Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Avatar de l’utilisateur
Sama64
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 3154
Inscription : mer. janv. 21, 2015 10:58 am
Localisation : Issy les Moulineaux

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Sama64 »

Sammael99 a écrit :
mar. janv. 28, 2020 12:17 pm
1.) Quoi que c'est ?

Lorn Song of the Bachelor, un court module OSR par Zedeck Siew.

Image


7.) En conseilleriez vous l'achat ?

Carrément, si vous aimez l'OSR, si vous aimez l'exotisme.

Ma critique détaillée sur hu-mu : http://hu-mu.blogspot.com/2020/01/lorn- ... helor.html
Sympa !
Et bien recyclable pour du BoL j'imagine
Traductions & relectures pour le DDD

bouletsama
Prêtre
Messages : 401
Inscription : ven. avr. 14, 2017 1:29 pm
Localisation : Montbéliard Doubs

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par bouletsama »

Sama64 a écrit :
dim. févr. 02, 2020 9:54 am
Sammael99 a écrit :
mar. janv. 28, 2020 12:17 pm
1.) Quoi que c'est ?

Lorn Song of the Bachelor, un court module OSR par Zedeck Siew.

Image


7.) En conseilleriez vous l'achat ?

Carrément, si vous aimez l'OSR, si vous aimez l'exotisme.

Ma critique détaillée sur hu-mu : http://hu-mu.blogspot.com/2020/01/lorn- ... helor.html
Sympa !
Et bien recyclable pour du BoL j'imagine

Mais clair pour Barbarians of Lemuria !
Ça et Longue Ville.

bouletsama
Prêtre
Messages : 401
Inscription : ven. avr. 14, 2017 1:29 pm
Localisation : Montbéliard Doubs

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par bouletsama »

Sama64 a écrit :
dim. févr. 02, 2020 9:54 am
Sammael99 a écrit :
mar. janv. 28, 2020 12:17 pm
1.) Quoi que c'est ?

Lorn Song of the Bachelor, un court module OSR par Zedeck Siew.

Image


7.) En conseilleriez vous l'achat ?

Carrément, si vous aimez l'OSR, si vous aimez l'exotisme.

Ma critique détaillée sur hu-mu : http://hu-mu.blogspot.com/2020/01/lorn- ... helor.html
Sympa !
Et bien recyclable pour du BoL j'imagine

Mais clair pour Barbarians of Lemuria !
Ça et Longue Ville.

Avatar de l’utilisateur
chaosorcier
Dieu anti-Jamy
Messages : 3567
Inscription : mar. oct. 14, 2008 5:40 pm
Localisation : La Quatrième Dimension

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par chaosorcier »

 Image
1.) Quoi que c'est ?
Agents of Concordia, crée par Strangewood Studios et édité par Mödiphius.
version normale du livre de base+pdf. 

2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?
Sur Kickstarter en regardant les financements en cours dans le genre jeu de rôle.
   
3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?
Impulsif, la présentation était plutôt intéressante et étant le premier jeu d'un tout nouveau studio suédois, j'étais
curieux de comparer Agents of Concordia avec les productions Fria Ligan dont je suis fan.       

4.) Vous pensiez trouver quoi ?
Un jeu où l'on joue des MIB dans un multivers fantastique.    


5.) Vous avez trouvé quoi ?
Un premier livre assez joli, de la même qualité que les productions Fria Ligan, cependant assez vide à mon goût après
sa lecture. Le financement était réussi mais l'équipe de Strangewood Studios a dû faire des choix sur ce ldb avec le budget
mis à leur disposition. Très belles illustrations à l'intérieur qui donnent tout de suite une vision de l'univers proposé avec hélas
des doublons.

Une présentation des enjeux et du multivers intéressants et qui résume les points essentiels sans avoir beaucoup plus à se
mettre sous la dent. Les mondes du multivers et leurs habitants faisant l'objet de suppléments ultérieurs d'après les créateurs.

