Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Avatar de l’utilisateur
Celanawe
Ascendant
Messages : 1547
Inscription : jeu. juil. 20, 2017 10:46 pm

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Celanawe »

1.) Quoi que c'est ?
Magical Fury (incarnez des dark magical girls)
Image
2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?
J'ai découvert le jeu dans le fil de vente où il était vendu d'occase. Jamais entendu parler avant.

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?
Totalement impulsif. On m'avait fait jouer un hack de Laser & feelings appelé Love & Justice et ça m'avait bcp plu. J'étais curieux de découvrir un jeu qui traitait du même genre.

4.) Vous pensiez trouver quoi ?
De quoi jouer des Dark Sailor Moon.
Par ailleurs, sur la page Ulule du jeu, j'ai pu lire une chose qui avait motivé mon achat :
Magical Fury est un jeu de rôle « propulsé par l’apocalypse », qui met l’accent sur l’improvisation autour de la table de jeu, épargnant ainsi à la MJ de longues heures de préparation en amont de la première session.

5.) Vous avez trouvé quoi ?
J'ai eu l'impression de lire un jeu qui s'adresse à qqn sachant déjà y jouer (chose qui m'arrive souvent avec un jeu pbta). On peut certes improviser des parties sans préparation avec Magical Fury mais seulement si on sait déjà improviser et qu'on connaît les codes du genre des magical girls (sinon, il y a heureusement tvtropes). Pourtant des outils sont fournis mais la rédaction des règles est tout sauf explicite et il faut se lancer dans un certain travail d'exégèse pour débusquer les éléments qui soutiennent la dynamique d'une partie. Selon moi, celle-ci s'appuie sur trois points de règles :

* Les traits de caractère qui définissent la magical girl, formulés sous forme de question : ça veut dire quoi pour toi être une fille ? De quoi as-tu peur ? Que souhaites-tu ?
Un peu comme beliefs, instincts & traits de Burning Wheel, les réponses à ces questions sont de parfaits leviers pour construire une narration centrée autour des personnages. Les héroïnes se battent pour défendre leurs rêves, au MJ de tester leur motivation.
Spoiler:
Image
* le jeu propose une forme de narration partagée, avec un tour de table. Lors d'un tour de jeu, chaque joueur, MJ compris, peut initier une scène. Aux joueurs de mettre leurs PJ dans des situations leur permettant de gagner des points d'espoir qui les rapprocheront de leur but (on les gagne avec une réussite complète sur un move) ; au MJ d'introduire péripéties, complications et de faire avancer les menaces des grands méchants.

* chaque magical girl dispose de 3 jauges : espoir, magie, trauma. Les points qui remplissent ces jauges sont gagnés sur une réussite (espoir) ou un échec (magie, trauma) lors des jets de certains moves. Au troisième point dans une jauge, il faut choisir une conséquence dans une liste restreinte. Lorsque tous les items d'une liste ont été choisis, on débloque des options qui peuvent entraîner la fin de la campagne pour le personnage : soit l'héroïne a atteint les buts qu'elle s'était fixés, soit les erreurs l'ont rendue aigrie et mauvaise et elle devient un PNJ.
Spoiler:
Image
Par rapport aux autres apocalypseries, le système est très arbitraire ; il est clairement là pour introduire de l'inattendu, des complications dans la narration. Aucune donnée chiffrée sur la fiche de perso ai-je dit, ce qui signifie que la plupart du temps on lance 2d6 + rien du tout. On peut avoir de temps à autres des bonus circonstanciels pour la qualité de la mise en scène d'une action par ex (c'est la première fois que je vois le player's skill récompensé dans une apocalypserie) ou parce que le résultat du jet accorde un bonus à un jet à suivre. L'échelle des résultats a été un peu corrigée : l'échec est sur un 5- ; réussite partielle sur 6-8 ; réussite complète sur 9+ (pour certains moves, critique possible sur 12+).

Autre particularité dans ce jeu : la prise de parole (qui peut parler et quand) est très cadrée. Lors des séquences de narration partagée chaque intervenant peut initier à son tour une scène, et une seule, puis on recommence un tour de jeu jusqu'à arriver à une séquence de combat. Dans ces séquences encore, chaque jouer a droit à une seule action. Les résultats des différents jets rapportent des points qui sont comparés à un objectif à atteindre selon la force de l'ennemi.

