[CR] N comme Nephilim et Nantes

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Avatar de l’utilisateur
Paiji
Dieu du liberal réalisme
Messages : 7378
Inscription : mer. janv. 19, 2005 5:20 pm
Localisation : Nantes

Re: [CR] N comme Nephilim et Nantes

Message par Paiji » mar. oct. 23, 2018 2:08 pm

Techniquement, c'est un Effet Dragon de Ka Eau, que j'ai trouvé décrit dans le supplément Le KA, une Kelpie.
La créature se nourrit de Ka Eau et elle pompait celui du nexus, ce qui explique que la stase de Ganelon ne se soit pas remplie au cours des siècles, et qu'il soit resté coincé dedans.
King Kirby Zavatta Team

Avatar de l’utilisateur
killerklown
Dieu des intégristes contrariés
Messages : 6238
Inscription : mer. mai 31, 2006 4:52 pm
Localisation : Allemagne

Re: [CR] N comme Nephilim et Nantes

Message par killerklown » mar. oct. 23, 2018 2:23 pm

Paiji a écrit :
mar. oct. 23, 2018 2:08 pm
Techniquement, c'est un Effet Dragon de Ka Eau, que j'ai trouvé décrit dans le supplément Le KA, une Kelpie.
La créature se nourrit de Ka Eau et elle pompait celui du nexus, ce qui explique que la stase de Ganelon ne se soit pas remplie au cours des siècles, et qu'il soit resté coincé dedans.

Merci ! C'est exactement les renseignements que je voulais avoir...
Et effectivement, cela explique que Ganelon soit resté en Stase. Je n'avais pas tilté qu'il s'y trouvait encore, mais c'est logique (D'un autre côté, mon dernier contact avec Nephilim, c'était il y a 10-15 ans 8| )
Flexirôliste™ à tendance jeu de rôle 90ies

http://emporio-caduto.blogspot.com
http://intolondon1814.blogspot.com

Avatar de l’utilisateur
Paiji
Dieu du liberal réalisme
Messages : 7378
Inscription : mer. janv. 19, 2005 5:20 pm
Localisation : Nantes

Re: [CR] N comme Nephilim et Nantes

Message par Paiji » mar. oct. 23, 2018 3:28 pm

Moi, les règles, je les oublie une fois sur deux ... quand je les ai lues (le verbiage ésotérico pompeux de Nephilim n'aide pas, il y a des suppléments qui me tombent des mains tellement ils sont ch... à lire).
Du coup, en règle générale, si ce que je veux faire/dire/obtenir est justifié par les règles, tant mieux, dans le cas contraire, je fais à ma façon.
King Kirby Zavatta Team

Avatar de l’utilisateur
Paiji
Dieu du liberal réalisme
Messages : 7378
Inscription : mer. janv. 19, 2005 5:20 pm
Localisation : Nantes

Re: [CR] N comme Nephilim et Nantes

Message par Paiji » lun. nov. 05, 2018 10:22 am

Samedi 25 août

Eraphraïm ne pouvant se joindre à eux, Lulle et Chalir se lèvent tôt pour se rendre à Lorient d’où ils prennent un bateau de la Compagnie Morbihanaise de Navigation qui assure la liaison avec les îles du golfe du Morbihan.
En milieu de matinée ils débarquent dans le petit port de Ploubrézou et se rendent à l’Office du Tourisme pour glaner quelques renseignements et notamment les horaires des marées.
Après une bonne heure de marche sur des sentiers encombrés de touristes, ils atteignent le chemin qui mène au prieuré. Celui-ci est barrée d’une chaîne et d’un panneau Propriété Privée – Accès Interdit. Lulle va néanmoins sonner à la porte du Prieuré. Une silhouette derrière un judas lui répond et lui fait comprendre en termes clairs que les moines ne reçoivent pas de visiteurs et n’apprécient pas d’être dérangés. Les deux Nephilim décident de revenir de nuit.

A la nuit tombée, ils pénètrent dans le prieuré endormi et se dirigent vers la chapelle. Lulle liquéfie le cadenas de la chaîne qui barre la porte et ils pénètrent dans l’édifice. Un passage en vision ka révèle l’existence de souterrains. Après une fouille rapide, Chalir découvre un mécanisme qui permet de faire coulisser l’autel et donne accès aux souterrains.