Les règles ont l'air simples, utilisation maximum des 3d12, pourtant après lecture cela manque à mon avis de clarté sur des points 
importants. Pas de pouvoirs ou de magie dans ce livre malgré la présence d'une alchimie, juste décrite comme compétence sans
plus, alors que c'est pourtant un univers fortement fantastique. Les personnages ayant juste des dons (culturels, raciaux...)
pour agrémenter leur feuille de personnage lors de leur création.  

La mise est belle, le concept intéressant, cela n'empêche pas un impression de chiche qui aurait facilement pu être éviter avec
un peu plus de contenu. Il faudra attendre de voir le reste de la gamme si cette première impression se confirme et comble
les éléments manquants et avec la concurrence cela sera peut-être difficile.

6.) Allez vous vous en servir ?
Non, il manque trop d'éléments pour que le ldb tout seul soit intéressant.

7.) En conseilleriez vous l'achat ?
D'attendre le suivi de la gamme avant de se décider sur l'achat de ce jeu.    
Ninjak: "Why is it whenever i employ a stratagem, the idiot i use it against labels me a coward ?"

X-O Manowar 7# (2012)

Avatar de l’utilisateur
Paiji
Dieu du liberal réalisme
Messages : 8017
Inscription : mer. janv. 19, 2005 5:20 pm
Localisation : Nantes

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Paiji »

1.) Quoi que c'est ?

Icons, Rassemblement !

Image
2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?

J'avais déjà la v1 et je suis la gamme de loin en loin, c'est d'ailleurs pour ça que j'ai attendu la sortie boutique

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?

Réfléchi, j'ai des joueurs allergiques à la langue de Donald Trump et des enfants fans de super-héros que ça pourrait bien intéresser

4.) Vous pensiez trouver quoi ?

Une reprise de la v1 qui reprenne le système en lui incorporant les modifications parues dans divers suppléments

5.) Vous avez trouvé quoi ?

Exactement ça mais en plus dans un bel ouvrage, facile à manier et qui sera surement plus résistant que ma v1 brochée. Et la mise en page en deux colonnes et quand même bien plus agréable à l'oeil que celle de la vo.

6.) Allez vous vous en servir ?

J'espère bien

7.) En conseilleriez vous l'achat ??

Il est souple et facile à prendre en mains, c'est vraiment ce qui correspond le mieux à mes goûts en matière de super-héros, donc oui, même s'il rebutera les amateurs de grosses mécaniques 
King Kirby Zavatta Team

Avatar de l’utilisateur
DocDandy
Pape
Messages : 673
Inscription : ven. nov. 09, 2018 10:46 am
Localisation : Nîmes
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par DocDandy »

On peut en savoir plus sur les changements V1 => V2

Avatar de l’utilisateur
VigiloConfido
Banni
Messages : 1461
Inscription : jeu. juil. 20, 2017 10:34 am

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par VigiloConfido »

DocDandy a écrit :
mer. févr. 05, 2020 6:16 pm
On peut en savoir plus sur les changements V1 => V2

https://johndoe-rpg.com/2018/10/14/icon ... -a-change/
- il y a un plan B ?
- oui, s'assurer que le plan A fonctionne.

Avatar de l’utilisateur
Vociférator
Prêtre
Messages : 395
Inscription : sam. déc. 11, 2010 8:55 pm
Localisation : Naoned

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Vociférator »

1.) Quoi que c'est ?

The Realm of Shadows, la campagne en VO de Pagan Publishing qui sera traduite ensuite par Descartes (Le Royaume des Ombres).

Image

2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?


Casus 1ère époque et ses prévisions météoludiques, quand c’était la seule source d’information parce qu’Internet n’existait pratiquement pas, bande de saloupiaux !

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?


Impulsivo-réfléchi. Ce que Casus avait chroniqué correspondait bien à mes attentes, mais je n’ai pas trop regardé ce que le bouquin avait dans le bide (de toute façon à l’époque, le seul moyen était de s’enraciner en boutique pour tenter de le lire en diagonale). Et j’ai mis très looooooooooongtemps à le lire ensuite.

4.) Vous pensiez trouver quoi ?

Une future campagne mythique pour l’Appel de Cthulhu en raison de la signature prestigieuse de Pagan Publishing, à une époque où Chaosium était un peu moribond, associé à un contexte original (1940) et garanti sans poulpe (mais pas sans Mythe).

