[CR] Campagne onirique pour l'Appel de Cthulhu 1920

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Antharius
Mystique
Messages : 841
Inscription : mar. janv. 15, 2013 3:23 pm
Localisation : Vendée

[CR] Campagne onirique pour l'Appel de Cthulhu 1920

Message par Antharius » ven. août 10, 2018 9:27 pm

Avant de commencer le Compte-rendu de campagne habituel, voici une petite introduction expliquant un peu le pourquoi du comment.

J'ai entamé il y a quelques séances la campagne "le sens de l'escamoteur" qui propose "d'envoyer" vos PJ dans les Contrées du Rêve et de leur faire vivre un long périple pour enfin les quitter.

Cette campagne est très sympathique et présente en fait non pas un itinéraire à suivre mais un sand-box représentant des points de passages éventuels et un peu de rencontres préparées pour "meubler". 

C'est là que j'ai eu du mal à donner vraiment vie à "mes" contrées du Rêve car je ne suis pas dans les mêmes tonalités que l'auteur (rencontre désespérée, antagonisme délirant et très puissant, une opposition qui ne marche que si TELLE scène est jouée...). 
Je me suis un peu forcé mais au bout d'un moment je ne m'y retrouvais plus: les contrées du Rêve c'est certes un aspect cauchemardesque mais, pour moi, ça ne doit pas rester si "terre à terre" et avoir une dimension plus merveilleuse (pas qu'en "bien" bien-sûr ^^).

Du coup j'ai profité d'une rencontre avec un PNJ très plaisant pour reformuler la campagne et vraiment donner une plus grande liberté à mes joueurs et ps uniquement le choix de leur prochaine destination...

Je vous présente donc le journal d'Arram; 1er chat du Roi du Crépuscule quand il rencontre nos amis à la descente du bateau, sur les quai de la cité de Randolph carter: Ilek-Vad. 

Arram
Image

Pour les personnages, vous les retrouvez ici

Avatar de l’utilisateur
Dithral
Ascendant
Messages : 1603
Inscription : mer. mars 23, 2016 2:51 am

Re: [CR] Campagne onirique pour l'Appel de Cthulhu 1920

Message par Dithral » ven. août 10, 2018 9:49 pm

Voilà qui s'annonce particulièrement intéressant :)

Avatar de l’utilisateur
Antharius
Mystique
Messages : 841
Inscription : mar. janv. 15, 2013 3:23 pm
Localisation : Vendée

Re: [CR] Campagne onirique pour l'Appel de Cthulhu 1920

Message par Antharius » lun. août 13, 2018 2:24 pm

Voici notre fine équipe d'investigateurs pour cette nouvelle campagne:
 
Darrel Christenson
Dilletante
 
Image
 
BG:
Darrel a interrompu de brillantes études dans une université de prestige pour remplir son devoir ! Engagé volontaire par idéalisme romantique, a vite déchanté... et a fini le corps ravagé dans un lit d'hôpital.
 
Dilettante issue d'une riche famille, fortune industrielle, "Ithaca Gun Factory" , désœuvré, esquinté au sens propre comme au sens figuré, Darrel se laisse aller à cause du traumatisme de la guerre et de la douleur et dilapide son argent, flamme éteinte.
 
Il a le souvenir, un peu amère, d'une infirmière qui l'a veillait pendant ses fièvres et ses crises de douleur mais, aujourdhui l'opium lui a fait oublié son visage.
 
Voilà pourquoi, ce soir, il fait face à M. Lao, son dealer...
 
Après cette rencontre et que M. Lao l'est forcé à prendre une dose d'une drogue étrange, notre cher Darrel s'est réveillé, dans un champs de corps sans âme, et il avait beaucoup changé:
 
Image
 
 
Howard Helmes
Homme politique
 
Image
 
BG:
Howard est une figurine montante du gotha new-yorkais.
 
Né à New-york en 1904, Howard est le 3ème enfant de Margaret et Théodore Helms, riche industriel (métallurgie) , 35 ème plus grande fortune américaine en 1920. Catholique fervent, Howard ainsi que ses frères et soeurs profitent des meilleurs établissements scolaires privés, dans le respect de Dieu et des privilèges apportés aux nantis.
 
L'année dernière à l'âge de 20 ans , il est sorti major de la NYU (New-york Université, établissement privé dont la devise est "Persévérer et exceller" ) en sciences politiques.
 
Il a été recruté à sa sortie de l'université par Al Smith, actuel gouverneur et l'été prochain, il doit épouser sa fille, la belle Amélie.
 
Malgré sa bonhommie et son intelligence, Howard a dû trouvé des substituts pour rester constamment performant et a plongé dans l'enfer de l'opium.
 