Malheureusement, elle a déclenché une alarme et les Nephilim entendent bientôt les sandales des moines crisser sur le gravier de la cour du prieuré. Ils se placent en embuscade mais ils sont surpris de constater que les trois moines qui pénètrent dans la chapelle sont armés, deux de fusils à pompe et le troisième d’un revolver de gros calibre, et ouvrent le feu sans sommations.
Dès les premiers instants du combat, deux moines sont tués mais le simulacre de Chalir est mortellement blessé. Lulle l’exécute alors d’une balle pour libérer Chalir qui tente aussitôt de posséder le corps du dernier moine. Le Ka soleil du moine est trop puissant pour elle et elle est obligé de dériver vers le port pour trouver un autre corps. Pendant ce temps, Lulle a profité de la tentative de possession pour maîtriser le dernier moine et, constatant l’échec de la possession, il lui brise la nuque.

Lulle entreprend alors de fouiller le prieuré.

Pendant ce temps, Chalir est parvenue jusqu’à Ploubrezou où elle s’incarne dans une vacancière en escale avec son bateau, océanographe de profession. Elle débarque aussitôt et prend la route du prieuré pour rejoindre Lulle.

Au prieuré, la fouille révèle que le bâtiment est un piège bâti par les Templiers qui ont semé partout dans l’ouest de la France de faux indices pour aiguiller des Nephilim vers le prieuré et les capturer.

Dans les souterrains, ils découvrent Pierre Le Braz, alias Rias, adopté de l’Etoile et mentor secret de Robert Grugeau, drogué et enchaîné. Ils parviennent à le réveiller et celui-ci leur raconte comment il a été trompé par de fausses pages dans le Codex Maya du Chronographe qui l’ont conduites ici pour y être capturé. Mais lors de sa captivité, il a découvert un message gravé en oghamique par un ancien prisonnier, également adopté de l’Etoile, qui indique que le Dolmen de la Pierre-Dieu tout proche est une des clés de ses recherches.

Lulle fait disparaître le corps de Chalir en l’immergeant au large, les cadavres des moines sont laissés dans le souterrain, les trois Nephilim se rendent ensuite au Dolmen.

Au jour naissant, ils relèvent sur le Dolmen une série d’indications gravées dans la pierre, qui, associée aux connaissances de Rias en astronomie, leur permettent de trianguler une position près de Saint-Nazaire.

Leurs recherches terminées, Chalir embarque avec Rias sur le bateau de son nouveau simulacre, alors que Lulle repasse sur le continent par la navette et récupère son véhicule à Lorient.
Rendez-vous à Saint-Nazaire.
King Kirby Zavatta Team

Avatar de l’utilisateur
nonolimitus
Banni
Messages : 1404
Inscription : mer. oct. 25, 2006 9:20 pm
Localisation : la Côte de Jade
Contact :

Re: [CR] N comme Nephilim et Nantes

Message par nonolimitus » lun. nov. 05, 2018 11:34 am

Toujours aussi intéressant à suivre  :yes:
Nonolimitus
le MJ avec du gobelin dedans !!!
"Fort heureusement, un peu de séchage et une carotte lui ont remis les idées en place." Poulpivre

Avatar de l’utilisateur
Paiji
Dieu du liberal réalisme
Messages : 7378
Inscription : mer. janv. 19, 2005 5:20 pm
Localisation : Nantes

Re: [CR] N comme Nephilim et Nantes

Message par Paiji » lun. nov. 05, 2018 11:55 am

Merci ... et le CR de la session n'est pas terminé, il faut que je rédige la suite ...
King Kirby Zavatta Team

RossVell
Cardinal
Messages : 548
Inscription : ven. mai 14, 2010 1:30 pm

Re: [CR] N comme Nephilim et Nantes

Message par RossVell » lun. nov. 05, 2018 1:50 pm

ah la la...forcément vous attendez que je sois pas là pour bastonner :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Paiji
Dieu du liberal réalisme
Messages : 7378
Inscription : mer. janv. 19, 2005 5:20 pm
Localisation : Nantes

Re: [CR] N comme Nephilim et Nantes

Message par Paiji » lun. nov. 05, 2018 2:13 pm

C'est vrai que cette absence est mal tombée, ils ont manqué de puissance de feu (si j'ose m'exprimer ainsi :mrgreen: ).
King Kirby Zavatta Team

Avatar de l’utilisateur
Paiji
Dieu du liberal réalisme
Messages : 7378
Inscription : mer. janv. 19, 2005 5:20 pm
Localisation : Nantes

Re: [CR] N comme Nephilim et Nantes

Message par Paiji » lun. nov. 05, 2018 9:41 pm

Dimanche 26 août

 Lulle, Chalir et Rias se retrouvent à Saint-Nazaire. Les coordonnées récupérées sur le dolmen les conduisent au Tumulus de Dissignac, le plus ancien monument mégalithique de Loire-Atlantique, 2000 ans plus ancien que les pyramides d’Égypte.