5.) Vous avez trouvé quoi ?

Certainement pas une campagne mythique (sinon mon exemplaire en vente serait parti comme des petits pains :mrgreen: ).
Il n’y a pas de poulpe sinon mais des
Spoiler:
goules
, ce qui devait garantir un contexte renouvellé.

Contrat à moitié rempli : on s’ennuie quand même ferme à la lecture et le complot des créatures mentionnées a moins de profondeur (hu hu) que les Profonds d’Innsmouth. Tout cela mérite du travail supplémentaire, à peut-être relier avec le Grand Ecran CB de l’époque du Livre des Révélations qui traite d’un thème similaire, à une époque de surcroît proche.

Idem, le contexte de 1940 est complètement sous-exploité : cela donne juste une ambiance de fond, principalement pour l’épisode en Guyane.
On est loin de l’ambiance de l’autre Grand Ecran CB qui court dans une catégorie similaire : La Maison Reste Ouverte Pendant Les Travaux.
Spoiler:
bonne chose ou mauvaise chose, bien qu'on soit en 1940, il y a autant de nazi qu'il n'y a de pouple : 0, null, nada

Bon point de la campagne : le 2ème épisode très bac à sable et les multiples notes et retours des tests des auteurs.

6.) Allez vous vous en servir ?

Non je la vends ici !

7.) En conseilleriez vous l'achat ??

Oui, Achetez-la moi les yeux fermés ! :twisted:

Plus sérieusement, oui achetez-la mais surtout si vous êtes curieux, plutôt que vous avez vraiment envie de la jouer. Si vous voulez quand même la jouer, la réécriture me semble trop conséquente pour que cela en vaille la peine (franchement le final, quelle déconvenue…).

A la réflexion si je voulais vraiment la garder, je réutiliserai plutôt les éléments développés pour les twister avec les deux Grand Ecran CB cités et qui ont été réédités dans le supplément Le Musée de Lhomme.

Avatar de l’utilisateur
Zool
Pape
Messages : 613
Inscription : sam. févr. 11, 2006 7:55 pm
Localisation : Boulogne-sur-mer

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Zool »

Vociférator a écrit :
ven. févr. 07, 2020 8:37 pm
1.) Quoi que c'est ?

The Realm of Shadows, la campagne en VO de Pagan Publishing qui sera traduite ensuite par Descartes (Le Royaume des Ombres).

Image

Plus sérieusement, oui achetez-la mais surtout si vous êtes curieux, plutôt que vous avez vraiment envie de la jouer. Si vous voulez quand même la jouer, la réécriture me semble trop conséquente pour que cela en vaille la peine (franchement le final, quelle déconvenue…).

A la réflexion si je voulais vraiment la garder, je réutiliserai plutôt les éléments développés pour les twister avec les deux Grand Ecran CB cités et qui ont été réédités dans le supplément Le Musée de Lhomme.
Je vais me permettre d'apporter un bémol, car effectivement, cette campagne a de nombreuses lacunes, mais elle reste l'un de mes meilleurs souvenirs en tant que Gardien des Arcanes (comme on dit), et il y a vraiment moyen d'en faire quelque chose d'intéressant ! Il y a des choses à virer (
Spoiler:
La partie dans les Contrées du Rêve qui ne sert à rien par exemple
) mais perso, j'ai adoré la faire jouer.

J'ai gardé toute ma préparation, mes aides de jeu et mon compte-rendu de campagne, si certains veulent la faire jouer. Je ferai peut-être un copié-collé dans les retours de partie, mais dans mes souvenirs, mon compte-rendu doit faire au moins une demi douzaine de pages (peut-être même une dizaine, je ne sais plus c'était il y a plus de 15 ans !...), ça risque de faire beaucoup à lire sur un forum... :geek
Le JdR c'est bien, en abuser, ça craint (Mireille Dumas ?...)

