[CR Maison] Les Mystères de Paris (MAJ 17/02/20)

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 11307
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: [CR Maison] Les Mystères de Paris (MAJ 12/01/20)

Message par Sammael99 »

LeGros a écrit :
mar. janv. 14, 2020 11:03 pm
En tous les cas ils ne sont pas chanceux avec la magie... 😊. Ton système est "dur" ou c'est juste le fait qu'ils incantent un peu à l'arrache et que ça se paye cash ?

Les effets magiques se résolvent avec un système de blackjack. La prise de risque est minimale quand ils sont au calme, ils peuvent aisément évaluer leurs chances de réussir en piochant une carte à la fois. C'est plus compliqué dans le feu de l'action parce que une carte = une action. S'ils sont prudents, ils sont dézingués avant d'avoir pu lancer un effet. Du coup il faut décider de tirer deux ou trois quartes à la fois avec un risque accru que ça dérape et leur pète à la gueule.
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Avatar de l’utilisateur
AsgardOdin
Pratiquant
Messages : 272
Inscription : sam. janv. 12, 2019 3:32 pm

Re: [CR Maison] Les Mystères de Paris (MAJ 12/01/20)

Message par AsgardOdin »

C'est sûr que s'ils prennent pas forcément de notes.. C'est dur la vie de policier du surnaturel ! :runaway
A terme tu comptes développer la mécanisation du système pour gérer les laboratoires, les surveillances, les renforts, ou rester dans le narratif ?
Douglas MacArthur : "Les années rident la peau ; renoncer à son idéal ride l’âme."

Avatar de l’utilisateur
Sailor
Pratiquant
Messages : 252
Inscription : jeu. nov. 10, 2005 7:14 pm
Localisation : Landiras (33)

Re: [CR Maison] Les Mystères de Paris (MAJ 12/01/20)

Message par Sailor »

Herlkin a écrit :
mar. janv. 14, 2020 5:38 pm
...j'espère que les Joueurs prennent des notes, parce que les faits & enquêtes commencent à s'empiler ! :geek

Je suppose que ça doit être le cas aussi dans la police (irl), non?
Ils en ont rarement qu'une sur le feu...
Les femmes et les enfants d'abord. Toujours dans le naufrages.
Comme ça après les requins n'ont plus faim.

http://trollmetender.clicforum.fr/index.php

Avatar de l’utilisateur
Random
Zelateur
Messages : 45
Inscription : mer. oct. 05, 2005 2:13 pm

Re: [CR Maison] Les Mystères de Paris (MAJ 12/01/20)

Message par Random »

:wub:
Random

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 11307
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: [CR Maison] Les Mystères de Paris (MAJ 12/01/20)

Message par Sammael99 »

Sailor a écrit :
mer. janv. 15, 2020 7:57 pm
Herlkin a écrit :
mar. janv. 14, 2020 5:38 pm
...j'espère que les Joueurs prennent des notes, parce que les faits & enquêtes commencent à s'empiler ! :geek

Je suppose que ça doit être le cas aussi dans la police (irl), non?
Ils en ont rarement qu'une sur le feu...
J'imagine aussi, même si ma volonté est plutôt d'émuler la fiction en l'occurence: dans les séries procédurales, il y a souvent trois sortes d'affaires : les petites affaires résolues en un épisode, les grosses affaires en trois (plus ou moins) avec des suites et des récurrences, et les grosses sur une saison (ou plus).
 
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 11307
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: [CR Maison] Les Mystères de Paris (MAJ 12/01/20)

Message par Sammael99 »

AsgardOdin a écrit :
mer. janv. 15, 2020 5:01 pm
C'est sûr que s'ils prennent pas forcément de notes.. C'est dur la vie de policier du surnaturel ! :runaway
A terme tu comptes développer la mécanisation du système pour gérer les laboratoires, les surveillances, les renforts, ou rester dans le narratif ?
Je n'ai pas l'intention de mécaniser les actions pour lesquelles les personnages ne sont pas en première ligne. Par contre je compte mettre en place (je ne l'ai pas encore fait) une forme de jauge de ressources dans laquelle les joueurs veulent puiser lorsqu'ils ont besoin de quelque chose immédiatement.