6.) Allez vous vous en servir ?
Oui... si j'arrive à motiver mon groupe. Ce jeu s'appuie sur un triptyque drama/enquête/action qui est assez intéressant. Et puis jouer des jeunes filles qui luttent pour réaliser leurs rêves est assez rafraîchissant. La question n'est pas que cosmétique et on la retrouve dans beaucoup d'éléments du jeu : la question "ça veut dire quoi pour toi être une fille ?" ; les opposants des héroïnes qui, outre les monstres d'une autre dimension, peuvent être des magical girls corrompues qui ont échoué dans leur quête (laquelle ? Pourquoi ? Comment les sauver ?). Elles constituent un miroir intéressant à renvoyer aux PJ. Bref, plein de choses intéressantes à faire mais le décorum du jeu peut en rebuter pas mal.

7.) En conseilleriez vous l'achat ??
Malgré les réserves exprimées en début de critique, le jeu mérite d'être découvert.
Ex gradé troglodyte
Pas de roleplay, ça ralentit les combats.
Avatar de l’utilisateur
Wlad
Dieu des Warpathes
Messages : 4240
Inscription : lun. mars 17, 2008 3:49 pm
Localisation : 1-6 : torse ; 7-9 : membres ; 10 : tête

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Wlad »

Magica Madokaaaaaaaaaa !
Y a pot !
Doji Satori
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2272
Inscription : mer. oct. 29, 2003 6:18 pm
Localisation : Epinal dans les Vosges

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Doji Satori »

nerghull a écrit : jeu. janv. 21, 2021 1:20 pm
Cryoban a écrit : jeu. janv. 21, 2021 10:59 am il est suivi par un come back impressionnant de L5R (probablement lié à la nouvelle édition)

Ah non ça c'est juste l'effet "Doji Satori rempli le tableau"
Arf, c'est gentil mais pas tant que ça.
Je dois être le seul à remplir sur L5A-V1 et il y a bien plus de parties V4 inscrites :)
Enfin, pour terminer cette brève description, ajoutons que le pélican est, avec le kangourou, le seul oiseau qui possède une poche ventrale sous le bec.
Rubrique à Brac T1 - Gotlib
Avatar de l’utilisateur
KamiSeiTo
Dieu aux ailes de papillon
Messages : 3510
Inscription : lun. août 27, 2007 7:05 pm
Localisation : Bruxelles

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par KamiSeiTo »

@Celanawe merci pour ce retour détaillé !!
J'aimerais tellement faire une mini campagne de ce jeu... Malheureusement je manque de temps (et d'un MJ, mais pas de joueurs, je pense !). u_u'
Proposer un jeu qui soit au service d’une façon de jouer spécifique et, surtout sans tomber dans le piège de ne pas en permettre d’autre, néanmoins tout inféoder à cette dernière.
Brand.
Avatar de l’utilisateur
Cryoban
Dieu de la carbonite
Messages : 7816
Inscription : mar. mars 29, 2011 9:25 pm
Localisation : Angers

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Cryoban »

KamiSeiTo a écrit : ven. janv. 22, 2021 1:08 pm J'aimerais tellement faire une mini campagne de ce jeu...

Si une partie on-line se lance, count me in! :wub:
Swooby-doo et mystères associés (un hack de Sweepers)
Vermine-Reboot hack motorisé par Le Grit
Cthulhu Invictus: Limes Obscurus. Certaines forêts sont plus sombres que d'autres
Dark Operators, un hack du BRP pour Delta Green. Du poulpe et des Forces Spéciales.
Avatar de l’utilisateur
Uzz
Prêtre
Messages : 310
Inscription : lun. juin 10, 2019 10:21 am

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Uzz »

Le Bestiaire pour RuneQuest : Aventures en Glorantha.

220 bestioles puissamment décrites et illustrées, indispensable pour jouer dans Glorantha mais la plupart des créatures pourront servir de source d'inspiration pour n'importe quel univers de sword & sorcery. Une belle réussite.

J'en parle sur mon blog.
https://uzzgame.wordpress.com/2021/01/24/le-bestiaire-pdf-beta-pour-runequest/
Avatar de l’utilisateur
DocDandy
Banni
Messages : 1298
Inscription : ven. nov. 09, 2018 10:46 am
Localisation : Nîmes
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par DocDandy »

1.) Quoi que c'est ?

Screams among Stars (SAS) de Diogo Nogueira.

Image


2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?
en suivant le fil de l'auteur sur Facebook, il est super cool.

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?
Compulsif, DN fait des bouquins de qualités, j'ai pas trop réfléchi et backé celui-là et The Dead are Coming dans son KS où il pond 3 jeux.