Image

Le site est ouvert aux touristes en été et les Nephilim font la visite accompagnés d'une guide. Alors qu'ils sont dans la plus grande des deux chambres funéraires, un passage en vision Ka leur permet de repérer le stellaire de l’arcane de l’Étoile gravé sur une dalle. Ils décident de revenir de nuit.

 En attendant, Rias a tout le loisir de leur expliquer ses théories qui lui ont valu d'être chassé de l'arcane de l’Étoile et pourchassé par la Maison-Dieu. Les adoptés de l'arcane de l’Étoile tiennent pour avéré que les Nephilim ont pour origine les étoiles et qu'ils sont destinés à y retourner un jour, c'est leur voie vers l'Agartha. Rias, lui, pense que les créateurs des Nephilim, qu'il appelle les Invisibles Célestes, reviennent périodiquement juger leur création. Il pense que la chute de l'Atlantide et la transformation des Kaïm en Nephilim est une punition pour avoir asservi les humains au Sentier d'Or et que la prochaine fois que les Invisibles Célestes reviendront, si les Nephilim ont continué à maintenir les humains dans l'ignorance, la punition sera encore plus terrible.

 A la nuit tombée, les trois Nephilim s'introduisent dans le tumulus. Parvenus devant la dalle marquée du stellaire, Rias prononce une formule en enochéén et la dalle s'enfonce dans le sol et révèle un escalier qui s'enfonce sous terre. Tout le complexe est bâti de dalles de pierre, parfaitement jointes sans aucun mortier ou ciment, richement décorées de symboles astronomiques.

 Les trois Nephilim explorent le complexe, qui bourdonne encore comme s'il était en sommeil.

Image

Des salles se succèdent, toutes plus fantastiques les unes que les autres : une bibliothèque emplie de tablettes sur lesquelles ont été gravées des coordonnées astronomiques, des ateliers de forge et de travail du verre destinées à fabriquer des outils tels qu'on n'en a plus vu depuis des millénaires, une salle abritant un nexus de feu, qui fournit de l'énergie aux machineries étranges du complexe, et une chambre que les inscriptions appellent la chambre de résurrection. Enfin, au plus profond du complexe, une immense salle, jouxtée de l'équivalent d'une salle de contrôle. Avec leur vision Ka les trois Nephilim contemplent une énorme accumulation de Ka nichée au sein des champs magiques. Au dessus, une lentille semblable à celle d'un phare capte cette énergie et la dirige, en un rayon très fin mais puissant, vers l'espace.

Rias leur explique alors qu'ils ont découvert un phare céleste, dont le dernier est censé avoir été détruit depuis des siècles, et que l'accumulation de Ka qu'ils contemplent est tout ce qui reste d'un Kaïm, entré volontairement en narcose pour alimenter le phare.

Bien avant la chute et la création de l'arcane de l’Étoile, des Kaïm se sont volontairement transformés en glyphes stellaires pour attirer l'attention des Invisibles Célestes vers leur création la Terre. Après la chute, leur narcose volontaire a servi à alimenter en Ka des phares cosmiques, mais ces complexes ont été mis en sommeil au moment des grandes chasses pour ne pas attirer l'attention des humains et des autres arcanes, et tous sont réputés avoir été perdus ou détruits.

Rias exulte, cette découverte est majeure et fera date dans l'histoire des Nephilim !

 Il entraîne le groupe vers la chambre de résurrection dont les décorations indiquent qu'elle pourrait encore contenir la structure atomique individuelle des opérateurs du complexe, conservée depuis plus de 6000 ans.

Image
 Enthousiaste, Rias propose de l'ouvrir mais Lulle et Chalir hésitent.

