Message par Ganelon » ven. juin 28, 2019 4:30 pm

Du Cthulhu Dark, enfin surtout de la parlote rythmée de temps à autre par un lancer de dé. Pour l'instant les joueurs n'ont presque pas de fiche de perso. Il suffit de savoir que le légionnaire est discret, que le journaliste détecte le baratin, etc, pour leur faire lancer 2D6 voire 3 quand ils ont un avantage. Je ne joue pas le Dé de Folie/Démence parce que l'incrédulité est malheureusement notre lot commun. Il me suffit qu'un joueur exprime son dégoût d'une situation pour être content. Pas de X-card chez moi, parce que je m'autocensure juste ce qu'il faut. Bref "Kestufé ? Ok vas-y" et pile ou face sont ma philosophie.
My body is like a temple more like a catholic church full of wine, bread and guilt.
RANDO : "C'était pas mon GR"

Avatar de l’utilisateur
merson
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1941
Inscription : mer. févr. 23, 2005 6:32 pm
Localisation : Oui
Contact :

Tribe 8: Children of Prophecy (Arc 1): Children of Lilith (Partie 2): Les Derniers Jours (Acte 3)

Message par merson » ven. juin 28, 2019 5:40 pm

Tribe 8: Children of Prophecy (Arc 1): Children of Lilith (Partie 2): Les Derniers Jours (Acte 3) (Épisode précédent)

Acte relativement court, du fait de l'impératif de terminer avant les vacances estivales et du fait que je ne voulais pas laisser mes joueurs sur la béquille vu que je n'étais pas certain de pouvoir jouer la fin ultérieurement. En termes de contenu, il s'agit d'une fusion du scénario quatre lui-même avec certains éléments proposés dans les accroches décrites entre le scénario trois et le scénario quatre (Les Lames de l'été, Le Dernier Assaut, Le Destin des Prophètes). Le but de cet acte est de mettre en scène la prévalence progressive de Joshua dans la personnalité de Lilith au détriment de celle de Dahlia, et les dérèglements que cela entraîne en Lilith, allant jusqu'à la faillite de son pouvoir et sa destruction.

Les Lames de l'Été se concentre sur les raids menés par Lilith sur les Z'bris; il s'agit donc essentiellement de scènes de batailles, d'abord sur Abonom, puis sur Ya'sue et enfin sur le H'lkar, entrecoupées de discussions stratégiques et d'espionnage, le tout dans le chaos politique que cette orientation guerrière génère chez les différentes factions de Déchus. Pendant ce temps, Lilith a consacré de nombreuses parties de Son corps à la création d'armes et, au fur et à mesure que Joshua grandit en Elle, l'emprise de Dahlia sur Sa marionnette recule. Donc d'un côté, le jugement de Lilith est consumé par la rage de Son père, et d'un autre côté Dahlia ne parvient plus à tempérer Ses actes. Mais tout cela passe quasiment inaperçu, chacun attribuant ce raidissement aux enjeux de la guerre. Mais le dernier raid ne se passe pas comme prévu, et Lilith est durement touchée; le H'lkar est sévèrement amoché, les récoltes des Serfs sont brûlées, de nombreux Z'bris ont été abattus, mais le travail n'a pas pu être terminé. Lilith est ramenée en lambeaux et se terre dès lors dans Son Palais de Haven.

Au retour du dernier raid, c'est Le Destin des Prophètes: Les Déchus découvrent que le Festival de la Libération s'est installé autour du Palais. Ce n'est pas du tout la bonne date et nombreux sont ceux qui comprennent peu à peu que ce Festival est en réalité celui de la Moquerie: Gigantesque mais boudé par la Nation, il devient rapidement désert et lugubre; les morales des numéros Dahlians changent petit à petit et se révèlent être des critiques féroces des Déchus. En parallèle, la disparition de Jonhur et de Chevon suite au réveil de Veruka commencent à alarmer la Cellule des Espoirs Déchus; après de longues recherches, passant notamment par une discussion avec une Veruka pas encore mentalement remise de son coma de plusieurs mois, les personnages retrouvent Jonhur sur sa croix à L'Île Perdue, venu ici se faire torturer pour échapper à la culpabilité d'avoir été berné. Les personnages comprennent que Chevon avait raison dès le départ, même si ce n'était pas pour les bonnes raisons, et tentent de comprendre la vraie nature de Lilith à partir de cette révélation. Dans le même temps, les Z'bris mènent des expéditions punitives sur Vimary, ce qui affole la Nation et motive Tera Sheba, qui a appris entretemps que Lilith était mal en point, à réaliser Son dernier mouvement.

