[CR] [L5Rv5] Vol au dessus d'un nids de Kami - Naishou edition

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Répondre
Avatar de l’utilisateur
bheng
Mystique
Messages : 888
Inscription : lun. avr. 13, 2015 7:17 pm

[CR] [L5Rv5] Vol au dessus d'un nids de Kami - Naishou edition

Message par bheng »

Hello!
Ca fait un moment que je ne fréquente plus le forum de façon assidues, mais notre campagne L5R nouvelle édition étant bien lancée, je me suis dit qu'elle méritait un CR pour mes archives (et parce que ça peut intéresser certains). 

Rapidement, le contexte hors jeu. Un ami avec qui nous soudons le LCG a reçu le bouquin de la v5. Le système m'ayant l'air assez souple et de bien se prêter à un truc assez narratif comme je l'aime, on a décidé de tester. On a décidé de faire de la V5 jusqu'au bout, puisqu'on va essayer de coller à la timeline officielle: les points clés en sont une rivalité énorme entre Lion et Licorne, et les troubles de natalité chez le Dragon qui met sa survie en péril. Félix étant assez versé dans le lore et Paul faisant pas mal de JdR héroic fantasy, on a décidé de vraiment pousser le côté exotique et mystique du setting. Les kamis sont partout, les shugenjas sont légions et la politesse absolue. Ca partira en cacahuète avec des onis, des maho-tsukai qui invoquent des volcans et des ennuis de santé pour Emma-O si les PJs ne gèrent pas.

On est sur des parties plutôt courtes en général (soir de semaine) avec une préparation minimaliste.

Partie 1: 
On a pu faire la création de deux persos (on devrait faire ça avec trois joueurs), et une petite escarmouche pour tester le système. 
Il va demander une certaine prise en main, et j'ai beaucoup de dés à jeter à mon gout, mais ça à l'air quand même beaucoup plus digeste que notre incursion précédente chez FFG (edge of the empire). 
La création de perso était vraiment pas mal puisque les joueurs ont limite eu l'impression que c'était le début de la partie :)

On a décidé de faire de la V5 quasi jusqu'au bout, puisqu'on va essayer de coller à la timeline officielle: les points clés en sont une rivalité énorme entre Lion et Licorne, et les troubles de natalité chez le Dragon qui met sa survie en péril. Félix étant assez versé dans le lore et Paul faisant pas mal de JdR héroic fantasy, on a décidé de vraiment pousser le côté exotique et mystique du setting. Les kamis sont partout, les shugenjas sont légions et la politesse absolue. Ca partira en cacahuète avec des onis, des maho-tsukai qui invoquent des volcans et des ennuis de santé pour Emma-O si les PJs ne gèrent pas.

Au niveau matériel, j'ai prévu de faire se dérouler la partie dans la province de Naishou (la rivalité grue scorpion est remplacée par Licorne Dragon pour l'ancrée dans la timeline, . Je me sers du village de Mimura comme sourcebook pour sortir des PNJs ou des situations un peu incongrues en sus.


les perso: 
Félix joue Kitsu Makoto
Spoiler:
Eloquent shugenja Kitsu, chargé de la protection et surveillance de Utaku Yukikaze. Comme ses proches parents, il est également versé en médecine.
Hanté par Kitsu Genku son célèbre ancêtre dont il s'efforce de se montrer digne, Makoto est un oracle naturellement très superstitieux. Il est aux ordre de Kitsu Ayumu protecteur en titre du hall des ancêtres, qui lui a ordonné de se mettre à disposition des autres clans pour régler leurs problèmes de fantômes à chaque fois que cela sera nécessaire.
Il est purement et simplement amoureux d'Ikoma Tsanuri, qui lui a appris tout ce qu'il sait du maniement du sabre.
Il entretient de bonne relation avec les moines de la confrérie via leur amour des kamis.
Il possède un cheval d'une lignée rare.
Paul joue Utaku Yukikaze
Spoiler:
Vierge de bataille Utaku, descendante de Utaku Katsu à l'armure légendaire.
Otage de paix chez les lions.
Son cheval Jyu est son petit bijoux et le sujet de toutes ses attentions
Elle s'est distinguée par sa grâce et son éloquence, ce que ses proches ont trouvé un peu frivole et superflu.
Elle répond directement aux ordres d'Utaku Kamoko, son amie et daymio. Elle lui a confié la mission de donner une image exemplaire du clan de la licorne en se pliant aux us et aux coutumes des autres de façon la plus stricte possible. Pas facile quand on est tenté par l'idéal promis par la secte de la terre parfaite.
Dans sa jeunesse, elle a beaucoup appris de son palfrennier. Sa vie est faite de voyages, au cours desquels elle a souvent côtoyés les éclaireurs du crabe, cultivant d'excellentes relations avec les Hiruma (kdo, arme de rareté 7)
Au fait, elle exècre les ronins.

Partie I:
Afin de sceller la trève entre les lions et les licornes, un échange d'otage est réalisé avant la démobilisation des troupes. Yukikaze a été désignée comme otage de Makoto. Makoto a reçu l’ordre d'aller faire un rapport à son seigneur, au hall des ancêtres.

Afin de voyager plus vite, ils quittent avec une petite troupe (deux samourais et leurs ashigarus) la route principale. Pressés d'avancer, ils sont encore sur la route au crépuscule et tombent dans une embuscade.
Décimés par des volés de flèches provenant d'un sous bois, ils emportent leur dernier compagnon survivant avant de fuir à bride abattue. Il rejoigne rapidement leur prochaine étape, un petit village paisible ou tout est fait pour les accommoder et soigner leur ami blessé.

Partie II: 
Le lendemain, Makoto et Yukikaze emmène des eta et quelques ashigaru pour disposer des cadavres et chercher les bandits. Lorsqu'ils arrivent sur la scène du crime, les eta les informent que les cadavres ont été dépouillés de leurs armes et armures. Yukikaze part en reconnaissance dans les bois pendant que Makoto et les autres font une distraction bruyante près des cadavres. La samurai-ko peut tomber sur les sentinelles des bandits pendant qu'ils sont distraits, et les éliminer à coup de flèches bien placées avant qu'ils ne lancent l'alerte. Elle peut ensuite guider la petite escouade dans le bois, jusqu'à une clairière ou les bandits ont monté leur camp. Les kamis ne sont pas vraiment de leur côté, mais avec l'effet de surprise ils ne font qu'une bouchée des brigands. En revanche, Yukikaze perds son sang froid et massacre le ronin qui les menait.
Il avait visiblement dérobé des tsubas de grandes qualités ayant appartenu à quelqu'un de la famille Matsu... Guidé par les kamis, Makoto trouve dans une cachette une correspondance (avec une calligraphie suffisamment distincte pour différencier trois écrivains). Elle parle d'un stratagème consistant à attaquer des voyageurs du clan du lion en utilisant des fausses flèches "typiquement licorne" pour entretenir la guerre entre ces deux clans. Ils trouvent aussi une grosse somme en koku. A
vec plus de question que de réponses, ils retournent au village de la carpe rieuse, où ils donnent un koku au responsable pour remercier les villageois. Il leur est promis que cet argent servira à construire une palissade et un autel à Bishamon. Le shugenja en est ravis.


