Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Avatar de l’utilisateur
chaosorcier
Dieu anti-Jamy
Messages : 3520
Inscription : mar. oct. 14, 2008 5:40 pm
Localisation : La Quatrième Dimension

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par chaosorcier » sam. oct. 05, 2019 9:09 am

 1.) Quoi que c'est ?
Survive this !! Vigilante City:

Core Rulebook & Vilain's Guide


2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?
J'ai vu la 1ère édition de ce jeu, The Vigilante Hack, sur Drivethrurpg en regardant ce que faisait
l'éditeur par hasard et vu bien plus tard que celui-ci avait fait une nouvelle édition grace à un Kickstarter.

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?
Impulsif, les 2 livres n'étaient pas très cher en dur sur Lulu et le code pour les frais de port gratuit fonctionnait
sur la boutique.


4.) Vous pensiez trouver quoi ?
Jamais lu le jeu mais d'après les descriptions, un hack OGL d20 pour faire jouer des justiciers urbains
façon comic-books. L'éditeur Bloat Games étant familier du hack sur différents genres avec a son actif
des jeux comme Survive this !!  survival avec des zombies et Dark Places & Demongorgons qui s'inspire
de la série Stranger Things. 


5.) Vous avez trouvé quoi ?
Un jeu utilisant les idées et les influences OSR et DIY du jdr, les grognards seront tout de suite dans le
bain. Le Core Rulebook contenant surtout les nombreuses classes de personnages pour Vigilante City,
les parties sur les règles sont courtes et simples. On sent à la lecture que le jeu est facile à bricoler
ou pour utiliser ses règles maison favorites à base de d20. La formulation et la mise en page
un peu brut font que malgré sa simplicité, le Core Rulebook n'est pas fait à mon avis pour
des meneurs débutants. On doit parfois fouiller pour trouver un point de règle et peu d'exemples
de jeu ou d'explications détaillés sont à l'intérieur du livre. Un meneur avec de la bouteille peut en
revanche prendre facilement le livre en main et l'utiliser avec des joueurs débutants. La classe d'armure
est ascendante et les points de vie peuvent être négatifs jusqu'à la valeur de la Constitution et ça roule.

Le second livre de base, Vilain's Guide, est lui un livre pour le meneur faisant surtout office de bestiaire
avec son lot de criminels, monstres et vilains pour peupler ses parties. Il y aussi à l'intérieur
quelques tables aléatoires pour simplifier sa vie, un scénario d'introduction ainsi que la description
du cadre de base du jeu, la ville de Vigilante City. Moins indispensable que le Core Rulebook pour faire
jouer tout en restant sympathique et utile de suite pour un MJ.

Les 2 livres, avec des doublons, sont illustrés par Brandish Gilhelm qui est l'auteur d'Index Card RPG.
Ceux qui connaissent les jeux de Runehammer Games reconnaîtront tout de suite son style qui est
simple mais qui ne me déplaît pas personnellement. J'aurais d'ailleurs aimé qu'il y ait plus d'illustration
de lui afin d'éviter la réutilisation d'images. Un supplément pdf. sur Vigilante City existe d'ailleurs
pour Index Card RPG .

Au niveau influences, on sent que le TMNT d'Erick Wujcik est présent ainsi que les cartoons et comics-books
des années 80/90's. Pas un jeu de super pour faire du Avengers ou JLA mais du Punisher ou Bat-Family
et en poussant un peu du Suicide Squad.  

6.) Allez vous vous en servir ?
Oui, le jeu m'a même d'ailleurs plus enthousiasmé à lecture que Tiny Supers de Gallant Knight Games
même si ce dernier avait une meilleur mise en page et des règles encore plus courtes.

7.) En conseilleriez vous l'achat ?
Oui si le genre justiciers en capes et hack OGL est à votre goût.
Ninjak: "Why is it whenever i employ a stratagem, the idiot i use it against labels me a coward ?"

X-O Manowar 7# (2012)

Avatar de l’utilisateur
Solaris
Dieu bien trop curieux
Messages : 7891
Inscription : dim. juin 05, 2005 12:09 pm
Contact :

a

Message par Solaris » sam. oct. 05, 2019 11:13 am

1.) Quoi que c'est ?
ImageImage

Faits Divins 1 & 3 (INS/MV GP)

2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?
Je pense lors de la sortie du jeu ou du CF ?

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?
Compulsif.
J'avais le 2 et 4 et je ne pensais pas pouvoir récupérer le 1.
Les deux numéros (1 et 3) étaient de deux pour le prix d'un, comme neufs, frais de port inclus, j'ai craqué sans hésiter.

4.) Vous pensiez trouver quoi ?
Comme pour le 2 et 4, de quoi apporter de la matière pour faire jouer, étoffer le BG avec des trucs simples et efficaces.

