[CR] JdR en Psychiatrie ?

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Ptitbestiol
Profane
Messages : 4
Inscription : dim. nov. 11, 2018 1:43 pm

Re: [CR] JdR en Psychiatrie ?

Message par Ptitbestiol » lun. nov. 12, 2018 12:16 pm

Bonjour si nous pouvons échanger par mail, je pourrais vous développer mon projet. Merci et bonne journée

supertimor91
Initié
Messages : 113
Inscription : ven. nov. 10, 2017 3:10 pm
Localisation : Blois (41)

Re: [CR] JdR en Psychiatrie ?

Message par supertimor91 » lun. nov. 12, 2018 1:34 pm

Ça me convient ! Je vous envoi en mp mon mail perso.

supertimor91
Initié
Messages : 113
Inscription : ven. nov. 10, 2017 3:10 pm
Localisation : Blois (41)

Re: [CR] JdR en Psychiatrie ?

Message par supertimor91 » lun. nov. 19, 2018 3:58 pm

Le 18/11/2018 : Dungeons & Dragons 5

#jdrpsychiatrie

Les aventures d'un jeune MJ en Clinique de Psychothérapie institutionnelle Saison 2, Episode 4 : " Notre plan est parfait ! On avance discrètement derrière la barrière illusoire. "Jets de discrétions s'il vous plaît" ! 17 ! 15 ! 22 ! 16 ! Et ? 1..... "Alors que vous preniez tous place, dégainant vos armes et attendant le signal, votre collègue Paladin fait tomber lourdement son bouclier. Le bruit résonne dans toute la caverne, porté par l'écho... " A ba bravo ! Déjà qu'il a plus de pouvoir mais si en plus il est incapable de se déplacer discrètement, autant qu'il se reconvertisse en paysan ! "


Bonjour à toutes et à tous ! 

Pour ceux qui ne connaissent pas encore mon projet, je suis infirmier dans une Clinique de psychothérapie institutionnelle et j'ai la chance de pouvoir pratiquer le JdR avec des ados hospitalisés. A travers mes compte-rendu, j'essaye de vous présenter ma pratique au près d'un public particulier et les effets "thérapeutiques" possible que j'en tire. 


Avant de commencer avec le compte-rendu en lui même, je tenais à remercier l'ensemble des personnes qui ont rendu ma première expérience des Utopiales de Nantes inoubliable ! L'ensemble de l'association Ludinantes pour leurs accueil et leurs passion pour le jeu, Romain pour l'hébergement et la découverte du festival, mes collègues de la table ronde pour la richesse de leurs témoignage et enfin, toutes les personnes avec qui j'ai pu échangé sur mon atelier ! De nouvelles perspectives s'offrent à moi et le "champ des possibles" c'est considérablement élargis ! Merci ! :D 


Le dernier compte-rendu avait ouvert une réflexion intéressante sur le sort à réserver à certains de mes joueurs, après avoir laissé vulgairement "crevé" leurs collègue magicien au milieu d'une horde de zombies. Samuel, joueur du magicien était particulièrement amer de cette expérience. Ses compagnons avaient les moyens de l'aider très facilement et à moindre coup (Mot de guérison) mais ils ont préféré l'ignorer... Le prisme de vue sur cette situation peut être multiple :

1) L'argument utilisé a été le RP : Le Paladin (Tyr) et le Clerc (Kelemvor) sont subitement devenu particulièrement fanatique et dans le doute que leurs compagnon tourne mal à l'avenir, ils ont préféré laisser faire la nature... Sur le papier, admettons. Néanmoins, ils avaient tout les deux les moyens concrets de savoir s'il était maléfique ou non ! (Sens divin, détection du bien et du mal...) 

2) Samuel a une personnalité pouvant vite être agaçante au quotidien. Immaturité, parle fort, prend toute la place, ... Et si une scène qui ne pouvait pas se jouer au sein de la Clinique était apparue en jeu ? Quelque chose de l'ordre du rejet ? Encore aujourd'hui, ce n'est qu'une hypothèse car j'ai peu d'éléments allant dans ce sens. 