Spoiler:
Au final, la plupart des "graines" d'aventures ne seront pas exploitées par les joueurs dans l'immédiat: je voulais mettre les joueurs sur la piste de Porizuko (village du l'empire d'émeraude v4) mais ça n'a pas pris. Le système tourne plutôt bien mais le livre de règle est assez mal organisé et c'est vraiment chiant de tourner dedans à la recherche du texte qu'on veut. 

Partie III (j'utilise l'aventure du fanzine "City of remembrance" parce que j'avais pas le temps de relire Naishou Province. Le CR est de Félix):
Nos héros utaku yukikaze et kitsu makoto arrivent chez le Daimyo kitsu ayumu, un des hommes les plus puissants de rokugan et un des 4 grands chefs chez le clan du lion. Ce dernier confie une quête à nos héros. En effet d'après des recherches, on a retrouvé des descendants d'une certaine famille qu'on croyait disparue. Cette famille issue du clan du phénix, à réussi à marier une des ses membres à un empereur de l'époque. Jusque là rien d'anormal, mais le hic c'est qu'une malédiction (à confirmer) plane sur cette lignée, et certains de ses membres ont été condamnés à une mort mystérieuse.

Il se trouve que les fils de l'empereur actuel descendent de la même lignée, ainsi que d'autres contemporains, issus de tous les 7 clans majeurs. Cette famille avait un fief historique dans la province de naishou, au nord, dans les terres du phénix. Cette ville fut abandonnée, mais réinvestie plus tard par des paysans ou des bandes de ronins. Afin de trouver des indices ou des traces sur cette lignée, le Daimyo kitsu ayumu nous charge donc de nous rendre à cette fameuse ville historique, berceau de la famille déchue, en apparence seulement.

Nos héros rejoignent une caravane en partance pour la même région, mais dont l'objectif à l'arrivée est une autre ville, enjeu politique et financier entre différents clans. Durant le voyage, kitsu makoto retrouve ikoma Tsanuri, son amie d'enfance, son amour inavoué. Utaku yukikaze fait la connaissance d'un marchand crabe, yasuki kazu. Malgré sa fonction, il semble bien se débrouiller au combat, au vu de sa démarche et regard alerte. Elle fait également connaissance d'une duelliste du clan de la grue, dojo ayuna. Notre héroïne sympathise bien avec cette dernière.
Un soir lors du bivouac, elles échangèrent de nouveau amicalement autour d'une boisson alcoolisée spécial licorne. La présence de notre pnj grue semble agacer les soldats lion de la caravane. En effet les tensions actuelles entre les 2 clans (voire depuis toujours) expliquent cela. Yukikaze curieuse de la notoriété d'ayuna dans l'art du duel, lui propose d'en faire un...
Il n'y a aucune animosité des 2 côtés. Ayuna accepte, mais veut que cela se passe à la vue de tous, afin que tout le monde puisse voir ses talents, une grue dans toute sa splendeur. Cela n'était pas dans les plans de yukikaze, qui voulait un duel discret, mais elle accepte toutefois les conditions, institution très importante dans l'histoire de rokugan, même elle la gaijin de la licorne comprend cela.

Malgré la concentration de notre héroïne, et sa provocation envers son adversaire en disant que ce sont les dragon les vrais maîtres du duel, elle se fait surclasser par ayuna, dont la réputation était finalement bien justifiée. Les soldats lion sont bien déçus, ils supportaient notre héroïne, afin pourquoi pas de voir une grue mourrir éventuellement. Au lieu de cela ils devront composer avec une arrogance accrue de sa part pour le reste du voyage.
Notre équipe quitte la caravane avec le marchand crabe yasuki kazu, ils se dirigent vers leur objectif plus à l'ouest, tandis doji ayuna et ikoma Tsanuri continuent vers leurs objectifs personnels également. Parvenus enfin au bout de leur voyage, ils se rendent compte que la ville semble être livré à plusieurs bandes de ronins qui dirigent certains quartiers, le clan du phénix a également son périmètre.
Kitsu makoto remarque que les kamis sont très agités, il se passe quelque chose qui semble les déranger beaucoup. Sur place, ils ne tarderont pas à faire connaissance avec des membres d'autres clans majeurs, des courtisans du scorpion et des bushis lourdement armés du clan du dragon. Sont ils là pour le précieux jade ? Enquêtent ils aussi sur la mystérieuse lignée maudite ? Où est la perturbation dans les esprits de la nature qui les ont amenés ?
 
Trois petits jdr maisons vous attendent sur mon blog. N'hésitez pas à me faire part de vos critiques!
http://mk-fe.blogspot.fr/

Avatar de l’utilisateur
bheng
Mystique
Messages : 888
Inscription : lun. avr. 13, 2015 7:17 pm

Re: [CR] [L5Rv5] Vol au dessus d'un nids de Kami - Naishou edition

Message par bheng »

Félix continue les résumés pour l'instant. 
Il a découpé la partie IV en 3 sous parties (on a profité d'un férié pour faire une grosse séance):

Partie IV :La trilogie de l'héritage

1ere partie: Le poisson du seigneur lune, le sage et le tanuki.

