Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Avatar de l’utilisateur
Sakagnôle
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2120
Inscription : jeu. nov. 05, 2015 11:18 am

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Sakagnôle »

Ravortel a écrit :
jeu. juin 25, 2020 7:16 pm
C'est du tout complet (entrée+plat+dessert+boisson), ou bien il faut du DD5 aussi pour être autonome ?

C’est entrée plat fromage ET dessert .... Gros gavage (cf. Référence culturelle)

C’est tout en un et totalement autonome, c’est vraiment bien fait
Vous ne l'avez sans doute pas remarqué mais j'ai changé mon avatar!

Avatar de l’utilisateur
Scratchy
Messie
Messages : 1094
Inscription : mar. oct. 28, 2014 9:38 am
Localisation : Capitale de la gastronomie

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Scratchy »

haplo a écrit :
mer. juin 24, 2020 2:31 pm
@Scratchy je pense que si tu joues déjà en solo l'intérêt de ce livre réside principalement dans la tétrachiée d'outils "d'assistance" qu'il propose. Après il présente des méthodes et tout, il aborde pas mal d'aspect et d'angles de vue du jeu de rôle solo, c'est intéressant et ça peut permettre de se renouveler,  mais en gros si ta façon de jouer te convient et que tu ne souhaites pas en changer, je ne suis pas sur qu'il y ai un intérêt à le prendre. A part pour les outils susmentionnés :]

Merci pour ce retour. Pour le moment, je n'ai pas encore complètement franchi le pas du jeu solo. Je tourne autour, mais sans me lancer vraiment.
C’est Casus, hein... Si on ne faisait pas des déclarations d'autant plus péremptoires et pédantes qu'on n'y connaît rien, le forum perdrait son identité. (Aran MacFiona)

Avatar de l’utilisateur
haplo
Pratiquant
Messages : 207
Inscription : ven. août 31, 2018 11:16 am
Localisation : Vitré

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par haplo »

@Scratchy avec muses et oracles tu as ce qu'il te faut :] et du coup je pense que dans ce cas ce bouquin s'adresse à toi. En gros il y a à plusieurs reprises dans le livre des propositions de partie, une première très courte, une un peu plus longue. Et il accompagne à mon avis proprement en te laissant faire ta partie solo mais en te filant des conseils utiles sans non plus t'en filer une tonne que tu ne pourras pas intégrer, ce qui serait rebutant.
En tout cas pour savoir si on aime, faut se lancer :]
1/2 Mardi : MJ IVL Pax Elfica
1/2 Mardi : MJ DnD5 IVL Curse of Strahd
1/Mois : MJ AdCv7 IVL les Oripeaux du Roi
De temps en temps MJ sur d'autres trucs.
 

Avatar de l’utilisateur
Jicey
Prophète
Messages : 951
Inscription : mer. janv. 09, 2013 5:02 pm
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Jicey »

Sins of the Father

Image

1.) Quoi que c'est ?

Sins of the Father propose d'incarner des humains (normaux à la base) inféodés, à l’insu de leur plein gré, à un Sombre Seigneur. En effet, l’âme de chaque PJ a été vendue au Sombre Seigneur par un parent / grand-parent / aïeul. Du coup les PJ doivent rendre des “services” que la morale réprouve.  L’idée est de placer les joueurs face à des dilemmes et de voir comment ils vont gérer ça. On peut jouer dans le monde contemporain, tout aussi bien que dans l’historique, le futuriste, ou l’imaginaire.

2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?

Fiche du GROG

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?

Impulso-réfléchi. Quand j’ai vu le pitch je me suis dit “miam miam”, mais c’est l’avis d’un GROGuiste qui m’a décidé d’acheter de suite plutôt que de mettre sur ma liste des “à voir”.

4.) Vous pensiez trouver quoi ?

Un système pas trop prise de tête pour faire du roleplay et mettre en scène des dilemmes moraux. En espérant être bien aidé pour construire des scénars pour ce concept hors de ma zone de confort.

5.) Vous avez trouvé quoi ?

Un jeu intéressant, aussi original par son propos que par sa mécanique, mais qui m’aide moins que je ne l’aurai souhaité.

Coté positif:
- C’est light (et pas cher), il faut moins d’une heure pour lire et assimiler l’essentiel. Parfait car je n’ai plus le temps (ni les neurones) pour les usines à gaz.
- C’est bien écrit et on comprend vite les tenants et les aboutissants du jeu.
- Il y a tout ce qu’il faut pour établir facilement un profil psychologique pour les PJ (forces et faiblesses) ainsi que l’origine de la “dette” monstrueuse de la famille.
- Le jeu explique aussi très bien comment mettre en place un Sombre Seigneur, son rôle, ses limites, et différents types qu’on peut imaginer (Lucifer ou un démon, mais pas seulement, ça peut être un vampire antédiluvien ou un autre être maléfique du même acabit).
- Le scénario exemplifie très bien ce qu’on peut faire avec le jeu.