5.) Vous avez trouvé quoi ?
Sur la forme, c'est homogène avec les deux autres numéros que je possède, c'est propre et agréable à l'oeil.
Sur le fond...
Dans le 1, on te donne des PNjs Anges et Démons dont le concept de base est intéressant, mais qui au final, ça n'apporte pas grand chose. Dans le 2, c'est une aide de jeu pour gérer la technologie (image, réseau sociaux...) et le principe d'être ange/démon. Mais au final, si tu ne connais pas les anciennes éditions, ils n'ont aucun intérêt ou presque. Intéressant quand même, mais il manque un truc, un je ne sais quoi pour en faire quelque chose de solide. Mais ce sont deux aides de jeu toujours bonnes à prendre.
Pour le reste, valables pour les deux numéros, ce sont les nouvelles et les fausses news qui sont vraiment pas terribles. Pas inspirantes, et vraiment sans intérêt pour les news. Et les nouvelles ? Elles donnent l'impression de "non-fini" et même je me demande à quoi elles servent sinon à faire de l'humour manqué. J'aime l'humour et la déconnade, mais là... c'est creux. Bref, grosse déception, ils auraient mieux fait de faire un seul numéro.
Enfin, les scénarios, j'ai pour principe de ne pas les lire si je ne les fais pas jouer, cela me permet d'y jouer si un autre MJ les maîtrise. De plus, quand je vois le reste des volumes, je me dis que je ne manque pas grand chose. A tort je ne sais pas, je verrais bien si je les joue ou me décide à les lire pour les proposer.

6.) Allez vous vous en servir ?
A part repiquer l'idée d'avoir des employeurs avec leur raison d'être, le reste clairement non.

7.) En conseilleriez vous l'achat ?
Non, le jeu vaut mieux que ça.
Mais bon, le 2 et 4 sont pas trop mal, je verrais quand même pour me prendre le 5 et 6.
Les Chroniques de Solaris, site de Jdr

Mes créations sur Lulu.com

"Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir".
Jean de la Fontaine, 17è sièc... 2019.

Avatar de l’utilisateur
Solaris
Dieu bien trop curieux
Messages : 7891
Inscription : dim. juin 05, 2005 12:09 pm
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Solaris » sam. oct. 05, 2019 1:05 pm

1.) Quoi que c'est ?
Image
Dead Blue Sea pour MYZ

2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?
Lorsque j'étais joueur.

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?
A la base, j'adore maîtriser avec l'océan/milieu maritime jamais loin (port, plage, marécages...).
Et MYZ est clairement le jeu où ce type d'environnements est bon à prendre.
Lorsque j'ai eu MYZ en Vf, j'ai de suite pu récupéré ce supplément en PDF et le lire pour m'en faire une idée.
Une petite annonce de @Hunter16g m'a permis de l'acheter en version papier, ce que je préfère.
Je dirais compulsif.

4.) Vous pensiez trouver quoi ?
Un supplément pur faire jouer du "Waterworld", faire des poursuites en aéroglisseurs, de la plongée, de l'exploration aquatique... Bref, un truc qui rentre dans ce je voulais pour MYZ.

5.) Vous avez trouvé quoi ?
Un livret qui est bourré de ce que je cherche : lieux, véhicules, armements, idées à la pelle (mais pas de Cthulhu malgré l'océan et au final tant mieux, ça change), nouvelles menaces, nouvelles zones, bases, PNJ, créatures... Que du bonheur pour moi !
Je ne suis pas fan de lire des bouquins ou suppléments en anglais, mais j'ai déjà fait pour d'autres jdrs (Fading Suns...) et j'avoue que quand le supplément est bon, ça en vaut la peine.
C'est un bouquin parfait qui apporte vraiment un plus.
Là, ce n'est que 44 pages à lire, avec illustrations, maps... donc c'est agréable et je ne sature pas.
En plus, je trouve que si les illustrations ne sont pas toujours au top, elles restent belles et vraiment dans le ton du bouquin.
Et j'adore sa couverture !
C'est inspirant, c'est dans ce que je cherchais, et c'est facile et pratique à l'usage. Que du bonheur pour moi.
J'en viens à espérer le même genre de supplément sur les déserts arides (autre environnement que j'adore).

6.) Allez vous vous en servir ?
Vu que les deux maps de zones que j'ai créés ont forcément une côté maritime, oui.
Et de toutes façons, je m'en servirais quitte à revoir mes créations de maps :)

7.) En conseilleriez vous l'achat ?
Oui, sans être fan comme moi de ce type d'environnement, il apporte quand même un réel plus, avec un nouveau type d'environnement qui colle à merveille à l'univers du jeu !

 
Les Chroniques de Solaris, site de Jdr

Mes créations sur Lulu.com

"Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir".
Jean de la Fontaine, 17è sièc... 2019.

Avatar de l’utilisateur
DocDandy
Cardinal
Messages : 531
Inscription : ven. nov. 09, 2018 10:46 am
Localisation : Nîmes
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par DocDandy » dim. oct. 06, 2019 4:41 pm

@chaosorcier j'ai lu vigilante city pour index card. C'est pas mal si t'es déjà adepte du système.
Il y a notamment pas mal d'aides pour créer des quartiers qui feront des scènes de bataille variés pour les super héros.

Avatar de l’utilisateur
chaosorcier
Dieu anti-Jamy
Messages : 3520
Inscription : mar. oct. 14, 2008 5:40 pm
Localisation : La Quatrième Dimension

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par chaosorcier » dim. oct. 06, 2019 5:05 pm

Merci, je jetterais certainement un coup d'oeil au pdf. un de ces jours. Cela fait un moment que j'avais envie de lire Index Card RPG 
et j'ai craqué récemment en prenant la version pod.   
Ninjak: "Why is it whenever i employ a stratagem, the idiot i use it against labels me a coward ?"