Voilà pourquoi, ce soir, il fait face à M. Lao, son dealer...
 
Après cette rencontre et que M. Lao l'est forcé à prendre une dose d'une drogue étrange, notre cher Howard s'est réveillé, dans un champs de corps sans âme, et il avait beaucoup changé:
 
Image
Tony Cloverfield
Joueur professionnel
Image
 
BG:
 
Fils d'immigré italien, il n'a connu que New-York. Il a un amour profond pour son grand-père, héros de la Guerre d'indépendance italienne , terrasé au champ d'honneur.
 
Membre d'un cercle clandestin, Tony, charmant et charmeur, évolue dans des hautes sphères, charmant et charmeur. Il souhaite profiter de la vie et des opportunités.
 
Il y a quelque temps il a gagné un ouvrage sinistre au poker et a eut la mauvaise idée de le lire. Il a alors cherché à oublier ces horribles vérités dans l'opium...
 
Voilà pourquoi, ce soir, il fait face à M. Lao, son dealer...
 
Après cette rencontre et que M. Lao l'est forcé à prendre une dose d'une drogue étrange, notre cher Tony s'est réveillé, dans un champs de corps sans âme, et il avait beaucoup changé:
 
Image
 
 
Ils ne sont définitivement plus dans le "même" monde mais comment?
 
Image


NB: les personnages ont été créés avec les principes de la campagne "le Sens de l'Escamoteur":
- opiomane
- un POU de 80 minimum
- une raison qui les a poussé dans la drogue et le pourquoi de leur récente "rédemption"

Avatar de l’utilisateur
Lotin
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1902
Inscription : jeu. août 30, 2012 9:31 pm
Localisation : Toulouse

Re: [CR] Campagne onirique pour l'Appel de Cthulhu 1920

Message par Lotin » lun. août 13, 2018 2:38 pm

Je m'incruste, pour suivre et ne pas zapper de mises à jour, 'fin comme d'hab.

Avatar de l’utilisateur
Antharius
Mystique
Messages : 841
Inscription : mar. janv. 15, 2013 3:23 pm
Localisation : Vendée

Re: [CR] Campagne onirique pour l'Appel de Cthulhu 1920

Message par Antharius » lun. août 13, 2018 2:40 pm

Pas de soucis ^^

Plus on est de fous... (best vanne ever ^^)

Avatar de l’utilisateur
Antharius
Mystique
Messages : 841
Inscription : mar. janv. 15, 2013 3:23 pm
Localisation : Vendée

Re: [CR] Campagne onirique pour l'Appel de Cthulhu 1920

Message par Antharius » sam. août 18, 2018 6:18 pm

Campagne onirique de l'Appel de Cthulhu : le journal d'Arram "Mémoire du 1er Chat du Roi du crépuscule" : chapitres 1 et 2

 Image  

Les personnages de la campagne et leurs changements de corps c'est par ici ^^ 

Introduction: le jour du Chat

Il y a des moments, des points de la Destinée, des moments d'éternité qui changent la vie des Hommes, pour le meilleur et le merveilleux. Il est très délicat de bien reconnaître ces moments et souvent les humains ne les voient même pas. 

Pourtant, ce matin ensoleillé, le quai d'Ilek-Vad, la cité du Crépuscule, allait être de ces moments pour trois rêveurs perdus... 

Mais avant de revenir sur ce moment crucial pour eux, je vais prendre le temps de me présenter aux lecteurs de mes mémoires: je suis Arram, 1er chat du roi du Crépuscule Randolph Carter, le plus puissant des rêveurs. Je suis son bras droit depuis maintenant trois ans suite à une victoire de mes armées chats sur la Lune, bataille où mon honneur me commanda d'aller là où nul chat n'avait osé aller! Mais les autres chats ne comprirent pas la justesse de mon acte et je fût donc banni... 

On n'est jamais prophète dans son propre pays ^^ 

Physiquement? Je suis un maine coon qui allie la puissance à un bord de tête des plus nobles et, je dois te l'avouer cher lecteur, je ne laisse pas non plus insensibles ces dames chats, ou humaines également. 

Mais retournons à ce point de la destinée, ce moment d'éternité où tout change pour les rêveurs. 

Nos amis:
- Darrel une magnifique jeune femme, les bras couvert de tatouages au henné et un de ces regards...
- Tony, un homme au corps couvert de tatouage qui, il me semble, vient d'une lointaine terre au Nord, réputé pour ses assassins,
- Howard, un ancien gladiateur, fourbu par les combats mais encore en pleine force de l'âge. 