4.) Vous pensiez trouver quoi ?
De l'OSR de qualité pour du Space Horror.

5.) Vous avez trouvé quoi ?

Un chouette jeu motorisé Into The ODD. On y joue des spacers, des gens qui bossent dans l'espace pour tout et n'importe quoi. L'Ambiance est façon alien: l'humanité se balade partout dans l'espace mais il y des aliens étranges qui apparaissent ici ou là et créent des problèmes. Devinez qui va tomber dessus?  :twisted:
Bref c'est minimaliste au niveau du système: trois carac', quelques points de vies, un concept et hop! Pour les tests il faut faire moins sur 1d20. En combat on ne jette pas les dés pour toucher, les dégâts sont automatiques des 2 côtés. Seules les circonstances font qu'on va jeter 1d4 ou 1d12 aux dégâts. Quand t'es à 0 pV tu ne meures pas mais les dégâts en plus tapent directs dans les carac' et on a droit à un joli jet sur une table de critique. Et c'est sale :runaway
On a des règles de stress qui tapent direct dans la volonté, notamment quand on fait face à quelque chose d'étrange.
Pour les vaisseaux les règles sont strictement les mêmes, le vaisseau étant considéré comme une personnage auquel on achète des modules.
Avec un système aussi simple on arrive vite au reste à savoir les tables et le BG, minimaliste aussi. Ce sont surtout les tables qui servent pour générer des pnjs, des missions, des aliens ou des évènements étranges.
A noter qu'il y a une sorte de catalogues d'aliens: tu as des architectes façon Promotheus, des saloperies pleins de griffes ou même des "Watchers" qui surveillent les humains sans intervenir. Bref pas mal de choix.

Au niveau de la forme on a droit à des images saturées avec du fluo partout ou des illus sombres. rien qu'à la lecture j'entendais déjà la Synthéwave dark que je mettrais dans mes parties (si j'y joue).

6.) Allez vous vous en servir ?
Je suis déjà sur Mothership donc il y a peu de chances. Ou alors je me ferais bien un trip en recyclant Outer Space d'Yno avec des spacers confrontés à des entités transdimensionnelles chelou. Sinon je pense que les tables vont quand même servir pour Mothership qui manque de matos comme ça pour écrire des scénarios.

7.) En conseilleriez vous l'achat ??
Le Space Horror est à la fête en ce moment: Alien, Extinction, Mothership et maintenant celui-là. Si vous n'avez pas déjà 1 des 3 autres je recommande.
 

 
Dernière modification par DocDandy le mar. févr. 02, 2021 9:41 am, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
DocDandy
Banni
Messages : 1298
Inscription : ven. nov. 09, 2018 10:46 am
Localisation : Nîmes
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par DocDandy »

1.) Quoi que c'est ?

Le kit de découverte de Hong Kng Chroniques de l'Etrange

Image


2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?
Via la page d4antre Monde ou avec Roliste TV, je sais plus

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?
Un projet intéressant et un kit gratos, impulsif même si j'ai pas financé le jeu (mais j'en avais envie).

4.) Vous pensiez trouver quoi ?
Les bases d'un jeu sympa dans l'univers hong kongais de Romain d'Huissier.

5.) Vous avez trouvé quoi ?
Un chouette livret de 90 pages dans un chouette univers desservi par un système usine à gaz.
Bon pour résumer on joue des détectives de l'occulte dans un Hong Kong moderne envahi d'esprits, démons et autres créatures magiques. Passé le moment "wikipedia" sur la description de l'île on explique les particularités et la magie basés sur les 5 éléments de la Mythologie Chinoise (eau, feu, Terre, bois et Métal). Puis viens le système...
Comment dire, j'aime bien Rom1 et ces mécaniques mais je trouve qu'il a toujours tendance à en faire trop. T'as toujours dans ses jeux des trucs lourdingues parce qu'il a voulu faire bien. Là avec les auteurs de Knight il n'a pas trouvé un éditeur pour lui dire "stop". Au final le système de base a l'air sympa sauf que...
On a 5 approches qui servent de carac', si tu choisis Metal tu seras violent, si tu prends eau tu t'adaptes en souplesse. Toutes les actions permettent d'avoir une approche variée. Ca c'est cool et ça rappelle Fate Accéléré. Sauf qu'après ton jet (éléments+compétences+matos = X10) tu répartis les scores en fonction de leur élément. Si tu as choisi Eau il faut faire 1 ou 6, si c'est bois c'est 4 ou 9. Bref si tu as des dés correspondants au score associé tu cumules des réussites. Les autres dés? Ben tu va les répartir entre dé fastes (des avantages), Dés néfastes (des désavantages), dés qui vont alimenter le pool commun du groupe et dés qui vont alimenter le pool du MJ. Vous vous rappelez quand vos joueurs ont ralé après le systèmes Genesys de Star Wars version FFG? Ben attendez de voir leur tête quand vous allez leur expliquer qu'il faut répartir les dés en 5 groupes et interpréter l'ensemble.
Fort heureusement on a pas beaucoup de compétences, donc c'est facile de s'y retrouver. La magie est même incluse dedans (magie du feu, de l'eau ,etc). Pour la magie il faut juste lancer les dés mais tu dois claquer une ressource (le Hei).
Une idée qui aurait pu être sympa: la roue d'initiative qui rappelle un peu Feng Shui. Sauf que FS a un système de résolution simple, lui 8|