X-O Manowar 7# (2012)

Avatar de l’utilisateur
DocDandy
Cardinal
Messages : 531
Inscription : ven. nov. 09, 2018 10:46 am
Localisation : Nîmes
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par DocDandy » dim. oct. 06, 2019 6:14 pm

Index card rpg c'est pas le système du siècle mais c'est redoutablement ergonomique et orienté jouabilité.
Dans vigilante city t'as par exemple des conseils très pratique pour simuler une bataille de super héros avec une map et des tokens.

Avatar de l’utilisateur
Celanawe
Mystique
Messages : 822
Inscription : jeu. juil. 20, 2017 10:46 pm

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Celanawe » dim. oct. 06, 2019 9:48 pm

1.) Quoi que c'est ?

Vigilante City (VC)
Spoiler:
Image
2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?
Drivethru rpg

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?
Impulsif. Je suis collectionneur de comics et acheteur régulièrement déçu de jdr de super-héros.

4.) Vous pensiez trouver quoi ?
Le graal attendu ?

5.) Vous avez trouvé quoi ?
Avertissement : avant toute chose, je dois signaler que je suis l'auteur du hack Abstract Spandex qui garde ma préférence après la lecture de VC. La critique qui suit est aussi factuelle et objective que possible.

Relative déception suite au rapide survol du jeu
La préface vente les qualités (supposées) de VC, à savoir la possibilité de tuner son PJ tout en profitant d'un système de jeu light. Pour moi, le pari est à moitié raté.

De la simplicité
Index Card Rpg dont le jeu s'inspire avait très largement épuré le système d20. VC rajoute du crunch :
- une nouvelle "carac", Survival, fait son apparition. Pas vraiment une carac en fait mais une jauge dans laquelle on peut puiser pour relancer un jet raté.
- 6 sauvegardes (courage, critical, death, magic, mental, poison) qui ne découlent pas des 6 carac donjonesques mais sont déterminées en faisant la somme de 4d4. Problème en ce qui me concerne, la réussite d'un jet de sauvegarde se fait en roll under...
- 36 (!!!) skills. Le nombre et la nature des skills dépendra de la classe du perso.
Somme toute, cela ne complexifie pas la mécanique mais ces ajouts apparaissent pour moi comme des scories, des vieilles habitudes dont les auteurs n'ont pas su se départir.

Tuner son perso
La création de perso m'a fait penser à Marvel Super-Heroes : bcp d'options peuvent être tirées au hasard. On lance les dés pour le score des 6 carac, pour les 6 sauvegardes, pour son origine, son background, la richesse de départ... Rien n'interdit de les choisir librement bien entendu.
Ensuite, il faut choisir sa classe. 2 grandes catégories existent :
- les classes humaines (Batman, le Punisher, les Watchmen hors Dr Manhattan) au nombre de 15. Certaines me semblent redondantes ou trop ressemblante (archer et sharp shooter ; crime fighter, dark avenger ou true vigilante par ex)
- les Mega-humains. Je détaille les classes : anthropomorphe (=Rocket Racoon, TMNT), Borg (Cyborg chez DC, Deathlock), Mutant (X-Men), Mystic (Dr Stange également Iron Fist), Powered Armor (Iron Man), Psion (qu'en toute franchise je ne différencie pas des Mutants), Super Soldat (Cap America), Super Speedster (Flash).
Les classes occupent 2 pages pour la plupart des casses humaines (en vis-à-vis, très pratique). Compter une trentaine pour les Mega-humains.
Pour chaque classe, le PJ reçoit une amélioration, soit automatique, soit à choisir dans des listes.

Est-ce que le jeu émule bien le genre ?
- Le score des stats peut monter jusqu'à 26 (mod +6)
- les PV perdus sont récupérés assez vite (la moitié perdue après 4h de repos, la totalité après une nuit de repos)
- les Vigilante Points (règle optionnelle) mesurent la renommée du héros et la manière dont il est perçu par l'opinion. Une manière de récompenser les comportements altruistes.
- les jets ratés peuvent être relancés (cf carac Survival plus haut) .
MAIS :
- les points de Survial se récupèrent très lentement (1/aventure). Il ne faudra pas s'attendre à voir les joueurs en dépenser des masses (pour une partie one shot, il est conseillé d'accorder que 5 points de Survival)
- À 0 PV, le héros est HS. Cependant, un jet est fait sur une table pour les conséquences. Il y a une chance sur 6 que le PJ meure.
- pas de possibilité pour le joueur d'obtenir "l'autorité narrative", pour ajouter des intervenants, des coups de théâtre...

Peut-on se recréer son Friendly Neighborhood Spider-Man ? À tester mais je ne pense pas que le système permette de recréer tous les SH de ses comics préférés. Les choix sont assez contraints je trouve par les classes (pas assez versatiles ou à mon sens ; on est dans une vision très dédéèsque de la classe et du rôle du PJ dans l'aventure) et les listes au sein de celles-ci.

Par ailleurs, pas sûr non plus que le système passe le crash-test ultime des jeux de SH à savoir un affrontement Spider-Man vs Hulk.
Spoiler:
Image

6.) Allez vous vous en servir ?
Non.