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 11414
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Sammael99 »

Zool a écrit :
lun. févr. 10, 2020 10:22 am

J'ai gardé toute ma préparation, mes aides de jeu et mon compte-rendu de campagne, si certains veulent la faire jouer. Je ferai peut-être un copié-collé dans les retours de partie, mais dans mes souvenirs, mon compte-rendu doit faire au moins une demi douzaine de pages (peut-être même une dizaine, je ne sais plus c'était il y a plus de 15 ans !...), ça risque de faire beaucoup à lire sur un forum... :geek
Tu rigoles ! T'as jeté un oeil à mes CR ?

:lol:

On veut voir ça !
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Avatar de l’utilisateur
Zoltan83
Ascendant
Messages : 1589
Inscription : dim. févr. 28, 2016 8:02 pm

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Zoltan83 »

1.) Quoi que c'est ?
Libreté
Image

2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?
Sur le Discord Dédale Casus NO ainsi que sur ce forum lors de la précommande de De bile et d'Acier.

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?
Impulsif. Comme quelqu'un m'avait parlé en bien de l'auteur sur le Discord, j'ai finalement décidé de l'acheter.

4.) Vous pensiez trouver quoi ?
Un jeu pour jouer des enfants perdus avec un système léger.

5.) Vous avez trouvé quoi ?
J'ai été conquis par le livre mais j'y ai trouvé un ton bien plus sombre que celui auquel je m'attendais.

Le ton de Libreté est assez sombre. On y joue des enfants égarés qui ont trouvé refuge dans une forteresse qui résiste aux nuées : Libreté. Dans cet univers, il n'y a ni parents ni adultes.

Au niveau du système de jeu, c'est assimilé à du PtbA mais sans caractéristique (2d6) :
- 7 ou moins : échec
- 8 - 10 : réussite
- 11+ : réussite excessive : On obtient ce qu'on veut mais aussi quelque chose qu'on ne veut pas.

Il y a un notion d'avantage/désavantage amenant à des situations de force ou faiblesse pouvant influencer le résultat du test. Ainsi que le système de bile noire qu'un joueur peut décider de miser afin d'avoir un bonus sur son jet de dé.

Le concept de bile noire est centrale au jeu. Chaque fois qu'un PJ est confronté à une situation stressante, il prend entre une à trois jetons de bile noire. Il n'y a aucune règle qui impose de prendre de la bile. C'est un choix du joueur. Plus un PJ a de la bile, plus il devient nerveux et stressé. Pour en perdre, il doit en miser dans les tests (au risque d'obtenir une réussite excessive).

Un autre élément mécanique important du jeu est la Pourriture. Pour faire simple, plus la Pourriture de quelqu'un est élevé moins il est humain. Il commence par perdre son innocence, s'isoler,.... et cela s'empire.

Les ennemis sont les Sirènes de l'Averse qui peuvent prendre de multiples formes et apparences.

Il y a eu plusieurs jeux qui sont sortis où l'on joue des enfants. Pour reprendre un de mes éditeurs favori, il y Tales from the Loop. L'ambiance n'est absolument pas la même. Libreté est beaucoup plus sombre.
On joue dans un monde gris, pluvieux où les PJs vont être confronté à leurs émotions. Où les relations entre les enfants sont compliquées et ne s'améliorent pas avec le temps (que du contraire), les sentiments vont s'exacerber, où la communauté va diminuer,.. Et il ne faut pas vraiment espérer un Happy Ending à la fin.

Du coup, ce jeu n'est clairement pas fait pour tout le monde. Il y a d'ailleurs un encart sur la Carte X dans l'ouvrage.

Ceci-dit, j'ai bien apprécié la lecture et j'aimerais bien le tester à l'occasion. Même si je ne suis pas certain de pouvoir convaincre ma table historique.

6.) Allez vous vous en servir ?
J'aimerais bien. Même si ce n'est peut-être pas évident de trouver les joueurs pour ce type de jeu.

7.) En conseilleriez vous l'achat ?
Oui!
Mais vu l'ambiance du jeu, il n'est pas fait pour tout le monde.