Ils descendent donc tous les trois d'un bateau, perdus, ne sachant pas vraiment quoi faire quand la Destinée leur a donné la chance de me rencontrer lors de ma tournée d'inspection des quais. Certain diront que c'est la chance mais je pense plutôt qu'il était temps qu'une puissance supérieure aide ces pauvres rêveurs perdus. 

Les prenant sous ma protection, je décide de les conduire à travers la ville jusqu'au palais du Roi.Ils sont vivement impressionné par cette traversée. En effet notre bonne ville est figée dans un moment d'éternité, au coucher du soleil et le temps ne passe plus. 

Ce Tempus fugit est l'oeuvre de notre Roi et la ville est issue de sa puissante imagination: elle n'est que cristal et pierres précieuses, les allées sont d'un marbre éclatant et  immaculé, souvent une rue étroite s'ouvre sur une venelle permettant d'entrer dans un petit parc avec une magnifique fontaine d'eau claire et juste le bruit des oiseaux, les habitants ne sont jamais malades et semblent toujours souriant, bref on comprendra pourquoi j'ai accepté d'être le bras droit de notre Roi. 

Nous arrivons enfin au palais:

   Image 

Et je leur présente Randolph Carter: le Roi du Crépuscule: 
Image  

Comprenant que ma légitime présence pourrait monopolisé l'attention, j'ai décidé de les laisser discuter entre eux de leurs affaires de rêveurs. 

Bien entendu j'ai bien senti le regard appuyé de la jeune femme sur ma personne quand je suis partit mais bon, je ne suis pas le chat d'une seule femme ^^ 

Chapitre 2: la Nuit qui n'a jamais existé

Ami lecteur, je dois vous avouer que ce chapitre est, à mon avis, le fruit d'une soirée un peu trop arrosée entre nos rêveurs (un Dieu extérieur, non mais des fois... ^^). Du coup je retranscrit ici les propos de la belle Darrel (pourquoi Darrel? c'est quand même assez moche comme prénom pour une dame...) enfin bref  voici le récit de cette soirée : 

Randolph Carter nous invite à prendre un thé, café, boisson de notre choix, dans son bureau-pièce du palais, salon d'apparat? Les lieux semblent se modifier selon les souhaits de notre hôte, c'est assez perturbant au début. 

Donc nous sommes chacun devant notre verre et Randolph Carter commence à nous raconter sa quête onirique: chaque POINT de son récit est accompagné de la REPRÉSENTATION CHOQUANTE des choses qu'il a dût affronter! Notre connaissance des secrets de l'univers fait un bond en avant mais notre esprit commence à se lézarder sous l'impact de ces révélations... 

"Heureusement" qu'Howard a craqué et est tombé de sa chaise, traumatisé car sinon je crois que nos âmes auraient été dispersés par ces connaissances impies. 

Et pourtant notre hôte est adorable, il ne s'est "juste pas rendu compte"... 

Pendant toute la soirée, je remarque qu'il boit avec délectation une étrange boisson dorée et, il me semble qu'il a des attitudes d'un drogué en manque, signes que je reconnais hélas trop facilement.  

Il est temps d'aller se coucher et de rejoindre nos suites, suites qui ont une singulière particularité: elle s'adapte à nos besoins et imagination! 

.... 

Dans la nuit, nous sommes réveillés par le bruit dune conversation lointaine entre Randolph et un interlocuteur qui ne lui réponds pas. Il semble être complètement délirant et promettre à son interlocuteur absolument tout contre... sa dose? 

Nous arrivons dans une grande salle, un immense escalier en or monte au dessus d'une nuit abyssal vers un être colossal formé d'étoiles et de néant, devant lui, Randolph, en haut des marches, quémande sa dose et appelle cette silhouette Nyarlathotep, le messager des Dieux extérieurs! 

Image 

Je décide de me précipiter pour sortir Randolph de sa transe et l'empêcher de vendre les âmes de son peuple contre une "dose". Howard et Tony, eux, se retrouvent confronter à une chose serpentine monstrueuse qui fonce sur eux en quelques battements d'ailes anormales:

 Image  

Le combat est désespéré... Mais j'arrive à hauteur de Randolph et, en invoquant son nom, le sort de sa transe. 

Les choses changent alors:
- l'horreur qui affronte mes amis est tout simplement, d'un simple geste de la main, effacée de la Réalité par Randolph,
- Nyarlathotep, son avatar, commence à diminuer de plus en plus et n'être plus qu'une poussière noire qui est facilement banni du monde des Rêves! 

Randolph Carter est à nouveau lui-même!  