Par exemple pour la surveillance de Brichemer, une fois cette jauge mise en place, ils auraient pu puiser dedans pour qu'elle soit mise en place immédiatement, mais la prochaine fois qu'ils auraient eu besoin d'accélérer une autopsie ou de support d'un groupe d'intervention ils n'auraient peut-être pas eu les ressources...
 
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 11307
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: [CR Maison] Les Mystères de Paris (MAJ 12/01/20)

Message par Sammael99 »

MDP S2E05 : La Série Continue

10/07/19

- Renaud prépare l'interrogatoire de Louis de Bailly, bien décidé à faire craquer le jeune extrémiste. Apprenant que Jipé était autrefois aux RG spécialistes des mouvances fachisantes, il lui demande de l'assister pendant l'entretien.
- Comme attendu, l'avocat de la famille essaie de limiter la casse fasse aux preuves des inspecteurs (vidéo-surveillance de la nuit de l'agression contre Rachel Herfetz, photos de participations aux manifestations identitaires, etc.) Renaud parvient à faire taire ses objections toutefois, et Louis s'ouvre un peu.
- Il raconte en particulier qu'il a eu l'idée d'aller "casser du juif" au sentier après avoir parlé avec "le prêtre". Renaud demande "quel prêtre?" et Louis répond "un prêtre à Saint Nicolas."
- Jipé réagit alors et demande une précision : "Saint-Nicolas du Chardonnet" ? Louis confirme. Jipé demande "Le Père Reigner ?" Louis confirme de nouveau.
- Jipé fait signe à Renaud de prendre une pause. A l'extérieur de la salle d'interrogatoire, il lui explique que du temps où il était aux RG il a enquêté sur ce Père Reigner et découvert qu'il était né en 1867. C'est comme ça qu'il a su qu'il se passait "des trucs bizarres".
- Du coup Renaud et Jipé rentrent à nouveau avec une stratégie un peu différente. Au lieu d'accabler Louis du Bailly, ils essaient de comprendre qui a réellement eu l'idée d'aller "casser du juif" au Sentier ?
- Ils comprennent petit à petit que non seulement le prêtre semble avoir fortement suggéré à Louis de le faire, il lui a désigné une cible précise à savoir Rachel Herfetz. Il lui a dit à quelle heure et dans quelle rue se poster.
- Jipé envisage de retourner du Bailly pour qu'il aille dégoter des informations sur le Père Reigner, et fait comprendre à l'avocat que la coopération de Louis pourrait lui valoir une clémence rare dans ce genre de cas.
- Ils laissent Louis en garde à vue pour qu'il puisse méditer sur sa situation, ou "mijoter".
- Jipé fait remarquer à Renaud que Rachel Herfetz n'a pas porté plainte pour l'agression, et que tout le dossier va reposer sur une telle plainte.
- Renaud rappelle le Rabbin Abramovitch en lui indiquant que Rachel est potentiellement en danger, qu'il faut lui enjoindre de se protéger et de porter plainte.

***

- Philippe va voir Corbeau dans son bureau pour avoir des nouvelles sur les suites de l'intervention contre le gang de Polyphème. En particulier, il souhaiterait savoir comment ils vont accéder au contenu du coffre pour pouvoir lister celui-ci dans le formulaire idoine.
- Corbeau lui répond qu'il réfléchissait à la même question, et que la solution est sans doute assez simple. Il se penche vers le coffre, rentre sa main à l'intérieur comme si la paroi blindée n'était pas là et en ressort des liasses de papiers et des carnets.
- Philippe se dit qu'il serait peut-être temps de s'intéresser au domaine des Solides...
- Corbeau lui indique qu'il est peut-être prématuré de lister le contenu sur un formulaire dans la mesure où ledit formulaire ne permet pas de préciser que le contenu a été extrait par magie. Philippe roule son formulaire en boule et le jette à la poubelle.