 A ce moment, une déchirure se produit, une sorte de faille dans la réalité, d'où émerge une silhouette vêtu d'une combinaison souple argentée et coiffée d'un casque opaque de cosmonaute. Le « cosmonaute » brandit une sorte d'arme futuriste et projette un rayon de Ka Soleil sur Rias qui s'effondre. Lulle et Chalir reprennent vite leurs esprits et ripostent d'un tir nourri qui déchire sa combinaison. Chalir est touchée par le rayon de Ka Soleil qui l'envoie en ombre, elle perd le contrôle de son simulacre qui s'évanouit. Pendant ce temps Lulle ajuste le cosmonaute et lui expédie une dernière balle, fatale. Le cosmonaute s'effondre et tombe à travers la déchirure dans la réalité qui s'est rouverte, il disparaît.

 Lulle se retrouve seule dans le complexe, Rias et Chalir n'ont pas repris connaissance.

 A suivre ...
King Kirby Zavatta Team

RossVell
Cardinal
Messages : 548
Inscription : ven. mai 14, 2010 1:30 pm

Re: [CR] N comme Nephilim et Nantes

Message par RossVell » mar. nov. 06, 2018 12:00 pm

Ah ouais ...elle a morflé la pauvre Chalir...

Avatar de l’utilisateur
Paiji
Dieu du liberal réalisme
Messages : 7378
Inscription : mer. janv. 19, 2005 5:20 pm
Localisation : Nantes

Re: [CR] N comme Nephilim et Nantes

Message par Paiji » mar. nov. 06, 2018 1:07 pm

Oui, mais maintenant elle a un catamaran ... ça compense ...
King Kirby Zavatta Team

Avatar de l’utilisateur
Antharius
Mystique
Messages : 879
Inscription : mar. janv. 15, 2013 3:23 pm
Localisation : Vendée

Re: [CR] N comme Nephilim et Nantes

Message par Antharius » mar. nov. 06, 2018 1:45 pm

C'est vraiment un CR prenant à la lecture et d'une sacrée richesse. Chapeau !

Avatar de l’utilisateur
Paiji
Dieu du liberal réalisme
Messages : 7378
Inscription : mer. janv. 19, 2005 5:20 pm
Localisation : Nantes

Re: [CR] N comme Nephilim et Nantes

Message par Paiji » mar. nov. 06, 2018 6:29 pm

Merci pour ces encouragements :oops:
King Kirby Zavatta Team

Avatar de l’utilisateur
Paiji
Dieu du liberal réalisme
Messages : 7378
Inscription : mer. janv. 19, 2005 5:20 pm
Localisation : Nantes

Re: [CR] N comme Nephilim et Nantes

Message par Paiji » jeu. nov. 22, 2018 3:29 pm

Un CR un peu plus maigre que d'habitude, la séance a été écourtée pour des problèmes de circulation bloquée, et de fatigue du meneur et des joueurs, et consacrée pour la plus grande part à des discussions entre joueurs qui ont beaucoup hésité sur leurs options ... mais c'était très amusant à suivre de mon côté de l'écran (même si je joue sans) :smoke .

Sans plus attendre la suite :

Lulle s’assure rapidement que Rias et Chalir respirent normalement et les met dans une position confortable. Un léger bourdonnement attire son attention, émis par la chambre de résurrection et elle comprend que Rias a discrètement commencé à la mettre en route, ce qui a déclenché l’intervention du « cosmonaute ».
Elle tâtonne mais réussit à stopper la mise en route.
Entre temps Chalir a repris ses esprits mais pas Rias.
Celui-ci semble être tombé en ombre prolongée, alors que l’esprit humain qui aurait dû reprendre le contrôle du simulacre semble être plongé dans un état végétatif … un légume.

Le soleil se lève lorsque deux Nephilim quittent le Phare céleste en emmenant Rias avec eux et rejoignent Eraphraïm.

Lundi 27 août

La journée se passe en longue discussions pour décider que faire de Rias et du Phare.
Un certain nombre de scénarios sont évoqués, certains plus réalistes que d’autres et notamment (liste non exhaustive) :

Eliminer le simulacre de Rias en espérant qu’il rejoigne sa stase
Le livrer à la Maison Dieu
Faire hospitaliser le simulacre et le surveiller en attendant de voir si son état évolue
Le livrer aux Templiers
Lui faire porter le collier en Orichalque récupéré sur de Maisonneuve
Au cas où il reprenne conscience, mettre en scène la destruction du complexe du Phare
Bricoler le Phare pour le transformer en rayon de la mort de Ka (mon préféré mais il n'a pas été suivi d'effets :twisted: )

Au final, la raison l’emporte et, via les bons soins de leurs contacts, Rias et son simulacre bavant son confiés aux bons soins de la Tempérance.