Cher lecteur, vous comprenais maintenant pourquoi je doute fortement des récits de mes compagnons humains... L'alcool a encore fait des ravages ^^  

Avatar de l’utilisateur
Antharius
Mystique
Messages : 841
Inscription : mar. janv. 15, 2013 3:23 pm
Localisation : Vendée

Re: [CR] Campagne onirique pour l'Appel de Cthulhu 1920

Message par Antharius » sam. sept. 01, 2018 3:26 pm

Image  

Chapitre 3: Terres interdites

Nous sommes reçu le lendemain de la nuit qui n'a jamais existé (voir chapitre 2) par le Roi du Crépuscule. 

Il commence par s'excuser pour la nuit précédente avant d'indiquer à mes compagnons l'existence d'un portail physique permettant de "rentrer": le portail du Bois enchanté, à l'ouest d'Ulthar, sur un autre continent.  

Il y a un "léger" détail: il faut traverser les Terres interdites,c'est juste le lieu de "vacances" des Dieux très ancien, gardé par les Dieux extérieurs, une paille! ^^ 

C'est à ce moment-là, pendant la préparation de l'expédition (des zèbres pour mes compagnons et un Buopoth pour porter nos affaires): le Roi me fait un signe discret et en un instant je saisis ma mission: aider nos amis à rentrer! 

Image

Nous quittons donc le palais, puis le royaume pour nous diriger vers l'arche maudite. Cette arche est la frontière physique entre notre monde et celui des Dieux. Passer cette arche, le monde va devenir, disons, plus étrange... 

Image

L'arche passée, nous commençons notre traversé d'un désert immense, du sable à perte de vue et une chaleur étouffante. 

Image 


Mais c'est surtout le ciel qui attire notre attention: il semble constitué de "matière" comme si on avaient renversé des couleurs sur le ciel et qu'elles se mélangeaint à l'infini...

  Image 

Le début de la journée se passe "tranquillement", il n'y a pas grand chose à faire et cette ballade commence déjà à être longue... 

Mais surtout je me rends compte que la belle Darrel supporte mal le voyage et donc, prenant sur moi, j'accepte de poursuivre la suite du voyage sur ses genoux. 

C'est en début d'après-midi que nous sommes abordés par un étrange vendeur de bibelots et sa "tente" des merveilles: 

Image 

Il n'y a que Darrel qui accepte de discuter avec le vendeur, vendeur étrange car il n'accepte aucun paiement, juste des histoires.  

Darrel lui confie alors son rêve: "Faire des voyages, découvrir les cités de ce monde et ses créatures fantastiques".

Contre ce "rêve", Darrel obtient:
- des onguents de soins (mais il y a une limite: la régénération des membres n'est pas assurée selon le marchand)
- un carnet du voyageur et un nécessaire de calligraphie de voyage.  

La suite de la journée est, ENCORE, plus ennuyeuse... 

Puis c'est la première nuit: mes compagnons organisent les tours de garde. Pour ma part, je préfère assurer la sécurité de Darrel en dormant, euh veillant, avec elle. 

Le lendemain nous poursuivons notre route en suivant une étrange piste d'herbe brûlée, piste qui demeure visible même lorsqu'elle traverse un cours d'eau: une piste noire semble alors être tracé sur l'eau.  

Bien entendu, sur mes conseils avisés, mes compagnons donnent une offrande à chaque fois que nous croisons une statue, une icone à chaque croisée de chemin. Parfois, au loin, nous avons l'impression d'entendre les bruits d'une cavalcade ou d'une caravane mais nus ne voyons rien et prenons soin de ne pas être "vu". 

C'est la nuit suivante que les choses vont devenir plus "intéressante": pendant toute la nuit, nous entendons des bruits de roc, d'eau, d'avalanche, de chutes de neiges comme si "quelqu'un" hésitait sur le paysage à construire. Nous restons prudemment à l'intérieur. 

Cette entité ne visite que la tente d'Howard, sous une forme propice mais la pudeur m'interdit de vous décrire la suite... ^^ 

Image 

Howard est maintenant un "parent" des Dieux quoique cela puisse vouloir dire...  

Le lendemain matin, Howard semble épuisé mais cela passe au second plan quand nous regardons le paysage autour de nous: un "début" de plage commence au milieu d'une colline avec un bras de mer de quelques mètres à peine, une colline couverte de quelques arbres enneigés,... 

Heureusement nous devinons également la sortie de ces terres maudites et le monastère qui garde la sortie. 

Image  

Lorsque nous quittons les Terres interdites, Howard entends une voix dans sa tête qui le "remercie" pour le cadeau d'un nouveau Dieu au monde... 