Coté négatif (par rapport à ce dont j’aurai besoin dans un tel jeu):
- Le système est simple dans son principe (basé sur des cartes: plus on est compétent/avantagé plus on en tire, pour avoir la plus haute), et tient en peu de pages, mais il y a une foule de petites subtilités que j’ai du mal à retenir du premier coup. Ces subtilités ne sont pas des options, elles sont importantes pour bien rendre tout le sel des différents aspects de la corruption/tentation. Je sais qu’il va me falloir quelques parties pour bien assimiler tout ça et donc bien rendre l’ambiance du jeu à travers sa mécanique.
- Avec un seul scénario je ne me sens pas suffisamment armé pour créer des aventures. Le concept sort de mes sentiers battus, 2 ou 3 autres exemples n’auraient pas été superflus, ne serait-ce que sous forme de synopsis. Et les conseils au meneur, utiles pour poser l’ambiance et jouer dans l’esprit du pitch, ne couvrent pas la conception de scénar.
- Le truc qui me gène le plus, par rapport aux joueurs que je connais, c’est l’absence d’un mécanisme fort pour gérer (numériquement ?) les dilemmes. Il y a bien un compteur de “dette” et un système de “liens” avec les PNJ, mais je n’ai pas l’impression que ça soit suffisant. Donc je pense que ce jeu ne va bien fonctionner qu’avec des joueurs très branchés roleplay. Exemple: Un PJ reçoit un coup de fil de son Sombre Seigneur, l’enjoignant d’aller de suite récupérer un braqueur de banque en cavale à tel endroit. Dilemme, le PJ a un rendez-vous important ce soir là (fête de mariage, spectacle de fin d’année de son enfant, ...). Le donjonneur lambda va juste se dire “tant pis, j’lui achèterait un cadeau”, on va faire une petite scène de ménage roleplay, et le MJ standard va vite oublier de faire payer cette faute pendant les prochaines parties (moi en tout cas je risque vite d’oublier ou de trouver ça lourd).  On est loin du cruel dilemme. Il faudrait une mécanique qui pénalise fortement le PJ s’il ne tient pas son rôle de citoyen normal. Comme ça le joueur est vraiment emmerdé par ses obligations surnaturelles. Il faudrait un genre de “points de coté sombre”, une sorte de corruption qui fait perdre peu à peu son humanité au personnage avec des effets concrets et chiffrés en jeu (malus aux interactions sociales, dans le collimateur des forces de l’ordre, soif d’homicide, etc...). Y'a un peu de ça dans la mécanique des dettes et des liens, mais ça me semble insuffisant.

6.) Allez vous vous en servir ?

Probablement. Au moins une fois, pour voir si ça peut le faire avec des joueurs plutôt orientés donj classique (combat, optimisation, …). L’intrigue du scénar proposé devrait leur plaire, mais est-ce que la mécanique m’aidera suffisamment à poser cette atmosphère qui ferait toute la saveur de ce jeu ?

7.) En conseilleriez vous l'achat ?

Si le postulat de départ vous parle, et si vous ne faites pas une allergie aux systèmes de jeu à base de cartes (coucou Colonel M), foncez. Pour ce prix là ça vaut le coup d’essayer. Au pire, si la façon de traiter le sujet ne vous convainc pas, ça fera une bonne source d’inspiration pour bricoler votre propre système pour traiter de ce thème.

Avatar de l’utilisateur
OSR
Mystique
Messages : 807
Inscription : mar. nov. 21, 2017 10:32 am

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par OSR »

Image

1.) Quoi que c'est ?
Immortal Invisible War : Player's Guide

2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?
Houlà !
J'ai dû acheter la 1e édition (Immortal : The Invisible War) peu après sa sortie en 1994, et la 2e édition (Immortal : Millenium) à sa sortie en 1999. L'un comme l'autre étaient pratiquement injouables, pour cause de verbosité, de chaos et de lourdeur pour le premier, et pour cause d'incomplétude pour le second. Mais le jeu a du potentiel, peut-être que cette 3e édition est le graal ?
C'est pas du tout neuf (2005 révisé en 2008, je crois) mais jamais je n'avais complètement survolé le truc.

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?
Compulsif au téléchargement (c'est gratuit), mais réfléchi pour me lancer dans la lecture.

