The Plex : dans le Sprawl de Shadowrun

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Avatar de l’utilisateur
ZeroZeroStyx
Transcendé
Messages : 709
Inscription : jeu. févr. 12, 2015 10:00 pm

Re: The Plex : dans le Sprawl de Shadowrun

Message par ZeroZeroStyx » mer. oct. 31, 2018 1:49 am

Le côté tueuse c'était juste une question de style hein : j'ai joué pilote pour les drones principalement et un peu pour apporter quelque chose à l'équipe (le pilotage). En jeu, le souci, c'est que chaque jet de pilotage était souvent très (trop ?) important pour mes petits nerfs : c'était souvent la survie de tout le groupe qui dépendait des cubes de plastique dans mes mains moites, et j'ai pas tant apprécié l'expérience à titre personnel. Le tueur est effectivement très (trop ?) orienté baston, mais j'aurais trouvé cool de pousser mon "concept" de personnage à fond en cumulant les drones araignées + les bras de combats dans le dos ^^.

Désolé pour le piratage de fil Mickey en tout cas, c'est pas chic de ma part. En tout cas j'appuye le sieur @Vorghyrn : on peut tout à fait jouer une longue phase d'investigation et une phase d'action courte, surtout qu'une bonne partie des livrets de tes joueurs semble s'y préter. Et tes résumés sont prometteurs, bien que je ne connaisse pas Shadowrun :)
"I seek righteousness, as should we all. But I'll settle for revenge."

Avatar de l’utilisateur
Mickey-bis
Initié
Messages : 124
Inscription : mar. oct. 24, 2017 12:04 pm

Re: The Plex : dans le Sprawl de Shadowrun

Message par Mickey-bis » sam. nov. 24, 2018 3:56 pm

Le Masque
Obtenir le taf
La précédente mission sur Bellevue ayant été brillamment menée, Fox contacte à nouveau Storm Arrow pour une demande de main d'oeuvre dans le même district. Il lui confit le soin de monter une équipe un peu polyvalente pour rencontrer un Johnson au YellowFlag, un bar de quartier de Downtown.
StormArrow appelle donc Waskira, second de cordée la réussite précédente, ainsi que des renforts s'il faut faire preuve de violence, en la personne de The Green. La gamine n'en a pas l'air comme ca, mais elle s'y connait en flingue et autre manière de désosser, et n'a surtout aucun complexe à mettre en pratique son savoir. L'elfe demande au passage à l'irlandaise si elle n'a pas le contact d'un lanceur de sort, car cela manque sérieusement au groupe. The Green appelle donc Nouvelle-lune pour compléter cette carence.

Tout ce petit monde se retrouve au Pink Unicorn, un petit bar crypto-gay de Downtown, tenu par un troll dont la corne couverte de diodes passant par toutes les couleurs de l'arc-en-ciel a été tordue pour se dresser au centre de son front. The Green se sent comme chez elle et commence à faire son show. Quelques heures auparavant, elle se réveillait de sa cuite syndicale chez sa pote Sian, irlandaise de l'IHA comme elle, qui s'assure que personne du bloc ne manque de divertissements chimiques illicites. (Déclarer un Contact)

Le groupe se rend au YellowFlag et se fait conduire dans l'arrière-salle pour l'entretient d'embauche classique. Une humaine légèrement métisse et dont les yeux et le datajack sont les seules augmentations visibles les accueille. Elle enchaîne assez vite sur l'objet du travail : dans 48h, l'accompagner pour une vente aux enchères illégales du Casino Gates et y assurer sa sécurité. Pendant qu'elle donnera le change, l'équipe aura à trouver par n'importe quel moyen, la liste des acheteurs de la précédente enchère. Un fois fait, elle espère bien y retrouver l'objet de son désir, que les runners seront alors en charge de voler à l'adresse indiquée. 
(Obtenir le taf 10+ : +[info], +[matos], la rencontre n'attire pas l'attention. je n'augmente donc pas le compte à rebours d'investigation)