​​​​​​Lors de leur première nuit dans la ville, makoto n'arrive pas à trouver le sommeil. Il est dérangé par un étrange songe. Le fait qu'il soit hanté par un ancêtre a fini par l'habituer à cette étrange présence. Toutefois, son apparition cette fois est plus énigmatique. L'esprit tente de délivrer un message à son descendant. Se concentrant sur la méditation afin de pouvoir déchiffrer le message, notre shugenja est pertubé par des guilis, manquant de peu de rire face à l'esprit. Ceci est dû à une farce d'un esprit animal, un mystérieux tanuki qui a décidé de suivre le groupe et de leur faire des blagues, que lui seul trouve hilarant. Finalement le message est déchiffré. Le descendant doit à tout prix se mettre au service de la Fortune de la mort, Ema-O.
Au matin, nos 2 héros se rendent à nouveau à la grande bibliothèque, pour le rdv convenu avec le maître des lieux. Une fois devant lui, quelque chose ne tourne pas rond chez sa personne. En effet il semble absent, son esprit serait ailleurs. Les kami du vide ont effectivement une grande emprise sur son esprit, qu'ils rongent depuis un moment. Avec des prières, nos héros convainc les kami d'un marché gagnant gagnant. Le vieux sage doit retrouver tous ses esprits en présence d'invités. Autrement les kami en disposent à leurs guises... Ces derniers acceptent. Le vieux sage délivré ainsi temporairement de cette emprise, répond à makoto et yukikaze. Il leur indique que dans la cour du château ancestral de l ancienne famille impériale déchue se trouve un vieux chêne blanc. À ses pieds se trouveront l'objet de notre quête, à savoir tout l'historique et la généalogie de la famille.

Forts de ces informations, nos héros le remercie et décide de prendre congé. Avant de se rendre au château abandonné, une halte est effectuée chez un célèbre chef sushi de la ville. À leur arrivée, il est constaté que ce fameux chef est aux prises avec des ronins, venant récupérer le fameux impôt de l'extorsion, celui de leur protection. Nos héros interviennent en faveur du chef. Les ronins n'ont pas envie de se battre contre des samouraïs de clan et s'en vont, mais promettent de revenir. Makoto décrète sur noir et blanc devant l'entrée du restaurant que cet endroit est dorénavant sous la protection du clan du lion. En espérant que faire rappliquer le clan le plus militarisé et le plus agressif de l'Empire soit dissuasif.
Le chef remercie nos héros en leur gratifiant d'un délicieux repas, payant ! En effet les poissons qu'il cuisine sont très durs à obtenir. Makoto voudrait un présent de taille, afin de le donner en offrande à la fortune Ema-O. Ils obtiennent ainsi un met raffiné à base de poisson de seigneur lune. Nos amis se rendent ainsi au temple qui voue un culte à la fortune de la mort. L'endroit est paisible et loin de l'agitation qui règne pourtant dans le quartier. La Fortune est représentée par une armure du clan du crabe. Avec une telle offrande de valeur et force d'encens et de prières, une manifestation divine s'opère à travers l'armure, qui semble prendre vie, ou plutôt prendre voix. Elle nous indique qu'un de ses temples dans la région serait souillée par une présence impure. Mais n'a pas pu nous préciser l'endroit exact. L'ancêtre de makoto serait une sorte d intermédiaire entre lui et la Fortune, car il n'a pas su ou pu trouver le chemin vers le royaume des morts.
Nos héros acceptent de faire rentrer l'ordre au sein du temple en question, après leur quête principale. Ils se rendent donc enfin au château ancestral de la famille shirakashi, qui est abandonné depuis longtemps. Ils sont toujours suivis par l'esprit farceur, le fameux tanuki. 

2ème partie:  Il était une fois un chêne blanc.

Nos 2 héros pénètrent enfin dans l'enceinte du vieux château. Il est bien abandonné depuis très longtemps. La végétation a pris place un peu partout. Après avoir franchi plusieurs petites courts, ils se retrouvent dans la cour principale. Un immense chêne blanc se trouve sur le côté. Des feuilles rouges aux branches indiquent qu'il est toujours vivant. Le spectacle est fascinant. Soudain un rire lugubre éclata. Il vient d'une des fenêtres du château.
C'est le fameux tanuki, une fois de plus il a réussi sa blague. Son rire est à la fois lugubre et moqueur. Le vieux bibliothécaire avait indiqué qu'un passage secret se trouvait sous le chêne. Toute la généalogie et l'historique de la famille shirakashi depuis le début, l'objet de notre quête. En faisant le tour du chêne pour inspecter s'il y avait un mécanisme d'ouverture, un immense kami de la terre apparut alors, sous la forme d'un golem de pierre. C'est le gardien des lieux. Il nous demande ce qu'on fait là, et surtout qu'est ce qu'on veut à la famille shirakashi. Nos héros indiquent que la lignée existe toujours, mais qu'elle semble être frappé d'une certaine malédiction. En connaître plus sur les origines pourraient peut être lever le maléfice. Puisque nos intentions sont d'aider la lignée shirakashi, le golem nous révèle l'entrée du souterrain et nous laisse donc passer.

Nos héros s'y engouffrent. l'intérieur semble être une sorte de mausolée de taille moyenne. Des jarres sont disposées sur des meubles des 2 côtés. En face, assis sur un trône en hauteur, une momie figée leur fait face. À ses pieds beaucoup de parchemins s'y trouvent, sans doute la fameuse généalogie. À leur approche, la momie figée se lève, dégaine son épée ancestrale, un chokuto couvert de perles. Toute discussion semble futile, il n y a pas d'autre alternative que le combat. Yukikaze décide d'opter pour la lance, le yari. Makoto fait appel au peu de chaleur corporel disponible au sein de cette crypte humide, pour faire appel au kami du feu afin d'enflammer le yari de son amie. La momie se déplaçant lentement, le début du combat tourne à l'avantage du groupe. Toutefois, ça ne capitalise pas sur leur avance. Le yari enflammé s'éteint, les coups classiques n affectent plus leur adversaire. Qui lui met nos amis à rude épreuve. Ils travaillent de concert, Yukikaze protégeant Makoto, obtenant une attaque supplémentaire. Nos héros finissent par remporter ce combat.
Il était temps, car le niveau de l'eau commençait à monter, en réponses aux crix rajeurs de la momie, menaçant ainsi les parchemins. La fin du combat signifie également la fin de la montée des eaux. Le butin du combat sera considérable. Outre la fameuse généalogie de la famille shirakashi, il y a également toute l'historique de l'époque concernant des évènements qui rapportent de près ou de loin à la famille.
Yukikaze emporte la magnifique épée de la momie. C'est une arme d'époque. Son goût pour la forge s'en trouve satisfait, puisqu'il y aura du travail afin de la ramener à son éclat d'antan. Une recherche plus poussée des lieux leur fait découvrir 3 vases entières contenant de la poudre de jade ! Actuellement de sombres rumeurs circulent au sud de l'Empire, avec des attaques dédoublées de l outremonde, et le clan du crabe au bord de la rupture. Si cela est vrai, cette découverte pourra leur être certainement très utile.
Makoto décide de purifier les lieux, afin que l'âme de la momie et ses serviteurs dans les vases puissent rejoindre le royaume des morts qui leurs aient dédiés. Concernant le butin, tout ne peut pas être pris. Des choix cornéliens ont été fait. Nos héros reviendront dès que possible afin de récupérer le reste, si cela est possible.