3) Est-ce que j'ai été trop sévère en faisant attaquer les zombies sur le corps inconscient de Samuel ? Je pensais en effet que cela marquerais l'urgence de la situation...

Comme souvent, je pense que la vérité se trouve au milieu de ces trois points. Toujours est-il que j'ai décidé d'inscrire les conséquences de leurs actes dans notre petite campagne. J'ai d'abord demandé à Samuel si je pouvais réutiliser son personnage en tant que PNJ maléfique. Il m'a tout de suite dit oui ! Malgré les quelques semaines séparant les deux séances, l'amertume était toujours présente ! Une réparation symbolique me semblait nécessaire et je pense avoir trouvé quelque chose qui me convient.

1) Brocc, le magicien versé dans la nécromancie, va être ramené à la vie. Après tout il a été enterré à côté du campement d'un Nécromancien, sur les vestiges d'une antique civilisation... Nécromancie ? Dieu ? Je ne sais pas encore le pourquoi du comment, mais il est revenu et il réclame vengeance...

2) Hellrest, le paladin de Tyr. Il a eu le droit à une rencontre mémorable avec son Dieu pendant son sommeil... J'ai remis les pendules à l'heure, son serment est brisé et il est averti qu'il a déshonoré Tyr ! Résultat, la déité a symboliquement détruit le symbole du paladin à coup de marteau géant et à son réveil, son collier est effectivement fendu en deux... Il se sent dorénavant vide, seul, et il ne peux plus user de ses pouvoirs jusqu'à qu'il ai racheté sa conduite ! (Garder Tyr ? Changer de Dieu ? Changer de Classe ? ... Il a l'embarra du choix) Il a symboliquement choisi de ne plus porter son armure, ne s'en montrant plus digne... Affaire à suivre ! Après tout, un serment, ce n'est pas rien.

3) Kor, le Clerc de Kelemvor. Difficile d'imaginer un Clerc sans pouvoir, ses capacités seraient trop limitées... J'ai donc choisi de taper là où ça fait mal ! Kor avait noué une relation assez touchante avec Soeur Garaële, celle qui s'occupe du Sanctuaire de Tymora au village de Phandaline... Cette dernière sera la première victime de Brocc... A la fin de la session, de retour au village, les aventuriers sont prévenu d'un incident au sanctuaire. Ils foncent et se retrouve devant leurs ami inconscient. Le sanctuaire a été ravagé, le corps de la Soeur gît au sol dans une mare de sang... Ce même sang a servi à l'assassin pour marquer sur le mur :  "Ma vengeance ne fait que commencer...". Certains villageois les avertissent qu'ils ont aperçu Brocc en ville durant leurs absences... 

Je suis au final assez content du résultat car j'ai fais d'une pierre trois coup ! Samuel a le sentiment qu'une certaine forme de justice a eu lieu. Hellrest va devoir repenser son paladin et le sens qu'il veut donner à son serment. (Et avec une voie toute tracée pour devenir  paladin de Tymora ?) Enfin, Kor va être impliqué émotionellement dans cette affaire.


J'ai opéré un petit changement organisationnel au sein de l'atelier. J'ai proposé que nous mangions tous ensemble le midi afin de préparer un peu la séance et de pouvoir commencer plus rapidement. Elucider les points de règles, refaire le point sur l'histoire et les objectifs, ... Bref, c'était plutôt cool et je pense garder cette petite organisation, ça tisse du lien et ça permet de moins parasiter la séance par des questions de règles. Néanmoins, c'est pas toujours évident de garder le groupe en place pour un petit débriefing à chaud... A voir sur le long terme, si je dois changer la forme ou non pour avoir des retours directs, à chaud et/ou à froid.
e repas a aussi été l'occasion d'aborder les objectifs futur de l'atelier ! J'ai lancé l'idée que le rôle de maître de jeu tourne. J'ai pour l'instant un jeune qui adorerait essayer de raconter des histoires. La question ça va être sur quel type de jeu / univers ? Je pense que nous allons via l'association démarcher quelques éditeurs afin d'essayer d'obtenir un peu de matériel ! Le plus logique, à mes yeux, serait de partir sur des boites d'initiations. On part de zéro donc il nous faut un peu de matériel... Affaire à suivre !