***

- Philippe et Alexandra retournent à l'appartement hanté. Philippe souhaite l'examiner et voir s'il parvient à communiquer avec le fantôme.
- Un examen de la magie des lieux permet de comprendre que le fantôme crée des illusions avec le domaine de Pensée, donc aucun des dommages apparents aux lieux n'est réel.
- Les deux enquêteurs n'apprennent pas grand chose de nouveau, mais ont une idée : si Boubacar Bangoura a bien été tué comme il le dit, et dans la mesure ou son certificat de décès indique une crise cardiaque, il a sans doute été empoisonné. En faisant un examen de sa tombe, il est sans doute possible de déterminer s'il y a un corps étranger qui pourrait confirmer l'empoisonnement.
- Ils demandent à Jipé de les rejoindre au cimetière de la Chapelle à Saint-Denis ou a été enterré Bangoura. Jipé utilise sa magie du Corps pour analyser les restes du défunt, et confirme qu'il y a une substance anormale. N'ayant pas de magie des Solides il ne peut l'identifier, mais elle n'a pas de raison d'être dans une corps en décomposition.
- Ils décident donc de faire une demande d'inhumation.
- Philippe et Alexandra vont voir un ancien collègue de Bangoura pour essayer de savoir s'il avait un ennemi, ou un vice, mais il semble (y compris avec un peu de magie de la pensée) que sa réputation ait été impeccable. Il était bien un peu aigri sans son vieil âge, mais rien que de très normal.
- Philippe retourne voir Corbeau qui est plongé dans la lecture des documents du coffre et ne lui prête presque aucune attention.
- Philippe lui demande de quoi parlent ces documents, et Corbeau indique qu'ils parlent entre autres des "Carnets de Cagliostro", des notes personnelles d'Allesandro Cagliostro alia Joseph Balsamo, un magicien responsable de la vulgarisation des travaux de Louis de Saint-Martin. Corbeau précise que celui qui a pris ces notes semble être à la recherche desdits carnets.
- Philippe lui fait signer la demande d'inhumation de Boubacar Bangora.

***

- Le soir venu Renaud et Jipé écument les bars de Bastille pour retrouver la trace de Goupil.
- Le portable de Jipé sonne. C'est le professeur Montagne, le spécialiste du lai apocryphe du Roman de Renart retrouvé chez Beaucent.
- Il indique à Jipé qu'il a reçu une réponse de ses collègues de l'université de Trondheim sur d'éventuels mythes nordiques en référence à la narration du lai.
- Il existerait une vieille légende retrouvée dans des fragments d'un poème skald incomplet. Elle raconterait comment Fenrir, fils de Loki et acteur clé du Ragnarok nordique, poursuivi par le dieux, aurait invité ses amis à un banquet auquel il se serait servi lui-même à manger à ses convives. Ce faisant, sa conscience étant diluée au sein de ses compagnons, les dieux ne pouvaient plus le retrouver. La légende indiquait qu'à l'hiver Fimbul il dévorerait ses anciens amis pour retrouver ses souvenirs et annoncer la fin du Monde.
- Jipé appelle toute l'équipe en conférence pour les informer de ce nouveau développement.
- Un débat s'ensuit sur ce qu'il convient de faire du corps de Brichemer. Pour le moment, Ysengrin semble avoir dévoré la tête de ses victimes, mais dans le cas de Brichemer n'en a pas eu le temps. La dépouille du Cerf est à l'Institut Médico-Légal, mais s'il est nécessaire pour le Loup de dévorer la tête de sa victime il va chercher à le récupérer.
- Philippe se met immédiatement en route pour l'IML, appelant Sissoko pour pouvoir accéder au corps et le surveiller.
- L'équipe envisage d'organiser un faux enterrement pour attirer Ysengrin dans un piège, mais ne sachant pas s'il saurait instinctivement que le corps ne serait pas le vrai, ils en restent là pour le moment.
- Jipé et Renaud finissent par trouver une indication qui pourrait les mener à Goupil : quelqu'un qui se fait appeler comme ça et correspond à sa description habiterait un squat dans le XXè arrondissement appelé La Lanterne.
- Jipé appelle les différentes commissariats du XXè et celui du Saint Fargeau confirme l'existence du squat et son adresse. Le signalement de Goupil ne leur dit rien par contre.