Je ne sais pas si il a bien appréhendé les conséquences d'être devenu un "parent" des Dieux... Il verra bien par lui-même ^^ 

Le passage au monastère a été d'un ennui mortel: une nuit sous bonne garde puis un échange cryptique avec le Grand Guide qui a demandé à chacun de mes compagnons pourquoi ils voulaient rentrer, pourquoi ils étaient ici, pourquoi.... pourquoi... J'ai préféré les attendre sur le Buopoth... 

Mais bon nous sommes sortis des Terres interdites sans malédiction, bon sauf peut-être pour Howard mais comme il semble pas aimer les chats, c'est bien fait pour lui! ^^ 

Prochaine destination: Céléphaïs et le son festival de l'Air 

FIN

Avatar de l’utilisateur
Antharius
Mystique
Messages : 841
Inscription : mar. janv. 15, 2013 3:23 pm
Localisation : Vendée

Re: [CR] Campagne onirique pour l'Appel de Cthulhu 1920

Message par Antharius » dim. sept. 09, 2018 3:13 pm

Campagne onirique de l'Appel de Cthulhu : le journal d'Arram "Mémoire du 1er Chat du Roi du crépuscule" : chapitre 4 et FIN


Image

Chapitre 4: Ballade, Ballon, Ballade

Alors d'accord les voyages forment la jeunesse, blablabla... Les voyages ouvrent l'esprit... blablabla... les voyages, si! les voyages ça...

Pour moi, les voyages, c'est une longue période inutile entre deux nuits dans un lit douillet, point final! Non mais!

Bon, donc après un long voyage, nous arrivons enfin à Céléphaïs, la magnifique cité du Roi Kuranes, en pleine quinzaine du festival de l'Air!

Image

Je trouve assez facilement une auberge familiale permettant à chacun de se reposer et de faire quelques ablutions (un des gamins de l'établissement a pris un coup de chaud en essayant de regarder la belle Darrel changer de tenue... Sur la joue gauche le coup de chaud, une bonne baffe pour le refroidir ^^).

Ensuite c'est petit tour en ville pour savoir comment rencontrer le Roi: c'est simple, on s'inscrit, on monte sur l'île volante et on poireaute une éternité sur place... Chouette...

Et bien-sûr, il faut des vêtements de standing, faut pas passer pour des terriens non plus.

Pour ces messieurs, c'est simple:
Image
Tenue d'apparat, avec épée "en mousse"... La tête d'Howard... ça vallait un quasi pied à mon humble postérieur pour le voir boucler dans cette uniforme ^^

Pour Darrel, c'est plus compliqué: elle refuse les robes traditionnelles et choisit donc une veste d'uniforme passée sur la robe, un style qui choque mais lance une nouvelle mode chez ces dames

Image

La réservation faite, le shopping également, Howard nous trouve une jeune pilote de ballon prête à nous conduire à notre destination finale: Ulthar...

Elle se nomme Ilan et passe la soirée avec nous. Sentant qu'elle n'est pas insensible à mon charme, je m'éclipse pour la nuit avec ma belle rousse ^^

Image

Le lendemain c'est donc le départ pour l'île flottante et le palais des 70 délices du Roi Kuranes!

Nous recevons le bracelet argenté indiquant notre statut de visiteur (je laisse une belle dame me le passer dans les poils, je suis pas le chat d'une seule femme ^^).

C'est pendant notre ballade dans le labyrinthe végétal que nous discutons plus sérieusement avec Darrel.

Elle m'explique qu'elle ne souhaite pas "repartir" pour le monde l'Eveil et argumente que rien de passionnant ne l'attends de l'autre coté du "voile".

Pour ma part, je lui explique un peu mon histoire: pendant la dernière guerre contre les choses de la Lune, j'ai mené un commando chat sur un temple sur la face cachée de la Lune. Je reste encore aujourd'hui persuadé que j'ai fait le bon choix mais comment en être sûre... C'est lors de cette mission que j'ai vu des choses horribles et saisit la vérité sur les complots du messager des Dieux extérieurs... Je suis le seul à avoir survécut à cette opération et le général, mon grand-Père m'a banni d'Ulthar...

Le soir, nous sommes reçu par le Roi Kuranes ^^

Le château est absolument magnifique et représente un fantasme d'architecture: les milles et une nuit et l'amour de l'océan d'un puissant rêveur:

Image

Comme avec Randolph, nous nous retrouvons, par magie, dans un pub irlandais ^^

Kuranes nous explique qu'il est devenu une créature des rêves à sa mort quand le bateau blanc l'a amené ici, à Céléphaïs. Il doute que mes compagnons puissent facilement revenir sur Terre car peut-être n'y a t-il "rien" pour accueillir leurs âmes...
Howard obtient une lettre permettant d'indemniser Ilan pour la voyage (largement même ^^).