Pour cette séance, j'ai eu un nouveau joueur, Vivien. Ce dernier est à la Clinique depuis quelques mois. Il est venu pour une déscolarisation et un syndrôme dépressif. La grande distance géographique avec sa famille a été quelque chose de très douloureux. Il en a résulté une forme d'opposition passive de sa part... Il a fini par prendre ses marques et aujourd'hui, on le voit un peu circuler entre quelques ateliers. (Informatique, sport, ...) J'ai été agréablement surpris de la voir s'inscrire, je ne m'attendais pas du tout à lui. 
Il n'a jamais pratiqué de JDR mais il est plutôt coutumier du jeux vidéo et des RPG. (Il a souvent cité final fantasy et World of Warcraft) Il a choisi d'incarner un sorcier, avec pour patron le grand ancien. Il a rapidement fait des choix optimisé à la fois pour les stats mais aussi pour le thême du personnage. (Tieffelin, Sorts tel que la couronne du dément ou le fou rire de Tasha, ...) Il n'est pas beaucoup intervenu durant la partie mais, c'est sa première ! Il dit avoir passé un très bon moment et je pense que je le reverrais à l'avenir à l'atelier. 

Samuel a également recréé un personnage, un rôdeur. Je pense qu'il rentre dans la catégorie "mini-maxeur", du coup il est parti sur l'elfe des bois. Il a choisi l'historique du sauvageon avec le passé de Chasseur de primes. Je l'ai tout de suite mis en garde sur son positionnement vis à vis du groupe, ça serait dommage de reproduire "l'accident" du magicien versé dans la nécromancie ! Il semble l'entendre et en jeu il a fait plutôt attention. A voir à l'avenir l'évolution de son personnage.


La partie en elle même c'est vraiment bien passé ! J'ai eu le temps de narrer le retour morne des précédents aventuriers avec la mort de Brocc, le rêve/cauchemar du paladin, la rencontre des aventuriers présent chez le Bourgmestre puis l'aventure ! Au menu de celle-ci, nous avons eu une attaque par une meute de loup la nuit (Particulièrement meurtrière à cause de certaines erreurs de placements et de la rareté de moyen de heal dans le groupe), la négociation avec Agathe la Banshee, et la tentation de voler dans sa commode et enfin la pacification en règle de la tribu orc (et de Cog l'ogre !) de l'éperon de la vouivre.

La dynamique de groupe a été assez intéressante, nous avions trois joueurs sur cinq qui ont tenté d'imposer leurs idées ! Il y a eu de nombreuses discussions et pourparler, créant une animation sympathique autour des enjeux et des stratégies à adopter. 

A noter une petite scène avec un peu d'émotion lorsque les aventuriers ont réussi un sort de charme personne sur l'ogre. Ce dernier s'est mis à pleurer la perte de ses amis Orcs... Les joueurs ont tous tenté à leurs façon de le réconforter ! (Pour finalement le trucider dès que le mot butin est arrivé dans la balance ! )


Voilà pour ce petit compte-rendu ! Comme d'habitude, si vous avez des questions et/ou vous souhaitez réagir à cet article, c'est avec grand plaisir que je tenterai de vous répondre.

A très bientôt !

Jérémy.

PS : Certains ont du remarquer que mes CR sont en cours de publications sur le Blog D1000&D100. Kinayla m'a offert cette opportunité que j'ai saisi ! Une fois le retard rattrapé, mes comptes rendus seront uniquement sur ce média. Néanmoins, je ferais ma tournée des forums / groupes facebook habituel pour faire tourner le lien ! 