***

11/07/19

- Le lendemain matin, Jipé reçoit un coup de fil du Capitaine Vairon, lui indiquant qu'ils ont peut-être retrouvé la trace de Bruin.
- En effet un certain Olivier Bruin vivant à Saint-Denis a un casier judiciaire pour violences en état d'ébriété.
- Elle lui indique l'adresse et Alexandra et Renaud l'accompagnent sur place.
- Arrivés au pavillon, personne ne répond à la porte d'entrée. Jipé et Renaud font le tour par le petit jardin et trouvent la baie vitrée arrière ouverte.
- Ils entendent des voix et entrent prudemment, mais ce n'est que la télévision qui est allumée. Ils se rendent comptent que c'est gluant sous leurs pieds: le sol est plein de sang collé.
- Arrivés devant la télé ils voient le corps massif mais sans le haut du torse ou la tête de celui qui a du être Bruin.
- Ils appellent l'équipe légiste pour une nouvelle scène de crime.
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 11307
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: [CR Maison] Les Mystères de Paris (MAJ 29/01/20)

Message par Sammael99 »

Pour ceux que ça intéresserait, j'ai ouvert un fil de discussion de Brainstorm pour m'aider à structurer la fin de la seconde saison. Si ça vous intéresse de participer (et que vous n'êtes pas un de mes joueurs), allez y évidemment, par contre attention, ça spoile sévère.
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Avatar de l’utilisateur
Herlkin
Prêtre
Messages : 364
Inscription : mer. avr. 27, 2016 3:17 pm
Localisation : Paris

Re: [CR Maison] Les Mystères de Paris (MAJ 29/01/20)

Message par Herlkin »

Le petit côté "vieillot" (je ne trouve pas de mot plus approprié, mais ce n'est pas péjoratif) de l'atmosphère qui se dégage de tes CR participe pour beaucoup à créer l'ambiance...du coup je me demandais comment tes joueurs le ressentaient ?

Et comment tu pouvais "intégrer" plus de "modernité" dans ce jeu...même si les flics n'ont pas de gros moyens (informatiques) et qu'ils sont magiciens, je pense quand même que dans l'intrigue, il devrait y avoir beaucoup plus d'éléments de type "téléphone portable" (même s'il y en a déjà), car aujourd'hui, c'est la marque de notre époque... ?

(j'espère que j'ai été compréhensible...sans être dénigrant ;-) )
"Lorsque vous avez éliminé l’impossible, ce qui reste, si improbable soit-il, est nécessairement la vérité."
Sherlock Holmes

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 11307
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: [CR Maison] Les Mystères de Paris (MAJ 29/01/20)

Message par Sammael99 »

Y a un peu de high tech, entre les analyses ADN, la vidéo-surveillance et les portables, mais clairement ce n'est pas le point de focalisation. Les joueurs n'ont pas réagi négativement à ça, mais en même temps ce sont essentiellement leurs choix, donc...

Super séance ce soir, avec des joueurs plus en forme et plus en immersion que la précédente. CR dès que j'ai le temps.
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 11307
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: [CR Maison] Les Mystères de Paris (MAJ 29/01/20)

Message par Sammael99 »