Nous retournons donc à l'auberge pour ensuite notre voyage en ballon... 4j de ballon, Pffff....

Image

Bon ça c'est fait... fichue voyage en ballon... Pis bon Darrel qui boude car Ilan s'occupait de moi, je trouve ça d'un puéril mais bon c'est vrai que je suis un chat adorable donc je peux comprendre sa réaction.

Arrivé à Ulthar...

C'est le moment d'affronter mon Grand-Père: nous sommes reçu dans la salle du conseil des chats d'Ulthar. Je suis accusé de désobéissance, trahison et surtout d'être "maudit", touché par la folie des dieux extérieurs.

Darrel prend ma défense et, comme je suis toujours considéré comme un chat maudit, accepte d'être ma gardienne!

Maintenant c'est le retour sur Terre pour nos compagnons...

Nous traversons le bois enchanté puis je dit "au revoir" à Howard et Tony qui quitte notre monde pour toujours.

Conclusion:

Je me suis installé avec Darrel, dans une petite maison pleine de caractère d'Ulthar. 

Image

Darrel a également trouvé un emploi: enseignante au collège pour jeunes filles d'Ulthar, elle y enseigne l'histoire du monde de l'Eveil et surtout est responsable des organisations scientifiques de l'Ecole!

Nous n'avons pas fini de voyager ^^

 Image
Darrel, à la terrasse d'un café d'Ulthar, avant un cours


FIN

Epilogue pour nos deux amis:
Howard et Tony se réveillent dans une benne à ordure, dans une rue malfamée de leur New-York tant espéré. Au fond de la benne, le corps d'un jeune homme commence à se décomposer rapidement...

Ils sont rentrés!

Avatar de l’utilisateur
Antharius
Mystique
Messages : 841
Inscription : mar. janv. 15, 2013 3:23 pm
Localisation : Vendée

Re: [CR] Campagne onirique pour l'Appel de Cthulhu 1920

Message par Antharius » dim. sept. 09, 2018 3:15 pm

et c'est la fin de cette chouette aventure onirique ^^

Avatar de l’utilisateur
Sama64
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2520
Inscription : mer. janv. 21, 2015 10:58 am
Localisation : Issy les Moulineaux

Re: [CR] Campagne onirique pour l'Appel de Cthulhu 1920

Message par Sama64 » dim. oct. 21, 2018 12:01 pm

Antharius a écrit :
dim. sept. 09, 2018 3:15 pm
et c'est la fin de cette chouette aventure onirique ^^

Du coup tu n'a pris qu'une infime partie de la campagne du Sens de l'escamoteur ?
Y a pas de suite prévue ?
Traductions & relectures pour le http://www.donjondudragon.fr/

"The road of excess leads to the palace of wisdom."
William Blake

Avatar de l’utilisateur
Antharius
Mystique
Messages : 841
Inscription : mar. janv. 15, 2013 3:23 pm
Localisation : Vendée

Re: [CR] Campagne onirique pour l'Appel de Cthulhu 1920

Message par Antharius » dim. oct. 21, 2018 7:21 pm

J'ai pris effectivement que le début de la campagne "le sens de l'escamoteur"

Spoiler:
je n'aime pas le coté très téléphoné de certains liens: Je ramasse l'épée X qui servira dans la ville B si je prend le trajet W. La fin est très, trop punitive: Tu as réussi à revenir mais tu te réveilles dans le corps d'un légume...

Oui il y a une suite: Le joueur incarnant Darrel monte une expédition scientifique dans les contrées du rêve.

Je lui ai donné quelques pistes et il a choisit d'étudier les ruines de Golthot.

Charge à lui de trouver le pourquoi de la fin de cette cité ^^

Avatar de l’utilisateur
Sama64
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2520
Inscription : mer. janv. 21, 2015 10:58 am
Localisation : Issy les Moulineaux

Re: [CR] Campagne onirique pour l'Appel de Cthulhu 1920

Message par Sama64 » dim. oct. 21, 2018 8:16 pm

OK, je suis preneur du CR (ou moins de quelques infos) sur cette suite.
Je commence à lire le livre sur les contrées (en v7) et ton histoire de chat :) m'inspire bien
Traductions & relectures pour le http://www.donjondudragon.fr/

"The road of excess leads to the palace of wisdom."
William Blake

Avatar de l’utilisateur
Antharius
Mystique
Messages : 841
Inscription : mar. janv. 15, 2013 3:23 pm
Localisation : Vendée

Re: [CR] Campagne onirique pour l'Appel de Cthulhu 1920

Message par Antharius » dim. oct. 28, 2018 11:05 am

Voici donc la suite de ma campagne onirique: nous retrouvons donc Darrel, notre maintenant enseignante au collège de jeunes filles d'Ulthar et Arram, le maine coon auteur des mémoires que vous allez pouvoir lire... 