7.) En conseilleriez vous l'achat ??
Pas un mauvais jeu dans l'absolu mais je ne lui trouve aucun atout ou attrait par rapport à la concurrence.
Ex gradé troglodyte

Pas de roleplay, ça ralentit les combats.

Avatar de l’utilisateur
DocDandy
Cardinal
Messages : 531
Inscription : ven. nov. 09, 2018 10:46 am
Localisation : Nîmes
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par DocDandy » lun. oct. 07, 2019 8:23 am

Cet étalage me donne l'impression d'une fusion entre la version index card, le vigilante hack (tiré du Black Hack et dont certains nom de classes sont strictement les mêmes) avec des ajouts façon mutants and masterminds (36 skills! WTF!)

Comme j'ai dit la version index card est simple, moins fournie mais évite ce côté rajout façon couche d'oignon.

Avatar de l’utilisateur
chaosorcier
Dieu anti-Jamy
Messages : 3520
Inscription : mar. oct. 14, 2008 5:40 pm
Localisation : La Quatrième Dimension

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par chaosorcier » lun. oct. 07, 2019 12:15 pm

Pour Survive this!! VC, le système de sauvegarde est pour moi au schnaps, c'est le point de règle qui fait tâche à la lecture. Des autres reproches (légèrs) que j'aurais aussi à faire, c'est les tables aléatoires pas assez développé à mon goût et un agencement du texte pas
terrible .

Après j'ai pas vu la concurrence mais Fallen Justice à aussi bonne réputation dans le genre justiciers façon OSR et la version originale
(pas lu) à l'air plus concise car pas de métahumains si je ne me goure pas.
Dernière modification par chaosorcier le lun. oct. 07, 2019 2:03 pm, modifié 1 fois.
Ninjak: "Why is it whenever i employ a stratagem, the idiot i use it against labels me a coward ?"

X-O Manowar 7# (2012)

Avatar de l’utilisateur
Gridal
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1839
Inscription : jeu. août 17, 2006 8:13 pm

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Gridal » lun. oct. 07, 2019 12:30 pm

assez déçu moi aussi par ce Vigilante City ; une mise en page pas très heureuse, trop de compétences, trop de sauvegardes, trop de classes, avec pas mal de redondance... Le tout n'est pas très sexy et la lecture ne m'a pas donné envie de tester le jeu.

Avatar de l’utilisateur
Ardat-Li
Zelateur
Messages : 77
Inscription : sam. juil. 28, 2018 2:42 pm
Localisation : Québec

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Ardat-Li » lun. oct. 07, 2019 6:58 pm

Je me suis lancé dans le jeu Trudvang, voici, donc mes retours de lecture pour les suppléments qui ne sont pas consacrés aux règles. Attention, je décris avec plus ou moins de détails la trame des différents scénarios, il y a un risque élevé de divulgâchage pour ceux qui compte les jouer.

1.) Quoi que c'est ? 

Trudvang chronicles : elven Horn

Spoiler:
Image
2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ? 
Je sais plus trop surement sur un forum

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ? 
Comme le pdf est gratuit je vais dire réfléchi

4.) Vous pensiez trouver quoi ? 
Une histoire à saveur nordique avec des elfes.

5.) Vous avez trouvé quoi ? 
Elven Horn est un scénario gratuit de 58 pages qui développe un pans de l'univers en lien avec les elfes, un géant, les trolls et un demon. L'histoire est bien écrite et les conseils aux mj sont pour la plupart intéressant et aide à saisir l'ambiance de cette ile cachée dans la brume sous l'influence d'un demon. Le scénario alterne entre linéarité et bac-à-sable, il est bien écrit, mais légèrement verbeux et avec des tournures de phrase un peu lourde par endroit. En somme rien de dramatique, petit défaut les statblock sont présentés sans utilisé de tableaux se qui les rend légérement moins facillement à consulter rapidement ( les game master guide et le bestaire aussi ne sont pas sous forme de tableau), je ne m'en serais pas rendu compte si Wildheart ne les avaient pas présentés sous forme de tableau.