MDP S2E06 : Loups et Corbeaux

12/07/19

- La veille au soir, les 5 membres du DSPJ ont discuté longuement de la marche à suivre et ont finalement convenu qu'il fallait isoler le corps de Brichemer dans un lieu plus sécurisé que l'IML.
- Ils ont appelé l'IML et expliqué la situation à Sissoko, lui demandant s'il y a une solution pour mieux sécuriser le corps.
- Le légiste en chef négocie une "place" au chaud dans un centre d'analyse bactériologique de l'armée : le corps de Brichemer sera en cellule de haute sécurité, à la fois sanitaire et physique.
- Ainsi, les membres du DSPJ espèrent qu'Ysengrin ne pourra pas parvenir à ses fins même s'il trouve Goupil. Il n'arrivera pas à dévorer Brichemer.
- A l'aube, les deux enquêteurs montent à bord d'une ambulance. A l'avant, le chauffeur et Damien, à l'arrière, le corps de Brichemer et Philippe.
- Ils partent de Paris vers le Nord. Damien a repéré le trajet au cas où le chauffeur s'en éloignerait. Ils quittent l'autoroute environ une heure après Paris, alors que la campagne est encore baignée de brume.
- Tout à coup, le chauffeur fait une embardée. Damien lui demande ce qu'il se passe, et il dit avoir cru voir une grosse bête se déplacer à la même vitesse qu'eux dans la brume sur le bas côté.
- Avant que Damien ne puisse poser de question, un loup de taille énorme bondit devant le pare-brise de la voiture. Le chauffeur pile pour l'éviter en hurlant.
- Damien se concentre et tente de renforcer l'instinct animal de fuite chez le loup gigantesque qu'il perçoit plus qu'il ne le voit, mais il sent rapidement qu'il n'y arrivera pas. Il sort son arme de service et ouvre la porte pendant que le chauffeur tremble en gémissant. Une odeur d'urine se répand dans la cabine.
- Ysengrin est là, sous forme humaine. Deux mètres, une carrure à faire pâlir un haltérophile russe. "Donnez moi le corps" hurle-t'il.
- Dans l'arrière de l'ambulance, Philippe se concentre sur la voix et, utilisant le domaine de la Pensée, il essaye de faire croire à Ysengrin que le corps qui est là n'est pas celui qu'il cherche.
- Il a déjà essayé de manipuler les pensées d'une créature du demi-monde, et retrouve cette sensation de résistance, comme une enveloppe qu'il lui faudrait percer pour parvenir à ses fins.
- Damien tire sur Ysengrin et sa balle transperce le poitrail du tueur lupin, qui hurle.
- Damien s'apprête à tirer de nouveau, mais Ysengrin est déjà en fuite. Il se transforme en loup sous les yeux du jeune lieutenant.
- Avant qu'il ne soit tout à fait parti, Philippe parvient à finaliser l'effet magique qu'il impose à Ysengrin : "ce n'est pas le corps que vous recherchez."
- Ils livrent le corps dans le centre haute-sécurité de recherche biologique de l'armée puis rentrent à Paris.

***

- Pendant ce temps, Jean-Pierre, Alexandra et Renaud décident de faire un raid de bon matin sur le squat où Goupil pourrait se trouver.
- Ils demandent au Capitaine Vairon de prêter main forte avec quelques hommes. Elle délègue quatre policiers pour les assister.
- Le squat est une ancienne usine en L sur un terrain vague au fond du quartier de Belleville.
- Ils entourent le bâtiment aux environs de 6h du matin, avant le lever du soleil.
- Il n'y a que trois entrées : une grande porte coulissante métallique de 3 mètres de haut fermée par des chaînes rouillées, et deux portes latérales à taille humaine.
- Les officiers de la DSPJ supposent que les squatteurs ont pu ouvrir ces dernières et se séparent en deux groupes pour pénétrer dans le bâtiment.
- Alexandra et ses deux flics entrent sans bruit. A l'intérieur, un immense espace ouvert où on distingue encore des machines rouillées. Elle distingue un étage de bureaux en mezzanine et monte discrètement.
- Renaud et Jipé entrent par l'autre porte mais réveillent quelques squatteurs endormis. Deux d'entre eux sont en train de siroter un mauvais café autour d'un feu de camp.
- Renaud leur demande où est Goupil, et ils font un signe nonchalant qu'il est en haut.
- Renaud monte par un petit escalier métallique tandis que Jipé et les flics restent en bas pour couvrir une fuite éventuelle.
- Renaud fouille quelques uns des anciens bureaux où dorment plusieurs hommes et quelques femmes.
- Dans un des bureaux il aperçoit un sac d couchage vide. Il pose sa main dessus, il est chaud. C'est alors qu'il aperçoit une petite statuette en forme de renard qui pulse d'une lumière verdâtre. Il aperçoit une fenêtre barrée dont quelques planches ont été enlevées.
- "Il est monté sur le toit" informe-t'il les autres.
- Alexandra se glisse sur le toit par la fenêtre et aperçoit effectivement un homme élancé aux longs cheveux roux qui avance vers l'extrémité du bâtiment.
- Elle l'interpelle en essayant maladroitement de lui dire qu'ils veulent l'aider, mais son naturel franc du collier n'aide pas.
- Renaud a finalement réussi lui aussi à grimper par la fenêtre. Il crie à Goupil que Ysengrin est après lui, qu'ils ne veulent que l'aider.
- Goupil se retourne vers eux. Ils aperçoivent un sourire narquois, et il saute en bas de l'usine.
- Ils entendent un cri de douleur. Jipé se rue à l'endroit ou Goupil a sauté. Il l'aperçoit, la jambe visiblement brisée.
- Il lance rapidement un effet de Corps pour lui soigner la jambe puis lui attrape le bras pour le relever.
- Goupil est encore surpris que sa jambe ait été aussi vite guérie, mais Jipé a des doutes. Il tire sur les cheveux de l'homme : c'est une perruque.
- Jipé l'interroge assez brutalement, lui demandant où est Goupil. L'homme insiste que c'est lui, il montre même une carte d'identité qui dit René Goupil. Mais quand l'officier le menace de remettre sa jambe dans l'état ou il l'a trouvée, l'homme crache le morceau.
- Il a été payé par Goupil (en tous cas il suppose que c'est lui) pour se faire passer pour lui. Goupil lui a donné une petite statuette d'alerte qui lui a permis de savoir que les officiers le cherchaient.