Tenues de soirée
Le groupe accepte le job et se donne rendez-vous le lendemain, pour aller repérer les lieux et la sécurité. Le Casino Gates étant le plus gros de Seattle, celle-ci doit être élevée, bien que la foule qui s'y déverse quotidiennement puisse leur assurer une certaine discrétion.
Tous s'entendent sur l'idée d'y aller chicos. Aussi, Nouvelle-lune demande à son pote Mark Link d'aller louer un smoking pour lui, étant un immigré clandestin. StormArrow choisi lui aussi la location mais n'a pas de problèmes de SIN, lui. Waskira de son côté, est totalement fourni question garde-robe de par son ancienne vie de CSP+.
The Green, quant à elle, demande à Sian si elle n'a pas une robe de gala. La rouquine se marre, imaginant la punk à crête puant la bière éventée en tutu chez les rupins. mais voyant que la demande est sérieuse, elle finit par rappeler une de ses clientes de la haute qui lui doit quelques rails de retard, et convertit les pénalités de crédit en une robe de soirée + escarpins. A la surprise générale, la gamine à de l'allure quel que son son style, et elle appelle ses nouveaux collègues pour demander leur approbation. Mais elle commet là un imper sérieux sans y prendre garde, car le ton amical et familier que l'irlandaise emploi avec Storm Arrow mets Sian dans une fureur noire : comment une enfant de l'IHA peut-elle sympathiser avec un elfe?!?
Le ton monte et Sian menace d'en référer à plus haut niveau si cela continu. The Green, elle, soutient qu'ils ne sont pas tous comme à Tir NaNog, et que celui-ci est avant tout un arabe sympa. Personne ne convainc personne, et les 2 punks en reviennent à des méthodes plus conventionnelles : noms d'oiseaux et doigts d'honneurs avant de claquer la porte.

Waskira appelle sur ces entrefaites la punkette : il lui propose de l'amener chez lui pour que sa femme lui fasse le ravalement de façade de rigueur. Quelques heures plus tard, tout le monde est impressionné du travail combiné de la tenue et de Sayoko. Même StormArrow est un peu émoustillé par la donzelle, au point de lui mettre une main aux fesses. Seul son focus de réflexe lui permet d'éviter une gifle outrée mémorable.

Repérages repérés
La troupe se rend le soir au Casino. StormArrow repère bien les caméras, portiques de sécurité et autres vigiles positionnés dans l'immense entrée principale du complexe. Sans parler des runes de protection, mais il n'en attendait pas moins.
Sur le parking, des caméras surplombent des pylônes dont la base abrite sans doute des drones de nettoyage. Certains sont probablement armé.
The Green suppute que les portiques détecteront l'arme implantée dans son bras par l'IHA. Elle laisse donc son petit Walter Pistol dans son sac à main afin de justifier l'alarme, et rentre au côté de Storm Arrow. Evidemment (Agir sous pression : 6-), les vigiles l'interpellent et la fouille, puis lui demande de laisser son arme et de repasser sous le portique, avant de lui demande sa SIN pour sa cybernétique. La punkette, persuadée qu'ils ont repéré son arme illégale, préfère faire demi-tour, souhaitant une bonne soirée à son compagnon de route.
Le reste du groupe est rentré sans encombre et commence à repérer les lieux à la recherche d'une salle d'enchère illégale (là, ils n'ont pas été très malins ;)). Waskira propose de s'infiltrer en joueur lambda et se mets à une table de roulette anglaise, comme il en avait l'habitude lorsqu'il sortait avec sa femme. Quelques coups perdants plus tard, le démon du jeu le reprit. Il était sur de se refaire à la prochaine, puis encore celle d'après, et d'après... au plus grand désespoir du reste de l'équipe qui ne pu que constater qu'ils venaient de le perdre pour le reste de la nuit (Directive : Vénal).
L'elfe, dont le sens mystiquement affûté de la chasse était aux aguets, fini par entendre 2 techniciens parler de "régler un problème de connexion pour le commissaire priseur" avant de rentrer dans une pièce, probablement une petite salle de conférence en périphérie des très grosses, beaucoup plus passantes.
Nouvelle-Lune ressent que l'endroit, moins propre et entretenu que les salles principales, et plus propice à son Totem. Il récupère donc quelques petits-fours et les jettent non loin d'un mur sombre dont la tapisserie se décolle, légèrement moisie, pour invoquer un esprit rat afin de s'infiltrer dans la salle où les techniciens sont entrés. Mais le rat mystique qui approche sent le chlore et le chrome du couloir où l'appelle l'invocateur et se refuse à lui, le chargeant de ses petites dents saillantes (Invocation 6-, je décide que l'esprit répond mais n'est pas contrôlé et l'attaque). Le shaman incante dans un gros effort aussitôt un sort et écrase l'esprit sous sa volonté (n'ayant pas la manœuvre Bannissement, il décide de détruire l'esprit avec un sort de combat +astral. Incantation 7-9, il subit un Drain).
StormArrow le rejoint alors, lui demandant ce qu'a révélé l'esprit. Lors que le shaman lui explique avoir fait chou blanc, l'elfe commence a regretté que Fox lui ait confié les reines du recrutement. 