Au regard de sa dernière publication, le texte d'Arram sera peut-être annoté par notre investigatrice pour donner des "précisions" ^^ 


Image 

Nouveau départ:

Depuis maintenant trois mois, nous sommes installés (Darrel et moi) dans une charmante petite maison typique d'Ulthar. Darrel donne des cours d'histoire du monde de l'Eveil au collège de jeunes filles et, pour ma part, je profite de certains cours en auditeur libre pour parfaire mes connaissances.

Nous sommes en octobre, l'air se fait un peu plus humide mais les températures restent agréable. Bon l'hiver approchant, cela veut également feu de cheminée... Bref le temps passe tranquillement, sans heurt...

Bien entendu tout cela ne pouvait durer et il était important pour moi de ne pas laisser Darrel dans une routine aussi ennuyeuse. J'ai donc eu l'idée de l'organisation d'une expédition scientifique! De partir découvrir le vaste monde et de résoudre les grandes questions de notre Temps!


NB. Darrel: oui, une IDEE de l'organisation d'une expédition scientifique, une fois que j'ai obtenu la permission de la doyenne, effectuée les recherches pour trouver un site intéressant, préparer la logistique, trouver un itinéraire sûr et une caravane à accompagner... Bref des détails techniques^^


Notre première expédition aura donc pour but de résoudre le mystère entourant les ruines de Golthoth, ancienne capitale du Califat de Cuppar-Nombo, désertée il y a plus de cent ans après avoir "perdue les couleurs de la vie".

J'ai proposé à Darrel l'itinéraire suivant: une halte au café d'Ulthar pour un dernier chocolat chaud, un passage au collège pour y saluer une ou deux des mes amies proches et ensuite direction Golthoth!

 NB, Darrel: après les pauses câlines de monsieur, nous avons deux jours de chevauché à dos de chameau à travers la partie occidental de la forêt de Skai, avant de rejoindre notre caravane à l'entrée du désert de Cuppar-Nombo,un peu plus de 6j dans le désert, une halte dans la ville de Dirnen, puis 2j encore de traversé des sables avant d'arrivé à la capitale actuelle du Califat, la bien nommée Cuppar-Nombo, à une journée des ruines, but final de notre voyage... Bref des détails techniques ^^ 

La caravane: le cirque ambulant de Jabda Ire

C'est donc à l'entrée du désert que nous faisons connaissance avec nos compagnons de voyage pour la traversé du désert jusqu'à la capitale. Il s'agit donc d'un cirque ambulant qui va passer la saison froide à Cuppar-Nombo en tant qu'invité du prince Fiasal. La caravane est constituée d'une vingtaine de chameaux et de buopoths (un mélange d'éléphant et hippopotame), d'un troupeaux de gazelles et autres herbivores: 
 Image 

Mais surtout de la propriétaire de ce cirque, la belle Jabda:
 Image 

Qui nous accueillent pour la veillé au milieu de ce petit village de tentes. Elle nous présentent les autres artistes:  

les cavaliers bleues, une troupe d'acrobates équestres et danseurs de sabre : 
Image 

Hélas, il y a aussi le compagnon de Jabda, Oumerri, cracheur de feu et responsable de la sécurité du convoi : 
Image 

Puis Jabda nous présente à une petite blondinette d'à peine 10ans, une grande magicienne dit-elle avec un clin d'oeil. Et en effet, la jeune Nachita fait "apparaître" en un claquement de doigt des doubles d'elle (qui sortent en fait de derrière les toiles des tentes mais chut...^^ ). 

Pour finir, Jabda nous montre un colosse, occupé à surveiller les alentours: Chose, un muet pas très malin mais d'une force incroyable: Image 

Nous partons ensuite nous coucher pour le grand départ demain matin après une "salutation au soleil, seigneur Karakal" par Oumerri et d'autres membres de la caravane. 

Le Désert:

1er jour: Les lynx hilares

Je ne l'ai appris que le soir, lors du montage du camp, sinon ils auraient pris une patte de chat en travers de la truffe ces deux imbéciles.

En effet, en milieu d'après-midi, Darrel a été la cible des ricanements et des blagues idiotes de deux lourdauds de lynx.Image

Dire qu'on est de lointain cousin...

NB, Darrel: monsieur oublie de dire que la veille il a discuté avec cette bande d'andouilles et n'a pas fait attention et donc il a tout déballé: le but de notre expédition, l'itinéraire... Bravo la discrétion!