***

- Tout le monde se retrouve pour faire le point au 13.
- Au regard de ce qui est arrivé à l'ambulance qui contenait le corps de Brichemer et du fait que Ysengrin s'est pris quatre balles en autant de jours mais semble toujours vaillant, les officiers décident de détruire le corps de Brichemer.
- Certes, il perdent un appât, mais ils s'assurent que la capacité d'Ysengrin de retrouver sa mémoire et ses capacités soient amoindries.
- Ils ne sont pas tous d'accord sur le fait que le fait qu'il dévore tous ses anciens amis provoquerait la fin du monde, mais pourquoi prendre des risques ?
- Ils vont dans le bureau de Corbeau pour l'informer et lui demander son aval, mais il n'est pas là.
- Jipé essaie de l'appeler au téléphone, mais il tombe sur son répondeur.
- Ils contactent Sissoko, qui fait passer l'ordre de dissoudre le corps de Brichemer pour qu'il n'en reste aucune trace.

***

- Cet après-midi là, Damien et Philippe prennent la voiture jusqu'à Reims.
- Ils se dirigent vers la MJC de la rue Ampère, une ancienne bâtisse à colombages assez bien préservée.
- Ils font la rencontre d'Aurélie, qui tient la MJC. Il montrent leur badge et expliquent qu'ils ne sont pas là parce que "un gamin a fait une connerie".
- Ils expliquent avoir besoin d'accéder aux sous-sols, où auraient été conservés des documents de police avant que ça ne soit rénové. Ils ont des raisons de croire que les documents sont toujours là.
- Aurélie les aide, précisant d'ailleurs avoir des plans du bâtiment.
- Sur les plans Damien voit immédiatement que la surface du sous-sol ne correspond pas à celle du rez de chaussée. Il y a un décroché de 2m de large sur toute la profondeur du bâtiment.
- Ils descendent, et Damien utilise la magie des Solides qu'il a récemment étudiée pour déterminer que la surface "manquante" est bien creuse. Il identifie même l'endroit ou devait se situer un porte, qui a été murée.
- Philippe insistant pour suivre les procédures normales va faire une demande expresse en mairie (utilisant sa connaissance détaillée de la paperasserie administrative) pour un ouvrier qui puisse démonter le mur en question. Il viendra le lendemain matin.
- Philippe et Damien trouvent un petit hôtel dans le quartier pour y passer la nuit.