4.) Vous pensiez trouver quoi ?
Une version enfin jouable d'Immortal, le JdR où l'on joue des êtres mythiques qui complotent et se bastonnent.
Non, ce n'est pas complètement un pastiche de Nephilim (même si un peu sans doute), il présente des différences notables :
  • On peut certes jouer des élémentaires, mais pas que. Les personnages peuvent être toutes sortes de choses "éveillées" : animaux (en général), plantes, minéraux, ombres, flammes, etc. Même des humains ! (être un humain-garou, c'est bath)
  • Pas de notion de possession d'êtres humains, les PJ sont des créatures/choses éveillées transformées en humains (apparents).
  • Moins d'ancrage dans l'ésotérisme "réel"
  • Petite inspi Changeling aussi (dans les interactions avec les humains et leur imaginaire)
  • Un historique du jeu certes riche et embrouillé, mais qui peut se résumer assez simplement*
* : Il y a fort longtemps, une créature d'énergie pure, la Sanguinaire, s'est écrasée sur Terre, dispersant sa conscience en fragments innombrables. Parmi les créatures et choses "éveillées" par ces fragments, dénommés Immortels (ou Himsati) : des dinosaures super-évolués, les Abzulim, régnèrent en maître durant longtemps avant d'être chassés vers les étoiles. Après cela, les Immortels se sont foutus sur la tronche, les Abzulim sont revenus discrètement récupérer leur ancien empire via des Immortels qui se sont à nouveau ralliés à eux, dénommés les Troupes (the Droves). La Sanguinaire essaya également de retrouver sa totalité en manipulant des humains via leurs rêves, mais apparemment elle a été vaincue (entre la 2e et 3e édition), sans doute provisoirement.

Image
Tu ne viens plus aux soirées Phénix ?

Les Immortels se rassemblent en groupes dénommés Cours (à l'époque des Abzulim et pendant la 2e édition du jeu), Meutes ("Prides" pendant la 1e édition) ou Tribus (en 3e édition). Ces groupes se fondent sur leur "race", leur rôle ou leurs inclinaisons politiques, ça dépend.
Les 12 Tribus de la 3e édition sont :
  • Arachne (orientés logique/techno/planification, majoritairement arthopodes terrestres)
  • Eremite (humanistes et religieux, majoritairement primates et chiens)
  • Hemari (artistes, majoritairement chats et serpents en tant qu'ex-anophèles)
  • Magdalen (érudits, divers, refusent de quitter leur aspect humain)
  • Morrigan (paladins, majoritairement oiseaux majestueux)
  • Osiri (nécromanciens, "races" diverses mais l'ancienne tribu Banjax comportait beaucoup de fauves)
  • Peri (armes vivantes, minéraux)
  • Phoenix (philosophes, flammes)
  • Protean (aquatiques)
  • Sharakai (kung-fu, dragons et animaux du zodiaque chinois)
  • Terat (oniriques, monstres)
  • Tuatha (écolos, cervidés et végétaux)
On retrouve à-peu-près le casting de la v1, hormis quelques changements de nom dûs à un split Tribu/Troupe (Anophele => Hemari et Roane => Protean), à une forme de renaissance (Dracul => Sharakai et Banjax => Osiri). Les Nimrod (ex-Shadowen) sont retournés comploter dans l'ombre et les Roane autrefois isolationnistes ont accédé au statut de Tribu (sous le nom de Protean, donc). Les Arachne, qui furent brièvement (pendant la v2) des traîtres à la solde de la Sanguinaire, sont revenus en grâce.
Mais bon, pour le PJ de base, y'a moyen de zapper tout cet historique assez lourd, les univers magiques, le vocabulaire exotique ... et démarrer sur une page blanche (c'était l'optique de la 2e édition). Vous êtes des créatures éveillées dissimulées dans des corps humains, avec un accès à des pouvoirs liés à votre vraie identité (les Natures),mais aussi à des sortilèges mystiques (les Sérénades). Des clans ésotériques veulent vous embrigader dans leurs complots, des tyrans venus des étoiles veulent vous réduire en esclavage avec l'aide d'Immortels et de monstres, certains humains veulent vous exterminer, que faites vous ?

Image
Chez les Shadowen : dârk c'est dârk, il n'y a plus d'espoirk.