Avatar de l’utilisateur
DocDandy
Pape
Messages : 673
Inscription : ven. nov. 09, 2018 10:46 am
Localisation : Nîmes
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par DocDandy »

C'est la suite de Perdus sous la pluie, pour rappel un jeu où on joue des enfants perdus qui vont se faire dévorer par les sirènes. Donc non c'est pas pour faire jouer tes gamins. 😁

Avatar de l’utilisateur
Taranto
Cardinal
Messages : 549
Inscription : dim. juil. 22, 2007 9:07 pm
Localisation : Dans le pastis
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Taranto »

1.) Quoi que c'est ?
Ruins of Grendleroot
, une collection de 10 aventures courtes pour la 5e édition du jeu de rôle de fantasy le plus populaire, rédigée par Michael E. Shea connu pour son travail sur D&D5, son blog sous le pseudo de Sly Flourish et les bouquins qu'il en a tiré (the Lazy Dungeon Master, etc.)
Image

2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?
Sur Casus No, une recommendation de Yslaire dans le fil de discussion du D&D.

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?
Achat impulsivo-réfléchi, étant à la recherche d'un campagne pro pour démarrer D&D5 avec un vieux groupe.

4.) Vous pensiez trouver quoi ?
Un équivalent en plus court des campagnes officielles, une campagne héroïque autour d'un cadre de jeu intéressant.

5.) Vous avez trouvé quoi ?
Je l'ai acheté en pdf : j'ai apprécié la mise en page très pro, les illustrations classes, le guide des joueurs pour créer des personnages adaptés, le didactisme des scénarios et les conseils de maîtrise en jeu. Mais je n'ai pas accroché au principe du livre, et surtout au principe de toute une campagne sous la terre sans lien avec l'extérieur.

"Au pied de la ville d’Orse s’étend l’Abysse, une faille gigantesque à la profondeur inconnue habitée par d’étranges créatures et emplie d’antiques reliques. Depuis des années, ce mystérieux gouffre attire de nombreux aventuriers qui se font appeler « les caverniers »."
En fait, c'est le pitch du manga "Made in Abyss" et c'est la première chose à laquelle m'a fait penser la lecture de ce module. 

"Ruins of Grendleroot"a pour cadre le monde souterrain au cœur des montagnes de Blackclaw où se fait sentir l'influence d'une chose indéfinissable, le Grendleroot. Cette influence se manifeste d'une part par des éruptions d'épines noires indestructibles qui transpercent la montagne, et d'autre part, par une accumulation d'énergie mystique qui a attiré depuis des milliers d'années des créatures puissantes cherchant à s'en servir. C'est un équivalent de l'Underdark, tournant autour de ce Grendleroot mystérieux.
Les aventures ont pour base une bourgade, Deepdelver Enclave (L'Enclave des Caverniers ? ) : une "mairie", une taverne, une auberge, une librairie, un bazar, un temple et une 15e de baraques. Pour moi, cela fait comme si le village de Hommlet était posé directement sur le Temple du Mal Élémentaire. Ni l'extérieur de la montagne, ni les environs ne sont décrits. 

Autre chose qui manque selon moi, il n'y a pas de stats, juste un rappel aux stat blocks de D&D5. Arf. Cela me semble loin du principe d'un MJ paresseux...

Enfin c'est à la page 165 (sur 173) Appendice C, que j'apprends que cet ouvrage est le premier d'une série de 4 décrivant une campagne du niv 1 au niv 20. C'est donc comme une AP de Pathfinder... De façon intéressante, la trame générale de la campagne est expliquée : c'est très high fantasy et tout se passe toujours dans les souterrains de cette montagne.  

Spoiler:
Et cela me laisse à penser que, si les détails du Grendleroot sont laissés à l'appréciation du MJ (duh, encore du boulot...) c'est parce que n'est qu'un décor global : un truc vaguement sinistre, vaguement maléfique qui attire du monde, qui rajoute une pointe d'originalité en unifiant le contexte.

6.) Allez vous vous en servir ?
Les graphismes sont sympa, les idées des scénarios originales et cela pourrait me servir en les extrayant de l'environnement.

7.) En conseilleriez vous l'achat ?
Cela peut sans doute parler a un MJ expérimenté qui cherche de l'originalité. Mais, la progression dans les premiers niveaux de D&D5 étant rapide, je conseillerai plutôt d'attendre la sortie de la suite.
 