Plus tard dans la soirée, les Nephilim continuent à discuter de leurs options. Alors que le nom de Volithe (leur contact dans l’arcane de la Roue de la Fortune) est prononcé, Eraphraïm reçoit un message mental de sa part, une sorte d’appel à l’aide en mode automatique : « aidez-moi, attention au rocheux, le gardien a dégénéré, mon carnet, Fabre, planétarium »

Ils décident de porter secours sans attendre à celui qui a été le premier a les aider lors de leur incarnation.

Mardi 28 août

Les trois Nephilim se rendent rue des Acadiens à Nantes, où se situe le planétarium qui sert de QG à l’arcane de la Roue de la Fortune.

Image

Ils entrent en contact avec Vincent Fabre, alias Mopsos, géomante et veilleur des champs aqueux. Volithe n’est pas apparu depuis quelques jours mais personne ne s’est inquiété car c’est assez habituel. Sous son identité humaine, il se nomme Daniel Dubourg, professeur de sciences naturelles à l’université de Nantes et militant écologiste très impliqué, dernièrement dans la lutte contre l’aéroport de Notre Dame des Landes. Il partage son temps entre son appartement à Nantes, ses cours à la fac et la ZAD où il participe à une expérience de ferme collective et autogérée.

Les trois Nephilim commencent par se rendre dans le quartier des Hauts Pavés, où se trouve l’appartement, dans lequel ils s’introduisent et qu’ils fouillent méthodiquement.

Au milieu d’un fouillis de livres et de documents consacrés à la biologie, aux plantes, deux objets détonnent :

Une maquette d’un clipper, un navire à voile du XIX°, nommé l’Anna, port d’attache Nantes d’après la plaque en cuivre qui orne la base de la maquette.
Image

Un livre d’armoiries. Un signet est placé sur la page qui reproduit un blason

Image

d’azur à 3 fleurs de lys d’or et au lambel d’argent, blason accordé aux ducs d’Orléans, second fils de France.

Une inscription légère au crayon figure dans la marge : Chirac le premier ?

A suivre …
King Kirby Zavatta Team

Avatar de l’utilisateur
Paiji
Dieu du liberal réalisme
Messages : 7378
Inscription : mer. janv. 19, 2005 5:20 pm
Localisation : Nantes

Re: [CR] N comme Nephilim et Nantes

Message par Paiji » lun. déc. 03, 2018 4:26 pm

En croisant les références, Duc d’Orléans et Chirac, les Nephilim identifient le Chirac en question comme étant Pierre Chirac, médecin de Philippe d’Orléan (le Régent) et de Louis XV, mais ils manquent encore d’informations pour retrouver Volithe.

Dans la soirée, le nouveau simulacre de Chalir étant biologiste marin à l’université, ils n’ont aucun mal à pénétrer dans les bureaux de Daniel Dubourg. Ils y trouvent un dossier consacré à Notre Dame des Landes, une série de cartes recensant la flore et la faune susceptible d’être protégée ainsi qu’une référence à La Mandragore.

Mercredi 29 août

Les Nephilim se rendent à Notre Dame des Landes. Avant même d’arriver sur le site, ils sont interceptés par des gendarmes qui leur demandent de faire demi-tour. Ils abandonnent leur véhicule dans un chemin creux et continuent à pied. Ils finissent pas être à nouveau interceptés par un groupe d’une dizaine de zadistes.
Là encore, ceux-ci refusent de les laisser passer, mais ils apprennent que La Mandragore est (ou plutôt était) une ferme autogérée, qui a été détruite par les forces de l’ordre. Ils décident d’attendre la nuit dans le café d’un bourg proche (après avoir hésité, ils décident d’éviter Le Temple de Bretagne).