5.) Vous avez trouvé quoi ?
Alors oui, en comparaison de la première édition avec son système touffu (brouettes de dés multicolores) et un univers étouffant garni de Majuscules, et de la deuxième édition avec son système minimaliste mal branlé et un univers évoqué très vaguement, cette 3e édition est une amélioration à tous points de vue.
Déjà l'organisation des ouvrages est bien fichue, le Player's Guide détaille les règles et le contexte nécessaires (on aurait pu l'appeler Corebook), le Narrator's Guide (qu'on aurait pu l'appeler Advanced Companion) traite essentiellement de points de règles et de trucs zarbis optionnels. Un 3e livre était prévu, Tribal Law vs. Dragon's Rule, détaillant toutes les Tribus et Troupes et leur histoire, mais il n'existe que sous forme de fragments (et l'auteur n'a pas le temps de s'y remettre) ; pas grave, il est optionnel.
Ensuite, enfin le système de base est lisible et utilisable par des humains normaux, voire même testé. Basé sur des comparaisons de Carac+Talent+dé, le dé correspondant au niveau d'éveil spirituel du personnage. Le contexte est correctement décrit sur la première moitié du bouquin, les enjeux sont évoqués, on reste à la surface jouable des choses sans systématiquement se référer aux millénaires passés. Ne manque qu'un scénar' et éventuellement un bestiaire (les Troupes sont certes du même tonneau que les Tribus, mais il existe d'autres adversaires) qui n'est pas non plus dans le Narrator's Guide (ce dernier propose cependant une méthode pour créer des PNJ simplifiés, discute des pouvoirs exotiques comme la foi de certains humains, etc.).
A noter que les illustrations sont toujours majoritairement du photoshopage parfois d'un goût discutable, et que la mise en page est tristouille, mais c'est lisible et déchire moins la rétine que la v1.

Image
You shall not pass !

6.) Allez vous vous en servir ?
Déjà, mon survol du pdf m'a convaincu d'en imprimer un exemplaire chez Lulu, au moins de ce Player's Guide.
Jouer enfin, pourquoi pas ?
J'ai rêvé de plein de choses à la lecture des 1e et 2e édition (je crois même que j'avais joué le Quickstart de la v2, vraiment une intro), peut-être pourrais-je les mettre en oeuvre avec cette 3e...
Une équipe de Pj composée d'un menhir, d'un pangolin, d'un ficus et d'une flamme de brasier, qui vont tabasser des corbeaux à la solde de dragons éthérés, ça fait rêver !

7.) En conseilleriez vous l'achat ??
C'est lisible, c'est une lecture intéressante, le contexte est riche et bien posé.
Et c'est gratuit ! Si votre curiosité est piquée, jetez un oeil...
Hommage à l'Orchestre de la Suisse Romande

Du rétrovieux et du complotisme narrativoïde sur Lulu / DriveThruRPG / Itch.io.

Avatar de l’utilisateur
madame ridulle
Déesse des perruches
Messages : 3501
Inscription : lun. sept. 24, 2012 1:15 pm

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par madame ridulle »

Je viens de recevoir ma boite d Humblewood et celle des Chants de Loss...

DAns les deux cas il s agit tout d abord de deux très beaux objets. Particulièrement la boite d Humblewood version collector très classieuse...

Les illustrations sont superbes dans les deux jeux.

Le seul petit bémol est que là aussi dans les deux cas je trouve la carte du monde trop petite.

J espère qu il y aura un suivi pour Humblewood pour développer le monde et je suis au taquet pour y jouer. Pensez mes bonnes gens... un jeu où on joue des piafs...

Pour les Chants je ne suis honnêtement pas sure d y jouer, on a pas vraiment le groupe pour ça et en fait même en tant que mj il m intimide... mais de base la planet fantasy j adore... donc faut voir.
Real stupidity beats artificial intelligence every time.
Hogfather

Avatar de l’utilisateur
DocDandy
Mystique
Messages : 815
Inscription : ven. nov. 09, 2018 10:46 am
Localisation : Nîmes
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par DocDandy »

1.) Quoi que c'est ?

Abstract Donjon version 12 singes


Image

2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?

Au moment de la sortie de la beta en VO ici même. Au moment de la souscription pour la VF.

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?

longuement réfléchi, je n'avais pas backé lors de la 1ere souscription et j'ai souvent reposé le bouquin en boutique avant de craquer lors de la souscription de la campagne Steampunk. C'est un jeu que je voulais dans ma bibliothèque après avoir lu la beta de la VO.

4.) Vous pensiez trouver quoi ?

Un système sympa qui change mais pas si fou que ça malgré la hype avec en plus des changements orienté dans la VF.

5.) Vous avez trouvé quoi ?

Un petit jeu sympa que j'apprécie toujours autant mais sans y trouver la révolution ludique tant vantée par les aficionados (à mon avis qui doivent tout le temps jouer à la même chose pour y voir un game changer ultime.
Image
Roliste ayant découvert Abstract Donjon "it's a Revolution" :D

Alors qu'est ce que ça vaut?