Elven horn est divisé en 3 parties qui sont presque chacune des scénarios. Attention la suite contient du divulgachage 
 La première partie, Un appel à l'aventure, à la structure d'une histoire en soi, début avec un banquet religieux, rencontre avec les différents protagonistes, attaque de trolls et conséquense de l'attaque.C'est vraiment, une partie de cette mini-campagne qu'il faut bien préparer, parce que le village peut facilement devenir le coeur d'une série d'aventure. Ça se joue en une ou deux scéances, selon le type de joueurs et leur envie de faire du roleplay, c'est important d'appuyer sur l'aspect social du début du scénario pour contraster avec ceux qui vont suivre.
 La deuxième partie, Le jardin du géant, à besoin de petit aménagement pour être un vrai scénario, je commencerai avec le départ des pj vers l'ile et le voyage vers celle-ci ( qui est la vériatable fin du scénario précédent), l'accostage, l'exploration à la recherche de la cité eflique, les différents rencontres ( je dirais maximun de quatre sur les douze possible , deux plus martial et deux plus étrange, mes préférés sont la vierge de la rivière, les guerriers dans la brume, le loup des abeilles, et la sorcière et le troll), il ya une rencontre obligatoire avec un diser et finalement découverte de la cité. Dans ce scénario c'est vraiment sur la solitude des personnages et l'aspect hostile du monde qu'il faut appuyer. Ce scénario se joue en deux ou tois scéances, il est important de prendre son temps pour que la forêt ne devine pas un lieu très peuplé, il faut garder des moments ou rien ne se passe ou presque et les faire jouer pour augmenter le malaise des joueurs face au lieu.
 La troisième partie est vraiment le moment où les légendes vont prendre vie et je n'ai pas envie de trop en dire pour gâcher l'expérience, mais c'est magnifique final avec une opposition particulièrement grande, je dirais que ce scénario peut se joeur en deux scéances, une première avec la découverte de la ville et la situation qui en résulte et une deuxième avec le grand final et l'épilogue. Il faut vraiment donner une saveur épique, mais désespéré à la confrontation finale, l'épilogue permet d'ouvrir sur de nouvelles aventures pour les héros...
 Donc Elven Horn peut se jouer en environ sept scéances de jeu, on peut surement la jouer en trois scéance en se limitant, mais vu la qualité de l'histoire se serait pécher. Je dirais donc entre 5 et 7 scéances et je crois que Wildheart est dans les même environ. Lorsque j'aurais la version papier de Wildheart je vous ferais un résumé plus complet et même chose pour Snow Saga et les Stormlands.


6.) Allez vous vous en servir ?

Oui je compte m'en servir pour tester le système.

7.) En conseilleriez vous l'achat ??

Oui, l'histoire est bien et ce récupère facile pour être utilisée avec un autre système.


1.) Quoi que c'est ? 
Trudvang Chroniques : wildheart

Spoiler:

Image
2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?
Je sais plus trop surement sur un forum 

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ? 
Réfléchi, j'ai envie de découvrir ce jeu j'ai donc acheté la majorité du matériel disponible.

4.) Vous pensiez trouver quoi ? 
Un scénario d'initiation dans une forêt sauvage.

5.) Vous avez trouvé quoi ? 
Wildheart
 est un scénario de 66 pages qui se concentre sur une forêt mystérieuse dans laquelle a coulé le sang d'un dragon. Encore une fois l'histoire est bien écrite et les conseils aux mj sont approprés. Le scénario est un bac-à-sable avec des secret à découvrir et le scénario mentionne les pnj qui doivent survivre pour apparaitre dans d'autre campagne. Les statblocks sont sous formes de tableau et disiminés dans le texte au fils des rencontres au lieu d'être rassemblés à la fin de l'ouvrage. La particularité de ce scénario est la petite twist pour forcer les gens dans la forêt à adopter une attitude moins violente ou autant que possible non-létal. Pour sortir il faut découvrir certains secrets, et négocier avec les différents protagonistes hors-norme de la forêt, ça me donne la sensation d'un conte de fée distordu. Si on ne veut pas jouer Snowsaga le final tombe un peu à plat , je trouve que la fin manque d'un peu quelques chose qui fait clairement c'est finie ( sortir de la forêt est déjà quelques choses,mais ce n'est presque pas traité pas le scénario)... on dirait plus tu as finie le premier chapitre de la campagne, passe au suivant si tu veux comprendre ce qui s'est passé. C'est une excellente aventure avec de très nombreuse possibilités.

6.) Allez vous vous en servir ?
Oui, c'est un scénario relativement intéressant et facile à mettre en place

7.) En conseilleriez vous l'achat ??
Sincèrement,c'est un bon bac à sable, mais je ne suis pas sur qu'il soit un indispensable.


1.) Quoi que c'est ? 
Trudvang Chronicles Snow Saga

Spoiler:
Image
2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ? 
Sur le site de l'éditeur

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ? 
Impulsif, c'est un produit limité au backer... donc je me devais de l'avoir.

4.) Vous pensiez trouver quoi ? 
Une campagne avec comme thème l'hivers.