2ème nuit: L'histoire de Le Nuit

Lors de la veillée, Oumerri a conté une histoire particulièrement effrayante (la grande magicienne et ses doubles ont filé dans leur tente, tremblante de peur).

Il a raconté l'histoire de la déesse Lilith qui, jalouse des autres dieux dieux, décida de garder pour elle ses adorateurs dans une vallée isolée, de les couper de la lumière du soleil pour qu'ils ne vénèrent qu'elle. Le temps passa et même le soleil arrêta de briller au-dessus de la vallée, ne perçant plus la nuit. Nuit qui commença à "prendre vie" avant de devenir la chose que l'on nomme avec peur "Le Nuit", amant maudit de Lilith.

Le peuple de Lilith est aujourd'hui connu comme la horde de Nuit... Perdue pour toujours...

Darrel, après avoir discuté avec Oumerri, a compris les raisons de cette horrible histoire racontée aux enfants: c'est un avertissement pour qu'ils ne suivent jamais les "choses" dans la nuit et restent dans l'enceinte du camp...

4ème jour: La prison des rêveurs

Oumerri a indiqué à Darrel qu'en fin de journée, nous serons obligatoirement à quelques distances d'un avertissement des Dieux: la prison. Il s'agit d'un lieu qui apparaît à chaque caravane, sans possibilité de "léviter", pour rappeler à chacun le respect que l'on doit aux Dieux!

Il ne s'était pas trompé et en fin de journée, à une centaine de mètres de l'oasis, nous devinons la silhouette de la prison:Image 

Bien entendu ma Darrel a voulut s'en approcher et voir l'intérieur de la prison. Je l'ai donc suivi à quelques distances. Elle a juste jeté un regard prudent et après aperçu l'intérieur de la prison, elle est revenue rapidement au camp, tremblante et éprouvée par la vue des châtiments... 

5ème jour: la salutation au Soleil de Darrel 

Darrel a pris la décision seule : elle a participé à la salutation au Soleil et a demandé à Karakal comment elle pouvait porter à nouveau la lumière dans les ruines de Golthoth. Le soir, j'ai moi-même pris l'habitude de demander à Bastet de faire attention à ma Darrel et un peu à moi aussi.  

NB, Darrel: il est quand même adorable mon matou ^^  

6ème jour: l'avertissement 

Darrel m'explique que l'avant-garde de la caravane a trouvé un avertissement: une représentation archaïque d'un joueur de flûte, faite d'un verre tranchant, "imprimée" par une forte chaleur à la surface d'un rocher.
 Image  

L'arrivée à Drinen: la cité qui s'éteint

C'est donc le soir du 6ème jour que nous arrivons à Drinen.

Image

Dans la journée, il s'agit d'une magnifique cité mais, comme Oumerri nous a avertit: la nuit, la cité devient un lieu de débauche et une procession de chanteurs des morts emportent les plus débauchés vers les catacombes...

Darrel doit donc rester dans l'enceinte du caravansérail et veiller sur les triplés pendant que Jabda, Oumerri et quelques danseurs de sabres vont donner une représentation "adulte" au quartier des plaisirs...

Darrel va donc passer une partie de la soirée à jouer aux cartes avec les triplés et moi-même. Bon le jeu ressemble au tarot mais avec des combinaisons de coups pour remporter le pli qui dépasse ma capacité de concentration.
Image

Surtout quand Nachita nous explique que la vrai version à "quelques" cartes de plus...

Image 
Nous sortons de la tente pour laisser la magicienne et ses "doubles" dormir tranquillement.

Darrel est alertée: Chose n'est plus à son poste et on entends le son d'une flûte. Elle s'approche de l'enceinte du caravansérial et voit une sinistre procession: des joueurs de flûtes
Image


Suivant le prêtre des Chansons des morts:
​​​​​​​
Image

La procession remonte vers la cité, les portes s'ouvrent et on devine que demain d'autres victimes auront rejoint les catacombes...

Darrel remarque alors que Chose semble, lui aussi, venir de l'extérieur de l'enceinte. Elle le laisse passer et file voir là d'où il vient. je la suit sans me faire remarquer.

Elle fait une sinistre découverte: le corps à demi-enfoui d'un jeune fennec, égorgé...

Elle décide donc d'en parler lors du retour de Jabda et Oumerri au milieu de la nuit et de se méfier de Chose. Pour ma part j'ai passer le reste de la nuit à faire des reconnaissances dans l'enceinte du camp, surveiller la tente des triplés et celle de Chose.

Le lendemain nous partons pour notre dernière étape avant les ruines: la cité-capitale de Cuppar-Nombo

A suivre

Répondre