[CR] JdR en Psychiatrie ?

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
supertimor91
Initié
Messages : 113
Inscription : ven. nov. 10, 2017 3:10 pm
Localisation : Blois (41)

Re: [CR] JdR en Psychiatrie ?

Message par supertimor91 » lun. déc. 03, 2018 6:11 pm

Merci beaucoup pour ce retour fort instructif ! C'est la première fois que je ressens autant le fait d'insuffler quelque chose de durable à mon petit groupe ! Effectivement je vais devoir être prudent pour ne pas créer de clans, mais chaque participant à cette séance va voir sa réputation augmenter 😉.
L'année 2019 se profile vraiment bien, on vient de contacter des maisons d'éditions pour obtenir du matériel et certaines nous ont déjà répondu par la positive ! Ça va être génial 😄.

Concernant Armelle, la stagiaire, elle a passé un super moment ! Elle était surprise de voir une telle effervescence et elle s'est prise au jeu très rapidement.

Ptitbestiol
Profane
Messages : 4
Inscription : dim. nov. 11, 2018 1:43 pm

Re: [CR] JdR en Psychiatrie ?

Message par Ptitbestiol » lun. déc. 03, 2018 6:16 pm

Bonjour Jeremy et bonjour à tous, tout d'abord un grand merci à Jeremy pour son accueil, et un grand merci aux joueurs qui m'ont fait passer un très bon moment. Je suis donc Didier et j'ai assisté à la séance de dimanche. En arrivant et en attendant Jeremy, une conversation s'est vite engagée avec (par hasard) un des joueurs. En l'occurrence notre ami le nain. J'ai été très intéressé par ses commentaires sur le jeu. Que du positif, et il en retire beaucoup de bénéfice en terme thérapeutique.
Au déjeuner, très bonne ambiance avec les joueurs et Jeremy. Rigolade, petites vannes, et bavardages sur et autour du jeu. J'ai senti une "légère" impatience à débuter la partie.
Une partie en effet épique avec de nombreuses bonnes initiatives, un groupe à peu près soudé, une stratégie à coup de hache, de la réussite aux dés et un dragon (certainement un peu mou de la griffe, gentil Jeremy).
Comme je l'ai dit, j'ai eu devant moi une table de jeu de rôle comme toutes les tables de jeu de rôle. Avec de la joie, des sourires et rires (certains plus forts que d'autres 😁) de la convivialité, de l'empathie entre personnages face au dragon. Et peut-être surtout 3h d'évasion et de déconnexion. (de l'avis même des joueurs).
Je me consacre actuellement à un projet professionnel de pratique du jeu de rôle dans son approche thérapeutique et sociologique dans le Maine et Loire. Tout soutien est le bienvenu 😊. Ma journée d'observation avec Jeremy et ses joueurs m'a été très profitable et me conforte dans mon projet.
Très bonne journée à vous et merci encore à Jeremy.

supertimor91
Initié
Messages : 113
Inscription : ven. nov. 10, 2017 3:10 pm
Localisation : Blois (41)

Re: [CR] JdR en Psychiatrie ?

Message par supertimor91 » lun. déc. 03, 2018 9:40 pm

Merci de ton retour Didier ! Je suis content que tu te sois senti accueilli. Je transmet ce message jeudi à la réunion du club 😉

Avatar de l’utilisateur
Ecorce
Pratiquant
Messages : 286
Inscription : ven. sept. 22, 2017 1:45 pm
Localisation : Angers (49)
Contact :

Re: [CR] JdR en Psychiatrie ?

Message par Ecorce » lun. déc. 03, 2018 9:41 pm

Ah mais, n'étiez-vous pas présent au Festi'jeux à Andard dernièrement, @Ptitbestiol ? :)

J'ai vu votre stand, ça m'a intrigué mais je n'ai pas eu le temps de venir discuter. J'ai été attiré au départ par vos exemplaires en excellent état des premières éditions de D&D.

Je serais curieux d'en apprendre plus sur votre démarche.
Les Carnets d'Imladris - http://fondcombe.wordpress.com

Ptitbestiol
Profane
Messages : 4
Inscription : dim. nov. 11, 2018 1:43 pm

Re: [CR] JdR en Psychiatrie ?

Message par Ptitbestiol » mar. déc. 04, 2018 8:50 am

Bonjour Écorce et tout le monde. En effet j'étais à Festijeux à Andard. Je peux bien entendu échanger avec vous sur mon projet. Et avec ceux qui le souhaitent. Une adresse mail pour communiquer rouff.didier@orange.fr
Très bonne journée à tous

supertimor91
Initié
Messages : 113
Inscription : ven. nov. 10, 2017 3:10 pm
Localisation : Blois (41)

Re: [CR] JdR en Psychiatrie ?

Message par supertimor91 » dim. déc. 16, 2018 11:29 am

Le 15/12/2018 : Cthulhu Hack

#jdrpsychiatrie

Les aventures d'un jeune MJ en Clinique de Psychothérapie institutionnelle Saison 2, Episode 6 : " A ba enfin, la voilà cette satanée goule ! Après avoir percuté une rame de métro et boité pendant des heures, elle va morfler ! Fait moi un test de santé mentale s'il te plait... Échec ! Comment souhaites-tu sombrer dans la folie ? ...


Bonjour à toutes et à tous ! 