5.) Vous avez trouvé quoi ? Chapitre 1: Snowsaga: C'est 28 pages qui posent, les mythes et Légendes à la base de la campagne, C'est inspirant, mais parfois un peu trop éloigner du jeu pour être parfaitement utilisable. La partie essentielle est pour moi la géographie des Wildlands et des Arklands qui est beaucoup plus complète et intéressante que celle présente dans Stormlands, ici l'histoire de la région est brossée, son climat, sa faune et sa flore, ses populations humaines et des autres races et les lieux importants. Ça pousse le décors de base de la campagne.
 Chapitre 2 : Introduction: 3 pages sur comment amener les personnages au lieu de départ du récit, ça fait se pour quoi c'est là mais sans plus.
 Chapitre 3: Acte 1: 102 pages. On commence avec un classique un banquet pour un marriage, bien sur comme dans toute bonne histoire un événement étrange poussera les personnages sur les routes, dans le cas qui nous intéresse vers Vretgraad, une ville qui a des problèmes avec des cultistes de la snow queen. Après, avoir enquêter durant une dizaine de jours les personnages découvrent une piste qui les mène à une mine de cuivre dans laquelle des sacrifices auraient lieu. S'en suit la découverte que les cultistes font partie d'un groupe plus grand et qu'il y a eu des enlèvements. Le quartier général des méchants serait à Ysetur une fortresse légendaire à presque deux mois de marche. Exploration et fuite précipitée, une guerre débute dans les stormlands, au début c'est juste des escarmouches mais rapidement les joueurs auront à gérer un siège et la retraite de l'armée. Avec la découverte d'une possible solution qui sera explorée durant le chapitre suivant.
 Chapitre 4: Acte 2: 37 pages. Les joueurs vont se rendre dans un royaume nain pour retrouver un artefact légendaire, les circonstances feront que les personnages gouteront à l'esclavage. Un voyage dans le royaume des morts pour sauver un personnage majeur.
 Chapitre 5: Acte 3: 22 pages. La confrontation finale...
 Chapitre 6: Épilogue: 2 pages. Quoi faire après la campagne.
 Mon avis sur l'ensemble: La campagne est intéressante et bien écrite d'un point de vue scénaristique. Depuis que je l'ai lu j'ai vraiment envie de la jouer, mais elle n'est pas exempte de défaut, premièrement, il y a trop de dialogue scripter à mon gout et certaines informations majeures sont juste dans les dialogues et les éléments de description. deuxième bémol, l'organisation du texte ne facilite pas la recherche d'une information (les changements de sections ne sont pas forcément très claire, on passe d'une scène à l'autre sans véritable marqueur outre un changement dans la couleur du titre). Dernier, petit point, certains éléments qui peuvent être majeur sont parfois juste survoler comme la guerre contre la glace noire. Je trouve que ce supplément cristalise les défauts et les qualités de gamme trudvang à mes yeux. Des histoires bien écrites et inspirantes, mais peu d'outils pour que le meneur puissent créer les siennes. Cette campagne met en valeur les stormlands presque mieux que le supplément qui leur est consacré, il y a plus d'informations directement utilisable pour un meneur qui veut créer sa campagne dans les stormland. Stormland reste un bon supplément, mais il semble creux quand on le compare au traitement de la région faite par cette magnifique campagne.
 Deux mots, sur l'écran et le livret, l'écran est un plus appréciaple qui facilite la préparation du meneur et offre une référence rapide se qui manque un peu à la campagne, il y peu de résumé des événements et de leur enchaiment dans la campagne elle-même. Le livret, fait que la campagne est presque sans système affilié, se qui la rend beaucoup plus plaisante à lire, c'est presque un roman avec des conseil au mj sur comment l'adapter, le seul défaut c'est qu'il faut souvent avoir les deux ouvrages ouverts cote à cote durant la partie.


6.) Allez vous vous en servir ?
Je ne suis pas sur dans la mesure où je joue peu en campagne ces temps-ci, mais on ne sait jamais

7.) En conseilleriez vous l'achat ??
Elle est intéressante et facilement transportable dans votre système fétiche.

1.) Quoi que c'est ? 
Trudvang chroniques Stormlands

Spoiler:
Image
2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ? 
Sur le site de l'éditeur

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ? 
Complètement impulsif 

4.) Vous pensiez trouver quoi ? 
Un sourcebook, plus ou moins utile sur l'univers de Trudvang.

5.) Vous avez trouvé quoi ? Stormlands. Je continue à être entousiasmé par ce supplément à cause de la qualité du produit et de la richesse du monde, mais je trouve que la posture d'écriture des auteurs, malgré son intérêt est légèrement frustante. Je m'explique, les auteurs ont favorisé un style d'écriture du point de vue des habitants, donc telle forêt serait hanté... un monstre vivrait dans telle montagne etc. C'est très intéressant et inspirant, mais comme meneur tu n'as presque jamais de faits concrets, quand dans la forêt il y aurait le cadavre d'un dragon avec celui d'un célèbre chasseur de dragon prisonniers de leur ultime afforntement avec une lance légendaire, il n'y a aucun détail sur pourquoi personne n'a récupéré la lance, c'est laisser à la discrétion du meneur. Le livre m'a fait l'impression de ne pas avoir de public précis entre les joueurs et le meneur, il n'y a pas vraiment d'information dans le livre que les joueurs pourraient lire qui gâcherait le scénario, mais il y a suffisament de rumeur qui ferrait de bon scénario avec du travail, que le meneur aimerait peut-être garder pour lui-même.
 La première partie est consacrée au Stormlands dans son ensemble et c'est une des partie les plus intéressante. Ici, tout y passe pour en faire un contrée vivante, l'histoire migratoire, la religion, l'arhitecture, les fêtes, la guerre, les groupes influents, etc. C'est vraiment un plaisir à lire, c'est relativement pédagogique et ça donne une bonne idée de l'organisation sociale et des villages ce qui manquait vraiment de mon point de vue dans la gamme. Explorer la nature sauvage et les contrées inexporées prend tout son sel quand tu peux retourner dans un grand hall pour narrer tes exploits et profiter pendant un temps de la tranquillité d'une pallisade. Je crois qu'une des pistes de campagne intéressante est de lié les aventuriers à un petit ou moyen village perdu au millieu de contrée sauvage, avec les menaces et les rumeurs de la région, et les conflits politiques.
 La deuxième partie, est une revue détaillée des différentes régions des stormlands, c'est intéressant souvent inspirant, mais ça manque de détail. ce qui peut-être vu comme une force ou une faiblesse, le fait d'autre un portrait général, permet de saisir ce qui est important dans la région et comment le plier pour l'adpter à mes envies, mais il y a rien de vraiment clé en main, il faudra beaucoup de préparation et d'imporvisation pour rendre vivant les lieux plus ou moins légendaraires qui sont esquissé dans cette section. Par contre, ça me réconforte dans l'idée de jouer des campagnes relativement locale, en choisisant une région principale et en explorant celles avoinisantes.
 La troisième et dernière section est qu'en à elle consacrée, aux règles pour les personnages stormlanders. Elle introduit plus de concept intéressant qui aurait pû ou dû se retrouver dans le livre du joueur, le premier est les archétypes regionnaux, des archétypes dont les points de création sont répartie dans trois arbres de compétence souvent 30 points dans deux arbres et un 20 point à mettre dans des disciplines ou des spécialités spécifiques. C'est une méthode intéressante qui permet d'orienter le joueur dans la création de son personnage et dans l'interprétation de celui-ci. Deuxième innovation, les power archétypes qui coutent un certain nombre de point de création (entre 20 et 50) pour avoir accès à des capacités uniques. Après il y a les traits généraux ou régionnaux qui offre une petit avantage intéressant pour un cout en point très avantageux (entre 10 et 20), les traits régionnaux ajoute beaucoup de personnalité au personnage parce qu'il l'ancre vraiment dans la situation politique et ethnique d'une région, tout en lui donnant des avantages intéressant. Finalement, l'ouvrage se finit sur des tables pour créer ou modifier des trolls pour les rendre unique c'est intéressant, mais sans plus.
 Pour conclure, c,est un bon sourcebook, il est inspiré et donne vraiment vie à la région, malgré des choix d'écriture qui sont parfois légèrement frustant pour le meneur. Le fait qu'il y a très peu de données véritablement techniques, en fait un supplément intéressant peu importe le système du moment que l'on recherche à créer une ambiance scandinave/nordique. Cela me donne hâte de voir comment les autres sourcebook vont être, surtout Muspelheim et Soj, pour l'aspect plus légendaire et étrange de ces nations...