(Je ne sais plus exactement qui a fait un Evaluer et dans quelle circonstance; quoiqu'il en soit, il y a eu un 6- m'obligeant à jouer une manœuvre. Je choisi une manœuvre du Casino : révéler une activité illicite [tenu par la Mafia]).
Pendant ce temps, The Green fait le tour de l'immense complexe. Arrivant dans la zone de fret, elle entends les bruits caractéristiques d'un passage à tabac. Elle se rapproche sans chercher à être discrète, estimant qu'il s'agit de malfrat que sa venue va faire fuir. Malheureusement, il s'agit de 2 orcs et un humain en veste de costume et chemise blanche, en train  de frapper un pauvre gars dans la pénombre d'un semi-remorque à l'arrêt. The Green, toujours en tenue de gala et escarpins, tente de désarçonner ses interlocuteurs et leur propose son aide.
(cette scène a subit un mal entendu, le joueur n'ayant pas perçu que les gros portaient une veste de costume et pensait à une veste de routier. Du coup, il estimait qu'il s'agissait de malfrats et voulait en sauver la victime. Lorsqu'il aperçue qu'il s’agissait probablement des vigiles du casino, il décida de quitter les lieux. Dans ce moment de flottement, j'ai moi-même été mauvais. J'aurai du lui proposer un Baratiner ou Montrer les dents, bien que le joueur n'ai pas explicitement poussé dans cette situation - mais c'était sa première séance sur un PbtA).
Les gros bras la surprenne à leur tour : "veuillez retourner vers l'entrée mademoiselle, ici nous ne pourront assurer votre sécurité". Elle se déchausse discrètement, prête à fuir, alors qu'elle leur tient tête. Pas impressionné, l'un des orcs semble subvocaliser à un fantôme, avant d'esquisser un geste vers l'intérieur de sa veste. L'irlandaise détale alors comme un lapin, mais l'orc tire sur la témoin gênante, la balle effleurant son épaule et l'obligeant à lâcher ses beaux escarpins (Agir sous pression pour fuir ; 7-9 : subit les 2 dégâts du pistolet).

A l'intérieur, Nouvelle-lune s'interresse aux employés et notamment à un serveur aux traits amérindiens. Ils sympathisent et le shaman monte un gros bobards à base de copine pool-danseuse qui a perdu ses accréditations mais doit à tout prit faire ses heures demains. Le serveur, à qui l'on vante les charmes de la danseuse, consens à la laisser passer par l'entrée de service demain soir (Baratiner : 7-9 ; quelqu'un s'en rends compte, à savoir la sécurité lorsque le serveur fera rentrer le PJ. Mais pour l'instant, c'est en stand-by).

Au petit matin, tous ont fini par rentrer chez eux.
L'après-midi, au Pink Unicorn, le groupe débrief et les reproches sur les échecs des uns et des autres s’affûtent. Mais Waskira, bien aidé par The Green, subit le plus gros des reproches.
Promis juré, ce soir, il n'approchera pas des machines à sous!
 

Débriefing
Pour une fois, je n'ai pas fini à pas d'heure. mais en même temps, on a à peine commencé la mission (et encore, seulement le repérage, en 4h30 de jeu! Je crois que je vais revoir drastiquement le nombre de mission pour l'année à venir). Toutefois, la séance n'a pas été vide, loin de là, et chaque personnage a eu son petit focus, même pour le shaman avec sa première invocation et son premier sort.
Le gros focus de The Green en début de séance avec son imper vis à vis de son organisation xénophobe m'a permi de charger la mule pour cadrer une bonne fois pour toute ce caractère anti-elfe de l'organisation qu'il a lui-même inventé ;)
Je crois que le message est passé  :P

Je pense avoir réussi à relancer convenablement sur leurs idées et la multitude de 6- m'a bien mis à contribution, contrairement à la séance précédente. Du coup, le compteur d'investigation est déjà à 21h  :twisted:

Répondre