Déjà le format est lisible, un poil plus que la beta lu en VO assez foutraque. Cette vf est claire et très lisible.
On évacue tout de suite le point qui fâche: Pèlerine. :x  Donc ce perso fait parti des deux présentés en exemple dans le jeu. Pelerine est jeune et jolie, "provocatrice" (comprendre elle se balade en corset sexy, pourquoi pas un string en maille :neutral: ) et porte un fouet (parce que c'est une femme forte tu vouasss). Bref "Jean" le joueur de Pèlerine doit être bien content d'assouvir ses fantasmes de beauf mais  moi lecteur j'en ai rien à faire. Sérieux c'est quoi ce contenu?!? Dans les années 80-90 c'était de rigueur mais aujourd'hui... Ah je vois qui me répondront que c'était dans la VO et que le respect de l'auteur empêchait de changer ça. Un faux argument car le jeu a justement été modifié avec des termes plus proches de D&D (on en reparle) et du contenu enlevé/ajouté dans le LDB.

Donc le jeu a été légèrement modifié pour coller plus à l'esprit Donjon... parce que le jeu s'appelle Abstract Donjon tu vouas... Sauf que le système est très peu marqué et que justement l'intérêt du jeu est d'être suffisamment générique pour servir à peu près tout. Une accentuation du côté Donjon que je trouve artificielle car plus le fruit des projections des traducteurs que de la réalité du texte originel (d'ailleurs mon premier réflexe en testant la VO avait été de créer un gobelin Steampunk parce que... je le pouvais  :charmeur )

Bref en dehors de ça le jeu s'échine à expliquer tout en détail un système dont le pitch tient très simplement: on a 4 carac plus quelques traits et on jette les dés correspondant à chaque carac/trait AVANT la partie. Tout le sel de la partie tiens du coup à la capacité des joueurs à gérer leurs ressources dispo jusqu'à la fin. Généralement en trouvant des façon inventives de dépenser des dés dans des carac'  pas évidentes. Un changement de paradigme qui renouvelle bien le genre tout en étant super facile à prendre en main. La simplicité/flexibilité du système permet de faire ce qu'on veut.
Les conseils sont bons et sur 150 pages on a largement de quoi s'approprier les mécaniques et voir le potentiel.

La VF est complétée par un contexte med-fan et des scénario associés. Si le CreuxMorvan est sympa il est quand même assez générique et manque cruellement d'originalité. C'est un bon bac à sable mais pas plus intéressant que les 10000 autres trouvables ailleurs ou que tu peux faire toi même. Les scénarios sont cools quand même. Mention spéciale à la "patissière orque" qui doit bien combler une soirée.


6.) Allez vous vous en servir ?

Je vais le mettre dans ma bibliothèque avec d'autres jeux pour faire du one shot sur le pouce car le gameplay est sympa. Déjà testé et ça marche bien même si les gamins que j'vais fait joué étaient un poil frustrés de ne jeter les dés qu'au début de la partie.

7.) En conseilleriez vous l'achat ?
Si vous voulez un système simple et flexible pour des one shot ou une mini-campagne (pourquoi pas pendant les vacances) ça vaut son prix. Par contre je suis pas sûr de l'intérêt des suppléments s'ils sont aussi moyen que le setting proposé dans le ldb (c'est pas mauvais mais pas ouf non plus).

 

Geoffrey S
Zelateur
Messages : 72
Inscription : ven. févr. 15, 2019 9:55 am
Localisation : Grenoble

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Geoffrey S »

DocDandy a écrit :
mar. juil. 07, 2020 4:25 pm
On évacue tout de suite le point qui fâche: Pèlerine. Image  Donc ce perso fait parti des deux présentés en exemple dans le jeu. Pelerine est jeune et jolie, "provocatrice" (comprendre elle se balade en corset sexy, pourquoi pas un string en maille :neutral: ) et porte un fouet (parce que c'est une femme forte tu vouasss

Hello, en fait, je pense que c'est une référence à la Quête de l'oiseau du Temps (1983) et à son personnage Pélisse.

Avatar de l’utilisateur
DocDandy
Mystique
Messages : 815
Inscription : ven. nov. 09, 2018 10:46 am
Localisation : Nîmes
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par DocDandy »

Geoffrey S a écrit :
mer. juil. 08, 2020 5:47 pm
DocDandy a écrit :
mar. juil. 07, 2020 4:25 pm
On évacue tout de suite le point qui fâche: Pèlerine. Image  Donc ce perso fait parti des deux présentés en exemple dans le jeu. Pelerine est jeune et jolie, "provocatrice" (comprendre elle se balade en corset sexy, pourquoi pas un string en maille :neutral: ) et porte un fouet (parce que c'est une femme forte tu vouasss

Hello, en fait, je pense que c'est une référence à la Quête de l'oiseau du Temps (1983) et à son personnage Pélisse.
:runaway ok je suis passé à côté (en même temps ça fait 20 ans que je l'ai lu). Ca ne change rien, je me souviens pas que Pélisse utilise ses charmes pour se débarrasser de ses adversaires.
 