6.) Allez vous vous en servir ?
Oui pour la première partie, le reste est plus secondaire niveau intérêt 

7.) En conseilleriez vous l'achat ??
Supplément clairement dispensable, mais plaisant à lire.

1.) Quoi que c'est ? 
Trudvang Chronicles : Frostbitten

Spoiler:
Image
2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ? 
Le site de l'éditeur

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ? 
Complètement impulsif 

4.) Vous pensiez trouver quoi ? 
Un scénario, avec une histoire bien écrite.

5.) Vous avez trouvé quoi ? J'ai commencé à lire Frostbitten, 62 pages dans oh surprise ! les Stormlands plus précisément dans les Wildlands. Les personnages arrivent dans un village des Wildlands nommé Jagersheim, ils gèrent plus ou moins les menaces habituels, avant d'être confronté à la légende du village hanté, par une dame blanche, de Holghold au coeur du bois des loups. C'est l'histoire de deux amants maudits et de leurs fins tragiques qui marquent le début des problèmes. C'est sincèrement de mon point de vue l'histoire la plus intéressante écrite pour Trudvang, le tragique et épique s'entremêle pour construire une histoire d'amour plus grande que nature avec un dénouement remarquable. C'est une intrigue simple, mais parfaitement ficelé, le seul point noir, c'est la grande quantité de description et de dialogue scripté qui demande de bien les préparer pour maintenir l'ambiance mélancolique, mais le jeu en vaut la chandelle. S'il y a une seule aventure à lire et à faire jouer dans la gamme je dirais que c'est celle-là.
 Pour l'instant je suis beaucoup plus convaincu par les aventures que par la campagne, pour moi Elven's horn et Frosbitten sont un rang au dessus de beaucoup de scénario du commerce toute gamme confondue. Si j'avais à prévoir un ordre de jeu, je dirais Frosbitten, suivi le Wildheart (le trésor de Bodvar serait dans Wildheart au lieu de Darkwood) après on enchaine sur snowsaga. Elven's horn est un peu à part à cause de sa situation géographique dans le Westmark et Soj, j'attend une campagne ou d'autres aventures dans ces régions pour la faire jouer ou au pire comme initiation et on fait un bond temporel pour retrouver les héros deux ou trois ans plus tard dans les Wildlands ...


6.) Allez vous vous en servir ?
Oui clairement, c'est le scénario du jeu que j'ai le plus envie de faire jouer

7.) En conseilleriez vous l'achat ??
Oui clairement, c'est le scénario du jeu que j'ai le plus envie de faire jouer

Avatar de l’utilisateur
Thibor
Banni
Messages : 1315
Inscription : lun. oct. 19, 2015 10:51 am

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Thibor » mar. oct. 08, 2019 7:46 pm

Toi tu bosses pour les hommes en noir... Avoue! :mrgreen:
Une campagne d'Ars Magica au long cours: http://nouvelle-calebais.blogspot.fr
Mon fil de vente sur le forum: viewtopic.php?f=25&t=33193

Avatar de l’utilisateur
DocDandy
Cardinal
Messages : 531
Inscription : ven. nov. 09, 2018 10:46 am
Localisation : Nîmes
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par DocDandy » jeu. oct. 10, 2019 11:35 am

1.) Quoi que c'est ?
The Big Crime Film Noir Roleplaying
Image
2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?
Quand je me suis à lire tout ce qui faisait en jdr pour jouer du Noir, j'ai vu passer ce jeu. Je crois que c'est Kobayashi qui m'avait reparlé de ce jeu et donc il était sur ma liste. Paradoxalement c'est le dernier que j'ai lu dans tous les jeux qui j'ai pu trouver.