 

Avatar de l’utilisateur
Mole Shaman
Evêque
Messages : 497
Inscription : ven. sept. 29, 2017 12:46 am
Localisation : Luxembourg (Luxembourg)

Re: [CR] JdR en Psychiatrie ?

Message par Mole Shaman » lun. nov. 19, 2018 5:27 pm

Très intéressant :) Merci pour ce CR. Je trouve que la situation à bien été résolue dramatiquement comme tu l'expliques. Pour le magicien,tu pourrais peut être faire intervenir dans son retour maléfique le culte de Velsharon,divinité de la necromancie qui à conquis son statut de dieu en faisant de nombreuses recherches (c'était un mortel au départ) et en concluant un pacte avec le dieu Talos qu'il à ensuite trahi (si je me souviens bien). Une autre possibilité, si tu souhaites faire intervenir les drow plus tard serait le culte de Kiariansalee 'déesse drow de la necromancie et de la vengeance.

Je trouve ton analyse de la situation de Vivien très intéressante ayant moi aussi connu des épisodes dépressifs. Je suis persuadée que la participation à l'atelier pourra être un appui et c'est intéressant de voir son investissement dans le JDR après la formation d'une culture de RPG vidéoludiques ,comme quoi les univers restent liés et poreux,d'autant plus que D&D à été une des influences de Final Fantasy et sans doute Warcraft également.

Edit : Corrections car je me suis emmêlée dans les histoires de dieux des Royaumes.
Dernière modification par Mole Shaman le lun. nov. 19, 2018 8:37 pm, modifié 1 fois.
"I believe a few things pretty seriously : We are strongly moved by and informed by stories,stories unify communities,stories reveal who we are." Avery Alder

supertimor91
Initié
Messages : 113
Inscription : ven. nov. 10, 2017 3:10 pm
Localisation : Blois (41)

Re: [CR] JdR en Psychiatrie ?

Message par supertimor91 » lun. nov. 19, 2018 5:40 pm

Merci de ton retour ! Je prend bonne note de tout ça ! J'avais également pensé à Acererak pour faire le lien avec tomb of annihilation ! Ou stradh pour embrayer avec curse of stradh, selon la date de sortie de la vf.

En tout cas si je me questionne sur les divinités des royaumes oubliés, je sais vers qui me tourner 😊.

Avatar de l’utilisateur
Mole Shaman
Evêque
Messages : 497
Inscription : ven. sept. 29, 2017 12:46 am
Localisation : Luxembourg (Luxembourg)

Re: [CR] JdR en Psychiatrie ?

Message par Mole Shaman » lun. nov. 19, 2018 8:44 pm

C'est un plaisir :) Je pense que si tu choisis Acererak ou Stradh ce sera très bien aussi :)

Un peu plus d'infos sur Kiaransalee : https://forgottenrealms.fandom.com/wiki/Kiaransalee

Tu as bien fait de prévenir Samuel au sujet de l'intégration de son personnage ,je pense qu'il faut pouvoir créer des personnages dont les historiques s'intègrent dans le groupe.

Un autre fil pourrait aussi impliquer le clergé de Beshaba (déesse de la malchance et du mauvais sort) qui chercherait à lutter contre le clergé de sa soeur Tymora (car à l'origine elles ne formaient qu'une seule déesse de la Fortune,bonne ou mauvaise, Tyche.
"I believe a few things pretty seriously : We are strongly moved by and informed by stories,stories unify communities,stories reveal who we are." Avery Alder

Rosco
Messie
Messages : 1131
Inscription : dim. avr. 30, 2017 10:23 am

Re: [CR] JdR en Psychiatrie ?