À leur sortie de la crypte, le gardien à changer de forme. Il est devenu à présent une toute petite figurine de pierre, semblable aux jouets de bois pour enfant. Il a compris que nous avons apaisé et libéré l'âme de son maître. Il n y a donc plus aucune raison pour lui d'être menaçant. Sa voix à également changer, on dirait à présent celle d'un enfant jovial. Pour nous remercier, il nous propose d emprunter une autre sortie, plutôt que de prendre le même chemin qu'à l'aller. En effet un comité d'accueil plutôt conséquent nous y attend. La fatigue du combat précédent ainsi qu'une partie du butin sous les bras, un autre combat n'est pas le bienvenu. Le groupe accepte donc l alternative d'un nouveau chemin de sortie. Le petit golem les guide à travers les différentes cours, jusqu'à ce qui semble être des anciens égouts du château. Pas le choix donc, nos héros se mirent à ramper dans la boue en direction de la ville. À leur sortie, un éclat de rire tonitruant les accueille. C'est encore ce maudit tanuki, qui se moque du fait que des samouraïs soient couverts de terre. Makoto s'incline une dernière fois devant le kami de la terre, tandis que Yukikaze lui caresse la tête comme les gaijins le feraient.

Ils laissent ainsi le château et le chêne blanc derrière eux, avec pour écho le rire du tanuki à travers la nuit sombre.
Trois petits jdr maisons vous attendent sur mon blog. N'hésitez pas à me faire part de vos critiques!
http://mk-fe.blogspot.fr/

Avatar de l’utilisateur
bheng
Mystique
Messages : 888
Inscription : lun. avr. 13, 2015 7:17 pm

Re: [CR] [L5Rv5] Vol au dessus d'un nids de Kami - Naishou edition

Message par bheng »

3ème partie : Pour une poignée de jade.

Après une nuit plutôt agitée, nos héros reviennent sans encombre à l'auberge, non sans jeter un coup d'oeil plusieurs fois en arrière, au cas où on les aurait suivis. Le repos est bien mérité et rien ne vient entraver leurs sommeil, pas même notre malicieux tanuki.

Le lendemain matin, ils rejoignent la grande salle, et voit le marchand yasuki avec qui ils avaient rejoint la ville. Nos PJ le rejoignent, et vont droit au but. Ils ont une grande quantité de jade à lui proposer. Ces propos changent soudainement l'atmosphère des lieux. Le marchand donne des sous à l'aubergiste, le but étant d être seul avec nous. Une fois les lieux évacués non sans surprise des heimins, la transaction peut enfin commencer. Yukikaze dévoile la jarre récupérée la veille, et sors une poignée de poudre de jade. Le crabe exprime un rictus narquois : jusqu'à quel fond cette poudre de jade atteint le fond ? Yukikaze prouve que la jade contient intégralement du jade, et non pas de la terre enfouie en dessous. Une fois rassuré, le yasuki ne cache pas sa satisfaction. Il nous propose la jarre contre 250 kokus. La somme est phénoménale, même pour des samouraïs de clan comme nos héros. Toutefois il n'aurait ce montant sur lui, il propose donc de coucher par écrit notre accord, avec pour bon à récupérer ce montant ultérieurement. Nos PJ hésitent. Mais il n y aura pas d'autres acheteurs ni d'autres occasions. Le marché est conclu. Makoto indique au crabe qu'il y aurait 2 autres jarres enfouies quelques part dans la ville. Il se proposent de les fournir au marchand.

Cela change les plans de dernier. En effet satisfait d'avoir récupéré une jarre de jade, il comptait les faire envoyer directement au mur des bâtisseurs. Mais avec 3 jarres, sa mission est une réussite totale, il n'a plus rien à faire donc dans l'Empire, et reviendra lui même avec les 3 jarres. Son maître Yasuki Taka sera forcément satisfait d'une telle quantité de poudre de jade. À l'entendre, son clan bénéficie ainsi d'un effort de guerre considérable (toutes ces histoires sur l'outremonde seraient donc avérées)... Il nous remercie chaleureusement après avoir récupéré la totalité du jade, et quitte immédiatement la ville sous bonne escorte de mercenaires engagés, qui sont de confiance selon ses dires. Nos héros décident de passer un peu de temps de leur côté : Yukikaze tentera de réparer son sabre ainsi que la lame ancestrale récupérée lors du combat, Makoto tentera lui d'écrire une copie de certains parchemins récupérés, des doublons peuvent toujours être utile, car leur valeur est inestimable.

Cependant, quelqu'un semble être au courant de leurs agissements, puisque la veille un comité d'accueil les attendait à la sortie de la crypte. L'ennemi est toujours présent mais n'est toujours pas révélé...
Trois petits jdr maisons vous attendent sur mon blog. N'hésitez pas à me faire part de vos critiques!
http://mk-fe.blogspot.fr/

NoHell
Zelateur
Messages : 48
Inscription : mer. juin 26, 2019 11:42 pm
Localisation : Charlieu (42)

Re: [CR] [L5Rv5] Vol au dessus d'un nids de Kami - Naishou edition

Message par NoHell »

Hâte de lire la suite de vos aventures !

Avatar de l’utilisateur
flex
Pratiquant
Messages : 214
Inscription : mar. juin 26, 2018 8:12 am
Localisation : Dijon

Re: [CR] [L5Rv5] Vol au dessus d'un nids de Kami - Naishou edition

Message par flex »

C'est clair que je fais aussi parti des gens qui aiment lire tes comptes-rendu !
Association de JdR sur Dijon : http://www.laguildedessonges.net/index.php
La centralisation des Nouvelles de L5R V5, storyline : https://mega.nz/#!USRl3QjJ!iigACyBaP8PT ... jGZPUs9SP8

Avatar de l’utilisateur
bheng
Mystique
Messages : 888
Inscription : lun. avr. 13, 2015 7:17 pm

Re: [CR] [L5Rv5] Vol au dessus d'un nids de Kami - Naishou edition

Message par bheng »

On est ravis de savoir que ça vous plait! On s'appliquera plus pour les prochains CR du coup  😇

La suite jeudi si tout va bien!
Trois petits jdr maisons vous attendent sur mon blog. N'hésitez pas à me faire part de vos critiques!
http://mk-fe.blogspot.fr/

Avatar de l’utilisateur
bheng
Mystique
Messages : 888
Inscription : lun. avr. 13, 2015 7:17 pm

Re: [CR] [L5Rv5] Vol au dessus d'un nids de Kami - Naishou edition

Message par bheng »