Avatar de l’utilisateur
cyberx
Zelateur
Messages : 61
Inscription : dim. déc. 30, 2007 8:54 pm
Localisation : Boulogne-Billancourt

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par cyberx »

(petit hors sujet principal)
DocDandy a écrit :
mer. juil. 08, 2020 6:05 pm
je me souviens pas que Pélisse utilise ses charmes pour se débarrasser de ses adversaires
Alors carrement si, ca fait meme partie de mes grands souvenirs d'adolescence on va dire:
Spoiler:
Image

 

Avatar de l’utilisateur
TinchO
Zelateur
Messages : 76
Inscription : lun. avr. 09, 2012 10:30 pm
Localisation : Inconnue à cette adresse

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par TinchO »

  Ce matin j'ai reçu ma première commande Lulu, je l'ai bouquiné une bonne partie de la journée, et je vous écrit un p'tit CR de lecture.
Dans ma hotte il y avait Nanochrome2 et Hârn :

1.) Quoi que c'est ?
Nanochrome 2


2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?
Ici même.


3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?
Impulsif parce que je me suis décidé assez vite, réfléchi parce que j'ai demandé conseil ici même et que je veux jouer du cyberpunk avec une idée de "gamedesign" en tête développer un jeu maison dans univers steampunk sur lequel je bosse depuis loOongtemps...
Et puis ça ne sort pas de nulle part non plus, je suis le Nième type qui rêve de jouer à ShadowRun en tant que joueur et qui cauchemarde la nuit de devoir le masteriser et retenir ne serait ce que le quart des règles.


4.) Vous pensiez trouver quoi ?
Du Cyberpunk, du Turfu, un parfum Grümph, avec la petite appréhension de trouver le tout un peu sec en catalogues d'options, de matos, de guns, de gadgets, et autres joyeusetées. L'équilibre règles simples/nombreuses options est parfois ardu à garder.



5.) Vous avez trouvé quoi ?
Un volume de Cyberpunk, deux volumes de Grümpheries !
:charmeur  Plus sérieusement, l'aide amenée au MJ est titanesque, encore une fois lorsqu'on a lu Oltréé. Que de progrès effectués depuis les Milles Marches. Un système de jeu simple mais sophistiqué permettant de mettre en scène les dimensions magique, matricielle et physique. Un ordre de lecture assez habilement pensé sur certaines choses, pour la créa de perso par exemple, où l'essentiel des choix importants viennent ensemble et renvoient au catalogue détaillé de la fin du livre pour les subtilités de matos. Du matos ras la gueule d'ailleurs dans ce catalogue et franchement simplifié par rapport à un SR classique.
Cependant de nombreux renvois de pages ne tombent pas juste et semblent souffrir d'une relecture un peu rapide.

J'aime beaucoup les illus' du Grumph en général, mais là je reconnais que je les trouve moins inspirées que d'habitude même si techniquement bien executées (j'ai préféré Hârn et Oltrée pour les dessins, j'ai l'impression que le moyen âge inspire plus le grumph).

6.) Allez vous vous en servir ?
Au moins pour quelques />OneShot c'est sûr !

Et peut-être même en campagne, qui sait ? Mais à la cinquième/sixième séance d'Oltrée ma table commence tout juste à s'acclimater vraiment avec le système de jeu. En plus un copain bosse sur un hack de Cendres avec le système d'Oltrée, donc je voudrais pas brusquer mes joueurses trop vite.


7.) En conseilleriez vous l'achat ?
Franchement 390 p. de contenu ultra utile et de conseils de meujeutage ras la gueule, pour le ridicule prix de quinze balle, difficile de ne pas recommander l'achat. Le seul regret étant que si on est clairement sur un rapport qualité/prix imbattable, l'édition Chibi est tout de même moins dotée qu'un John Doe. Je dis ça parce que clairement pour un tel jeux j'aurais été carrément prêt à claquer des euros en plus pour des cartes classes, un écran avec une belle Illus', un livre plus grand (parce que la densité du contenu au vu de la taille ça a un côté un poil intimidant je trouve). Et surtout, surtout... pour un jeu comme ça ce qui me manque c'est un manuel des joueurs, le même truc que le manuel des patrouilleurs d'Oltrée, qui permette justement d'avoir toutes les infos de créas de persos et les catalogues dans une brochure à part pour les joueurs et qu'il puisse se faire leurs "sessions catalogues" chez eux dans leurs coins, et le moins possible autour de la table. Après, rien d'insurmontable que d'en faire un soi même à partir du bouquin mais typiquement ça va m'obliger à le racheter en pdf pour pouvoir me bricoler ça, et je suis un gros feignant j'aurais préféré pouvoir l'acheter et soutenir la grumpherie future !


