[CR] N comme Nephilim et Nantes

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
RossVell
Cardinal
Messages : 539
Inscription : ven. mai 14, 2010 1:30 pm

Re: [CR] N comme Nephilim et Nantes

Message par RossVell » jeu. août 30, 2018 7:52 am

On a fait nous même, médusés, la recherche sur nos smartphones, tels nos nephilim découvrant que cela ne servait pas uniquement qu'à jouer à candy crush :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Paiji
Dieu du liberal réalisme
Messages : 7317
Inscription : mer. janv. 19, 2005 5:20 pm
Localisation : Nantes

Re: [CR] N comme Nephilim et Nantes

Message par Paiji » jeu. août 30, 2018 9:04 am

Voilà ... je leur ai demandé de faire les recherches eux même sur Machecoul, à partir du moment où ils ont compris à qui ils avaient probablement affaire, j'ai complété et j'ai précisé (notamment parce qu'on associe souvent Gilles de Rais au château de Tiffauges plutôt qu'à Machecoul) mais ils avaient déjà l'essentiel.
Dernière modification par Paiji le lun. sept. 10, 2018 9:42 am, modifié 1 fois.
King Kirby Zavatta Team

Avatar de l’utilisateur
graham2071
Profane
Messages : 12
Inscription : mar. mars 27, 2018 1:51 pm
Localisation : fr_Toulouse

Re: [CR] N comme Nephilim et Nantes

Message par graham2071 » jeu. août 30, 2018 12:59 pm

Excellent :D

Avatar de l’utilisateur
Scratchy
Mystique
Messages : 889
Inscription : mar. oct. 28, 2014 9:38 am
Localisation : Capitale de la gastronomie

Re: [CR] N comme Nephilim et Nantes

Message par Scratchy » sam. sept. 01, 2018 9:25 pm

J'aime énormément.

Je suppose que ce n'est pas un scénario/campagne officiel, mais une invention de ton cru ?
C’est Casus, hein... Si on ne faisait pas des déclarations d'autant plus péremptoires et pédantes qu'on n'y connaît rien, le forum perdrait son identité. (Aran MacFiona)

Avatar de l’utilisateur
Paiji
Dieu du liberal réalisme
Messages : 7317
Inscription : mer. janv. 19, 2005 5:20 pm
Localisation : Nantes

Re: [CR] N comme Nephilim et Nantes

Message par Paiji » dim. sept. 02, 2018 7:30 am

Merci. Oui, c'est de l'artisanal.  8)
King Kirby Zavatta Team

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 10134
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: [CR] N comme Nephilim et Nantes

Message par Sammael99 » dim. sept. 02, 2018 8:29 am

Paiji a écrit :
dim. sept. 02, 2018 7:30 am
Merci. Oui, c'est de l'artisanal.  8)

Limite du bio...
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Avatar de l’utilisateur
Scratchy
Mystique
Messages : 889
Inscription : mar. oct. 28, 2014 9:38 am
Localisation : Capitale de la gastronomie

Re: [CR] N comme Nephilim et Nantes

Message par Scratchy » dim. sept. 02, 2018 4:49 pm

Merci pour la précision ;)
C’est Casus, hein... Si on ne faisait pas des déclarations d'autant plus péremptoires et pédantes qu'on n'y connaît rien, le forum perdrait son identité. (Aran MacFiona)

Avatar de l’utilisateur
Paiji
Dieu du liberal réalisme
Messages : 7317
Inscription : mer. janv. 19, 2005 5:20 pm
Localisation : Nantes

Re: [CR] N comme Nephilim et Nantes

Message par Paiji » lun. sept. 10, 2018 2:53 pm

Mardi 31 août 2018
(en l’absence d’une joueuse, nous sommes partis sur une mission accessoire).

En attendant les informations que pourra peut-être leur fournir la Papesse, et en l’absence de Chalir, retenue par la vie de son simulacre, Eraphraïm propose à Khalil de l’aider à récupérer son athanor, perdu lorsque qu’il a été remis en stase, à la fin de la seconde guerre mondiale.

Lulle accepte mais il a d’abord une affaire à régler. Il a rendez-vous chez un concessionnaire auto pour vendre la voiture de son simulacre, et avec cet argent, il compte s’acheter une arme à feu en faisant jouer ses contacts dans sa cité. Tout ça lui prend la journée.

De son côté, Eraphraïm ne dispose que d’une piste, sa stase, la plaque d’un soldat US de la seconde guerre mondiale, marquée au nom d’Hector Rodriguez, Florida, 66° division d’infanterie.

Quelques recherches sur internet lui apprennent que la 66° DI, formée en Floride en 1943, est arrivé en France en décembre 1944, pour être stationnée aux alentours de la poche de Saint-Nazaire, jusqu’à la reddition des dernières troupes allemandes assiégées dans la ville, le 11 mai 1945.