Partie V: Le chat sort ses griffes

Revenu à l'auberge, nos héros vaquent à leur occupation respectives. Le Kitsu recopiait cérémonieusement les parchemins récupérés dans la tombe tandis que notre vierge de bataille remettait en état son matériel de combat, a savoir un très ancien sabre auréolé d'un pouvoir mystérieux.
Pensif quand aux révélations de Emma O , notre Kitsu se rendit dans un temple dédié à la fortune de la mort pour trouver des réponses sur les perturbations du culte. Usant de ses talents de diplomate auprès du moine en service, il apprit qu'une ville souterraine antique des kitsus (la race) existait sous la capitale de la province, Toshi no Naishou... cette révélations affecta grandement notre ami à moustache. Au retour de son enquête, notre valeureux lion se patte se fit accoster par un ronin aux intentions discutables... ce qui le laisse dans une posture précaire.
Spoiler:
Ici, on a tiré au hasard pour savoir si la rencontre se passait à portée d'oreille de Yukikaze... il fallait faire 4+ sur le moins bon de deux d6, les joueurs firent un double 6 pour notre plus grand bonheur à tout les 3!
Mais les kamis étaient avec nos camarades car notre vierge de bataille se trouvait juste à côté des deux personnages; celle-ci étant affairé à finir de réparer ses sabres dans une forge de la même rue! Accostée par le maître forgeron sourd, Yukikaze reconnu le ronin qui discutait avec le Kitsu. Ce n'était autre que Hattori, sa némésis, traitre au clan de la licorne et assasin de son palefrenier.
Canalisant sa rage, celle-ci encocha une flèche étourdissant dans l'espoir d'assomer le ronin. Le kitsu ayant vu notre amie armée de son arc, il manœuvra pour lui donner le meilleure angle de tir. Mais la colère était trop fort et le tremblement de ses bras lui fit rater son tir...
Cela donna malgré tout le chance au lion de dégainé son wakisashi et d'emprisonner dans le fourreau le sabre du ronin avec une invocation d'un kami de la terre, lui ôtant toute chance de s'en sortir.
Spoiler:
J'ai pris des sacrés libertés sur les règles à ce moment là, mais les idées et les excellents jets des joueurs s'y prêtaient bien
Un duel fut convenu avec le ronin pour clore cette sombre histoire de vengeance dans deux jours, acte fort clément d'un samourai vis à vis d'un ronin sans honneur. Après ces émotions, la vierge et le kitsu retournent à l'auberge pour y prendre du repos mais celui-ci fut de courte durée. L'auberge se retrouva incendié la nuit même !
En appelant aux Kamis de l'eau de Kitsu stoppa étonnamment vite l'incendie qui se répandait dans l'auberge et fut acclamé par la foule (Gloire au Lion ! Loués soient les Kitsu ! s'écriait la foule).
Spoiler:
Nouveau jet de dingue du Kitsu: il avait besoin de réunir 5 ou 6 succès sur un nombre de jet "illimités", il les obtint sur le 1er jet grâce au dés explosifs
S'en était trop, la vierge se prépara pour partir casser du ronin en pleine nuit dans le but d'étancher sa soif de vengeance. Elle courait à une mort certaine si les conseils du Kitsu ne la dissuadait pas de contenir sa colère et de réfléchir à un plan d'action: le plus simple était de chercher des alliés dans la ville.
Deux choix évident s'ouvraient à eux. L'aide du gouverneur de la ville du phénix, et celle du magistrat du lion en charge de la protection des citoyens (rappelons nous que l'armée du Lion a été posté pour sécuriser la province).
Les échanges avec le magistrat ne furent que peine perdu avec cet homme cupide, corrompu et imbus de sa personne. L'échos des doléances de nos amis trouva résonance dans les oreilles du gouverneur du phénix qui accepta de les aider avec un petit groupe armé, quoique la garde de la ville soit famélique. Pour couronner le tout, nos amis firent appel au (petit filou) de Tanuki pour faire une bonne blague dans le quartier général des ronins (une fumerie d'opium) avant de lancer les attaques.

Pour finir les préparatifs avant l'acte final, un ou plutôt une allié improbable vient leur prêter main fort: il s'agit de Sekko, la grande protectrice des habitants de la ville contre les oppresseurs et bourgeois cupides qui volent le peuple.
Tout est prêt pour aller tailler du ronin en morceau.

Yukikaze est dans les starting blocks, sabre entre les dents. Le chaton caressent les kamis dans le sens du poil pour avoir leur aide dans ce moment crucial de l’épopée de la vierge et du chat

Spoiler:
Ils ont donc une vraie petite armée pour aller en découdre. Ils savent qu'ils risquent quand même le TPK sur un mauvais jet de dés, mais l'honneur est plus fort que la peur (les ronins sont nombreux et bien statés).
Trois petits jdr maisons vous attendent sur mon blog. N'hésitez pas à me faire part de vos critiques!
http://mk-fe.blogspot.fr/

Avatar de l’utilisateur
bheng
Mystique
Messages : 888
Inscription : lun. avr. 13, 2015 7:17 pm

Re: [CR] [L5Rv5] Vol au dessus d'un nids de Kami - Naishou edition

Message par bheng »

Désolé du délais, on a été occupé avec les fêtes et on vous a oublié, mais on a fait deux ou trois parties. Je vous mets les CR de Felix (Kitsu Makoto)


Partie VI "assaut avant l'aube"

Makoto et Yukikaze retrouvent leurs alliés comme convenu avant le lever du jour, devant la fumerie d'opium, quartier général du rônin Hattori, la terreur de la ville. Shiba Tsudoken le gouverneur de la ville, est venu accompagné de 2 ashigarus. Ils sont rejoint également par la rônin Seku, qui œuvre pour le bien commun.
Les 6 assaillants attendent le signal de l'assaut, qui va être donné par l'esprit tanuki. Ce dernier a été convié dans le plan, son but étant de faire une grosse blague dont il a le secret, pour perturber les rônins. Quant à la blague en question, on sait pas de quoi il s'agira... Le groupe hétéroclite attend devant la fumerie. Le silence total règne, sans doute un mélange d'angoisse et de concentration. 2 gardes sont postés devant l'entrée. Les ténèbres se dissipent peu à peu, laissant place au jour qui ne devrait pas tarder à le remplacer. Tout d'un coup, une épaisse fumée blanche commence à sortir de la fumerie. Elle prend de plus en plus de volume. La blague du tanuki...