Et sinon dans la même commande, j'ai complètement craqué pour Hârn - le monde de Hârn

1.) Quoi que c'est ?
le monde de Hârn est un univers Médiéval-Fantastique garanti Histo-compatible avec la grande bretagne des "dark ages".
(un âge sombre qui est paradoxalement l'âge d'or de l'aventure semble-t-il
:twisted:  )

2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?
Vaguement ici je crois, mais sans faire trop attention. Par contre j'avais lu que ça avait inspiré Oltrée et ça, ça a joué un rôle déclencheur.


3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?
Compulsif-Impulsif: en gros une sorte de "Oh ! y'a une promo lulu de 15% ! Whouaouw j'adore les dessins médiévaux du Grumph. Et la couverture de celui ci est super stylée." Click ! Dans le panier.

4.) Vous pensiez trouver quoi ?
Des jolis dessins médiévaux du Grumph. De l'inspi pour Oltrée !


5.) Vous avez trouvé quoi ?
Des supers jolis dessins médiévaux, mais un peu moins nombreux que ce que je pensais. Si j'avais su j'aurais fais gaffe à prendre une couv' rigide, ou en tout cas j'aurais préféré une couverture rigide à des agrafes, mais une reliure bien agrafée et toujours meilleure qu'une cartonnée de mauvaise qualité.
Un univers suUuper dense et riche, que je sais pas si je lirais tout un jour, mais que pour ce que j'en ai survolé ça a l'air très sympa. Des dessins magnifiques et que je vais sûrement imprimer pour en faire du coloriage hinhin ouais j'assume
8)7

6.) Allez vous vous en servir ?
Pour colorier, pour m'inspirer de nouvelles satrapies et cités à Oltrée, sûrement. A jouer, pas sûr.


7.) En conseilleriez vous l'achat ??
Je l'ai trouvé aussi un peu maigre pour son prix, mais au vu des logos et mentions légales de première page je suppose qu'il y a des histoires de licences qui entrent en ligne de compte ?
En tout cas c'est vrai qu'à moins d'être en grosse panne d'inspi MédFan et/ou fan des dessins Grümphiques, l'ouvrage est dispensable en soi. Mais bien agréable tout de même, à la lecture comme aux yeux.
Bons achats en tout cas, je suis ravi !
 
Dernière modification par TinchO le sam. juil. 11, 2020 4:22 am, modifié 1 fois.
"Nous sommes de la même étoffe que les songes
Et notre vie infime est cernée de sommeil"

Avatar de l’utilisateur
Blakkrall
Dieu des girouettes
Messages : 8930
Inscription : dim. déc. 20, 2009 7:10 pm
Localisation : Montivilliers

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Blakkrall »

Tu remercieras probablement les agrafes au bout de ta troisième lecture et de ton cinquième coloriage. C'est indéniablement plus solide que la couverture carrée collée qui perd ses feuilles :bierre:
When you have to shoot, shoot, don't talk.

intylzah
Dieu des vampires d'avant
Messages : 2765
Inscription : dim. mai 29, 2005 11:08 am
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par intylzah »

Retour de lecture : Le Journal de Beckett,
édité en français par Arkhane Asylum Publishing

Image

Beckett, Gangrel Archéologue, est un personnage iconique de la gamme qui est apparu au fil des parutions concernant Vampire, au même titre que la Lasombra Lucita d’Argon ou encore le célèbre malkavian Anatole de Prophète de la Géhenne. Beckett était jusque là moins connu et plus discret que les autres personnages. Cet ouvrage vient le mettre au centre du jeu ! Il s’agit de son journal, racontant ses diverses rencontres et ses diverses recherches autour de l’Histoire des vampires et notamment de la Géhenne. Le tout est présenté dans un livre à couverture rigide, tout couleur, de 560 pages au format roman.

Présenté comme compatible avec Vampire : la Mascarade, édition 20e anniversaire et avec Vampire : La Mascarade, cinquième édition. Le Journal de Beckett est à la fois la révélation de secrets, éléments mythologiques ou vampires abordés tout au long des 20 ans qu’a connu la gamme, mais propose aussi les signes avant-coureurs de la cinquième édition. Cet ouvrage est à la fois une mine d’informations pour la version 20e anniversaire et une introduction à la cinquième édition. Bien entendu, si vous optez pour une des 2 versions, nul besoin de passer à l’autre.