En contactant les bureaux français du American Battle Monument Commission en Normandie, il apprend que le Private Hector Rodriguez est déclaré Missing in Action en avril 1945, aux alentours de Pontchateau, près de Saint-Nazaire.

Mercredi 1er août

Eraphraïm récupère Lulle et les voilà parti pour Saint-Nazaire. A l’Office du Tourisme, on les aiguille vers le Grand Blockhaus de Batz sur Mer, un ancien blockhaus reconverti en musée de la guerre et de la poche de Saint-Nazaire.
Image

Le site du musée

Après la visite qui n’a rien donné, en discutant avec le propriétaire (collectionneur acharné d’objets de cette période), ils apprennent qu’une pièce d’artillerie de marine de 240 mm, montée sur un wagon, faisait partie du dispositif de défense de la base sous-marine de Saint-Nazaire, et que pour éviter les bombardements alliés, cette pièce était le plus souvent stationnée dans un tunnel ferroviaire à Pontchateau.

Image
Le canon

Forts de ces informations, Eraphraïm et Lulle se rendent à Pontchateau où ils retrouvent facilement le tunnel en question, aujourd’hui désaffecté. Ils se garent à proximité alors que la nuit tombe.

En descendant de son camion, Eraphraïm fait une crise mémorielle, ses yeux se révulsent et il revit son passé, et sa mort tragique.

En 1945, il faisait partie du projet Mercure Rouge, coordonné par l’arcane de la Maison Dieu, qui rassemblait tous les déchus volontaires pour lutter contre des initiés humains, majoritairement templiers, oeuvrant pour l’Allemagne Nazie. Parachuté dans la poche de Saint-Nazaire sous le simulacre d’un agent du SOE britannique, il devait enquêter sur un projet secondaire des initiés nazis, la création d’une pièce d’artillerie capable de tirer des obus en orichalque et de détruire les champs magiques. La pièce utilisée par les initiés nazis, un canon de 240 mm français récupéré par les allemands après l’armistice de 1940, avait été réquisitionnée par la Kriegsmarine pour la défense de Saint-Nazaire, ce qui avait interrompu les recherches. Le but de la mission était de retrouver la pièce et de s’assurer que les nazis ne continuaient pas leurs sinistres travaux.

Durant sa crise, Eraphraïm revit ses derniers instants. Son parachutage, son infiltration dans le tunnel en compagnie d’un résistant FFI, la découverte du canon et sa tentative de le saboter, la découverte d’un laboratoire secret dans le tunnel et la rencontre fortuite avec une escouade de gardes, en uniformes de parachutistes allemands de la SS, et au final, après la mort de son compagnon humain, sa capture par un colonel SS initié du Temple et sa remise en stase au bout de longues heures de torture.

Lorsque Eraphraïm reprend ses esprits, Lulle lui révèle que sa crise n’a duré que quelques secondes, même si elle lui a paru durer des heures.

Ils s’enfoncent dans le tunnel et retrouvent l’entrée du laboratoire, qu’on a dissimulé derrière des moellons. Eraphraïm décuple sa force grâce à la magie et les fait sauter au pied de biche. Le laboratoire n’a pas été découvert depuis que l’entrée en a été scellée au départ des allemands mais Eraphraïm n’y retrouve pas son Athanor. En bon brocanteur conscient de la valeur des choses, il prend néanmoins soin d’y récupérer tout ce qui pourrait se revendre à des collectionneurs d’objets de la seconde guerre mondiale.

Jeudi 2 août

De retour à Saint-Nazaire, Les Nephilim se renseignent sur une unité de paras allemands stationnée dans la poche de Saint-Nazaire. Cette unité était une des rares troupes d’élite prise au piège dans la poche assiégée et qu’elle était dirigée par un colonel SS du nom de Muller. A l’aide de sites de passionnés d’histoire, ils retrouvent la ferme où était stationnés l’unité parachutiste et logé son chef.

Après s’être présenté comme un brocanteur à la recherche d’objets de la seconde guerre mondiale pour un client, Eraphraïm retrouve enfin son Athanor, une douille d’obus sculptée de la première guerre mondiale, qu’il rachète un bon prix à ses propriétaires actuels.

De retour à Nantes, et toujours dans l’attente d’un signe de vie de Gilles de Rais, les deux Nephilim décident de recenser les plexus les plus proches et les lieux où un alchimiste pourrait vouloir s’approvisionner, et d’y mettre en place une surveillance, au cas où Gilles de Rais s’y manifesterait.