Pour ceux qui ne connaissent pas encore mon projet, je suis infirmier dans une Clinique de psychothérapie institutionnelle et j'ai la chance de pouvoir pratiquer le JdR avec des ados hospitalisés. A travers mes compte-rendu, j'essaye de vous présenter ma pratique au près d'un public particulier et les effets "thérapeutiques" possible que j'en tire. 

Je profite du dernier week-end de l'année pour animer deux séances au lieu d'une. Aujourd'hui, Samedi, ça sera le test de Cthulhu Hack. Les jeunes connaissent de nom cet univers, et ils étaient de curieux de le découvrir en jeu ! C'est également un petit challenge pour moi, étant ici principalement sur une ambiance à poser plus qu'autre choses, le système étant très souple / simple. Je tiens à préciser que je n'ai quasiment aucune expérience sur l'Appel de Cthulhu.

Au programme de cette initiation, j'ai utilisé un des scénarios du livre de base, "Tout au fond". Le pitch est assez simple, les PJ sont des étudiants dans le Paris des Années 20. Ils ont un stage d'été au Musée du Jardin des plantes. Une grosse partie de l'équipe est partie au Kenya en expédition afin de ramener des nouveautés pour la réouverture du musée prévue à la rentrée. L'indicible et l'inconnu arrive en plusieurs vagues, commençant par des télégrammes, des ossements à reconstituer, des photos à analyser... Puis les premiers spécimens arrivent ! A nous les joies des test d'observation et des dissections ! Et finalement, ce sont des goules qui rentre en jeux... Le scénario finit sur une chasse au fin fond du métro parisien de nuit.

Mon petit groupe est constitué de joueurs habituels de l'atelier. Les pathologies vont de la schizophrénie à la dépression, en passant par des troubles de la personnalités. A noter la présence de deux spectatrices, dont une inscrite à la séance du lendemain. C'est assez cool d'avoir des curieux qui viennent voir ce qui se passe et comment on joue, ça apporte un autre regard à l'atelier et le jeu de rôle.


La session c'est plutôt bien déroulée, bien que je me sois heurté à plusieurs difficultés.

Premièrement, le changement de statut des PJ. Fini l'Héroïsme, place à la "normalité". Ce changement me paraissait simple mais finalement, il a fallu déconstruire quelques petites habitudes. Rien d'insurmontable, mais un petit frein à l'ambiance que je souhaitais distiller.

Deuxièmement : Le Paris de la Bel époque. Je me suis mis en difficulté tout seul, la période parlant peu aux joueurs. Moi même je n'en ai qu'une vague idée finalement. J'aurais du soi modifier un chouilla le scénario pour le faire jouer de nos jours ou alors proposer pleins d'aides de jeux afin de s'immerger ! (Photos, journaux, ...)

Troisièmement : Le rapport à la folie. J'avais un peu peur du côté audacieux de faire jouer  un jeu où l'on perd sa santé mentale à des jeunes  atteints de troubles psychiatriques... Finalement, le second degré et l'humour, ça enrobe bien le tout ! J'avais peur que les choses deviennent un peu trop personnelles mais ça s'est régulé tout seul, assez naturellement. (Après tout ils ne sont pas en situation de crises ...)

L'investigation : Ils ne sont clairement pas habitués aux jeux d'enquêtes... De plus, le scénario étant très "libre", ils n'ont pas su enrober leurs interventions et les temps morts (Aller au café, lire les journaux, la bibliothèque, ...). D'un autre côté si l'époque ne parle pas, ça n'aide pas à se projeter. Par ailleurs, ils n'ont jamais déviés des énormes rails du scénario. Peut être aurais-je du les laisser un peu plus patauger dans la semoule ? Distiller les indices différemment ? Bref, préparer un peu plus ! (On y revient toujours :D) Les règles un peu plus intransigeantes et plus "difficiles" ont bien été accueillies, surtout le classique jet de folie. Je me rend compte  qu'avec le temps je deviens de moins en moins "sympa", ce qui est très bien. Cette intransigeance m'a souvent fait défaut à mes débuts.

A noter de beaux moments de RP, surtout lors de la pêches aux informations au près des clochards du métro !

Bref, un bilan plutôt sympathique, ils ont appréciés, mais moi j'ai clairement des choses à améliorer sur le sujet (Ambiance / investigations). J'ai hésité à me replonger dans les bouquins de Chill V3, il parait que les conseils de maitrises de l'épouvantes sont clairement bons. Peut être même pourquoi pas le proposer pour passer à un contexte moderne, une espèce de Monster of the Week en plus sérieux ?

Je profite de ce compte-rendu pour remercier les différentes maisons d'éditions (A ce jour, le studio Deadcrows avec Monster of The Week, Sans Détour avec Paranoïa, Renegade avec le kit d'initiation de Shaan, le Studio Yggdrasil avec Darkrunes... Et pleins d'autre choses qui devraient arriver, mais je ferais un bilan global sur les dons afin de remercier correctement tout le monde, en plus des retours plus personnels du Club) qui nous ont fait des dons pour l'atelier ! Nous partions de rien et nous devrions finir avec une très belle petite bibliothèque. Certains ce sont jetés dessus et les lectures sont en cours. J'imagine que l'année 2019 va être marquée par le début de l'autonomie de l'atelier, et ça, ça va être génial.

Voilà ! Je vous dis à demain normalement pour le compte-rendu de la session de D&D5.

Ludiquement,

Jérémy


 

Répondre