Le Jugement matérialise ce dernier mouvement. Certains Hérites et Enfants de Lilith, vexés par les sketches subversifs des Dahlians, sabotent les scènes et chapiteaux du Festival; mais cela tourne systématiquement mal, les structures farceuses ayant tendance à s'effondrer préférentiellement sur les Déchus. La Nation commence à être réellement menacée par les Z'bris, mais ces incursions sont repoussées. Une fois cela fait, Tera Sheba vient à Haven, précédée d'un détachement Joanite, réclamer la reddition de Lilith auprès des Déchus. Après avoir prononcé Son Jugement, Elle somme Lilith de se rendre et les Déchus de La livrer. Lilith ne semble pas bouger, ce qui motive un des personnages, un marionnettiste intrigué dès le début par la scène de l'émersion de Haven, à se faufiler dans Ses appartements, où il La trouve déglinguée, confuse et délirante. Voulant voir derrière Son masque, il Lui propose de réparer son corps, ce qu'Elle accepte; c'est là qu'il trouve le masque de Dahlia protégeant le coeur de Lilith, qu'il reconnaît instantanément comme l'un des visages de son ancienne Fatima. Dahlia apparaît alors et lui déclare que c'était une belle pièce, mais qu'il est temps que le rideau tombe; le personnage Lui rend alors Son masque. Pendant ce temps, les partisans les plus radicaux de Lilith et tous ceux qui ont une dent contre la Nation s'attaquent aux Joannites, qui massacrent ces assaillants désorganisés; l'un des membres de la Cellule meurt à cette occasion. Cette agression, et sa récente libération de la tutelle de Dahlia motive Lilith qui s'ébroue et quitte le Palais pour faire face à Tera Sheba; Elle frappe, mais sa hallebarde se fend lorsqu'elle atteint la Sage, et Lilith s'effondre devant les Déchus. Joanne apparaît alors dans un vol pour récupérer sans un mot les débris de Lilith et les emmener à la Tour de Garde.

Et c'est sur l'image de Joanne plongeant sur Vimary que se fige la scène :P

Selon mes contraintes professionnelles, je retrouverai peut-être mes joueurs à la rentrée prochaine, tous semblant intéressés pour jouer la troisième et dernière partie de cet Arc, L'Épreuve du Feu :charmeur
Quand la musique de Mozart cesse, le silence est encore de Mozart; Quand la musique de Marilyn Manson cesse, les acouphènes sont encore de Marilyn Manson.
Et les fantasmes haineux de notre nazitude te révèlent les fastes de la solitude. H-F Thiéfaine.
1984, c'était pas un mode d'emploi. Loris.

Hudson
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1978
Inscription : lun. juin 18, 2007 4:37 pm
Localisation : Warp 9.3
Contact :

Re: Retours de partie : C'était comment hier soir ? [Sondage en page 1]

Message par Hudson » sam. juin 29, 2019 7:57 am

Hier soir, dernière participation en tant que guest à la campagne DC Heroes 3°édition d'un pote.
Nous sommes parvenus à poutrer le grand méchant - dont l'âme a été récupérée par mon personnage - en l'empêchant de transformer des milliers d'âmes de défunts en zombies magiques à son service. Heureusement que les dés ont été avec nous, car sur le papier, ce n'était clairement pas évident que l'on gagne aussi facilement. :runaway

Très bonne expérience avec un groupe très sympa  :bierre:

TaMaJ
Le monde se divise en 2 catégories :
Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent...