On ajoute à cela des capacités d'arts martiaux ET des sorts sous forme d'effets/talents qui amène leur petit point de règle spécifique et la coupe est pleine. Le jeu est super cool dans l'esprit mais son système va vite en écœurer plus d'un. Sauf ceux qui sont conditionnés car ils ont commencé le jdr dans les années 90 où c'était la norme.
Si encore le gameplay apportait quelque chose mais non: on fait une mécanique avec une esthétique liée à l'univers mais on rend le truc indigeste à vouloir trop en faire. On a un truc qui va frustrer les joueurs car c'est totalement aléatoire. Et plus tu jettes les dés, pire c'est.

Bon pour finir sur un bon point le scénario est très très sympa: les pjs enquêtent sur un type qui trompe sa femme avec le fantôme de son ex. Très ouvert et plein d'indications d'ambiance de roleplay il offre pas mal de possibilités et montre bien que le jeu n'est pas là pour qu'on bute le monstre de la semaine mais bien qu'on plonge l'ambiance complexe du Hong Kong occulte. :yes:

autre point: c'est méga beau et très classe à l'image de la couv'. Rien à dire sur la forme.

6.) Allez vous vous en servir ?
Euh non.

7.) En conseilleriez vous l'achat ??
Tu lis les romans, tu prends Dresden Files et tu adaptes
:mrgreen:

 
Avatar de l’utilisateur
Celanawe
Ascendant
Messages : 1547
Inscription : jeu. juil. 20, 2017 10:46 pm

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Celanawe »

1.) Quoi que c'est ?
Righteous Blood, Ruthless Blades
Image

2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?
Par Blakkrall, je pense.

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?
Impulsif.

4.) Vous pensiez trouver quoi ?
Un jeu wuxia qui ne se prendrait pas les pieds dans le tapis de l'historicité (le module Pour une poignée de sapèques pour le jeu CdO vous donnera une idée de ma manière de jouer du wuxia).

5.) Vous avez trouvé quoi ?
Niveau setting, c'est pour moi un sans faute. L'auteur a fait le choix d'une Chine qui n'a pas peur des anachronismes, centrée sur le Jiang Hu, cette frange de la société où frayent aventuriers, justiciers, spécialistes des arts martiaux, malfrats, etc. De grandes lignes sont tracées pour poser le cadre, des pistes sont proposées pour l'ancrer un peu plus dans l'Histoire mais le décor est surtout développé au travers d'une très large galerie de personnages et de factions hauts en couleurs. C'est très bien pensé, très bien réalisé.

Niveau règles par contre, c'est un ratage pour moi. Non pas que le cœur du système soit planté : les PJ sont définis par une courte liste de compétences ; le niveau de celles-ci correspond à un nombre de d10 à lancer ; on ne garde que le meilleur pour le comparer soit à une difficulté (test simple), soit au résultat de l'adversaire (test en opposition). Pour filer un peu de "peps" au PJ, on lui ajoute des dons... or, les joueurs vont se retrouver à les choisir dans une liste de cent (plus une vingtaine en plus d’autres accessible lors de la progression du PJ). Pour moi, c’est trop, limite injouable. Certes, des dons types sont conseillés selon l’archétype du personnage mais c’est un pansement sur une jambe de bois : tôt ou tard, les joueurs auront à se fader cette liste dans son ensemble.

6.) Allez vous vous en servir ?
Non, à cause des règles.