A la nuit tombée, en vision Ka pour repérer de loin les guetteurs humains grâce à leur Ka Soleil, ils parviennent au lieu-dit La Mandragore. La ferme elle-même n’existe plus mais ils repèrentune cabane, un peu à l’écart, apparemment inoccupée. A l’ouverture de la porte, une invocation programmée se déclenche, noyant la zone sous un nuage d’une puanteur atroce, mais grâce à une bulle d’air pur crée par Chalir, les Nephilim parviennent à respirer et à attendre qu’elle se dissipe.
A l’intérieur de la cabane, ils découvrent le carnet où Volithe consignait ses recherches et ses théories.

A la recherche d’un nexus de terre qu’il avait repéré au cours de ses travaux sur les champs magiques, Volithe s’est introduit il y a quelques mois dans le Jardin des Plantes de Nantes, pour en être aussitôt chassé par un effet dragon de Terre, le rocheux.

Intrigué, Volithe a mené des recherches sur l’histoire de ce lieu pour arriver à la théorie selon laquelle un Nephilim inconnu, ancien adopté de la Lune, aurait développé le Jardin des Plantes au cours de ses incarnations successives dans le but d’en faire son simulacre. Pierre Chirac, médecin du Duc d’Orléans et inspirateur d’une ordonnance royale à l’origine du Jardin des Plantes de Nantes, Mathurin-Jean Armanger, capitaine au long cours de l’Anna qui ramenait des plantes exotiques pour le jardin, et le docteur Ecorchard, directeur du Jardin à la fin du XIX° siècle, auraient été au nombre des simulacres de ce Nephilim. En 1882, le Nephilim en question aurait suicidé son dernier simulacre humain, le docteur Ecorchard, d’une morsure de vipère, pour intégrer son simulacre végétal, mais l’expérience aurait mal tourné et au lieu de dominer son simulacre, la conscience du Nephilim aurait dégénéré pour devenir une sorte d’esprit agressif, le gardien du jardin.

Jeudi 30 août

Les Nephilim visitent le Jardin des Plantes, de jour et repèrent une grotte accessible via un petit cours d’eau. Lorsqu’ils essaient de s’en approcher ils ressentent une légère secousse sismique et sentent une conscience en éveil. Ils décident de revenir à la nuit.
Image
A la nuit, équipés de combinaisons en néoprène, ils reviennent dans le Jardin et s’aventurent jusqu’à la grotte. Cette fois le rocheux prend la forme d’un humanoïde composé de roches, qui se déplace lentement vers eux. Pendant que Chalir l’entraîne à sa poursuite, Lulle parvient à pénétrer dans la grotte et à en extraire Volithe, qui y gisait à l’agonie. Il souffre d’une très forte fièvre et en vision Ka on repère des résidus magiques dans son sang. Les Nephilim contactent Iacchos, l’archéomètre de la Roue de la Fortune qui prend les dispositions nécessaires pour que Volithe soit pris en charge dans une clinique privée au sud de Nantes, gérée par l’arcane de la Tempérance.

Vendredi 31 août

Après une transfusion, Volithe a repris connaissance et confirme aux Nephilim ses théories. L’expérience du Nephilim inconnu a tourné court et sa conscience, au lieu d’animer le jardin, est bloquée dans un état primitif au sein du Gardien, une créature végétale qui défend farouchement les lieux.

Le soir même, équipés de chalumeaux, les Nephilim retournent au Jardin des Plantes et, en évitant la zone du rocheux, pénètrent dans le bosquet de séquoias que Volithe leur a indiqué comme étant le repaire du Gardien. La créature est énorme, couverte de bouches d’où suinte un ichor visqueux, et couronnée de tentacules noirs, elle se déplace sur trois pieds courts, et exhale un nuage de poison magique que rien n’arrête. Au cours du combat, Lulle et Chalir sont blessées par le poison mais les chalumeaux font merveille contre la créature, qui meurt brûlée.
En veillant à ne pas provoquer d’incendie dans le bosquet, les Nephilim carbonisent l’amas de végétaux qui reste du Gardien et quittent le Jardin des Plantes alors que retentissent dans la nuit des sirènes de pompiers.

Les Nephilim retournent à la clinique de la Tempérance où ils reçoivent des soins pour leur empoisonnement.

Samedi 1er août

Alors qu’ils quittent la clinique, le portable de Lulle se met à sonner. Un certain Julien Debord, qui se présente comme adopté de la Force, veut les rencontrer d’urgence.

A suivre …
King Kirby Zavatta Team

Répondre