Message par Rosco » lun. nov. 19, 2018 10:37 pm

Le plus drôle pour Velsharoon, c'est qu'il a trouvé plus simple de devenir dieu que zulkir de la nécromancie, un zulchir étant le responsable d'une École de magie au Thay.
il fut d'abord au service de Mystra avant de la trahir pour Talos

supertimor91
Initié
Messages : 113
Inscription : ven. nov. 10, 2017 3:10 pm
Localisation : Blois (41)

Re: [CR] JdR en Psychiatrie ?

Message par supertimor91 » mar. nov. 20, 2018 12:49 pm

Je connais assez mal les histoires du panthéon des Royaumes Oubliés ! Merci beaucoup pour vos éclairages, ce sont des pistes intéressantes à suivre.

supertimor91
Initié
Messages : 113
Inscription : ven. nov. 10, 2017 3:10 pm
Localisation : Blois (41)

Re: [CR] JdR en Psychiatrie ?

Message par supertimor91 » dim. déc. 02, 2018 9:31 pm

Le 02/12/2018 : Dungeons & Dragons 5

#jdrpsychiatrie

Les aventures d'un jeune MJ en Clinique de Psychothérapie institutionnelle Saison 2, Episode 5 : " Alors, que fais-tu ? Ba écoute, j'ai un plan. J'vais contourner le combat avec le dragon pour me faufiler dans la tour du Dragon et rechercher son trésor... "Protestation du reste du groupe" Ba écoutez ! Pour vous c'est une affaire professionnelle, moi c'est juste une affaire !"


Bonjour à toutes et à tous ! 

Pour ceux qui ne connaissent pas encore mon projet, je suis infirmier dans une Clinique de psychothérapie institutionnelle et j'ai la chance de pouvoir pratiquer le JdR avec des ados hospitalisés. A travers mes compte-rendu, j'essaye de vous présenter ma pratique au près d'un public particulier et les effets "thérapeutiques" possible que j'en tire. 

Séance un peu particulière car j'ai accueilli à mes côté Didier ! Ce dernier est rôliste depuis plus d'une trentaine d'année et il souhaite proposer ses services à différentes institutions. Nous l'avons donc accueilli avec grand plaisir à nos côté pour lui présenter l'institution et notre atelier. Sa présence a été bien vécue par tout le monde, le groupe étant particulièrement accueillant et curieux d'avoir un autre regard sur le JdR.

Je commence à percevoir les effets de mon retour (en interne) sur les Utopiales de Nantes. Quelques curieux sont venu en discuter avec moi et aujourd'hui j'ai eu une nouvelle venue à ma table.

Ma table est composée de :

- Mon traditionnel Barbare, "l'enclume". Habitué de l'atelier et de cette campagne, il commence à étoffer son personnage et à prendre à coeur le sauvetage de Gundren Cherchepierre.

- Alfred, Le Samouraï avec un honneur à racheter ! Il a bien pris en compte le message envoyé suite au décès de Brocc... Il prend un grand plaisir à développer le caractère de son personnage et à modifier sa voix lors de l'interprétation.

- Bracône : Le retour d'un habitué ! Après une période de pause assez grande, il est de retour avec son traditionnel Roublard. (Spé éclaireur) Il reste très discret mais il interprète avec brio ce personnage. Il parle peu mais toujours à bon escient ! Et chose importante, il est suffisamment fin pour élaborer des plans étant à la fois profitable pour le groupe et la quête mais également pour son butin personnel. Bref, personnage haut en couleurs mais parfaitement dans le ton.

- Isabelle : Toute nouvelle dans l'atelier et aucune expérience du JdR. Elle a lu le retour sur les Utopiales et les bienfaits possible, du coup elle a voulu essayer. Elle est hospitalisé pour une légère déficience, mais elle est aujourd'hui en CFA et elle a les félicitations ! Bref, ses chevilles gonflent un peu mais elle a de quoi être fier, c'est une belle revanche. Elle a choisi sur mes conseils d'incarner un barde, afin de soutenir le groupe. Elle a choisi un historique de Noble et elle s'est laissé guidée tout le long de la séance. Elle dit avoir passé un bon moment, bien que l'effort de concentration soit important. Elle dit avoir oublié la psychiatrie pendant 3 heures et ça c'était cool !