La nation est une société unie par des illusions sur ses ancêtres et par la haine de ses voisins.
William Inge

Avatar de l’utilisateur
Islayre d'Argolh
Dieu des coiffeurs zélés
Messages : 8262
Inscription : ven. août 17, 2007 5:11 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Islayre d'Argolh »

Taranto a écrit :
sam. févr. 22, 2020 5:44 pm
Enfin c'est à la page 165 (sur 173) Appendice C, que j'apprends que cet ouvrage est le premier d'une série de 4 décrivant une campagne du niv 1 au niv 20. C'est donc comme une AP de Pathfinder...

Alors, non :mrgreen:

En fait l'appendice C est une esquisse de campagne pour ceux qui veulent continuer a jouer dans ce mini-contexte une fois les scénars du livre exploités :

Spoiler:
The adventures in this book are intended take
characters from 1st through 5th level. This
chapter introduces a campaign arc set in
Blackclaw Mountain that can take characters
from 6th to 20th level. Building on the adventures
in this book, this campaign description is designed
to inspire you to create your own higher-level
adventures for characters exploring the mysteries of
the Grendleroot.
The first section below talks about the adventures in
this book as the first part of a full campaign, running
from 1st to 5th level. Where that section talks about
how the remaining archmages of the Black Star
react to the coming of the Black Star, those events
largely happen off-screen from the adventures of the
characters. Then the rest of the chapter divides the
continuing campaign into three further sections: part
2 (6th to 10th level), part 3 (11th to 15th level), and
part 4 (16th to 20th level).
Each section contains five adventure seeds, each
of which is intended to cover one level of play. You
are, of course, free to rearrange the order of these
seeds, or move them from one section to another.
You can rebuild or omit certain seeds entirely as you
add your own ideas to the mix.

Il n'y aura donc pas de suite à cet ouvrage.

Taranto a écrit :
sam. févr. 22, 2020 5:44 pm
Autre chose qui manque selon moi, il n'y a pas de stats, juste un rappel aux stat blocks de D&D5. Arf. Cela me semble loin du principe d'un MJ paresseux...

Au contraire, selon moi.
L'auteur à l'intelligence d'exploiter pleinement le monster manual (pas besoin de ré-inventer des monstres quand on a déjà un livre remplis ras la gueule) et il le fait de façon très astucieuse et ergonomique : au début de chaque scénario l'ensemble des stat-blocks nécessaires pour jouer est récapitulé en un paragraphe, ce qui permet au MJ de préparer rapidement son scénar a coup de post-it dans son MM ou en sélectionnant les cartes de monstres correspondantes (s'il a investi dans un bestiaire sous forme de cartes).
Je n'ai pas vu cette idée ailleurs (ou je ne m'en souviens pas) et je la trouve excellente, ça facilite vraiment le boulot du MJ.
:bierre:
You are the rulebook. There is no other rulebook.
Make it fast, make it colorful and make it full of decisions for the players. 

Boutique LuLu : la Cité sans Nom, Coureurs d'Orages et autres bêtises au d20.
Schrödinger du Podcast Anonyme.

Avatar de l’utilisateur
Zeben
Dieu des hypoglycémistes
Messages : 8820
Inscription : jeu. sept. 06, 2007 5:10 pm
Localisation : Villeurbanne

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Zeben »

Islayre d'Argolh a écrit :
dim. févr. 23, 2020 9:46 am
s'il a investi dans un bestiaire sous forme de cartes

Ah tiens je ne savais pas que ça existait et en te lisant je me suis que l'idée était géniale* ! Bon visiblement la réalisation est médiocre et ça ne vaut pas le coup, dommage... (manque des monstres du monster manuel, les cartes ne sont pas toutes de la même taille, ya très peu d'illustrations sur celle des bêtes et NPC...)

* C'est super pratique pour avoir testé le format dans Descent.
Je vide mes étagères et j'en ai plein ! https://www.casusno.fr/viewtopic.php?f=25&p=1873566#p1870249

Répondre