Toi...tu creuses 8)

Avatar de l’utilisateur
Dannemoge
Banni
Messages : 1501
Inscription : jeu. juil. 25, 2013 2:36 pm
Localisation : Rennes
Contact :

Re: Retours de partie : C'était comment hier soir ? [Sondage en page 1]

Message par Dannemoge » sam. juin 29, 2019 12:10 pm

Hier soir, deuxième séance de Nemezis. Un jeu de rôles ambiance un peu Warhammer 40 000 version Savage Worlds.

Dès la première séance, les PJ s'eveillent amnésiques dans une étrange prison. Ils sont équipés d'armes et armures futuristes. Les gardes sont presque tous morts, le seul survivant est amnésique aussi. Les prisonniers ne se rappellent rien non plus. Excepté l'un d'eux, où les héros découvrent qu'il sert un culte maléfique.

Progressivement, les héros en apprennent plus sur la situation et le lieu où ils se trouvent. Le seul gardien survivant est particulièrement paniqué par la suite.
Plusieurs héros disposent de pouvoirs psychiques variés. Ils ont tous en commun la Télékinésie et la faculté de détecter les autres psys. Chacun dispose de pouvoirs spécifiques : guérison, invisibilité,...
D'après la salle de contrôle, un vaisseau s'est posé à plusieurs heures de là. Peut-être celui des héros. Les vidéos les montrent amener une épaisse boîte blindée jusqu'à la prison.
Hors de la prison il y a une jungle dense et humide (la planète Cor du livre de base). Des tourelles installées sur la prison sont tournées vers l'extérieur, comme si la forêt recelait d'un danger.
Dans la zone la plus sécurisée de la prison, il y a une petite fille en pyjama. Elle semble se souvenir de tout et appelle les héros par leurs prénoms. C'est elle qui était dans la boîte blindée. Les héros hésitent à engager la conversation avec elle. Ils craignent encore plus de la libérer. Elle dit être prête à les protéger, s'ils la libèrent et lui livrent une arme située dans leur vaisseau.
Dans les sous sols, une horde de créatures insectoïdes tentent de pénétrer par un tunnel. Les héros les ont repoussé de justesse. Les sous sols contiennent l'alimentation électrique du bâtiment, donc les héros ne veulent pas perdre cette pièce.
Plus tard, une autre horde attaque par la forêt. Elle est facilement repoussée par les tourelles de sécurité.
Dans ce huis clos angoissant, les héros commencent à perdre pied. Deux prisonniers sont abattus. Le seul gardien survivant, qui voulait délivrer la petite fille, est tué également.

Après une journée entière dans cet endroit, les héros envisagent de tenter une sortie dans la jungle. Ils vont chercher le vaisseau par lequel ils sont arrivés et vont rechercher l'arme mentionnée par la petite fille.

Troisième séance à la fin du mois.

Avatar de l’utilisateur
Humphrey B
Dieu des physiciens wargamers
Messages : 4828
Inscription : sam. avr. 03, 2010 7:35 pm
Localisation : Troyes
Contact :

Re: Retours de partie : C'était comment hier soir ? [Sondage en page 1]

Message par Humphrey B » sam. juin 29, 2019 1:28 pm

@merson : merci encore pour tes CRs sur Tribe 8 ! :bierre:

Petite question : comment as-tu mis tout cela en scène ? Lorsque j'avais maîtrisé cela (il y a... pfff... 15 ans ?) je me souviens que gérer l'ensemble des choses qui se passent en parallèle, et sur lesquels les joueurs ont finalement très peu de prise, était assez compliqué. Et cela donnait un côté très "haché" à tout cela. Je me demande si finalement ta contrainte de temps ne t'aurait pas aidé, en t'obligeant à couper le superflu ?
“Harry, I’m going to let you in on a little secret. Every day, once a day, give yourself a present. Don’t plan it. Don’t wait for it. Just let it happen. It could be a new shirt at the men’s store, a catnap in your office chair, or two cups of good, hot black coffee.” – Agent Dale Cooper

Répondre