7.) En conseilleriez vous l'achat ??
Le livre reste cependant utile pour sa description du cadre de jeu que je trouve très accessible et très ludique.
Ex gradé troglodyte
Pas de roleplay, ça ralentit les combats.
Avatar de l’utilisateur
chamochin
Cardinal
Messages : 515
Inscription : lun. janv. 18, 2016 12:45 am

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par chamochin »

A propos, est ce que quelqu’un ici a déjà lu et/ou joué à Heart: The City Beneath ?
C’est du créateur de The Spire si j’ai bien compris.

Les illustrations et l’ambiance sont dingues, et j’aime beaucoup cette thématique d’exploration dangereuse dans l’inconnu, de plus en plus inconnu.
Malone
Pratiquant
Messages : 294
Inscription : jeu. déc. 13, 2018 3:40 pm

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Malone »

salut @chamochin !

je suis en plein dedans (lecture je veux dire ! merci philibert !) et c'est le digne successeur de The Spire en version dungeoncrawl,
quand j'en aurait fini je te ferai un retour ici ou en MP

de ce que j'ai vu pour commencer,
c'est que le système est plus raffiné (au sens substantifique moelle) que The Spire pour la création de perso (une origine + une inspiration + une classe) chacune donnant des capacités et des lignes de progression spécifique (pour l'inspiration)
l'ensemble est renommé pour faire plus dungeoncrawl (avec une gestion du stress réparti sur le perso, ses possessions ...)

c'est assez coton à expliquer en quelques mots ici mais c'est un système d'attrition assez fort (que ce soit Spire ou Heart)

l'ambiance est très forte par contre, point très fort de ces deux univers !
original en diable !

je vais y consacré du temps et voir à mettre ça en place d'ici l'été je pense (j'ai d'autres trucs à finir d'abord)

bonne soirée
"y a Gutenberg qui invente l'imprimante, 
lui il a inventé le mensonge,
un génie !"
Avatar de l’utilisateur
Frocpoilu
Evêque
Messages : 480
Inscription : lun. août 01, 2011 2:43 pm
Localisation : Troyes

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Frocpoilu »

DocDandy a écrit : mar. janv. 26, 2021 9:27 am
plein de trucs intéressants
 Et une version (très) amateur en PbtA pour faire tourner tout cela ?  :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
chamochin
Cardinal
Messages : 515
Inscription : lun. janv. 18, 2016 12:45 am

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par chamochin »

Malone a écrit : jeu. janv. 28, 2021 12:18 am salut @chamochin !

je suis en plein dedans (lecture je veux dire ! merci philibert !) et c'est le digne successeur de The Spire en version dungeoncrawl,
quand j'en aurait fini je te ferai un retour ici ou en MP

de ce que j'ai vu pour commencer,
c'est que le système est plus raffiné (au sens substantifique moelle) que The Spire pour la création de perso (une origine + une inspiration + une classe) chacune donnant des capacités et des lignes de progression spécifique (pour l'inspiration)
l'ensemble est renommé pour faire plus dungeoncrawl (avec une gestion du stress réparti sur le perso, ses possessions ...)

c'est assez coton à expliquer en quelques mots ici mais c'est un système d'attrition assez fort (que ce soit Spire ou Heart)

l'ambiance est très forte par contre, point très fort de ces deux univers !
original en diable !

je vais y consacré du temps et voir à mettre ça en place d'ici l'été je pense (j'ai d'autres trucs à finir d'abord)

bonne soirée

Merci pour ton message ! Ah oui je veux bien un retour, je suis très intéressé 👍
Avatar de l’utilisateur
Zoltan83
Dieu d'après le panthéon
Messages : 1740
Inscription : dim. févr. 28, 2016 8:02 pm

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Zoltan83 »

@chamochin J'ai joué aux deux.

Effectivement, le système de Hearts est une amélioration du système utilisé dans The Spire. Aucun changement majeur mais qui font que je trouve le système mieux.

Donc si tu connais The Spire, tu ne seras pas surpris par le système de Hearts. Qui est très souple et laisse une grande liberté.

Et l'univers est original et intéressant.
Avatar de l’utilisateur
chamochin
Cardinal
Messages : 515
Inscription : lun. janv. 18, 2016 12:45 am

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par chamochin »

Hey merci @Zoltan83 . Alors non je n’ai joué à aucun, j’ai juste l’impression que The Spire est assez connu, et je suis tombé sur Heart par hasard, qui m’a fait grosse impression.

Est ce que je peux te demander comment ça tourne ? C’est un donjon plutôt abstrait, avec des mécaniques d’attrition c’est ça ? Le but des personnages est d’explorer le plus loin possible et revenir ?
Répondre