A suivre …
King Kirby Zavatta Team

Avatar de l’utilisateur
Paiji
Dieu du liberal réalisme
Messages : 7317
Inscription : mer. janv. 19, 2005 5:20 pm
Localisation : Nantes

Re: [CR] N comme Nephilim et Nantes

Message par Paiji » lun. sept. 24, 2018 2:54 pm

Vendredi 03 août

Chacun des Nephilim vaque à ses occupations.

Lulle reçoit un coup de téléphone en numéro masqué. Son correspondant se présente sous le nom de son simulacre, Nicolas Guillard. Il expose avoir des raisons personnelles de retrouver Gilles de Rais et, comme il ne se trouve pas à Nantes, souhaite obtenir l’aide des nouveaux Nephilim, contre une substantielle rémunération. Lulle reste évasive et répond qu’elle en parlera à ses compagnons avant de mettre fin à la conversation.

Samedi 04 août

Maxime/Eraphraïm est au travail, à la brocante hebdomadaire de la place Viarme. Lulle/Khalil et Chalir/Rachel sont également présents, flânant sur la place ou donnant un coup de main de temps en temps.

Eraphraïm reçoit un coup de téléphone de la part de Benoit Laverne, l’adopté de la Papesse qui gère la Librairie du Guépard. A leur demande, il a fait passer le mot dans son réseau, à la recherche d’informations qui pourraient permettre de localiser Gilles de Rais. Après avoir fait comprendre à Eraphraïm que ses services impliqueraient une contrepartie, à venir un de ces jours, il les met en contact avec un de ses amis, dont le simulacre, François Guibert, gère Magnum Opus, une brasserie à Rezé, dans la banlieue de Nantes, qui sert de couverture à un commerce de produits pour alchimistes.

Après la fin de la brocante, le petit groupe se rend à Magnum Opus. Ils sont accueillis par Guibert qui leur livre les informations suivantes :

Un Nephilim est venu lui acheter des matériaux alchimiques, et, étant donné ce qu’il achète, il n’est pas un débutant. Ce n’est pas la première fois qu’il vient, son simulacre est négligé, ses vêtements sont sales, et son pentacle est déformé par le kaïba.
Cette fois ci, il a posé des questions sur un déchu récent qui aurait pu venir se fournir en produits alchimiques et sur des évènements inhabituels qui se seraient produits à Machecoul ou dans les environs.
Il est parti dans un vieille voiture, en direction de Machecoul.

Les Nephilim décident de se rendre jusqu’à Machecoul pour voir si ce déchu est toujours dans les parages.

Lorsqu’ils arrivent en vue des ruines du château, ils aperçoivent d’abord une vieille BX Citroën bleue garée sur le parking puis une silhouette qui court vers la voiture, poursuivie par un petit groupe d’hommes.

Chalir passe en vision Ka et reconnait un déchu, poursuivi par des humains. En rejoignant sa voiture, elle le voit jeter une poudre sur une autre voiture avant de démarrer en trombe. Eraphraïm décide de le suivre. Ils passent devant le petit groupe d’humains, qui contemplent, interloqués, leur véhicule. Quelque chose à rongé le capot avant et une partie du moteur.

Eraphraïm suit le déchu à une distance raisonnable.

Alors qu’ils ont rejoint la voie rapide vers Nantes, les Nephilim sont dépassés par une grosse berline noire, marquée du logo de Chevalier Sécurité, qui roule à tombeau ouvert pour rattraper le déchu. Chalir est toujours en vision Ka. Lorsque la berline rattrape sa proie, elle voit un éclair de Ka jaillir au loin. Ses compagnons qui sont en vision normale voient la berline noire stopper net. Le chauffeur perd le contrôle de son véhicule, qui part en tonneaux sur le bas-côté puis dans un champ avant d’exploser dans une gerbe de flammes.

La BX poursuit sa route et, après avoir hésité, Eraphraïm également.

La filature les mène jusqu’à une maison bourgeoise à St Sébastien sur Loire, au sud de Nantes. C’est une grande maison, du XIX° siècle, en très mauvais état, entourée d’un jardin et de grands murs.
Eraphraïm augmente sa puissance physique et pousse sur le portail qui se brise et s’ouvre, puis il fait de même sur la porte d’entrée. Au rez-de–chaussée, une vieille femme se tient dans la cuisine, sourde ou accaparée par son travail, elle n’a pas prêté attention aux intrus. Dans le grand salon, les meubles sont couverts de housses et de poussière, mais les Nephilim remarquent des traces de violence et de sang.