- Armelle : Une étudiante infirmière curieuse d'essayer le jeu de rôle. Elle a choisi d'incarner une magicienne versé dans l'art de la transmutation ! Elle s'est rapidement prise au jeu et elle semble avoir passé un très bon moment ! J'aurais son avis à froid demain matin.

Petite particularité aussi sur cette séance, j'avais deux autres joueurs habituels venu observer ce qu'il se passe derrière l'écran ! Ça augure du bon pour l'avenir car pour rappel, j'ai pour projet que le poste de MJ puisse tourner. (Et projet encore plus fou, aller animer des parties d'initiation à la Bibliothèque du patelin) L'un deux a déjà des kits d'initiation en sa possession et j'ai bon espoir de découvrir Knight avec lui. L'autre à principalement bouquiné le Monster Manual mais j'ai bon espoir qu'il ose franchir la barrière ;).


Le scénario est donc la suite des Mines perdues de Phandelver. La session était importante car c'est celle où les aventuriers vont rencontrer leurs premier Dragon. La séance c'est particulièrement bien passée ! L'action était trépidante, le dragon fut une réelle opposition et les quelques rencontres avec les PNJ intéressantes. Chacun a pu mettre en avant ses spécificités et sauver la mise du groupe. Le barbare a prouvé qu'il a une sacré capacité à encaisser les coups, la magicienne a sauvé le groupe plusieurs fois grâce à ses talents de transmutations (Aveuglement, Entraves, ...), le roublard a fait le roublard :D, le guerrier a enfin sorti ses premiers critiques et le barde à inspirer et soigner à tout va ! Bref, une composition plutôt équilibrée et chacun a su prouver son utilité. C'est grâce à cette cohésion (et une chance insolente sur les dés) qu'ils ont pu venir à bout du Dragon (et pas juste le faire fuir). Certe, j'ai simplifié la tâche pour eux via l'environnement et les PNJ présent, mais le combat fut épique. Le terrassement de la bête sur un critique du guerrier fut le point d'orgue de l'excitation sur cette séance.

La présence d'observateurs ne semble pas nous avoir gêné, j'espère que si ça se reproduit ça sera toujours le cas. Ce fut une bonne idée d'inviter Didier à manger avec nous le midi, ça permet de briser un peu la glace et de faire connaissance en amont de la séance. De plus, la bonne humeur qui a émergé de la séance semble s'être propagée à d'autres et perdure après la session et ça, c'est drôlement cool ! Avoir le sentiment d'avoir fait vivre une session mémorable est vraiment très agréable et j'espère revivre ce genre de session. Et Didier m'a fait le plus beau compliment que je puisse recevoir : "Mais en faite, c'est un groupe de joueurs normal que tu as, on ne perçoit quasiment pas les traits "pathologiques"..."

Voilà ! C'est vraiment écrit à chaud, j'espère ne rien oublier...

Bonne soirée à vous !

Ludiquement,

Jérémy

 

Avatar de l’utilisateur
Mole Shaman
Evêque
Messages : 497
Inscription : ven. sept. 29, 2017 12:46 am
Localisation : Luxembourg (Luxembourg)

Re: [CR] JdR en Psychiatrie ?

Message par Mole Shaman » lun. déc. 03, 2018 12:57 am

Excellent :) C'est intéressant d'avoir le retour de professionnel.les comme Armelle et également que des habitués envisagent de sauter le pas pour s'essayer à la maîtrise.