13/07/19

- Cette nuit là, Alexandra et Jipé font le même rêve.
- Ils aperçoivent tout d'abord un corbeau qui vole au-dessus de Paris.
- Soudain, un vautour fond sur lui et le taille en morceaux. Le vautour a un seul oeil.
- L'image se dissout, et ils aperçoivent un homme vêtu d'une tenue moyen-âgeuse et d'une coiffe ornementée. Il s'adresse directement à eux.
- "Votre maistre estoit défait. C'est là triste nouvelle pour Parisiens et prévost d'iceux. Son âme avant son repos a visité mon logis. Un message pour vous il m'a confié."

***

- Philippe et Damien retournent à 9h précises à la MJC de la rue Ampère.
- Un manutentionnaire de la mairie les y attend, masse en main.
- "Vous êtes sûrs que vous voulez casser le mur ?"
- Hochement de tête. L'homme casse le mur. Une ouverture se dégage.
- Les deux enquêteurs passent le pas de la porte et ressentent immédiatement un picotement qui les parcourt de la tête aux pieds, comme une légère électricité statique.
- A leur gauche, une cellule avec des barreaux en fer à l'air solide (mais rouillés).
- A leur droite, un petit bureau sur lequel ils aperçoivent cahiers et papiers et une petite étagère qui contient une dizaine de vieux livres.
- Philippe tente un effet de Magie pour analyser l'effet qu'il suppose présent dans la pièce. Il se rend compte que c'est bien plus difficile que d'habitude, mais parvient tout de même à identifier un effet de Solide et un effet de Magie.
- Philippe et Damien embarquent l'ensemble des livres et papiers et rentrent à Paris non sans avoir signé les documents engageant le 13 à payer la facture de la reconstruction du mur.
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 11307
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: [CR Maison] Les Mystères de Paris (MAJ 12/02/20)

Message par Sammael99 »

Avec cette 6ème séance tous les éléments du final de cette saison (que j'estime à 3 séances à ce stade, mais ça pourrait être 4) sont en place, et surtout (important pour l'approche de game design), la situation des joueurs est maintenant celle qui sera le produit fini.

Ca va me permettre sur la troisième saison (si les joueurs sont toujours partants) de mettre en place plein d'éléments de contexte qui ont pour le moment été secondaires ou uniquemement narratifs.

Cette semaine j'ai commencé à jongler entre le Guide Tchou de Paris et L'Histoire de Paris pour les Nuls (un bon début pour ce jeu ;-)) pour mettre sur pied les premières pierres de l'Atlas du Paris Mystérieux qui constituera la colonne vertébrale du setting.
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Avatar de l’utilisateur
Herlkin
Prêtre
Messages : 364
Inscription : mer. avr. 27, 2016 3:17 pm
Localisation : Paris

Re: [CR Maison] Les Mystères de Paris (MAJ 12/02/20)

Message par Herlkin »

On a l'impression que leurs adversaires sont plus costauds qu'eux...? Vraiment beaucoup plus forts, ça ne décourage pas trop les joueurs ?
"Lorsque vous avez éliminé l’impossible, ce qui reste, si improbable soit-il, est nécessairement la vérité."
Sherlock Holmes

Avatar de l’utilisateur
Sailor
Pratiquant
Messages : 252
Inscription : jeu. nov. 10, 2005 7:14 pm
Localisation : Landiras (33)

Re: [CR Maison] Les Mystères de Paris (MAJ 12/02/20)

Message par Sailor »

Sensas comme d'habitude!
Les femmes et les enfants d'abord. Toujours dans le naufrages.
Comme ça après les requins n'ont plus faim.

http://trollmetender.clicforum.fr/index.php

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 11307
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: [CR Maison] Les Mystères de Paris (MAJ 12/02/20)

Message par Sammael99 »

Herlkin a écrit :
mer. févr. 12, 2020 4:10 pm
On a l'impression que leurs adversaires sont plus costauds qu'eux...? Vraiment beaucoup plus forts, ça ne décourage pas trop les joueurs ?

Tu penses à Ysengrin ?

Oui, c'est clairement un badass de la pire espèce.

Je n'ai pas l'impression qu'ils soient frustrés, plus flippés.

Le fait qu'Alexandra et Damien aient réussi à le blesser fait qu'ils savent qu'il est vulnérable...
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Répondre