Le signal de l'assaut est donné. Les 2 gardes postés devant l'entrée se ruent à l'intérieur, pour voir ce qu'il se passe. En face, le groupe charge en direction de l'entrée. Au moment d'entrer, Makoto voit un corbeau se poser non loin et qui les observe. Il l'interprète comme un mauvais présage à venir. Une fois à l'intérieur, nos héros se rendent compte sans surprise qu'il y a un départ d'incendie. Ils s'attendaient à autre chose comme signal, mais venant d'un tanuki dont le sens de l'humour n'est pas le même selon les critères humains, ce n'est peut être pas si surprenant que ça.
La première pièce étant une vaste salle de réception. Effectivement certaines cloison en papier sont en feu, qui se propage ainsi sur les murs et les poutres en bois. 4 rônins sont en train d'essayer de combattre les flammes. Mais à l'entrée du groupe, ils arrêtent et dégainent leurs armes. Un rude combat va s'enclencher. Sur les adversaires, un rônin se dégage du lot. 3 autres tombent, mais pas lui, qui tient tête au groupe complet. Finalement, il cède lui aussi. Il aura été un valeureux adversaire.
Entre-temps, l'incendie à continuer à se propager un peu plus, la visibilité en est réduite. Le groupe continue à avancer dans la pièce suivante, tandis que les deux ashigarus vont tenter de maîtriser l'incendie. Nos deux héros, le gouverneur et Seku progressent vers la salle suivante, toujours à la recherche de Hattori, qui ne s'est pas encore révélé. La salle suivante est peu éclairée, mais pas déserte. Un nouveau comité d'accueil les attend. Trois ronins cette fois-ci, mais toujours pas la présence de leur chef. Un nouvel assaut éprouvant est donné, cumulé avec le précédent qui a bien entamé les ressources physiques et mentales de notre groupe. Une des rônin combat avec une chaîne, afin d'immobiliser ses adversaires.
Le gouverneur Shiba Tsudoken en fait les frais, il se retrouve paralysé pendant toute la durée du combat, sans pouvoir rien faire. Finalement nos héros l'emporte une fois de plus, laissant s'échapper un des adversaires. La fumée devenant trop épaisse, il est impossible de continuer progresser. Tout le monde se précipite dehors avant de pouvoir respirer normalement. Une unité de heimins combattants du feu arrivent sur place avec une mini citerne montée sur chariot. Finalement cet assaut laisse un gout amer au groupe, Hattori à donc réussit à s'enfuir. Mais ce n'est pas totalement un échec non plus : plusieurs membres de son groupe ont été tués, son repaire a été détruit. Une fois dehors, le tanuki fier de sa place, est toujours aussi hilare à son habitude, en voyant nos mines déconfites et noircies par la fumée. Il nous remet toutefois quelque chose qu'il a trouvé avant de mettre le feu, le masque d'un courtisan scorpion, celui que nous avons rencontré à la grande bibliothèque...

La fumerie d'opium est ravagée par les flammes. Nos PJ ainsi que leurs alliés sont sortis à temps. Plusieurs heimins constituent une chaîne afin de se transmettre les seaux d'eau, pour éviter que l'incendie ne se propage aux bâtiments alentours. Toutefois le ronin Hattori n'est pas apparu, il a donc dû s'échapper par un des passages secrets sous la fumerie. Laissant sur place le gouverneur Shiba Tsudoken et ses hommes, ainsi que la ronin Seku, nos PJ filent vers la rivière qui longe la ville, se fiant ainsi à leurs intuitions. Une fois sur place, quelque chose ou plutôt quelqu'un leur a filé de peu entre les doigts, la faute à un ciel obscurci, la fatigue du combat, la méconnaissance du terrain mais surtout à des jets complètement ratés. De retour chez le gouverneur, ce dernier les rassure. Le ronin est seul, privé de sa base et de ses hommes, il ne survivra pas longtemps dans les environs, qui reste un milieu éloigné et inhospitalier dans l'Empire. La ville retrouvera un peu d'ordre suite au coup d'arrêt de l'un des ses parrains du crime. Quelques peu rassurés, Makoto et Yukikaze décident de revenir à leur quête principale, à savoir ramener les parchemins sur la malédiction des Shirakashi au daimyo Kitsu. Nos PJ apprennent avec joie que la ronin Seku, pour son aide et son intégrité, à été adoptée au sein du clan du phénix. Elle pourra ainsi redevenir une bushi comme auparavant. Avant de repartir vers le sud, nos héros décident d'aller voir le scorpion Bayushi Kozaku, son masque a été retrouvé dans la fumerie lors de l'assaut, il devra quelques explications...
Ce dernier se trouve toujours à la bibliothèque, où il semble passer ses journées. Les PJ sont sur leurs gardes, essayer de coincer un scorpion par le verbe ne sera pas chose aisée, loin de là. Ce dernier exprime manifestement de la joie sous son nouveau masque, lorsque son ancien masque lui est remis. Il n'a pas l'air d'être gêné le moins du monde et avoue normalement ses fréquentations avec Hattori. Première surprise. Il explique également qu'il était au courant de tout, et surtout de notre présence dans l'assaut d'il y a quelques heures, de la fuite du ronin. Et du fait que ses espions l'ont bien vu filé hors de la ville. Et qu'il n'y survivra pas.
Deuxième surprise des PJ. Eux qui s attendait une version différente, un mensonge, ils ont affaire là avec sans doute la vérité. Où une fausse vérité. Dans la mesure où ils le croiraient pas, il était tout à fait capable de dire la vérité... Un scorpion dans toute sa splendeur. Nos PJ décident de prendre congé, mais Kozaku les retient au dernier moment, il voudrait les remercier pour son masque, par un modeste présent. Comme selon la coutume, les PJ refusent 2 fois, puis acceptent à la 3e fois. Le courtisan sort de manière ample et totalement exagérée quelque chose de sous sa manche, qui s'avère être une flèche licorne... Ou du tout moins qui y ressemble de manière grossière pour un oeil non avertie, mais Yukikaze certifie bien que la flèche est une contrefaçon. C'est exactement le même type de flèches qu'on vu nos PJ sur les terres du lion.
Quelqu'un cherche à embraser les tensions entre le clan du lion et de la licorne, en massacrant sur les terres lion avec de fausses flèches licorne. Ce n'est plus de la surprise, mais de la stupeur chez nos PJ. Que voulez dire Kozaku ? Il affiche un air satisfait sous son masque, devant les airs ébahis des héros. Mais il refuse d'en dire plus à ce sujet. Il démontre depuis le début de la conversation que c'est lui qui mène le débat. Mais à Makoto cette fois ci de le menacer de manière voilée : "j'espère qu'on ne reverra pas cette flèche sur vous à l'avenir Sezaku san..." Une tension palpable se ressent à présent chez le courtisan.