On suit donc les pérégrinations de Beckett tout au tour du monde, où il rencontre tout autant le Sabbat que la Camarilla, des Anarchs que des Anciens, des lignées mystérieuses, des vampires célèbres ou inconnu… Une trentaine de chapitres variés dans lesquels le texte est présenté sous le format de transcriptions d’enregistrements, de notes manuscrites de Beckett ou d’autres vampires. Suivi à chaque fois de quelques pages de conseils afin d’utiliser le chapitre dans une chronique de Vampire la Mascarade. Ainsi est présenté les déboires du clan Tremere, les remous au sein du Sabbat, les sangs clairs, l’héritage de Baba Yaga, Dracula et tant d’autres éléments faisant partie du background du jeu.

En conclusion, je dirai que pour tout fan du jeu, cet ouvrage est un régal, on y apprend plein de détails, on découvre des éléments méconnus ou au contraire on retrouve avec plaisir des personnages ou lieux connus. Par contre, c’est peut-être son seul défaut, il faut avoir un minimum de connaissance pour apprécier tous les petits détails présentés dans ces 560 pages. En effet, personnellement j’ai lu tout ce qui est sorti en français (JdR et romans) depuis près de 30 ans, et certains chapitres basés sur des suppléments jamais traduits ont été pour moi une découverte. Des passages parfois difficiles à cerner du fait que je ne connaissais pas le supplément originel. Néanmoins, même sans avoir toutes les clés, cet ouvrage me paraît intéressant pour un novice, car justement il livre des dizaines de pistes de scénarios et des centaines d’éléments de background afin de mieux appréhender le monde complexe de Vampire : la Mascarade.

Dernier petit conseil : prenez des notes !
Retrouvez mes scénarios Vampire la Mascarade sur Storytellers Vault

Avatar de l’utilisateur
TinchO
Zelateur
Messages : 76
Inscription : lun. avr. 09, 2012 10:30 pm
Localisation : Inconnue à cette adresse

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par TinchO »

Blakkrall a écrit :
jeu. juil. 09, 2020 8:39 am
Tu remercieras probablement les agrafes au bout de ta troisième lecture et de ton cinquième coloriage. C'est indéniablement plus solide que la couverture carrée collée qui perd ses feuilles :bierre:

C'est vrai que ma phrase de fin, et d'autres, à propos de la couverture souple et des agrafes sont outrancières, ça laisse une mauvaise impression, je vais corriger ça. :oops:
On dirait que je maîtrise mal mes connotations sur les forums.
Bien vu pour le côté résistant à la photocop', et à la lecture.



EDIT:
Même ce que je disais sur le manuel des joueurs est à tempérer: il existe au moins deux manuels des joueurs fanmade (par Mickey-bis et Khentar je crois) pour adapter le jeu à Shadowrun, on les retrouve sur le forum en entrant le mot clé NanoRun dans le moteur de recherche.
Bref mon CR était peut être écrit un peu trop "à chaud" et sonne un peu screugneugneu :?
Alors que globalement j'ai kiffé. Erf.


 
DocDandy a écrit :
mar. juil. 07, 2020 4:25 pm
1.) Quoi que c'est ?
Abstract Donjon version 12 singes


5.) Vous avez trouvé quoi ?
Un petit jeu sympa que j'apprécie toujours autant mais sans y trouver la révolution ludique tant vantée par les aficionados (à mon avis qui doivent tout le temps jouer à la même chose pour y voir un game changer ultime.)
Image
Roliste ayant découvert Abstract Donjon "it's a Revolution" :D
{...}
Donc le jeu a été légèrement modifié pour coller plus à l'esprit Donjon... parce que le jeu s'appelle Abstract Donjon tu vouas... Sauf que le système est très peu marqué et que justement l'intérêt du jeu est d'être suffisamment générique pour servir à peu près tout. Une accentuation du côté Donjon que je trouve artificielle car plus le fruit des projections des traducteurs que de la réalité du texte originel (d'ailleurs mon premier réflexe en testant la VO avait été de créer un gobelin Steampunk parce que... je le pouvais :charmeur )
:lol: Sacré Dandy !
Ça confirme un peu ce que je soupçonnais quand je suis tombé sur leur abstract steampunk...
 
"Nous sommes de la même étoffe que les songes
Et notre vie infime est cernée de sommeil"

Avatar de l’utilisateur
DocDandy
Mystique
Messages : 815
Inscription : ven. nov. 09, 2018 10:46 am
Localisation : Nîmes
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par DocDandy »

Je viens de recevoir la campagne Steampunk, c'est mon prochain retour

Répondre