J'ai hâte d'en savoir plus et de suivre le reste des aventures :) En plus la confrontation avec un dragon est un élément mémorable et en quelque sorte phare de D&D qui restera dans les mémoires :).
Dernière modification par Mole Shaman le mar. déc. 04, 2018 4:10 am, modifié 1 fois.
"I believe a few things pretty seriously : We are strongly moved by and informed by stories,stories unify communities,stories reveal who we are." Avery Alder

Avatar de l’utilisateur
Dithral
Ascendant
Messages : 1650
Inscription : mer. mars 23, 2016 2:51 am

Re: [CR] JdR en Psychiatrie ?

Message par Dithral » lun. déc. 03, 2018 1:38 am

Oui c'est vraiment chouette. Je n'ai pas grand chose à ajouter mais j'en profite pour dire que, même si ça ne se voit pas, je continue de lire ces compte-rendus avec grand intérêt ;)

supertimor91
Initié
Messages : 113
Inscription : ven. nov. 10, 2017 3:10 pm
Localisation : Blois (41)

Re: [CR] JdR en Psychiatrie ?

Message par supertimor91 » lun. déc. 03, 2018 6:56 am

Merci beaucoup pour vos retours ! J'ai effectivement essayé de rendre cette confrontation aussi épique que possible et ça a l'air d'avoir bien fonctionné 😉.

Avatar de l’utilisateur
Ecorce
Pratiquant
Messages : 286
Inscription : ven. sept. 22, 2017 1:45 pm
Localisation : Angers (49)
Contact :

Re: [CR] JdR en Psychiatrie ?

Message par Ecorce » lun. déc. 03, 2018 9:50 am

Ça me donne envie de rejouer à D&D tout ça...
Les Carnets d'Imladris - http://fondcombe.wordpress.com

supertimor91
Initié
Messages : 113
Inscription : ven. nov. 10, 2017 3:10 pm
Localisation : Blois (41)

Re: [CR] JdR en Psychiatrie ?

Message par supertimor91 » lun. déc. 03, 2018 10:42 am

Haha ! Je dois dire que nous nous amusons bien dessus et que le corpus de règles et vraiment agréable à l'usage. Je dresserais un petit bilan à la fin de la campagne, d'ici 3-4 séances je pense.

Avatar de l’utilisateur
eskhiss
Initié
Messages : 134
Inscription : jeu. mars 01, 2018 11:04 am
Localisation : rennes

Re: [CR] JdR en Psychiatrie ?

Message par eskhiss » lun. déc. 03, 2018 2:21 pm

bonjour jeremy. Tu viens de passer plusieurs cap en peu de séances.
D'un groupe d'individus voir d'individualités au profils et intérêts disparate comme l'a fait apparaître la mort de brocc, tu as pu corriger le tir en montrant les conséquences aux joueurs sans trop brimer mais en adaptant la situation.
D'un autre côté, via cette aventure qui pour le groupe du jour est épique, tu crées de façon temporaire des affinités pour ceux qui ont vécu ou assisté à cette séance. C'est socialement très important pour eux.
Le fait de jouer ensemble est un facteur de lien social ou d'adaptation au contrat social.

Petit risque à garder en tête et surveiller du coin de l'oeil.
Ce genre de scénario et de réussite est fondateur pour un groupe. JE devient ON parce qu'ils ont partagé un truc.
il y a et aura ceux qui étaient là et l'ont vu ou vécu, qui viennent de se construire un bagage commun et les autres.
Comme ton groupe est fluctuant, tu devras faire attention à ne pas faire s'installer des clans ou à favoriser le mix ou l'intégration en cours même si ça semble déjà le cas et si certains de cette scène ne seront pas là aux parties suivantes.

Le fait de vouloir a son tour masteriser leur permettra une prise de responsabilité et éventuellement une indépendance ultérieure leur permettant de s'émanciper du contexte ensuite (et de toi mais c'est aussi ça transmettre).
Tu leur filai un contexte pour sortir de l'institut quelques heures via le jeu, tu viens de leur faire des souvenirs de joie commune. ça fait du bien au MJ aussi d'avoir réussi à donner ça alors profites en.
plus ça change plus c'est pareil.

Répondre