Après un bon sens de l'observation et surtout à un bon jet, nos PJ s aperçoivent que l'entretien et surtout la tension a été très éprouvante pour le scorpion, même s'il n'en laisse rien paraître. Arrive un message pour Makoto, de la part d'Ikoma Tsanuri, la commandant lion qui avait fait une partie du voyage avec eux. Elle souhaite l'aide de nos PJ à la de Toshi No Naishou de toute urgence, sans toutefois en révéler plus... Makoto et Yukikaze décident de répondre à l'appel (Makoto est amoureux de Tsanuri, c'est son anxiété), laissant ainsi entre parenthèses la levée de la malédiction des Shirakashi.
Trois petits jdr maisons vous attendent sur mon blog. N'hésitez pas à me faire part de vos critiques!
http://mk-fe.blogspot.fr/

Avatar de l’utilisateur
bheng
Mystique
Messages : 888
Inscription : lun. avr. 13, 2015 7:17 pm

Re: [CR] [L5Rv5] Vol au dessus d'un nids de Kami - Naishou edition

Message par bheng »

Partie VII "un spectacle de marionnettes"

Avant de faire route vers la prochaine ville, d'où est venu l'appel à l'aide, notre vierge de bataille a accepté de prendre sous son aile une jeune fille (Yuki, la fille du forgeron de la Cité du Repos Plein d'Espoir), qui est douée dans les talents de forge. Elle suivra donc nos PJ dans la suite de leur aventure.

Une fois arrivée à Toshi No Naishou, nos héros se rendent compte qu'ils ont atterri dans un véritable panier de crabes. En effet plusieurs clans se disputent la gouvernance de la ville, qui appartenait à une famille du phénix auparavant.
Mais celle ci faute d'héritiers, et à une situation explosives (les Mirumoto y voit une façon de compenser la crise démographique qui frappe le clan, et la licorne une nouvelle zone d'expansion au nord des terres du Lion) , il a été décidé qu'une famille impériale la gérerait provisoirement, le temps de désigner le clan digne d'en prendre le contrôle.
Plusieurs candidats se dégagent dans cette course : Le clan du dragon, dont le leader, Mirumoto Houken est belliqueux, fait une cour assidue à la fille du gouverneur provisoire. Elle est d'ailleurs la seule qui peut faire régner un semblant d'ordre dans la ville, sa disparition depuis une semaine ne fait qu'augmenter la tension déjà palpable.
Le clan du lion, dont le chef des forces militaire Matsu Ishikagi n'attend que le bon moment pour se battre avec son rival du dragon. Encore plus belliqueux que ce dernier, elle dispose d'importantes forces dans le périmètre, mais cela n'est pas une surprise : c'est le clan choisit par Miya Ansho pour faire régner l'ordre dans la province. Le clan de la licorne est représenté par un Ide Kin. C'est l'homme le plus riche de la ville, et sans doute le plus influent. Il se permet beaucoup de choses, mais n'en tolère que très peu... Il semble qu'il fasse cavalier seul, son ambition démesurée le conduit vers le contrôle politique de la ville, bien qu'il n ait pas reçu l'ordre de sa hiérarchie en ce sens. Un homme dangereux à pas sous estimer.
D'autres prétendants sont présents, mais n'ont pas l'air d'avoir l'influence que les candidats précédents. Le soir même de l'arrivée de nos héros, un spectacle de marionnettes est donné. Il s'agit d'une histoire sur le thème de l'humilité, un puissant qui s'agenouille pour retrouver sa fille... Sachant que la fille du gouverneur actuel est introuvable.
Les comédiens ont été invités par le marchand de la licorne... Le message n'est même pas voilé à l'encontre du gouverneur impérial provisoire. À la fin du spectacle, le ton monte entre une commandant lion et le leader dragon. Nos PJ interviennent. Makoto se rend vite compte que des kamis du feu sont au dessus du bushi dragon : quelqu'un les a invoqués pour semer la discorde. Une fois identifié l'auteur, une shugenja du Mille Pattes, cette dernière s'éclipse la queue entre les jambes.

Le spectacle se déroule autant avec des figurines, qu'avec des samouraïs. La fin de l'histoire sera t'elle la même ?

Je vous joins le dramatis personnae, ma vieille collection me sert de générateurs de PNJ aléatoires  8)7

Image
Trois petits jdr maisons vous attendent sur mon blog. N'hésitez pas à me faire part de vos critiques!
http://mk-fe.blogspot.fr/

Avatar de l’utilisateur
bheng
Mystique
Messages : 888
Inscription : lun. avr. 13, 2015 7:17 pm

Re: [CR] [L5Rv5] Vol au dessus d'un nids de Kami - Naishou edition

Message par bheng »

Partie VIII : Une solution qui conviendrait à tous ?

Après le spectacle, Yukikaze n'arrivant pas à trouver le sommeil, décide d'aller espionner la résidence d'Ide Kin, En effet le message particulier lors de la représentation allant parfaitement dans son sens, dans son objectif politique. Il serait sans doute en train de deviser de la suite des événements après tout cela. Elle prend la décision d'aller seule, sans avertir Makoto de cette initiative. Une fois arrivée discrètement sur place, elle se dirige sur les toits, sans e faire repérer. Parvenue au dessus de la chambre du marchand de la Licorne, elle entend des bribes d'une conversation. Le risque s'est avéré payant ! Ide serai menacé de mort, s'il continue à rechercher la fille du gouverneur... Quelqu'un semble contrarier ses plans, et rien de pire que de ne pas connaitre son ennemi. Ide prend la menace très au sérieux. Yukikaze peut donc écarter l'hypothèse que le marchand détenait la fille du gouverneur. Finalement cela arrangerait des clans qu'elle ne revienne pas. Makoto décide durant la nuit, d'aller s'entretenir avec son amie des événements de la soirée, mais il se rend compte qu'elle n'est pas dans sa chambre. Yuki la servante, lui apprend qu'elle est partie faire une promenade nocturne. Remarquant que toutes ses affaires sont encore là, ainsi que ses armes, Makoto conclue que c'est vrai, son otage d'honneur n'a pas disparue et finira bien par revenir.