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?
a maturation, bien réfléchi, comme j'ai dit je lisais tout sur le Noir et j'attendais le bon moment pour mettre le nez dedans.

4.) Vous pensiez trouver quoi ?

Un Nième jeu moche avec deux trois conseils sympa et des mécaniques lambda plus ou moins adaptées.

5.) Vous avez trouvé quoi ?
Alors déjà un préambule: en tant que lecteur je suis devenu intolérant envers les jeux qui nous resserve toujours la même sauce façon explication de l'univers/système/liste d'équipement/bestiaire ad nauseam. Sans aller jusqu'à un trip forgien façon "system does matter" j'apprécie qu'un jeu traite vraiment de son sujet sans se contenter de juste adapter trois trucs. Oui Chroniques Oubliées, c'est à toi que je pense...
Bref: The Big crime est un jeu parfaitement pensé et calibrer pour simuler des films Noirs.
C'est assez fou mais Cynthia C Miller (déjà le nom  :charmeur ) est une grande fan de films Noirs, le genre a forcer ses amis à mater des vieux machins des années 40 un samedi soir. Bref elle maîtrise le sujet et aussi le game design pour arriver à ses fins.
L'ensemble du jeu est une vraie leçon sur les films Noirs, leurs thématiques et même leur esthétique allant jusqu'à proposer des idées de mises en scènes pour les MJ façon Fritz Lang. Chaud quand même.

dans TBC les persos sont les protagonistes principaux d'un film Noir, ils sont représentés par 4 carac' très classiques qui impliquent des dés différents et des "talents" qui sont en fait des compétences qui permettent d'ajouter un ou deux dés à ses jets. En gros un costaud aura bon en force et jettera des D6 au lieu de D8 moyen et D10 si mauvais. Il lance 4 dés (plus s'il a le talent qui va avec) et compte les pairs, triple etc. On compte donc les succès sur le nombre de pairs ou plus. D'où le fait que plus le dé est petit plus t'as de chance.
Chose intéressante le Director (le mj) lui lance des dés d'opposition en fonction du moment dans le scénario. Et oui! La fameuse structure en 3 actes est intégrée dans le système avec un mj qui lance des D10 à l'acte 1 (facile pour les pjs) à D6 pour l'acte 3 (où du coup la moindre erreur peut être fatale). Dans les conflits (de tous types, baston, échanges verbales, courses poursuite)  on lance les dés et le perdant récupère des "setback tokens", à 4 il perd la confrontation. Simple, efficace et très bien pour mettre du drama dans des situations de conflits.
a noter que les joueurs on aussi accès à des "Genre points" qu'ils gagnent en jouant dans l'esthétique du genre et le mj a des Director Points qu'il pourra utiliser pour taper là où ça fait mal.

Un point intéressant: l'autrice est une femme mais ne joue pas la carte du politiquement correcte, elle insiste bien sur l'importance des biais de genre dans le Noir (et des enjeux sexuels qui vont avec). dans tout autre contexte j'aurais hurlé, là j'applaudis.  :bravo:

Bref le jeu joue parfaitement la carte du jeu cherchant à simuler un genre jusqu'au bout, mécaniques inclues.
Une chose intéressante aussi: l'enquête n'est même pas décrite d'un point de vue mécanique, ça renforce mon point de vue dans Café Noir où je dis que l'enquête est surtout un prétexte dans le Noir, pas une finalité.

après le jeu n'est pas exempt de défaut: il se décrit comme un jeu à One shot et même si création de perso et système sont simple, les conseils de mise en scène et la maitrise des codes le rend assez exigeant (justement Café Noir est moins efficace sur les codes du genre mais à le mérite d'être plus accessible). 

6.) Allez vous vous en servir ?
Non, comme vous pouvez le savoir j'ai déjà mon quota de scénario Noir donc ça ira. Par contre le bouquin va devenir mon livre de chevet pour ajouter moults conseils dans la version allongée de mon jeu.

7.) En conseilleriez vous l'achat ??

Si vous êtes vraiment un fanatique du film Noir type années 50 le jeu tient ses promesses. 

Avatar de l’utilisateur
Udo Femi
Dieu des langues de poulpes
Messages : 19944
Inscription : mer. juil. 12, 2006 4:41 pm
Localisation : Genève
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Udo Femi » jeu. oct. 10, 2019 11:45 am

@DocDandy : vendu ! :wub:
Voyons voir si il va détrôner Secrets & Lies dans mon petit coeur d'amateur du genre.
Mon blog: http://www.udo-prod.com avec La Superclique gratuite et les Aventures Spears & Sandals d'Agôn !
Venez à l'UdoCon 2019

Avatar de l’utilisateur
DocDandy
Cardinal
Messages : 531
Inscription : ven. nov. 09, 2018 10:46 am
Localisation : Nîmes
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par DocDandy » jeu. oct. 10, 2019 1:16 pm

au pire t'aura chopé plein d'excellents conseils.

Répondre