Le déchu qu’ils poursuivaient apparait alors. Il est fort civil et commence par leur offrir à boire mais Chalir, qui est restée en vision ka, voit des traces de ka dans le breuvage qui leur est offert. Sa ruse éventée, le déchu commence à s’agiter, ses propos deviennent incohérents au fur et à mesure qu’il parle du maître et de lui, son disciple.
Pour finir il sort un couteau et le lance en l’air avant de le diriger magiquement vers Eraphraïm. Les trois Nephilim se défendent, Eraphraïm et Chalir à l’aide de matraques télescopiques dont Lulle/Khalil les a équipés, le simulacre de Lulle pratique les arts martiaux. Les coups pleuvent sur le déchu et l’un d’entre eux, porté par Lulle, lui défonce la boite crânienne. (Voilà ce qui arrive quand on oublie que le ka augmente les caractéristiques physiques du simulacre et qu’on fait un critique).

La femme dans la cuisine n’a rien entendu mais Eraphraïm décide de l’assommer pour pouvoir fouiller la maison tranquillement. De nombreuses pièces portent des marques de violence comme si quelqu’un avait tué tous les occupants de la maison sans se soucier d’en cacher les traces.

Les Nephilims découvrent dans la bibliothèque des ouvrages d’alchimie et des focus de formules, des textes ésotériques sur les akashas ainsi qu’un carnet rédigé dans un mélange de vieux français et latin.
Ce carnet contient nombre d’informations à la fois sur le déchu, Parmion, qui fut le complice de Gilles de Rais sous le simulacre du moine défroqué Eustache Blanchet, et sur le but des leurs expériences de l’époque, manipuler la psyché des humains par les crimes, meurtres et exactions de Gilles de Rais afin de lui créer un akasha.

Les Nephilim en concluent alors que cette expérience a dû réussir et que l’akasha, alimenté par la légende de Barbe Bleue, doit toujours exister. Le déchu qui était Gilles de Rais serai alors en train de chercher un moyen de le retrouver ou d’y pénétrer.

La pièce suivante est le laboratoire de Parmion. Alors qu’ils y pénètrent, la première chose qu’ils remarquent est un objet, posé bien en évidence sur une table au centre de la pièce, et qui a tout l’air d’être une bombe de forte puissance dont le détonateur est à quelques secondes de s’actionner. Immédiatement Eraphraïm se jette à travers une fenêtre, suivi par Chalir.

Lulle décide de rester et d’utiliser sa magie. Malgré la pression qui pèse sur elle, elle réussit à liquéfier la partie mécanique de la bombe, sans la déclencher.

Une fois ses compagnons rassurés, ils terminent la fouille de la maison, en faisant main basse sur tous les textes ésotériques, les focus et les matériaux du laboratoire alchimique, enterrent le corps dans une serre du jardin, et quittent les lieux en effaçant les traces de leur passage.

A suivre …
King Kirby Zavatta Team

Avatar de l’utilisateur
Antharius
Transcendé
Messages : 804
Inscription : mar. janv. 15, 2013 3:23 pm
Localisation : Vendée

Re: [CR] N comme Nephilim et Nantes

Message par Antharius » lun. sept. 24, 2018 5:03 pm

Toujours aussi sympa à suivre!

Une petite question: c'est quoi un akashas? Un lieu, non?

Avatar de l’utilisateur
Paiji
Dieu du liberal réalisme
Messages : 7317
Inscription : mer. janv. 19, 2005 5:20 pm
Localisation : Nantes

Re: [CR] N comme Nephilim et Nantes

Message par Paiji » lun. sept. 24, 2018 10:26 pm

Oui, c'est une sorte de plan parallèle à la réalité, de micro univers, façonné par les rêves des humains.
King Kirby Zavatta Team

Avatar de l’utilisateur
Antharius
Transcendé
Messages : 804
Inscription : mar. janv. 15, 2013 3:23 pm
Localisation : Vendée

Re: [CR] N comme Nephilim et Nantes

Message par Antharius » mar. sept. 25, 2018 7:41 am

Merci!

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 10134
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: [CR] N comme Nephilim et Nantes

Message par Sammael99 » mer. sept. 26, 2018 8:01 am

Yeah, trop cool.
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Avatar de l’utilisateur
Paiji
Dieu du liberal réalisme
Messages : 7317
Inscription : mer. janv. 19, 2005 5:20 pm
Localisation : Nantes

Re: [CR] N comme Nephilim et Nantes

Message par Paiji » mer. sept. 26, 2018 9:26 am

Merci ... ils commencent à y voir plus clair, il va falloir que je complique les choses un petit peu. :mrgreen:
King Kirby Zavatta Team

Hubeuh
Initié
Messages : 148
Inscription : mer. mars 16, 2005 9:24 pm

Re: [CR] N comme Nephilim et Nantes

Message par Hubeuh » mer. sept. 26, 2018 6:56 pm

Je ne l'ai jamais fait, ça, de faire "couler" un akasha, en le transformant en anti-terre à cause d'injections de lune noire, pendant que les pjs le visitent, mais je pense que ça peut être sympa...
S'ils courent vite.
Le temps perdu ne se rattrape jamais.

Répondre