Le lendemain matin, l'équipe se retrouve pour le traditionnel déjeuner du matin. Un marchand Yasuki du Crabe les aborde. Il leur propose un marché : il a besoin d'une escorte pour aller récupérer une cargaison de bois à deux jours d'ici. Ses précédentes expéditions se sont fait attaquer malheureusement. En échange, il nous propose de trouver une solution politique pour le contrôle de la ville, une solution, qu'il cite, satisfera tout le monde. Mais il refuse d'en dire plus à ce sujet, malgré l'insistance des PJ. N'ayant pas d'autres solutions à ce sujet, les PJ acceptent donc, malgré quelques réserves de Makoto.
L'expédition se met en route dans l'heure qui vient, plusieurs charrettes escortés par 4 heimins. Le voyage se déroule sans encombre jusqu'à la foret en question le village où aura lieu la transaction est proche. Makoto remarque que quelque chose ne va pas, la présence d'oiseaux, d'animaux sauvages est presque inexistantes selon les périmètres. Ils aperçoivent bientôt un groupe de personnes sur la route.

Trois moines armés leurs barrent la route. Ils demandent un "modeste" paiement, une taxe de passage afin de pouvoir continuer notre route. Ils tiennent un discours anarchique envers l'Ordre Céleste, ce sont des moines défroqués. Makoto tente de les raisonner, entre gens spirituels. Hélas, le combat aura lieu. Notre shugenja se prend une blessure qui a failli lui être mortelle. Yukikaze extermine le groupe de moines grâce à ses talents martiales. Au moment de la victoire, une manifestation surnaturelle s'empare de l’âmes de leurs 4 heimins, pour les engloutir. Il y avait donc un 4e moine. Toutefois Yukikaze plie rapidement aussi ce nouveau combat, malgré que le moine ait pris en otage la servante Yuki. Ce dernier utilisait sans contestation la Maho, une forme de magie interdite atteinte de Souillure.

Une fois les morts enterrés et purifiés par Makoto, afin que leurs esprits ou leurs corps trouvent le Royaume Céleste qui lui est dédié, et ne restent pas hantés ce monde, nos PJ arrivent enfin à destination, conscient que ce n'était qu'une partie émergée d'une menace beaucoup plus grande.


Partie IX :« Les larmes des colombes »

Nos PJ atteignent le village où aura enfin lieu la transaction pour le bois, non sans avoir au préalable fait enterrer les morts par les heimins du convoi, et fait purifier leurs corps et la zone de combat, afin que leurs esprits ne hanteront pas les lieux, et rejoignent le royaume spirituel qui lui est dédié. L’endroit est protégé par quelques rônins. Ils sont très surpris d’apprendre que des moines hérétiques rodent dans les parages, car en effet ils ne s’attaquent pas habituellement aux paysans. Le lendemain, notre groupe repart en direction de la ville, une fois le bois chargé. Ils ont hâte de connaître la solution diplomatique et politique que va leur apporter le marchand Crabe en récompense de cette mission.
Après un voyage de retour sans encombre cette fois, ils reviennent en ville, précédé du chargement de bois. Satisfait, le marchand Yasuki leur dit de s’apprêter de leurs plus beaux atours, ils ont rendez-vous au palais du gouverneur. Mais il n’en dit pas plus. Les PJ sentent que quelque chose d’important va se dérouler, mais ils ne sauraient dire quoi. Sur le chemin, ils aperçoivent un couple de colombes blanches volé dans le ciel. Attentif aux signes et superstitieux, notre shugenja note cela.

Une fois sur place, le gouverneur leur dit qu’il tient enfin la solution qui pourrait sauver la ville, et satisfaire tout le monde : que Kitsu Makoto devienne le nouveau gouverneur, en se mariant avec une samouraï du Dragon, et en renonçant à son nom de famille… Ne dit-on pas que ce sont les gens désintéressés qui assument le mieux ce genre de rôle, et Makoto, en tant que shugenja n’a jamais aspiré à ce titre un jour, lui qui préfère communier avec les esprits de ses ancêtres et ceux de la nature. Renoncer à son nom de famille est terrible pour un membre du clan du Lion, sans parler de son amour Ikoma Tsanuri.
Malgré ses protestations, en argumentant qu’il n’est pas qualifié pour un tel poste, et qu’il n’en n’est pas digne, ne font que renforcer le choix du gouverneur. Ce dernier lui explique que plusieurs clans ont recommandés cette nomination, dont le Crabe, le Lion bien évidemment et le Scorpion. Le Crabe car il estime que le shugenja pourra etre un allié fiable à venir, pour le don d’une grande quantité de jade récemment, indispensable à son combat éternel contre l’Outremonde. Le Lion car il aura ainsi un membre qui défendra ses interets et le représentera. Quant aux motifs du Scorpion, cela ne semble pas très clairs, mais sans surprise.

Makoto cède finalement face à cette proposition, à contrecoeur. Il le fait par devoir, et par souci d’arranger le plus grand nombre. Une fois cela entériné, le gouverneur va prendre son temps pour décider du jour propice du mariage, ainsi que de la prise de poste, en choisissant les bonnes augures. En sortant de là, Makoto décide d’aller prier à l’autel de Benten, la Fortune de l’amour, afin de connaître l’avis de son ancêtre à ce sujet. Sur place, il voit Ikoma Tsanuri qui est là et elle à l’air très triste… Elle le félicite pour sa prochaine promotion. Makoto lui demande alors pourquoi son air triste, elle lui répond qu’elle perdra bientôt un être aimé, et essaie de retenir ses larmes, mais elle ne peut se contenir. Makoto pleure lui aussi, et lui essuie ses larmes.

Le devoir plus important que l’amour. C’est une totale tragédie pour le PJ, mais il faut avancer, coûte que coûte. Plus tard, son ancêtre béni sa décision, et semble finalement apaisé, il cessera donc de tourmenter son descendant, estimant que son action inachevé de son vivant sera enfin accomplie. Cette nuit même, nos PJ sont réveillés, on a toqué à leurs portes. En ouvrant, ils se rendent compte que ce sont les armures vides du palais qui les a réveillés, et semblent les inviter à les rejoindre quelque part. Ils suivent les amures et arrivent au 3e étage du palais, lorsqu’une porte cachée s’ouvre, indiquant un passage amenant à un au 5eme étage dont l'absence les avait choqué, car le chiffre 4 porte malheur. Prenant une grande respiration nos PJ s’y engouffrent, avec un mélange de curiosité teinté de peur.

Voilà, on continue. C'est toujours Félix le joueur de Makoto qui nous fait les résumés :) 
A côté de ça, confinement oblige, j'ai une partie tournante de Dungeon World qui s'est montée, avec une vingtaine de joueurs, et une table de The Sprawl, pour une moyenne d'une partie par jour :o !
Trois petits jdr maisons vous attendent sur mon blog. N'hésitez pas à me faire part de vos critiques!
http://mk-fe.blogspot.fr/

Répondre